Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 20:26

C’est le matin à Génoa City, à la Sellerie, Nick apporte des pancakes à son fils. Noah les trouve ni bonnes, ni mauvaises. Avery a une bonne influence sur son père.

Nick : « as-tu parlé à ta mère aujourd’hui ? » NON Par contre, il sait qu’elle meurt de peur que Victor l’envoi en prison. Nick conseille à son fils de se préparer au pire et tente de le rassurer en disant qu’au pire, Sharon ira à Fairview. Noah lui avoue qu’il a promis à sa mère qu’on lui évitera la prison. Il faut que son père l’aide à tenir sa promesse.

 

A son appartement, Victor reçoit Matt Merrick, le prodigue des énergies vertes. Matt lui dit qu’il a été convaincu par le projet présenté par Phyllis. Victor lui conseille de ne pas prendre pour argent comptant ce que Phyllis et Jack Abbott lui disent car ils ne resteront pas longtemps à la tête de sa société.

 

Quelques instants plus tard, Victor reçoit la visite de son fils Nick : « je suis surpris de te voir ici car je croyais que tu m’avais tourné le dos. Qu’est ce qui t’amène ? »

Nick répond à son père qu’il aimerait que ce dernier renonce à poursuivre Sharon.

Victor : « et pourquoi ferai-je cela ? »

Nick : « parce qu’il n’existe aucune preuve qu’elle ait mise le feu »

Victor lui promet que ses enquêteurs en découvriront une ou plusieurs.

Nick : « même s’ils y arrivent, Sharon ne pourra pas être tenue responsable de ses actes »

Victor : « et pourquoi donc ? A cause de sa maladie imaginaire ? »

Nick : « Papa, elle est bipolaire »

Victor préfère en rire : « c’est la défense d’un étudiant de droit de première année »

Nick jure à son père que c’est la vérité. Un médecin qualifié l’a diagnostiqué et elle suit un traitement à ce propos. Victor espère que les médicaments font effet car qui sait de quoi, Sharon peut être capable de faire. Nick tente de prendre sa défense, Victor lui coupe la parole pour l’avertir que Sharon ne fera plus aucun mal à sa famille. Nick supplie son père de ne pas mettre la mère de ses enfants en prison. Pour mieux le convaincre, il lui rappelle qu’il n’a pas hésité à mettre sa propre liberté en péril pour venir en aide à Nikki. Victor refuse de comparer l’histoire de Nikki à celle de Sharon : «fils, il y a une énorme différence. Ta mère est une alcoolique et non une pyromane »

Nick a beau le supplier, Victor refuse de changer d’avis. Désespéré, Nick propose à son père de revenir sur sa décision au sujet de Newman Entreprises. Rien n’y fait : « trop tard mon fils, Sharon et toi, vous avez pris des décisions, il est temps d’assumer la responsabilité de vos actes »

 yr-12-17-12-Chelsea-quitte-Adam.jpg

A la résidence Mcmillan, Adam descend avec une valise dans son salon lorsque sa femme rentre. Depuis qu’ils sont mariés, c’est la première fois qu’ils ne passent pas la nuit ensemble. Il annonce à Chelsea qu’il s’installe au club. Chelsea ne veut pas qu’il parte car c’est sa maison. Si quelqu’un doit déménager, c’est elle. Adam refuse. Elle ne comprend pas qu’après leur dispute, il décide de la quitter. Ce n’est pas le cas. Adam admet qu’elle avait raison, il ressent quelque chose pour Sharon et tant qu’il n’aura pas mis de mots sur ces sentiments, il préfère qu’ils séparent. Chelsea en vient à se demander s’il l’a un jour aimé. OUI Adam jure que ses vœux de mariage étaient sincères. Tellement sincère, qu’il ne veut pas l’aimer à moitié. Elle mérite mieux que ça. Chelsea réalise qu’il veut faire une pause et non se séparer. Adam confirme et s’en va. Chelsea appelle sa meilleure amie qui arrive quelques instants plus tard. Elle lui raconte ce qui s’est passée avec Adam. Chloé lui conseille de quitter Adam convaincue qu’il garde Chelsea sous le coude au cas où avec Sharon, ça ne marcherait pas. Chelsea n’y croit pas. Adam a toujours été sincère avec elle. Sans compter qu’elle a deux bonnes raisons de ne pas abandonner son mariage : elle aime énormément son mari et ça la rendrait malade de le laisser sur un « plateau d’argent » à Sharon.

 

Chez Newman Entreprises, Mason remet à son patron les messages qu’il a eu. Jack remarque les messages de son médecin. Mason lui dit que le Dr Carter insiste pour qu’ils se voient. Jack refuse d’y aller parce qu’il estime gère sa douleur. Mason le laisse.

 

Adam arrive dans les locaux de Newman Entreprises. Il tombe sur Jack qui annule tous ses RDV et demande pourquoi. Jack rétorque qu’il n’a pas de compte à lui rendre. Adam le prévient qu’il a intérêt à ne pas déconner avec son dos sinon, Victor lui tombera dessus : « tu dois être honnête avec moi »

 

Quelques instants plus tard, Mason qui a son bureau juste devant le bureau de direction voit Victor sortir de l’ascenseur et se diriger directement dans le bureau du patron. Mason lui interdit l’entrée.

Victor : « excusez-moi mais avez-vous lu les inscriptions devant l’immeuble ? Que disent-elles ? »

Mason : « Newman Entreprises »

Victor : « vous vous adressez à Victor Newman »

Mason ne se laisse pas impressionner. Fondateur ou pas de cette société, il n’a pas le droit d’entrer dans le bureau de son patron. Adam ouvre la porte et s’amuse de voir son père se quereller avec un simple assistant. Ils entrent dans le bureau. Victor fait chanter son fils : soit, il l’aide à récupérer Newman Entreprises, soit, il l’envoie avec Sharon en prison pour un long moment. Adam rappelle à son père que le chantage est démodé. Victor réplique que le chantage est un moyen très efficace pour atteindre ses objectifs. Il le connaît bien et sait qu’il a payé quelqu’un pour incendier d’autres établissements de la ville pour détourner les soupçons. Il lui promet de retrouver son pyromane. D’expérience, il sait que quelques billets feront l’affaire. Adam fait comme si rien n’était.

 

Au Boulevard, Neil aperçoit Leslie. Son téléphone sonne avant qu’il ne puisse la rejoindre. C’est Jack qui aimerait lui parler. Ils se donnent RDV dans 1h au resto. La communication terminée, il est sur le point de rejoindre Leslie lorsqu’il voit un homme s’approcher, faire la bise à Leslie et s’asseoir à sa table. Il finit par s’approcher du couple. Enfin, ce n’est pas un couple, l’homme qui est avec Leslie, est son petit-frère, Tyler. Ce dernier a un diplôme d’école supérieure de graphisme. A 19 ans, il a été remarqué grâce à ses tags dans la rue. Sa sœur pense que c’est du vandalisme alors que lui qualifie son acte d’œuvre d’art. Avant qu’ils n’aillent loin dans leur dispute, Leslie prévient Tyler que Neil est son patron. Tyler demande à sa sœur depuis quand elle couche avec le patron. Leslie manque de s’étrangler. Elle et Neil précisent qu’ils sont amis. Tyler dit plaisanter. En parlant du boulot de Tyler, Neil se rend compte qu’il a déjà entendu parler des œuvres de ce dernier. Il décide de l’embaucher chez Jabot. Leslie le remercie car il n’était pas obligé de le faire. Neil ne voit pas comment, il aurait pu ne pas le faire vu que toute sa famille travaille chez Jabot.

 

Jack les rejoint. Il ne manque pas de remarquer l’intérêt que Neil a pour Leslie Michaelson mais puisqu’il n’est pas là pour parler d’amourette, il annonce à son employé qu’il compte fusionner Jabot et Newman Entreprises.

 

Sharon reçoit chez elle, la visite de l’enquêteur de Victor. Ce dernier veut savoir où elle était le soir de l’incendie. Sharon ment qu’elle se trouvait à Chicago. Il lui demande une preuve matérielle mais elle n’en a aucune. Il finit par la laisser. Cet entretien l’a met dans tous ses états. Elle saisit son téléphone pour appeler Adam mais y renonce. Ensuite, elle prend le dessin de Faith pour se calmer mais puisque ce n’est pas le cas, elle appelle Noah pour qu’il lui amène sa fille. Quelques instants plus tard, il arrive avec Faith. Sharon est si heureuse de la voir. Il reste quelques instants avec elle, juste le temps d’attendre que son père revienne. Sur le pas de la porte, il lui demande comment ça s’est passé avec Victor. Nick : « pas aussi bien que je l’espérais »

Noah est déçu. Nick promet à son fils qu’ils s’en sortiront. Noah part au travail. Nick entre chez Sharon. Ils discutent jusqu’au moment où il est temps de partir. Faith émet le désir de rester avec sa mère. Sharon supplie Nick de la laisser en lui rappelant qu’elles n’auront peut être plus l’occasion d’être ensemble. Il accepte de laisser Faith. Après son départ, Sharon annonce à sa fille qu’il se pourrait qu’elles aillent en voyage.

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 20:20

Dans son bureau, Jack souffre du dos. Pour atténuer sa douleur, il avale plusieurs comprimés mais il a mauvaise conscience et ces derniers temps, lorsque ça arrive, le fantôme de son père apparaît. John reproche à son fils d’ignorer qu’il tombe dans la dépendance. Jack lui rappelle qu’il a subi une lourde intervention chirurgicale et qu’il prend un traitement contre la douleur. Sa mauvaise conscience « John » lui rappelle qu’il a payé grassement un médecin pour obtenir plus de médicaments que le Dr Carter lui a prescrit et à cause de cela, il a fait fuir toute la famille. Jack précise que Kyle travaille avec lui et il a une amie en qui, il peut avoir toute confiance : « …regarde moi, je suis le roi du monde »

John le prévient qu’il est malade, seul et que prendre de l’oxycodone comme des bonbons n’arrangera pas sa situation.

 

A l’entrée du Néon Ecarlate, Fenmore regarde le dernier sms qu’il a envoyé à Jamie puis observe ce dernier assis sur une table. Il finit par s’approcher de lui pour lui envoyer des vannes : « tu veux que je prenne une photo de toi pour l’envoyer à tes parents afin qu’ils voient quel bon garçon, il est.

Jamie : « quoi ? »

Fen : « tu as l’air sérieux ! Tes parents seraient vraiment très fier de toi ou…jamais…je dois y aller avant que mon père trouve une autre raison de ne pas être fier de moi »

 yr-12-13-12-Jamie.jpg

Il sort à peine de l’établissement que Summer s’approche de Jamie. Ça n’échappe pas à Fen mais il ne reste pas longtemps puisqu’elle ne reste que quelques minutes à échanger 2, 3 mots  avec Jamie puis part. Ce dernier l’a suit. C’est ainsi qu’il découvre qu’elle a l’habitude de se réfugier dans le box de sa tante Avery Bailey Clark.

 

Chelsea accueille chaleureusement son mari à la maison. Adam réalise qu’elle fait comme si rien ne s’étai passé et c’est inacceptable pour lui parce qu’elle a gâché la vie de Sharon. Chelsea rétorque  que Sharon a gâché elle-même sa propre vie en menant Newman Entreprises à la ruine et en incendiant la maison de Victor. Sur ce dernier point, Adam précise que personne n’avait besoin de savoir la vérité. Elle est outrée que contrairement à elle, Sharon trouve grâce à ses yeux malgré toutes ces erreurs.

Adam : « Sharon a fait toutes ces erreurs parce qu’elle était malade. Quelle est ton excuse ? »

Chelsea : « je t’aime et c’est ma croix à porter… » Elle lui reproche de ne pas l’avoir soutenu après sa fausse-couche. Adam ne voit pas les choses de cette façon. Ce n’est pas parce qu’il n’a pas soutenu sa femme comme, elle le désirait qu’il n’était pas présent. Chelsea lui rappelle qu’il n’a pas hésité à installé Sharon sur leur propriété juste parce qu’il aime être son chevalier servant. Il adore tellement ce rôle qu’il a payé une personne pour brûler des bâtiments dont le Gloworm  et il fallait qu’elle l’arrête: « Bon sang, tu aurais pu être arrêté pour incendie criminel »

 

Adam ne croit pas qu’elle est allée dire la vérité à son père juste pour le protéger. C’était un acte de pure jalousie. Entre autres ! OUI Elle assure qu’il dit une part de vérité mais quoi de plus normal pour une épouse d’être jalouse quand son mari aime une autre femme. Il demande à ce qu’elle lui fasse confiance. Chelsea est convaincue qu’il adore le rôle qu’il joue auprès de Sharon.

Adam : « Elle est malade, Chelsea ! Elle est malade »

Ils ne verront jamais la situation du même œil !!!! Adam finit par partir.

 

Les Baldwin sont chez eux lorsque le portable de Monsieur le Procureur sonne, on lui apprend que le père de Jamie vient d’être arrêté pour conduite en état d’ivresse. Ils sont tristes pour Jamie qui pourrait se retrouver dans une famille d’accueil.

 

Fenmore rentre à ce moment là et entend ses parents. Il finit par les rejoindre où il leur propose d’un ton assez caustique d’adopter Jamie s’il tient vraiment à lui. Ses parents n’apprécient pas sa plaisanterie.

 

Au néon écarlate, Kevin découvre sa femme entrain de vérifier les comptes. Elle lui dit qu’elle est à la recherche de l’argent qui manque sur le compte de TagNGrab. Il fait comme s’il venait d’apprendre la nouvelle. Elle lui explique que Tucker vient de l’appeler pour l’avertir qu’il manque de l’argent sur le compte de leur ancienne entreprise. Kevin nie avoir volé cet argent mais elle sait bien qu’il ment alors, elle lui demande de le rendre. Chelsea entre. Kevin en profite pour s’éclipser. Lorsqu’il se retrouve seul, il remet l’argent dans le compte de TagNGrab même s’il sait qu’en faisant cela, il risque de perdre sa maison.

 

Jamie et Summer sympathisent lorsqu’il lui avoue que lui aussi à sa « cachette ». Son portable sonne, c’est Michael qui lui demande s’il peut venir chez lui car ils ont à parler.

Jamie : « de quoi ? »

Michael : « c’est au sujet de votre père, Jamie »

Jamie accepte de le rejoindre. Ils raccrochent. Jamie dit à Summer qu’il doit aller chez les Baldwin. Summer lui confie que ceux des amis de sa mère. Il promet de ne révéler à personne sa cachette.

 

Quelques instants plus tard, il arrive chez les Baldwin : « qu’est ce que mon père a fait cette fois ? »

Michael lui apprend que son père a provoqué un accident alors qu’il était en état d’ivresse où des personnes ont été blessées. Jamie réalise que puisque son père a été arrêté et qu’il n’a pas personne d’autre, il ira en famille d’accueil.

Lauren : « où est ta mère ? » Jamie l’ignore et promet de dire ce que les services sociaux lui diront de faire. Ils ne veulent pas qu’il parte tout de suite car ils veulent qu’ils restent pour dîner. Jamie est mal à l’aise face à Fen. Ce dernier joue le gentil petit garçon devant ses parents en allant dans le sens de ses parents mais dès que ces derniers quittent la pièce, il se montre odieux envers Jamie. En effet, il n’a pas l’intention de parler au prof de base-ball afin que celui-ci réintègre Jamie dans l’équipe. Il invite Jamie à intégrer l’équipe de natation ainsi, il pourra le noyer pour pouvoir mieux vivre sa vie. Jamie ne comprend pas pourquoi Fen l’accuse de mentir pour s’attirer la sympathie de Ronan, Summer et les Baldwin alors qu’il ferait mieux de profiter de la chance qu’il a d’avoir une famille aimante et des amis. Sur ces mots, il s’en va. Lauren et Michael reviennent et sont surpris que Jamie soit parti sans leur dire au revoir. Fen souligne que Jamie est impoli mais son père ne le croit pas.

Michael : « qu’est ce que tu lui as fait ? »

Fen fait mine de s’offusquer que son père porte plus de crédit à ce délinquant qui a un père ivrogne qu’à son propre fils.

Jamie a retrouvé Summer à la Sellerie pour lui confier ses déboires. Elle compatit à sa douleur. Il lui parle aussi de la jalousie de Fen : « Fen pense que je joue la carte de la pitié. Il est tout énervé parce qu’il croit que je suis entrain de lui voler ses parents et toi »

Summer est consternée car primo, elle « n’est pas à Fen » et secundo, les Baldwin adorent leur fils. Fen n’a aucune raison d’avoir peur. Jamie regrette que Fen ne réalise pas la chance qu’il a d’avoir deux parents qui se soucient vraiment de lui.

 

Chloé et Chelsea s’installent à une table pour parler. La vie de chacune est bouleversée par un évènement : Chloé a peur que la situation financière de son couple s’empire etChelsea lui avoue qu’elle a peur pour son mariage parce qu’elle a avoué à Nikki et Victor que c’était Sharon qui a brûlée leur maison et Adam ne le supporte pas parce que depuis que c’est arrivé, il protège Sharon. Chloé ne comprend même pas pourquoi Adam en veut à sa femme puisqu’elle tient à préserver son mariage. Chelsea ne veut pas rentrer à la maison : « je vais prendre une chambre au club »

Chloé refuse catégoriquement que son amie aille à l’hôtel. Il faut qu’elle vienne passer la nuit chez elle parce qu’elle est son amie. Si elle pouvait botter le cul d’Adam ou de Sharon, elle le ferait mais puisque ce n’est pas possible, il faut qu’elle trouve le moyen de chasser Sharon loin d’Adam. Chelsea ne voit pas comment se débarrasser de Sharon. Elle espérait le faire en la dénonçant à Nikki et Victor mais ça lui est retombé dessus et si elle va plus loin, en la dénonçant à la Police, elle peut tirer un trait sur son mariage. Chloé est convaincue qu’elles trouveront un autre moyen pour se débarrasser de la « douce et innocente Sharon »

 

Avery est entrain de travailler devant son ordinateur portable. Très émue, elle range tout pour aller dans son garage. Très rapidement, elle se rend compte que quelqu’un a fouillé dans ses affaires. Son intuition, la conduit  à penser que c’est sa nièce. Elle va donc la voir pour lui demander si c’est elle qui se permet d’aller fouiller dans ses affaires. Summer ne nie pas. Avery le lui reproche. Summer explique qu’elle voulait trouver des indices sur sa famille maternelle parce que sa mère ne lui en a jamais parlé. Avery comprend son désir de connaître sa famille maternelle mais ce n’est pas en lisant ses lettres intimes qu’elle trouvera quelque chose. Summer s’excuse et promet de ne parler à personne des lettres mais elle s’inquiète : « est ce que tu vas le dire à mes parents ? » NON A condition que Summer respecte sa promesse. Sum ne peut pas s’empêcher de demander à sa tante qui est le monsieur qui lui écrivait. Avery se contente de dire que ça appartient au passé et elle tient à ce que ça le reste. Elle reprend le double de sa clef que Summer avait prise et repart dans sa remise où elle change de place le carton des lettres envoyées par Dylan.

 

Adam n’est pas allé rejoindre Sharon. Il arrive au « Boulevard »,  le nouveau restaurant de la ville, où il surprend Jack au bar. Il lui conseille de ne pas prendre de l’alcool parce qu’un mélange avec ses comprimés ne serait pas très bien. Jack lui reproche de vouloir lui voler sa place alors, il lui rappelle qu’il occupe temporairement le poste de PDG de Newman Entreprises. Adam ne le sait que trop bien. Jack lui dit également qu’il sait que Victor veut que son fils s’allie à lui pour le dégager.

Adam : « quand ça lui convient, Papa aime jouer la carte de la famille…la corruption émotionnelle, ce n’est pas pour moi… »

Jack ne le croit pas.

Adam : « il est convaincu que Newman lui a appartient et il veut le récupérer »

Jack : « et il va essayer de passer par toi pour y parvenir »

Adam rectifie : son père va tenter d’utiliser Jack lui-même puisqu’il sait que ce dernier est sous traitement alors si Jack tombe dans la dépendance, Victor n’aura qu’à ramasser à la petite cuillère. Jack continue à l’accuser.

Adam : « je suis le directeur général par intérim nommé par toi Jack…je ne suis pas une menace pour toi » Jack a du mal à le croire. Adam lui conseille d’arrêter de se droguer aux antidouleurs ou d’arrêter de boire : « va dormir Jack et soigne toi correctement »

Il ajoute que s’il tenait tant à le trahir, il l’aurait déjà fait puisqu’il connaît la composition de ses médicaments. L’oxycodone continent de l’héroïne modifiée synthétiquement. Jack est complètement stone ! Il aurait pu convoquer le Conseil d’Administration, les membres se seraient rendus compte d’eux même de son état de santé et il n’aurait eu qu’à l’enfoncer en parlant des deux RDV qu’il a raté aujourd’hui.

Jack : « Phyllis t’en a parlé ? » NON Il est le PDG  et même si c’est par intérim, grâce à ce titre, rien ne lui échappe : « tu dois me faire confiance. Regarde autour de toi, mo frère. Tu n’as personne d’autre »

Jack : « je ne te ferai jamais confiance Junior ! Je pourrais te virer » Adam en est parfaitement conscient cependant, il n’est pas  inquiet parce qu’il sait que Jack est trop intelligent pour virer le seul mec qui fait tourner la boutique ; sans compter qu’en son absence, son père avec l’aide éventuelle de son frère et de sa sœur ne feront qu’une bouchée d’un Jack affaibli. Jack finit par admettre qu’Adam est sincère. Ensuite, il lui demande ce qui se passe entre lui et Sharon. Adam répond que tout le monde avait tourné le dos à Sharon, il n’a pas voulu faire la même chose. Jack est content d’apprendre que Sharon n’est pas seule, mais compte tenu du passif entre Adam et Sharon, il pense que ce serait judicieux que ces deux là arrêtent de se voir.

Adam insiste en disant qu’il a aidé Sharon au moment où elle en avait le plus besoin : « elle n’a personne d’autre »

Jack est persuadé d’avoir raison. Adam et Sharon, il y a un truc pas très net. En parlant de « truc », Adam a bien remarqué l’attraction qui existe entre lui et  « Red ».

Jack : « Phyllis est rentrée chez elle »

Adam : « mais tu lui a demandé de ne pas s’en aller »

Jack : « Adam, il y a peu de personne en qui j’ai confiance, Phyllis est l’une d’elle »

Adam est certain qu’il y a plus que ça. Jack ne confirme pas toutefois, il déclare que s’il s’avérait qu’entre Phyllis et lui l’amitié se développe en sentiments amoureux, ils ne feraient de mal à personne contrairement à lui. En aidant Sharon, il fait du mal à Chelsea. Il lui conseille de réfléchir parce que s’il n’est plus capable de se donner à 100% de son mariage, il restera aux yeux de tous, le méchant Adam.


 

Vendredi 14 décembre pas d'épisodes inédits à cause de la tuerie de Newtown. Un jeune homme a assassiné plusieurs enfants et des enseignants dans une école aux USA

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 20:12

Dans le nouveau restaurant de la ville, Nikki est heureuse que son amie Katherine soit venue. Alarmée, Kay demande si tout va bien. Nikki répond que personne est malade mais elle a l’impression que tout s’effondre autour d’elle et qu’elle ne peut rien faire pour l’empêcher : " il semble que l’univers ne tient pas à ce que Victor et moi soyons heureux "

Kay comprend car son couple d’amis a traversé beaucoup d’épreuves : la maladie de Victor, l’incendie de leur maison, l’enlèvement de Victoria. Nikki lui apprend que c’est Sharon qui a mis le feu à sa maison. Kay a du mal à y croire. Nikki l’assure qu’elle tient cette information de source sûre malheureusement, ils ne disposent d’aucune preuve pour porter plainte contre elle et ça l’a rend malade. Kay est triste de voir son amie se consumer avec ce désir de vengeance. Nikki l’assure que ce n’est pas le cas et préfère changer de sujet pour parler de Victor. Ce dernier dit être heureux dans leur appartement mais elle sent bien que depuis qu’il a perdu leur maison et Newman Entreprises, une part de lui-même se sent vidée. Kay demande plus d’informations.

Nikki : « il essaie désespérément de combler ce vide »

Kay comprend que Victor intensifie sa bataille contre Jack. Nikki confirme et ajoute que Victor essaie d’utiliser leurs enfants pour atteindre son objectif. Elle aurait tant aimé que Victor profite de la retraire.

Kay : « oh Nikki, vous le connaissez mieux que ça »

Nikki sait très bien que Victor n’abandonnera jamais les affaires à moindre d’être forcé à le faire. Cependant, elle regrette que son « obsession » l’amène à être en froid avec tous ses enfants : Abby est à New-York ; Victoria est furieuse contre lui et Nicholas lui a fermement fait comprendre qu’il s’en fiche de Newman Entreprises. Si Kay pouvait l’aider à convaincre Victor à laisser tomber ses projets pour récupérer Newman Entreprises. Kay avoue qu’elle ne peut pas le faire  car se serait hypocrite de sa part. En fait, depuis qu’elle a repris les rênes des Industries Chancellor, Kay est aux anges. Elle ne peut donc pas demander à un confrère de se mettre à la retraite alors qu’elle-même plus âgée n’y pense pas. Nikki est triste parce qu’elle a peur que Newman Entreprises « tue » Victor.

Kay : « la lutte pour le récupérer ou le fait de ne plus l’avoir ? »

 

A son appartement, Victor ordonne à son enquêteur privé de découvrir coûte que coûte une preuve de l’implication de Sharon dans l’incendie de sa maison. Lorsqu’il raccroche, il se dit à lui même que cette femme doit payer pour tout le mal qu’elle lui a fait.

 

Dans les locaux de Newman Entreprises, Phyllis accourt vers les ascenseurs parce qu’elle entend quelqu’un arriver. Ça l’a déçoit que ce soit Kyle et non Jack. Il est vexé. Elle s’explique : Jack a un RDV important avec Matt Merrick, l’un des plus grands défenseurs des énergies renouvelables mais il n’est pas là. S’il ne vient pas, Newman Entreprises n’aura aucune chance de pouvoir travailler avec ce génie. Kyle lui dit que la dernière fois qu’il a vu son père, c’était à la maison où il avait RDV. Phyllis est surprise parce que Jack ne lui a pas dit qu’il avait une réunion hier soir. Kyle admet qu’il a aussi trouvé cela bizarre et se demande où a bien pu passer son père. Fifi sait que Jack n’a pas l’habitude de manquer des réunions importantes. Kyle décide de repartir à la maison voir si son père s’y trouve. Un homme entre : «  je suis à la recherche de Jack Abbott »

Phyllis qui croit avoir en face d’elle Matt Merrick se présente et lui propose d’entrer dans le bureau de direction. Avant de le suivre, elle demande à Kyle de prévenir son père que Matt Merrick l’attend au bureau. Afin de faire patienter l’illustre RDV du boss, Phyllis tient à l’assurer que Jack Abbott croit au potentiel des énergies alternatives. Le monsieur veut l’interrompre mais elle ne le laisse pas parler pour lui présenter toutes les actions écolos que Jack a mis en œuvre depuis son arrivée : suppression de verres et bouteilles en plastiques ; tri des déchets ; station spécifique pour charger les véhicules électriques et sur le plan privé, Jack conduit un hybride, sa maison dispose de panneaux solaires.

Mason : «  c’est très impressionnant »

Phyllis l’appelle Matt. Le jeune homme saute sur l’occasion pour lui dire qu’il ne s’appelle pas Matt mais Mason Wilder et qu’il est là pour postuler au poste d’Assistant de direction. Phyllis est confuse.

 

Pendant ce temps, Jack qui dort dans sa voiture se réveille, complètement sonné par les médicaments.

 

Dans la maison des Abbott Jr, William a tout rangé. Il n’existe plus aucune trace du décor jamaïcain par contre, il aimerait poursuivre l’aventure en allant sur place pour un petit séjour. Victoria ne veut pas partir.

 

Nick est chez Avery. Elle lui rappelle que lorsqu’il a appelé, il lui a proposé d’aller au néon écarlate. Certes, mais il a changé d’avis et préfère rester au calme sinon, sa tête va exploser. Avery veut savoir ce qui se passe. Il répond que maintenant que tout semble s’arranger avec Phyllis, ça se complique avec Sharon et l’attitude de ses parents n’arrange pas vraiment les choses. Il préfère changer de sujet pour parler de sa réaction d’hier soir. En effet, dès qu’il avait mentionné son passé, elle s’était renfermée. Il tient à lui dire qu’elle a le droit d’avoir son jardin secret. Avery lui avoue qu’elle aimerait bien être honnête avec lui mais elle a peur qu’il ne la voit plus de la même façon. Il ne voit pas ce qu’elle aurait pu faire qui lui attirerait sa désapprobation.

Avery : «  j’ai été marié à un homme bon….qui ne méritait pas d’être trompé »

Nick : « tu as eu une liaison ? »

Avery : «  jamais, je n’aurai pensé être une de ces personnes »

Nick lui rappelle qu’elle sait depuis le début qu’il a trompé Sharon et Phyllis. Pourtant, cela ne l’a pas empêché de sortir avec lui. Avery explique que contrairement à elle, il ne le lui a pas caché tandis qu’elle a fait semblant d’être quelqu’un de bien, d’honnête et d’intègre. Il l’assure qu’elle possède ces qualités.

Avery : « Nick, j’ai trompé mon mari »

Nick : « ça ne fait pas de toi un monstre » Peut être cependant, elle a toujours la peur que son regard sur elle change. Il n’a aucun risque. Pour mieux la convaincre, il lui raconte les raisons pour lesquelles, il a trompé Sharon avec Phyllis : la mort de Cassie a brisé leur famille. Sharon se noyait dans la douleur et lui ne pouvait rien pour elle puisque lui-même était anéantie par la douleur. Phyllis était là…Quand il y pense, il a honte d’avoir abandonné Sharon à cette époque mais aussi, il se souvient de tous ces moments heureux qu’il a passé auprès de Phyllis. De cette liaison est née Summer et là, il n’a aucun regret…son choix a blessé beaucoup de personnes. Elle sent que c’est un sujet douloureux. Il l’assure que ça lui fait du bien de parler ainsi, ils sauront chacun ce que l’autre ressent au plus profond de lui-même : « nous ne pouvons pas revenir en arrière, Avery. On doit aller de l’avant, nous pardonner et espérer que les gens à qui nous avons fait du mal, nous pardonne »

Avery : « …je ne peux pas comparer ma situation à la tienne. C’est tellement différent. Tu avais perdu un enfant. Un grand nombre de mariages n’y survit pas »

Nick : « je n’ai pas d’excuses »

Avery : « ok ! Ta liaison avec Phyllis n’était pas une aventure sans lendemain…tu l’as aimé »

Nick : « je l’aimais »

Avery : « oui et de cet amour est né Summer. La seule chose qui est ressortie de mon infidélité, c’est beaucoup de douleur….Mon mariage a été brisé et ma liaison s’est achevée….tout le monde a souffert »

Nick est certain que ce n’est pas ce qu’elle voulait qui arrive mais il se dit qu’elle devait avoir de fort sentiments pour son amant : « tu l’aimais n’est ce pas ? »

Avery : « ce n’est pas grave. Il est parti »

Nick : « quand tu dis « parti » » ? »

Avery : « Tué ! Tué en Afghanistan. Il avait été déployé là-bas »

Nick : « je suis désolé »

Avery ne veut pas qu’il soit désolé pour elle mais il insiste. Elle a tout de même perdu quelqu’un qu’elle aimait. Avery ajoute qu’elle a appris la nouvelle le jour où Victor l’a appelé pour venir à Génoa City représenter Sharon. Suite à cette triste nouvelle, elle a emballé ses affaires sans regarder en arrière. Il comprend qu’elle désirait un nouveau départ. Elle confirme. Tout ce qu’elle désire, c’est de laisser le passé derrière elle. Nick lui rappelle que cela ne veut pas dire qu’elle a oublié. Avery souligne que beaucoup d’hommes se sentiraient menacés par son histoire. Nick ne voit aucune raison de se sentir menacé puisque cet homme n’est plus de ce monde.

 

Chez les Abbott Jr, William tente de convaincre sa femme de partir en voyage mais elle n’apprécie pas qu’il ait pris toutes les dispositions (achat du billet, garde de Johnny) sans la consulter. On sonne à la porte. Il suppose que c’est le pilote. NON, c’est Victor. Il fait entrer son beau-père et monte à l’étage pour laisser sa femme discuter avec son père. Victor annonce à sa fille que c’estSharon qui a mis le feu à la maison principale du ranch. Victoria n’est pas surprise. Il est venu demander à Victoria de se joindre à lui pour récupérer Newman Entreprises. Elle refuse parce que ça lui fait mal que son père ne se préoccupe que de sa sacro sainte société. Victor lui rappelle que c’est également son héritage et celui de ses enfants, Reed et Johnny. Victoria lui rappelle l’anniversaire de ses 6 ans. Tout été rose comme, elle le voulait. La fête aurait été parfaite s’il avait été là mais au lieu d’être à ses côtés, il était en voyage d’affaires. Victor sait qu’elle se doute que plusieurs patrons de multinationale n’ont pas assisté à quelques uns des anniversaires de leurs enfants. C’est vrai mais il a toujours fait passer l’entreprise avant la famille. Victor clame que c’est faux alors, elle lui demande de le prouver en se contentant de rester actionnaire minoritaire de Newman Entreprises. Il refuse catégoriquement. Ça le peine énormément que l’enfant qui lui ressemble le plus refuse de l’aider. Le ton monte ! William redescend au moment où Victoria monte à l’étage. Il « félicite » Victor de s’être fâché avec un de ses autres enfants.

Victor : « allez au diable !!! » Sur ces mots, il s’en va.

 

Victoria redescend et annonce à son mari qu’elle ne veut plus qu’il annule leurs billets parce qu’elle veut qu’il quitte la ville, sa famille, tout ! William est heureux ! Ils s’embrassent.

 

Phyllis entre dans la maison familiale des Abbott. Jack la suit de près. Elle lui demande où il était passé puisqu’il devrait être au bureau depuis des heures. Jack dédramatise. Elle lui avoue qu’elle a confondu le neveu de Sarge, Mason Wilder pour Matt Merrick.

Jack : « Qui ? »

Phyllis : « Matt Merrick, le jeune prodige écolo avec qui tu rêves de travailler depuis des semaines »

Ça fait rire Jack qu’elle ait confondu Matt et Mason.

Phyllis : « pourquoi tu n’étais pas là ? »

Jack : « tu sembles oublier qui est le patron ici »

Elle lui reproche de négliger son travail. En parlant de négliger, que fait-il avec des vêtements froissés comme s’il avait dormi avec. Jack ment qu’il était à Chicago pour une RDV d’affaires et qu’il a dormi à l’hôtel. Elle n’y croit pas mais il continue à mentir que son RDV s’est terminé à 2h du matin. Il a dormi à l’hôtel et est revenu ce matin. Pourquoi n’a-t-il pas appelé ? Parce qu’il n’avait plus de batterie et n’avait pas ramené son chargeur. Il lui ordonne de repartir au bureau distraire Matt Merrick, le temps qu’il prenne une douche et se change.

 yr-12-12-12-copie-1.jpg

Quelques instants plus tard, il arrive au bureau. Matt Merrick n’a pas le temps de discuter avec lui parce qu’il à un autre RDV d’affaire. De toute façon rien n’est perdu parce que Phyllis lui a donné tous les éléments dont il avait besoin. Il semble satisfait. Jack s’occupe de  Mason. L’entretien d’embauche s’est bien déroulé. Mason devient l’assistant de direction de Jack Abbott. Ce dernier prend des nouvelles de Sarge. Mason lui dit que son oncle est à Détroit et revient dans quelques semaines. Jack lui demande de voir Kyle s’il a besoin de quelque chose. L’entretien se termine. Kyle en profite pour dire à son père que Phyllis lui a dit qu’il était parti à Chicago. Jack confirme : « nous en parlerons plus tard »

Kyle : « ok »

Après le départ de Mason et Kyle, Phyllis accuse Jack de mentir et de se laisser abrutir par les médicaments. Jack se fâche et lui ordonne de partir parce qu’il doit bosser sur le dossier McKinsey.

Phyllis : « je vais le faire pour toi »

 

Nikki rentre à l’appartement. Elle trouve Victor adossé au piano, entrain de regarder des photos de famille, l’air vide. Elle lui demande ce qui ne va pas. Victor répond qu’il les a tous perdu. Elle comprend qu’il a vu Victoria.

Victor : « oui…tu sais…mon père a abandonné ma famille et elle s’est retrouvée sans rien. C’est la raison pour laquelle, m’a mère a dû m’abandonner dans cet orphelinat quand j’avais 7 ans…Et puis quand, je t’ai rencontré, j’étais tellement heureux de pouvoir fonder une famille.  Très fier d’avoir MA famille. J’ai construit un empire pour eux et maintenant, ils ne veulent pas se battre pour lui »

Nikki : « chéri, il sont fatigués de se battre. Et pour être franche, je le suis aussi »

Victor : « ma chérie, je te connais. Tu ne comprend pas pourquoi je ne peux pas abandonner »

Nikki : « au contraire, tu as tord…je comprends très bien ce que Newman Entreprises représente pour toi »

Victor : « je vais la récupérer »

Nikki : « je sais ! Je sais que tu vas le faire »

Par contre, il se demande pour quelle raison, il se bat car sans ses enfants à ses côtés, ça ne sert plus à grand-chose.

Nikki : « je comprends pourquoi tu ne peux pas vivre sans Newman Entreprises par contre, mon chéri, tu dois accepter le fait que tes enfants puissent vivre sans elle »

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 20:06

C’est le matin à Génoa City, Sharon ouvre sa porte car quelqu’un a frappé. C’est Nikki qui lui tend son journal en lui conseillant de profiter de son dernier jour de liberté parce que demain matin, elle fera les gros titres disant qu’elle a incendié la maison principale du ranch. Sharon est abasourdie. Toutefois, elle reprend ses esprits et nie en bloc les accusations de Nikki. Faut dire qu’elle risque au moins 60 ans de prison pour ce délit.

 

A la résidence Mcmillan, Chelsea est sur le point d’apporter le petit-déjeuner à son mari lorsque celui-ci descend. Il ne peut pas déjeuner parce qu’il a une vidéo conférence avec une personne de Stockholm. Ensuite, il l’a remercie de n’être pas parti hier soir. Adam promet qu’ils s’en sortiront et s’en va.

 

Quelques instants plus tard, Nikki frappe à la porte. Chelsea panique : " vous ne devriez pas être ici ". Nikki est surprise. Chelsea lui explique qu’elle ne tient pas à ce que son mari découvre qu’elle leur a dit la vérité. Nikki tient à ce que Chelsea aille faire une déposition à la Police. Chelsea refuse, de peur de perdre son mari. Nikki tente de la convaincre en lui disant que si Chelsea ne fait pas tout ce qui est en son pouvoir pour se débarrasser de Sharon, cette femme détruira son mariage car elle a l’art de s’immiscer dans les couples que forment ses ex maris en jouant la " pauvre victime ". Chelsea regrette d’avoir parlé à Nikki. Cette dernière l’assure qu’elle a prise la bonne décision pour son couple et pour elle et Victor. Chelsea est convaincue que si Adam sera furieux s’il apprend ce qu’elle a fait.

 

La porte d’entrée s’ouvre, c’est Adam. Il est revenu parce qu’il a oublié son ordinateur portable. Chelsea a peur ! Nikki demande à Adam ce qu’il sait de l’implication de Sharon dans l’incendie de la maison principale du ranch. RIEN ! Chelsea soutient son mari. Nikki se rend compte qu’elle n’obtiendra rien de leur part et s’en va.

 

Pendant ce temps, Victor va voir son fils à la Sellerie pour lui reprocher d’avoir couvert Sharon. Nick ne comprend pas. Son père l’informe que Chelsea leur a dit que Sharon a brûlé sa maison. Nick rappelle à son père qu’au vu de son passé de délinquante, Chelsea ne peut pas être quelqu’un de crédible. Victor l’a croit. Nick pense que Chelsea accuse Sharon parce qu’elle est jalouse puisqu’ apparemment Adam aide Sharon a surmonté sa maladie ce qui par conséquent l’emmène à délaisser sa femme. Victor demande quel genre de maladie a Sharon. Nick n’a pas le temps de répondre parce qu’on frappe à la porte, c’est Sharon : " Noah est là ? Il faut que je le voie "

Victor interdit Sharon de mêler Noah à ses problèmes et lui ordonne d’assumer pour une fois ses responsabilités. Nick demande à son père de baisser d’un ton parce que Faith est là. Sharon est surprise que leur fille ne soit pas à l’école. Nick explique que Faith ne se sentait pas bien, il a donc préféré la garder à la maison. Avant de partir, Victor ordonne à Sharon d’aller se faire soigner hors de la ville ainsi, elle éviterait de faire du mal à ses proches. Après son départ, Sharon remercie Nick d’avoir convaincu son père de ne pas s’en prendre à elle. Il exige qu’elle lui dise la vérité : a t-elle oui ou non mis le feu au ranch. Elle lui rappelle qu’elle a déjà répondu à cette question et veut savoir où est Noah. Nick remarque qu’elle commence à s’agiter, il finit par comprendre qu’elle et Noah lui ont menti.

Sharon : " ça m’a échappé ! Je ne voulais pas le lui dire "

Nick : " oh mon Dieu ! "

Sharon : " je suis profondément désolée "

Nick : " pour quoi ? Brûler la maison familiale ou forcer notre fils à me mentir ? "

Sharon jure que le jour où elle a mise le feu dans la maison principale du ranch, elle était dans un état second : " je ne me souviens de rien "

Bien, Sharon jure que c’est la maladie qui l’a poussée à faire ces horreurs et le supplie de ne pas la dénoncer parce que Mme prend des médicaments qui l’a guériront.

 

Nikki et Victor se retrouvent à leur appartement. Elle lui annonce la mauvaise nouvelle : Chelsea refuse de témoigner pour eux. Par conséquent, ils n’ont pas la moindre preuve qui pourrait les aider à envoyer Sharon en prison. Victor est surpris mais il refuse de renoncer à faire payer Sharon tout le mal qu’elle leur a fait. Ils trouveront bien une solution. En attendant, il se demande comment ça se fait qu’après l’incendie au ranch, il y ait eu plusieurs autres incendies avec le même mode opératoire. Nikki suppose que Sharon a incendié ou a payé quelqu’un pour le faire à sa place. Victor ne pense pas que Sharon aurait cette idée. C’est trop malin et pernicieux, ce qui ne correspond pas à son profil mais à celui d’Adam : " il veut la protéger "

Nikki : " tu crois vraiment qu’il est prêt à aller en prison pour elle ? "

Victor croit qu’au contraire son diabolique de fils croit avoir eu l’idée d’un plan infaillible. Sauf que surprise, il vient de découvrir le pot aux roses et compte bien l’utiliser à son avantage.

 

A la Sellerie, Faith s’est réveillée et demande sa mère. Son père lui dit que Sharon est malade et dès qu’elle ira mieux, ils iront la voir.

 

Chez Jabot, Neil découvre que ses enfants ont demandé aux employés de venir décontracter au travail. " Jeans& basket ", c’est le mot d’ordre. Ils attendent en compagnie de Leslie, de voir sa réaction. Au début, il fait mine d’être fâché mais finalement, il leur annonce qu’il adhère à l’idée. Le code vestimentaire costume 3 pièces reste d’actualité mais les employés auront le droit un jour par semaine de venir au travail vêtus comme, ils le désirent. Tout le monde est content. Devon et Lily vont au néon écarlate. Leslie reste en compagnie de Neil. Ces deux là ne peuvent pas s’empêcher de flirter. Après le départ de Leslie, Neil ne peut pas se l’ôter de la tête.

 

De leur côté, Devon et Lily espèrent que leur père se mettra avec Leslie, qu’ils apprécient.

yr-12-11-12 Christine et Paul

Au Néon Ecarlate, Christine a plusieurs annonces à faire à Paul : primo, elle a dit à Danny ce qui se passe entre eux. Ça la chagrine énormément d’avoir fait du mal à leurs deux meilleurs amis (Nina et Danny) cependant, elle sait bien qu’il fallait absolument qu’ils sachent la vérité ; Secundo, elle a démissionné de son poste à Washington. Miss Blair compte revenir travailler et vivre à Génoa City. Paul est fou de joie ! ! ! ! L’émotion passée, il lui propose de venir habiter chez lui. Elle refuse préférant qu’ils y aillent doucement. Ils décident d’aller dans une agence immobilière voir les offres. Quelques instants plus tard, on les retrouve au parc. Christine a fait son choix. Faut dire qu’elle a choisi le premier appartement qu’ils ont visité et l’a choisit tout juste parce qu’il est proche de celui de Paul. Ce dernier est moins emballé qu’elle parce que l’appartement n’est pas de grand standing mais elle s’en fiche, du moment qu’ils soient ensemble. Paul est heureux ! Quand il pense, qu’il y a quelques mois, il se voyait déjà croupir le reste de sa vie derrière les barreaux et là, il a une autre chance avec elle….Ils s’embrassent.

 

Sharon rentre chez elle où elle y trouve Adam. Il est venu l’a prévenir que Nikki la suspecte d’avoir mis le feu. Sharon répond qu’elle est déjà au courant. Adam se demande sur quelles bases, Nikki peut elle l’accusée puisqu’il a pris la précaution de détourner les soupçons. Sharon l’ignore puis précise qu’elle vient de voir Victor, lui aussi était persuadé qu’elle était l’auteur de l’incendie. Il se demande ce qui a bien pu se passer entre hier soir et ce matin.

Sharon : " Chelsea le leur a dit "

Adam : " non ! Non ! "

Sharon : " Adam, bien sur que c’est elle "

Adam en doute puisque Chelsea l’a soutenu face à Nikki tout à l’heure.

Sharon : " qui aurait pu le leur dire ? "

Adam : " d’autres personnes sont au courant "

Sharon : " tu penses à qui ? Dr Watkins ? Noah ? Non, ils n’ont aucune raison d’aller voir Victor et Nikki. C’est Chelsea, je te dis. Elle nous a vu nous embrasser, c’est sa façon de se venger "

Adam la laisse pour rentrer chez lui. Sharon s’installe devant son ordinateur. D’après les médias, l’enquête de la Police lambine. Ils n’ont aucun suspect pour les incendies répétés en ville. Ces infos la confortent dans son idée : c’est bien Chelsea qui est allée dire la vérité à Nikki et Victor.

 

Chelsea est surprise de voir son mari. A t-il encore oublié quelque chose ?

Adam : " oui ! J’avais oublié à quel point, tu es une excellente menteuse"

A contrecœur, elle admet qu’elle a révélée la vérité à Victor et à Nikki. Comme elle s’y attendait, il est furieux parce qu’à cause de sa jalousie, Sharon risque de perdre ses enfants et sa liberté. Bien entendu, Chelsea ne voit pas les choses de la même façon : Sharon est malade, elle doit se soigner avant de devenir un plus grave danger pour les autres. Il l’a prévient que si elle n’a pas confiance en lui, se débarrasser de Sharon n’est pas la solution. Au contraire, ça ne fera qu’empirer la situation entre eux. Sur ces mots, il la laisse.

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 20:03

William a en effet mis les petits plats dans les grands pour impressionner sa femme. Au début, Victoria est mal à l’aise et monte voir leur fils. Finalement, elle descend et ils parlent des problèmes qu’elle vit avec sa famille ; des souvenirs de la Saint - Sylvestre 2009 où leur idylle a débuté et aussi, les souvenirs de leur " mariage " à la Jamaïque. Tout se passe bien ! Le courant semble passer sauf que lorsqu’il l’embrasse, Victoria recule : " Désolée, je ne peux pas ! Je ne suis pas encore prête "

 

Nick se détend chez Avery. Cette dernière lui dit que lorsqu’il sera prêt de lui parler de Sharon, elle sera là pour lui. On sonne à la porte. Avery suppose que c’est sa voisine, Mrs Burg. NON C’est Summer qui est venue parler à sa tante de la culpabilité qu’elle ressent vis à vis de Chelsea. Elle explique que Chelsea a refusé de lui parler ce soir, à la fête de ses grands-parents. Nick conseille à sa fille de se montrer patiente. Chelsea finira bien par lui pardonner.

Summer : " j’ai tué son bébé ! Elle ne me pardonnera jamais "

Avery lui prépare un bol de chocolat pour la réconforter, rien n’y fait ! Summer admet au moins qu’elle a accusé injustement sa mère lorsqu’elle lui a dit que c’était cette dernière qui était responsable de l’accident qu’elle-même avait provoqué. Aujourd’hui, elle réalise qu’elle est responsable de ses actes. Nick lui dit que tout le monde, fait au moins, une fois, une chose qu’il regrettera toute sa vie. Ça ne console pas sa fille pour autant. Summer est convaincue que Chelsea, son père et sa mère la détestent. Nick lui promet que ni lui, ni Phyllis ne l’a déteste. Elle est leur " supergirl ".

Summer : " les héroïnes ne tuent personne. Elles les sauvent "

Nick lui rappelle plusieurs souvenirs d’enfance où Summer s’était montré généreuse envers son prochain. L’adolescente est émue que son père se souvienne de temps de choses. Ils s’étreignent chaleureusement. Avery annonce qu’il est temps de manger. Summer demande à sa tante quels sont ses autres talents à part le barreau et la cuisine. Avery promet qu’avec le temps, Summer le découvrira toute seule. Sum décline son invitation parce qu’elle a promis à sa copine Aria qu’elles iront manger une pizza. Après leur avoir dit au revoir, elle s’en va.


Summer ne part pas manger une pizza chez Aria. Elle se rend dans la cave de sa tante pour fouiller ses affaires. Elle tombe par hasard sur un carton rempli de cartes et lettres signé " Avec tout mon amour, Dylan "

yr-12-10-12 Avery et Nick

Pendant ce temps, Nick et Avery parlent des enfants. Elle est impressionnée par lui. Il est un si bon père ! Nick lui rappelle qu’elle sait également bien s’y prendre avec les enfants puisque sa fille est venue la voir. C’est un hasard, s’il s’est retrouvé là. Avery doute que Phyllis voit cela d’un bon œil. Nick estime que son ex devrait s’estimer heureuse que leur fille demande de l’aide, fut-il celui d’Avery. Concernant, cette dernière, il lui demande si elle n’a jamais songé avoir des enfants. SI Quand elle était petite, elle avait un enfant imaginaire appelé Nancy Drew Summers. Elle plaisante en disant à Nick que c’est peut être la raison pour laquelle, elle sort avec lui puisque les initiales de son nom sont NN, comme le petit-ami imaginaire de Nancy : Ned Nickerson. Ils continuent à parler et en viennent à évoquer leurs ex. Nick lui dit qu’il sera toujours attaché à Sharon et à Phyllis puisqu’elles sont les mères de ses enfants puis lui demande ce qu’il en est à son sujet : " as-tu toujours des contacts avec ton ex ? "

Mal à l’aise, Avery avoue qu’elle n’a gardé aucun contact avec lui. Le fait de n’avoir pas d’enfants ensemble a facilité les choses. Il veut en savoir plus, elle préfère aller faire du café.

 

Dans la maison de Sharon, Chelsea est mortifiée de voir son mari embrasser son ex-femme. Ils tentent de se justifier. Chelsea gifle son mari et s’en va. Sharon ordonne à Adam de suivre sa femme s’il veut sauver son mariage. Il suit son conseil.

 

Seule, elle se met à paniquer ! Comme le lui avait conseillé le Dr Watkins, elle saisit le dessin de Faith pour se rassurer mais ça ne fonctionne pas. Noah rejoint sa mère. Il ne peut que constater qu’elle est totalement désemparée, paniquée, irrationnel ! Il l’a supplie de le prendre pour point de repère au lieu du dessin de Faith. Il prend sur lui jusqu’à ce que sa mère se calme. Sharon finit par se rendre compte qu’il tremble. Il l’a rassure. Sharon a peur que les gens la prennent pour une folle. Son fils lui conseille de ne pas s’occuper des qu’en dira t-on. Elle a un trouble de l’humeur. Sharon trouve que c’est une belle façon de décrire une maladie maniaco-dépressive. Il souligne qu’elle peut être soignée. Sharon commence à se demander si un jour, elle pourra en guérir. Noah ne veut pas qu’elle s’en fasse. Il suffit qu’elle suive son traitement et tout ira bien. Sharon demande ce qui se passera si elle ne guérit pas. Vont-ils l’a renvoyer à Fairview. NON Noah jure qu’il ne le permettra jamais !

 yr-12-10-12-Adam-tente-de-se-justifier-aupres-de-Chelsea.jpg

Chelsea rentre à la maison, fait ses bagages et redescend avec une valise lorsque son mari arrive : " qu’est ce que tu fais ? "

Chelsea : " ce que j’aurai dû faire, il y a des semaines : te quitter ! "

Adam : " Chelsea, qu’est ce que je peux faire pour te convaincre de ne pas partir ? " RIEN ! Elle en a marre qu’il souffle le chaud et le froid avec elle. Il veut de Sharon, libre à lui d’aller avec elle. Adam jure qu’il ne l’a jamais trompé et que le baiser qu’elle a surpris n’était qu’une regrettable erreur. Elle refuse de le croire. Il met tout en œuvre pour la convaincre de ne pas le quitter en lui clamant haut et fort son amour. Chelsea a du mal à le croire et regrette d’être tombée amoureuse de lui. Quand elle y pense, au début de leur idylle, elle s’est dit que puisqu’ils sont tous les deux des vilains petits canards, tout irait bien entre eux. Il n’y aurait aucune part d’ombre puisque chacun connaît le passé de l’autre. C’était sans compter Sharon. Son mari joue toujours les chevaliers servants face à elle. Il l’a protège alors qu’ils devraient prévenir les gens qu’elle est une dangereuse psychopathe. Adam défend Sharon. NON Son ex n’est pas une psychopathe. Elle est juste malade et a besoin de temps pour se remettre et de la compassion d’autrui. Des qualités qui semblent manquer à sa femme.

Chelsea : " Parce que j'ai peur, Adam. J'ai peur pour toi ! J'ai peur pour nous et notre avenir. Je n'ai jamais aimé personne autant que je t'aime " Adam jure qu’il l’aime mais l’a prévient qu’un amour sans confiance est condamné. Finalement, Chelsea décide de ne pas quitter son mari. Par contre, elle se rend chez Nikki et Victor pour leur dire que c’est Sharon qui a brûlée la maison principale du ranch.

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 19:59

Chez Newman Entreprises, Kyle est surpris de voir son père toujours au bureau. Jack lui explique qu’il tient à vérifier tous les dossiers qu’Adam a en charge. Kyle est certain que ça peut attendre demain. Jack préfère changer de sujet pour lui demander ce qu’il a prévu pour ce soir. Kyle doit dîner avec des copains. Il invite son père à se joindre à eux. Jack décline poliment l’invitation. Kyle sort du bureau. Jack se tord de douleur parce que son dos lui fait terriblement mal. Il appelle son médecin afin que celui-ci lui prescrive d’autres médicaments mais le Dr Carter refuse car il ne croit pas Jack quand ce dernier dit que son « assistant » a perdu son oxycodone. Jack passe au plan B : il est millionnaire, il trouvera bien une de ses connaissances médecins prête à lui rédiger une ordonnance en échange de quelques dollars. Il contacte son « ami » le Dr Ed qui accepte de lui prescrire de l’oxycodone en échange d’un chèque. Par contre, Dr Ed ordonne à Jack de ne plus jamais le contacter. La transaction se déroule dans la maison familiale des Abbott. Ed part au moment où Kyle repasse par là. Kyle demande à son père qui est cet homme. Jack ment qu’il fait des affaires avec lui. Cette fois ci, Kyle part pour de bon. Jack prend son ordonnance et se lève. Non pas sans difficulté !

 

Au néon écarlate, Kevin vérifie sur son compte bancaire si l’argent de TagNGrab a bien été crédité sur son compte. La transaction a bien eu lieu. Il est satisfait que son hypothèque soit levée et tente de se convaincre qu’Adam et Tucker ne remarqueront rien du tout.

 

Un homme entre dans le café et s’approche de lui pour lui demander s’il connaît Noah Newman.

Kevin : « qui le cherche ? »

Alex : « la Police de New-York »

Kevin dit connaître de vue un habitué qui s’appelle Noah. Par contre, lorsqu’Alex lui demande s’il n’a jamais entendu parler d’une Adriana, Kevin répond qu’il n’a pas l’habitude d’écouter les conversations de ses clients. Alex ne le croit pas. Avant de le laisser, il lui remet sa carte en lui demandant de l’appeler si Noah vient au café. Alex s’éloigne. Kevin le suit discrètement pour écouter ce qu’il dit. Alex dit à son contact qu’il vient à peine d’arriver à Génoa City où il attend la confirmation de l’adresse du gamin parce que pour le moment, il n’a aucune nouvelle de lui, ni de l’argent.

 yr-12-07-12-Sharon-se-ridiculise.jpg

A l’appartement des Newman Sr, Victor demande à Sharon de partir. Elle refuse. Nikki vient voir ce qui retient son homme. Elle est stupéfaite de voir Sharon. Celle-ci entre d’autorité et se met au centre de la pièce pour parler. Nick et Noah n’en reviennent pas et veulent qu’elle parte. Les autres aussi mais ils sont plus virulents et même méchants. Chelsea réalise que son mari a parlé de la fête à Sharon et non à elle. Le fait que Nikki, Victoria et Victor la fustigent ne l’empêche pas de présenter ses excuses comme elle l’avait programmé. Sharon évoque brièvement qu’elle est malade, sans rentrer dans les détails. Personne n’accepte ses excuses !!! Noah ne sait plus quoi faire pour convaincre sa mère de partir. Il faudra queNikki menace de la sortir de force pour que Sharon accepte de s’en aller. Avant qu’elle n’y aille, Victoria lui conseille de quitter définitivement la ville. Sharon rétorque qu’elle est revenue pour ses enfants. Vicki préfère en rire car combien de fois, son ex-belle sœur a fui ses enfants ? Nick prend la défense de Sharon. Cette dernière clame aimer ses enfants plus que tout : « Victoria, j’aime mes enfants. Ils sont tout pour moi ! J’avais mes raisons de rester loin d’eux »

Nikki : « qu’est ce qui cloche chez vous ? Vous avez bu ? » NON

Noah intervient pour demander une nouvelle fois à sa mère de s’en aller : « tu es pardonné »

Victoria précise à son neveu qu’il peut pardonner à sa mère mais aucun autre membre de la famille ne lui pardonnera. Adam s’ajoute à Noah ! Victor finit par perdre patience et lui ordonne sans ménagement de « foutre le camp de chez lui »

Sharon refuse que Noah l’accompagne et part. Suivi d’Adam !!! Chelsea est affligée que son mari préfère la laisser seule pour aller s’occuper de Sharon. Noah ne comprend pas pourquoi son père ne veut pas qu’il rejoigne sa mère. Nick ne tient pas à ce que la famille soit au courant de la maladie de Sharon : « je ne veux pas leur donner plus de munitions »

 

Avery s’approche du bar et commande du vin blanc. Carmine lui demande si elle n’a pas besoin d’un truc plus fort vu ce qui vient de se passer. NON Chelsea qui vient d’arriver accepte sa proposition. Il part chercher sa bouteille.

 

Victoria et Nikki parlent du mal de Sharon devant Noah. Nick le leur reproche. Certes la façon de faire n’était pas la meilleure mais il aimerait qu’ils admettent que Sharon a eu le cran de venir présenter ses excuses. Victor rétorque qu’il n’en n’a rien à foutre des excuses de la femme qui est à l’origine de la perte de son entreprise. Ce qu’elle a fait est impardonnable. Nick tente de dire à sa famille que Sharon est malade. A ce propos, Nikki demande ce que Sharon voulait dire lorsqu’elle disait être malade. Nick répond que ce n’est pas à lui d’en parler. Par contre, il leur demande de se montrer plus conciliant, le jour où ils tomberont sur elle.

 

Nick et Avery décident de s’en aller. Elle part chercher leurs manteaux. Victoria promet à son frère de se montrer compréhensive envers Sharon, la première fois qu’elle le verra. Il l’a remercie puis part avec sa petite-amie. Arrivés à l’appartement d’Avery, Nick s’excuse pour la soirée. Elle ne lui en veut pas car d’expérience, elle sait qu’aucune famille n’est parfaite. Après ce qui s’est passé ce soir, Nick lui confie qu’il est convaincu d’avoir pris la bonne décision au sujet de Newman Entreprises.

 

Pendant ce temps, dans leur appartement, Nikki reproche à Victor d’avoir gâché la fête en utilisant Adam pour forcer leurs enfants à se battre à ses côtés pour récupérer Newman Entreprises. Victor nie ! Pour lui, l’objectif de cette soirée, c’est qu’Adam se sente assez en confiance pour baisser sa garde.

 

Noah est de retour à la Sellerie. Il retourne voir le sac de billets dans la malle posée à l’entrée. Tout est là. Il passe un coup de fil à la « fille » et tombe une nouvelle fois sur la messagerie. Il lui laisse un message où il lui dit qu’il espère qu’elle va bien. Lui aimerait quitter Génoa City parce que la vie ici le rend dingue mais il ne peut pas parce que sa mère a besoin de lui.

 

Quelques instants plus tard, on sonne à la porte, Noah ouvre à l’homme qui se présente comme étant un policier de New-York, appelé Alejandro Chavez. Ce dernier veut savoir si Adriana Vega l’a contacté ces derniers temps. Noah répond que ça fait pas mal de temps qu’il a quitté New-York. Alejandro trouve l’endroit assez atypique. Noah lui dit que c’est une grange aménagée en appartement. Il y vit avec son père et ses sœurs. Alejandro revient au sujet qui l’amène : A-t-il contacté Adriana ou le contraire ? Noah se sent obligé d’avouer qu’il a laissé plusieurs messages à Adriana parce qu’Alejandro menace de vérifier sa messagerie. Noah admet qu’il a contacté son ex à plusieurs reprises mais celle-ci n’a jamais répondu à ses appels. Avant de partir, Alejandro lui demande de l’appeler si Adriana le contacte. Noah accepte.

 

Adam a suivi Sharon chez elle. Il tente de la réconforter mais elle s’en veut de s’être ridiculisée devant toute la famille Newman. Sans compter qu’il ne devrait pas être là. Adam refuse de partir : « tu as besoin d’un ami ! »

Sharon ne se calme pas ! La tension entre eux, les emmènent à s’embrasser au moment où Chelsea entre !

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 19:55

Dans son nouvel appartement, Nikki est entrain de préparer sa soirée. Elle est inquiète parce que peu de gens n’a répondu à leur invitation. Victor l’assure que leurs invités viendront car personne ne refuse une de ses invitations. Nikki précise qu’Abby ne pourra pas venir cependant, elle leur a envoyé du champagne et le meilleur barman de la ville. On sonne à la porte, Victor se retrouve nez à nez avec Carmine. Ce dernier lui annonce qu’il est le barman. A contrecœur, Victor accepte de le laisser entrer. Il dit à Nikki que jamais, il n’acceptera ce garçon dans sa famille. Nikki préfère qu’ils ne parlent plus de Carmine de peur que la tension artérielle de Victor monte. L’intéressé l’assure que personne ne gâchera leur soirée. Ils vont s’habiller. Lorsqu’ils se retrouvent au salon. Il n’a pas trop de superlatifs pour lui dire combien, elle est belle.

 

Chez les Abbott Jr, Mme ne veut pas aller à la fête qu’organisent ses parents parce que son mari n’est pas invité. Ce dernier réussit à la convaincre d’y aller. Après son départ, William sort faire des emplettes et revient quelques instants plus tard avec plein de cartons dans son salon. Il se met à déplacer les meubles.

 

Adam rentre à la maison où sa femme lui dit qu’elle vient d’avoir un coup de fil de Victor. Celui-ci voulait savoir s’ils venaient à la soirée d’aujourd’hui. Chelsea demande à son mari pourquoi il ne lui a rien dit. Avait-il l’intention d’y aller avec quelqu’un d’autre ? Sous –entendu Sharon. NON ! Adam : " les Newman vont devoir trouver un autre méchant pour ce soir "

yr-12-06-12 Adam et Victor a la crémaillère

Finalement, il change d’avis et ils se rendent à la fête. Nikki est stupéfaite de les voir lorsqu’elle ouvre la porte. Immédiatement, elle leur demande de passer parce qu’elle et Victor ont quelque chose de prévu ce soir.

Adam : " nous sommes au courant "

Victor les rejoint et les fait entrer. Nikki et Adam se doutent bien que l’invitation de Victor envers les Newman Jr n’est pas fortuite.

 

Victoria arrive et est mécontente de voir Adam, ce qu’elle fait savoir à son père : " William n’est pas le bienvenu alors que lui l’est ? " Pour toute réponse, Victor part lui chercher du champagne.

 

Nick vient chercher Avery chez elle. Maître Bailey Clark ne veut pas aller à la soirée des Newman à son bras. Nick trouve " mignon " qu’elle soit intimidée par ses parents. Ils font l’amour. Ensuite, elle cherche mille et une excuses pour ne pas l’accompagner mais il réussit à la convaincre en disant qu’il est temps que tout le monde sache qu’ils sortent ensemble.

 

A la Sellerie, Noah demande à sa sœur si elle était dans sa chambre. OUI Il lui rappelle qu’il ne veut pas qu’il ne veut pas qu’elle fouille sa chambre. Sum dédramatise ! Il lui demande de faire vite parce que leur père les a prévenus de ne pas être en retard à la fête des grands-parents. Sum ne veut pas y aller parce qu’elle a trop honte : « depuis qu’Adam s’est rangé, c’est moi le mouton noir de la famille » Au tour de Noah de dédramatiser. Leurs grands-parents l’aiment et au pire, si ça ne se passe pas bien, il l’aidera à partir discrètement ou pourquoi pas Fen ? Sum lui avoue qu’elle est en froid avec Fen. Il veut savoir pourquoi. Elle préfère qu’il se concentre sur sa propre vie amoureuse. Noah répond qu’il n’en a pas. Sum sait que c’est parce qu’il pense toujours à cette fille de Chicago, alors, elle lui conseille de tourner la page.

Noah : « merci pour le conseil…maintenant Go ! »

Summer : « sérieusement Noah, tu dois l’oublier ! Elle t’a fait trop de mal »

 

Sa petite sœur monte enfin se préparer. Noah ressort le sac qu’Adriana lui a envoyé et relit la note qu’elle lui avait écrit. Il se pose toujours des questions à ce sujet. N’ayant pas de réponse, il range le sac dans une malle à l’entrée. Il l’appelle mais il tombe sur son répondeur alors, il lui laisse un message sur son répondeur : « Adriana qu’est ce qui se passe ? Tu m’as envoyé ce paquet sans plus de précisions. Tu ne réponds pas à mes appels. Où es-tu ? Appelle-moi ! J’ai besoin de savoir que tu es en sécurité »

 

Summer redescend prête à partir et dit à son frère : « le seul point positif de cette soirée, c’est qu’aucune de nos mères ne sera présente »

 

Phyllis a toujours trouvé les fêtes des Newman barbantes. Par contre, ce n’est pas le cas de Sharon. Cette dernière broie du noir dans sa maison depuis qu’elle sait que les Newman se retrouvent ce soir dans le nouvel appartement de Nikki et Victor. Elle se remémore plusieurs évènements derniers de sa vie. Sharon est paniquée, anxieuse et angoissée. Même le dessin de sa fille ne l’apaise pas. Après des heures dans cet état, elle décide de monter à l’étage.

 

A l’appartement des Baldwin, Lauren est contrariée parce que son mari préfère aller au dîner organisé par Victor Newman au lieu de consacrer cette soirée exclusivement à leur anniversaire de mariage. D’autant plus que Victor l’a licencié du jour au lendemain après de longues années de bons et loyaux services. Michael admet qu’il en veut toujours à Victor à ce sujet cependant, il sait pertinemment qu’avoir Victor Newman de son côté, est toujours une chose de gagner. Lauren souligne que s’ils se rendent tous à la soirée, Fen et Summer se verront. Fen rejoint à ce moment là ses parents. Il a entendu sa mère : « rassure toi Maman, je n’irai pas à cette fête » Ils sont étonnés et aimeraient savoir quel problème l’oppose à Summer. Fen ne veut rien dire et part dans sa chambre. Au vu de l’attitude de son fils, Michael conclut que son fils a le cœur brisé.

 

Noah et Summer arrivent chez leurs grands-parents. Chelsea est bouleversée en revoyant la responsable de l’accident qui lui a provoqué une fausse couche. Adam conseille à sa femme de ne pas prêter attention à sa nièce.

 

Victor et Nikki accueillent leurs petits-enfants et quelques minutes plus tard, Nick et Avery. En voyant l’avocate de Newman Entreprises au bras de son frère, Adam ne peut souligner à son père que la soirée est remplie de surprise. Il a évidemment compris la raison qui a poussée son père à l’inviter : Victor espère que sa présence rappellera à Victoria et Nicholas  que c’est lui qui « a » leur héritage en main ce qui les poussera à se battre pour récupérer Newman Entreprises.

 

Les Baldwin se demandent si Fen et Summer ont rompu. Lauren espère que dans ce cas de figure, leur fils redeviendra lui-même. Ils sortent. . Fenmore revient au salon. Summer l’appelle pour lui demander où il est. Il répond qu’il est chez lui. Sum est surprise parce qu’elle penserait qu’il viendrait à la soirée de ses grands-parents. Visiblement, Fen a d’autres projets. Elle le supplie de venir : « j’ai besoin d’un ami »

Fen : « appelle Jamie »

Summer : « pardon ? » Fen prétexte un autre appel et raccroche.

 

Summer s’approche de Chelsea et Adam pour leur parler. Chelsea refuse. Adam conseille à sa nièce de laisser sa femme tranquille.

 

Victoria remarque que sa nièce ne va pas bien. Summer lui demande de dire à Noah et Nick qu’elle est rentrée à la maison en taxi.

 

Les Baldwin reviennent à la maison. Ils ont dû écouter leur trajet parce qu’il a reçu un appel de son boulot. En tant que DA, il doit aller au tribunal. Lauren est déçue qu’il doive travailler le jour de leur anniversaire de mariage. Il promet qu’il lui consacrera un week-end rien à elle. Lauren a du mal à le croire mais elle ne lui en veut pas. Michael y va.

 

A l’appartement, Nikki annonce à Victor que Michael et Lauren ne pourront pas venir parce que Michael a eu une urgence professionnelle. Victor décide de porter un toast où il dit qu’il a été affecté par l’incendie de sa maison mais aujourd’hui, il relativise car peu importe le lieu, l’essentiel, c’est que leur famille soit réunie… Rien, ni personne ne détruira cette famille et son héritage...Ils reconstruiront TOUT !!! Nick et Nikki applaudissent plus fort que les autres.

 

On sonne à la porte, Victor va ouvrir. Quelle n’est pas sa surprise de voir Sharon sur son perron.

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 19:52

C’est le grand jour pour Nikki et Victor. En attendant, la reconstruction de la maison principale du ranch (brûlée par Sharon), ils emménagent dans leur nouvel appartement. Un appartement moderne et élégant avec vue imprenable sur la ville. Ils entrent à l’intérieur. Victor a les yeux fermés. Dès que Nikki lui ordonne de les ouvrir, il admire les lieux ! Elle est soulagée qu’il adore. Il ne voit pas pourquoi elle s’inquiétait : " tu connais mes goûts mieux que moi-même "

yr-12-05-12-Victor-decouvre-son-nouvel-appartement.jpg

Un piano à queue orne la pièce. Nikki s’y installe pour y jouer. Victor trouve que Tout est parfait ! ! ! ! Ils portent un toast à leur nouvelle vie, s’embrassent, se câlinent et montent faire l’amour dans leur chambre, histoire de tester la literie. :0036: Je plaisante ! ! !

Victor aimerait qu’ils organisent une pendaison de crémaillère. Seuls les membres de la famille et quelques amis proches seront admis. Nikki se charge d’établir la liste d’invités. La question " William Abbott " est de nouveau évoquée. Victor n’a pas changé d’avis. Elle a peur que Victoria décline l’invitation si son mari n’est pas invité. Victor en doute, convaincu que c’est qu’une histoire de temps avant que leur fille divorce. Nikki est surprise ! Il lui explique qu’il a avoué à Victoria que William savait qu’il était à Los Angeles quand toute la famille ignorait où il était. Nikki n’est pas très heureuse d’apprendre cette nouvelle car il aurait pu attendre un moment. Leur fille vient à peine de vivre un cauchemar, il était inutile d’en rajouter davantage. Victor pense qu’il a pris la bonne décision et désire vivement que sa fille se débarrasse de William Abbott comme ça, elle pourra trouver un mari digne de ce nom. Le problème, c’est qu’aucuns amants ou maris de Victoria n’a jamais trouvé grâce à ses yeux. Dommage que personne ne le lui rappelle ! ! !

 

A la Sellerie, Noah avoue à son père que Sharon est malade et que s’il ne lui a rien dit, c’était à la demande de sa mère. Nick insiste pour savoir où se trouve Sharon. Noah dit la vérité. Quelques minutes plus tard, Nick entre dans la maison de Sharon. Cette dernière fait mine d’être à peine rentrée, il lui demande de ne pas se fatiguer parce qu’il sait qu’elle est rentrée depuis un bon moment et lui demande si elle se rend compte du mal qu’elle a fait à Fait. Sharon avoue qu’elle a vu Faith 2 ou 3 fois depuis son retour. Nick n’est pas content d’apprendre qu’elle a demandé à leurs enfants de lui mentir.

Sharon : " à quoi est ce que tu t’attendais ?… " Il l’a traité comme une moins que rien depuis des semaines. Elle n’allait pas venir le voir ! Nick lui rappelle qu’il a eu toutes les raisons de se comporter ainsi. Doit-il-lui rappeler son comportement qui a coûté à sa famille, leur entreprise. Elle dit s’en vouloir.

Nick : " Noah m’a dit que tu étais malade "

Sharon ne veut pas en parler. Il l’a supplie. Elle finit par lui avouer qu’elle a fait une sévère dépression nerveuse qui l’a obligée à se faire suivre par un psy. La praticienne lui a diagnostiqué des troubles bipolaires. Pour guérir, elle suit une thérapie et prend des médicaments. Nick veut connaître le nom de son psychiatre : " je veux lui parler "

Sharon : " c’est le Dr Watkins ! Tu n’as pas besoin d’aller lui parler "

Nick : " comment peux-tu savoir qu’elle est compétente ? Comment l’as-tu trouvée ? "

Sharon : " peu importe la façon dont je l’ai trouvée "

Nick : " Sharon ! Tu es la mère de mes enfants et ce qui t’affecte, m’affecte aussi "

Sharon : " Adam l’a trouvée "

Nick : " Adam ? Qu’est ce qu’il vient faire là dedans ? "

Sharon répond qu’Adam a été un ami pour elle : " il m’a peut être sauvé la vie "

Nick : " après tout le mal qu’Adam t’a fait comment as-tu pu le laisser de nouveau entrer dans ta vie ? "

Noah les rejoint. Son père lui demande pourquoi il ne lui a pas parlé en détail de l’état de sa mère. Noah répète que Sharon n’a rien voulu qu’on lui dise.

Nick : " il ne t’est jamais venu à l’esprit que je pouvais l’aider ? "

Sharon demande à Nick de ne pas engueuler leur fils : " ce n’est pas de sa faute. Il voulait te le dire depuis le début "

Nick veut en savoir plus sur l’implication d’Adam. Quand, comment et pourquoi s’est il retrouvé dans la peau de son " sauveur ". Elle refuse de répondre. Nick réalise qu’elle n’a jamais quitté la ville et veut savoir quel jour elle a décidé de " partir ". Sharon dit avoir oublié. Nick fait le lien avec l’incendie de la maison principale alors, il lui demande si c’est elle.

Sharon : « NON ! Comment est ce que tu peux me demander ça ? "

Les coups d’œil inquiets échangés entre Noah et Sharon n’ont pas échappé à Nick. Ce dernier se tourne vers son fils : " est ce qu’elle dit la vérité mon fils? "

Il s’attendait peut être à ce que Noah soit honnête, c’est raté ! Noah couvre sa mère : " maman n’a rien avoir avec l’incendie "

Nick demande ce qu’elle compte faire. Se soigner dit-elle !

Nick : " et nous le devons tous à Saint Adam "

Sharon : " Il a été là pour moi pendant la pire crise de ma vie. Je vais beaucoup mieux maintenant ; Grâce à Adam, je peux être avec mes enfants "

Nick : " est-il trop tard pour lui organiser une fête ? "

Sharon veut savoir s’il sera un jour capable de lui pardonner. Nick répond qu’il essayera de faire un effort pour l’amour de leurs enfants cependant, ça lui prendra du temps. Elle lui raconte comment elle a passé Thanksgiving. Nick est fier de son fils. Avant de partir, il ordonne à Sharon de l’appeler en cas de besoin et non Adam. Elle répond qu’Adam ne fait plus partie de son paysage. Il en doute et s’en va.

 

Dès qu’il est parti, Noah présente ses excuses à sa mère : Phyllis a révélé à Nick qu’elle l’avait vu à Thanksgiving, il ne pouvait plus la couvrir. Noah s’en veut d’avoir trahi sa confiance. Elle l’assure que ce n’est pas le cas. Ensuite, elle réalise que maintenant que Nick sait qu’elle est de retour, le reste de la famille ne tardera pas à le savoir. Noah lui conseille de ne pas paniquer : " tout ira bien "

Sharon se dit que c’est un bien pour un mal car de toute façon, il faudra bien qu’elle fasse face au reste de la famille Newman en particulier : Victor.

 

Kyle rentre à la maison. Jack est surpris de le voir car il le croyait au boulot. Kyle lui explique qu’il est venu s’assurer que son père ne manquait de rien. Jack annonce qu’il repart au bureau. Ça inquiète son fils mais rien à faire, Jack veut reprendre les affaires. Il appelle Adam qui est chez Newman Entreprises pour lui ordonner d’annuler tous ses RDV car ils doivent se réunir pour une réunion de direction d’ici trois quart d’heure.

 

Kyle se rend au néon écarlate où il tombe sur Phyllis. Il lui propose une tasse de café, elle refuse. Il la remercie pour l’aide qu’elle a apporté à son père. Phyllis est mal à l’aise et profite qu’ils soient seuls pour lui exprimer sa gêne : Kyle est si gentil avec lui alors qu’il y a quelques années, il l’a détestait. Kyle explique qu’il était jeune. Aujourd’hui, sa vision des choses a changé. Le portable de Phyllis sonne, elle s’éloigne pour répondre.

 

Kyle s’approche d’Eden. Elle dit être étonnée qu’il se souvienne encore de son prénom.

Kyle : " quoi ? Qu’est ce que j’ai fait ? "

Depuis son retour à Génoa City, ils ne se sont pas parlé alors, elle commence à se demander s’il ne l’évite pas. NON L’assure t-il ! A son arrivée, il a dû aider son père qui est malade et reprendre le boulot.

Eden : " Kyle, si tu veux rompre avec moi, il suffit de le dire "

Kyle : " je ne veux pas rompre avec toi "

Eden en doute car elle l’a bien vu rouler les yeux à Phyllis. Kyle explique qu’ils travaillent au même endroit et Phyllis l’a aidé à s’occuper de son père. Eden est surprise d’autant plus qu’aux dernières nouvelles, il l’a détestait. Kyle répond qu’il a mûri. Peut être mais à un moment, elle s’est demandé s’il n’était pas attirée par cette " Cougar ". Il promet qu’ils sortiront ensemble ce week-end. Phyllis revient et lui demande s’il peut l’emmener avec lui au boulot parce que sa voiture est chez le garagiste. Kyle ne se fait pas prier.

 

Au sein de Newman Entreprises, Adam et Jack sont en réunion. Le patron demande à son remplaçant où en est leur dossier de Tokyo. Adam répond qu’il a tout pris en charge ; et les prévisions de vente de " Beauty of Nature " ? Adam n’a pas encore les chiffres mais dès qu’il les a, il ne manquera pas de les lui fournir. Jack annonce à Adam qu’il compte fusionner Jabot et Newman Entreprises. Adam est à moitié surpris. Par contre, ce qui le surprend, c’est que Jack lui pose une nouvelle fois la question sur le dossier de Tokyo. Jack fait mine que tout va bien cependant, il n’échappe pas à l’œil averti d’Adam que quelque chose cloche chez le " patron ".

 

Kyle et Phyllis arrivent au même moment qu’Avery. Ils ont tous les trois reçus une convocation par mail de Jack. Avery demande à parler à sa sœur au sujet de Thanksgiving. Fifi avoue qu’elle était en colère d’apprendre que sa fille avait passé cette fête en compagnie de sa sœur mais après avoir discuté avec Summer, elle s’est radoucit. Par contre, elle prévient Avery que Summer n’a qu’une mère et que de toute façon, sa fille voit sa tante comme une " copine " . Pour terminer, elle lui conseille de se chercher un autre enfant que la sienne si elle se sent seule un jour de fête.

 

Ils rejoignent Adam et Jack dans le bureau de direction. Jack annonce qu’il compte acquérir des sociétés axées sur les nouvelles technologies, les énergies alternatives qui respectent l’environnement. Adam n’a pas l’air de partager son avis mais Jack insiste qu’il tient à ce que les gens pensent " économies durables " dès qu’ils entendent le nom de " Newman Entreprises ". Avery veut lui parler des conséquences juridiques mais il ne veut rien savoir. Jack est bien brouillon, ce qui inquiète ses subalternes. La réunion terminée, Jack les laisse.

Dans l’ascenseur avec son fils, il lui demande de s’occuper des Industries Earthlife. Kyle lui rappelle qu’il le lui a déjà dit lors de la réunion. Jack insiste ! Il a très mal au dos

 

Dans le bureau de direction, Phyllis évoque le comportement de Jack. Adam prend la défense de ce dernier mais elle ne pense pas qu’il est sincère surtout après avoir vu le document sur l’analgésique puissant que Jack prend. Adam lui rappelle que le bureau qu’il occupe, c’est également celui de Jack. N’a t-elle pas pensé que c’est Jack lui-même qui a fait ces recherches. Phyllis admet qu’elle n’a pas pensé à cette éventualité. Adam lui conseille d’aller faire son travail au lieu de jouer à l’apprenti détective.

Quelques instants plus tard, Nick entre dans le bureau pour prévenir Adam que s’il apprend qu’il a profité de la faiblesse de Sharon, il aura affaire à lui. Adam dit à son frère qu’il n’est pas surpris de son attitude. Il a soutenu Sharon au moment où tout le monde y compris Nick lui avait tourné le dos et au lieu d’y voir un geste noble, Nick cherche la petite mouche. Il en profite également pour lui rappeler qu’il n’est pas blanc comme neige, comme tout être humain. Chacun a sa part d’ombre. Rien n’est tout blanc ou tout noir. Dans la vie réelle, les gens sont plutôt gris. Il termine en lui demandant de quitter son bureau, il a une société à diriger. Nick lâche qu’Adam ne dirige rien, il n’est qu’un vulgaire employé, c’est Jack qui est aux commandes.

 

En sortant du bureau, il tombe sur Avery qui lui demande si tout va bien. NON Il l’invite à déjeuner chez elle. Il rentre chez lui ! Elle arrive quelques minutes plus tard. Au lieu de déjeuner à l’extérieur. Dès qu’ils s’installent à une table dans le nouveau restaurant de la ville, il lui explique que Sharon a eu des problèmes et au lieu de lui demander de l’aide, elle a préféré faire appel à Adam. Maintenant qu’il est au courant, il veut prendre la situation en main. Elle lui demande s’il tient vraiment à se mêler de cette histoire. OUI Parce que Sharon est la mère de ses enfants. Son portable sonne, c’est sa mère qui l’invite à sa crémaillère.

Nick : " je passe mon tour " Nikki supplie son fils de venir pour ELLE ! Il accepte et l’a prévient qu’il viendra accompagner sans préciser le nom de celle qui sera à son bras.

Nikki annonce à Victor que leur fils viendra. Ils se demandent qui, il amènera. N’ayant pas de réponses, ils préfèrent attendre pour voir mais cette femme a déjà leur " bénédiction " parce qu’ils ont remarqué que depuis un certain temps, Nick était très heureux.

Dans le hall de Newman Entreprises, Kyle s’approche de Phyllis " puis je te parler une seconde ? "

Phyllis : " Adam veut que je termine ce rapport "

Kyle insiste parce qu’il veut lui confier ses craintes au sujet de son père : Jack oublie des choses et crie sur les gens, ça ne lui rassemble pas. Phyllis admet être également inquiète : " Adam prétend qu’il va bien "

Ils sont certains que ce n’est pas le cas et se promettent de garder un œil sur Adam.

Pendant ce temps, Adam s’est rendu chez Sharon pour en savoir plus sur sa conversation avec Nick. Elle lui raconte tout. Il demande si Nick lui a cru lorsqu’elle lui a menti au sujet de l’incendie.

Sharon : " je ne sais pas "

Il n’est pas inquiet parce qu’il s’est arrangé à ce que les soupçons soient détournés.

Sharon : " tu ne m’as jamais comment avais-tu fait ? "

Adam répond qu’il a fait croire à tout le monde qu’elle n’était pas en ville quand c’est arrivé. Sharon lui avoue que Noah connaît la vérité.

Adam : " comment l’a t-il su ? "

Sharon admet qu’elle l’a dit à son fils et précise que ce dernier a menti pour elle devant Nick. Malgré cela, elle reste inquiète car au cas où Nick ferait pression sur leur fils, est ce que Noah ne finirait pas par dire la vérité ? Adam l’assure que son fils ne craquera pas parce qu’il sait ce qu’elle aura à perdre. Sharon réalise qu’il ne devrait pas être là. Il avoue qu’il ne peut pas se détacher d’elle. Le portable d’Adam sonne, c’est Victor qui l’invite lui et sa femme à sa crémaillère.

Adam : " Tu sais à qui tu parles ? C’est moi Adam "

Victor répond que puisqu’Adam se plaint toujours d’être rejeté de la famille, il est entrain de rectifier cela. Adam promet d’y réfléchir puis raccroche.

Sharon : " que voulait-il ? "

Adam : " il veut m’inviter à sa pendaison de crémaillère "

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 19:49

Devon et Lily sont au néon écarlate. Elle achète un petit déjeuner pour son père car elle se doute bien qu’il n’a rien avaler. En effet, depuis qu’il a repris les rênes de Jabot, Neil s’épuise au travail. A croire qu’il ne foutait rien lorsqu’il dirigeait les Industries Chancellor, une entreprise beaucoup plus importante que Jabot. Ils déplorent le côté rigide de leur père. Lily commande également des viennoiseries pour ses collègues.

Devon : " tu n’as pas besoin de corrompre tout l’étage "

Lily explique qu’en faisant cela, elle aimerait améliorer l’image stricte de leur père. Devon pense que cela vient de la tenue vestimentaire. A l’entendre, on travaillerait mieux en jean et basket qu'en costume 3 pièces. Lily pense que ce serait un exploit de convaincre leur père de ne fus que desserrer sa cravate. Ils vont au boulot.

 

Dans le bureau de direction de Jabot, Neil travaille d’arrache pied ! Lorsque Leslie Michaelson entre, il est au téléphone avec une personne qu’il engueule parce qu’elle ne lui a pas remis son travail à temps.

Leslie : " vous avez une minute ? "

Neil : " revenez au mois d’Août, j’aurai peut être un créneau "

Leslie note qu’il n’y a pas que les avocats qui travaillent énormément. Il lui dit que ça tombe bien qu’elle soit venue, son contrat de travail est prêt. Il manque juste sa signature.

Leslie : " Désolée Neil, je crains ne pas pouvoir le signer"

Il est surpris. Elle déclare que déontologiquement, il serait inapproprié pour elle de devenir son employé parce qu’il y a quelques mois, ils ont failli coucher ensemble. Neil ne pense pas que ce soit un problème. Elle a des compétences et si au cas où il a envie de sortir avec elle, il l’a licenciera. La plaisanterie la fait rire. Finalement, Leslie signe le contrat et devient la directrice juridique de Jabot Cosmétiques. Lily entre et dit à son père : " si je ne te connaissais pas, j’aurai juré entendre le rire de Leslie "

Neil : " est si difficile pour toi de croire que ton vieux père peut aussi être drôle? " OUI D’autant plus que la majorité des employés dans la boite ne l’ont quasiment vu jamais sourire. Leslie promet d’aider à décoincer Neil. Lily espère qu’elle réussira : " nous te serions tous reconnaissant ". Ensuite, elle remet à son père l’en-cas qu’elle lui a apporté. Une alerte sonore retentit. Neil annonce que son RDV de 10h vient d’arriver. Les deux femmes quittent le bureau.

 

Un peu plus tard, Devon vient soumettre une idée à son père : accepterait-il de faire du Vendredi, une journée décontractée au sein de Jabot. Neil n’est pas emballé par l’idée car Jabot est une institution dont les codes vestimentaires sont très stricts. Pour le convaincre, Devon parle de GOOGLE. C’est une entreprise extrêmement florissante où les employés viennent habillés comme, ils veulent. Neil accepte de réfléchir à l’idée cependant, il prévient son fils qu’ils ne pourront pas tout changer du jour au lendemain et que la tenue " Jean & basket " n’est pas à l’ordre du jour. Devon le remercie de l’avoir écouté et le laisse. Neil continue à travailler. A un moment, il lui vient l’idée de desserrer sa cravate mais il renonce.

A l’heure du déjeuner, Lily et Leslie se retrouvent dans le nouveau restaurant de la ville. Lily demande à Leslie si ça ne lui fait pas bizarre de travailler pour Neil. NON Leslie précise que leur relation a été courte et platonique. Elles parlent de l’attitude guindée de Neil. Toutes deux aimerait qu’il se détende. Devon les rejoint. Sa sœur remarque qu’il a retiré sa cravate. Devon lui avoue qu’il a parlé à leur père au sujet du " 3 pièces ".  Aucune décision n’a été prise mais au moins, il l’a écouté. Leslie l’encourage à ne pas abandonner la partie : " d’une façon ou d’une autre, nous allons convaincre Neil de se détendre un peu …ou tout du moins, desserrer deux ou trois boutons " Ils rigolent.

 yr-12-04-12.jpg

A la sellerie, Nick ouvre sa porte à son ex. Phyllis qui lui demande où est Summer. Il apprécie peu son entrée. Elle lui dit que le directeur du lycée de leur fille l’a appelée pour l’informer que Summer avait fait l’école buissonnière depuis plusieurs jours.

Nick : " je suis au courant "

Phyllis est consternée qu’il n’est pas pris le temps de l’appeler pour l’informer alors, elle remet les pendules à l’heure : ils sont peut être divorcés mais jamais au grand jamais, il ne l’éloignera de sa fille. Nick monte dans la chambre de Summer. Elle n’est pas là. Phyllis demande s’il sait au moins si leur fille a passé la nuit à la Sellerie à moins qu’il ait été trop occupé à batifoler à l’extérieur. Nick ne veut pas qu’il parle d’Avery. Phyllis rétorque qu’elle n’en a rien à cirer d’Avery ou d’une autre. Tout ce qui l’importe c’est leur fille.

Nick : " nous sommes bien d’accord là-dessus "

Phyllis aimerait savoir s’il sait où leur fille traîne quand elle ne va pas à l’école. Nick n’en a pas la moindre idée. Tout ce qu’il sait, c’est que Summer va dans des endroits où l’on ne peut pas la retrouver. Ils l’appellent. Summer refuse de leur dire où elle se trouve. L’ado est dans la cave d’Avery pour y fouiller ses affaires. Elle y découvre quelques souvenirs d’enfance de sa famille maternelle. Nick lui ordonne de rentrer à la maison sinon, il la déposera à l’école tous les jours et ira même jusqu’à assister à ses cours, histoire de lui faire honte devant tous ses camarades de classe. Summer accepte de rentrer à la maison. En l’attendant, ses parents ne peuvent pas s’empêcher de se disputer. Phyllis dit à Nick qu’ils doivent faire front commun face à leur fille. Nick dit être capable de mettre leurs différents de côté pour le bien de leur enfant. Phyllis en doute. Il lui reproche d’avoir mauvaise influence sur Summer. Le ton monte au moment où Summer entre. Elle est consternée de voir ses parents se chamailler. Ils ont beau lui dire qu’ils sont inquiets pour elle, Sum a du mal à les croire puisqu’ils se disputent tout le temps. Chose qui l’agace et la fait fuir de la maison. Sans compter qu’elle n’a personne à qui parler car ni son père, ni son frère avec qui elle vit ne l’a comprenne et Faith est trop petite pour comprendre quoi que ce soit. Phyllis dit à sa fille qu’elle peut compter sur elle. Summer dit ne pas pouvoir se confier à elle parce qu’elle est toujours en colère contre sa mère. Phyllis réplique qu’elle aussi est en colère contre Summer car celle-ci leur a dit que tout allait bien alors que ce n’était pas vrai. Nick et Phyllis tentent de raisonner leur fille.

Noah entre : " qu’est ce qui se passe ici ? "

Nick : " c’est entre Phyllis, Summer et moi "

Phyllis rectifie que c’est entre elle et Summer. Noah demande si son père et lui peuvent partir. Nick ne veut pas mais Phyllis réussit à le convaincre d’y aller.

 

Nick amène son fils dans l’ancienne boite de nuit à vendre. Noah est emballé ! C’est une bonne affaire d’autant plus qu’à Génoa City, il n’y a pas de Night Club. Il propose même à son père de devenir son associé. Nick lui rappelle qu’il n’a pas accès à son livret jeune tant qu’il n’a pas 25 ans. Noah demande à devenir le barman. Nick hésite à acheter le Night club. Son fils veut savoir pourquoi.

 

Pendant ce temps, Phyllis et Summer discutent. La mère fait part à la fille de sa fugue : Fifi ne regrette pas d’avoir quitté la maison familiale cependant, elle admet avoir commis des erreurs qui lui ont fait du mal ainsi qu’aux autres ; Summer avoue qu’elle aimerait quitter Génoa City pour s’installer dans une ville où personne ne saura qu’elle est la fille de Phyllis Summers et la petite-fille de Victor Newman. Ce désir d’indépendance est constaté par la peur de quitter ses parents. Elles abordent aussi le sujet qui fâche : Sum dit en vouloir toujours à sa mère d’avoir brisé leur famille. Phyllis le sait et dit s’en vouloir aussi. Sum avoue avoir toujours rêvé de grandir dans une " vraie famille ".

 

Les Baldwin prennent le petit-déjeuner au néon écarlate. Lauren remarque que son fils a à peine touché à son assiette et le lui fait remarquer. Fenmore exprime son mécontentement envers ses parents parce qu’ils l’ont réveillés plus tôt que prévu afin que toute la famille puisse déjeuner ensemble. Il aurait préféré dormir un peu plus. Michael se fâche car il en a marre de l’attitude de son fils. Depuis qu’il fréquente Summer Newman, il se montre très impertinent.

Fen : " qu’est ce qu’est devenu l’adage " coupable jusqu’à preuve du contraire " ?  Je suppose que ça s’applique à tout le monde sauf Summer "

Lauren demande à ce qu’ils changent de sujet mais Michael s’emporte ! Summer a une mauvaise influence sur lui ! C’est bien elle qui l’a convaincu de découcher durant le procès de Phyllis. Fen et Michael se disputent. Ce dernier conseille à son fils de fréquenter d’autres personnes que Summer ou de se faire de nouveaux amis. L’ado finit par partir. Ses parents sont catastrophés ! Michael ne sait plus quoi faire pour rétablir le dialogue avec son fils. Lauren garde espoir.

Michael : " Scotty n’était pas si dur "

Lauren lui rappelle qu’elle n’a pas élevée Scotty. Il est sur le point de partir lorsqu’il aperçoit Jamie. Michael présente le jeune homme à sa femme. Lauren est très heureuse de faire sa connaissance. Michael lui demande comment ça se passe à l’école. MAL ! Il est peiné d’entendre ça. Du coup, il l’invite à dîner comme ça, il pourra faire la connaissance de son fils. Jamie avoue qu’il connaît déjà Fenmore et que le courant entre eux ne passe pas. Ils insistent. Jamie préfère décliner leur invitation puis s’éloigne. Lauren est catastrophée parce qu’elle pense que Jamie a peur de Fen. Michael n’y croit pas une seconde. Son fils ne fera pas peur a une mouche. Pour lui, Jamie est intimidé à l’idée de dîner chez le District Attorney. Il s’en va. Lauren se rapproche de Jamie pour lui dire qu’elle compte acheter une tarte dans la meilleure boulangerie de la ville. Est-il sur de ne pas vouloir changer d’avis ? Jamie refuse poliment son invitation. Fenmore revient et n’est pas heureux de voir sa mère converser avec Jamie. Du coup, il s’approche d’eux et se montre impoli au point que sa mère lui remonte les bretelles lorsqu’ils sont seuls. Lauren lui ordonne d’aller présenter ses excuses à Jamie. Fenmore obéit. Jamie lui dit qu’il a la chance d’avoir des parents qui se soucient de lui. Fen lui demande si ce n’est pas son cas. NON Ensuite, Fen lui confie pourquoi il aime tant Summer. Dommage qu’elle ne voit en lui qu’un ami. Jamie est étonné puisqu’il y a quelques jours, Fen lui avait certifié qu’ils sortaient ensemble. Fen avoue qu’il avait menti néanmoins, il espère que dans un futur proche Summer deviendra sa petite-amie. Jamie comprend que Fen a peur que Summer tombe amoureuse de quelqu’un d’autre car dans ce cas, il restera l’éternel " copain ". Ils papotent jusqu’à ce que Jamie décide de s’en aller. Summer qui arrive a le temps de les voir se dire au revoir. Elle s’approche de Fen pour lu demander ce qu’il fabrique avec Jamie. Fen répond qu’il ne fait que suivre son exemple.

 

Nick et Noah reviennent. Noah monte dans sa chambre. En ne voyant pas sa fille, Nick suppose que ça s’est mal passé entre elle et sa mère. Cette dernière le détrompe. Elles ont pu établir un dialogue. Nick est content pour elles : " où est-elle ? "

Phyllis : " elle est partie à l’école "

Nick : " tu ne l’as pas accompagnée ? " NON Après leur discussion, Phyllis a jugé opportun de faire confiance à leur fille. Il approuve. Elle lui demande quel effet ça fait de vivre avec de grands enfants, notamment Noah. Il reste vague. Phyllis explique pourquoi elle en parle : à Thanksgiving, elle est tombée sur Sharon et celle-ci agissait de façon si étrange qu’elle s’est un peu inquiétée pour Noah. Nick est surpris : " Quoi ? Tu as vu Sharon le jour de Thanksgiving ? Où ? "

Phyllis : " ici, chez toi avec Noah "

Ils se disent au revoir. Juste après son départ, Nick appelle son fils. Noah descend et demande ce qui se passe. Nick répond que Phyllis vient de lui dire qu’elle a vu Sharon le jour de Thanksgiving. Pourquoi ne lui a t-il pas dit que sa mère était de retour ?

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 19:43

Dans la maison familiale des Abbott, Jack est déçu de voir Phyllis descendre avec sa valise. Kyle rentre à ce moment là. Lui aussi est déçu qu’elle s’en aille. Ils tentent de la faire changer d’avis, sans succès. Kyle propose de l’accompagner à sa voiture. Elle le remercie. Il dit que c’est le moins qu’il puisse faire vu qu’elle s’est occupée de son père. Jack dit lui devoir beaucoup.

Phyllis : " non, tu ne me dois rien "

yr-12-03-12.jpg

De retour au salon, Kyle encourage son père à se réconcilier avec William.

 

Victoria rentre chez elle. Son mari joue au plombier pour l’impressionner. Il y a une fuite et William voulait tout arranger. Vicki préfère appeler un vrai plombier. Son mari l’a supplie de lui pardonner. Plus tard, Jack vient les voir pour enterrer la hache de guerre. Le couple fait front commun face à lui. Ils reprochent à Jack d’être égoïste, égocentrique. Seule l’ambition compte pour lui. Lui qui aimerait devenir le patriarche de la famille Abbott comme son père, il est loin du compte car John faisait toujours passer sa famille en premier. Déçu, Jack leur dit au revoir et sort. Devant la porte, il hésite à prendre un comprimé d’oxycodone.

 

Adam et Chelsea se disputent au sujet de Sharon. Elle l’accuse de l’avoir trompé dans sa tête et dans son cœur avec Sharon et lui en a marre de sa paranoïa. Il jure vouloir aider une amie mais sa femme doute que Sharon occupe ce statut dans son cœur. Il lui demande ce qu’elle veut qu’il fasse pour la convaincre. Elle lui ordonne de ne plus voir Sharon. Adam trouve cette solution trop radicale mais au point où ils en sont, Chelsea ne voit pas d’autre issue. Adam part prendre de l’air.

 

Pendant ce temps, Sharon panique ! Elle appelle le Dr Watkins. Cette dernière l’a rejoint quelques instants plus tard. Sharon lui explique qu’elle est dans le même état d’esprit que le jour où elle a mis le feu à la maison de Victor. En parlant de cela, elle dit au médecin que Chelsea l’a menacée de révéler son secret si elle n’arrête pas de demander de l’aide à Adam. Le Dr Watkins aide Sharon à faire le point sur ses sentiments vis à vis d’Adam. Sharon prend une décision.

 

Croyant avoir un peu de répit, Adam se réfugie dans le bureau de direction de Newman Entreprises, c’est peine perdu son père entre. Victor est venu remettre à son fils un document qui prouve que Jack Abbott prend un traitement qui ne lui permet pas de continuer à occuper le poste de PDG de Newman Entreprises. Adam refuse car il comprend que puisque les enfants chéris de son père ne sont pas disponibles à savoir Victoria, Nicholas et Abby, celui-ci lui demande faire le sale boulot. Pas content, Victor le laisse et croise Phyllis sur la sortie.

 

Adam se sert un bon verre de scotch lorsque Phyllis entre pour lui demander ce qu’il complotait avec son père. Adam répond qu'avec son père, ils prévoient de kidnapper le père Noël ; de prendre le contrôle du Pôle Nord et d'exploiter à bas coût le travail des elfes.

Phyllis : " pour un sociopathe, tu mens très mal "

 

Le portable d’Adam sonne, c’est Sharon qui lui demande de venir chez elle. Il part. Plus tard, Phyllis profitera de son absence pour fouiller les affaires d’Adam et y découvrira le document que Victor a laissé à son fils.

Adam arrive chez Sharon. Cette dernière lui annonce qu’elle a besoin de couper les ponts avec lui pour guérir. A contrecœur, ils se disent au revoir.

 

Nikki est dans le nouveau restaurant. Chelsea entre et la voit. Elle hésite un moment avant de s’approcher d’elle : " Nikki ? Avez-vous vu Adam ? "

Nikki reproche à Chelsea de n’avoir pas assimilée les bonnes manières malgré le fait qu’elle ait changé de statut en épousant un homme riche.

Chelsea : " laissez tomber ! "

Nikki sait qu’elle est allée trop loin : " Chelsea, qu’est ce qui ne va pas ? "

Chelsea refuse de lui donner l’occasion de se moquer d’elle. Nikki déclare qu’après avoir perdu sa maison, elle n’est pas d’humeur à se moquer de qui que ce soit. Chelsea dit être désolée pour leur maison.

Nikki : " le pire, c’est qu’on ignore l’identité de l’incendiaire "

Chelsea : " j’espère vraiment que vous obtiendrez justice parce que personne ne devrait avoir la possibilité de rentrer dans votre maison et détruire tout ce que vous avez construit avec l’homme que vous aimez "

Nikki : " je suis tout à fait d’accord "

Chelsea lui souhaite bonne chance et veut s’en aller. Nikki la retient pour s’excuser de la manière dont elle lui a parlé tout à l’heure. Elle même a subi il y a des années, le mépris des gens quand elle s’est mariée à Victor maintenant qu’elle est de l’autre côté de la barrière, elle s’en veut de se comporter comme ces gens là. Ses excuses sont acceptées !

 

Chelsea rentre à la maison. Quelques instants plus tard, c’est son mari. Il arrive au moment où elle dessine des croquis de vêtements, mais puisqu’elle est trop nerveuse, elle raye tout ce qu’elle fait : " je n’ai rien fait pour le dîner "

Adam : " je n’ai pas faim "

Chelsea : " Sharon a cuisiné pour toi ? "

Adam : " non Chelsea… " Chelsea se lève pour partir, il l’a retient par le bras : " je suis désolée de t’avoir mise dans cette situation "

Chelsea a du mal à le croire. Adam annonce que Sharon a compris que désormais elle était seule.

Chelsea : " je suis tellement fatiguée de me disputée avec toi "

Il promet de tout faire pour regagner sa confiance puis la prend dans ses bras. Le mufle ! Il fait comme si c’était lui qui avait coupé les ponts avec Sharon alors que c’est le contraire.

 

Au même moment, Sharon range son salon. Elle tombe sur un dessin de Faith où il y a écrit : " j’aime ma maman ". Sharon serre le bout de papier contre son cœur.

 

Victor retrouve Nikki au restaurant. Elle a une bonne nouvelle à lui annoncer : leur appartement est prêt. Ils peuvent emménager tout de suite. Il l’embrasse et propose qu’ils fêtent leur " nouveau départ ". Elle propose qu’ils fassent une fête et commence à penser à la liste d’invité. Victor tempère son engouement. Il est d’accord qu’ils organisent une crémaillère mais seulement en compagnie de leur famille et quelques amis proches.

Nikki : " quand tu parles de la famille inclus-tu aussi Billy ? "

Victor : " non ! Je ne veux pas de cet homme chez moi "

 

A la Sellerie, Nick sort son plat pré préparé du micro-ondes, c’est cramé. Au même moment, dans son appartement, Avery est satisfaite du plat qu’elle cuisine. Il l’appelle au secours. Elle l’invite à venir chez lui. Nick ne se fait pas prier. Avery a préparé un bœuf bourguignon. Elle lui annonce qu’après le repas, ils iront quelque part. C’est une surprise ! Comme convenu, après avoir dîné, ils vont dans un local non habité. C’est une ancienne boite de nuit. Nick déclare que c’est ce qu’il attendait. (Bon sang de bonsoir ! Ces scénaristes n’ont aucunes idées nouvelles. Ce plan, on l’a déjà vu avec Neil et Carmen. On sait comment ça a fini). Ils rentrent chacun chez soi. Avery lui envoi un mail contenant des photos du local. Nicholas Christian Newman va ouvrir une boite de nuit…

 

Chez les Abbott Jr, William se satisfait que sa femme ait fait front commun avec lui face à Jack. Victoria ne partage pas son enthousiasme. Il l’a supplie de ne pas le quitter.

Partager cet article

Repost0