Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 14:39

Jack et Emily se retrouvent mais elle est toujours concernée par  le sort de Patty; Mackenzie dit à J.T qu'elle l'aime; William cherche un scoop a publié dans son magazine

 


Au manoir Chancellor, J.T installe Mackenzie sur une chaise longue de la terrasse de la propriété. Elle lui dit qu’il n’est pas obligée de la porter mais il tient à le faire mais Mackenzie déteste que tout le monde soit aux petits soins pour elle. J.T sait bien qu’elle préfère être celle qui s’occupe des autres mais cette fois ci, il ne la laissera pas faire. Elle lui avoue que les jumeaux lui manquent. Elle ne regrette pas d’avoir été la mère porteuse de Lily et Cane, par contre, elle ne s’attendait pas à ce que la séparation avec les jumeaux lui fasse autant de peine. Elle se sent si stupide. Il aimerait bien savoir pourquoi. Elle répond que tout le monde l’avait prévenu que la séparation avec les bébés serait difficile mais elle a pensé qu’elle saurait gérer la situation. C’était faux ! Elle se demande pourquoi elle s’est mise dans cette situation.

J.T : " parce que tu es généreuse "

Mac : " parce que je suis bête " il y a des années, elle s’est mariée dans ce jardin avec William. Deux heures après, ils apprennent qu’ils sont cousins. Des années plus tard, ils découvrent que c’était faux et se retrouvent. Et qu’est ce qu’elle fait, elle rompt avec lui pour venir en aide à Cane et Lily. Elle se plaint d’être trop centré sur le fait d’aider les gens. J.T trouve que c’est une excellente qualité, mais elle dit qu’elle a failli puisqu’elle n’a pas pu aller au terme de sa grossesse. Il trouve qu’elle exagère car grâce à son geste, deux bébés ont vu le jour et leur mère est entrain de subir un traitement grâce à eux.

Mac a peur de ne pas pouvoir un jour avoir son propre enfant. Etre heureuse. Et si elle finissait vieille fille aigrie. J.T finit par lui dire qu’elle a raison. Aujourd’hui, c’est le début de sa pathétique vie. Personne ne l’aimera plus jamais ; elle perdra son bar ; il commence déjà à la haïr pour une raison qu’il ignore.

Mac rigole : " arrête "

J.T continue en disant qu’elle finira vieille fille avec pour seule compagnie 15 chats et Internet. Il réussi à la faire rire. Mac lance même : "  Bon sang, tu as réussi à me faire rire ! Je t’aime ! "

 

Quelques minutes plus tard, elle lui dit qu’elle lui a dit qu’elle l’aimait parce qu’elle sous influence des médicaments. Il répond qu’elle ne peut pas retirer ce qu’elle a dit. Mais puisqu’elle insiste, il lui dit tout souriant que ce n’est pas grave puisque lui non plus ne l’aime pas. Ils se sourient avec amour et une complicité évidente.

 

Dans son lit d’hôpital, Lily regarde des photos de Charlie et Mathilde. Cane et Neil sont à ses côtés pour la perfusion des cellules souches qu’elle va recevoir. Son mari lui demande comment elle se sent. Lily sait déjà à quoi s’attendre puisqu’elle a subi un traitement similaire en France. Cane est optimiste parce que cette fois ci ce sera différent, les cellules souches proviennent de sa chair et de son sang. Neil également est optimiste.

 

Ses enfants lui manquent. Lily demande à Cane d’aller les voir. Après son départ, elle demande à son père comment il va. Neil avoue à sa fille qu’il vient de faire quelques changements importants dans sa vie. Lily le supplie de ne pas lui dire qu’il a quitté les Industries Chancellor. NON Il n’a rien fait de tel, par contre, il a vendu l’Indigo. Elle est surprise parce qu’elle croyait que l’Indigo était la fierté de son père. Neil rétorque que c’est sa famille sa fierté. Il tient à passer beaucoup plus de temps avec ses enfants et ses petits-enfants. Il lui parle également de sa rupture avec Ashley, en précisant qu’il savait dès le départ que cette relation n’avait pas d’avenir même si Ashley est une femme remarquable. Ils resteront amis. Ils en viennent à parler de Drucilla. Neil déclare que sa relation avec Ashley lui a permis de comprendre qu’il pouvait de nouveau aimer quelqu’un d’autre que Drucilla (Pauvre Karen. Elle était la dernière femme de Neil).

 

Dru leur manque à tous les deux. Lily dit à son père qu’elle souhaite qu’il soit heureux, peu importe ce que leur réserve l’avenir. Neil admet à sa fille qu’il est surpris par son calme. Lily répond que c’est parce que sa guérison ne dépend pas d’elle : " tu sais, cette perfusion c’est mon dernier espoir "

Neil refuse qu’elle parle ainsi mais elle insiste. Il faut qu’elle accepte que ce traitement ne puisse pas marcher. De toute façon, elle est comblée parce qu’à son retour de France, elle n’imaginait pas pouvoir tenir jusqu’à la naissance de ses enfants. Maintenant qu’elle les a vus, alors, si elle meurt, elle partira heureuse.

 

Pendant ce temps, Cane est auprès de ses enfants qu’il prend en photos. Il leur dit que leur maman se fait soigner et espère que ça marchera, pour qu’ils puissent tous rentrer heureux et en bonne santé à la maison.

 

Il revient quelques minutes plus tard dans la chambre de sa femme. La perfusion est terminée. Une infirmière vient s’assurer que tout va bien. Lily se lève un peu trop rapidement et s’évanouit ce qui alarme Cane et Neil. Cependant, quand Lily revient à elle, elle leur demande de ne pas s’en faire car durant les quelques minutes où elle était inconsciente elle a ressenti quelque chose d’étrangement rassurant. Elle l’interprète comme un bon signe. Tout va bien se passer.

 

William mange à l’Athlétique club tout en pensant à sa conversation avec Adam. Ce dernier avait accepté de lui accorder une interview exclusive à condition qu’il réussisse à convaincre Rafe de le représenter. Dès qu’il aperçoit Victor, il accourt vers lui pour lui poser des questions sur la libération sous caution de Nick. Victor refuse de lui dire quoique ce soit parce qu’il ne tient pas à ce que William salisse la réputation de son fils. William lui rappelle qu’il s’est bien servi de son magazine quand il en avait besoin. Peu importe, Victor ne veut pas que William publie une ligne sur son fils puis part. William appelle Rafe.

 

On les retrouve quelques minutes plus tard, dans les locaux de Restless Style, William demande à Rafe d’aller voir Adam et il pourra peut être obtenir ce qu’il veut de celui-ci.

Rafe : " tu es véritable fils de pute "

William sourit. On le lui a déjà dit plusieurs fois.

 

Sharon arrive à la prison du comté pour voir Nick. Elle découvre que Nick est sorti de prison et qu’Adam l’a fait venir en omettant de préciser que le " Monsieur Newman " qui l’a demandé n’était pas celui qu’elle croyait.

 

Adam précise qu’il l’a fait parce qu’il savait qu’elle ne serait pas venu le voir. Elle l’admet. il demande pourquoi elle n’est pas venu au tribunal la dernière fois. Sharon répond qu’elle avait hâte de retrouver sa fille. Elle veut s’en aller, il la supplie de rester parce qu’il a besoin de lui dire quelque chose. Sharon lui accorde 5 min. Ils parlent de ce qu’il a fait au tribunal. Adam se justifie en disant qu’il a paniqué. Comment ne pas l’être quand on vous accuse d’un meurtre que vous n’avez pas commis dit-il. Sharon a peine à le croire. Adam jure qu’il a fait des choses répréhensibles dans sa vie mais jure qu’il n’est pas un meurtrier.

 

Avant qu’elle puisse répondre, elle reçoit un appel téléphonique. Après avoir raccroché, elle dit à Adam que Patty Williams vient d’avouer le meurtre de Richard Hightower. Adam fait mine d’être surpris. Il dit à Sharon que Patty a certainement tué Richard parce qu’elle était furieuse contre lui car il avait menacé de révéler qu’elle n’était pas Emily Petersen. Sharon veut savoir pourquoi il a demandé à cet homme de venir au club et il a enregistré ce message pour faire accuser Nick de son meurtre. Adam ne répond pas à sa question. Cependant, il dit qu’il n’a tué personne : " tu me crois n’est ce pas ? " Sharon ne sait plus quoi penser.

Il continue à la manipuler en disant qu’il se moque de ce que les autres pensent de lui car ce qui est important pour lui, c’est ce qu’elle pense. Croit-elle qu’il puisse tuer un homme de sang-froid ? Sharon est de plus en plus troublée, elle s’en va au moment où Rafe et William arrivent.

 

William s’approche de Sharon pour lui proposer de l’écouter. Ils vont ensemble dans son bureau. Sur place, il lui demande pourquoi elle est allée voir Adam. Elle répond que c’était Nicholas qu’elle était venue voir. Pourquoi est-elle restée alors ? Sharon raconte comment Adam a réussi à la convaincre de rester l’écouter clamer son innocence. William ne pense pas qu’Adam soit innocent mais elle s’évertue à espérer qu’il y a quelque chose de bon en lui. Ce petit truc qui l’a fait tombée amoureuse e cet homme. William profite pour lui poser toutes les questions qu’il veut au sujet du procès de Nicholas. Puisqu’elle ignore que son but, c’est de glaner des informations à ce sujet en vue d’un article, Sharon lui répond. William apprend donc que Nick n’est pas encore sorti d’affaires car le Procureur veut être certain à 100% que Patty Williams a bien assassiné Hightower ; concernant Adam, même s’il s’en tire pour ce meurtre, il sera tout de même poursuivi pour conspiration, fraude et enlèvement d’enfants.

 

William soulève le fait qu’elle se retrouve coincée entre les deux frères Newman. Elle est bien d’accord. Sharon décide de rentrer à la maison auprès de sa fille. Elle embrasse William sur la joue en le remerciant de lui avoir permis de pleurer sur son épaule. Après son départ, William " sort une photo de Sharon et déclare : " c’est parfait pour mon histoire, J'ai ma demoiselle en détresse "

 

Dans la salle de visiteurs, Rafe s’installe en face d’Adam. Ce dernier lui dit que maintenant que Patty Williams a avoué le meurtre d’Hightower, il est persuadé que toutes les autres charges contre lui seront abandonnées. Rafe veut savoir pourquoi il veut qu’il soit son avocat. Adam répond que vu que Rafe le hait, s’il accepte de le défendre, ce sera un bon point pour lui face au Jury. Rafe rétorque qu’il est surpris qu’Adam pense qu’il acceptera de le défendre. Adam dit en souriant que tout le monde a un prix. Rafe déclare qu’il ne veut pas avoir affaire ni de près, ni de loin à Adam. Celui-ci lui demande donc pourquoi il est venu. Rafe répond qu’il est venu en personne lui dire d’aller au diable. Il précise aussi qu’à Génoa city aucun bon avocat n’acceptera de le défendre à cause de Victor. Avant de partir, il lui souhaite avec sarcasme bonne chance.

Adam peste : " merde ! "

 

A l’hôpital psychiatrique, Paul demande à sa sœur de se concentrer pour répondre à ses questions parce qu’il veut savoir si elle a effectivement tué Richard Hightower. Patty n’a pas changé de position. Elle affirme qu’elle a tuée l’un des deux Adam. Il lui apprend qu’Adam était à l’hôpital.

Patty crie : " il est partout " Elle commence à se balancer en avant et en arrière.

 

Après le départ de Paul, elle se met à chanter qu’elle a fait ce que le diable à dit parce qu’elle ne veut pas aller en enfer.

 

Au Manoir des Abbott, Jack et Emily sont amoureusement assis sur le canapé. Ils sont contents parce qu’Emily a de nouveau le droit d’exercer son métier de psychiatre grâce aux aveux de son frère, Jamie au sujet du bloc d’ordonnances. Elle dit qu’elle n’a jamais été aussi fière de Jamie. Jack est content qu’ils se soient retrouvés parce qu’il n’y croyait plus. Elle l’embrasse et lui dit qu’elle veut savourer chaque minute de leurs retrouvailles.

 

Paul sonne à la porte. Il est venu leur dire que Patty a avoué le meurtre de Richard Hightower. Jack ne semble pas surpris puisque Patty haïssait Adam. Elle avait le mobile et l’opportunité pour commettre ce meurtre. Paul leur fait part de ses doutes. Sa sœur allait bien jusqu’à ce qu’Adam soit interné dans le même hôpital qu’elle. Il est convaincu qu’Adam a trouvé un moyen pour faire d’elle le bouc émissaire de cette histoire. Emily est d’accord avec lui. Patty est si vulnérable que n’importe quel esprit mal tourné pourrait la manipuler.

 

Victor les rejoint parce qu’il veut absolument découvrir si Patty dit la vérité. Pour cela, il a pensé à Emily. Et si elle allait parler à Patty. Jack s’y oppose fermement. Paul partage l’avis de Victor mais Jack leur rappelle tout ce qu’Emily a enduré dans cette histoire. Ils n’ont qu’à aller demander de l’aide à un autre psychiatre. Paul lui rappelle à son tour qu’il faut du temps pour qu’un autre psy établisse une relation de confiance avec Patty. Le temps, ils n’en n’ont pas. Emily réfléchit un moment et accepte d’aller voir Patty. Jack ne veut pas mais elle lui rappelle qu’un innocent est mort en laissant un orphelin. Ce petit garçon a le droit de connaître la vérité au sujet de la mort de son père. Elle et Paul vont à l’hôpital psychiatrique.

Après leur départ, Jack et Victor commencent à se chamailler. Jack reproche à Victor d’avoir ramené Patty à Génoa City ; Victor rétorque que Jack n’aurait jamais dû sortir avec la psychiatre de son ex-femme. Il espère que cette histoire sera réglée au plus vite avant que le " mécréant "  frère de Jack, William commence à répandre de fausses rumeurs dans Restless Style.

 

A l’hôpital psychiatrique, Patty est surprise de voir Emily : " je pensais qu’on ne se reverra jamais "

 

Emily lui dit qu’elle était inquiète à son sujet parce que Paul lui dit qu’elle a tué un homme à l’athlétique club et qu’elle veut comprendre ce qui s’est passé. Rassurée, Patty leur raconte l’épisode de la poupée de Dawn et des autres patients qui portaient des masques de bal. Peu à peu, Patty réalise qu’Adam a tenté de lui faire peur mais elle se demande comment il a fait pour rentrer dans sa chambre. Paul suppose qu’Adam a soudoyé un employé de l’hôpital….seulement, malgré ces explications rationnelles, Patty déclare qu’elle a tué Adam puisqu’elle l’a poignardée à la poitrine. En effet, elle se souvient d’avoir été juste en face du corps, les mains pleines de sang.

 

Paul appelle Jack qui est toujours chez lui pour lui dire que sa sœur continue à s’accuser du meurtre de Richard Hightower même si elle sait maintenant qu’Adam était interné à l’hôpital en même temps qu’elle. Jack raccroche, le dit à Victor puis avoue que pour des raisons égoïstes, il aimerait bien que Patty ne soit pas l’assassin parce que si c’est le cas, il est en partie responsable. Il regrette amèrement de n’avoir pas pu faire la différence entre elle et Emily car il aurait pu éviter la mort d’un innocent. Pour une fois, les deux hommes sont sur la même longueur d’onde car Victor se sent également coupable. Il dit que puisque c’est lui qui a fait venir Patty en ville, il a du sang sur les mains

Partager cet article

commentaires