Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 21:50

A l’hôpital, Malcom, Neil et Sofia ont hâte qu’Olivia leur donne les résultats des analyses médicales de Sofia. Olivia leur annonce que les anticorps Rhésus de Sofia n’ont pas augmenté. Ils demandent ce que cela prouve. Olivia répond que la paternité du père ne peut pas être déterminée. Sofia a espoir que ce soit son mari, le père mais Olivia déclare qu’on ne peut pas l’affirmer à 100%. Malcom demande s’il existe un test qui pourrait leur donner une réponse fiable. OUI Olivia répond qu’il reste l ‘amniocentèse. Sofia refuse de faire ce test car il présente des risques de fausse-couche. Neil et Malcom sont d’accord avec elle. Il faudra attendre la naissance du bébé pour savoir qui est le père.

 

Au Néon Ecarlate, Cane s’approche de Lily, Devon et les jumeaux. Devon n’est pas heureux d’entendre Cane dire à sa sœur qu’il veut lui parler. Lily rassure son frère tout ira bien. Il n’a qu’à ramener les enfants à la maison, la nounou y est. Ils se retrouveront tout à l’heure au Club. Cane émet le souhait de passer quelques minutes avec ses enfants mais Devon lui rappelle Lily s’y oppose et amène Charlie et Mattie.

 cane-dit-adieu-a-Lily.jpg

Cane remet à Lily les papiers du divorce signés et lui annonce qu’il rentre en Australie. Lily est très étonnée. Elle sait que le divorce a été dur pour lui mais de là à partir, c’est une décision extrême : " tu n’es pas obligé de partir "

Cane lui demande de répéter souvent à leurs enfants qu’il l’aime : " et toi, promet moi d’être heureuse. Je t’aimerai toujours "

Lily ne reste pas insensible à ses paroles

 

A l’hôpital, Neil est parti. Malcom veut également s’en aller mais sa femme le retient : " chéri attend. Le bébé est en bonne santé, ça ne te réjouit pas ? " SI Mais, il ne peut pas oublier le reste. Tant qu’elle ne saura pas qui est le père de l’enfant, inutile d’engager une discussion avec lui. Avant de partir, elle lui rappelle qu’il peut être le père de cet enfant même si biologiquement. Il se tourne vers Olivia qui lui désapprouve son attitude. Malcom avoue qu’il ne pourra pas avoir une meilleure attitude tant qu’il n’aura pas de réponses. Olivia est désolée pour lui. Il déclare que même si tout le monde est désolé mais ça ne le console absolument pas et ajoute qu’il ne comprend pas qu’elle ait mentie sur la date de conception de l’enfant car elle savait par expérience que la vérité allait sortir un jour. Olivia sait qu’elle a mal agit. Tout ce qu’elle désirait, c’était éviter un nouveau drame à la famille. Malcom lui rappelle que c’est un mensonge. Il en a marre des mensonges et se demande à qui, il pourra faire confiance. Olivia lui conseille de se concentrer sur les sentiments que lui et Sofia ont l’un pour l’autre. Il admet que si le bébé est le sien, il pourra peut être réfléchir à l’idée d’accorder le pardon à sa femme, mais s’il est de Neil, ce sera beaucoup plus compliqué.

 

Olivia lui dit qu’elle comprend qu’il veuille savoir qui est le père de ce bébé mais il doit se mettre à la place de Sofia. Elle a besoin de lui. Il la remercie pour ses conseils et s’en va.

 

Au Gloworm, Tucker fait des reproches à sa mère. Au début, elle croit que c’est de Lollipop qu’il parle quand elle réalise qu’il parle de Jabot. Il est furieux parce qu’elle s’est opposée à la publication du procès verbal du dernier conseil d’administration. Du coup, il ne peut pas savoir qui a voté pour l’achat de Jabot par les Industries Chancellor. Tucker prévient sa mère qu’elle a commencée cette guerre, il la gagnera c’est à dire, reprendre tout ce qu’elle lui a volée, y compris, Jabot. Ses menaces font rire Katherine : " bon courage ! "

Tucker : " tu n’as aucune idée à qui tu as à affaire "

Kay : " et toi non plus ! Excuse-moi, j’ai une réunion "

Tucker appelle Sofia mais il tombe sur son répondeur : " Sofia rappelle-moi dès que tu as ce message. On a du pain sur la planche "

 

Chez Jabot, Jack a bien du mal à faire taire la dispute engagée entre Geneviève et Jill. Aucune des deux ne veut laisser son poste jusqu’à ce que Katherine arrive. Celle-ci n’est pas contente de voir Geneviève. Puisque Jill avait appelé la Sécurité, Kay leur demande d’escorter Geneviève à la porte. Jack s’insurge. Digne, Geneviève s’en va d’elle même. Jack la défend les qualités professionnelles de Geneviève. Katherine et Jill pensent que son jugement est affecté parce qu’il couche avec Geneviève. Jill insiste, Katherine lui demande d’aller prendre une pause-café.

 

Jack rappelle à Katherine qu’il a dépassé les objectifs qu’elle lui avait fixés et qu’elle lui avait promis une totale autonomie dans son travail. Engager Jill pour le contrôler, c’est un manque de confiance. Kay se fiche qu’il soit vexé, alors, il lui dit qu’elle ressemble de plus en plus à son fils. Ces deux là aiment avoir le contrôle sur la vie des autres.

Kay : " contente de voir que vous vous rendez compte que le succès de cette entreprise repose exclusivement sur mes épaules "

Jack lui demande de lui faire confiance. Kay trouve un compromis : Jill et Geneviève occuperont toutes les deux le poste de directrice Marketing de Jabot. Jack estime que ce n’est pas possible, les deux femmes vont se crêper le chignon. Kay n’en n’a cure. C’est le problème de Jack.

 

Jill revient. Jack lui annonce qu’elle commence officiellement demain. Elle part. Il se dit que demain sera une journée très intéressante.

 

Geneviève rentre furieuse chez elle. On frappe à la porte, elle croit que c’est Jack, c’est son fils qu’elle appelle toujours " Ethan ". Cane lui annonce que son divorce avec Lily est officiel. Il repart en Australie et veut qu’elle rentre avec lui. Geneviève refuse. Il se demande bien pourquoi, elle veut rester puisque personne ne veut d’elle. Geneviève lui demande si par " personne ", il parle de Jill. Pas seulement, il y a Katherine, Lily. Concernant cette dernière, Geneviève promet de garder un œil sur elle. Cane interdit sa mère de s’approcher de Lily.

On frappe à la porte. Geneviève appelle Myrna (cette femme de ménage est un fantôme). Pas de réponse, alors, elle va ouvrir, c’est Colin qui lui apporte les papiers du divorce. Pour eux également, c’est officiel, ils sont divorcés. Tout comme avec sa mère, Cane demande à son père de rentrer avec lui en Australie. Colin également, refuse prétextant qu’il veut rester près de ses petits-enfants. Cane prévient son père que s’il s’approche de ses enfants, il le tue ! Colin dit en plaisantant à son fils que s’il le tue, il prouvera qu’il a du sang des Atkinson.

Geneviève demande à son fils s’il est sérieux. OUI Et Il s’en va. Elle reproche à Colin de lui prendre son seul et dernier enfant. Il rétorque qu’elle n’a jamais été une mère pour Cane et Caleb. Tout ce qui l’importait, c’était Samantha. Geneviève explique qu’elle n’a pas pu être la mère qu’elle voulait avec ses fils parce que dès qu’ils ont su marcher, il les a pris sous son aile pour en faire de parfaits petits soldats. Colin réfute toute responsabilité et lui demande de se regarder dans un miroir si elle cherche le responsable. Elle est prête à lui sauter à la gorge ou plutôt à l’embrasser quand on frappe à la porte. Geneviève : " entrez "

Jack rentre. Il est surpris de les voir ensemble : " je tombe mal ? "

Geneviève répond qu’il tombe bien et précise que Colin est venu lui apporter les papiers du divorce, c’est officiel, elle n’est plus Mme Atkinson.

Avant de partir, Colin dit à Jack : " elle est toute à vous "

 

Après son départ, Jack demande à Geneviève ce qui se passe. Elle répond que son divorce a été prononcé et que son fils repart vivre en Australie.

 

Jack : " qu’est ce que je peux faire ? "

Geneviève : « ça » Elle l’embrasse

 

Pendant ce temps, Cane rend visite à Jill. Elle est heureuse de le voir. Il lui dit qu’il est venu la voir pour lui dire de ne pas faire confiance à Colin car c’est un homme dangereux. Elle l’assure que tout va bien, elle saura se défendre. Il ajoute qu’il repart vivre en Australie. Ça la rend furieuse parce qu’à peine qu’elle lui accorde son pardon, il lui brise une nouvelle fois le cœur.

 

Au Club, Neil a dit à ses enfants que le test sanguin n’a pas été concluant. Personne ne sait qui est le père du bébé de Sofia. Devon lui demande comment Malcom a réagi.

Neil : " à la Malcom "

Devon : "ne t’offense pas mais j’espère que ce bébé sera le sien "

Neil rétorque qu’il n’est pas sur que ça changera quoique ce soit pour son frère. Le mal est fait. Lily dit en colère à son père qu’il ne doit pas laisser cette histoire détruire la famille car elle ne peut pas encore perdre quelqu’un. Son père lui demande comment s’est passée son entretien avec Cane. Lily répond que Cane a signé les papiers du divorce et qu’il rentre en Australie. Neil est désolé pour sa fille. Lily le supplie une nouvelle fois de ne pas laisser cette histoire de paternité détruire leur famille.

Neil : " oui "

 

Quelques instants plus tard, Lily rencontre Sofia au Gloworm. Elles parlent du bébé. Sofia déclare la mort dans l’âme que pour le moment son enfant n’a pas de père même s’il existe deux pères potentiels. Lily dit la comprendre parce que bientôt ses enfants seront sans père puisque Cane rentre en Australie. Sofia lui demande comment, elle accuse le coup. Lily répond qu’elle préfère se concentrer sur ses enfants pour ne pas se laisser déstabiliser et lui conseille d’en faire autant.

Sofia : " qu’est ce cela veut dire ? "

Lily lui dit que lorsqu’elles se sont rencontrées pour la première fois, Sofia lui avait fait une bonne impression. Elle était une femme forte, indépendante et dynamique mais depuis cette histoire de paternité, elle est tout le contraire. Elle lui conseille d’arrêter de se focaliser sur le problème de paternité et de se concentrer sur son bébé car peu importe qui sera le père, elle restera la mère. Sofia prend note de son conseil et à son tour, elle dit à Lily qu’il ne sera pas judicieux pour ses enfants de les séparer de leur père.

 

Tucker vient les interrompre. Lily les laisse.

 

Sofia tente de s’excuser pour n’avoir pas été " performante ". Tucker la rassure, elle a eu un passage à vide, c’est humain ! Tout rentrera dans l’ordre !

A l’Athlétique Club, Olivia vient offrir à Neil le cliché de l’échographie du bébé de Sofia en guise de drapeau blanc : " tu penses qu’un jour, tu pourras me pardonner de vous avoir menti, Malcom et toi ? " Bien sur que oui ! S’il a réussi à pardonner Drucilla, il pourra lui pardonner. Elle lui dit qu’il faut qu’elle aille donner le même cliché à Malcom.

Neil : " porte un gilet par balles "

Katherine arrive. Les deux femmes se saluent et Olivia s’en va.

Kay s’exclame : " quelle journée ! Quelle journée ! "

Neil lui dit que lui aussi a eu une journée difficile alors, elle lui demande ce qui se passe.

Neil : " la bonne ou la mauvaise nouvelle ? "

Kay préfère qu’il commence par la bonne nouvelle. Il lui annonce que le bébé de Sofia est un garçon ; la mauvaise nouvelle, c’est qu’il devra attendre sa naissance pour savoir s’il est le père.

Kay : " au moins, vous n’auriez pas à attendre des années pour le découvrir "

Neil : " Katherine, s’il est de moi "

Kay tente de lui faire comprendre qu’il existe de nombreuses raisons pour lesquelles, un parent abandonne son enfant. Peut être qu’il n’aura pas à prendre ce genre de décision. Neil avoue qu’au fond de lui, il espère en arriver là.

 

Pendant ce temps, sur le terrain de Basket du Club, Devon et Malcom jouent ensemble. Le sujet est bien évidemment, le bébé. Malcom avoue à Devon que si le bébé est de Neil, il aura l’impression que son frère lui aura " volé " ses deux enfants (Lily et le bébé). Devon lui dit qu’il n’est pas obligé de voir la situation sous cet angle. Pourquoi ne pas se dire que cet enfant aura la chance d’avoir deux pères merveilleux. Ils jouent une partie jusqu’à ce qu’Olivia arrive, elle lui remet le cliché de l’échographie. Il la remercie.

Lily est avec ses enfants au Néon Ecarlate. Elle leur assure que tout se passera bien et qu’ils sauront tout ce dont ils ont besoin de savoir. Un homme rentre et Charlie le suit des yeux. Sa mère le remarque. Quand elle se tourne vers cet inconnu, Lily constate que l’homme ressemble beaucoup à Cane.

 

Au Manoir Chancellor, Cane dit à Jill que c’est à Génoa City qu’il a appris à aimer grâce à elle et Lily. Il ajoute que Jill lui a donné beaucoup d’amour et lui a donné ce qu’il a toujours désiré : une famille. Tout allait bien jusqu’à ce que Colin n’arrive. Il lui présente une nouvelle fois ses excuses pour lui avoir fait du mal et espère qu’avec son départ, il emportera la douleur qu’il lui a causée. Jill ne veut pas qu’il s’en aille. Cane lui dit qu’il est la seule mère qu’il ait eue. Ils s’étreignent.

 

Quelques instants plus tard, on le voit prêt à embarquer pour Sydney. Une hôtesse enregistre ses bagages.

 

Tandis que nous entendons la chanson " When the Wind Blows ", composée à l’occasion par David Kurtz et Jack Allocco et interprétée par Helena Buscema et Michelle Chrenshaw, on voit plusieurs séquences :

 

Au Gloworm, Sofia montre toute fière, le cliché de son échographie à son patron et ami, Tucker McCall ;

Paul-decouvre-qui-est-le-fils-de-Tucker.png

Quelque part dans un quartier huppé, Paul est sur le perron d’une maison. La porte d’entrée est ouverte, il montre une photo à une personne qu’on ne voit pas, la porte se ferme. Il met la main à la bouche, visiblement sous le choc d’une nouvelle qu’il vient d’apprendre ;

 

Au restaurant de l’Athlétique Club, Neil montre le cliché de l’échographie à Katherine ;

Au même endroit mais sur le terrain de Basket, Malcom et Devon jouent sous le regard attendri d’Olivia ;

 

Chez Geneviève, Jack et Geneviève s’embrassent sur le canapé lorsqu’à un moment, elle s’arrête et se met à pleurer. Il la serre tendrement dans ses bras ;

 

Au Manoir Chancellor, Jill ouvre la porte à Colin, dès qu’elle le voit, elle lui claque la porte au nez ! Une fois seule, elle se met à pleurer ;

  Lily-empeche-Cane-de-repartir-en-Australie.png

A l’aéroport, Cane a terminé les formalités d’usage. Il se retourne, Lily est là avec les jumeaux dans les bras. Cane s’approche d’eux et les enlace

Partager cet article

Repost0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 19:17

Jack est au Gloworm quand il appelle sa patronne pour lui dire qu’ils viennent de perdre leur directeur Marketing, Glen Torington. Elle lui reproche d’avoir poussé à la porte l’un de leurs meilleurs cadres. Jack réfute cette accusation et explique que Glen vient de démissionner pour raisons de santé. Katherine demande à Jack s’ils ne peuvent pas offrir une promotion interne à un employé. NON Elle donne son accord pour qu’il embauche quelqu’un de l’extérieur.

 

Gloria accueille Geneviève qui vient de rentrer. Elle remercie cette dernière pour tous ses conseils car depuis, elle a triplé sa liste de clients. Jack l’a entendu et est fière de Geneviève. Cette dernière lui dit bonjour trop poliment. Il n’y a ni baisers, ni effusions. Gloria part chercher le champagne préféré de Geneviève. Celle-ci s’installe avec Jack. Ils flirtent jusqu’à ce qu’elle voit Jill à l’entrée.

 

Olivia est au Néon Ecarlate. Neil rentre et est surpris de la voir car ça fait un bail qu’ils ne se sont pas vus. Olivia explique qu’elle était en voyage d’affaires. Ah oui ? Et elle s’occupait de Sofia ? OUI En parlant de sa patiente, Olivia révèle que Sofia doit subir des examens sanguins et une échographie.

 

Neil : « à quelle heure ? »

Olivia : « tu n’étais pas au courant ? » NON Elle regrette le lui avoir dit et lui demande de tout oublier mais il refuse car il n’a pas oublié qu’elle a couvert Sofia quand celle-ci lui a menti à propos de la date de conception du bébé. Olivia précise qu’elle essayait juste de le protéger, lui et Malcom.

 

Neil : « Olivia, ce bébé pourra être le mien » A ce titre, il a le droit d’assister à l’échographie. Elle lui rappelle que si Sofia avait voulu qu’il soit là, elle le lui aurait dit. Neil estime que s’il est le père de cet enfant, il a le devoir d’être aux côtés de Sofia.

 

Pendant ce temps, à l’Athlétique club, Sofia est distraite alors qu’elle est en réunion de travail avec Tucker. Il lui demande ce qui la tracasse autant. Sofia lui avoue que les examens d’aujourd’hui peuvent révéler qui est le père de son bébé. Tucker lui demande si elle est prête.

 

Sofia : « je suis certaine que le bébé est de Malcom » Il comprend qu’elle préfère se concentrer sur les choses positives. En effet, Sofia espère de tout son cœur que l’enfant qu’elle porte soit celui de son mari, ainsi, ils pourront se réconcilier et envisager l’avenir. Tucker veut qu’elle aille à l’hôpital mais elle lui rappelle qu’ils n’ont pas encore terminés. Tucker estime qu’il n’y a rien qui presse. Toute chose vient à point nommée ! En l’entendant parler ainsi, Sofia croit revoir l’ancien Tucker. Celui d’avant son accident. Tucker confirme qu’il reprend du poil de la bête même si sa vie n’est pas exactement comme, il désirait qu’elle soit.

 

Au Manoir Chancellor, Katherine a reçu la visite de Paul qui lui dit que peut être qu’à la fin de la journée, ils découvriront l’identité du fils de Tucker.

 

Noah rentre au Néon Ecarlate et se dirige directement au bar.

 

Hunter et Devon qui sont déjà là, lui demande s’il cherche Eden.

 

Noah : « oui mais je suppose qu’elle ne travaille pas aujourd’hui »

 

Hunter propose de prendre les consommations des autres. Devon demande à Noah pourquoi, ils ne se sont pas retrouvés directement au studio. Noah explique qu’il tenait à leur parler. Ils ne voient pas de quoi. Le temps presse car ils ont déjà du retard sur leur enregistrement. Noah avoue qu’il ne pourra pas terminer l’enregistrement.

 

Hunter : « pourquoi ? Tu es malade ? » NON Il a juste accepté un nouveau travail : composer un jingle pour la promotion des produits de Jabot Cosmétiques. Hunter et Devon n’en reviennent pas !

 

Au Gloworm, Jill ne peut pas s’empêcher de venir lancer des piques à Geneviève et Jack. Ensuite, elle les laisse. Sur le chemin, elle manque de renverser Gloria qui tient deux coupes de champagne. Heureusement, le choc est évité !

 

Gloria sert Geneviève et Jack et s’en va. Geneviève se rend compte que Jack a le nez sur son ordinateur portable. Il avoue qu’il cherche un nouveau directeur marketing. Elle regarde un dossier et lui donne des conseils judicieux. Il se rend compte qu’elle est la personne idéale pour ce poste.

 

Au Manoir Chancellor, Esther apporte du thé à Paul et Katherine. Dès qu’ils sont seuls, ils parlent de l’affaire qui les concerne. Paul lui montre une photo de Tucker et d’une femme datant des années 1970. Lui dit que cette femme s’appelle Amy Koslo alias « Lollipop » et a accepté de faire escale à Génoa City pour parler du passé sulfureux de Tucker.  Ils ont RDV au Gloworm. Katherine a espoir que cette femme connaisse l’identité de la mère de son petit-fils.

 yr-08-29-11-5.jpg

Souvenez-vous qu’il avait dit à Katherine que le fils de Tucker était né en 1985. Comment, une femme qui a connu Tucker dans les années 70 ?

 

Paul part au Gloworm. Sur la sortie, il tombe sur Jill qu’il salue et s’en va. Katherine appelle Jill mais celle-ci n’a pas vraiment la tête à discuter. Kay insiste en disant que Jabot est dans une impasse très grave. Jill est sa solution.

 

Sofia arrive à l’hôpital. Elle demande immédiatement à Olivia si les résultats de son test ADN sont arrivés. Olivia veut d’abord lui expliquer comment interpréter les résultats. Sofia quant à elle, espère toujours que le père de son enfant est l’homme qu’elle aime à savoir : Malcom. Olivia lui avoue qu’elle a rencontrée Neil tout à l’heure et il compte venir à l’échographie. Sofia pense qu’elle n’a pas le choix, il va falloir qu’elle accepte la présence des deux hommes même si elle sait que la présence de Neil va « tuer » Malcom.

 

Pendant ce temps, Malcom joue au basket sur le terrain de l’Athlétique Club. Dès qu’il voit son frère arriver, il arrête tout. En allant chercher ses affaires, il bouscule Neil, qui ne bronche pas mais lui dit qu’ils se verront tout à l’heure à l’hôpital. Malcom est surpris que Sofia lui en ai parlé. Neil lui dit que Sofia ne lui a rien dit. En fait, elle ne lui rien mais il doit être présent. Malcom demande à son frère s’il est entrain de lui demander son autorisation. Si tel est le cas, il lui ordonne de rester loin de sa femme et de son bébé. Que dit-il, ce n’est peut- être pas son bébé et Sofia ne restera pas sa femme très longtemps. Neil est surpris que

 

Neil ne comprend pas pourquoi son frère veut quitter sa femme.

Malcom : " parce qu’elle a couché avec toi "

Neil lui rappelle que Sofia a couché avec lui quand ils se sont séparés, cela veut dire qu’elle ne l’a nullement trompée cela n’empêche pas Malcom d’être en colère. Neil lui rappelle que dans le passé, son frère a couché avec sa femme (Dru). Malcom lui demande si c’est sa vengeance. NON Malcom n’y croit pas une seconde et conclut qu’à cause de Neil, Sofia et lui n’ont aucune chance de se réconcilier. La tension est à son comble entre les deux frères. Ils en découdent en jouant au basket. Malcom reproche à son frère de l’avoir fait passer toute sa vie pour le mouton noir de la famille alors, que lui, se faisait passer pour l’intello ce qui est injuste puisqu’il commet également des erreurs. Il déclare que même si le bébé de Sofia est le sien, rien ne sera plus pareil entre eux et part.

 

Noah-annonce-a-Devon-qu-il-quitte-le-label-McCall.pngAu néon écarlate, Devon ne comprend pas que Noah ait accepté ce travail sans prendre la peine de les avertir. Noah explique qu’il a saisit cette opportunité qui ne peut se refuser car grâce à ce jingle, il sera connu au niveau national. Hunter demande à Noah s’il a pensé à Devon. Noah répond qu’il comptait en parler à Jack. Devon n’est pas intéressé parce qu’il ne veut pas renoncer au contrat qu’ils ont signé avec le label et veut savoir ce que Noah compte faire à ce sujet. Noah espère pouvoir travailler sur les deux projets simultanément. Devon doute que cela soit possible.

 

Le portable de Noah sonne, c’est la nounou de Faith, il doit rentrer à la maison. Il demande à Hunter ce qu’elle compte faire. Elle reste au café. Après son départ, Tucker rentre. Devon grimace puisque Tucker est leur producteur. Avec Hunter, ils engagent une conversation. Devon présente Hunter Forlani à Tucker McCall. Ce dernier apprend qu’Hunter a grandi dans des familles d’accueil. Tucker est impressionné qu’elle n’ait pas mal tourné et lui demande ce qu’elle pense de la musique de Devon. Hunter répond qu’elle a adoré tout ce qu’elle a entendu. Ensuite, il demande à la jeune demoiselle de le laisser seul avec Devon. Dès qu’elle est loin, Tucker demande à Devon pourquoi, il n’est pas au studio avec Noah. Devon répond que Noah vient d’accepter un emploi pour Jabot. Tucker lui rappelle qu’ils ont des engagements envers lui. Devon sait qu’ils ont signés un contrat et pense que Jack s’arrangera juridiquement avec McCall Unlimited. Tucker aimerait également savoir quels sont les projets de Devon car s’il le finance, c’est pour un jour gagner de l’argent car la charité, ce n’est pas son truc. Devon demande plus de temps pour avoir un musicien. Tucker lui donne 24h ! S’il n’a rien, il est viré !

 

Devon se plaint auprès d’Hunter : si demain, il ne trouve pas la nouvelle Lady Gaga, il est cuit. Elle propose qu’ils cherchent sur Internet. Ce n’est pas la peine, Devon a une idée.

Noah revient. Devon lui apprend qu’il compte le remplacer par sa demi-sœur : Anna. La nouvelle Beyoncé arrive !

 

Sur le patio du Néon Ecarlate, Tucker demande à son interlocuteur au téléphone s’il a reçu le procès verbal de la réunion qu’il lui a demandé, c’est là qu’on l’entend dire : " elle a fait quoi ? "

 

Au Gloworm, Gloria propose de nouveau du champagne à Jack et Geneviève. Cette dernière accepte et fait allusion à Jill. Gloria déclare que Jill a fait de la vie de son défunt mari, John un cauchemar.

Geneviève : " John ? "

Jack : " mon père "

Gloria : " qu’il repose en paix "

Geneviève est surprise d’apprendre que Gloria a fait partie de la famille Abbott. Gloria promet qu’elles déjeuneront ensemble un jour et à cette occasion, elle lui livrera tout ses secrets et les laisse. Après son départ, Jack conseille à Geneviève de ne pas prendre tout ce que Gloria dit pour argent comptant. Elle comprend qu’entre Gloria et Jack, ce n’est pas le grand amour. Il confirme mais ne tient pas à s’étendre sur le sujet aujourd’hui, il a mieux à faire comme s’occuper de sa nouvelle campagne publicitaire. Elle déclare que le style rétro est dans l'air du temps en ce moment, pourquoi ne s’inspirerait-il pas du glamour du Hollywood de la grande époque plus précisément, les comédies musicales hollywoodiennes pour leur nouveau spot publicitaire ? Jack est fasciné par son idée : " sérieusement, tu dois travailler pour moi….dis moi, oui "

Geneviève répond qu’elle n’a pas besoin d’un travail parce qu’elle est déjà une femme très riche et elle le sera encore plus après son divorce. Il insiste sur le fait qu’elle pourrait débuter une nouvelle vie sans la devoir à Colin, mais elle a peur de relever ce défi. Jabot est une multinationale, ne devrait-il pas embaucher une personne avec beaucoup plus d’expérience ? NON C’est elle qu’il veut !

 

Au Manoir Chancellor, Esther vient remettre le courrier à Katherine avant de rejoindre Chloé et Délia chez le pédiatre. Katherine lui demande des nouvelles de Délia. La gamine est malade. Jill trouve vraiment bizarre que Délia attrape un rhume à cette époque de l’année. Esther dédramatise : les enfants choppent pas mal de cochonnerie dans les accueils collectifs.

 

Kay propose à Jill, le même poste que Jack à Geneviève avec en plus une mission spéciale : " garder un œil sur Jack Abbott ". Jill refuse car elle ne tient pas à se rabaisser à cela et que si elle doit revenir chez Jabot, c’est au poste de PDG. Kay répond qu’elle ne peut pas virer Jack parce qu’il a dépassé les objectifs qu’elle lui avait fixé. Jill insiste, alors, Kay promet d’en tenir compte. Jill exige qu’elle le mette sur écrit mais Kay se contente de lui donner sa parole d’honneur mais ne peut rien lui garantir sauf, si Jack ne remplit plus ses objectifs. Jill demande quelles seront les conséquences pour elle, si Jack reste un PDG modèle. Kay promet de lui donner un poste important au sein de la société. Sur le principe, Jill accepte et exige d’avoir un contrat de travail. En attendant de l’avoir, elle en parlera à sa sœur, Lauren Fenmore.

 

Au Gloworm, Gloria vient demander à Paul et Amy ce qu’ils veulent boire. Elle veut du vin blanc et lui un thé glacé. Amy explique qu’elle est de passage dans les environs parce qu’elle doit aller écouter un groupe de Rock. Paul trouve incroyable qu’elle n’ait pas perdu son goût pour les concerts de musique. Et oui ! Elle est restée une adolescente idéaliste. Grâce à cela, elle a pu rencontrer les plus grands musiciens du monde et leurs managers.

  Pamela-de-barres-dans-les-feux-de-l-amour.png

(L’actrice qui joue le rôle d’Amy s’appelle Pamela Des Barres. Cette femme est connue pour avoir été l’une des groupies les plus populaires des plus grands groupes de Rock des années 60-70. Elle a eu des liaisons avec Robert Plant, Mick Jagger, Waylon Jennings, Noel Redding, Keith Moon ou Jimmy Pag. Paméla a sortie un livre "CONFESSIONS D’UNE GROUPIE" aux éditions du Serpent à plumes. Lors de sa première publication aux USA en 1987, Confessions d'une groupie est resté 3 mois dans la liste des best-sellers du New York Times. Plusieurs fois réédité depuis, il est devenu un classique de la littérature rock)

 

En parlant de manager, Paul parle de Tucker McCall.

Amy : " oui ! Tucker McCall ! Qu’est ce que vous voulez savoir sur lui ? " Paul veut qu’elle lui raconte ses souvenirs avec Tucker.

 

Jack a amené Geneviève dans les murs de Jabot afin de la convaincre d’accepter sa proposition. Il lui montre un somptueux bureau et évoque tous les avantages auxquels, elle aurait droit. Malgré tout cela, sa réponse est toujours non. Jack décide d’utiliser l’artillerie lourde.

 

Geneviève est surprise : " ici ? Maintenant ? " OUI Jack déclare qu’en acceptant de travailler avec lui, elle aura l’avantage de bosser avec lui. Geneviève dit adorer l’idée. Ils s’embrassent.

 

Malcom arrive à l’hôpital. Sofia est contente de le voir et tente de détendre l’atmosphère en disant qu’ils vont savoir aujourd’hui, s’ils vont avoir une fille ou un garçon. Olivia les laisse un peu discuter. Sofia dit à son mari qu’elle est contente qu’il soit venu. Malcom lui reproche d’avoir averti Neil. Sofia dément. Il est toujours remonté que le bébé qu’elle porte a 50% de chance que ce soit celui de son fils, alors, elle lui rappelle que c’est lui qu’elle aime et non, Neil. Malcom dit être prêt à être à ses côtés si cet enfant est le sien, par contre, entre eux…La porte s’ouvre, c’est Neil.

 

Olivia débute l’échographie. C’est un garçon ! Les deux papas potentiels sont émus. Quelques instants plus tard, Olivia revient avec les résultats qui détermineront qui entre Neil et Malcom Winters est le père du bébé.

 

Katherine rejoint Paul et Amy au Gloworm. Elle demande à Amy, si elle a eu une relation amoureuse avec Tucker. NON Paul est déçu. Toutefois, Amy dit se souvenir d’une fille qui était dingue de Tucker. Malheureusement pour elle, Tucker ne s’en est jamais rendu compte. Amy se met à chercher sur les photos que détient Paul et la trouve de dos sur une photo. La fille est d’origine afro-américaine. Tout ce qu’Amy peut leur dire c'est qu’un jour, la fille a disparu de la scène rock et que la rumeur a couru que Tucker l’avait mise enceinte.


Gloria qui s’est lancée dans l’immobilier grâce aux conseils de Geneviève doit partir. Avant de s’en aller, elle vient dire au revoir à Amy. Paul raccompagne cette dernière qui demande à Katherine de passer le bonjour à Tucker de la part de sa part "  Lollipop ".

Chez Jabot, Geneviève finit par dire oui à Jack. Enfin ! Jill arrive.

 

Jack : " Jill ? Que fais-tu ici ? "

Jill  répond qu’à la demande de Katherine, elle le nouveau chef marketing. Geneviève réplique que c’est drôle parce qu’elle est le nouveau chef marketing, à la demande de Jack. Jill déclare que c’est hors de question !

Partager cet article

Repost0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 18:48

Au Gloworm, Cane lit les papiers de son divorce. Visiblement, il a du mal à les signer, alors, il les replie et les remet dans sa poche. En se levant, il croire Abby. Il lui demande si dernièrement, elle a parlé à Daniel.

 

Abby : « non, pourquoi ? Tu veux savoir s’il voit toujours Lily ? »

Elle lui reproche d’être responsable de sa rupture avec Daniel. Il lui demande s’il est vraiment le seul responsable. OUI Si Cane ne s’était pas amusé à jouer au fantôme, Lily n’aurait pas eu besoin d’une épaule sur qui pleurer. Certes, elle et Daniel ont rencontré des problèmes mais si Lily n’était pas apparue dans leur sillage, elle serait toujours avec Daniel. Cane est désolé !

 

Au même moment, dans son studio, Daniel dessine tout en repensant au moment où il a fait l’amour avec son ex-femme. On frappe à la porte, il va ouvrir, justement, c’est elle. Lily s’excuse d’être partie précipitamment après leur nuit d’amour pour aller s’occuper de ses enfants. Il veut qu’ils parlent de ce qui s’est passé afin qu’il n’y ait aucun malentendus entre eux. Oui pourquoi pas ? Il déclare qu’il sait qu’elle pense qu’ils ont commis une erreur. Elle est surprise qu’il dise cela car elle ne pense absolument pas cela. Ils s’accordent pour voir comment, leur relation va évoluer puis admettent que faire l’amour impulsivement a du bon.

Daniel : « ….même si tu as encore des sentiments pour Cane ? » Elle préfère ne pas s’étendre sur le sujet. Ils évoquent un souvenir torride sur les plages de Malibu ce qui les rend mal à l’aise. Elle propose qu’ils aillent se balader. Il accepte.

 

Chez les Abbott Jr, Victoria tente d’ouvrir un énorme carton tout en parlant avec sa mère au téléphone. D’après ce qu’on entend, Nikki semble aller beaucoup mieux. Sa fille l’encourage à tenir bon et de ne pas se préoccuper de ce qui se passe à Génoa City car tout est son contrôle. Après avoir raccrochée, on frappe à la porte, Victoria vient ouvrir, c’est Sam. Elle est surprise de le voir. Il lui rappelle qu’elle lui a demandée de passer prendre les clefs du garage qu’elle lui loue. Ah oui, c’est vrai ! Elle le fait entrer et lui remet les clefs. En bonne Princesse belle et gourde, Vicki lui demande une faveur : ouvrir son carton. C’est d’une bêtise ! Même un enfant pourrait faire ça. Bref, il prend sa clef et l’ouvre d’une traite. Princesse est impressionnée : « oh ! C’était si simple ! » Ben oui, Mlle !

 

Elle regarde à l’intérieur et s’exclame : « oh non ! »

 

Sam qui s’apprêtait à partir, s’arrête. Qui y a-t-il encore ? Un autre morceau de scotch à retirer ? NON Là, ça demande de la matière grise. Princesse Newman se rend compte qu’on lui a livré le vélo qu’elle a commandé en pièces détachées. Il faut qu’elle monte tout. Sam lui propose son aide mais elle refuse même si elle est embêtée car elle doit parler dans quelques heures à son fils et elle voulait lui montrer son nouveau vélo.

 

Sam est surpris : « vous avez un fils ? »

 

Victoria : « oui ! Il vit avec son père »

 

Sam insiste pour l’aider. Finalement, elle accepte et part chercher les outils nécessaires. Il commence à monter le vélo. Vicki lui demande comment il trouve son nouveau boulot au ranch. Sam admet qu’il n’avait jamais travaillé dans une grange climatisée. Vicki souligne que ce n’est pas le seul avantage. Son père a de très beaux chevaux. OUI Mais, il en a eu aussi au Nouveau Mexique. Elle lui demande s’il a le mal du pays. OUI Cependant, il ne peut pas repartir sinon, il abandonnerait Sharon, son amie : « vous n’abandonneriez pas une amie dans le besoin, n’est-ce pas ? »

Vicki : « bien sûr ! Bien sûr ! Comment l’avez-vous rencontré ? »

Sam : « je l’ai trouvée endormie dans ma grange »

Vicki est surprise ! Elle l’est encore plus lorsqu’il lui dit qu’il a accueilli Sharon, à bras ouverts sans lui demander qui elle était, ni ce qu’elle faisait là. Il explique que ce n’était pas son problème. Elle lui rappelle que Sharon l’a mis tout de même dans une situation délicate. Il admet qu’à maintes reprises, Sharon a tenté de le mettre en garde. Peut-être mais Vicki se demande comment, il a fait pour pardonner à Sharon de lui avoir gardé un tel secret. Il ne dit rien et continue sa besogne. Quand il termine, le vélo rouge et jaune est prêt. Vicki demande à Sam de l’excuser pour ses propos de tout à l’heure au sujet de Sharon. Il est bien différent d’elle, car, elle a du mal à pardonner.

 

Le portable installé sur la table basse sonne, c’est Reed. Vicki présente avec fierté son nouveau vélo à son fils. Reed est content mais surpris qu’elle est réussie cet exploit toute seule. Vicki admet qu’elle a  été aidée. Reed croit William est rentré à la maison. Hélas non lui dit sa mère. C’est un ami qui l’a aidé et non William. Reed a un problème de connexion. Vicki lui demande d’aller chercher son père pour qu’il voie ce qui se passe. Dès que ça sera réglé, ils pourront de nouveau parler.

 

Sam décide d’aller jeter les cartons à la poubelle et emménager. Vicki le remercie et pense qu’il la trouve un peu paumée. NON Sam dit voir en elle une bonne mère qui attend le retour de son mari chéri.

 

Au Pénitencier, Avery rend visite à sa cliente. Cette dernière lui demande si elle a retrouvé Koa. NON Avery précise qu’elle n’est pas venue parler de son procès. Sharon est surprise. Avery continue en lui expliquant qu’elle doit lui révéler quelque chose  à propos de Phyllis Newman et que cela n’a rien avoir avec le passé entre Sharon et Phyllis.

 

Sharon : « je ne comprends pas ? »

 

Avery insiste sur le fait que ça n’influencera en rien son travail : «  Phyllis est ma sœur ! »

 

Sharon tombe des nues et se demande pourquoi Avery ne lui a pas dit cela dès le début.  Peut-elle lui faire confiance ? Avery lui explique que la dernière fois qu’elle a vue Phyllis, elle n’était qu’une enfant.

 

Sharon : « pourquoi ? »

 

Avery refuse de répondre à cette question et insiste que son lien de parenté avec sa rivale n’affectera en rien son travail puis précise que lorsqu’elle a accepté son dossier, elle savait juste ce que sa sœur écrivait sur son blog. C’est en lisant les retranscriptions du procès qu’elle a appris le passé entre Sharon et Phyllis.

 

Sharon : « vous êtes donc au courant à propos de Nick. De leur liaison ? » OUI Avery semble désolée pour le mal que sa sœur a faite à Sharon. Cette dernière lui demande si son procès est la seule raison de sa venue à Génoa City. OUI

 

Sharon : « je ne vous crois pas »

 

Avery décide de prévenir le Juge qu’elle est dessaisie du dossier afin qu’il donne à Sharon, le temps de prendre un autre avocat et que ce dernier prépare sa défense : «c’est ce que vous voulez, non ? »

 

Sharon admet que l’annonce d’Avery l’a déstabilisée mais elle ne veut pas d’un autre avocat car c’est quand même Avery qui lui a obtenu un nouveau procès. Ce serait fou de ne plus l’avoir. Toutefois, elle demande à ce qu’Avery ne lui cache plus autre chose. Avery promet qu’il n’y a plus rien à cacher. Cependant quand Sharon lui demande pourquoi Avery et Phyllis ont coupé tout contact, Avery refuse de répondre. Sharon est intriguée et rappelle à son avocate que c’est son avenir qui est en jeu. Avery rétorque qu’elle n’a pas pour habitude de jouer avec l’avenir de ses clients et promet à Sharon que jusqu’à la fin de son procès, Sharon reste sa priorité absolue et non Phyllis ! Il est temps pour Avery de s’en aller. Elle est contente que Sharon n’a pas laissé son « secret » influencer ses décisions. Sharon se demande si ce « secret » aura des conséquences sur le témoignage de Phyllis à son procès.

 

Pendant ce temps, sur le patio du Néon Ecarlate, Michael n’en revient toujours pas que Phyllis ait une sœur : « tu as une sœur et elle est en ville ? » OUI

Phyllis : « elle s’appelle Avery »

Michael réalise qu’elle parle d’Avery Bailey Clark, l’avocate de Sharon. Elle lui demande de ne pas en faire une histoire, c’est rien. Il ne comprend pas pourquoi depuis toutes ces années, elle ne lui a pas dit qu’elle avait une sœur. Phyllis explique que lorsqu’elle a quitté la maison familiale, elle est partie sans se retourner en laissant tout derrière elle. Même sa petite-sœur ? OUI Fifi explique que ses parents étaient maltraitants. Pas physiquement comme l’a été Tom le Terrible avec Kevin et Michael mais c’était tout de même violent ! Soudain, elle s’arrête car elle ne tient plus à en parler. Sa sœur va bien. Michael en doute parce qu’il n’est pas anodin qu’Avery se soit spécialisée dans la défense des démunis. Sa sœur joue au Messie, ce n’est pas anodin.

 Phyllis : « c’est mieux que de vouloir faire sauter ce monde »

Il lui demande si elle ne se sent pas coupable vis-à-vis de sa sœur.

Phyllis : « qui es-tu pour me juger ? »

 

Michael répond qu’il ne la juge pas car il comprend que trop bien ce qu’elle ressent car même aujourd’hui, où Kevin va mieux, il s’en veut toujours de l’avoir abandonné aux mains de Tom. Il espère sincèrement pour elle, qu’elle pourra se réconcilier avec sa sœur même s’il doute, connaissant la réputation d’Avery qu’elle est du genre coriace et rancunière. Elle se fiche de ce que sa sœur pense et regrette de s’être laisser aller.. Elle a eu un moment de faiblesse mais c’est terminé. Ses conseils, il peut se les garder. Michael veut savoir quand elle reverra sa petite-sœur.

 

Phyllis : « jamais ! »

 

Il lui rappelle qu’elle sera forcée de voir Avery lors du procès de Sharon puisqu’elle doit y témoigner. Phyllis reçoit un sms. Après l’avoir lu, elle s’insurge : « c’est une plaisanterie ? »

 

Elle explique à Michael qu’Avery vient de la convoquer en urgence pour témoigner pour le procès de Sharon. Il décide de l’accompagner car il sait déjà qu’Avery est une redoutable avocate. Ses conseils d’avocat seront bien utiles. Elle le remercie.

 

Au bar de l’Athlétique Club, Nick et Ashley parlent des résultats du laboratoire. L’ADN pourrait être celui d’ADN. Ashley est dubitative car Adam n’est pas le genre à laisser passer ce genre de détail. Nick pense qu’Adam a agi dans la précipitation mais elle n’en est point convaincue. C’est pourquoi, elle ne veut pas qu’ils parlent aux flics, il faut d’abord, qu’ils découvrent pourquoi Adam agit-il ainsi.  Quelques instants plus tard, on les voit s’introduire discrètement dans la chambre d’Adam. Ashley se demande ce qui arrivera si les femmes de ménage se rendent compte qu’il manque une clef. Nick lui demande de se détendre parce qu’ils rendront la clef avant qu’elles ne s’en rendent compte. Ils se mettent à chercher ce qui pourra prouver qu’Adam est leur maître chanteur. Nick se demande qu’ils découvriront quelque chose avant que ce fumier ne rentre. Ashley lit un document et lui dit qu’Adam n’est pas en ville. Nick se fait passer pour l’assistant de son frère afin de découvrir où est ce qu’il est parti. Il découvre qu’Adam est allé se faire opérer. Ashley est peu rassurée ! Et si cette opération n’était qu’un écran de fumée pour cacher ce qu’il mijote. Elle refuse d’attendre qu’Adam frappe : « il doit bien avoir une façon de comprendre ce qui se passe dans la tête de ce malade ? »

Nick répond qu’il existe peut être un moyen de le découvrir. Ils doivent voir la personne qui connaît le mieux Adam : SHARON

 

Lily et Daniel arrivent au Gloworm en pleine discussion. En fait, il lui propose un bain de minuit au lac. Elle lui rappelle la mésaventure qu’ils ont eu la dernière fois qu’ils se sont baignés à la plage (quand ils avaient fui au moment de la mort de Cassie). Ses souvenirs les font rigoler puis elle l’embrasse. Daniel se fige. Lily suit son regard. Elle se retourne et voit Cane et Abby devant le bar.

 

Abby dit à Lily qu’elle n’a pas mis longtemps pour remplacer l’amour de sa vie (elle dit ça en regardant Cane) et veut s’en aller. Daniel l’intercepte afin de lui demander ce qui lui prend. Abby admet qu’elle n’a aucune envie de le voir avec une autre fille, encore mois avec Lily et s’en va. Daniel la suit.

 

Devant le bar, Cane demande à Lily si elle sort avec Daniel. Elle refuse de parler de ça avec lui. Il lui demande des nouvelles des jumeaux mais elle veut savoir pourquoi, il n’a pas encore renvoyé les papiers du divorce à l’avocat. Cane répond qu’il n’arrive pas à signer ces documents. Elle n’arrive pas à croire qu’il veuille s’opposer à leur divorce alors qu’il avait promis de ne pas le faire. Cane explique que sa tête sait qu’il doit signer mais que son cœur lui dit de ne pas le faire. Lily lui ordonne de signer. Il faut qu’il la laisse tourner la page et le prévient ; soit, il coopère, soit c’est la guerre ! Cane dit être certain qu’ils peuvent surmonter leurs problèmes mais elle refuse. Lui, c’est du passé, elle est déjà passée à autre chose.

 

Daniel qui avait suivi Abby revient et entend la dernière partie de leur conversation. Elle se tourne vers Daniel qui lui demande si elle va bien. OUI Ils sortent de l’établissement sous le regard de Cane. Ce dernier est vraiment malheureux.

 

Sharon est surprise de voir Nicholas. Trois fois en une journée, ça alors ! Les enfants vont bien. Elle le remercie une nouvelle fois de lui avoir amenée Faith. Il lui dit qu’il est venu lui demander une faveur à propos d’Adam. Sharon s’exclame : « qu’est-ce qu’il a encore fait cette fois. » Vu le ton qu’elle emploi, Nick change d’avis. Il la laisse tranquille afin qu’elle se concentre sur son procès qui aura lieu la semaine prochaine. Sharon semble inquiète mais il est certain qu’elle s’en sortira car Avery est une excellente avocate. Sharon se contente de dire qu’Avery est bien plus que ça.

 

Ashley est revenue au bar de l’Athlétique club. Elle laisse un message à Nick pour qu’il la rappelle dès qu’il aura du nouveau.

 

Abby arrive : « salut Maman »

 

Ashley : « oh ! tu m’as fait peur….tu vas bien ? » NON

 

Abby : « c’est officiel ! Lily et Daniel sont de nouveau ensemble »

 

Ashley est surprise parce qu’elle pensait que sa fille ne pensait plus à Daniel. Abby avoue que ça lui manque de ne pas avoir quelqu’un à qui se confier. Sans compter qu’elle a peur pour son avenir car sa vidéo confession peut sortir à tout moment. Abby déteste ne pas avoir le contrôle de sa vie.  Ashley n’avoue pas à sa fille qu’en ce moment, elle aussi a la même impression

 

Phyllis et Michael rentrent dans le bureau du Procureur. Elle demande à sa sœur si c’est nécessaire.

 

Avery : »oui ! Je suppose que vous êtes son avocat ? Avery Bailey Clark »

Michael: « Michael Baldwin »

Avery : « oh ! Votre réputation vous précède Maître »

 

Michael : « la vôtre également »

 

Phyllis demande à sœur pourquoi, elles se revoient puisqu’elles viennent de se promettre de ne plus se voir. Avery explique à Phyllis qu’elle est un témoin clef au procès de Sharon. Elle doit faire une déposition sous serment puis se met tout de suite au travail. En premier lieu, Avery demande à Phyllis de décliner son identité puis d’admettre ou pas si elles sont sœurs. Phyllis confirme le tout. Avery lui demande ensuite si la dernière fois qu’elles se sont vues, c’était quand elle n’était qu’une enfant et qu’elles n’ont eu aucun contact. OUI

 

Avery : « avez-vous des contacts avec nos parents ? »

 

Phyllis : « aucuns »

 

Avery : « ce qui veut dire que votre témoignage ne sera pas influencé par votre lien familial. Bien que nous soyons sœurs, cela ne sera pas préjudiciable à la défense de ma cliente ? »

 

Phyllis : « oui, on peut dire ça »

 

Avery poursuit son interrogatoire en demandant à Phyllis si c’est bien elle qui a trouvé la carte mémoire innocentant Sharon en Thaïlande. Phyllis répond qu’elle est bien allée en Thaïlande mais elle n’a jamais vu la fameuse vidéo. Seul, Adam l’a vu. Avery veut savoir s’ils sont rentrés avec un lot de cartes mémoires. OUI Savait-elles qu’une avait de la valeur ? NON elle les a amenées par pur plaisir. Michael conseille à Phyllis d’être moins sur la défensive. Phyllis admet qu’ils ont ramené les cartes car ils espéraient pouvoir trouver une preuve. C’est pourquoi, elle les a remises à Emmet Robins ? OUI Fifi reprécise qu’elle n’a jamais entendu ce que contenaient les cartes, ce qui veut dire que les propos d’Emmett peuvent être considérés comme des ouï-dire. Michael intervient une nouvelle fois auprès de son amie. Ses réponses ne l’aident pas. Phyllis conseille à Avery de poser ces questions directement à Emmet parce qu’elle n’a jamais entendu le contenu de la carte SD.

 

Michael demande une minute avec sa cliente. Il lui demande en murmurant si elle tient vraiment à sacrifier la vie de Sharon  rien que pour embêter sa sœur.

Avery veut savoir ce qu’il vient de dire. RIEN, réplique, Phyllis et elle ajoute qu’elle n’a plus rien à  dire.

 

Au Pénitencier, Sharon dit à Nicholas qu’Avery est son seul espoir : « elle croit en mon innocence et mon avenir repose entre ses mains »

 

Nick répète qu’Avery a une excellente réputation.

 

Sharon confie que si elle a recommencée à y croire, c’est grâce et uniquement à cause d’Avery.

Partager cet article

Repost0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 18:38

Muni d’un bouquet de fleurs pour sa fille, Paul la rejoint dans le bureau du District Attorney afin de lui souhaiter une bonne reprise. Avec ces fleurs, elle pourra décorer son nouveau bureau. Heather apprécie le geste de son paternel et lui explique que malheureusement, pour le moment, elle n’aura pas de bureau. En fait, elle recommence en bas de l’échelle et va devoir refaire ses preuves. Concernant son travail, elle ne se contentera pas de vérifier si l’enquête de Ronan est menée en conformité avec la Loi, elle devra également assister, l’assistant du Procureur, Alan Clifton sur le nouveau procès de Sharon.

 

Spencer Walsh entre à ce moment-là et leur annonce que la femme d’Alan l’a appelé, ce dernier vient d’avoir une crise cardiaque. Alan doit être opéré d’urgence cet après-midi et ne sera pas de retour au bureau avant un mois. Par conséquent, il se voit dans l’obligation de confier le dossier à Heather : « j’espère que je n’aurai pas à le regretter »

Heather promet à son patron qu’il ne sera pas déçu. Ils devront se voir dans un avenir immédiat pour parler du dossier en question. Paul et Heather le laissent. Paul estime que la décision de Walsh est une marque de confiance envers sa fille. Elle est d’accord avec lui, c’est pourquoi, elle tient à saisir cette opportunité pour prouver à Spencer qu’il n’a pas commis une erreur en la réembauchant.

 

Au Néon Ecarlate, Eden se bat avec la machine à café qui fonctionne mal. Du coup, elle ne peut pas donner à son frère, le cappuccino qu’il a commandé. Indulgent et pressé car il a un RDV, Michael commande autre chose. Lorsqu’il se retourne, Kevin est là.

 

Michael : « et moi qui pensait qu’il n’y avait que le métier d’avocat qui était dur »

 

Kevin est certain qu’Eden réussira à s’en sortir. Michael le remercie d’avoir offert un job à sa sœur. Kevin dit que techniquement, Eden est également sa sœur puisqu’ils sont tous les deux frères. Michael est content de l’entendre dire ça.

 Phyllis-revoit-Avery-1.png

Devant l’entrée de l’Athlétique Club, sous les oreilles cachées mais attentives d’Adam, Avery dit à Phyllis : « Bonjour Phyllis ! Ça fait un bail ! »

Phyllis : « qu’est-ce que tu fais ici ? Pourquoi tu es venue dans cette ville ? »

Avery : »Wow ! Moi aussi ça me fait très plaisir de te revoir »

Phyllis : « c’est tout ce que tu as à dire? »

Avery : « les raisons de ma venue ici n’ont rien avoir avec toi »

Phyllis : « ça, j’ai du mal à y croire »

Phyllis-revoit-Avery-2.png

Quelques instants plus tard, elles montent dans la chambre d’Avery. Cette dernière dit qu’elle ne voulait pas continuer leur conversation au couloir. Phyllis rétorque qu’elle aurait préférée ne jamais l’avoir. Elles rentrent dans la chambre.

 

Adam espionne Avery et PhyllisAdam tente d'écouter en vain leur conversation

 

Avery dit à Phyllis qu’elle pensait qu’après toutes ces années sans se voir, Phyllis serait très contente de voir sa SŒUR ! L’intéressée lui demande si elle a passé avec succès le test. Avery répond qu’il n’y a pas de test. Elle voulait juste savoir où elles en étaient dans leur relation : chacun sa vie, chacun ses emmerdes ! Ensuite, Avery prévient Phyllis qu’elle n’est pas venue à Génoa City pour se réconcilier avec elle ou lui demander une faveur. Elle est venue travailler.

Phyllis demande si ce n’est donc qu’une coïncidence si elle vit là. Avery admet que lorsqu’elle a accepté de défendre Sharon, elle savait qu’il y avait une possibilité qu’elles se rencontrent puisque depuis toutes ces années, elle a tout de même gardé un œil sur la vie de sa sœur. Phyllis est surprise. Avery lui rappelle qu’elle a fait longtemps, les titres de la presse, ce n’était donc pas difficile de la suivre. Phyllis demande à Avery d’où vient le nom de « Clark ». Avery répond qu’elle s’est mariée une fois quand elle était à l’école de droit et elle a gardé le nom de son mari. Cette explication lui vaut une moquerie de sa sœur. Vexée, Avery demande à Phyllis pourquoi, elle a pris les noms de Romalotti, Abbott ou Newman. A-t-elle honte de faire partie de leur famille. Phyllis répond par une question : si la famille est si importante pour Avery, où était-elle, la championne du barreau quand elle était en prison ?

 

Avery : « je défends que les innocents »

 

Phyllis déclare que pour une avocate, Avery a une vision très étroite de l’innocence et de la culpabilité. Avery ne comprend pas pourquoi sa sœur est sur la défensive. D’après, ses souvenirs, ça ne lui ressemble guère. Phyllis n’apprécie pas que sa sœur la juge. Concernant, les souvenirs, elle s’estime heureuse de ne plus se souvenir de leur passé commun. Un passé qui comprend Darien (leur frère ?) ; Lydia et George (leurs parents) et la prévient que si elle est proche d’eux, c’est son affaire.

 

Avery répond que Phyllis était la seule avec qui elle voulait être proche. Les larmes aux yeux et la voix remplit de colère, elle avoue à Phyllis qu’après son départ de la maison, tous les jours, elle allait à la boite aux lettres en espérant que sa sœur lui avait écrit : « à chaque fois que le téléphone sonnait, je priais que ça soit toi…..ma grande sœur me manquait. Je t’idolâtrais Phyllis. Est-ce que tu te rends compte que je n’étais qu’une enfant quand tu m’as abandonnée ? Quand tu es partie vivre ta vie sans jamais regarder en arrière ? »

Les larmes aux yeux, Phyllis répète à plusieurs reprises qu’elle ne pouvait plus rester dans cette maison. Il fallait qu’elle parte et maintenant, elles sont grandes toutes les deux, donc, capables de faire la part des choses et de ne plus regarder en arrière : « personne ne doit rien à personne »

 

Avant de partir, Phyllis ordonne à Avery de ne révéler à personne leur lien de parenté

 

Au Gloworm, Jill s’étonne que Colin soit toujours là. Il répond qu’il a pris la liberté de leur commander le déjeuner. Malheureusement pour lui, il se trompe sur son plat préféré. Elle est un peu vexée, cependant, ça ne l’empêche pas de rester dîner avec lui surtout qu’il modifie sa commande. Jill a droit à son plat préféré. Colin tente toujours de faire amende honorable mais elle est septique car il lui a menti. Il lui demande si elle est la même qu’à ses 20 ans. NON Mais tout de même ! Colin insiste pour obtenir une seconde chance. Il évoque un souvenir coquin (le soir où ils ont fait l’amour sur le bureau de Lauren). Elle sourit. Il est content car il sent que son opération de séduction fonctionne. Jill lui rappelle qu’il l’a blessée et humiliée. Certainement mais il sait qu’elle ne le déteste pas.

 

Pendant ce temps, chez Geneviève, cette dernière et Jack sont arrivés dans la chambre en s’embrassant. Ils se déshabillent et font l’amour.

 

Quelques instants plus tard, lorsqu’ils se retrouvent au salon, Jack lui demande si elle a des regrets. OUI Ne pas l’avoir fait plus tôt. Ils remarquent les débris d’un vase cassé. (Les restes de la colère de Geneviève). Elle met cela sur le compte de sa bonne. Ensuite, Jack l’invite à déjeuner au Gloworm.

 

Nick et Ashley sont dans les locaux de Restless Style. C’est aujourd’hui, qu’ils vont recevoir les résultats ADN de l’enveloppe anonymement reçue par Ashley.

 

Michael arrive. Nick et Ashley expliquent à l’avocat le chantage dont ils font l’objet. Michael leur conseille d’aller tout raconter à Ronan Malloy mais ils hésitent car ils ont peur de devenir les principaux suspects de la mort de Diane. Michael leur demande de tout lui raconter sans rien omettre afin qu’ils puissent établir une « stratégie ».  Il insiste sur les secrets, qui de toute façon finissent toujours par être découvert, surtout dans cette ville.

 

Nick et Ashley émettent des hypothèses sur les intentions de leur harceleur : soit, il veut de l’argent ; soit, il prend plaisir à les torturer. Michael se demande qui pourrait faire ça. Ils répondent en cœur : « ADAM ! ». Michael conçoit que d’après le passé d’Adam, ce soit lui cependant, il leur faut des preuves. Nick est dépité parce que les appels qu’il reçoit sont anonymes. Michael décide de contacter une connaissance qui travaille au télécom pour découvrir dans quel zone de la ville, cette personne appelle. Ce sera déjà un bon début.

 

Nick : « c’est parfait ! »

 

Ashley : « Michael ? Doit-on faire autre chose en attendant ? » OUI Allez tout raconter à la Police.

 

Ils font le point sur la situation. Michael apprend qu’ils ont déjà révélé quelques éléments à Ronan sauf à propos du chantage dont ils font l’objet. Michael reçoit un appel de son ami, Peter qui lui dit qu’il est impossible de tracer les appels que reçoit Nicholas. Ashley demande s’il ne serait pas opportun d’engager un détective privé. Michael répond que ce n’est pas la peine. Nick espère que le résultat ADN sur l’enveloppe donnera quelque chose et leur apprend en passant qu’il a fourni son propre échantillon ADN. Donc, si Adam est derrière tout ça, ils le découvriront assez vite.

 

Pendant ce temps, dans sa chambre d’hôtel, à l’Athlétique club, Adam est avec une personne au téléphone: « oui, je sais qui vous êtes. J’ignorai que vous étiez impliqué. Non, non, j’ai les informations….je ne penserai pas que ça arriverai si vite….je sais exactement quoi faire » Il raccroche. Ce coup de fil, ne lui fait pas du tout plaisir, toutefois, il appelle une agence de voyage pour réserver un billet d’avion car il doit quitter Génoa City, aujourd’hui !

 

Jack et Geneviève arrivent au Gloworm. Elle l’embrasse et ils se dirigent à leur table. Jill est choquée de les voir ensemble : « Jack, comment peux-tu sortir avec cette folle ? »

Jack rappelle à Jill que tout à l’heure, lorsqu’ils ont parlé de Colin, il est resté poli, alors, il aimerait qu’elle ait la même courtoisie à son égard. Ensuite, il propose à Geneviève d’aller au club. Colin se lève prêt à partir, mais Jill refuse de partir. Geneviève entraîne Jack à leur table mais elle ne peut s’empêcher de regarder jalousement Colin et Jill ce que Jack remarque. C’est pourquoi, il lui demande si elle est certaine de rester. OUI

 

Quelques instants plus tard, alors que Jack et Geneviève s’embrassent, un serveur vient leur apporter deux coupes de champagne. Ils sont surpris car ils n’ont rien commandé. Le serveur leur montre la table d’en face. Jill leur fait un coucou de la main. ; À contrecœur, Colin fait de même.

 

Jack et Geneviève ne tarde pas à leur renvoyer l’ascenseur en leur envoyant carrément une bouteille de champagne. Le cirque continu, Jill envoie un gâteau au chocolat à Geneviève qui lui renvoie un autre dessert aussi calorique. Trop marrant :0036:

 

Au Néon Ecarlate, Kevin montre à Eden comment utiliser la machine à café et lui conseille d’être plus accueillante avec les clients : « tu veux que je te vire ? » NON

Paul et Heather arrivent. Eden est surprise de voir Heather parce que cela veut dire qu’elle devra déménager. Kevin souhaite à Heather la bienvenue : « je ne savais pas que tu étais revenue »

Heather : « merci ! Oh ! Je suis rentrée hier »

Paul annonce fièrement que sa fille travaille de nouveau pour le bureau du Procureur. Kevin déclare que son frère a été déçu qu’Heather quitte son cabinet. Eden suppose qu’Heather veut regarder au plus vite son appartement mais celle-ci lui demande de prendre son temps. En attendant, elle a pris une chambre au club : « comment va Chloé ? »

Kevin lui annonce qu’ils ont rompu. Heather n’est pas vraiment surprise, vu, qui est Chloé puis ajoute qu’il mérite mieux.

Eden : « c’est ce que je lui ai dit »

Au lieu d’écouter des critiques sur Chloé, Kevin coupe court à la conversation pour offrir du café à Heather et Paul. Ces derniers vont s’installer à une table. Ils parlent boulot. Tous les deux vont être surchargés, c’est pourquoi, il tient à profiter des moments qu’ils passent ensemble. Sans compter qu’il n’a pas trop de nouvelles de son fils. En parlant de Ricky, il dit lui avoir parlé à peine deux minutes au téléphone. C’est frustrant ! Heather rassure son père. Ils trouveront bien un moyen de se voir. Ensuite, ils parlent boulot. Heather demande à son père s’ils avancent dans l’affaire de Diane.

Paul: « Non, pas vraiment ! Nous avons trop de suspects et pas assez de  preuves concrètes »

Heather: «  Ça va changer »

Paul est déterminé à découvrir qui est l’assassin de Diane parce qu’il l’a connaissait depuis très longtemps. Diane était la femme de son premier associé, Andy Richards. Concernant, l’affaire que doit défendre Heather, elle avoue à son père qu’elle craint d’affronter Avery Bailey Clark car cette avocate est vraiment redoutable.

 

Nick frappe à la porte de son demi-frère. Ce dernier n’est pas content de le voir mais Nick n’en n’a rien à cirer, il rentre sans y être invité pour lui dire qu’il aura bientôt la preuve qui démontrera sans contestation qu’Adam a tué Diane. Adam n’a pas le temps de se disputer avec son frère car il a autre chose d’important en tête. Dès que Nick part, Adam, tout paniqué, prend son sac de voyage en dessous de son lit. Son portable sonne, c’est l’agence de voyage qui lui annonce qu’il ne peut pas quitter Génoa City. Il hurle qu’il doit absolument quitter Génoa City ce soir !

 

De leur côté, Ashley et Michael sont au Néon Ecarlate. Ils apprennent qu’Heather a été réembaucher chez le DA. Il regrette qu’ils ne soient plus du même bord. Seulement au tribunal précise Heather. Il l’admet. Elle remarque que le temps passe vite, il faut qu’elle reparte au boulot.

 

Michael et Ashley parlent de nouveau de ce qui la concerne, elle et Nick. Dès qu’il voit sa petite-sœur, Michael lui dit qu’elle peut revenir vivre chez lui puisqu’Heather est revenue. L’idée n’a pas l’air d’emballée Eden qui aimerait bien aller vivre ailleurs que chez son frère et sa belle-sœur. Pendant qu’ils parlaient, Michael voit entrer Phyllis. Il remarque qu’elle est toute chamboulée. Il a beau avoir mis un terme à leur amitié, il ne peut pas s’empêcher de se demander ce qui la met dans cet état-là.

 

Au même moment, dans sa chambre d’hôtel, Avery n’est pas mieux. Même si elle bosse sur le dossier de Sharon, son esprit est ailleurs. Mais quel secret garde les sœurs Summers ? Toutefois, Avery appelle Nick pour lui donner un RDD. Ils doivent se voir pour parler du dossier de Sharon.

 

Sur le patio du néon écarlate, Phyllis broie du noir. Michael s’approche d’elle et lui demande si tout va bien. Elle croit que ça lui fait plaisir de la voir souffrir alors, il explique que bien qu’il n’ait pas approuvé le fait qu’elle reprenne Lucy à ses parents adoptifs, il reste son ami, alors, si elle a des problèmes, il est là. Elle répond qu’elle n’a pas de problème, elle a peur.

 

Michael : « de quoi ? »

 

Les larmes aux yeux, Phyllis répond : « de mon passé…. Il revient me hanter » Elle précise que si elle lui confie son secret, il ne devrait en parler à personne. Il accepte.

 

Phyllis : « j’ai une sœur »

 

Michael n’arrive pas à y croire. Elle, Phyllis, une sœur ? NON ! Et bien si, elle dit qu’elle a une sœur et que celle-ci est à Génoa City.

 

Au même moment, Nick rejoint Avery au restaurant du club.

 

Avery : « c’est important qu’on parle »

 

Elle lui explique qu’ils ne peuvent pas se permettre de mauvaises surprises en vue du prochain procès de Sharon car c’est la dernière chance de cette dernière de se sortir de ce mauvais pas. Il est d’accord. Vraisemblablement, Avery est sur le point de lui avouer qu’elle est la sœur de son ex-femme lorsqu’il met un terme à leur conversation parce qu’il vient d’apercevoir Ashley rentrer. Il la rejoint au bar pour lui demander si elle et Michael ont eu du nouveau. NON Elle est venue au club pour faire de la gym.

 

Le portable de Nick sonne, c’est le laboratoire qui lui annonce que l’ADN retrouvé sur l’enveloppe est similaire au sien, ce qui veut dire que ça ne peut être qu’un parent à lui qui lui a envoyé le courrier. Nick l’annonce à Ashley. Ils tiennent ADAM !

 

Au Gloworm, Jack dit à Geneviève qu’il sait ce qu’elle l’embrasser tout le temps, juste pour faire enrager Colin et l’assure que ça ne lui pose aucun problème. Ils s’embrassent de nouveau. En colère, Jill embrasse à son tour Colin. Geneviève est morte de jalousie. Après leur baiser, Jill dit à Colin que ça ne signifiait rien pour elle. Colin lui demande si ce n’est pas elle-même qu’elle essaie de convaincre. Elle part. Colin la suit mais avant de partir, il demande au serveur de livrer quelque chose à la table de Jack Abbott.

 

Au Néon Ecarlate, Eden demande à Kevin si elle peut habiter chez lui. Il refuse mais elle ne lui laisser guère le choix.

 

Heather travaille avec son patron lorsqu’Adam déboule pour leur demander pourquoi, ils s’opposent à ce qu’ils quittent Génoa City. Ils lui rappellent qu’il est le suspect numéro un dans une enquête pour homicide et qu’il est un témoin capital dans le procès de Sharon. Adam explique qu’il doit quitter la ville pour des raisons médicales. Spencer ironise. Adam explique preuves à l’appui qu’il demande à partir pour subir une opération chirurgicale des yeux car il bénéficie d’un essai clinique.  Spencer se tourne vers Heather. Elle qui connait mieux que quiconque Adam, qu’en pense-t-elle ? Heather vérifie les dires d’Adam. Tout est exact, alors, elle répond à son boss qu’il peut le laisser partir. Adam sort du bureau de Spencer Walsh extrêmement soulagé

Partager cet article

Repost0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 21:46

Jack et Jill arrivent au Gloworm. Elle a des propositions à lui faire au sujet de la nouvelle campagne publicitaire de Jabot. Jack lui demande d’attendre car il vient d’apercevoir Noah. Il l’appelle et puis, il dit à Jill qu’il a proposé à Noah d’écrire un jingle pour leur nouvelle publicité. Noah décline sa proposition parce qu’il est déjà sur un autre projet. Jack lui tend la main : « appelle si tu changes d’avis »

 

Noah promet de le faire et s’en va.

 

Jill se moque de Jack qui veut déjà mettre la prochaine génération des Newman dans sa poche. Son i-phone sonne, c’est Colin. En voyant son prénom, elle se souvient du moment où Geneviève lui a dit qu’elle a couchée avec Colin avant qu’il parle à Jill de son intention de divorcer.

 

Jack remarque que Colin ne cesse d’appeler. Jill déclare que Colin est désespéré et que la dernière fois qu’ils se sont vus, il est même allé jusqu’à lui dire qu’il allait divorcer.

 

Au même moment, Geneviève reçoit la visite de Colin qui est venu lui apporter les papiers du divorce.

 

Au restaurant de l’Athlétique Club, Nick apprend à Phyllis que Noah est allé voir pour la première fois sa mère en prison. Elle lui demande comment ça s’est passé. Nick l’ignore mais il compte appeler son fils dès qu’il repart au bureau. Phyllis se doute que la visite de Noah a réconforté Sharon. Sans compter, le petit miracle que vient d’accomplir sa nouvelle avocate. En fait, que sait-il d’elle ? Nick répond que d’après son père, cette avocate s’est donné pour mission de se battre contre les erreurs judiciaires.

 

Phyllis aperçoit Adam s’installer au bar. C’est pourquoi, lorsque Nick décide de partir, elle ne le suit pas et dès qu’il est hors de vue, elle vient s’asseoir à côté d’Adam. Ce dernier est surpris. Phyllis lui demande comment il voit l’avenir de Sharon maintenant qu’elle a cette nouvelle avocate.

Adam: « oh Avery Bailey Clark? Un vrai amour!»

Phyllis tilt au nom qu’elle vient d’entendre et le répète : « Avery Bailey ? …Parle-moi d’elle »

 

Pendant ce temps, au pénitencier, Sharon est surprise de voir son avocate revenir la voir. Avery lui annonce que c’est officiel, elle aura droit à son nouveau procès. Spencer Walsh l’a appelé en personne pour le lui dire. Sharon affiche sur ses lèvres son plus beau sourire.

 

Chez Restless Style, Nick demande à son fils comment s’est passée sa visite au Pénitencier. Noah répond qu’il a été surpris de voir que sa mère garde le moral au vu des circonstances. Sinon, il conseille son père d’aller la voir. Nick lui rappelle qu’il est le seul que Sharon veut voir. Noah pense qu’il a tort. Et Faith ? Pourquoi, ne l’amène-t-il pas voir Sharon ? Nick ne pense pas que ce soit un endroit approprié pour un enfant. Noah ne pense pas qu’à l’âge de Faith, celle-ci se rende compte de ce qu’est vraiment la prison. En fait, il croit que son père ne veut pas aller en prison ou amener Faith à sa mère parce qu’il  puni Sharon d’avoir choisi Adam.

Pendant ce temps, au club, Adam et Phyllis continuent leur conversation. Il se doute bien que Phyllis se fiche complètement de son avis sur les gens. Phyllis l’admet mais elle prétend que les lecteurs de son blog vont adorer avoir son sentiment sur la nouvelle avocate de Sharon. Adam lui dit que la réputation d’Avery est usurpée et qu’elle va droit dans le mur dans l’affaire Newman : « tu peux me citer »

 

Phyllis est  distraite : « oui, oui, je vais, je vais te citer »

 

Adam lui fait remarquer qu’elle ne prend aucunes notes, ce qui veut dire que son histoire d’article est bidon ce qui veut dire pour lui qu’elle a des raisons personnelles de s’intéresser à Avery Bailey Clark.

 

Au Pénitencier, Avery prévient Sharon que le choix du jury se fera la semaine prochaine et le procès débutera dans la foulée. Sharon est surprise que ça se passe si vite. Avery lui explique que Spencer Walsh se précipite dans l’espoir qu’elle ne puisse pas avoir le temps de bien préparer sa défense mais il se trompe car elle a déjà lu toutes les retranscriptions de l’ancien procès. Toutefois, elle veut revoir avec Sharon son ancienne déposition. Donc, elle est allée à Hawaï par amour pour Adam. OUI Sharon raconte qu’elle y est allée pour prouver que Skye n’était pas morte. Il lui a conseillé de faire cette balade sur le volcan car c’était le genre de choses que Skye aimait faire.

 

Avery : « donc, Adam vous doit sa liberté ? » OUI Mais Sharon ne veut pas se concentrer sur lui ou sur ce qu’il lui a fait. Tout ce qui l’importe, c’est qu’elle sorte de prison. Avery apprécie de la voir si combative.

 

Au Gloworm, Jack et Jill parlent toujours de Colin, en particulier de la relation entre Geneviève et Colin. Jill déclare que c’est de loin, la relation la plus malsaine qu’elle ait vue. Jack lui fait remarquer qu’a tout cela tienne, Colin a émis le souhait de changer de vie avec quelqu’un d’autre et ELLE est, ce « quelqu’un d’autre ». ça l’a fait réfléchir.

 

Dans la maison de Geneviève Atkinson anciennement demeure des McMillan, Geneviève lit les documents apportés par Colin. Ce dernier est surpris de la voir si calme. Il n’y a pas de crises. Elle lui demande si ça lui manque. Il préfère parler de la fin de leur mariage. Celui-ci a tant duré et voilà qu’après des années de colère, tout se termine en deux coups de signature. Il ajoute qu’il est sincèrement désolé. Geneviève rétorque qu’il y a eu une raison pour qu’ils se marient. Colin espère qu’avec le temps, ils pourront devenir amis.

 

Geneviève : « tout est possible »

 

Colin : « je devrais y aller »

 

Avant qu’il ne parle, Geneviève lui avoue qu’elle a révélée à Jill qu’ils avaient couchés ensemble avant qu’il ne décide de divorcer pour l’amadouer. S’il pense que ce sera facile de reconquérir Jill juste avec ce bout de papier, il se fourre le doigt dans l’œil. Colin est mécontent.

 

Chez Restless Style, Noah continue à raisonner son père. Normal que Nick en veuille encore à Sharon à cause d’Adam par contre, son attitude est injuste envers Faith. Nick continue à se justifier alors, son fils lui rappelle le nombre de fois qu’il a pardonné à Phyllis, Victoria, Nikki et Victor. Pourquoi ne peut-il pas accordé la même chose à sa mère. Nick continue à affirmer que Faith sera traumatisée si elle voit sa mère en prison. Noah n’y croit pas une seconde et prend la décision d’amener lui-même sa petite sœur voir Sharon. Nick le lui interdit formellement. Noah qui s’apprêtait à partir, revient sur ses pas et lui rappelle que lorsqu’il les a abandonnés après la mort de Cassie, lui et sa mère le lui ont pardonné.

 

Au Gloworm, Jill demande à Jack pourquoi il défend Colin alors qu’il le connaît à peine. Jack pense que si cet homme met fin à son mariage qui dure depuis plusieurs décennies, c’est qu’il a une bonne raison : JILL ! Elle lui rappelle qu’ils sont là pour parler boulot. Il l’admet et de toute façon, ils ont terminé. Avant de partir, il s’excuse parce qu’il ne voulait pas la blesser. Jill répète qu’elle ne l’est pas. Il part. Jill réfléchie aux paroles de Jack.

 

Pendant ce temps, chez GA, Colin constate que Geneviève n’a pas changé. Elle est toujours dans ses coups foireux. Geneviève se défend. Elle n’a fait que dire la vérité à Jill et ajoute qu’il existe une solidarité féminine lorsqu’il s’agit de se protéger face à des prédateurs tels que lui. Colin prévient sa future ex-femme qu’elle peut continuer à faire des coups bas, lui en a terminé ! Il ne veut plus « jouer ». Geneviève lui rappelle que c’est son propre jeu. Elle a tout appris avec lui : « Désolée, si l’élève a dépassé le maître. Tu ne peux t’en prendre à qu’à toi-même. Je sais que tu détestes perdre. Prend le temps de panser tes plan

 

Colin réfute qu’elle ait pu la dépasser en quoi que ce soit. Elle réplique : « pourquoi donc es-tu là ? » Il sort. Dès qu’il est parti, son masque tombe puisqu’elle a les larmes aux yeux. Ce divorce l’affecte plus qu’elle ne veut l’admettre.

 

Au bar de l’Athlétique Club, Phyllis dit à Adam que son intérêt pour Avery n’est pas personnel. Il n’est pas convaincu parce qu’il l’a sent tendue, comme, si elle se sentait menacée. Phyllis nie. Adam croit savoir ce qui l’a gêne : si Avery réussi à libérer Sharon, celle-ci sera de nouveau disponible pour Nick.

 

Pendant ce temps, au Pénitencier, Avery explique à Sharon qu’elle compte faire témoigner Koa car ce dernier pourra confirmer qu’il a vu la vidéo dans laquelle, Sharon essayait de sauver Skye. Sharon lui rappelle que Koa a disparu depuis plusieurs mois. Avery ne se fait pas de souci parce qu’elles ont Victor Newman dans leur camp. Il peut engager des détectives privés dans le monde entier (et surtout, c’est lui qui a payé Koa pour qu’il quitte Hawaï).

 

Sharon est surprise de voir apparaître son ex-mari : « Nick ? »

 

Avery les laisse

 

Au Gloworm, Jill reçoit un nouvel appel de Colin. Cette fois, elle décroche et lui demande ce qu’il veut. Colin qui est sur le patio du Néon Ecarlate, répond qu’il doit lui parler de vive voix. Elle accepte de le voir parce qu’elle a aussi des choses à lui dire. Quelques instants plus tard, Colin la rejoint. Il en profite pour lui dire que Geneviève a reçu les papiers du divorce et lui avouer qu’ils ont couchés ensemble. Jill n’est pas dupe parce qu’elle sait qu’il fait ces aveux seulement parce que Geneviève lui a dit qu’elle lui a tout dit. Il l’avoue. Elle ne comprend pas comment, il a pu coucher avec cette femme. Colin voit cette copulation comme une forme d’adieu. Jill le prévient qu’elle n’est pas aussi tordue que sa femme. Colin promet de ne pas réitérer les erreurs du passé parce que la seule femme qu’il désire, c’est elle.

 

yr-08-24-11-4.jpgPendant ce temps, Jack rend visite à Geneviève. Bien que sa venue lui fasse plaisir, elle est surprise qu’il sache où elle habite. Il lui explique qu’il a appris qu’elle divorce et puisqu’elle n’a encore peu de connaissance en ville, il est venu lui apporter son épaule dans le cas où elle voudrait pleurer. Geneviève comprend qu’il l’a appris par Jill et lui fait savoir qu’elle n’a nullement l’intention de s’apitoyer sur son sort. Au contraire, elle veut fêter ça. Cela tombe bien, il a apporté une bouteille de champagne. La préférée de Geneviève. Les grands esprits se rencontrent ! Ils trinquent à la liberté. Jack ne se prive pas pour flirter avec elle. Geneviève avoue que puisqu’elle était séparée depuis des années avec Colin, le divorce n’est qu’une formalité. Jack déclare que plus, il passe du temps avec elle, plus, il se rend compte que Colin est un idiot. Il l’embrasse puis lui proposer de continuer la fête dans sa chambre. Geneviève est mal à l’aise. Il lui demande ce qui ne va pas. Elle n’est pas certaine de vouloir faire ça. Ce n’est pas grave. Pas la peine de précipiter les choses. Elle apprécie et lui avoue la vérité sur ce qui la dérange : « je n’ai jamais couché avec un autre homme que Colin »

 

Elle lui raconte sa vie : Geneviève a rencontré Colin lorsqu’elle était très jeune, innocente et naïve. Quand elle s’est rendue compte qui, il était, elle n’a pas eu la force de partir parce qu’elle ne connaissait que lui et ils avaient déjà des enfants. Jack trouve cela normal mais elle pense qu’elle a été lâche. Elle aurait dû partir avec sa fille. Peut-être que celle-ci serait encore vivante. Il est surpris.

 

Geneviève : « Jill ne vous a rien dit ? » NON Elle lui montre une photo de Samantha. Les larmes aux yeux, elle refuse de revenir sur la mort tragique de sa fille pour revenir à sa relation avec Colin. En bref, il a été son seul amant et même lorsqu’elle l’a quitté après la mort de Samantha, elle lui ait resté fidèle : « oh ! C’est tellement embarrassant »

 

Jack ne voit pas pourquoi elle est embarrassée. Il n’y aucune raison. Maintenant qu’il connait un peu son histoire, il l’admire car malgré les épreuves de la vie, elle est devenue une femme forte, dynamique et fascinante. Elle lui rappelle qu’une grande partie de sa personnalité a été façonnée par Colin. Jack croit qu’elle est capable d’affirmer sa personnalité sans porter le chapeau de « Mme Colin Atkinson » maintenant qu’elle va devenir son ex-femme. Il s’apprête à partir mais elle le retient. Il lui demande si elle est sure d’elle. OUI ! Elle est restée seule trop longtemps. Ils s’embrassent puis monte à l’étage y faire l’amour.

 

Phyllis est revenue au bureau. Sur Google, elle tape le nom d’Avery Bailey Clark. On sent qu’elle hésite à taper sur les liens qui s’affichent de peur que ses doutes se confirment quand finalement, elle fait, ses yeux s’écarquillent de stupeur : « oh mon Dieu ! »

 

Au Pénitencier, Nick explique à Sharon que leur fils l’a convaincu de venir la voir et quand il dit convaincu, le mot est faible. Sharon regrette que son fils ait forcé son père à venir lui rendre visite. Il remarque qu’elle a bonne mine. Sharon dit qu’elle a de l’espoir avec le nouveau procès qui arrive. Il lui fait savoir que Victor lui a dit qu’elle recevait le soutien de Sam et d’Avery. OUI C’est facile avec eux puisqu’ils n’ont aucun passé commun. En parlant de passé, elle lui rappelle qu’il lui avait dit à son retour à Génoa City, que Faith et Noah auraient été mieux, si elle avait été vraiment morte. Nick avoue qu’il était allé trop loin. Elle comprend que c’était la colère qui lui avait fait dire ça. Nick aimerait savoir comment, elle a pu faire croire à ses enfants qu’elle était morte. Sharon avoue qu’à un moment dans sa vie, elle a cru ne plus pouvoir rien apporté à ses enfants alors quand l’opportunité s’est présentée, elle l’a saisi. Aujourd’hui, elle sait que c’était une mauvaise décision parce que lui et les enfants ont souffert. Tout ce qu’elle peut faire, c’est lui présenter ses excuses. Mal à l’aise, il se lève en disant qu’il doit partir. Sharon est triste.

 

Devant l’entrée de l’Athlétique Club, Avery tombe sur Adam. Elle en profite pour lui annoncer fièrement que le nouveau procès de Sharon aura lieu la semaine prochaine.

Faith-rend-visite-a-sa-maman-en-prison.png

Au même moment, Nick revient au pénitencier mais cette fois, il n’est pas seul. Il a amené sa ravissante boucle d’or avec lui. Sharon est aux anges ! Enfin, elle revoit sa petite Faith, chérie.

yr-08-24-11-5.jpg

Faith : « Maman » Sharon prend sa fille dans ses bras. Nick lui explique que Noah lui a fait comprendre qu’elle devait faire partie de la vie de Faith quelques soit les circonstances. Sharon lui demande si cela veut dire qu’il lui a pardonné. Il se contente de répondre qu’ils font un pas dans cette direction.

 

Sur le patio du Néon Ecarlate, Noah appelle Jack mais il tombe sur son répondeur alors, il lui laisse un message pour lui dire qu’il accepte de composer le jingle pour Jabot. Peu importe ce qu’en pensera les membres de sa famille.

 

Toujours devant l’entrée du Club, Avery promet à Adam qu’il recevra bientôt son assignation à comparaître. Il lui demande pourquoi elle n’a pas choisie de le défendre puisqu’elle aime tant les causes perdues. Avery répond que contrairement à lui, Sharon est innocente ce qui veut dire que jamais, elle ne pourra le représenter. Et là, Phyllis apparaît. Elle est blanche comme un linge : « oh non, ce n’est pas vrai ! C’est bien toi ! Qu’est-ce que tu fais ici ? »

 

Avery se retourne et reconnaît la plus populaire des rousses de Génoa City.

 

Du haut des escaliers, Adam s’est arrêté pour les écouter.

Partager cet article

Repost0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 21:42

Chez Restless Style, Nick n’est pas content de voir Deacon avec son ex mais au lieu de le montrer, il fait mine que Phyllis et lui ont du travail. Phyllis dit à Deacon qu’il doit partir et qu’ils se verront plus tard. Il demande si ce plus tard veut dire " ce soir ". NON Ils se verront le plus tard possible. Elle l’appellera. A contrecœur, Deacon s’en va. Nick demande à Phyllis pourquoi, elle lui a envoyé un sms. Est-ce que c’était pour faire partir Deacon ou pour le rendre jaloux ?

 

Ashley McCall arrive au tribunal. Elle vient s’asseoir derrière son mari.

 

Le Juge Kelsey demande à Tucker si c’est bien sa signature sur l’acte de vente de Jabot. OUI Si telle est le cas, il n’a rien à ajouter, la vente est validée. Tucker s’insurge. Le Juge lui demande de s’expliquer. Tucker lui dit que sa mère l’a trompée car le jour où il a signé cet acte de vente, sa mère était venu avec une pile de documents. Il a tout signé sans regarder surtout que sur le papier, il n’apparaît pas lisiblement que c’est un acte de vente de Jabot. Kay rappelle que Jabot fait partie de McCall Unlimited. Le bras de fer commence.

 

Au Pénitencier, Sharon a l’agréable surprise de voir que son fils. Enfin, il est venu la voir. Heureuse, elle le prend dans ses bras, ensuite, ils s’installent à une table. Elle note qu’il a bien grandi et s’excuse de le " recevoir " en prison. Il l’arrête tout de suite. S’il est là, c’est parce qu’elle lui manque.

 

Au bar de l’Athlétique Club, Avery annonce à Victor qu’elle a une bonne nouvelle : au lieu de demander un procès en appel pour Sharon, elle demande qu’un autre procès ait lieu immédiatement. Victor est surpris mais Avery l’assure que c’est mieux qu’un procès en appel qui est une procédure beaucoup plus longue. Victor doute que le District Attorney accepte. Avery est convaincue d’avoir de bons motifs pour le faire céder. Le nouveau procès de Sharon aura lieu très vite.

Adam : " un nouveau procès ? "

Avery : " oui "

Il a du mal à la croire. Avery le prévient que bientôt, il se retrouvera devant un Jury pour expliquer pourquoi et comment, il a détruit les preuves pouvant innocenter Sharon.

 

Adam se souvient du jour où fou de jalousie, il a jeté la carte SD dans le lac du parc de Génoa City.

 

Victor promet à son fils que ce ne sera pas facile pour lui : " j’ai hâte d’y être "

 

Au Poste de Police, Paul et Ronan parlent de l’enquête.

Paul : " une victime et neuf suspects "

Ronan : " oui, et une douzaine de faux témoignages "

Paul félicite Ronan et son équipe pour l’excellent travail qu’ils ont fait lors de la collecte des preuves sur la scène du crime. Par contre, il regrette que le lac n’ait pas été dragué. Ronan admet qu’ils auraient dû y penser car qui sait, il y avait peut-être des preuves.

 yr-08-23-11-4.jpg

Au Pénitencier, Noah veut présenter à sa mère des excuses pour les dures paroles qu’il lui a dites avant sa disparition. Sharon n’y tient pas, c’est oublié. Ils parlent de la nouvelle coupe de cheveux de Noah (Avant que Kevin Schimdt reprenne le rôle de Noah, c’était Luke Kleintank et il avait de longs cheveux). Ensuite, elle lui avoue qu’elle rêve souvent de Faith et lui. Sharon s’en veut tellement de leur avoir fait croire qu’elle était morte : " quand je t’ai vu, j’ai cru que tu étais venu me dire à quel point tu me haïssait " NON Noah rassure sa mère. Ce n’était pas son intention car elle a assez souffert comme ça. Cependant, il admet que c’est très dur de venir la voir en prison.

 

Chez Restless Style, Nick et Phyllis se disputent à cause de Deacon et Ashley. Il n’a pas eu la réponse de sa question de tout à l’heure : " Deacon est un porc "

Phyllis : " et Ashley, la Reine des glaces "

Nick lui rappelle qu’il lui a déjà expliqué la situation : " Ashley traverse une période difficile "

Phyllis : " et Deacon est une source d’informations "

Statut Co !

 

Au Commissariat, Paul rappelle à Ronan que depuis la mort de Diane, il a beaucoup plu à Génoa City, certaines preuves ont dû disparaître. Certainement mais Ronan tient à ce que le lac soit draguée. Qui sait ? Ils auront peut-être un peu de chance. Paul part s’occuper de cela.

Juste après son départ, un collègue de Ronan vient lui donner un rapport d’expertise du laboratoire fait sur la bague d’Harvard d’Adam. Après l’avoir lu, Ronan sourit. Satisfait !

 

Au Club, Adam dit à Avery et Victor que s’il reçoit une assignation à comparaître, il viendra témoigner. Victor rappelle à son fils qu’il risque gros : il a l’Autorité des marchés sur son dos ; le Procureur risque de le poursuivre pour obstruction à la Justice dans l’affaire de Sharon (destruction de preuve) ; et Ronan Malloy ne tardera pas à trouver des preuves prouvant qu’il a assassiné Diane. Cumulés, ces trois chefs d’accusation lui vaudront un très long séjour derrière les barreaux. Avery en rajoute une couche en disant qu’elle a entendu dire que Ronan Malloy avait découvert de nouvelles preuves contre lui. Adam rétorque que ni Ronan, ni la SEC n’ont quelque chose contre lui. C’est là qu’un flic arrive pour dire à Adam que l’inspecteur Malloy veut le voir tout de suite.

Adam : " qu’est-ce que je vous disais. Il ne peut pas se passer de moi "

Victor : " dommage que tu ne puisses pas rester pour le dessert, fils "

Adam et le flic s’en vont.

Victor demande à Avery si c’est elle qui a tout organisé. NON Elle bluffait.

 

Au tribunal,  Nelson McGinnis tente de faire comprendre au Juge que Katherine a bel et bien dupée son fils mais pour le Juge ce n’est pas une excuse valable. Il ajoute en disant à Tucker qu’il ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Tucker insiste. L’avocat de Katherine rappelle au Juge que McCall Unlimited a fait un gros bénéfice puisqu’elle a revendu Jabot deux fois au-dessus de sa valeur réelle sur le marché. Tucker continue à dire qu’il a été dupé. Le Juge Kelsey précise que cet achat ne concerne pas son domaine de compétence, donc, il valide les deux décisions qu’il a prise à savoir : Tucker McCall reprend le contrôle de son empire et Katherine Chancellor garde Jabot Cosmétiques. La séance est levée !

 

Katherine avoue à Jack que Tucker a signé l’acte de vente par fierté pour ne pas lui montrer qu’il n’avait rien compris aux documents qu’elle lui avait présentées. Jack lui demande si elle a des regrets. Elle se contente de dire qu’elle a fait ce qu’elle devait faire.

 

De l’autre côté, Tucker est amer parce que sa mère l’a bien roulé. Ashley lui conseille de se concentrer sur le positif : il a récupéré son entreprise. Tucker est content d’être enfin revenu aux affaires, cependant, il regrette toujours d’avoir perdu la compagnie fondée par John Abbott.

 

Kay vient dire à son fils qu’elle a été impressionnée. L’ancien Tucker est de retour. Ashley prend la défense de son mari. Kay leur annonce qu’elle ne compte plus faire invalider leur mariage. Ashley se demande pourquoi ce revirement. Tucker explique à sa femme que sa mère n’a jamais eu l’intention de faire invalider leur mariage. C’était un leurre pour racheter Jabot.

 

L’ambiance est toujours très lourde chez Restless Style. Phyllis finit par craquer la première en demandant à Nick pourquoi, il l’a menti tout à l’heure en disant qu’il allait voir Ronan alors qu’il allait voir Ashley. Las de ces suspicions, il lui avoue qu’il était bien avec Ashley mais pas pour les raisons qu’elle croit. Ronan les a convoqués ensemble sans le lui dire pour les interroger parce qu’ils étaient au parc le soir de la mort de Diane. Elle sait qu’il n’est pas l’assassin et vu que ce n’est pas elle. En parlant de cela, il l’a prévient que Ronan va certainement venir l’interroger puisqu’il a fait sauter son alibi. Toutefois, il lui conseille d’aller voir d’elle-même Ronan, si elle a quelque chose à avouer. Phyllis ne voit pas de quoi il parle. Cependant, elle avoue implicitement en parlant en code (ils utilisent le mot pâtisserie pour se faire comprendre) que Deacon sait quelque chose sur elle et s’en sert contre elle. Nick prévient que ce porc a plutôt intérêt à fermer son groin, sinon gare à lui. Ensuite, il insiste pour en savoir un peu plus sur cette histoire. Elle rétorque qu’elle veut en savoir plus sur ce qui se passe entre lui et Ashley. Le téléphone sonne, Phyllis répond.

 

Au tribunal, Tucker remercie Ashley d’être venue et l’invite à prendre un verre avec lui. Cela tombe bien, il faut qu’elle lui parle. Par contre, elle préfère qu’ils se retrouvent au Néon Ecarlate. Il part en premier. Elle reste pour reprocher à son frère son attitude. Jack se défend : il n’était pas au courant des agissements de Katherine. Peu importe puisqu’il les cautionne, alors, elle lui conseille de rester sur ses gardes parce que Katherine a failli vendre Jabot à Victor et qu’elle l’a déjà viré de là où il est, ce qui veut dire qu’elle peut le refaire sans remords.

 

Ronan accueille Adam au Commissariat. Il lui annonce que les résultats du laboratoire viennent de prouver que l’éraflure sur sa bague d’Harvard est récente c’est à dire qu’elle a été faite après la mort de Diane Jenkins à l’aide d’un petit tournevis. Ceux qu’on utilise pour serrer les lunettes. Adam maintient que sa bague s’est détériorée il y a des années. Il reste imperturbable mais Ronan n’est pas dupe. Adam commence à sérieusement s’inquiéter alors, il lui rappelle son dernier séjour en prison. Tout le personnel pénitencier se souvient encore à quel point Adam avait été un trouillard. Heureusement pour lui, son père était venu à son secours et il n’avait pas effectué la totalité de sa peine. Ronan prévient Adam que cette fois, Victor ne l’aidera pas. Il faut qu’il se fasse à l’idée que très bientôt, il passera le reste de sa vie en prison.

 

Avery rentre dans une salle d’audience du tribunal : " votre bureau m’a dit que vous seriez là "

Spencer Walsh lui fait comprendre qu’il n’a pas le temps de lui parler mais elle insiste : " cela ne vous prendra que quelques secondes. Je suis venue parler du cas de Sharon Newman "

Spencer lui rappelle qu’il n’y a aucun procès en appel à l’horizon et veut s’en aller. C’est sans compter sur l’obstination d’Avery. Elle lui dit qu’un procès en appel ne sera pas nécessaire parce qu’un nouveau procès aura lieu à la place du précédent. Ça le fait sourire ! Avery sort son ordinateur portable et conseille à Spencer de regarder ce qu’elle a lui montrer…car c’est dans l’intérêt du District Attorney.

Katherine déjeune avec son mari au club. Murphy note à qu’elle est de mauvaise humeur. Elle déclare que c’est irresponsable de confier la tête de McCall Unlimited à Tucker car il n’est pas prêt. Cependant, Murphy lui demande si elle est fâchée contre Tucker ou contre elle-même. Après tout, elle n’est qu’humaine. Kay murmure : " ne le répète à personne "

Tucker et Ashley se retrouvent au Néon Ecarlate. Elle lui avoue qu’elle a fait sauter son alibi car elle a avoué à Ronan qu’ils n’étaient pas ensemble toute la nuit le jour de la mort de Diane. Tucker n’est pas inquiet. Tout ce qu’il désire, c’est qu’elle lui pardonne et qu’elle revienne à la maison. Ashley l’assure que l’amour entre eux, ce n’est pas le problème. Il lui faut juste encore un peu plus de temps.

 

Au Pénitencier, Sharon est toujours avec son fils. Elle lui demande de lui ramener la prochaine fois qu’il viendra des photos de Faith. Noah répond que la réalité est encore mieux.

 

Victor arrive. Noah et lui se saluent puis le gamin s’en va. Moustache annonce la bonne nouvelle à Sharon. Elle aura droit à un nouveau procès. Il a même rapporté une nouvelle robe qu’elle mettra pour l’occasion.

Avery les rejoint : " on dirait que quelqu’un va avoir droit un nouveau procès "

Sharon n’arrive pas à y croire. Avery leur dit que le Procureur n’avait pas le choix car il a commis une erreur de procédure au procès de Sharon. En fait, deux jurés ont évoqués sur Facebook leurs avis sur cette affaire alors que la Loi interdit à un juré de parler du procès dont il est juré. Vu que sur Internet, rien ne se perd, Avery a découvert les échanges de ces jurés et a même découvert que le Procureur était au courant mais il a choisi de l’ignorer. Du coup, le procès est annulé pour vice de procédure. Sharon remercie chaleureusement Avery même si elle reste très prudente sur l’issue de son prochain procès. Avery lui dit qu’elle ne fait que suivre le fer de lance de cette histoire : Victor.

 

Ce dernier dit à Sharon qu’il l’a laissé tomber une fois, plus jamais, il ne commettra cette erreur.

 

Sharon : « je vous crois »

 

Au Poste de Police, Paul revient avec tout ce qu’il a trouvé dans le lac y compris la carte SD qu’Adam avait jeté. Les voyants sont verts pour Mlle Collins.

 

 A la demande de Jack, Noah rejoint ce dernier au Gloworm. Jack propose à Noah d’écrire un jingle pour la nouvelle campagne des produits de beauté de Jabot. Noah hésite. Jack comprend la raison : Victor. Noah l’admet. Jack jure que tout ce qu’il désire, c’est lui offrir sans arrières pensées une opportunité professionnelle.

 

Phick sont au Gloworm. Elle le remercie d’avoir pris la précaution d’appeler Gloria pour lui demander si Deacon était de service ou pas car c’est beaucoup mieux sans la présence de ce dernier. Elle part aux toilettes.

 

Avery s’approche de Nick : « Nicholas Newman ? »

Nick : « oui ! En quoi puis-je vous aider ? »

Avery : « je suis la nouvelle avocate de votre ex-femme, Sharon. Elle va avoir droit à un nouveau procès »

 

 Nick est content surtout pour ses enfants. Ensuite, il lui demande d’attendre là, le temps qu’il aille chercher sa rédactrice en chef. Elle accepte mais quand il revient avec Phyllis, Avery a disparu. Bizarre !

Partager cet article

Repost0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 21:35

Chez Restless Style, Phyllis est toujours chamboulée à cause de sa discussion avec Deacon.


Nick arrive. Elle sursaute parce qu’elle n’a pas entendu l’ascenseur. Il remarque tout de suite qu’elle est nerveuse. Phyllis essaie de minimiser mais il sait que c’est à cause de Deacon. A propos de ce dernier, il lui dit qu’il a eu une conversation avec Deacon au club et ce dernier prétend qu’ils sont de nouveau ensemble. Phyllis rétorque que Deacon ne l’intéresse que sur le plan professionnel parce qu’il détient pas mal d’informations dont elle a besoin.

Nick : " oh ! Alors, c’est strictement professionnel ? " OUI En parlant d’étrange amitié. Elle demande pourquoi il lui a menti concernant Ashley Abbott. Nick répond qu’il ne lui a pas menti. Ashley lui a confié un truc qu’il a juré de ne dire à personne.

Phyllis : " même pas à moi ? "

Nick : " même pas à toi ! Quand je te raconterai son histoire, tu comprendras qu’elle a besoin que cela ne se sache pas"

Phyllis : " j’en doute "

Il lui demande si elle compte lui faire une scène tous les soirs. OUI Jusqu’à ce qu’il lui dise ce qui se passe réellement. Nick répète qu’il ne peut rien dire mais elle n’a pas de soucis à se faire. Ensuite, il lui demande si leur scène ne lui rappelle rien. SI Les scènes de jalousie durant leur mariage. Elle s’en veut car ils ne sont pas mariés. Sa relation avec Ashley ne la regarde pas et c’est valable pour lui, à propos de sa relation avec Deacon.

Nick propose une trêve. Elle accepte et elle propose qu’ils travaillent sur le prochain numéro du magazine.

Le portable de Nick sonne, c’est Ronan Malloy mais ils sont coupés.

Phyllis demande à Nick qui l’a appelé. Il répond que c’était un faux numéro. Ils se remettent au travail. Ronan rappelle Nick. Il lui de le rejoindre immédiatement au Gloworm. Nick répond qu’il ne peut pas venir. Ronan rétorque que Nick a deux choix : soit, il est convoqué officiellement par la Police ; soit Nick vient de son propre gré. Nick choisi la deuxième option. Phyllis lui redemande qui c’était. Au début, il ment que c’est l’imprimeur.

Phyllis : " à cette heure-ci ? " Gêné, Nick finit par lui dire la vérité mais elle est persuadée qu’il rejoint Ashley. Nick a beau lui dire que ce n’est pas le cas. Elle ne le croit pas. Il part. Elle envoie un sms à Deacon.

 

Ashley est sur le patio du Néon Ecarlate. Son mari la rejoint. Il en profite pour lui dire que son avocat l’a appelé pour lui dire qu’il a appris que Katherine tentait de racheter Jabot derrière son dos.

Ashley est étonnée : " comment est-ce possible ? "

Il explique que Katherine a réussi à obtenir l’aval du Conseil d’Administration des Industries Chancellor. Et puisqu’elle dirige McCall Unlimited, elle se sert.

Ashley : " ce n’est pas juste ! Tu dois l’arrêter "

Tucker : " tu as raison. Ce n’est pas juste "

Le portable d’Ashley sonne. C’est Ronan. Il lui donne RDV au Gloworm. Elle refuse mais tout comme Nick, il ne lui laisse pas le choix.

 

Tucker lui demande qui l’a appelé. Elle reste vague. Ils parlent de Jabot. Tucker apprend à sa femme que son avocat, Nelson a demandé une audience d’urgence auprès du Juge Kelsey dans l’espoir de reprendre le contrôle de sa compagnie et de faire annuler la vente de Jabot. Ashley promet de l’accompagner au tribunal.

 

Le portable de Tucker sonne, c’est son avocat qui lui annonce que le Juge Kelsey accepte de les voir ce soir. Dès qu’il raccroche, Tucker tente de rattraper sa femme mais elle est déjà partie.

 

A l’Athlétique Club, Katherine est en compagnie de Jack. Son avocat l’a déjà prévenu de l’action de Tucker. Elle ne s’en fait pas, convaincue que Tucker ne peut pas encore diriger son entreprise. Jack lui conseille de ne pas être trop confiante. Ashley peut témoigner pour son mari quitte à le faire évincer de Jabot.

Katherine : " vous croyez sincèrement que Tucker a une chance de gagner ? " OUI ça n’inquiète pas toujours Katherine parce qu’elle a pris ses précautions. Une assurance ? OUI Jack se demande bien de quoi elle parle.

Anne, l’avocate de Kay l’appelle. L’audience débute dans quelques minutes. Kay raccroche et le dit à Jack. Il propose de l’accompagner. Elle accepte. Ils vont au tribunal.

A l’intérieur du Néon Ecarlate, Paul demande au rédacteur en chef du journal où sont parues les photos du cadavre de Diane Jenkins comment il a obtenu ces photos. La personne répond qu’on les lui a envoyées. Paul lui conseille de ne plus publier sur l’affaire sinon, il aura des problèmes avec la Police.

 

Deacon qui est arrivé, l’entend. Dès que le détective a terminé, il lui dit qu’il est surpris d’apprendre que Paul bosse sur l’enquête et veut savoir comment, elle avance. Paul ne voit pas en quoi ça le concerne. Deacon répond qu’il était un ami de Diane Jenkins. Paul a du mal à le croire puisqu’il n’a pas vu Deacon aux obsèques de Diane et se dit que Deacon doit savoir quelque chose alors, il lui conseille de parler. Deacon déclare ne rien avoir à dire. Il est juste un citoyen bien curieux.

Paul : " vous connaissiez la victime ? "

Deacon : " elle venait de temps en temps boire un verre au Gloworm "

Paul : " avait-elle peur de quelqu’un ? " NON Mais elle était stressée. A propos de quoi ? Deacon l’ignore.

Paul : " autre chose ? " OUI Diane adorait les Martinis. Paul propose à Deacon de venir au Commissariat mais Deacon refuse puis en profite pour dire qu’il a un alibi en béton. Paul n’a qu’à aller vérifier auprès de son patron. Il n’avait aucun intérêt à faire du mal à Diane parce qu’il l’aimait.

 

Au Gloworm, Heather demande à Ronan ce qu’il fait là. Il répond qu’il boit du café.

Heather : " à Génoa City "

Ronan répond qu’il est revenu parce qu’on l’a envoyé mener l’enquête sur la mort de Diane Jenkins. Heather est scandalisée par le ton de détaché qu’il prend pour dire ça. Ronan ne voit pas ce qui la dérange. On l’a appelé pour faire un job, il le fait. Heather ne comprend même pas comment, il a pu avoir le culot de revenir en ville après tout le mal qu’il a fait. Ils sont interrompus par les appels qu’il passe à Nick et à Ashley. Ensuite, ils reprennent leur conversation. Ronan essaie de lui expliquer pourquoi, il est parti mais elle refuse de l’écouter car elle n’a plus confiance en lui. Heather le laisse.

Tucker est arrivé au tribunal. Il essaie de joindre Ashley mais il se rappelle qu’elle a changée de numéro et n’arrive plus à s’en souvenir.

 yr-08-22-11-4.jpg

Jack, Katherine et Anne arrivent.

 

Tucker prévient Katherine qu’il récupérera sa société. Quant à Jack, il promet de le virer dès que ça sera fait. Jack rappelle à Tucker qu’il a signé un contrat. Kay ne s’en fait pas à ce sujet.

Anne demande à sa cliente de la suivre dans la salle d’audience.

 

Tucker s’agace parce qu’il ne se souvient plus du numéro d’Ashley. Nelson, son avocat arrive : " qu’est-ce que vous faites là ? "

Tucker : " j’essaie de joindre ma femme "

Nelson veut qu’ils rentrent immédiatement dans la salle car l’audience ne va pas tarder à débuter. Ils rentrent ce qui n’empêche pas Tucker de continuer à se demander quel est le nouveau numéro de son épouse.

 

Jack dit à Katherine qu’il pensait qu’Ashley serait là.

Katherine : " moi aussi "

 

Le Juge Kelsey rentre. L’audience débute.

 

Nelson McGinnis prend en premier la parole. Il explique au Juge Kelsey que son client a eu malheureusement un accident de voiture. En attendant qu’ils se rétablissent, Tucker avait nommé sa mère, Katherine Chancellor comme profite de sa situation pour démanteler la société de son fils. Anne objecte. C’est accepté.

 

Tucker demande au Juge l’autorisation de parler. OUI Il dit au Juge qu’il est désormais apte à diriger son entreprise. Kay se lève pour dire à son fils qu’il se trompe. Il n’est pas prêt, il a encore besoin de soins. Tucker parle au Juge du rapport de son neurologue et des séances d’ergothérapie, de rééducation physique, etc. qui prouve que son état de santé s’améliore. Le Juge lève l’audience pour revoir tout le dossier.

 

Jack panique parce qu’il a l’impression que l’ancien Tucker est de retour. Va-t-il perdre son poste ? Kay le rassure, tout ira bien mais il n’a pas l’air d’être convaincu.

 

Tucker arrive enfin à se souvenir du numéro de sa femme. Il l’appelle mais elle ne peut pas venir tout de suite ce qu’elle regrette. Son mari lui demande de ne pas s’en faire car c’est grâce à elle qu’il a trouvé la force de se battre contre sa mère. Elle promet de venir dès qu’elle peut.

 

Heather rejoint son père qui est toujours au Néon Ecarlate. Elle lui raconte sa rencontre avec Ronan. Paul lui avoue qu’il bosse avec Ronan sur l’affaire du meurtre de Diane Jenkins. Heather réalise que son père savait depuis pas mal de temps que Ronan était revenu en ville. Pourquoi ne lui a-t-il rien dit ? Parce que ce n’était pas important. Heather demande à voir Spencer Walsh.

 

Quelques instants plus tard, le District Attorney les rejoint. Heather demande à réintégrer le bureau du Procureur afin d’être affecté sur l’affaire de Diane Jenkins. Au vu des liens passés qui ont unis Heather à Ronan, Spencer hésite à l’embaucher mais elle et son père réussissent à le convaincre en disant qu’Heather sera les yeux et les oreilles de Spencer auprès de Ronan ; sans compter qu’elle s’assurera que tout est fait dans la légalité afin qu’il possède un dossier en béton quand ils auront arrêté le meurtrier. Spencer accepté de réembaucher Heather. Par contre, elle est en période d’essai

 

yr-08-22-11-3Au Gloworm, Ashley et Nicholas sont surpris de se voir. Ronan s’approche d’eux pour les remercier d’être venu. Ils s’installent autour d’une table. Ronan leur dit qu’il sait qu’ils ont menti au sujet de leur alibi car il a des preuves qui prouvent qu’ils étaient tous les deux au Parc, le soir de la mort de Diane. Ashley souligne que ça ne fait pas d’eux des assassins. Peut-être, mais, ils ont menti à la Police et ça n’arrange pas leurs cas. Nick et Ashley décident de ne pas répondre à ses questions sans la présence de leurs avocats. Ronan leur fait comprendre qu’en faisant cela, ils risquent d’être poursuivis pour " obstruction à la Justice ".

Ashley : " vous bluffez " Oh que non ! Le portable de Ronan sonne. Avant d’aller répondre en privé, il leur conseille de réfléchir à sa proposition puis s’éloigne.

Nick a peur de démolir l’alibi de Phyllis. Au même moment, chez Restless Style, Phyllis est toute chamboulée parce qu’elle ne veut pas démolir l’alibi de Nick.

 

Deacon arrive. Elle est assise sur les escaliers, toute triste.

 

Au Gloworm, Ronan revient auprès d’Ashley et de Nick. Elle dit à l’inspecteur qu’ils étaient bel et bien au parc mais ils n’ont pas vu Diane. Quant à Phyllis et Tucker ; l’un était chez Restless Style, et l’autre à la maison. Ronan ne les croit pas. Ils restent suspects et il s’en va en oubliant son sac. Pendant qu’elle parlait, Nick a reçu un sms de Phyllis lui demandant de revenir au bureau.

 

Ashley est surprise que Ronan n’ait pas trop insisté sur sa version des faits et se demande s’ils doivent prendre un avocat. Nick pense que ce n’est pas nécessaire car Ronan n’a rien sur eux. Ce dernier revient pour prendre le sac qu’il a oublié mais l’on se rend compte qu’il a fait semblant de l’oublier car lorsqu’il revient à son bureau, il sort le magnétophone qu’il avait laissé allumer dans son sac. Il rembobine puis écoute la conversation qu’Ashley Abbott et Nicholas Newman ont eue juste après son faux –départ. A la fin, il prend son dossier et écrit " Menteurs " en désignant par des flèches : Ashley, Tucker, Nick et Phyllis.

 

Au Gloworm, Ashley demande à Nick s’il a eu des nouvelles du laboratoire à qui, ils ont envoyés l’enveloppe que leur harceleur lui a envoyé. NON ça prendra quelques jours avant qu’ils obtiennent une réponse. En attendant, il lui conseille de rester calme. Elle promet d’essayer. Il lui rappelle que dès que la Police trouvera le véritable assassin, ils n’auront plus aucuns soucis à se faire. Ashley espère qu’il a raison.

 

Chez Restless Style, Deacon dit à Phyllis qu’il ne veut pas juste coucher avec elle, il tient à avoir avec elle, une relation amoureuse. Et Nikki, lui demande-t-elle ? il répond que Nikki occupera toujours une place spéciale dans son cœur, seulement quand il est avec elle, aucune femme n’existe pour lui. Ils sont sur le point de s’embrasser quand la porte de l’ascenseur s’ouvre, c’est Nicholas.

 

Au tribunal, Le Juge revient. Il redonne à Tucker les pleins pouvoirs sur McCall Unlimited. Nelson demande à ce que la vente de Jabot aux Industries Chancellor soit annulée mais Katherine fournit l’acte de vente que Tucker a signé ces derniers temps. Tucker et Nelson veulent faire invalider cet acte mais le Juge rappelle à Tucker qu’il vient de dire qu’il était apte depuis quelques semaines. Donc au moment où il a signé ce document, il savait ce qu’il faisait. Soit il est apte à reprendre ou non.

 

Anne remet des copies au Juge et à Tucker. Le Juge demande à Tucker si c’est sa signature. OUI La vente devrait être validée. Tout le monde retient son souffle

Partager cet article

Repost0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 21:29

Dans son studio, Daniel travaille lorsqu’on frappe à sa porte. Il se lève pour aller ouvrir, c’est Lily. Dès qu’elle rentre, elle lui dit qu’ils doivent parler de ce qui s’est passé hier soir à l’Athlétique Club. Il lui dit qu’elle n’a pas besoin de se justifier mais Lily y tient. Daniel accepte de l’écouter. Lily lui explique que revenir au club dans ces circonstances-là, lui a rappelé les moments qu’elle y a passé avec Cane. Le club était un peu leur refuge pour s’évader à " PARIS ". Daniel dit comprendre qu’elle soit encore attachée à Cane. De plus, il s’estime déjà très heureux qu’ils soient si complices alors qu’il est responsable de l’échec de leur mariage. Elle l’embrasse et ils finissent au lit. Après avoir fait l’amour, ils parlent de ce qui vient d’arriver. Tous les deux avouent qu’ils ne s’attendaient pas à ça. Elle lui dit que c’est tout ce dont, elle avait besoin.

 

Au club, après le départ de Phyllis, Nick s’approche de Deacon pour lui demander ce qui se passe entre lui et Phyllis. Sortent-ils de nouveau ensemble ? Deacon lui demande en quoi ça le regarde.

Nick : " Phyllis est mon amie "

Deacon : " quoi, elle ne peut pas avoir plus d’un ami ? "

Nick sait pertinemment que Deacon n’est pas l’ami de Phyllis et exige de savoir ce qu’il trame. Deacon explique qu’après la mort tragique de Diane, les gens reprennent contact avec des anciennes connaissances. C’est ce que fait Phyllis. Nick ne croit pas qu’il mérite une seconde chance après ce qu’il a fait à sa mère. Deacon rappelle à Nick qu’il en a pris plein la figure quand Nikki a rechuté. Ensuite, il tout tenté pour faire amende honorable. Nikki lui a pardonné. Peut-il en dire autant pour lui ou pour son père. Ces deux-là ont tellement fait du mal à Diane et aujourd’hui, ils n’auront plus l’occasion de se faire pardonner : " j’espère que vous et votre père arriverez à vivre avec ce que vous avez fait "

Nick : " qu’est-ce que tu veux dire ? Que l’un de nous l’a tué ?… " Il ajoute qu’il était avec Phyllis toute la nuit, le soir où Diane a été assassiné et souligne que c’est étonnant que Phyllis ne lui ait rien dit alors qu’ils sont si " proches ".

 

Au Gloworm, un client lit le journal local. Il y a un article qui dit que la Police freine son enquête sur la mort de Diane Jenkins. On ne voit cet homme que de dos. Il se lève et part.

Au bar, Gloria dit à Jeffrey qu’elle veut que Deacon assure les horaires des repas parce que c’est l’heure où toutes les vieilles femmes riches viennent manger et reluquer les beaux serveurs comme le leur. Phyllis arrive. Gloria raccroche. La rouquine demande à Gloria de lui donner l’emploi du temps du 1er août de Deacon Sharpe. Gloria réalise que c’est le jour de la mort de Diane. Suspecte-t-elle son serveur ? OUI Gloria n’est pas contente qu’elle lance ce genre d’accusation et confirme l’alibi de Deacon : il était au travail toute la soirée jusqu’à la fermeture.

 

Chez les Abbott Jr, Victoria est surprise que Sam ait appris qu’elle propose une chambre à louer. Qui lui a dit ça ? Sam répond que c’est Victor. Ce dernier lui également proposé un travail au ranch puis donne son nom. Vicki réalise que c’est le mec qui a recueilli Sharon quand elle s’est enfuie. Sam s’excuse de l’avoir dérangé et veut s’en aller mais elle le retient pour le faire rentrer chez elle : " je suppose que vous savez déjà que j’ai un lien de parenté avec Adam ?"

Sam : " c’est votre demi-frère n’est-ce pas ? " OUI Elle lui dit que toute la famille Newman sait pertinemment que Sharon est en prison à cause d’Adam puis compatit à la douleur de Sharon : " comment va-t-elle ? "

Sam : " elle tient le coup "

Vicki lui demande s’il compte attendre Sharon jusqu’à ce que celle-ci sorte de prison car ça risque de prendre pas mal de temps. Sam explique qu’il n’a pas l’habitude de laisser tomber ses amis surtout quand cette amie est innocente. Victoria admire son dévouement. Ensuite, elle l’invite à louer son garage aménagé. Au lieu d’accepter tout de suite, il lui conseille de réfléchir à sa proposition et de l'appeler dès qu’elle aura pris sa décision puis s’en va.

 

Adam est au Néon Ecarlate lorsque Noah vient le confronter à propos de la carte SD qui contenait l’enregistrement de la chute de Skye. Un enregistrement qui aurait pu disculper sa mère.

Adam : " Si Sharon est en prison, elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même"

Noah demande à Adam comment peut-il vouloir lui faire du mal, alors qu’elle est allée à Hawaï pour prouver qu’Adam n’avait pas tué Skye ? Adam déclare qu’il sera à jamais reconnaissant à Sharon pour ce qu’elle a fait et lui rappelle qu’il a toujours tout fait pour Sharon. Il a parcouru le monde entier pour trouver des preuves pouvant l’innocenter Quand on a cru qu’elle était morte, il a tout fait pour prouver qu’elle ne s’était pas suicidée ; quand elle est revenue à Génoa City, il a immédiatement appelé un avocat pour elle. Et lui où était-il ? Auprès de sa mère ? NON Même maintenant qu’elle est en prison, il n’est jamais allé la voir. Noah tilt parce qu’il sait qu’Adam a raison sur ce point.

Adam précise qu’il a été aux côtés de Sharon jusqu’à ce qu’elle se mette avec Dr Feelgood : " elle a fait son choix. Qu’elle assume !"

Noah n’arrive pas à croire qu’il punisse sa mère juste par jalousie. Adam précise que Sharon fait désormais partie de son passé et demande à Noah de dire à sa mère qu’il lui souhaite bonne chance pour la suite. Noah rétorque que sa mère n’a pas sa place en prison. Adam aurait pu lui éviter ça s’il n’avait pas un ego surdimensionné.

 

Quelques instants plus tard, Nick arrive. Noah raconte à son père la discussion qu’il a eue avec Adam. Ce dernier refuse toujours d’endosser ses responsabilités vis à vis de la situation de Sharon. Nick n’est pas surpris. Noah ajoute qu’Adam l’a mis aussi face à ses propres responsabilités parce qu’il n’est pas encore allé la voir : " tu sais, le problème, c’est qu’il a raison…j’aimerais l’aider à traverser cette mauvaise période mais que lui dire…comment puis-je avoir une conversation normale avec elle après ce qu’elle nous a fait subir…salut Maman, j’ai enregistré un super morceau en studio. Sinon, en passant, merci de nous avoir fait croire que t’étais morte "

Nick dit à son fils qu’il n’est pas obliger de parler. Il n’a qu’à lui montrer qu’il se soucie d’elle et qu’il accepte de lui pardonner. Noah remarque que son père ne va pas bien. Nick tente de rassurer son fils. Tout va bien. Après le départ de Noah, le portable de Nick sonne, c’est encore le message de menace. Il soupire !

 

Avery rend visite à Sharon. Elle remarque que sa cliente a repris du poil de la bête. Sharon lui explique que Victor est venu lui rendre visite. Il lui a remonté le moral. Avery aurait bien aimé lui dire quelque chose de positif mais actuellement, il n’y a rien de concret dans son dossier pour pouvoir demander un procès en appel. Toutefois, elle lui demande tout comme Victor de ne pas désespérer et la laisse.

 

Sharon lit un magazine quand elle sent une présence, elle se retourne, Adam est là : " pourquoi es-tu là ? "

Adam répond que son avocate est venue lui poser des questions. Il est venu la voir pour qu’elle lui pose ces questions face à face. Sharon doute que ce soit la raison pour laquelle, il est venu. Ah oui ? Alors, c’est laquelle demande-t-il ? Elle répond qu’il est venu parce qu’il culpabilise car elle reste la seule personne qui a cru en lui à Génoa City. Celle qui était prête à lui offrir une rédemption. Ça ne peut pas s’oublier comme ça. Elle  regrette seulement que vis à vis d’elle, qu’il ait remplacé l’amour par la haine. Il ne fait rien pour qu’elle sorte de pour de mauvaises raisons car si elle ne lui a pas dit qu’elle était vivante, c’était pour le protéger parce qu’elle l’aimait.

Adam : " tu as une drôle façon de le montrer "

Sharon : " tu parles de Sam ? " OUI Elle refuse de s’excuser pour une chose qui s’est passé qu’une seule fois et qui n’a aucune importance. Il n’y a rien entre elle et Sam. Adam se fait des idées. Malheureusement pour elle, Sam arrive à cet instant-là : " Bonjour Sharon ! Tout va bien ? "

Adam dit à Sam qu’il tombe au mauvais moment car Sharon était entrain de le convaincre qu’ils n’étaient pas ensemble. Sharon insiste : " Adam, écoute-moi "

Adam refuse de l’écouter car il ne croira plus un mot de ce qu’elle lui dira.

Sharon : " je ne t’ai pas menti "

Adam : " si, mais ne t’en fait pas, je m’en fiche car je ne ressens plus rien pour toi. Je te dirai bien d’aller en enfer, mais tu y es déjà " Il se tourne vers Sam : " elle est toute à toi ! Bonne chance"

 

Chez Restless Style, Phyllis écrit un article sur Deacon Sharpe grâce aux infos qu’elle a retrouvés sur Internet.

Deacon entre : " mais combien de secrets peut avoir une femme ? " Il ajoute que Gloria l’a appelé pour lui dire qu’elle est allée fouiner dans ses affaires.

Phyllis : " et alors ? "

Il fait mine d’être vexé qu’elle n’ait pas cru en lui et se réjouit que sa patronne se porte garant pour lui, car ça prouve devant la Police qu’il n’est jamais allé au parc. Elle sait qu’il était au parc, la nuit où Diane a été tuée. Il commence avec son chantage mais elle lui ordonne de partir. Au lieu de s’en aller, il évoque la conversation qu’il a eue avec Nick tout à l’heure au parc. Phyllis réalise avec effroi qu’il sait qu’elle et Nick ont menti sur leur alibi : " laisse Nick en dehors de ça "

Deacon refuse et précise que s’il n’est pas encore allé dire à la Police ce qu’il sait à son propos, c’est parce qu’ils ont quelque chose en commun. Ce qui n’est pas le cas de Nicholas Newman. Elle le prévient : il peut faire ce qu’il veut d’elle mais pas touche à Nick. Deacon tient à ce qu’elle joigne le geste à la parole. Il lui donne donc RDV pour demain et lui conseille de mettre quelque chose de sexy puis s’en va.

 

Phyllis fulmine devant son écran. Elle se sent obligée de supprimer l’article qu’elle était entrain d’écrire sur Deacon pour ne pas que ce dernier bousille l’alibi de Nick : " si seulement c’était aussi facile de supprimer Deacon "

 

Au ranch Newman, Victor lit le même article que l’inconnu de tout à l’heure au Gloworm. Il se remémore la nuit de la mort de Diane. Contrairement à ce qu’il a affirmé à la Police, on sait depuis quelques épisodes que Victor était bien au parc, cette nuit-là. Il a été l’un des premiers à voir le cadavre de Diane flotter dans le lac.

 

On sonne à la porte, il va ouvrir, c’est Ronan et deux officiers en uniforme. Ronan annonce à Victor qu’ils sont venus perquisitionner la maison principale du ranch et ils ont un mandat. A contrecœur, Victor les laisse rentrer. Ce qui ne l’empêche pas de critiquer les méthodes de travail de Ronan. Menacer d’appeler son supérieur. Il va même jusqu’à le traiter d’incompétent. Ronan rétorque qu’il n’a pas la prétention de dire à Victor comment gérer son entreprise ; que Victor ne lui dise pas comment mener une enquête de Police. L’objet de la visite des flics, ceux sont des chaussures de marque que Victor a porté le jour où Diane est morte. Ils ont remonté jusqu’à lui grâce à une emprunte de pied sur la scène du crime. Au début, Victor dit ne pas savoir de quoi, Ronan parle. Ronan lui montre une facture de chez Fenmore qui prouve que Victor a bien acheté ses chaussures là.

 

La fouille ne donne rien.

 

  yr-08-19-11-4.jpg Victor demande à Ronan de s’en aller. Ronan demande à Victoria où elle était le soir de la mort de Diane.

 

Victoria qui vient de rentrer dit : " il était avec moi "

 

Ronan leur demande pourquoi, Victor n’a rien dit le jour où il a été interrogé. Vicki répond qu’elle a demandé à son père de ne rien dire car elle était gênée que les gens apprennent que son père lui tenait la main parce que son mari l’a quitté.

Ronan demande où ils étaient. Chez lui ? Chez elle ? A quelle heure ? Victor se fâche et le met dehors.

 

Ronan se rend au Gloworm. Gloria vient lui servir et en profite pour lui demander si l’article qui est paru dans la Chronique de Génoa City n’est qu’un leurre pour que l’assassin se sente en sécurité et baisse sa garde. Ronan se contente de répondre qu’il ne parle pas des enquêtes en cours. Elle le laisse.

 

Ronan remarque Heather vient de rentrer dans l’établissement. on l’installe à une table. Il se lève et s’approche à sa table : " Heather ? "

Heather est très surprise de voir son ex-amant.

Au ranch, Victoria dit à son père qu’elle a été surprise qu’il ait demandé à Sam de sous-louer son garage. Toutefois, elle est contente qu’il l’ait fait car ça sera agréable d’avoir quelqu’un à la maison. Victor dit à sa fille qu’elle vite le sujet qui fâche : pourquoi a t-elle menti pour lui ?

Victoria : " je ne veux pas en parler "

Il aurait aimé qu’elle ne mente pas car ils n’ont rien à cacher. Vicki sait que son mensonge ne tiendra pas la route.

Victor : " tu n’as pas à me protéger "

Victoria : " je t’aime Papa ! Je t’aime ! "

Elle l’aimera quoiqu’il fasse. Ils s’étreignent.

Partager cet article

Repost0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 21:23

Victoria est venue voir son père au ranch pour lui parler de ses projets concernant " Beauty of Nature " . Elle admet qu’ils n’ont pas encore de gamme de produits pouvant rivaliser avec la nouvelle ligne de cosmétiques de Jabot mais elle tient à contre-attaquer en lançant une nouvelle campagne marketing et changer l’emballage de leurs produits. Victor veut savoir comment elle va. Vicki assure son père que tout va bien. Il ne l’a croit pas parce qu’elle se tue au travail. Elle dément en prétextant que si elle travaille d’arrache-pied, c’est parce que le projet la motive énormément. Lorsqu’il évoque William, elle évite de lui répondre.

 

Le téléphone sonne, Victor répond, c’est le palefrenier, un cheval est malade. Victor promet de s’en occuper et raccroche. Il remarque que sa fille est partie.

 

Ashley et Abby sont sur le patio du Néon Ecarlate. Ashley dit à sa fille qu’elle l’a vu discuter avec Tucker à l’enterrement. Abby l’admet et précise que Tucker ne lui en veut pas d’être allée à la Police l’accuser du meurtre de Diane. Ashley tente de faire comprendre à sa fille que c’est mal de ne pas lancer des accusations sans avoir de preuves. Abby admet que c’était peut-être s’avancer trop vite mais quoiqu’il en soit, Tucker n’est peut-être pas un assassin, il est tout de même un coureur de jupons et un menteur. Deux raisons suffisantes pour que sa mère quitte cet homme. Ashley dit à sa fille que c’est plus compliqué que cela. Abby insiste alors sa mère lui ordonne de ne plus se mêler de sa vie privée car la dernière fois que sa fille l’a fait, elle s’est retrouvée en prison et Tucker dans le coma. Vexée, Abby s’en va.

Après le départ de sa fille, Ashley regarde la photo qu’elle a reçue.

 

Chez Restless Style, Nick reçoit un autre appel téléphonique où il n’entend que sa dernière conversation avec Diane. Ensuite, il reçoit un texto disant " Tel père, tel fils…. "

 

Phyllis arrive et lui demande ce qui se passe. Il ment que c’est un faux numéro. Elle lui propose une soirée avec les filles. Il accepte. Fifi reçoit un sms de Deacon lui donnant RDV au parc. Elle part sans rien dire à Nick. Ce dernier reçoit un coup de fil d’Ashley lui disant qu’ils doivent se voir tout de suite.

 

Adam est au bar de l’Athlétique club lorsqu’il remarque Avery en plein désarroi. Elle a renversé de l’eau sur ses documents et s’affaire à tout essuyer. Il s’approche afin de se moquer non pas de son étourderie mais de la promesse qu’elle a faite à son père : innocenter Sharon. Pour lui, c’est une vaine promesse car à moins d’un miracle, elle ne réussira pas à faire sortir son ex de prison. Avery rétorque que sa cliente est innocente. Le seul tort qu’elle a commis, c’est de faire confiance à un abruti comme lui. Adam ignore son insulte et lui demande pourquoi elle a acceptée de prendre cette affaire alors qu’elle est connue pour défendre, les pauvres. Avery répond qu’elle a acceptée pour trois raisons :

 

La première : Victor a offert un don de 5 millions de dollars à son école de droit

La seconde : Elle déteste savoir qu’une personne innocente est en prison. Sharon est innocente, c’est un excellent challenge.

 

Elle s’arrête là, alors, il lui demande quelle est la troisième raisons. Avery réplique que ça ne le regarde pas.

 

Pendant ce temps, Sharon reçoit la visite de Sam. Elle est contente de le voir parce qu’elle est coincée avec ses mots croisés. Sam a autre chose en tête que ça. Il aimerait savoir si Avery l’a appelée pour lui dire pourquoi, elle n’est pas venue hier. NON Sharon n’en veut pas à sa cliente parce qu’elle se dit qu’Avery devait avoir une bonne raison pour ne pas venir et que de toute façon, elle aurait eu du mal à obtenir de l’aide de Phyllis. Concernant, cette dernière, Sharon regrette que Sam n’ait pas suivie ses conseils. Sam lui rappelle que malgré tous les différends qui les opposent, Phyllis croit en son innocence. Sharon n’en doute pas mais elle est convaincue que Phyllis ainsi que d’autres personnes à Génoa City se réjouissent de la voir en prison parce qu’elle a un jour, choisi de vivre avec Adam malgré leurs avertissements. Sam la trouve dur envers elle-même. Sharon apprécie son soutien mais elle aimerait qu’il reprenne sa vie en main au lieu de passer toutes ses journées à venir la voir : « tu dois rentrer chez toi »

Il lui rappelle qu’il est là de son plein gré. Elle a besoin d’aide. Elle-même l’a reconnu. Sharon regrette de le lui avoir dit. Il répète qu’il est là pour lui apporter son soutien, en tant qu’ami. Sharon lui demande d’aller au moins chercher du travail et un logement en attendant de voir si son procès en appel aura bien lieu. Il l’assure qu’il a déjà des pistes.

 

Abby arrive au ranch Newman. Son père est surpris de la voir arriver si vite après le texto qu’il vient de lui envoyer. Elle lui dit qu’elle n’était pas loin quand elle l’a reçu et veut savoir ce qu’il voulait dire quand il a parlé de Victoria. Victor répond que Vicki a besoin d’aide. Il veut qu’elle aide son aînée à se changer un peu les idées en devenant sa collègue. Abby ne croit pas que devenir une mini-Vicki aidera cette dernière à sortir de sa déprime. Elle a autre chose en tête. Il est curieux de savoir quoi. Elle répond qu’elle compte reprendre ses études. Il sourit, un peu surpris et l’on voit pas bien qu’il ne prend pas sa benjamine au sérieux. Abby déclare qu’au moins ça la changera les idées concernant l’histoire de Tucker, Diane et de sa vidéo confession, sans compter les questions qu’elle se pose concernant Deacon. Il ne comprend pas. Elle lui explique que Deacon est au courant à propos de sa vidéo-confession. Victor veut savoir pourquoi, elle le lui dit que maintenant.

 

Phyllis retrouve Deacon au parc. Il est même venu avec un bouquet de fleurs. Elle le prévient qu’elle n’acceptera pas de sortir avec lui, encore moins de coucher avec lui. Par contre, elle est prête à lui donner beaucoup d’argent pour qu’il disparaisse. Decon menace d’appeler la Police si elle n’accepte de pas de sortir avec lui ce soir. Phyllis cède et appelle Nick pour annuler leur soirée avec les enfants. Elle ment qu’elle ne se sent pas bien.

 

Nicholas est à l’Athlétique club avec Ashley. Elle lui montre la photo d’elle du parc qu’elle a reçue par courrier. Tous les deux se demandent qui prend plaisir à les torturer.

 yr-08-18-11-3.jpg

Au même moment, un peu plus loin, à une table, Avery et Adam sont toujours en pleine conversation. Il lui conseille de ne pas croire au ramassis de mensonges que Phyllis a écrit sur son blog. Pour lui, Phyllis et Nick sont prêts à écrire n’importe quoi pour vendre leur magazine. Avery veut savoir pourquoi, il a demandé Sharon en mariage. La première ou la seconde fois lui demande-t-il. La 2e fois. Adam répond qu’il l’ignore puis précise que sur le moment, il trouvait ça romantique de se marier en prison. Heureusement, il a repris ses esprits. Elle ne le croit pas parce qu’elle sent qu’il tenait à humilier. Il se défend en disant qu’il ne peut pas épouser quelqu’un s’il ne l’aime pas. Ça serait malhonnête. Elle ne rentre pas dans son jeu : « ça vous fait plaisir de la savoir en prison »

Adam : « je n’irai pas jusqu’à dire ça »

Avery : « Bien sûr que non mais c’est vrai »

Adam : « au moins, elle n’est pas seule, elle a Sam »

Avery veut savoir ce qu’il ferait si Sharon décidait de lui pardonner parce qu’elle se rendrait compte qu’il est l’homme de sa vie.

Adam : « c’est trop tard »

Trop tard ? Pourquoi ? Ce n’est pas impossible et qui sait, peut-être que là, miraculeusement, il retrouverait cette satané carte SD. Adam avoue indirectement que ce serait impossible de remettre la main sur la carte SD.

Avery est scandalisée : « vous avez détruit la preuve »

Adam nie mais c’est trop tard. Désormais, elle sait que ce n’est plus la peine de compter sur cette preuve.

 

Quelques instants plus tard, Avery  se rend au Pénitencier pour voir sa cliente. Au début, elle s’excuse de ne pas être venue hier puis lui dit qu’elle a rencontrée Adam. Sharon espère qu’elle a réussi à convaincre son ex de l’aider. Niet ! Avery apprend à Sharon qu’Adam a détruit la carte SD. Comme à son habitude, Sharon commence à  plaindre Adam en disant qu’elle a dû lui faire beaucoup de mal  pour qu’il en arrive là. Avery lui ordonne d’arrêter tout de suite. Adam n’est pas à plaindre car il lui vole son avenir, sa vie et l’empêche de voir ses enfants. Il n’a aucune excuse et elle doit arrêter de lui en trouver sinon, il pourra l’utiliser contre elle : « vous voulez rester une victime ? »

Sharon : « non ! »

Avery lui conseille de rester dans cette dynamique. Il faut qu’elle accepte que l’homme qu’elle a aimé, est un malade.

 

Sam est au ranch. Victor l’appelé pour soigner sa jument. Après l’avoir examiné. Il fait un compte rendu à Victor. Celui-ci le remercie puis l’invite à venir vivre au ranch, dans une de ses nombreuses dépendances. Sam refuse.

 

Au Néon Ecarlate, Vicki commande une boisson tout en donnant des recommandations d’ordre professionnel au téléphone. Adam arrive et dès qu’il l’entend, il se moque de sa frangine qui se noie au boulot parce que son mari l’a quitté. Chose qui ne le surprend pas puisque personne ne donnait cher à leur mariage. Il demande quelle est la raison de leur rupture. Est-ce que c’est à cause des femmes, des jeux ou de l’alcool. Vicki se contente de lui rappeler que Sharon l’a quitté pour un autre. Adam rétorque que ça ne lui fait ni chaud, ni froid.

 

A l’Athlétique club, Ashley et Nick se demandent comment retrouver leur harceleur. Le téléphone, c’est mort puisque les coups de fil de cette personne sont intraçable. Il reste le courrier. Ashley monte dans sa chambre pour aller chercher l’enveloppe qu’elle a reçue. Il se pourrait qu’en la faisant analyser, ils y découvrent des traces d’ADN, si l’inconnu a léché l’enveloppe.

 

Nick est seul au bar quand il voit Phyllis et Deacon arriver. Elle est mal à l’aise. Nick se demande ce qu’elle fait là avec cet abruti de Deacon Sharpe.

 

A leur table, Phyllis demande à Deacon s’il croit sincèrement qu’en le faisant chanter, elle va coucher avec lui. Pourtant, il devrait savoir qu’elle n’a pas tuée Diane. Il le sait, toutefois, il lui rappelle que s’il dit à la Police ce qu’il a vu, elle, l’ennemie jurée de Diane sera considérée comme le principal suspect. Elle rétorque que lui aussi sera suspectée parce qu’il n’est pas intervenu pour aider sa soi-disant amie. Là, elle remarque, Nick alors, elle se lève pour aller lui parler. Il lui demande si elle se sent mieux. Phyllis répond à sa question par une question. Est-il venu avec quelqu’un. Il répond qu’il est venu boire un verre et est tombé sur Ashley. Il lui demande une nouvelle fois ce qu’elle fait là avec Deacon.

Phyllis : « où est-elle ? »

Nick répond qu’Ashley est montée dans sa chambre, chercher quelque chose. Dans sa chambre ? Pourquoi, une femme qui vient de se marier aurait-elle une chambre dans un hôtel ? Il n’a pas de réponses. Phyllis est jalouse, c’est pourquoi, elle lui dit qu’elle trouve bizarre qu’il voit beaucoup Ashley en ce moment. Au lieu de lui faire une scène de ménage, elle se reprend car elle se souvient qu’ils ne sont pas ensemble. Ils sont justes des ex, qui couchent de temps en temps ensemble.

 

Ashley revient et lui demande si elle va bien. OUI

 

Deacon les rejoint : «Bonsoir tout le monde. Chérie, notre champagne est arrivé »

 

Ashley et Nick sont surpris que Deacon appelle Phyllis « chérie ». Ils le sont encore plus lorsqu’ils voient Phyllis flirter sans vergogne avec Deacon. En fait, elle fait semble car elle a murmuré un truc à Deacon et ce dernier a accepté de jouer le jeu. Nick est jaloux. Cela ne l’empêche pas de parler avec Ashley. Ces deux-là se demandent si ce n’est pas Adam, leur harceleur.

 

Victor rentre sur le patio du Néon Ecarlate. Son fils, Adam y est. Celui-ci dit à son père qu’il vient de voir Victoria et celle-ci est triste comme toutes les femmes que son cher père fréquente. Victor ne voit pas de quoi, il parle. Adam déclare que toutes les femmes qui ont un lien avec son père n’ont pas de chances : Victoria n’arrive pas à trouver un mari digne de ce nom ; Nikki est une alcoolique ; Diane et Skye sont mortes et Sharon est derrière les barreaux. Victor conseille à son fils de se soucier de lui au lieu des autres car il est dans des sales draps. En effet, Adam risque la prison pour avoir frauder à la bourse ; il risque également la prison pour meurtre, celui de Diane. Pour Victor, Adam est mort tout comme Diane puisqu’il n’a pas d’amis, pas de famille, ni de travail. Le problème, c’est qu’Adam ignore cela. Sur ces mots, il le laisse. Adam fulmine !

Abby rend visite à sa sœur pour lui annoncer qu’elle reprend ses études et lui proposer de venir vivre chez elle. Il faut que sa sœur quitte cette maison qui lui rappelle tant William. Elle décide d’aller ouvrir le placard pour prouver ce qu’elle dit. Cela tombe bien, dans le placard, il y a le portrait de Vicki et William. Vicki explique à sa sœur qu’elle a fait agrandir cette photo parce qu’elle voulait offrir ce portrait à son mari pour son anniversaire. Abby insiste. Il faut que sa grande sœur déménage mais Vicki refuse car elle adore cette maison.

 

Après le départ d’Abby, on frappe à la porte, c’est Sam. Il est venu demander à Victoria si le logement qu’elle fait louer est toujours disponible. (Les Abbott jr doivent faire louer l’ancien garage aménagé en appartement dans lequel, vivait Jana Hawkes Fisher).

 

Au club, Phyllis sort au moment où Avery rentre. Les deux femmes ne se rencontrent pas et Avery a l’air soulagé de ne pas avoir vu la belle rouquine.

 

Adam arrive et demande à Avery si elle a parlé de leur conversation à Sharon. Elle lui demande s’il aime remuer le couteau dans la plaie. Il répond qu’il ne veut pas faire du mal à Sharon et regrette même que d’ici quelques temps, Sharon n’ait plus personne sur qui compter. Pas même Nicholas ou son Cowboy.

 

Adam se trompe. Au Pénitencier, Sharon pleure à cause de ce que lui a dit Avery. Victor arrive et dès qu’il la voit pleurer, il lui demande de continuer à croire qu’elle sortira de là grâce à lui. Victor jure de ne pas abandonner. Elle n’est pas toute seule. Ils s’étreignent.

 

Sharon est vraiment une idiote finie. C’est tout de même à cause d’Adam et de VICTOR qu’elle en est là car si ce dernier était venu l’aider quand Skye était tombée, personne ne l’aurait accusé de meurtre. Sans oublier toutes les preuves qu’il a également fait disparaître. Victor a beau détester Adam, c’est son digne héritier.

Partager cet article

Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 21:10

Geneviève continue à tout saccager chez elle et arrête jusqu’à ce qu’elle se fasse mal au poignet. Elle jure de ne plus baisser sa garde face à Colin.

 

Pendant ce temps, au Gloworm, Jill dit à Colin que son coup de fil ne l’a guère impressionnée car pour elle, Colin et Geneviève ne sont que des manipulateurs. Colin se défend. Il tient à lui dire la vérité. Elle rigole parce qu’elle doute qu’il puisse lui dire la vérité, lui, le bigame. Il explique qu’il n’avait pas eu des nouvelles de sa femme après la mort de Samantha. Le divorce n’était pas encore d’actualité. Aujourd’hui, tout a changé puisqu’il est tombé amoureux de Jill : « Geneviève est mon passé et toi, mon avenir »

 

Au parc, Lily renvoie la nounou à la maison avec les enfants. Cane plaide encore sa cause en lui demandant à voir ses enfants et puis s’apprête à partir quand elle le retient. Lily lui avoue qu’elle ignore si elle ne veut pas qu’il voit leurs enfants parce qu’elle lui en veut ou parce qu’elle désire les protéger.

 

Un homme apparaît pour remettre à Cane une enveloppe. Cane l’ouvre, ceux sont les papiers du divorce. Lily s’excuse parce qu’elle ne voulait pas que cela se passe ainsi. Quoiqu’il en soit, c’est fait. Il lui demande de réfléchir à ce qu’il a dit à propos des enfants.

Pendant ce temps, chez Jimmy, Eden propose à Daniel et Kevin d’aller leur prendre des boissons. Ils se moquent d’elle car Eden ne veut pas devenir serveuse au Néon Ecarlate. Daniel se demande ce que Lily fait parce qu’elle aurait dû rentrer. Kevin ne s’inquiète pas. Lily a dû rester un peu plus longtemps pour s’occuper de ses enfants.

Tucker lit des dossiers financiers mais il n’y comprend toujours rien. Sofia vient voir son patron à son bureau-appartement. Quand elle voit qu’il se penche sur ses dossiers, elle propose de l’aider à les comprendre mais il refuse, toujours embarrassé par son nouvel état de santé. Ils parlent un peu de boulot. Tucker veut qu’elle garde un œil sur sa mère. Ensuite, Sofia décide de s’en aller parce qu’elle croit qu’Ashley va bientôt rentrer et dîner avec son mari. Tucker lui avoue qu’Ashley ne rentrera pas à la maison car le couple connaît quelques difficultés. Il ne rentre pas dans les détails puis l’invite à rejoindre son époux. Sofia se laisse aller à des confidences en lui avouant qu’elle et Malcom sont séparés parce qu’ils ignorent qi entre lui et Neil est le père de son bébé.

Tucker : « Neil ? »

Sofia : « oui ! J’ai couché avec lui quand Malcom et moi s’étaient séparés » Ensuite, elle s’excuse de l’avoir déçu. Tucker la rassure, elle ne l’a point déçue. Elle lui a juste montré qu’elle est humaine. Après, il lui conseille de se focaliser sur le principal : avoir un enfant en bonne santé. Le reste suivra et si elle n’obtient pas le soutien de Malcom ou de Neil, il sera là pour elle. Ils s’étreignent. Après le départ de Sofia, Tucker regarde avec désarroi, les dossiers qu’il n’arrive plus à comprendre.

 

Au Manoir Chancellor, Paul rend visite à Katherine pour lui dire qu’il a découvert l’âge du fils de Tucker grâce à l’encre que la mère de cet enfant a utiliser pour écrire la lettre à Tucker. Ce garçon aurait 26 ans. Kay a vraiment hâte que Paul retrouve son petit-fils.

 

Quelques instants plus tard, Katherine arrive au Gloworm tandis que Colin tente toujours de convaincre Jill de lui accorder une seconde chance. Dès qu’elle les voit ensemble, Katherine demande à Jill si elle a perdu l’esprit. Colin s’en va. Kay reproche une nouvelle fois à Jill de parler à Colin mais celle-ci l’assure que ce serait insensé de sa part si elle accordait du crédit à cet homme. On sent bien qu’elle tente de se convaincre elle-même.

 

Pendant ce temps, sur le patio du Néon Ecarlate, Paul regarde des vieilles photos de Tucker du temps où il trainait avec le groupe de Rock ‘roll qu’il avait lancé. Paul remarque qu’une femme apparaît beaucoup aux côtés de Tucker. Il appelle Kay pour le lui dire. Il compte découvrir qui est cette femme.

 

Chez Jimmy, Noah et Hunter retrouvent Kevin, Daniel et Eden. Cette dernière est jalouse de voir Hunter avec Noah.

 

Lily revient. Elle raconte à Daniel ce qui s’est passé au parc. Il conclut qu’elle préfère rentrer chez elle mais Lily refuse. Au contraire, il est temps de passer à la deuxième partie de la soirée. Ils vont au club.

 

Après leur départ, Eden se demande où est ce que le couple part. Noah répond qu’il semble que Lily est de nouveau avec son ex-mari. Eden est surprise d’apprendre que Daniel et Lily étaient mariés.

 

Kevin s’absente un moment. Devon arrive. Kevin lui dit que sa sœur est partie avec Daniel.

 

Hunter parle de son stage chez Restless Style puis déclare qu’elle a besoin d’un autre travail. Devon lui conseille de prendre le poste de serveuse au Néon Ecarlate mais Eden ment qu’elle a déjà pris le poste. Kevin revient. Il est surpris d’apprendre qu’Eden a dit aux autres qu’elle était sa nouvelle serveuse alors que tout à l’heure avec Daniel, elle disait ne pas vouloir ce genre de travail. Toutefois, il la couvre. Quelques instants plus tard, lorsqu’ils sont seuls, Eden le remercie de l’avoir couvert. Il lui demande si elle est jalouse d’Hunter. Elle nie mais il ne l’a croit pas une seconde car il a bien remarqué comment, il regardait cette fille.

 

Cane est au Néon Ecarlate. C’est son père qui lui a demandé de venir afin de lui dire d’aller voir sa mère parce qu’il vient de demander le divorce. Cane se moque ! Il fallait bien que ça arrive un jour. Cela ne l’empêche pas d’aller voir sa mère. Après son départ, Colin appelle son avocat. Ils doivent se voir tout de suite. Ce monsieur arrive quelques instants plus tard. Les papiers du divorce sont prêts. Colin est submergé par des souvenirs avec Geneviève. Finalement, il demande à son avocat où est ce qu’il doit signer.

  yr-08-17-11-4.jpg

Sur place, Geneviève fait comme si de rien n’était mais Cane remarque un débris d’un vase. Il comprend que sa mère a fait sa crise. Il lui dit donc qu’il comprend ce qu’elle traverse. Geneviève comprend que Lily a demandé le divorce. Elle dit être désolée pour lui. Il ne la croit pas une seconde et part. Geneviève est blessée qu’il ne la croit pas.

 

Elle se rend au Gloworm où elle tombe sur Jill et Katherine. Geneviève ne peut pas s’empêcher de dire à Jill qu’elle et Colin ont fait l’amour avant qu’il ne l’appelle pour lui annoncer qu’il voulait divorcer. Jill refuse de la croire. Geneviève lui conseille de poser la question à Colin.

 

Cane se rend chez Jimmy pour prendre son salaire. Devon lui reproche d’être venu pour voir Lily. Cane dément. Devon le prévient que Lily l’a oublié car elle est partie avec Daniel.

 

Au même moment, Lily et Daniel sont dans une chambre au club. Il est étonné qu’elle ait prévue une soirée romantique entre eux et hésite. Est-ce qu’elle le désire vraiment ? OUI Ils s’embrassent, se caressent jusqu’à ce que Lily commence à repenser à une de ses nuits d’amour passées avec Cane dans ce même hôtel. Elle s’arrête tout net : « je ne peux pas faire ça »

Partager cet article

Repost0