Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 20:56

Au néon écarlate, les sœurs Fenmore sont ensemble. Lauren termine une conversation téléphonique. Ensuite, elle annonce à Jill qu’elle a rendez-vous dans 1h au laboratoire pour effectuer le test compatibilité. Jill trouve génial qu’il y ait autant de gens qui se proposent à faire ce test. Dommage que Billy ne puisse pas le faire.

 

Gloria et Jeffrey vient les saluer. Lauren leur demande si c’est une nuit où il y a peu de fréquentations au Gloworm pour qu’ils soient là. Gloria répond fièrement que ça n’arrive jamais. Ils se sont absentés pour aller au laboratoire afin de voir s’ils peuvent être des donneurs potentiels pour Délia.

 

Lauren : « moi aussi »

 

Gloria : « et vous Jill ? »

 

Jill lui rappelle que c’est déjà fait puisqu’elle est la grand-mère de Délia.

 

Gloria : « j’oublie toujours que William est votre fils. Peut être parce que je ne le vois jamais avec vous »

 

Jeffrey flatte Jill en disant que celle-ci est beaucoup trop jeune pour avoir un fils si vieux. Gloria ordonne à son mari de la suivre avant qu’il ne continue à faire le joli cœur.

 

Après leur départ, Lauren se demande si Jeffrey n’a pas un faible pour Jill. Cette dernière rétorque que si c’est le cas, ça ne pourra pas marcher car elle a fait vœux de chasteté. Lauren aimerait bien savoir pourquoi. Jill avoue que Colin lui a prouvé une nouvelle fois qu’il n’était qu’un salaud. Lauren ne comprend pas pourquoi sa sœur évoque Colin. A son regard, elle comprend que malgré tout ce que cet homme lui a fait, Jill est retombée dans ses bras. L’intéressée confirme qu’elle a eue des moments de faiblesse mais qu’on ne lui reprendra plus. Elle informe sa sœur qu’elle a découvert que Colin et Geneviève étaient partis ensemble en voyage d’affaires.. Lauren lui conseille de ne pas tirer des conclusions trop hâtives. Jill est persuadée que ce qu’elle croit est vrai. Lauren lui demande si elle a pu joindre Colin. NON Elle tombe toujours sur la messagerie ; et Geneviève ne lui a pas cachée qu’elle était avec Colin.

 

Lauren : « et si elle mentait ? »

 

Jill lui parle des cartes d’embarquement et des lunettes de soleil de Colin qu’elle a trouvées chez Geneviève et décide de laisser ces deux là ensemble. Geneviève le veut et bien, elle peut le garder.

 

Pendant ce temps, Colin s’enivre de vin tout en continuant à fouiller autour de lui. C’est ainsi qu’il découvre la centrale d’alarme de la maison. Une idée lui vient en tête.

 

Dans la caravane, Kevin veut appeler Chloé pour lui dire que William est de retour. Victor lui arrache le téléphone. Kevin exige de savoir ce qui se passe.

 

Victor explique à Kevin et William son plan : Billy va effectuer le test de compatibilité. Si ce test démontre qu’il peut faire un don de moelle osseuse à Délia, il subira en secret cette opération et l’on transplantera la moelle à la petite fille qui sera sauvée mais tout le monde pensera que c’est Kevin le donneur et non, William. Kevin prévient Victor que son plan ne peut pas fonctionner car il a déjà effectué le test de compatibilité. Tout le monde sait qu’il n’est pas compatible avec Délia. Victor et William ne pense pas que ce soit un problème. William supplie Kevin d’accepter pour le bien de Délia. Victor part chercher le technicien de laboratoire.

 

William en profite pour poser des tas de questions sur sa fille à Kevin. Ce dernier se montre réticent. Ils commencent même à se disputer. Finalement, Kevin consent à dire que Délia se montre très courageuse cependant, elle demande tout le temps où est son père. Ça crève le cœur de William d’entendre cela.

 

Kevin ajoute qu’il lui a apporté le chien en peluche que William avait offert à sa fille. Ce dernier se souvient du jour où il avait rencontré Victoria à l’aéroport. Il avait cet énorme chien en peluche : « MC Ruff a été un de ses cadeaux d’anniversaire »

Kevin rétorque que Délia y tient comme on tient à une bouée de sauvetage.

 

William demande comment Chloé, Jill, Esther, Katherine tiennent le coup. Kevin répond que tout le monde se montre fort pour Délia. William suppose que comme à son habitude son frère gère tout en bon chef de famille.

 

Kevin sent que William veut lui demander autre chose sur quelqu’un d’autre. Il a vu juste. William meurt d’envie de poser des questions sur sa femme mais fait mine de s’en foutre.

 

Dans la chambre d’hôpital de Délia, Victoria dit à Chloé qu’elle a promis à son ami, Sam de rentrer pour dîner. Chloé et Jack lui disent au revoir. Chloé raconte un souvenir de Délia et de William : un soir, Billy a ramené Délia en retard. Elle n’avait pas fait la sieste de la journée et son père lui avait laissé manger toutes les cochonneries alimentaires qu’un nutritionniste digne de ce nom  aurait bondit au plafond en voyant cela. Elle avait voulu le gronder mais s’est ravisée lorsqu’elle a entendu sa fille remercier son père pour cette journée superbe passée ensemble. Elle admet rêver que William rentre à la maison et qu’il soit compatible avec leur fille.

 

Le détective que Jack a embauché l’appelle  pour l’informer que William a été vu à l’aéroport de Myanmar. Jack le dit à Chloé puis lui promet de ramener son frère au plus vite auprès d’elle et de Délia.

 

Jack est dans le hall lorsque Lauren et Jill arrivent. Cette dernière demande à sa sœur si elle peut la laisser seule avec Jack. Lauren part rejoindre Chloé dans la chambre de Délia. Chloé avoue à Lauren que lorsqu’elle est tombée enceinte de sa fille, elle a profité de sa grossesse pour manipuler tout son monde en particulier William et Cane mais après son accouchement, elle a tant aimé sa fille qu’elle a décidé d’arrêter de jouer les pestes manipulatrices. Lauren la console.

 

Pendant ce temps dans le hall, Jill informe Jack que Geneviève est partie avec son ex-mari en voyage d’affaires. Il est surpris mais il n’y a pas de quoi fouetter un chat lui dit –elle. Jill est surprise qu’il ne soit pas jaloux alors, il lui explique que Geneviève et lui sont amis, libres de faire ce que bon leur semble. Jack lui conseille de faire de même. Elle déclare que c’est exactement ce qu’elle entreprend tout en précisant qu’actuellement sa priorité est Délia.

Jack : « tu seras donc heureux d’apprendre que j’ai peut être retrouvé William »

Jill : « NON! C’est merveilleux »

Jack rétorque que ce sera merveilleux quand William sera en chair et en os avec eux dans cet hôpital.

 

Quelques instants plus tard, on retrouve Jack à l’Athlétique club. Victor y est déjà. Jack lui reproche d’être allé en voyage d’affaires au lieu de rechercher son frère comme, il lui avait demandé. Victor lui rappelle qu’il est un homme très occupé. Jack est fier de lui dire qu’il a retrouvé la trace de son frère à Myanmar. Victor fait semblant d’apprendre un élément nouveau mais après le départ de Jack, il appelle quelqu’un pour l’avertir qu’ils ont un problème.

 

Chez elle, Victoria a droit a un véritable festin, cependant, le sujet reste toujours le même : William ! Elle espère sincèrement que les recherches pour le retrouver ne seront pas vaines car Délia a sincèrement besoin de lui. Après avoir mangé, ils jouent à un jeux de société.  Le portable de Sam sonne, il doit répondre. Avant de la laisser, il lui dit en plaisantant qu’elle n’a pas intérêt à tricher. Ça rappelle à Victoria un soir similaire passé auprès de son époux. A la fin de sa conversation téléphonique, Sam se rend compte qu’elle est loin alors, il lui demande si ça va. OUI Ils continuent de jouer. Pour Victoria, tout lui rappelle son mari. Au bout de quelques heures, la soirée tire à sa fin. Avant d’aller dormir, Vicki appelle Jack pour savoir où en sont les recherches. Il lui apprend que William a été vu en Birmanie. Dès qu’elle raccroche, elle dit à Sam : « tu ne devineras jamais où est William ! »

 

Au même moment à l’hôpital, Lauren et Jill jouent avec Délia.

 

A un moment, Jill décide d’aller voir Chloé qui est dans le hall pour lui annoncer la « bonne nouvelle » au sujet de William. Bien qu’elle prie que le père de son enfant arrive au plus vite pour effectuer le test de compatibilité, Chloé jure qu’elle ne lui pardonnera jamais son absence. Jill lui rappelle que William ne se le pardonnera pas non plus.

 

Gloria et Jeffrey arrivent. Ils saluent Chloé et lui apprennent la raison de leur visite. Elle les remercie de penser à sa fille. Jeffrey ne se gêne pas pour flirter de nouveau avec Jill. Afin de lui couper l’herbe sous les pieds, Gloria évoque Colin. Jill lui apprend que Colin est de nouveau avec son ex-femme. Gloria n’y croit pas trop. Elle reçoit un appel au sujet de la maison des Macmillan (la maison de Geneviève), il faut qu’elle y aille tout de suite. Elle les laisse.

 

Dans la caravane, William dit à Kevin qu’il n’a rien à lui demander à propos de Victoria car tout est terminé entre eux. Kevin se demande bien ce que William a bien pu faire pour accepter le chantage de Victor mais avant queWilliam puisse répondre, Victor revient avec le technicien de laboratoire. William fait le test. Son travail fait, Victor demande à Kevin de faire le sien à savoir convaincre tout le monde qu’il a effectué une seconde fois, le test. Avant qu’il s’en aille, William lui demande une faveur.

 

Gloria est devant la maison de Geneviève avec deux Policiers qui lui disent que Mme Atkinson l’a mis comme « personne à contacter » si l’alarme de sa maison se met en route en son absence. Gloria est surprise et explique aux policiers qu’elle et Geneviève sont amies. Il en doute fortement car il n’est pas surprenant pour eux de voir des propriétaires mettre leur agent immobilier comme « comme personne à contacter  en cas d’urgence ».

 

Gloria insiste et leur demande de s’en aller. Elle fermera. Après leur départ, Glo entre à l’intérieur. Après avoir jeté un coup d’œil, elle veut s’en aller quand elle entend un bruit. Quelqu’un est dans la maison. Elle se rend dans la cave. Colin est heureux et soulagé de la voir mais sa joie est de courte durée car Gloria rentre et lâche la porte même s’il lui crie : « LA PORTE ! ! ! »

 

Du coup, ils se retrouvent coincés tous les deux.

 

Sa femme partie, Jeffrey ne se gêne pas pour revenir à la charge concernant Jill mais elle lui fait savoir qu’elle a fait une croix sur les hommes en particulier les abrutis de son genre.

 

Kevin revient à l’hôpital et il annonce à Lauren, Chloé et Jill  que le laboratoire l’a rappelé car il y a un souci avec le test de compatibilité qu’il a effectué. Toutes espèrent que cela veut dire qu’il est compatible avec Délia.

 

Jack qui est au Néon Écarlate avec son fils appelle Chloé pour l’informer qu’il part en voyage chercher son frère.

 

Ensuite, il dit à son fils que durant son absence, c’est la mère de son ami, Hayden qui s’occupera de lui. Kyle ne comprend pas pourquoi son oncle William est parti. Son père lui explique que certaines personnes fuient quand ils ont peur. Kyle rassure son père qu’il comprend qu’il s’absente car sa cousine a besoin de son papa. Jack est si fier de son fils. Ce dernier en profite pour demander une augmentation de son argent de poche.

 

De son côté, Victor est heureux d’apprendre que Jack a réservé un billet pour Hong-Kong.

 

Dans sa caravane, William se souvient du jour de la naissance de Délia. Il a mis au monde sa fille dans le chalet des Abbott. Submergé par l’émotion, il décide d’aller voir son enfant. Toutefois, il prend la précaution de mettre un sweet avec une capuche qui cache son visage.

 

Dès qu’il part, Victoria arrive. Malheureusement, ils ne se croisent pas. Elle rentre à l’intérieur de la caravane, il n’y a personne : » où es-tu William ? »

 

Lorsqu’elle sort, elle tombe sur son père. Tous les deux sont surpris de se voir. Victor prend la parole en premier en lui demandant ce qu’elle fait là. Au lieu de répondre tout de suite, elle lui demande à son tour ce qu’il fait là car elle ignorait qu’il était rentré. Victor ment qu’il est venu dans l’espoir de retrouver un indice qui lui indiquerait où se trouve William puis lui repose sa première question. Vicki répond qu’elle a cru un moment que William était peut être rentré. Son père lui conseille d’accepter que son mari ne soit pas l’homme qu’elle croit et l’encourage à rentrer à la maison. Après son départ, Victor rentre dans la caravane. Il n’y a personne.

Victor : « mais où diable es-tu Billy Abbott ? »

 

William rentre dans la chambre de sa fille. Comme par hasard, il n’y a personne devant la porte et à l’intérieur. Secoué, il lui promet qu’ils vont combattre cette vilaine maladie et ressort ni vu ni connu.

 

Kevin et Chloé  qui reviennent du laboratoire rentrent dans la chambre de Délia. La gamine se réveille et dit à sa mère qu’elle a rêvé que son papa était là.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 22:01

Dans l’appartement des McCall, Ashley est prête à se confier à sa fille mais cette dernière ne veut pas puisqu’elle sait que leur conversation est enregistrée : « je ne suis pas celle vers tu dois de confier Maman. Va voir un psy ou un Prêtre »

Ashley insiste. Elle a besoin de se confier à sa fille, une personne en qui, elle a totalement confiance et qui sera capable de garder le secret.

 

Dehors, dans le van, Ronan dit à son collègue qu’ils ont certainement touché au Jackpot si Ashley avoue le meurtre de Diane a sa fille.

 

Ashley ne fait pas ça car il est certain qu’elle n’a tuée personne mais elle avoue à Abby qu’elle était au parc, la nuit où Diane a été assassinée.

 

Abby : « Arrête Maman »

 

Ashley continue ses confidences en disant qu’elle a fait quelque chose qui la met aujourd’hui dans le pétrin.

 

Abby : « je ne veux plus rien entendre »

 

Ashley est surprise et lui demande des explications. Tucker qui arrive, pose la même question à Abby. Cette dernière panique et préfère s’en aller mais Tucker lui barre la route car il veut des explications. Ne pouvant pas partir tout de suite, Abby s’enfuit dans la pièce d’à côté pour enlever le micro qu’elle porte. Dans sa précipitation, elle fait tomber une puce.

 

Au salon, Ashley et Tucker se demandent ce qui arrive à Abby.

 

Ashley s’approche de la porte : « Abby ? Abby ? Tout va bien ? »

 

Abby ressort et s’en va.

 

Ashley et Tucker se demandent ce qu’Abby avait.

 

Ashley : « je ne sais pas pourquoi Abby voulait te voir »

Tucker pense a appelé Abby mais Ashley s’y oppose, préférant gérer elle-même la crise avec sa fille. Il accepte tant que sa fille ne la perturbe pas plus. Elle le remercie d’être aussi compréhensible. Il rétorque que c’est à lui de la remercier car elle lui a pardonné.

 

Ashley : « je t’aime. J’ai besoin de toi »

 

Tucker : « je t’aime »

 

Ils s’étreignent. Elle aspire à une vie calme auprès de son Jules. Il promet qu’ils peuvent y arriver et est déterminé à ce que rien ni personne ne viennent nuire à leur bonheur. Elle regarde la table basse où elle a caché sous des magazines, la photo qu’on lui a envoyée.

 

Dans le van, Ronan dit à son collègue qu’il compte envoyer des fleurs à Abby car elle leur a facilité le travail. Son collègue lui rappelle qu’Ashley avait déjà avouée qu’elle était au parc la nuit du meurtre de Diane.

 

Ronan : « oui mais elle avait dit qu’elle n’avait pas vu Diane Jenkins »

 

Collègue : « ce qui veut dire qu’elle a menti à un officier de Police »

Avec l’enregistrement d’Abby, Ronan peut poursuivre Ashley pour entrave à la Justice.

 

Abby les rejoint. Elle ne veut pas que Ronan utilise ce qu’il a entendu cependant, il lui rappelle qu’elle s’est portée elle-même volontaire.

 

Abby : « pour obtenir les aveux de Tucker »

Ronan : « et bien des fois, les choses ne se passent pas comme prévu »

Abby : « c’était une coïncidence que ma mère était au parc »

Ronan : « Tu vois Abby, je ne crois pas aux coïncidences »

Abby accuse une nouvelle fois, Tucker d’avoir assassiné Diane. Ronan lui rappelle encore une fois qu’il a besoin d’une preuve. Elle le supplie de ne pas utiliser cet enregistrement contre sa mère. Il refuse. C’est une enquête pour meurtre. Tout doit être pris en compte. Abby estime qu’une Loi devrait protéger les gens dans ce cas là. Ronan lui apprend qu’avant de mettre en place leur surveillance audio, il a pris la précaution d’obtenir l’autorisation d’un Juge. Tout ce qui a été enregistré est donc recevable devant une Cour. Il demande au Monsieur de lui donner une copie de l’enregistrement. Inquiète, elle lui demande ce qu’il compte faire avec ça. Il répond que c’est une preuve. Tout ce qu’il peut lui promettre, c’est de ne jamais révéler à Ashley que c’est sa propre fille qui a enregistré cet aveu.

 

Abby : « ma mère n’est pas une meurtrière »

Ronan : « si tu le dis »

Abby le supplie de se montrer pour une fois, «un bon gars » et d’oublier cet enregistrement. Il refuse et lui demande où est le micro à condensateur.

 

Abby : « je vous ai tout donné »

 

Ronan : « il n’y a rien »

 

A l’hôpital, Kevin ramène à Délia, l’énorme chien en peluche que William avait offert à sa fille. Ça rappelle à Délia que son papa n’est pas là et demande quand ce dernier viendra. Chloé ment à sa fille que William est très loin. Son portable est cassé, ils ne peuvent pas le joindre pour lui dire qu’elle est à l’hôpital.

 

Cane vient à son tour rendre visite à Délia. Il a apporté lui aussi un doudou, « Boomer », le koala avec lequel, il joue avec Délia sous les yeux de Kevin et Chloé.

 

Chloé remercie Cane d’être venu. Il lui dit qu’il a passé le test et puisqu’il n’est pas compatible avec Délia, il demande à tout le monde chez Jimmy de faire le test.

 

Chloé : « merci »

 

Kevin les laisse. Délia aussi veut s’en aller mais sa mère l’encourage à dormir. Délia fait semblant de dormir. Cane en profite pour demander à Chloé si elle tient le coup. Elle répond qu’elle n’a pas le choix puisque William n’est pas là, il faut qu’elle assure le coup. Il suggère que Lily vienne raconter son expérience à Délia. Chloé est touchée que tant de gens(le personnel de Restless Style ; de vieux amis de New-York)  se soient proposés pour aider sa fille.

 

Cane montre un tour de magie à Délia qui rigole. Chloé est contente qu’il soit venu même si elle n’approuve toujours pas l’attitude qu’il a eu face à Lily. Il s’estime heureux que les insultes à son égard ce soit un peu tassé. Chloé croit qu’il ne voit toujours pas les jumeaux. Il lui avoue que Lily a accepté qu’elle les voie. Chloé est contente pour elle.

 

Lily ouvre la porte, ils ne l’entendent pas.

 

Chloé dit à Cane qu’il est un papa génial.

 

Cane : « merci »

 

Lily : « salut »

 

Chloé la salut et lui avoue qu’ils parlaient d’elle. Lily : « cane m’a appelé »

 

Cane explique à Chloé qu’il l’a fait lorsqu’il est allé au couloir. Elle est gêné mais Lily l’assure qu’elle aimerait aider Délia à sa manière.

 

Dans sa maison, Victoria demande à Connie de diffuser un mémo incitant les employés de Newman Entreprises à venir faire le test de compatibilité pour aider Délia. Ensuite, elle lui demande de lui passer son père mais l’assistante personnelle de son père lui dit qu’il n’est pas encore rentré. Vicki aimerait qu’il l’appelle dès qu’il reviendra et raccroche.

 

Sam rentre de sa balade avec le chien : « comment va Délia ? »

Elle répond que c’était le premier jour de chimio de Délia. Il lui raconte que le fils d’un ami a été très malade, aujourd’hui, il va mieux.

 

On frappe à la porte, elle va ouvrir, c’est Jack. Ce dernier est surpris de voir Sam. Victoria lui explique que Sam loue son garage et qu’elle vient d’adopter Keely (le chien). Jack est venu à la demande de Victoria. Tous les deux font le point sur les recherches à propos de William. Personne ne l’a encore trouvé et ils se demandent où en est Victor car ce dernier n’a plus donné signe de vie depuis qu’il est allé à la recherche de Billy.

 

Au même moment, Victor rentre au club. On l’appelle : « oui, je viens juste de rentrer. NON, je ne suis pas encore passé au bureau…oui, j’ai retrouvé William et c’est pire que ce je pensais… »

 

Il ajoute qu’il ignore si son entreprise a été un succès car il est encore trop tôt pour le dire.

 

Victoria rappelle Connie. Tout ce qu’elle apprend c’est que son père est parti à la dernière minute en voyage à l’étranger. Ils ne pensent pas que ce voyage ait un rapport avec William sinon, Victor l’aurait dit à Victoria. Ils se trompent lourdement. Jack décide de s’en aller. Sam fait remarquer à Victoria que ces derniers temps, elle prend soin de beaucoup de gens sans se soucier d’elle, c’est pourquoi, il décide de prendre soin de Mlle Newman.

 

Après avoir vérifié les condiments dans la cuisine, Sam lui annonce qu’il a de qui faire un chili cone carne. Vicki se fait une joie de manger un plat fait maison car ça fait un bail qu’elle n’a plus eu ce loisir. Sam veut savoir comment, elle aime son chili. Très relevé !

 

Victoria : « as-tu besoin d’aide ? » NON Il préfère qu’elle aille à l’hôpital pendant qu’il prépare. Elle lui obéit.

 

Jack est arrivé dans la caravane de son petit-frère : « où es-tu William ? Tu vas te haïr pour n’avoir pas été là pour Délia »

 

Il cherche des indices pouvant l’aider à retrouver son frère. Vu qu’il ne trouve rien, il décide de s’en aller.

 

Quelques minutes plus tard, on voit Victor entrer dans la caravane en laissant la porte ouverte. Derrière lui, William le suit. A l’intérieur, il lit des documents qu’il y a seulement 5% de chances que les parents soient compatibles avec leurs enfants. Victor lui rappelle qu’il l’a sortie de Myanmar afin qu’il effectue le frottis buccal pouvant indiquer ou non s’il est compatible avec Délia. William lui demande quand ça sera fait. Très bientôt répond Victor. Soudain, il entend un bruit : « il y a quelqu’un ici ? »

William : « non, c’est Amélie, le raton laveur. Elle vit sous la caravane »

Victor : « personne ne doit savoir que tu es revenu »

Billy : « personne n’irait l’idée de venir me chercher ici »

Victor veut qu’il aménage ailleurs mais William refuse catégoriquement.

Victor lui dit qu’il n’a pas intérêt à rompre leur accord. William rétorque qu’il n’en a pas l’intention parce que tout ce qui compte, c’est sa fille. Ensuite, il supplie Victor d’appeler à l’hôpital pour s’enquérir de l’état de santé de sa fille. A contrecœur, Victor s’exécute.

 

A l’hôpital, Lily donne ses petites recettes secrètes à Délia afin que celle-ci tienne le coup durant les séances de chimiothérapie. En gros, elle lui conseille de voir le médecin comme un puissant sorcier qui a une potion magique qui va la guérir au plus vite et l’infirmière comme une bonne fée.

 

Délia est fatiguée. Lily et Cane les laissent.

 

Kevin revient. Il montre à Chloé l’affiche qu’il a conçue pour alerter les gens sur la situation de Délia. Pour les encourager à faire un test, il leur offrira en échange une boisson gratuite.

Chloé : « wow ! C’est une bonne idée ! Merci »

Kevin lui promet qu’ils vont trouver une personne compatible avec Délia. Jack arrive. Chloé lui montre ce que Kevin a fait. Il approuve. Ensuite, il remet une photo de Délia et de William afin qu’elle le donne à sa fille mais Chloé refuse.

 

Victor appelle sa fille pour lui demander des nouvelles de Délia. Vicki lui apprend que Délia a débuté sa chimio et que personne de compatible avec la petite. Il transmet l’info à William. Ce dernier est inquiet pour sa fille et veut en savoir plus. Victor répond qu’il posera la question à Victoria. William demande si Victoria passe beaucoup de temps avec sa fille. Victor lui conseille d’oublier sa fille.

 

Tucker et Ashley décident de fêter le retour de Mme en allant faire un câlin dans la chambre. Sur le lit, il découvre le micro. Ashley se demande comment, le micro est arrivé là.

Tucker : « Abby » 

 

Au même moment, dans le fourgon, Abby et Ronan ne retrouvent pas le micro. Elle se dit qu’elle a dû le faire tomber et lui demande s’il veut qu’elle aille le chercher. NON Elle s’en va. Après son départ, Ronan passe un coup de fil afin qu’on suive Abby.

 

Ashley appelle sa fille et lui donne RDV immédiatement au Néon Ecarlate. Abby veut refuser mais sa mère ne lui laisse pas le choix. Ensuite, Tucker lui demande si elle est certaine de vouloir faire ça. OUI Sa fille les espionne, il faut qu’elle obtienne des réponses.

Tucker : « je pourrai avoir tord »

Elle ne pense pas qu’il a tord. Ashley croit plutôt que Ronan Malloy a fait pression sur sa fille afin qu’elle installe ce micro et que ça été facile puisqu’elle n’aime pas leur couple. Avant de partir, dès que Tucker s’absente, elle reprend avec elle, la photo d’elle et de Diane.

 

A l’hôpital, Jack et Kevin ne comprennent pas pourquoi Chloé s’oppose à ce que Délia ait une photo d’elle et de son père. Chloé pense que c’est une mauvaise idée car ça rappellerait à sa fille, l’absence de son père. C’est Victoria qui réussira à la convaincre en lui rappelant tous les bons souvenirs que Délia a avec son père. Chloé comprend que malgré tout ce qu’elle ressent pour William, le fait que sa fille chérisse les souvenirs qu’elle a avec son père ne pourrait lui faire que du bien.

 

Ronan appelle Ashley chez elle. Tucker lui dit qu’elle n’est pas là : « vous avez essayé son portable ? » OUI Ronan demande à Tucker de dire à Ashley qu’il l’attend demain matin à son bureau.

 

Tucker : « pourquoi ? »

Ronan : « Bonne nuit »

 

Abby rejoint sa mère  sur le patio du néon écarlate. Celle-ci lui pose le micro sur la table et lui demande des explications. Honteuse, Abby s’enfuit précipitamment du café.

 

A l’intérieur, Lily et Cane se rencontrent et discutent calmement. Le courant passe de nouveau entre ces deux là.

 

Chez les Abbott  Jr, Sam est satisfait  car tout est prêt : le chili, la bière. En caressant le chien, il lui dit que dans cette ville, les gens ne savent pas se détendre alors qu’ils devraient le faire compte-tenu de tous les problèmes qu’ils rencontrent.

 

A la caravane, William demande à Victor comment, il compte effectuer la greffe s’il est compatible avec sa fille.

 

Victor : « j’ai un plan »

 

En attendant, un technicien de laboratoire va venir ce soir, faire le prélèvement pour vérifier si oui, ou non, il est compatible avec sa fille. William insiste. Victor lui explique que s’il est compatible avec Délia, quelqu’un d’autre se fera passer pour le donneur. William veut savoir qui est et s’ils peuvent faire confiance à cette personne.

 

On frappe à la porte, Kevin entre. Il est surpris de voir William. Ce dernier comprend l’idée de Victor et s’y oppose mais ce dernier l’assure que ça fonctionnera bien.

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 20:41

Dans son bureau, Jack peste au téléphone. Katherine rentre et demande des explications à Jack car son téléphone ne cesse de sonner. Il lui explique que leur marchandise et tous les éléments de leur prochaine campagne publicitaires n’ont pas été livrés parce que plusieurs de leurs expéditeurs viennent d’annuler leur contrat avec Jabot, sans, compter que les dockers d’un des principaux ports où ils expédient sont en grève. Elle veut savoir ce qui se passe. Il l’ignore car il ne sait pas d’où vient le problème…à moins que ça vienne de Tucker !

 

Au même moment, Tucker rentre chez lui. Sa femme lui dit qu’elle a été surprise de ne pas le voir à son réveil. Il explique qu’il devait régler deux trois choses ce matin et sent que quelque chose ne va pas. Elle lui avoue que ce n’est pas parce qu’ils ont couchés ensemble qu’elle a oubliée tout le mal qu’il lui a fait. Toutefois, elle note tous les efforts qu’il fait pour se faire pardonner. Tucker jure de tout faire pour ne plus lui faire regretter de l’avoir épousé. En parlant de mariage, il part chercher dans un tiroir de son bureau, la bague de mariage qu’il lui avait offert pour la lui redonner. Il tient même  à ce qu’ils renouvellent leurs vœux.

 

Daniel rentre dans le Néon Ecarlate au moment où Eden se bat encore avec la machine à café. Décidemment, elle n’arrive pas à s’y faire. Eden jure qu’il faut qu’elle fasse des économies pour engager un tueur à gages qui détruirait cette machine. Il rétorque que dans ce domaine, il existe des personnes qui tuent pour rien.

 

Eden : « désolée »

Daniel : « pourquoi ? »

Pour lui avoir rappelé Lily. A-t-il de ses nouvelles ? NON Malgré tous les messages, mails, sms qu’il lui envoie, elle n’a pas répondu. Il se demande si elle va bien.

 

Au même moment, Lily reçoit Cane chez elle. C’est le jour de sa première visite supervisée. Elle lui dit que Cindy, la nounou n’est pas encore là.

 

Cane : « je peux attendre dans la voiture » Elle s’y oppose. Il peut rester à l’intérieur. Par contre, elle s’en ira dès que Cindy arrivera. Cane lui demande pourquoi, elle tient à s’en aller.

 

A l’Athlétique Club, dans la suite de Colin, Jill rallume les bougies, mange des fraises. Le temps commence à être long. Elle appelle Colin mais tombe sur son répondeur : « Colin, où es-tu ? »

 

Pendant ce temps, dans la cave de Geneviève, Colin peste contre Geneviève. Il cherche son téléphone lorsqu’il réalise qu’il l’a laissé au salon. Personne n’est à l’intérieur de la maison mais ça, il l’ignore alors, il ordonne à Geneviève de le laisser sortir de là.

 

A l’Athlétique club, Ronan croise Abby qui lui reproche de n’avoir pas encore arrêté Tucker McCall pour le meurtre de Diane Jenkins. Il lui rappelle que pour arrêter quelqu’un, il lui faut des preuves tangibles. Abby parle du poison sumac qui était sur les mains de Tucker.

 

Ronan : « comment savez-vous qu’il avait du poison sumac ? Etes-vous dermatologue ? » NON Il continue à lui faire comprendre que ce qu’elle a vu sur les mains de Tucker ne peut pas être considéré comme une preuve car il peut toujours parler d’allergie et lui rappelle qu’il lui avait demandé son aide mais elle avait refusé.

 

Chez les McCall, Ashley demande à son mari s’il tient vraiment à ce qu’ils renouvellent leurs vœux. OUI : « tu mérites mieux qu’une cérémonie de deux minute dans une chambre d’hôpital »

 

Ashley : « qu’est-ce que tu as en tête ? »

Tucker : « est-ce que ça veut dire oui ? »

Ashley : « oui »

Tucker lui demande si elle lui pardonne. Bien sûr que oui, sinon, elle n’accepterait pas de l’épouser. Il lui remet son alliance au doigt et ils s’embrassent.

 

Chez Jabot, Katherine demande à Jack s’il pense sincèrement que Tucker est derrière leurs déboires. OUI Elle décide de l’appeler mais il préfère le faire. Pas question ! Elle prend le téléphone, appelle son fils mais tombe sur sa messagerie alors, elle lui laisse un message. Kay raccroche et se retourne. Jack a disparu. Ça la met en colère.

 

Au Néon Ecarlate, Daniel est le cobaye d’Eden. Il a déjà goûté 4 tasses de café qu’elle a préparé. Elle lui remet une 5e tasse, le café n’est pas aussi bon qu’il le devrait mais meilleur que les précédents. Eden est découragée ! Daniel l’encourage à persévérer et se dit qu’il devrait suivre ses propres conseils et appeler Lily. Eden n’a pas l’air d’apprécier l’idée.

 

Daniel : « tu crois que c’est une mauvaise idée ? »

Elle lui répond qu’il ne peut pas forcer une personne à faire ce qu’il veut ou pas.

 

Chez les Ashby, la nounou est arrivée. Elle est jeune et belle. Lily lui rappelle les recommandations à suivre durant les visites de Cane. Cindy part dans la chambre des enfants. Cane dit à Lily qu’elle n’a rien à craindre de lui mais elle lui rappelle ses nombreux mensonges. Il préfère changer de sujet pour parler de Délia. Lily est déjà au courant de l’état de santé de Cordélia et se souvient du jour de sa naissance. L’accouchement de Chloé n’avait pas été simple. Cane lui dit qu’il a passé le test de compatibilité. Les résultats ont été négatifs. Le cancer de Lily refait surface. Cane dit croire à un miracle pour Délia car il y a eu un miracle pour elle. Mal à l’aise, Lily préfère s’en aller.

 

Dans la cave de Geneviève, Colin réalise qu’il est seul dans la maison et se demande si Jill va croire ce qu’il lui arrive.

 

Au même moment, au club, Jill s’est rhabillée : « je n’arrive pas à croire qu’il m’a posé un lapin »

 

On frappe à la porte, elle ouvre. Un livreur lui apporte des fleurs. Jill est contente car elle croit que les fleurs viennent de Colin mais comprend vite que ce n’est pas le cas en lisant la carte qui les accompagnent : » Je t'avais bien dit que je pouvais le tenir éloigné de toi ! G »

 

De rage, elle jette les fleurs à travers la pièce.

 

En bas dans le restaurant, Jack Abbott a donné RDV au nom de Tucker McCall à tous les détaillants de Jabot. Ensuite, il précise à l’employé du club, qu’il faut qu’il conduise les directeurs vers lui sans préciser son identité.

 

Tucker rejoint sa mère chez Jabot. Elle lui demande s’il est à l’origine des problèmes qu’ils ont avec leurs détaillants. OUI Tucker ne s’en cache pas et promet le pire à sa mère. Il fait part de ses intentions : encourager tous les partenaires et clients de Jabot à se tourner vers « Beauty of nature ». Kay ne comprend pas pourquoi, il voudrait aider Victor Newman. Tucker révèle que ce n’est pas son intention, s’il ne peut pas avoir Jabot, il compte le couler.

 

Katherine : « que veux-tu Tucker ? »

Tucker : « Jabot »

Katherine refuse de lui rendre une société qu’il lui a volée en premier. Tucker promet à sa mère aucun répit jusqu’à ce qu’il réussisse à détruire cette compagnie.

 

Au club, Abby frappe à la porte de la chambre de sa mère. Cette dernière lui ouvre : « qu’est ce que tu fais ici ? »

Abby répond qu’elle était en bas alors, elle a voulu passer lui dire bonjour et remarque derrière sa mère des valises : « tu fais tes bagages ? » OUI : « pourquoi ? Pour un voyage d’affaires ? »

Ashley : « non ! Je quitte le club »

Abby : « pour aller où ? »

Ashley : « chez moi »

Abby : « tu veux dire chez Oncle Jack ? »

Ashley : « non ! Je veux dire à l’appartement de Tucker »

Abby n’en revient pas. Comment sa mère peut vouloir repartir vivre chez un menteur. Ashley lui ordonne de ne pas parler ainsi de son mari puis lui avoue qu’elle aime ce dernier. Tucker lui a donné une seconde chance quand il s’est remis de son accident, elle est prête à faire de même avec lui. Abby est écœurée mais sa maman refuse de se ranger à son avis car pour elle, Tucker est un homme bon.

Abby : « un homme bon ? »

Ashley : « oui »

Abby : « il a tué Diane »

Ashley : « chérie, tu sais que c’est faux »

Abby : « et le poison sumac ? »

Ashley lui rappelle qu’on peut rentrer contact avec ce poison  à plusieurs endroits dans la ville. Abby lui rappelle qu’il l’a eu, le soir du meurtre de Diane. Ashley refuse toujours de l’écouter. En colère, Abby conseille à sa mère de surveiller ses arrières afin d’éviter que Tucker lui fasse subir ce qu’il a fait endurer à Diane.

 

Ashley : « au revoir, ma chérie »

 

En bas, tous les directeurs que Jack voulaient voir sont arrivés. Deux d’entre eux se réjouissent à l’idée d’avoir été invités dans ce lieu prestigieux par Tucker McCall.

 

Devant le bar, Jack les observe jusqu’au moment où il se présente et demande à ces sept personnes ce que Tucker leur a promis pour saboter Jabot.

 

Tous sont réticents parce que Jack les accuse d’avoir accepté des pots de vin. Diplomate, Jack rappelle qu’il n’a jamais prononcé le mot de « corruption » et précise que tout ce qu’il désire, c’est savoir ce qui se passe. Personne ne dit rien. Jack leur rappelle les collaborations qui les lient depuis des années et leur propose un nouveau contrat : ils bénéficieront d’1% des bénéfices liées à l’exportation de leurs produits. Tout le monde accepte.

 

Ashley est rentrée chez elle. Le courrier est arrivé, elle y jette un coup d’œil. Une enveloppe attire son attention, elle l’ouvre, il y a une photo de son altercation avec Diane : « oh non ! Ça ne peut pas encore recommencer ! Pas ça ! »

 

Toujours coincé dans la cave de son ex-femme, Colin n’a pas trouvé un moyen pour sortir. Il se met donc à explorer les lieux. Il y a d’excellentes bouteilles de vin et en découvre une datant de 1956. Fin connaisseur, il sait que la bouteille vaut au moins 3000 $. Pour se consoler et se venger de Geneviève (qu’on prononce en anglais Genevy).

Là-haut, Jill rentre dans la maison : « Geneviève ? Geneviève ? Colin ? » Il n’y a personne ! Sauf que Geneviève a tout prévu en laissant son ordinateur portable ouvert sur une page montrant deux cartes d’embarquement. Cela démontre qu’elle a achetée deux billets à son nom et au nom de Colin. Du coup, Jill croit que l’ex-couple Atkinson a voyagé.

 

Chez les Ashby, Cane joue avec son fils et espère que sa fille se réveillera bientôt car il n’a pas beaucoup de temps.

 

Cindy la nounou ne le quitte pas des yeux.

 

Lily quant à elle se rend au néon écarlate. Daniel s’approche d’elle pour lui demander pourquoi, elle n’a pas répondu à ses appels ou ses sms. Lily lui fait comprendre qu’elle lui en veut d’avoir révélé à son père qu’elle avait accepté que Cane revoit ses enfants. Il tente de se justifier mais elle refuse ses excuses. Au tour de Daniel de lui dire qu’il refuse de se disputer avec elle parce qu’il s’inquiète pour elle.

 

Lily : « je pensais que tu avais changé et que je pouvais te faire confiance »

 

Il lui affirme qu’elle peut lui faire confiance et non à Cane mais Lily refuse de l’écouter. Elle va même jusqu’à lui ordonner de ne plus s’approcher d’elle et s’en va.

 

Daniel dit à Eden qui a tout suivie de loin que la situation est pire que ce qu’il pensait.

 

Sur le patio, Abby appelle Ronan Malloy pour lui dire qu’elle a changée d’avis : elle accepte de coopérer avec lui pour piéger Tucker McCall. Ils se donnent RDV dans un van où Ronan et son collègue lui installent un micro afin qu’elle enregistre une confession de Tucker. Ronan la sent tendue, alors, il lui demande de se détendre car il ne lui arrivera rien puisqu’ils sont juste en bas de l’immeuble de Tucker, prêt à intervenir.

 

Abby : « je n’ai pas peur de Tucker »

 

Dans l’appartement des McCall, Ashley panique ! Qui peut bien lui en vouloir ? Elle appelle Nick mais il ne répond pas.

 

On frappe à la porte, Ashley prend peur jusqu’à ce qu’elle entende la voix de sa fille.

 

Chez les Ashby, on sonne à la porte. Cane demande à Cindy d’aller ouvrir. Elle refuse car elle préfère amener Charlie avec elle dans la chambre. Cane va ouvrir. C’est Jill. Cette dernière s’excuse de le déranger mais elle a besoin de ses conseils.

 

Cane : « qu’est ce qui se passe ? »

 

Jill lui dit que ses parents ont voyagé. Il espère sincèrement qu’ils sont partis pour de bon.

 

Colin quant à lui déguste dépité son cru.

 

Chez Jabot, Katherine et Tucker se disputent toujours lorsque Jack les rejoint. Tout fier, il leur annonce que toutes les livraisons des produits Jabot seront livrées à temps pour les fêtes de fin d’année. Tucker lui demande comment il a fait ça. Jack répond qque pendant qu’ils se disputaient, lui bossait. Ensuite, il leur supplie de trouver un autre terrain de guerre que Jabot et rappelle à Katherine qu’elle devrait plus lui faire confiance car il est le PDG de cette société. D’un ton très sec et méprisant, Katherine rétorque que Jabot est une filiale des Industries Chancellor et vu que c’est ELLE « les Industries Chancellor », elle manage comme, elle le désire, il n’a pas son mot à dire et les laisse là.

 

Jack se tourne vers Tucker pour lui dire que s’il lui signe un contrat lui donnant le contrôle total de Jabot, il va l’aider à reprendre la société à Katherine. Tucker rigole.

 

Très nerveuse, Ashley ouvre à sa fille à qui elle demande tout de suite ce qu’elle fait chez là : « as-tu décidé de me harceler…? »

Abby : « non, non Maman ! Je ne pensais même pas que tu serais rentrée. Tucker est là ? »

Ashley : « non ! Je suis seule. Pourquoi ? »

Abby remarque que sa mère est bouleversée, alors, elle lui demande ce que Tucker lui a fait. Ashley répond que Tucker n’a rien fait et lui avoue qu’elle était avec Diane, au parc, la nuit de la mort de cette dernière.

 

Abby qui sait que Ronan entend tout refuse d’écouter sa mère mais Ashley continue. OUI Elle était au parc cette nuit là et il y a une chose qu’elle a faite qui continue à la hanter.

 

Ronan suit tout avec une attention particulière.

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 21:02

A l’Athlétique club, Devon accueille chaleureusement sa petite amie, Roxy. Cette dernière semble regrette d’avoir raté Abby. Devon a hâte de lui montrer sa nouvelle acquisition. C’est alors que Tucker s’approche d’eux : " Devon ? On se croise beaucoup ces derniers temps "

Devon est d’accord avec lui et dit à Roxy : " ce monsieur me licencie et soudain, je ne peux plus me débarrasser de lui "

Tucker lui pose des questions sur son nouveau label. Sans donner de détails, Devon se montre très optimiste sur son nouveau projet et puis Tucker les laisse.

Roxy fait remarquer à Devon qu’il a été impoli envers M McCall mais Devon n’en n’a cure. Il est impatient de lui montrer sa nouvelle acquisition avec laquelle, il a l’intention de décorer son nouveau bureau. C’est un tableau de Shepard Fairey, un célèbre artiste de l’Art de la rue. Rendu célèbre mondialement grâce au portrait qu’il a fait de l’actuel Président Américain, Barak Obama.

Devon est fier de préciser à sa chérie que le tableau n’est pas une copie mais un original. Roxy est heureuse pour lui : " tes efforts portent enfin leurs fruits " (Si elle savait que ce n’est pas son travail mais le sang qui coule dans ses veines qui lui donne accès à la fortune des Chancellor !)

 

Neil les rejoint. Celui-ci est énormément surpris que son fils puisse se payer un Shepard Fairey. Il ne manque pas de faire remarquer à Devon qu’il brûle un peu trop les étapes.

 

Sur le patio du néon écarlate, Geneviève se plaint toujours à propos de Jill., certaine que celle-ci a pris la décision de l’envoyer en voyage d’affaires sans le consulter. Jack finit par lui avouer qu’il était déjà au courant car Jill et lui en avaient déjà parlé.

Geneviève : " tu le savais ? " OUI

Jack explique à Geneviève que toute la famille Abbott y compris Jill s’inquiète beaucoup pour Délia : " elle est très malade "

Geneviève comprend mais elle n’arrive pas à oublier l’attitude jubilatoire de Jill quand elle lui a annoncée la nouvelle. Jack la rassure qu’à son retour, elle dirigera elle-même, le service. Ils s’embrassent et elle part se préparer.

 

Juste une minute après son départ, Tucker rejoint Jack afin de lui demander s’il a réfléchi sérieusement à son offre. Jack ne voit pas pourquoi, il ferait affaire avec Tucker, vu comment s’est terminé leur dernier partenariat. Tucker insiste en disant que s’allier à lui, est la meilleure chance pour Jack de rester à la tête de Jabot.

Jack : " non merci "

Tucker ne comprend pas sa réticence. C’est vrai qu’ils ne s’apprécient pas mais tout de même ! Surtout quand il pense que Jack a fait alliance avec Adam, un homme qu’il déteste. Jack lui rappelle que son alliance avec Adam était importante car elle avait pour but de détruire Victor Newman, alors que lui, n’a rien contre Katherine Chancellor. Tucker suppose que finalement, Jack aime être à la botte de Katherine.

 

Au Manoir Chancellor, Colin trouve la maison trop calme depuis que Délia n’est plus là. Jill est convaincue que Délia sera vite rétablie. Colin qui sait qu’elle doit aller en voyage d’affaires se demande comment va-t-elle gérer tout cela en sachant sa petite-fille malade. Elle lui avoue qu’elle s’est arrangée pour que Geneviève parte à sa place. Ils rigolent. Toutefois, Jill admet que ses intentions n’étaient totalement mauvaises. Chloé et Délia ont besoin d’elle.

Ils flirtent jusqu’à ce qu’ils entendent la voiture de Katherine rentrer. Jill ordonne à Colin de sortir par la porte de la cuisine afin que Kay ne le voie pas. Colin sourit : " Jill, tu as dépassée l’âge "

Jill le sait très bien mais en ce moment, elle ne veut pas se disputer à son sujet avec Katherine.

 

Le temps qu’ils parlementent à ce sujet, Katherine arrive et bien entendu, elle est très surprise de voir Colin dans son salon : " qu’est-ce qu’il fait ici ? "

Jill : " je n’en n’ai pas la moindre idée !" et prétend qu’elle a posé la même question à Colin.

Après le départ de Colin, Katherine prend la décision de demander une ordonnance restrictive à l’encontre de ce dernier mais Jill s’y oppose si fermement que Kay comprend que Jill a pardonné à Colin. Les reproches fusent. Jill préfère s’en aller.

 

Dans les couloirs du tribunal, Heather rencontre Adam. Elle lui demande comment s’est déroulée son opération. Très bien ! Adam est fier de lui annoncer qu’il n’est plus aveugle.

Heather : " complètement ? "

Adam : " à 100% ! Oui, je sais, c’est une procédure expérimentale, risquée, sans garanties. Je suppose que j’ai eu de la chance "

Heather : " félicitations "

Il la remercie pour ses félicitations sincères mais aussi pour l’avoir laisser partir car sans cela, il n’aurait pas pu se faire opérer des yeux. Ensuite, il avoue que sa réaction lui fait chaud au cœur surtout que celle de Sharon a été l’opposée de la sienne. Heather est triste pour lui car elle sait à quel point, il a aimé Sharon. Il commence à lui parler de l’affaire mais elle l’interrompt tout de suite car elle ne peut pas discuter d’une affaire en cours avec un tiers. En attendant, elle lui remet une citation à comparaître. Adam sera un témoin de l’accusation. Elle lui demande si ça lui pose un problème. NON

Adam : " rendez-vous au tribunal, Maître "

 

Au Pénitencier, Avery explique à Sharon l’importance du choix du jury et ajoute que Ricky, un membre de la fondation " Innocence " vient les aider à enquêter sur les potentiels jurés.

Sharon est surprise. Comment ça enquêter ? Est-ce que c’est légal ? OUI Avery insiste qu’il est essentiel de découvrir qui sont les futurs jurés Ricky n’est pas un enquêteur professionnel puisqu’il est étudiant en journalise cependant, il est dévoué : " il est très bon dans tout ce qu’il entreprend "

 

Pendant ce temps, au Néon Ecarlate, Paul reçoit la visite de son fils, Ricky (première apparition de Peter Porte dans le rôle de Ricky Williams). Ils sont très heureux de se revoir.

Paul : " Wow…tu as grandi "

Ricky : " Joyeux anniversaire Papa "

Paul le remercie et ajoute que sa visite est le plus beau cadeau qu’il ne pouvait espérer. Ricky avoue à son père qu’il restera en ville pendant un moment. Paul est surpris : " qu’est-ce que tu vas faire ? "

Ricky rappelle à son père qu’il lui avait parlé d’un stage sur lequel, il travaille. Ce stage l’amène à travailler à Génoa City. Paul est content car ses enfants vont enfin pouvoir faire connaissance même si Heather travaille sur un gros dossier. Ricky admet qu’il est déjà au courant à propos du boulot d’Heather, sans plus donner de détails. Paul propose à son fils d’utiliser sa 2e voiture durant tout son séjour puis Ricky part retrouver " Le Patron " au centre-ville.

 

Au Pénitencier, Sharon n’est pas très heureuse d’apprendre qu’Avery compte demander à Adam de témoigner en sa faveur. Avery lui rappelle qu’Adam a déjà témoigné pour elle lors de son premier procès.

Sharon : " oui, mais il était amoureux de moi alors que maintenant, il me déteste "

Avery n’est pas tout à fait d’accord car il ne faut pas oublier que Sharon est la première personne qu’Adam a choisie pour annoncer que son opération chirurgicale des yeux était un succès. Sharon n’est toujours pas convaincue même si Avery insiste parce que pour elle, demander à Adam de témoigner est un énorme risque.

 

A l’Athlétique club, Devon est frustré de voir le peu d’entrain de son père face à ses choix et explique ses projets de décoration à son paternel : son bureau doit refléter la réussite et non ressembler au cabinet du dentiste du coin, s’il veut pouvoir embaucher les meilleurs musiciens. Neil approuve cette idée mais pas la deuxième qui consiste à vouloir construire un studio : " c’est beaucoup d’argent ? " OUI Devon précise qu’il a le budget pour. Neil tente de lui faire comprendre qu’il est le premier à vouloir qu’il réussisse cependant, il ne doit pas commencer par flamber son budget afin que Kay ne croît pas qu’elle ait fait un mauvais investissement. Devon prend mal les paroles de son père, convaincu que ce dernier n’attend qu’une chose : qu’il échoue ! Vexé, Neil s’en va.

 

Roxy est déçue de la réaction de Neil. Devon lui demande de ne pas s’en faire.

Paul vient les saluer : " ça fait un moment qu’on s’est pas vu. Quoi de neuf ? "

Devon annonce fièrement qu’il lance son nouveau label. Paul est surpris. Il l’est encore plus lorsque Devon lui dit que c’est Katherine qui finance le projet. Devon raconte ce que Kay lui a dit : elle attendait la bonne personne pour se lancer dans l’industrie musicale. Mal à l’aise, Paul le félicite et s’en va.

 

Avery frappe à la porte d’Adam. il ouvre : " En quoi puis-je vous aider ? "

Avery répond qu’elle est venue terminer leur conversation de tout à l’heure. Il ne voit pas quoi ajouter. Avery insiste qu’il a toujours des sentiments pour Sharon, sinon, il ne serait pas allé la voir.

Adam : " je ne peux pas témoigner pour vous "

Avery lui rappelle qu’elle peut l’obliger à venir témoigner. Il répond qu’elle arrive trop tard car il a déjà reçu une assignation à comparaître de la part de l’assistante du Procureur, Heather Stevens. Adam prend plaisir à regarder le visage déconfit d’Avery. Cette dernière se reprend et lui rappelle qu’il n’a pas intérêt à mentir à la Cour sinon, un Juge ne se privera pas à le condamner pour parjure. Il lui demande si elle essaie de l’intimider ? NON Avery lui conseille de dire la vérité, rien que la vérité à propos de l’enregistrement de la carte SD et le laisse. RDV à la Cour !

 

Dans sa maison, Geneviève appelle Colin qui est au club pour lui dire que ses collaborateurs australiens viennent de l’appeler. Elle a des messages pour lui. Colin veut qu’elle lui transmette les messages au téléphone mais elle refuse car on lui dit de le lui dire en personne. Colin ne peut pas venir car il est occupé alors, elle lui rappelle qu’elle part en voyage et que s’il ne veut pas venir, elle les rappellera pour leur dire qu’il est occupé.

Colin : " non ! J’arrive "

Geneviève : " bien ! Fait vite. J’ai un avion à prendre "

 

Jill rejoint Colin. Elle est désolée de l’avoir fait sortir du Manoir tout à l’heure et ajoute qu’il a raison. Kay ne devrait pas avoir ce pouvoir sur elle. Dorénavant, il est le bienvenu dans SA maison. Il demande si cela signifie qu’elle lui a pardonnée et qu’ils sont de nouveau ensemble. Jill admet que son soutien actuel lui ait bien bénéfique ; quant au pardon, ce n’est d’actualité mais ça ne saurait tarder. Colin lui remet la clef magnétique de sa chambre. Qu’elle aille se préparer pendant qu’il se rend à un RDV, il revient tout de suite. Elle accepte.

Katherine Chancellor reçoit la visite de Paul Williams. Ce dernier lui dit qu’il vient de rencontrer Devon et ce dernier lui a dit qu’elle avait lancé un label rien que pour lui. Kay estime que c’est le meilleur moyen pour apprendre à connaître son petit-fils. Et Tucker ? Elle ne pense pas que ce soit le bon moment pour dire toute la vérité à Tucker. Paul ne partage pas son avis.

 

On sonne à la porte, c’est Jack qui est venu parler de Jabot. Kay promet qu’ils en reparleront plus tard. A contrecœur, il les laisse. Paul et Kay reprennent leur conversation à propos de Devon et de Tucker. Il lui reproche de laisser ses sentiments envers Tucker obstruer son jugement. Kay continue à croire que Tucker n’a jamais vraiment voulu connaître qui était son fils car il a eu 20 ans pour le faire et avec plus d’éléments qu’eux. Si Paul se sent concerné par cette histoire, c’est que ça le renvoie à sa propre histoire avec Ricky. Il a accepté que son fils soit élevé par ses grands-parents maternels ce qui ne veut pas dire qu’il ne l’aime pas profondément alors si quelqu’un décidait de vouloir les séparer ou éviter leurs retrouvailles, ça le rendrait furieux. Kay se contente de lui dire qu’il ne peut pas présager de la réaction de Tucker lorsque celui-ci apprendra que Devon est son fils biologique.

 

Au bar de l’Athlétique club, Tucker vient dire bonjour à Jill. Il en profite pour lui demander comment, elle fait pour cumuler un poste à responsabilité chez Jabot et chez Fenmore : " te reste-t-il un moment pour t’amuser ? "

Jill sourit à l’idée que Tucker se préoccupe de sa vie sociale mais elle est point naïve car elle comprend rapidement que Tucker cherche des alliés chez Jabot.

Tucker : " que dirais-tu si c’était le cas ? "

Jack : " elle te dira qu’elle ne tient absolument pas à être un de tes pions. N’est-ce pas Jill ? "

Jill rétorque qu’elle ne s’intéresse pas à leur guéguerre personnelle car elle a mieux à faire : retrouver un vrai mec !

 

Colin est arrivé chez Geneviève. Il est mal à l’aise car c’est tout de même l’endroit où elle a failli le tuer. Geneviève lui rappelle qu’ils n’ont pas que ces souvenirs. Il se montre impatient : où sont les messages. Elle répond qu’ils sont là-haut dans la chambre.

 

Colin décide d’appeler Jill afin de la prévenir que ça prendra plus de temps que prévu. Geneviève déclare que ça tombe bien, elle avait une question à poser à Jill. Il est mal à l’aise. Elle comprend qu’il n’a pas dit à Jill qu’il venait la voir. Geneviève décide d’aller d’abord dans sa cave chercher une bonne bouteille de vin ensuite, elle ira dans sa chambre prendre les messages de Colin. Il lui ordonne de monter dans sa chambre pendant qu’il ira chercher sa foutue bouteille de vin.

 

Il part à la cave. Elle en profite pour éteindre le portable de Colin en se réjouissant à l’idée que Jill poirote.

 

Au tribunal, Avery présente Ricky à Sharon. Ensuite, il part faire quelques vérifications. Sharon demande à son avocate quel genre de jurés elle cherche.

Avery : " dans votre cas, il me faut des femmes divorcées, des célibataires hommes hétérosexuels et des hommes mariés, bénévoles acharnés dans des œuvres caritatives. Le genre de " sauveur ". Ricky sait ce qu’il fait "

 

Pendant ce temps, dans le hall, Heather reconnaît Ricky. Lui non mais ils sont contents de se voir enfin. Elle aimerait continuer à lui parler mais elle a du travail. Son patron arrive : " prête ? " OUI Cependant ils doivent discuter d’un bon nombre de choses avant que l’audience ne commence. Avant de rentrer dans la salle d’audience, elle invite son frère à rester. Ricky veut lui avouer qu’il bosse pour la partie adverse mais elle ne lui laisse pas le temps de parler, il faut qu’elle s’en aille.

 

Au Manoir Chancellor, Paul continue à convaincre Katherine d’avouer la vérité au moins à Devon car ce dernier a toujours voulu connaître ses origines. Il reste persuadé également que lorsque Devon saura la vérité, il en voudra à Katherine. Cette dernière avoue qu’elle a peur que Tucker rejette Devon comme, il l’a rejeté. C’est un risque admet Paul mais ce n’est pas à elle de prendre cette décision. Elle maintient qu’elle agit pour le bien de Devon. Puisqu’elle refuse de parler, il lui annonce que c’est lui qui le fera. Katherine lui rappelle qu’il a signé un accord de confidentialité. Paul est prêt à nuire à sa propre réputation voir, pire, convaincu de faire ce qui est juste.

 

Après le départ de Paul, Neil vient voir Katherine pour lui parler de Devon. Elle ne veut pas mais il insiste car il est mécontent en voyant la nature de la relation qu’elle établit avec son fils.

 

Devon et Roxy sont maintenant au Néon Ecarlate. Il a toujours son tableau avec lui. Tucker rentre et reconnaît tout de suite, une œuvre de grande valeur. Devon est fier de présenter son " original Shepard Fairey ". Tucker le félicite et lui raconte que lui aussi lorsqu’il avait lancé son propre label, il avait acheté sa première œuvre d’art. Depuis, son label et sa collection ont grandi mais il n’oubliera jamais l’effet que ça lui a fait d’avoir son premier Picasso dans son bureau. Le père et le fils ont une chose en commun !

Au bar du club, Adam s’installe aux côtés de Jack et propose de lui acheter un verre. Jack comprend qu’Adam veut fêter le succès de son opération chirurgicale oculaire : " je suppose que les félicitations sont de rigueur….seulement, permet moi de te prévenir que quel que soit la qualité de ta vue, tu auras toujours une vision déformée et égoïste du monde "

 

Au tribunal, Sharon est surprise d’apprendre qu’Adam est le témoin de l’accusation mais elle se dit que vu qu’il a reçu une assignation à comparaître, il n’a pas eu le choix. Avery la prévient qu’Adam est impatient de venir à la barre. Cela ne présage rien de bon.

Ricky revient avec ce qu’Avery lui a demandé à propos des jurés.

 

Heather est surprise de le voir parler à Avery. Cette dernière lui demande s’il connaît l’assistante du Procureur. Il n’a pas le temps de répondre qu’Heather s’approche pour demander à son frère s’il travaille pour Avery.

Avery : " c’est quoi le problème ? "

Ricky et Heather répondent en même temps.

Heather : " c’est mon frère "

Ricky : " elle est ma sœur "

 

Au club, dans la chambre de Colin, vêtue d’un déshabillé, Jill allume des bougies en attendant Colin.

 

Au même moment, Colin cherche une bouteille de vin dans la cave de Geneviève. Cette dernière arrive et lui conseille de regarder les bouteilles du fond, ceux sont les meilleurs. Il est admiratif face à sa collection. Elle répond que cela tombe bien car il aura tout le temps de la contempler et referme la porte qui ne s’ouvre que de l’extérieur.

Colin : " Geneviève ? Geneviève ? Ouvre cette porte ! "

Trop tard, elle prend ses bagages et s’en va

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 20:58

Au tribunal, Nick n’en croit pas ses oreilles. Phyllis et Avery sont sœurs ?

Phyllis : " qu’est-ce que tu fais ici ? "

Avery dit à sa sœur que c’est elle qui a appelée Nick mais jure qu’elle n’avait nullement l’intention de révéler leur lien de parenté puis dit à Nick qu’elle est venue à Génoa City pour travailler et que sa cliente est au courant de la situation.

Phyllis : " Sharon est au courant ? Tu te fous de moi ? "

Avery rétorque que c’était son devoir de dire la vérité à sa cliente et les laisse car elle a des formalités administratives à faire.

 

Nick demande à Phyllis pourquoi elle ne lui a pas révélé qu’Avery était sa sœur. Elle lui demande de relativiser car elle a quitté la maison familiale lorsqu’elle n’était qu’une adolescente et Avery n’était qu’une enfant. Personne n’a gardé contact avec personne, fin de l’histoire. Nick veut tout de même savoir pourquoi, elle a tu une partie de sa vie. Bouleversée, Phyllis lui demande d’arrêter de lui poser des questions. De toute façon, c’est connu, elle n’est qu’une « menteuse ». Nick nie avoir voulu la traiter de menteuse. Tout ce qu’il désire, c’est comprendre pourquoi, elle ne lui a jamais dit qu’elle avait une sœur.

Phyllis : « si je te dis que je suis une menteuse, c’est que je le suis. Je t’ai menti sur tout »

Il veut savoir pourquoi elle a fait cela. Elle explique qu’elle voulait tout oublier c'est-à-dire ne plus se souvenir de rien du tout et pour y arriver, il fallait qu’elle mente

Nick : « même à moi ? »

Phyllis : « surtout à toi ? De toute façon, pourquoi parler de personnes que je ne reverrai jamais ? »

 

Nick lui redemande si effectivement, elle n’a gardé aucun contact avec sa sœur. OUI Phyllis lui rappelle que malgré cela, sa sœur va  très bien. Elle ne veut toujours pas parler de son passé, persuadée qu’après le procès de Sharon, Avery repartira d’où elle vient.

 

Au Pénitencier, Sharon lit un magazine lorsqu’elle entend Adam remercier une gardienne. Elle se retourne. Il est effectivement là. Pas contente de le voir, elle lui demande ce qu’il fait là. Adam répond qu’il est venu la voir. Elle ne comprend pas alors, il lui explique que son opération est un succès. Grâce à l’implant sous-rétinien qu’on a mis sous ses yeux, sa vue est redevenue parfaite. Sharon veut savoir s’il est venu la voir en vrai se morfondre en prison.

 

A l’hôpital, Chloé continue à chanter sa comptine lorsque Victoria arrive. Chloé est de plus en plus mal au point parce qu’aujourd’hui, sa fille va subir sa première chimiothérapie. Vicki lui demande si elle n’a pas outrepassée ses droits en parlant de William à Délia. NON Chloé sait que William est le seul à faire rire aux éclats leur fille ! " C’est son papa et elle l’aime…. " Si seulement, il pourrait être là. Vicki lui demande de réfléchir : et si William était parti parce qu’il considérait que c’était mieux pour eux ? Chloé s’en moque car leur fille a besoin de son soutien et il n’est pas là.

 

Au fin fond de sa prison, William se redresse car il entend la porte s’ouvrir. Il cache ses yeux car la lumière l’ébloui. Du coup, il ne peut pas voir que c’est Victor Newman qui vient de rentrer jusqu’à ce que celui-ci lui ordonne de se lever. William dit à Victor qu’il a cru à une hallucination en venant le voir.

Victor : " je suis venu vous sortir de ce trou "

William est surpris car comment Victor a fait pour le retrouver. Qui sait, ceux sont peut-être ses amis qui l’ont mis là.

Victor : " je suis venu pour vous aider "

Loin d’être naïf, William demande ce qu’il désire en échange. Victor n’y va pas par 4 chemins : Il fait sortir William à condition que ce dernier promet de ne plus s’approcher de sa fille. William ne comprend pas pourquoi Victor a fait tout ce chemin juste pour lui interdire de voir sa fille alors qu’il sait très bien qu’il n’a nullement l’intention de respecter son ordre. Victor insiste. William doit s’effacer de la vie de sa fille et ajoute que la seule chose de bien que ce dernier a fait dans sa vie, c’est de fuir Génoa City. William envoie Victor au diable car avec ou sans son aide, il a la ferme intention de retrouver sa femme afin de vivre à ses côtés. Victor déclare que ça n’arrivera pas puisque William doit immédiatement sortir de prison pour effectuer un test de compatibilité pour sauver sa fille. William blêmit en entendant que sa fille souffre de leucémie. Ce crétin de Victor Newman ne lui laisse guère le choix : c’est la vie de sa fille ou son mariage.

 

Au Néon Ecarlate, Colin boit son café. Geneviève entre. Elle lui montre son bouton de manchette tombé lors de ses ébats amoureux avec Jill puis le fait tomber dans la tasse de café en disant : " il ne te manque pas quelque chose…petit cochon "

Il lui demande où est ce qu’elle a trouvé son bouton de manchette. Sur le tapis en dessous de son bureau. Colin se vante d’avoir fait des trucs vraiment cochons là-bas.

Geneviève : " oui, tu es un cochon, et elle une vache " et elle ajoute qu’elle est bien contente qu’il ait donné du plaisir à Jill dans ce bureau car celle-ci ne va pas y faire long feu. Colin ne pense pas que Jill soit virée. Elle fait partie des murs :0036: . Ensuite, ils parlent de leurs prouesses au lit. Geneviève fait comprendre à Colin qu’elle a beaucoup évoluée dans ce domaine.

 

Au Manoir Chancellor, Jill demande à Katherine si elle n’a pas perdu l’esprit ? Comment peut-elle faire de Devon Hamilton, un de ses héritiers ? Elle se tourne vers Mitchell pour savoir si Kay n’a pas été victime d’une arnaque. Il répond qu’il aimerait bien savoir pourquoi sa riche cliente introduit Devon dans son testament mais celle-ci lui a ordonné de le faire sans poser de question. Kay confirme. Jill dit à Kay que si elle n’est pas victime d’une arnaque, elle fait une crise de démence. Mitchell les laisse. Kay veut s’en aller mais Jill la retient parce qu’elle veut toujours connaître la raison de la décision de Jill : " est ce que c’est un bonus déguisé pour Neil "

Kay : " ne sois pas ridicule "

Jill ne comprend pas puisqu’à chaque fois que Kay a modifié son testament, c’était pour un membre de la famille. Les mots magiques sont sortis. Jill fait le lien entre Devon et les recherches effectuées par Paul sur le fils de Tucker : " oh mon Dieu….Devon est le fils de Tucker " OUI Kay l’a prévient que ni Devon, ni Tucker ne sont au courant de leur lien de parenté. Jill est scandalisée par cet aveu cependant, elle accepte de se taire parce qu’elle se dit que comparé à Neil qui est le père idéal, Tucker n’a aucune fibre paternel. Toutefois, elle prévient Kay que Devon risque de lui en vouloir terriblement s’il apprend un jour qu’elle connaissait l’identité de son père biologique et a préféré se taire. Kay accepte de prendre le risque.

 

Au Néon Ecarlate, Devon dit au téléphone à son interlocuteur qu’il vient de signer un contrat à durée indéterminé aux Industries Chancellor. Il n’a plus Tucker McCall dans les pattes et à son nouveau poste, il a carte blanche pour lancer le nouveau label. Ensuite, il fait sa commande de démo.

 

Abby l’a entendu alors, elle vient plaisanter sur les sujet qui les unit : Tucker McCall. Tous les deux sont d’accord pour fonder un groupe de soutien qui aiderait " tous les déçus de Tucker McCall ".

 

Ils parlent de Délia. Devon lui apprend que depuis qu’il sait qu’il n’est pas compatible avec la gamine, il milite pour que tout le monde s’inscrive sur la liste des donneurs d’organes. Elle est touchée qu’il ait eu l’idée de faire le test. Tous les deux compatissent au désespoir de Chloé.

 

A l’Athlétique club, Jack est au téléphone avec les personnes à lui qui recherchent William. Ce dernier reste introuvable.

 

Tucker qui vient d’arriver, l’a entendu et engage la discussion sur le sujet : Ashley lui a demandé aussi de retrouver William. Son équipe le cherche également. Ensuite, il annonce à Jack qu’il veut récupérer Jabot et tient à ce que Jack l’aide sur ce point. Sauf que Tucker ignore que Jack a fait une offre de rachat à Katherine et attend toujours la réponse. Jack ne prendra pas le risque de tout gâché de reprendre le contrôle de la société fondée par son père. Jack se contente de lui dire qu’il est prédateur qui a dépouillé sa propre mère, c’est pourquoi, il préfère ne pas faire alliance avec lui.

 

Sur le patio du néon écarlate, Geneviève et Colin continuent à se disputer à propos de Jill. Lui, la décrit comme une vraie « femme » ce que réfute bien évidemment, Geneviève.

 

Jill arrive. Elle donne RDV à Colin au Manoir Chancellor pour tout à l’heure. Ensuite, elle dit ironiquement à Geneviève qu’elle lui a manquée au bureau. En fait, Jill devait aller en voyage d’affaires mais puisque Délia est malade, elle impose à Geneviève d’y aller à sa place. Elle lui remet son itinéraire. Jack arrive à ce moment-là, content de les voir discuter sans se crêper le chignon. Jill annonce toute joyeuse que l’idée de constituer une équipe avec elle et Geneviève était du pur génie et les laisse.

 

Geneviève rit jaune. Elle ne peut plus contester ce départ.

 

Si Adam s’attendait à trouver une oreille attentive, réjouit et compatissante à son égard en venant voir Sharon, c’est tout le contraire. Elle va même jusqu’à lui interdire de revenir la voir. L’humiliation qu’il lui a fait subir dernièrement a laissé des traces.

 

Sharon le laisse. Adam encaisse le coup ! Avery arrive. Elle fait mine de s’intéresser à son cas en lui demandant qu’est-ce que ça change pour lui de recouvrer la vue. Il répond qu’avant, il était comme dans une prison alors que maintenant, il se sent libre. Avery dit qu’elle a une proposition à lui faire : aider Sharon.

 

Devon est toujours avec Abby à l’Athlétique Club. Katherine les rejoint. Devon en profite pour parler de ses projets musicaux. Abby veut les laisser mais Kay l’en empêche. Elle peut rester surtout qu’elles ont une chose en commun : elles ont été les seules à s’opposer au mariage entre Ashley et Tucker.

 

Abby voit Tucker rentrer dans l’établissement. Kay suit son regard. Abby veut s’en aller mais encore une fois, Kay l’en empêche et rejoint son fils qui est face au bar muni d’une enveloppe.

 

Kay : « est-ce que c’est moi que tu cherchais ? »

Tucker : « regarde ce que j’ai trouvé, Maman » Il se vante d’avoir trouvé toutes les munitions pour la faire tomber. Kay lit le document qu’il lui tend. Dès qu’elle voit de quoi, il s’agit, elle le félicite d’avoir réussi à obtenir le compte-rendu du Conseil d’administration des Industries Chancellor qui a validé l’achat de Jabot. Kay ne s’en fait pas à ce sujet car pour elle, Tucker ne pourra pas utiliser cela pour invalider la vente de Jabot

 

Au Manoir Chancellor, Colin montre à Jill, un document qui prouve qu’il a effectué le test de compatibilité dans le but d’aider Délia. Elle est conquise et se réjouit d’avoir réussi à envoyer Geneviève très loin pendant des semaines ainsi, ils auront le loisir de se fréquenter. Ils s’embrassent.

 

Pendant ce temps, sur le patio, du  néon écarlate, Jack parle boulot au téléphone pendant que Geneviève fulmine. Dès qu’il termine, elle ne manque pas de lui souligner la vraie raison pour laquelle, Jill l’a « envoyée » en voyage d’affaires : Colin. Jack ne peut que constater qu’elle a du mal à se détacher de son ex-mari.

 

A l’intérieur du café, Avery regarde une photo d’elle et de Phyllis. Ce qu’on apprend en voyant cette photo, c’est qu’elle et Phyllis ont une sacrée différence d’âge. Avery pourrait être la fille de Phyllis.

 

Nick arrive et voit la photo : « est ce que c’est vous et Phyllis ? »

 

Avery referme rapidement son ordinateur.

 

Nick : « désolé »

 

Elle lui demande s’il a besoin de quelque chose. Il l’invite à boire du café. Elle accepte.

 

Au Pénitencier, Sharon reçoit la visite de Phyllis. En voyant sa rivale, Sharon suppose que celle-ci est venue pour voir Avery mais Phyllis lui reproche d’avoir gardé secret son lien de parenté avec Avery dans le but de nuire à sa relation avec Nick. Bien évidemment, Sharon nie même si savoir qu’il y a eu de l’eau dans le gaz entre son ex-mari et Phyllis la réjouit. Les larmes dans la voix, Phyllis avoue qu’elle a des secrets qui reviendront peut être la hanter, cependant, elle se fiche que Sharon se moque d’elle. Sur ces mots, elle tourne les talons et s’en va.

 

A l’hôpital, Victoria et Chloé rassurent Délia qui doit subir sa première chimiothérapie.

 

Au même moment, dans sa prison bulgare, William demande à Victor si c’est vrai que sa fille est malade. Victor confirme. William lui dit alors qu’il est cinglé car aucune personne saint d’esprit ne pourrait demander à une personne de choisir entre la femme qu’il aime et sa fille. Malheureusement pour lui, Victor Newman ne lui laisse guère le choix : soit, il accepte d’être libéré de prison et il aura l’opportunité d’effectuer le test de compatibilité pour savoir s’il peut faire un don de moelle osseuse à sa fille et renonce à Victoria ; soit il refuse de renoncer à Victoria et la vie de Délia est en péril.

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 22:49

Chez les Abbott Jr, Victoria est au téléphone. Elle dépose sa tasse, son ordinateur portable sur la tablette mais elle fait tomber une photo de son mariage. Quand elle raccroche, elle remarque la photo, la ramasse et reste une seconde à penser en la regardant.

 

On sonne à la porte. Elle va ouvrir, c’est Jill qui rentre sans y êtres invitée. Victoria croit que sa belle-mère est venue parce que l’état de santé de Délia s’est dégradé. NON Jill est venue la réconforter parce qu’aujourd’hui, ceux sont les 1 ans de  mariage de Victoria et William. (Pas exactement car c’est durant l’épisode diffusé le 09 septembre 2010 sur CBS que William Foster Abbott et Victoria Nicole Newman échangent leurs vœux de mariage.

 

Jill : « c’était un beau mariage »OUI Jusqu’à ce que la Police n’arrive et l’arrête grâce à son père. Personne ne donnait cher à leur mariage pourtant, ils ont connu des jours heureux malheureusement tout a foiré à cause de William. Jill avoue qu’elle n’est pas seulement venue pour la réconforter mais dans l’espoir de voir son fils. Elle pensait qu’aujourd’hui, il reviendrait fêter son anniversaire de mariage. Mais où est-il ? Victoria lui demande de s’en aller. Avant de partir, Jill lui dit qu’elle ne souhaite que son bonheur.

 

Phick-en-septembre-2011.jpgA l’appartement de Phyllis, Nick est avec elle dans son lit. Ils ont passé la nuit ensemble. Nick veut se lever et elle lui reproche d’avoir voulu se sauver en douce mais il lui dit que ce n’était pas le cas. Il voulait juste aller lui préparer son petit-déjeuner favori. Elle est flattée, sauf que les filles vont bientôt se réveiller et qu’elle ne veut pas que Summer se fasse de fausses idées en voyant son père et sa mère ensemble dans un même lit comme lorsqu’ils étaient mariés. Nick estime que c’est peut être pas une mauvaise chose que leur fille sache qu’ils se sont remis ensemble. Elle préfère y réfléchir. Nick déclare qu’ils peuvent dire à Summer qu’il est passé pour prendre le petit-déjeuner avec elles. Ensuite, ils parlent de la situation de Délia. Il sait que ça rappelle à Phyllis la mauvaise période qu’ils ont passés lorsque leur fille était entre la vie et la mort. Elle l’admet et relativise. Aujourd’hui, Summer pette la forme. Nick est certain que ce sera également le cas pour Délia et admet qu’en ce moment, il y a beaucoup de choses à gérer : l’état de santé de Délia ; Faith qui réalise que sa mère est en prison ; le nouveau procès de Sharon qui débute aujourd’hui. Il veut qu’Avery accélère les choses afin que Sharon soit libérée.

 

Phyllis : « il faut que je t’avoue quelque chose à propos d’Avery »

 

Pendant ce temps, au néon écarlate, Avery travaille sur le dossier de Sharon quand à un moment, elle se remémore le baiser échangé hier soir entre sa sœur et Nick. Elle appelle ce dernier afin de lui fixer un RDV.

 

Sam qui est là, l’entend alors, il lui demande si Nicholas peut aider Sharon à sortir de prison. Elle lui répond qu’elle tient à s’assurer que toute personne proche de Sharon sera prête à témoigner s’il le faut. Sam comprend et lui rappelle qu’il est également là. Avery est satisfaite de voir que les amis et la famille de Sharon l’entourent.

 

Au Manoir Chancellor, Esther descend avec un sac de voyage. Dès qu’elle voit sa patronne, elle lui explique que le sac contient des vêtements de rechange pour Chloé puisque celle-ci ne veut pas un seul instant, quitter sa fille.

 

Kay promet de les rejoindre dans une minute. Au moment où Esther sort, elle tombe sur Neil et Devon. Ils se saluent et elle s’en va.

 

Devon dit à Katherine qu’il veut lui montrer un projet qui est sur son téléphone portable. Il se rend compte qu’il a oublié son portable dans la voiture, il part le chercher.

 

Neil profite de la courte absence de son fils pour demander à Katherine pourquoi, elle a lancé un label et pourquoi, c’est son fils qu’elle a choisi pour le diriger. Kay déclare que ses décisions sont professionnelles et non personnelles. Neil a du mal à croire que sa décision n’ait aucun rapport avec Tucker. Il croit que Katherine a prise cette décision juste pour faire enrager son fils.

 

Devon revient, cependant quand il veut montrer ses vidéos à Katherine, elle lui dit qu’elle doit aller voir Délia à l’hôpital. Ils sont surpris. Neil demande ce qui se passe.

 

Kay : « vous n’êtes pas au courant ? »

 

Neil : « non »

 

Elle leur apprend que Délia a une leucémie et seule, greffe de moelle osseuse pourrait la sauver.

 

Devon dit immédiatement qu’il ira faire le test de compatibilité. Neil se joint à son fils. Lui aussi, le fera. Katherine dit à Devon qu’elle connaît Neil depuis de nombreuses années et sait que c’est un homme bien. Par contre, lui qu’elle connaît depuis moins longtemps, ne cesse de la surprendre…en bien ! Ils sourient. Neil est fier de son fiston.

 

Ashley rend visite à son mari : « j’ai besoin de ton aide » OUI

Ashley le supplie de retrouver William pour sauver Délia. Il appelle les personnes qui doivent s’occuper de chercher William. Quand il raccroche, Ashley se lamente à propos de sa nièce et ajoute que lorsque son frère rentrera et découvrira ce que sa fille a traversé en son absence.

 

Tucker : « il ne se le pardonnera jamais »

 

A l’hôpital, Dr Larson rejoint Chloé dans la chambre de sa fille : « les infirmières m’ont dit que vous n’êtes pas rentrée chez vous »

 

Chloé rétorque que c’est ce que le médecin lui a dit quand elle a amenée sa fille se faire ausculter. Le docteur disait que Délia n’avait juste qu’un rhume. Le médecin se défend d’avoir donné un diagnostic avec les éléments dont elle disposait. Aucune erreur médicale n’a été commise. Le docteur propose à Chloé d’aller se dégourdir les jambes. Elle surveillera sa fille.

 

Chloé pense à appeler sa mère. En attendant, elle sort prendre de l’air. Dans le hall, elle tombe sur Ronan : « qu’est ce que tu fais là ? Je t’avais demandé de t’en aller » Il n’arrive pas à placer un mot car elle lui répète de s’en aller. La fuite n’est-elle pas la spécialité de Ronan ? Il tente de s’expliquer mais elle refuse toujours de le voir parce qu’il lui rappelle qu’elle était entrain de s’envoyer en l’air avec lui pendant que sa fille était malade.

 

Une infirmière vient dire à Ronan qu’elle a revérifié, il ne peut pas faire le test préalable à la transplantation. Chloé pense qu’il est venu pour son foie mais il dit qu’il est passé pour vérifier s’il était compatible avec Délia mais puisque lui-même vient de subir, il n’y a pas longtemps, une greffe, il est exclu des donateurs. Elle lui reproche de ne pas le lui avoir dit ça en premier. Il répond qu’il a encaissé parce qu’elle besoin de crier sur quelqu’un. Chloé se lamente de ne pas pouvoir aider son enfant. Il la prend dans ses bras.

 

Quelques instants plus tard, Esther arrive avec les affaires de sa fille.

 

Dr Larson apporte une mauvaise nouvelle : aucune personne inscrite sur le registre nationale des donneurs de dons d’organe n’est compatible avec Délia. Elle attend encore les résultats de toutes les personnes qui ont fait, le test préalable à la transplantation. En parlant de ça, elle se rend compte que le laboratoire est en retard. Avant qu’elle s’en aille, Chloé lui demande qui pourrait être compatible avec sa fille.

 

Dr Larson : » vous Chloé ! »

 

Dans sa chambre, Phyllis dit à Nick qu’Avery n’est pas celle qu’il croit.

 

Nick : « qui est-elle Phyllis ? »

 

Phyllis ne pense pas qu’Avery n’est pas la « Dame Justice » qu’on croit. Certes, elle est brillante mais elle ne tient pas à ce Nick et Noah se préparent à l’éventualité qu’Avery échoue. Nick croit comprendre qu’elle se fait du souci pour Faith et Noah, alors, il lui dit qu’il apprécie. Ensuite, il parle prendre une douche car il doit rentrer s’occuper de Faith et libérer Noah.

 

Dès qu’il est hors de vue, elle appelle sa sœur : « Salut, c’est Phyllis » Avery répond sèchement qu’elles n’ont rien à se dire puisqu’elles ne sont pas parentes.

Phyllis : « nous avons beaucoup de choses à nous dire. Faisons le maintenant »

 

A l’hôpital, Chloé est désespérée. Ronan tente de la consoler en disant que ce n’est parce qu’on n’a pas encore trouvé de donneur que ça ne se fera pas.

 

Dans le hall, Esther montre son mécontentement au Dr Larson. Celle-ci l’invite à venir avec elle pour voir pourquoi, le labo n’a pas encore rendu les résultats.

 

Ashley et Tucker arrivent à ce moment là. Ashley dit à Esther de suivre le médecin. Elle s’occupera de Chloé. Esther la remercie et s’en va avec le médecin.

 

Ashley dit à son époux que cet endroit lui rappelle tant de mauvais souvenirs dont la mort de Colleen. Il lui demande de se souvenir des bonnes choses: des enfants guérissent de cancer et c’est là qu’ils se sont mariés.

 

Ashley regrette toujours que son frère ne soit pas là. Tucker promet que son équipe retrouvera son frère et propose de faire le test préalable à la transplantation. Elle le remercie. Ils s’étreignent.

 

Katherine, Neil et Devon arrivent.

 

Kay : «y a-t-il du nouveau Ashley ? » NON Devon lui dit qu’ils sont venus passer le test. Ashley les remercie du fond du cœur. Ils s’éloignent. Ashley et Katherine expriment leur frustration de ne pas pouvoir être des donneurs potentiels. Ensuite, Kay veut les laisser mais Ashley veut lui parler. Kay accepte.

 

Elles se rendent au Néon Ecarlate. Ashley a tenu à parler à Kay de son attitude envers Tucker. En effet, Mme McCall ne comprend pas que la femme qu’elle connaît et admire depuis des années, traite son fils avec une royale indifférence. Kay rétorque que sa relation avec son fils ne la regarde pas. Ashley pense qu’au contraire, tout ce qui touche son mari l’a touche également. Kay explique que ses différents avec son fils ne sont que d’ordre professionnel. Ashley n’est pas d’accord. Kay a fait de ses décisions concernant Tucker une affaire trop personnelle ; tout comme avec Jack puisqu’elle a embauchée Jill dans son dos. Kay croit comprendre que la véritable raison qu’Ashley voulait lui parler, c’est son frère. Ashley dément et lui avoue qu’elle avait prévenue Jack que Katherine n’hésitera pas à le sacrifier s’il faut qu’elle batte Tucker.

 

Victoria travaille toujours chez elle lorsqu’on frappe de nouveau à la porte, elle va ouvrir, c’est Sam, accompagné d’un chien (un Milou en grand. Désolée, les races des chiens, ce n’est pas mon truc. Si quelqu’un a vu la vidéo et le sait, qu’il n’hésite pas à nous l’informer. Merci d’avance.)

 

Sam explique que le SPA est débordé alors quand il a vu ce chien, il a craqué. Victoria accepte de l’adopter. Elle le surnomme « Keely » qui veut dire « (beau).

 

Nick arrive. Il est surpris de voir un chien, cela ne l’empêche d’adopter rapidement le toutou. Sa sœur lui demande ce qui ne va pas. Il admet être perturbé par tous les événements qui se succèdent actuellement parmi leurs proches. Ensuite, il demande à Sam, si l’idée du chien vient de lui. OUI Nick le félicite. C’était une brillante idée. C’est le moment pour lui de partir. Il est content de passer car il repart avec le sourire, grâce au chien.

 

Après son départ, Victoria câline son chien et hâte de le présenter à Segundo.

 

Kay s’impatiente parce qu’elle estime qu’Ashley lui fait perdre son temps. Ashley lui demande comment, elle est devenue une femme aussi méchante, cruelle et égoïste. C’est son fils, tout de même ! Est-ce que c’est parce qu’il n’a pas besoin d’elle ou parce qu’elle n’a pas besoin de lui ?

 

Kay : « vous n’avez aucune idée de ce que je désire »

 

A l’hôpital, Devon est avec Tucker dans la salle d’attente. Ce dernier admire qu’ils soient venus faire le test. Devon explique qu’ils forment tous une Grande Famille.

 

Tucker « je suis l’intrus de service »

 

Devon : « ce n’est pas ce que je voulais dire et vous avez de la famille ici »

 

Tucker : «c’est vrai ! J’ai une famille et une société. ..J’espère que tu as compris que ton licenciement n’était qu’une décision professionnelle ? » OUI Devon le remercie de lui avoir donné sa chance. C’était une bonne expérience sur son CV ce qui lui a permis d’obtenir un autre travail ailleurs. Tucker est surpris qu’il ait trouvé un autre poste et lui demande qui l’a embauché. Devon n’a pas le temps de répondre parce qu’une infirmière vient les chercher pour passer le test.

 

Avery envoie un sms à Nick lui donnant rendez-vous au tribunal où elle se trouve. Phyllis arrive et la remercie d’avoir acceptée de lui parler. Avery rectifie : elle n’a rien accepté du tout. Phyllis lui rappelle qu’elle voulait lui parler. Avery rétorque que désormais, elle n’a plus de temps pour sa grande-sœur. Phyllis déclare qu’elle s’est mal exprimée lors de son audition. Aujourd’hui, elle se sent capable d’affirmer à la Cour que la clé SD qu’Adam a retrouvé à Hawaï pouvait innocenter Sharon. Avery veut savoir pourquoi elle se montre aussi généreuse.

 

Phyllis : « si je témoigne, tu ne diras à personne que nous sommes sœurs »

Avery : « Michael Baldwin est déjà au courant et quiconque lira ta déposition le saura »

 

Phyllis lui rappelle que personne ne lit les dépositions, alors, personne ne saura au courant si Avery ne dit rien. Cette dernière lui demande pourquoi elle tient tant à cacher « son vilain petit secret » : « de qui exactement tu as honte ? De moi ou de toi ? »

Phyllis : « je n’ai pas honte de moi »

Pour Avery, elle le devrait. Phyllis lui rappelle qu’elle est partie pour de bonnes raisons. Elle ne pouvait plus rester chez eux ; elle ne pouvait plus rester la Phyllis qu’elle était.

 

Avery : « tu as menti à tout le monde »

Phyllis : « oui, j’ai menti »

 

Avery  lui demande si ses enfants ne lui ont jamais demandé s’ils avaient des grands-parents maternels ?  Et ses différends maris, personne ne lui a posé des questions sur sa famille ? SI Phyllis admet qu’elle a menti sur son passé et la supplie de ne rien dire sinon, sa vie ne sera plus jamais la même. Avery n’est pas dupe. Sa grande-sœur se fiche de l’avis des gens, seule, la réaction de Nick lui fait peur.

 

A l’hôpital, les tests sanguins de Devon et Tucker ne sont pas concluants pour Délia. Même s’il reste le test buccal, cela ne présage rien de bon. Par contre, tous les deux apprennent qu’ils ont le même groupe sanguin AB négatif.

 

Tucker : « je suppose que nous somme une espèce rare »  Il suit l’infirmière pour subir l’autre test.

 

Katherine revient et dit à Devon qu’elle est obligée de reporter leur réunion parce qu’elle doit voir en urgence son avocat.

 

Devon : « d’accord ! Appelez-moi quand vous serez prête »

 

Avant de partir, Katherine prend des nouvelles de sa fidèle Esther puis part.

 

Jill les rejoint. Elle a une mauvaise nouvelle. Phillip a fait le test, il n’est pas compatible : « comment va Chloé ? » Pas bien.

 

Dans la chambre de sa fille, Chloé explique à Ronan qu’avant d’avoir sa fille, elle était une véritable peste. A sa naissance, elle a changé par amour pour elle. Chloé avait tant espérer que sa fille ait une vie différente d’elle. Il la console. Dr Larson rentre. Mauvaise nouvelle, Chloé n’est pas compatible. L’intéressée se met à pleurer en disant que ce n’est pas possible puisqu’elle est la maman. Le Dr est désolée !

 

Ronan rappelle à Chloé qu’il reste un espoir : William.

 

Chloé leur demande de la laisser seule.

 

Délia se réveille : »Maman ? On peut rentrer à la maison ? »

 

Neil et Devon sont au Néon Ecarlate. Neil félicite son fils pour avoir très bien gérer tout à l’heure, la situation avec Tucker. Devon le remercie et avoue qu’il est soulagé de ne plus avoir affaire avec Tucker car cet homme est trop froid. Maintenant, il bosse avec Katherine, qui, elle a une meilleure approche de travail.

 

Au même moment, au Manoir Chancellor, Katherine annonce à son avocat, Mitchell Sherman qu’elle rajoute un héritier sur son testament : » Devon Hamilton ». Ce dernier bénéficiera d’une importante part d’héritage. Cela surprend Mitchell mais elle lui ordonne de s’exécuter sans poser des questions. Malheureusement pour elle, une personne va lui poser cette question. Jill !

 

Celle-ci est arrivée un peu plus tôt que prévu et a tout entendu. Elle lui demande pourquoi, elle ajoute Devon dans son testament.

 

Tucker est surpris de voir de nouveau sa femme venir le voir. Elle demande à entrer. Il ne se fait pas prier et lui rappelle qu’elle peut venir à tout moment car c’est encore chez elle. Ashley annonce qu’elle n’a pas oubliée sa trahison mais après tout ce qui est arrivée ces derniers temps, elle a  réalisé qu’il est l’homme qu’elle aime. Ils s’embrassent.

 

Dans la salle d’audience du tribunal, Phyllis dit à sa sœur que Nick ne constitue pas un problème. Avery n’est pas d’accord et rappelle à sa sœur qu’elle ne fait que mentir. Phyllis insiste, personne y compris Nick ne doit savoir qu’elles sont sœurs.

 

Trop tard, elles entendent une voix derrière elles, dire : « QUOI ? » C’est Nick !

 

Avery esquisse un petit sourire

 

A l’hôpital, Chloé explique à sa fille qu’elles rentreront à l’hôpital quand elle ira mieux. Ensuite, elle s’installe à ses côtés pour lui chanter une berceuse « All the Pretty Horses Little »

 

Ronan ouvre discrètement la porte et l’écoute.

 

La voix de Chloé se substitue à une version guitare de la comptine. On voit Victoria assise sur son canapé, avec son chien. Elle regarde la photo de son mariage et se rémémore tous ses souvenirs avec William : leurs débuts (le réveillon 2011). Il était assis ivre sur la chaussée et elle lui avait tendue la main ; leur mariage à Hawaï ; leur première soirée « Father now the best » dans la caravane ;  le jour où ils se sont tatoués leurs prénoms ; le jour de leur mariage à Génoa City. Malheureuse, elle sert très fort son chien contre elle.

 

Quelque part, en birmanie,  William dort à même le sol dans ce qui semble être une PRISON!


 

Vendredi 09 septembre : pas de diffusion d’épisodes pour cause de retransmission de l’Us Open de tennis. Les vainqueurs du dernier grand chelem de l’année sont :


Chez les femmes :  l’australienne Samantha Stosur. Elle a gagné face à l’américaine Serena Williams ;


et chez les hommes : le serbe Novak Djokovic. Il l’a emporté face au tenant du titre, l’espagnol, Rafael Nadal :0091: (un joueur que Novak a battu 6 fois en 6 finales durant l’année 2011).

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 22:45

Au Néon Ecarlate, Michael est au téléphone avec sa femme. Il lui dit qu’il rentrera tard ce soir. C’est là qu’il voit Phyllis entrer sans le voir. Il raccroche et l’interpelle. Phyllis lui apprend qu’elle vient de l’hôpital. Michael est très surpris et demande qui est malade.

Phyllis : " c’est Délia. Elle a une leucémie "

Michael est triste pour l’enfant. Il demande ce qu’il peut faire. Elle lui dit que pour guérir, Délia doit recevoir un don de moelle osseuse. Il décide d’aller à l’hôpital dès qu’il aura une minute pour passer le test de compatibilité. Phyllis trouve ça génial pour Chloé même si elle sait par expérience que tant que Chloé n’aura pas l’assurance que sa fille guérira, rien, n’y personne ne pourra lui remonter le moral.

 

La maladie de Délia réveille des peurs. Michael en profite pour parler d’Avery ce qui ne l’a ne ravit pas. Elle lui rappelle qu’elle ne veut plus aborder le sujet mais il insiste en tentant de lui faire comprendre qu’il faut qu’elle se réconcilie avec sa petite sœur tout comme lui avec Kevin. Phyllis estime que l’inexistence de relation entre Avery et elle est une bonne chose pour toutes les deux. Michael lui rappelle qu’elle sera forcée de voir Avery puisque celle-ci est l’avocate de Sharon. Pas forcément répond t – elle.

 

Ronan Malloy appelle Phyllis mais elle refuse de répondre. Dès qu’elle dit à son ami qui l’appelle, il prend le téléphone et répond à sa place. Il dit à Ronan que Phyllis passera au commissariat aujourd’hui.

Phyllis : " non, je n’irai pas "

Il veut savoir pourquoi a t-elle quelque chose à se reprocher ? NON Elle en a juste marre de se faire harceler. Il propose de l’accompagner mais elle lui dit qu’elle doit passer voir Lucy et Summer. Il lui conseille de réfléchir à ce qu’elle lui a dit au sujet de sa sœur.

 

A l’hôpital, dans la chambre de Délia, Chloé est en panique. Esther lui rappelle que Délia peut être guérie. OUI A condition de trouver un donneur précise t – elle.

Jill : " ils vont lui trouver un donneur "

Délia se réveille et n’est pas contente d’être à l’hôpital. Sa mère fait tout pour la rassurer.

Dans le hall, Katherine et Ashley sont sous le choc de la nouvelle

Kay : " elle avait le nez qui coule alors on pensait que ce n’était qu’un simple rhume "

Ashley : " peut-on la voir ? "

Jack : " Dr Larson ? "

Dr Larson : " où est Chloé ? "

Kevin : " je vais la chercher "

Kay et Jack disent au médecin de ne pas lésiner sur les moyens à employer pour soigner Délia car ils sont prêts à payer la facture.

Chloé les rejoint, prête à faire le test pour savoir si elle est compatible avec sa fille. Le médecin veut d’abord la prévenir afin qu’elle se prépare à l’éventualité qu’elle ne peut pas être compatible avec sa fille, qu’il est très rare que les parents soient compatibles avec leurs enfants. C’est souvent les frères et les sœurs qui ont 30 % de chance de l’être et 70%, ceux sont les dons provenant de la liste nationale des donneurs d’organes. Pour rassurer Chloé, Jill déclare que ceux ne sont que des statistiques. Chloé part avec Kevin faire le test.

Ashley : " nous allons trouver un donneur "

Victoria : " William devrait être là "

Jill : " William serait là s’il savait que Délia est malade "

 

Victoria reçoit le coup de fil de sa mère à qui , elle a chargée d’appeler le Consul américain de Hong-Kong pour savoir s’ils savent où se trouve William. Nikki n’a pas eu d’infos.

Jack dit à Victoria qu’il a une idée mais avant de leur en parler, il veut être sur que ça marche.

 

Ashley déclare que lorsque son frère disparaît, il fini toujours par revenir. Sauf que cette fois, elle espère qu’il ne reviendra pas trop tard.

 

Chloé et Kevin reviennent. C’est au tour des autres de faire le test. Seule, Ashley et Katherine ne peuvent pas le faire. L’une parce qu’elle a eue un cancer, et, l’autre parce qu’elle est trop âgée.

Kevin : " comment va Délia ? "

Jill répond qu’elle dort car elle est épuisée. Rien d’étonnant rétorque Esther. Celle ci s’en veut d’avoir amené sa petite-fille au zoo alors qu’elle était malade. Jill et Kay lui ordonne d’arrêter de culpabiliser parce qu’ils pensaient tous que Délia avait la grippe. Kevin dit à Kay qu’elle est un dur à cuire. Elle lui répond que quelqu’un doit être fort.

 

Elle rejoint Chloé dans la chambre. Cette dernière lui dit qu’elle n’arrivera jamais à surmonter cette épreuve. Kay lui dit qu’elle y arrivera car elle est son homonyme.

Chloé : " je ne suis pas aussi forte que vous "

Kay lui dit que personne ne s’endurcit avant d’être mis à l’épreuve. Aujourd’hui, c’est son tour.

Chloé : " et si j’échoue ? " NON Ce n’est pas une option quand il s’agit de nos enfants lui répond Kay.

 

Au tribunal, Sharon, Nick, Noah, Sam et Victor reprochent à Avery d’avoir oublié la date limite pour contester une preuve. Une avocate de son expérience ne pouvait pas se tromper sur un élément aussi minime. Ils lui rappellent que la preuve qui vient d’être accepter n’est qu’une partie de ce qui s’est passé entre Skye et Sharon. Malheureusement, il démontre cette bande son est préjudiciable pour Sharon. Calmement et sure d’elle, Avery répond qu’elle l’a fait exprès. Ils ne comprennent pas. Elle leur explique qu’il fallait qu’elle ne donne pas la possibilité au DA de rejeter cette preuve au cas où ils retrouveraient la seconde partie de la conversation entre Skye et Sharon. Si c’est le cas, le bureau du Procureur sera obligé de la valider puisqu’ils ont validé la première. Donc, tout va bien ! Elle sort suivie de Noah et Nick. Ils la félicitent pour son coup de bluff : tout le monde et surtout le bureau du DA croit qu’elle est une mauvaise avocate alors que c’est totalement faux.

Avery : " …je dis toujours " sortez couvert à moins d’aller sur une plage de nudistes "

Ils rigolent. Elle dit apprécier qu’ils soient venus soutenir Sharon.

Noah : " bien sur que nous serons toujours là pour elle "

Avery déclare qu’elle s’attendait à ce que Noah vienne puisque c’est sa mère mais elle n’était pas certaine pour Nick.

 

De son côté, dans la salle d’audience, Sharon remercie Sam d’être venu. Il est surpris. Pensait-elle qu’il n’allait pas venir ? NON Mais elle aimerait qu’il ne consacre pas tout son temps à se soucier d’elle. Il lui rappelle qu’il travaille au ranch Newman et qu’il est bénévole au SPA de la ville. Elle précise qu’elle tient à ce qu’il se fasse des amis. Il parle de Victoria Newman avec qui, il s’entend bien. Elle est contente qu’il soit là pour Victoria qui ne va pas bien depuis que son mari est parti.

 

On annonce à Sharon qu’il est temps de repartir au Pénitencier. Ils se verront demain.

 

Dans le hall, Victor dit à Avery qu’il a commencé à douté d’elle mais après sa performance de tout à l’heure, il a une confiance total en elle. Avery rétorque qu’elle aimerait en dire autant de lui. Surpris, il demande des explications. Elle lui parle de son témoignage lors du premier procès de Sharon. Au lieu de l’aider, ce témoignage l’a enfoncé parce qu’il n’a pas dit toute la vérité ; sans compter qu’il aurait pu éviter que Sharon se retrouve en prison s’il était allé l’aider à secourir Skye. Victor ne regrette pas son comportement car il estime que Sharon a eu un moment d’égarement dans sa vie. En effet, Moustache a toujours du mal à avaler que Sharon ait un jour préféré le machiavélique Adam, au fils " exemplaire ", Nick. Cependant, il promet cette fois de dire toute la vérité, rien que la vérité.

 

Satisfaite, Avery part, Sur sa route, elle tombe sur Michael. Ils se saluent.

 

Victor annonce à son avocat qu’il va témoigner en faveur de Sharon.

Michael : " très bien ! Plaidez le 5e amendement " NON Victor dit qu’il dira toute la vérité. Michael lui rappelle qu’il ne doit pas avouer qu’il a essayé de piéger Adam pour le meurtre de Skye sinon, il s’exposerait à des poursuites judiciaires. Victor n’en n’a cure  car il est décidé à tout faire pour que Sharon sorte de prison.

 

Au poste de Police, Sharon est surprise de voir Nick et Noah. Ils disent être venus s’assurer qu’elle allait bien. Ça va pour Mlle Collins ! Avec une avocate comme Avery, comment ne pas aller bien ?

 

Victoria est revenue à l’hôpital pour donner à Kevin le portable de William afin qu’il cherche dedans un indice qui pourrait leur dire où se trouve William.

 

Jack et Ashley décident de s’en aller. Lui, pour faire explorer son idée de tout à l’heure ; elle pour aller voir où est sa fille car ça fait un bon moment qu’elle n’a pas eue de ses nouvelles et elle en profitera pour appeler Traci.

 

Victoria rejoint Katherine et Chloé dans la chambre de Délia. Kay les laisse discuter.

 

Chloé avoue que lorsqu’elle a demandée à obtenir la garde exclusive de sa fille, elle ne s’attendait pas à ce que William disparaisse complètement de la vie de Délia. Tout ce qu’elle désirait c’est qu’il reprenne sa vie en main pour être le père super qu’il a toujours été pour Délia. Aujourd’hui, elle remet en cause sa décision. Vicki lui rappelle qu’elle ne pouvait pas prévoir que Délia allait tomber malade.

Chloé : " où est-il Victoria ? Où est-il ? "

Victoria lui promet qu’ils le retrouveront.

 

Dans la salle d’attente, Katherine est au téléphone avec son mari qui veut rentrer à cause de ce qui arrive à Délia. Elle a beau lui dire de ne pas annuler sa sortie, il refuse. Kevin a bien percé à jour Katherine. Cette dernière joue les dures mais elle a tout de même besoin de son mari. Kay l’envoi gentiment baladé.

 

Michael arrive. Dès qu’il dit à Katherine qu’il veut faire le test de compatibilité, elle l’accompagne au laboratoire. Ensuite, à son retour, il dit à Jill qu’il ne voulait pas annoncer la nouvelle au téléphone à Lauren mais dès qu’il rentre à la maison, il l’a met au courant.

Kevin se fâche parce qu’il n’arrive pas à obtenir le mot de passe de William. Jill conseille de faire une pause. Kevin part chouchouter Chloé.

 

Victoria est arrivée au Ranch : " Papa ? Papa ? Tu es là ? Papa ? " NON Il n’y a que Sam qui est venu s’occuper du poulain dont il a la charge. Vicki conclut que Victor est parti au bureau. Sam lui demande comment va Délia. Pas bien ! La gamine a besoin de son père.

Devant la porte d’entrée du ranch, Jack et Victor tombent nez à nez. Jack prévient tout de suite son meilleur ennemi qu’il sait par avance que Victor n’est pas heureux de le voir ; lui non plus n’est pas très heureux d’être là mais il est obligé de le faire pour le bien de sa nièce. Il explique qu’il a utilisé tous les moyens à sa disposition pour retrouver son frère, sans succès. Il donc venu demander à Victor de rechercher son frère.


Sharon.jpgNoah et Nick sont toujours avec Sharon. Nick décide de s’en aller car il a promis à la nounou de Faith de rentrer plus tôt aujourd’hui. Noah propose à son père de partir à sa place ainsi, ses parents pourront discuter. Nick et Sharon sont fiers de leur fils et ce dernier s’en va.

 

Phyllis arrive au Commissariat pour voir Ronan. Elle voit Nick avec Sharon mais ne fait aucuns commentaires.

 

Nick raconte à Sharon que depuis que Faith l’a vue, elle fait des cauchemars. Sharon préfère qu’il n’amène plus leur fille la voir. Il explique vite que son intention n’était pas l’empêcher de voir Faith. Sharon comprend mais elle ne veut plus que sa fille l’a voit au cas où elle sa condamnation est confirmée. Nick l’assure que ce ne sera pas le cas.

Avery arrive : " je dois parler à Sharon "

Nick les laisse.

 

Avery annonce à Sharon qu’elle a une bonne nouvelle : Victor va témoigner en sa faveur et cette fois, il va tout dire.

 

A l’hôpital, Chloé dit à Kevin qu’il doit penser qu’elle n’est qu’une hypocrite. Surpris, il lui demande comment, elle peut penser une chose pareille. Elle répond qu’elle a critiquer William sur son rôle de père et elle où était-elle quand sa fille a commencé à être malade, elle couchait avec Ronan. Finalement, elle ne vaut pas mieux que William. Kevin l’assure que ce n’est pas vrai car elle est au chevet de son fils tandis que William est parti. Chloé lui demande s’il comprend pourquoi William est parti. Mais à quoi pensait-il ?

Kevin : " c’est William. Il ne réfléchit pas "

 

Katherine, Jill et Esther les rejoignent. Vu qu’elles ne peuvent rien faire de plus, Chloé leur demande de rentrer. Elles acceptent et se disent au revoir. Kay rappelle à Chloé qu’elle n’est pas seule. Cette dernière le sait bien. Tout le monde est là, sauf William.

 

Au même moment, Victoria explique toute paniquée toutes les démarches qu’elle a déjà effectuées pour retrouver son mari. Son père lui demande de se calmer mais elle rétorque qu’elle ne peut pas se calmer car Délia est très malade. Il lui rappelle que Délia bénéficiera des meilleurs soins. A elle de lui rappeler que l’argent ne fait pas tout. Délia a besoin d’un donneur de moelle osseuse et William étant son père a de la chance d’être compatible avec elle. Sans compter que la présence de son père, rassurerait la fillette. Victor rechigne à retrouver William.

 

Le portable de Vicki sonne. Elle s’éloigne pour répondre. C’est Steve, un contact à elle qui essaie de localiser William.

 

Durant son absence, Sam qui a remarqué que Victor ne portait pas son beau-fils dans son cœur, lui demande confirmation. Victor répond que c’est euphémisme : William Abbott n’est qu’une pourriture qui ne mérite pas sa fille et que Cordélia se porterait mieux sans son père.

 

Ensuite, il demande à parler seul à seul avec Sharon. Dès qu’ils sont seuls, Sharon le remercie d’avoir promis à Avery de dire enfin la vérité à la barre. Il veut qu’elle tienne le coup et l’avertit qu’il doit partir mais reviendra très vite.

Sharon : " tout va bien ? " OUI

Nick rejoint Phyllis sur le patio du néon écarlate. Dès qu’elle le voit, elle l’avertit qu’il est inutile qu’il lui donne des explications pour tout à l’heure. Du genre " je dois être là pour Sharon. C’est la mère de mes enfants " car ce refrain, elle l’a déjà entendu à maintes reprises. Et que de toute façon, elle n’est pas sa petite amie. Ils sont juste des ex qui bossent ensemble et qui sont amis.

Nick : " menteuse "

Phyllis : " je ne suis pas jalouse "

Nick : " nous ne sommes pas amis "

Phyllis : " ok ! Nous ne sommes pas amis "

Nick : " nous sommes plus que ça et tu le sais "

Il l’embrasse passionnément. Avery rentre dans le café. Dès qu’elle les voit, elle rebrousse chemin.

 

Au Manoir Chancellor, Jill dit à Esther et Kay que Phillip ignore où est Billy mais il cherche au cas où il peut le retrouver.

 

Esther trouve admirable que tant de gens aient fait le test de compatibilité pour aider Délia. Kay ajoute que durant une tragédie, une famille se resserre les coudes

Jill : " où s’entredéchire "

Ashley dit à son frère que Traci voulait venir mais elle l’a dissuadé de se déplacer. Par contre, elle ira subir le test pour savoir si elle est compatible ou non avec Délia : " bon sang ! Où est Billy ? "

Jack avoue qu’il a contacté toutes les personnes qui étaient susceptibles de l’aider, sans succès. Désespéré, il est même allé demander de l’aide à Victor. Ça fait penser à Ashley d’appeler son mari. Tucker a peut être des relations qui pourraient les aider. Tous les deux jurent que s’ils mettent la main sur William, ils le " tuent " !

 

Au ranch, Victoria a terminé son coup de fil et revient au salon mais son père est déjà parti. Vicki ne comprend pas comment William a pu s’en aller alors qu’il a un enfant : " comment peut-il être aussi irresponsable ? "

 

Sam lui rappelle que William ne pouvait pas imaginer que Délia allait tomber malade. Soit ! Vicki estime qu’il aurait pu au moins laisser un numéro où le joindre, c’est la moindre des choses. Sam rétorque qu’à un moment dans sa vie quand son mariage battait de l’aile, il a songé à fuir car cela semblait pour lui la meilleure solution. Vicki souligne que la différence entre William et lui, c’est qu’il n’a pas fui. Il est resté. Sam conclu en disant que William est peut être parti pour elle.

 

Au même moment, à l’hôpital, Délia se réveille en appelant sa maman. Chloé rassure sa fille et lui demande de dormir.

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 20:37

Lundi 05 septembre: pas de diffusion d'épisode sur CBS pour cause de retransmission de l'US Open de tennis


 

Mardi 06 septembre

 

Au pénitencier, Avery apporte à Sharon la robe que celle-ci portera à l’audience de tout à l’heure. Sharon lui demande si elle a prévenu Nick et Noah. Avery sait qu’ils sont au courant mais ignore s’ils viendront. Toutefois, elle est convaincue qu’au moins, l’un des deux sera présent pour la soutenir.

Avery n’a pas tord car Noah qui est au Néon Ecarlate dit au téléphone à Jack qu’il se rend au tribunal. Jack qui est au club, lui répond qu’il ne pourra pas être là car il doit accompagner son fils à l’école. Ensuite, il lui demande comment, Devon a réagi lorsqu’il a appris que Noah mettait un terme à son contrat avec McCall Unlimited. Noah répond que Devon n’était pas content mais il a compris que c’était une sacrée opportunité pour son copain.

 

Noah voit son père arriver. Ils raccrochent. Ensuite, il annonce à son père que Jack ne sera pas au tribunal. Nick comprend que la priorité de Jack soit Kyle.

 

Au même moment, sur le patio, Sam et Victoria prennent leurs cafés. Il en profite pour lui dire que sa chaudière ne fonctionne plus. Vicki veut appeler un spécialiste. Sam propose de s’en occuper après l’audience de Sharon. Elle le remercie.

 

Nick et Noah les rejoignent. Tout le monde se salue. Vicki dit à son neveu de transmettre à sa mère tout son soutien. Noah invite sa tante à venir le lui dire en personne. Pourquoi pas ? Elle en profitera pour souhaiter à son père un joyeux anniversaire de mariage. En effet, si Victor et Nikki étaient restés mariés, ils auraient fêté leur 9 ans de mariage (dernier mariage en date avec elle : 2002)

Sam est surpris : " vos parents n’ont ils pas divorcés ? " SI mais ils ont gardé une relation très particulière répond t- elle.

 

Effectivement, Victor qui est dans la salle d’audience du tribunal où aura lieu le procès préliminaire de Sharon, est au téléphone avec Nikki. Cette dernière dit avoir bien reçu ses fleurs. Il promet de l’appeler après l’audience et raccroche.

 

Heather est déjà là. Elle lui dit être venue tôt pour revoir son dossier. Il ajoute qu’il a été très surpris d’apprendre qu’elle avait démissionnée du cabinet de Michael Baldwin alors que ce dernier était sur le point de faire d’elle, son associée.

Heather : " j’ai toujours rêvé de devenir Procureur "

Victor trouve bizarre que sa première affaire soit celle de Sharon et commence à lui reprocher de ne pas être impartiale parce que cette affaire touche son ex, Adam. Heather le nie mais Victor n’y croit pas, convaincu qu’Adam a réussi à la convaincre de le laisser quitter la ville. Elle lui rappelle que la décision vient de son patron, Spencer Walsh. Il réplique que Spencer a pris cette décision après l’avoir consulté. Heather ne voit pas ce qu’elle a fait de mal puisque Adam a pu prouver qu’il quittait la ville pour raisons médicales. Victor reste persuadé qu’elle est facilement manipulable par Adam et qu’à ce titre, dès qu’un Juge s’en rendra compte, sa carrière en tant qu’assistante du Procureur sera de plus courte durée que la première.

 

Spencer Walsh arrive. Il annonce à son assistante qu’il sera à ses côtés durant l’audience pour voir comment, elle se débat face à Avery Bailey Clark.

 

Phyllis entre au Néon Ecarlate avec sa petite-fille dans les bras, accompagnée de la nounou. Elle demande à cette dernière si elle compte amener Lucy à la séance de lecture de contes à la librairie. La nounou répond que c’était ce qu’elle avait prévu mais puisque Lucy a l’air si bien là où elle est pourquoi la bouger. Phyllis admet qu’elle est gaga face à sa petite-fille. Même Summer ressent la même chose puisqu’elle a voulu un jour la mettre dans son cartable afin de la montrer à ses camarades de classe.

 

Kevin vient leur proposer du café. Phyllis demande à Lucy de dire bonjour à son oncle et précise que si elle s’est battue pour obtenir la garde de Lucy, c’était pour que cette dernière grandisse avec sa vraie famille y compris Kevin. Il est touché par ses propos !

 

Phyllis câline Lucy.

 

Chloé arrive toute chamboulée à l’hôpital : " où est-elle ? " Jill répond que Délia est allée passer quelques examens accompagnée d’Esther. Ensuite, elle lui explique qua la fièvre de Délia était si forte qu’elles ont été obligées de l’amener ici puis lui demande où est ce qu’elle était passée. Chloé est gênée de dire qu’au moment où sa fille allait mal, elle s’envoyait en l’air avec Ronan Malloy.

Au tribunal, Walsh et Stevens parlent des prouesses d’Avery. Cette dernière arrive, toute brouillonne. Le talon de sa chaussure cassée, ses feuilles en vrac. Elle leur donne l’impression d’être une vraie bordélique, donc, facilement prenable. Heather va vite désenchanter car Avery s’avéra un véritable requin au barreau.

 

Dans le hall, Sharon est contente de voir son fils et son ex-mari. Quelques instants plus tard, Sam, Victoria et Victor les rejoignent. Sharon remercie une nouvelle fois Victor pour la robe et pour Avery. Il répond qu’il ne sera satisfait que lorsqu’il l’a verra chez elle avec ses enfants (si tu l’avais aidé quand elle criait à l’aide à Hawaï, elle ne serait pas en prison)

 

Nick et Victor remarquent à quel point Sam et Sharon forment un beau couple.

Victoria dit à son père que Nikki lui a envoyé la photo des fleurs qu’il lui a envoyées. Victor regrette de n’avoir pas pu les lui donner en mains propres. Ils espèrent tous que Nikki reviendra vite rétabli de sa cure de désintoxication. Ils rentrent dans la salle d’audience.

 

Quelques instants plus tard, l’Honorable Juge Henry P. Morrison fait son entrée. Rapidement, Avery prend le dessus sur Heather. Elle demande à ce que le bureau du Procureur ne cache plus sciemment l’erreur de procédure du précédent procès (des jurés avaient parlé sur le net de l’affaire alors que c’est formellement interdit). Le Juge Morrison prévient Stevens et Walsh qu’ils n’ont plus droit à l’erreur. Avery demande à ce que l’évasion de Sharon ne soit pas retenue pour son futur procès en disant que ça ne concerne pas le " décès " de Skye Newman. Heather objecte car Sharon a tout de même violée la Loi. Avery déclare que le bureau du Procureur pourra toujours porter plainte sur ce chef d’accusation. Le Juge Morrison accepte. Heather objecte mais le Juge ne veut rien savoir et lui dit que si la prochaine fois elle se comporte ainsi, elle sera poursuivie pour outrage à Magistrat.

 

Sharon est contente. Avery lui dit qu’elle n’a encore rien vu.

 

Ronan sonne à la porte du Manoir Chancellor. Nina vient ouvrir. Tous les deux sont surpris de se voir, toutefois, elle le fait entrer. Il lui demande si elle sait où est Chloé. Nina déclare qu’elle sait que Chloé le cherchait. Il lui dit que Chloé l’a trouvé mais ils se séparés sur un malentendu : " je suis venu ici pour m’excuser "

 

Nina est très étonnée qu’il veuille s’excuser alors, elle lui demande si Chloé lui plaît. Il rétorque que ceux ne sont pas ses affaires. Elle prend sa réponse pour un oui ce qui ne l’a ravie pas car pour elle, il ne s’intéresse à Chloé que parce qu’elle est sortie avec son demi-frère, sans compter qu’il y a Heather. Y a t-il pensé ? OUI Heather ne veut plus rien avoir affaire avec lui. Nina lui demande de laisser Heather et Chloé tranquilles.

 

A l’hôpital, Délia et Esther sont revenues. Chloé prend sa fille dans ses bras et constate d’elle même à quel point la fièvre de sa fille est élevée.

 

Esther présente Chloé au Dr Larson qui s’occupe de Chloé. Cette dernière demande au médecin ce qu’a sa fille. Dr Larson répond que les examens sanguins ne sont pas bons mais pour confirmer le diagnostic, il faut qu’il fasse un prélèvement de moelle osseuse. Même s’il ne prend pas un air alarmant, Chloé sent que sa fille va très mal. Esther console sa fille.

 

Au Néon Ecarlate, Kevin s’est installé avec Phyllis. A force de la regarder avec Lucy, il ne peut que constater à quel point, elle s’en occupe parfaitement bien. Elle confirme que tout se passe bien. Kevin veut savoir si elle a des nouvelles de Daisy. OUI Daisy écrit de temps en temps des lettres. Elle répond en restant très vague parce que son objectif est d’éloigner au maximum, Lucy de Daisy. Il approuve. Cependant, il regrette seulement, que Lucy n’aura jamais l’occasion d’appeler une femme " Maman ".

 

Son portable sonne, c’est Esther. Celle-ci lui annonce que Délia est à l’hôpital et ça semble être grave. Il raccroche, donne la nouvelle à Phyllis et se rue à l’hôpital.

 

A l’hôpital, Esther dit à sa fille que Kevin ne va pas tarder. Jill regrette qu’elles ne puissent pas contacter William. Chloé rétorque qu’il a tout fait pour. Jill lui reproche le départ de son fils. Pour elle, si Chloé n’avait pas tout fait pour éloigner Délia de William, jamais, il ne serait parti. Bien entendu, Chloé ne partage pas son point de vue. Elle estime que la perte de la garde de Délia n’est pas une excuse et que William a fui comme il sait si bien le faire. Elles commencent à se disputer. Esther leur demande de se calmer, surtout en présence de Délia.

 

Dr Larson vient chercher Délia. Après le départ de sa fille, en larmes, Chloé déclare qu’elle ne pardonnera jamais à William d’avoir abandonné leur fille. Esther prend sa fille dans ses bras.

 

Quelques instants plus tard, Kevin rejoint Jill et Esther dans le hall. Cette dernière leur explique que les médecins font subir une ponction de moelle osseuse à Délia.

 

Kevin rentre dans la chambre de la gamine dans laquelle se trouve Chloé.

 

Jack arrive. Jill le met au courant des derniers évènements. Jack regrette que son frère ne soit pas là. Jill est toujours persuadée que l’absence de William a été causée par Chloé car celle-ci fanfaronnait qu’elle pouvait s’occuper seule de son fils. Aujourd’hui, Jill sait que Chloé regrette ses agissements.

 

Dans la chambre, Kevin fait de son mieux pour réconforter Chloé mais elle culpabilise terriblement parce que sa mère n’a pas pu la joindre avant d’amener sa fille à l’hôpital. Kevin lui demande pourquoi elle était injoignable. Elle répond qu’elle avait éteint son portable et qu’elle était avec Ronan. Il ne la juge pas et lui conseille de ne pas culpabiliser. Il la prend dans ses bras.

 

Au Manoir Chancellor, Ronan sourit parce que sa mère prend la défense de Chloé. Une fille qu’elle ne porte pas dans son cœur. Nina déclare que Chloé a eu du mal à se remettre de sa rupture avec Chance, elle ne voudrait pas que Ronan profite de la vulnérabilité de la jeune femme. Il est choqué qu’elle le voit comme un profiteur. Nina hurle qu’il a tout de même profiter de sa gentillesse ainsi que celle de Chance.

 

Ronan : « tu ne m’accordes même pas le bénéfice du doute ? » NON Et elle ajoute qu’il est la personne la plus exaspérante qu’elle ait jamais rencontrée. Il réplique qu’elle n’est pas la première à le lui dire et lui redemande où est Chloé. Nina lui dit enfin que Chloé est à l’hôpital parce que Délia est très malade.

 

Au tribunal, c’est l’heure de la pause. Victor en profite pour dire à Avery qu’Heather a eu une liaison avec Adam. Tout ça pour décrédibiliser l’assistante du Procureur. Avery vient voir Heather pour lui dire qu’elle sait qu’elle a eue une liaison avec Adam. Heather rétorque que cette info n’est point pertinente dans l’affaire qui les oppose. Avery déclare qu’elle ne dira rien au Juge mais l’on sent bien qu’elle n’hésitera pas à se servir de cette information s’il le faut.

 

Dans le hall, Kevin appelle Victoria pour lui dire qu’il doit impérativement retrouver William. Vicki lui souhaite bonne chance et lui demande pourquoi, il tient tant à retrouver son mari. Kevin répond que Délia est très malade. Ils raccrochent. Vicki donne la nouvelle aux autres ainsi qu’à Victor et court à l’hôpital.

 

Là –bas, Jack est au chevet de Délia. Chloé et Kevin ne sont pas loin. Ce dernier part chercher du café. Après son départ, Jack demande à Chloé comment, elle va. Elle avoue qu’elle n’est plus sure d’elle. Il l’assure qu’elle est une mère formidable car elle l’a prouvée de maintes fois depuis la naissance de sa fille.

 

Dehors, Nina est arrivée parce que personne ne l’a appelée pour lui tenir informée. Jill lui dit que tout le monde est bouleversé à cause de l’état de santé préoccupant de Délia.

 

Victoria arrive : « où est Chloé ? »

 

Au même moment, Jack sort de la chambre de Délia. Jill répond à Vicki que Chloé est dans la chambre d’où vient Jack. Elle rentre. Délia est contente de la voir car à chaque fois qu’elle voit Victoria, elle croit que son père ne va pas tarder. Vicki l’assure que William aimerait être à ses côtés. Mal à l’aise, Chloé sort de la chambre au moment où Ronan arrive. Il essaie de la réconforter mais elle refuse parce qu’elle couchait avec lui pendant que sa fille était malade. Le voir, la confronte à ses propres choix, alors, elle lui demande de s’en aller.

 

Kevin revient avec les cafés. Ronan et lui se toisent. Sans un mot, Ronan part.

 

Jack est surpris de voir Phyllis. Celle-ci explique qu’elle est venue soutenir Chloé. Ils vont dans la salle d’attente. Après, elle lui demande si ça serait fou que Lucy l’appelle « Maman » Jack lui demande ce que Daniel en pense. Elle l’ignore puisque son fils agit toujours comme si sa fille n’existait pas. Jack n’est ni pour, ni contre son idée. Tout ce qui importe pour lui, c’est qu’elle élève cet enfant convenablement.

 

Au tribunal, Avery demande à ce que le premier enregistrement audio entre Skye et Sharon sur le volcan à Hawaï ne soit pas recevable. Heather rappelle que cette preuve a été acceptée lors du premier procès. Cet argument ne plaît pas au Juge Morrison qui rappelle à Heather que c’est un autre procès et un autre juge. Avery enfonce le clou en soulignant qu’Heather pourrait ne pas être impartiale parce qu’elle a eue une liaison avec Adam Newman, l’ex-fiancé de l’accusée. Le Juge accepte sa requête. Sharon et son camp ont le sourire jusqu’aux dents. Heather fait grise mine. Cela ne dure pas longtemps car elle réussi à inverser la tendance en donnant de bons arguments juridiques. Avery a dépassé la date limite pour contester la validité des preuves matériels devant le tribunal. Mal à l'aise, Avery fouille dans ses papiers. Heather a raison. Le juge Morrison statut enfin en faveur de l’accusation.

 

Dr Larson revient avec les résultats de Délia. Elle propose à Chloé d’aller discuter dans son bureau mais celle-ci refuse car elle préfère que ses proches entendent la mauvaise nouvelle avec elle.

 

Phyllis, Jack, Jill, Nina, Esther, Kevin et Ronan sont à ses côtés.

 

Hélas, le 6e sens de Chloé ne la trompe pas. En effet, le médecin a une mauvaise nouvelle pour elle : Délia est atteinte d’une LEUCEMIE MYELOÏDE AIGUË.

Chloé accuse le coup et demande comment on traite cette maladie. Dr Larson répond que seule une greffe de moelle osseuse est efficace. Un donneur est nécessaire.  Chloé tient à faire immédiatement le test de compatibilité. Dr Larson la prévient qu’il se peut qu’elle ne soit pas compatible avec sa fille.

 

En attendant que l’examen soit fait, Chloé repart voir sa fille. Elle est suivie d’Esther et de Jill.

 

En larmes, elle dit à sa fille que tout ira bien.

 

Dans la salle d’attente, Kevin ordonne à Ronan de partir parce que sa présence fait du tord à Chloé. Bouleversé et toujours sans un mot, Ronan s’en va, cette fois pour de bon.

 

Tout le monde est triste pour Délia et Chloé. Victoria décide de retrouver William.

Jack : « la question est de savoir comment ? »

 

Victoria ignore comment, elle va arriver à retrouver son mari mais elle jure d’y arriver

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 20:35

Jill range le bureau de Geneviève qu’elle et Colin ont mis en désordre pour leurs ébats amoureux. Geneviève rentre au moment où elle a tout fini.

Jill : " vous êtes de retour "

Geneviève : " bravo ! Quel sens de l’observation "

Jill fanfaronne à propos de sa journée qui a été bénéfique. Jack les rejoint. En premier, il leur demande si elles ont été sages. OUI Bonne nouvelle car elles doivent se mettre au travail. Il remet à chacune un dossier. Jill et Geneviève devront s’occuper de la campagne publicitaire des fêtes de fin d’année. Chacune espère faire bonne impression au Boss. Jill décide d’aller travailler à la maison. En partant, elle prend une fleur de son bouquet afin de notifier à Geneviève qu’elle n’a rien eu et part.

 

Jack et Geneviève s’installent sur le canapé pour travailler. Elle a des idées pour une gamme de produits et s’arrête car elle a remarqué un bouton de manchette par terre. Quand elle s’approche pour le ramasser, elle reconnaît le bouton de manchette de son ex-mari et constate que toutes les affaires sur son bureau ont été déplacé : " oh non ! ne me dit pas qu’ils ont osé… "

Jack : " ce ne serait pas la première fois que Jill confonde son bureau à son boudoir "

Geneviève : " c’est dégoûtant ! " Elle comprend mieux pourquoi Jill avait cet air si béat tout à l’heure. Elle part prendre de quoi nettoyer son bureau. A son retour, il lui confie que Jill n’affichera pas ce sourire longtemps parce qu’il compte racheter les actions Jabot de Katherine, ainsi, il deviendra l’actionnaire majoritaire de la société. Quand ça sera fait, il mettra Jill à la porte, et, Geneviève sera seule aux commandes du Département Marketing. Elle le remercie qu’il se soit confié à elle : " crois moi, je sais à quel point, c’est important de reprendre une entreprise familiale "

Jack continue dans ses confidences en lui disant qu’après avoir récupéré Jabot, il fera tout pour prendre possession de " Beauty of Nature " dans le but de créer, la plus grande société cosmétique du monde. L’ambition de Jack l’impressionne et elle se dit chanceuse d’être à ses côtés pour l’aider à atteindre ses objectifs.

 

Heather travaille au Gloworm lorsque Nina s’approche d’elle. Après l’avoir invectivé à de nombreuses reprises parce qu’elle rendait Heather responsable du retour de Chance dans l’armée, Nina se montre toute mielleuse à son égard. Heather ne s’y méprend pas et lui demande ce qu’elle veut. Nina répond qu’elle veut lui parler de Ronan.

 

Pendant ce temps, ce dernier s’envoie en l’air avec Chloé.

 

Nina demande à Heather de parler à son fils. Cette dernière lui apprend que tout à l’heure, Chloé cherchait Ronan, peut être qu’elle a réussi à le faire parler. Nina en doute, persuadée que Ronan est beaucoup plus attiré par Heather que Chloé. C’est flatteur mais Heather n’est pas emballée. Nina lui présente ses excuses pour l’avoir traité durement au moment du départ de Chance " je cherchais un bouc émissaire. Désolée que ce soit tombé sur toi "

Heather accepte ses excuses. Cependant, elle déclare ne pas vouloir parler à Ronan car c’est une perte de temps.

 

Pendant ce temps, Chloé et Ronan savourent l’instant présent. Elle lui dit qu’elle n’était pas venue pour ça mais pour parler. NON Pour l’invectiver rectifie t-il. Elle insiste qu’elle veut des réponses. Il n’avait pas qu’à sortir vêtu tout simplement d’une serviette. Ronan répond qu’il sortait de la douche. Ils flirtent au point de remettre le couvert

 

Au Manoir Chancellor, Katherine dit au revoir à Esther et Délia qui partent au zoo. Après leur départ, elle dit à Paul qu’il peut parler librement, il n’y a qu’eux dans la maison. Paul lui annonce qu’il a découvert qui est le fils de Tucker McCall : c’est Devon Hamilton.

 

Pendant ce temps, devant l’appartement-bureau de Tucker, Devon est au téléphone avec Neil qui lui demande s’ils peuvent se retrouver au club avec Lily tout à l’heure. Devon répond qu’il le rappellera pour lui donner une réponse et raccroche. Ensuite, il frappe à la porte de Tucker. Ce dernier vient ouvrir et dès qu’il le voit, il lui rappelle qu’il a dépassé le délai qu’il lui avait fixé. Devon demande à rentrer. Dès que c’est fait, il explique à son patron (et accessoirement, père même s’ils l’ignorent) qu’il n’a pas réussi à remplacer Noah dans un délai aussi court. Par contre, dans l’avenir, il pourrait produire sa petite-sœur, Ana qui est une excellente chanteuse. Pour le moment, elle ne peut pas parce qu’elle suit ses études. Tucker rétorque qu’il ne veut pas attendre et puisque Devon n’a pas respecté ses engagements, bien que ça soit un gentil gars, il est viré !

 

Au Manoir Chancellor, Katherine est surprise d’apprendre que le fils adoptif de Neil et Drucilla Winters est son petit-fils. Le choc de la nouvelle passée, elle lui demande comment, il a fait pour faire le rapprochement. Paul répond qu’il a chercher l’identité de " Candy Cane " , la femme qui était amoureuse de Tucker quand ils étaient jeunes. C’est ainsi qu’il a découvert que " Candy Cane " s’appelait en effet " Yolanda Hamilton ", la mère biologique de Devon. Il a ensuite retrouvé la tante de Yolanda, Virginie. Cette femme lui a dit qu’elle ne connaissait pas le père biologique de Devon parce que Yolanda n’a jamais été bavarde à ce sujet. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’il faisait partie du groupe de Rock avec lequel, Yolanda traînait et que son surnom était " Mick ". Kay se souvient que c’était le surnom de Tucker. " Mick " est une abréviation de McCall. Elle n’arrive toujours pas à croire que son petit-fils vit à Génoa City : " Tucker ignore qu’il travaille avec son propre fils "

Paul estime qu’elle devrait révéler ce secret surtout pour Devon qui s’est toujours posé des questions sur son père biologique. Elle refuse prétextant que Tucker a eu toute une vie pour découvrir qui est son fils, il ne l’a pas fait alors qu’il avait plus d’éléments qu’eux. Paul lui conseille de ne pas laisser ses problèmes avec son fils interférer dans cette histoire mais elle ne veut rien savoir et lui ordonne de ne rien dire. De toute façon, Paul ne peut rien dire car il est soumis au secret professionnel.

 

Le téléphone sonne, c’est Neil qui annule le RDV avec Katherine. Elle accepte et lui demande ce qui se passe.

Neil : " Devon vient d’appeler. Tucker l’a renvoyé et il est déçu "

Katherine déclare que son annulation tombe bien car elle aussi doit aller parler d’urgence à quelqu’un. Elle se rend chez son fils pour faire la paix mais il refuse de l’écouter. On ne peut pas le blâmer car la dernière fois qu’elle est venue avec un drapeau blanc, c’était pour mieux le voler (Jabot). Vexée, elle part sans lui dire qu’elle a retrouvée son fils biologique.

 

Au Manoir Chancellor, Jill rentre. Esther est avec Délia qui est allongée sur le canapé, malade ! Jill est surprise de voir sa petite-fille dans cet état là puisque le médecin disait qu’elle allait mieux. Esther lui explique qu’en début de journée, Délia allait bien. C’est à leur retour du zoo, qu’elle a remarquée que la gamine faisait de la fièvre. Toutes les deux pensent que Délia a la grippe.

Délia : " maman ? "

Esther promet à Délia que sa maman va vite rentrer. Elle appelle sa fille mais tombe une nouvelle fois sur son répondeur.

 

Quelques instants plus tard, la fièvre de Délia a augmenté. Jill appelle Chloé. Elle reste injoignable : " Chloé, où diable êtes-vous ? Délia est malade et a besoin de vous "

 

Chloé est toujours dans les bras de Ronan. Ce dernier lui propose un verre mais elle veut savoir pourquoi, il a quitté Génoa City. Il refuse de répondre mais elle insiste alors, il lui dit que son départ a un rapport avec son travail. Chloé ne le croit et décide de partir car elle a promis à sa fille d’aller manger un glace après le zoo. Il tente mais elle ne veut pas rester et déclare qu’elle sait qu’il est parti à cause de Nina et Chance.

 

Après son départ, Ronan a l’air bien ébranlé.

 

Nina est toujours avec Heather au Gloworm. Cette dernière n’a toujours pas l’intention d’aller parler à Ronan. Paul arrive. Heather les laisse car elle doit aller au tribunal. Paul dit à Nina qu’il est content que les deux femmes se reparlent. Elle lui dit qu’elle a présentée ses excuses à Heather et lui a demandé si, elle pouvait parler en son nom à Ronan. Paul doute que cela soit possible, vu la façon dont Ronan a traité sa fille. Elle en convient mais avoue que ça lui brise le cœur de ne pas avoir une relation mère-fils avec Ronan.

 

Au club, Devon explique à son père pourquoi Tucker l’a renvoyée. Neil console son fils mais ne peut s’empêcher de lui dire que c’est peut être un signe que Tucker l’ait renvoyé. Ne devrait-il pas arrêter la musique pour se consacrer à ses études. Devon le prend très mal car son rêve a toujours été de travailler dans la musique et le laisse.

 

Quelques instants plus tard, Neil se pointe chez Tucker : " je dois vous parler de mon fils "

Tucker se défend : il ne dirige pas une association caritative mais une entreprise qui doit faire des bénéfices. Neil lui reproche d’avoir donné des objectifs impossibles à son fils. Tucker rétorque que lui au moins a donné la chance à Devon d’évoluer dans le monde où il veut travailler alors que Neil le pousse qu’à suivre des études qui ont pour avenir qu’un boulot de bureaucrate. En conclusion, Tucker accuse Neil de ne rien faire pour son fils.

Neil est furieux : " comment osez-vous m’insulter ? Vous ne me connaissez même pas ! " Il lui interdit de le juger car il n’a pas d’enfants. Tucker réplique qu’aussi longtemps que Neil ne viendra pas chez lui discuter ses décisions professionnelles, il ne dira plus rien sur lui ou Devon: "Je ne suis pas son père, mon travail n’est pas de lui tenir la main."

 

Devon quant à lui retrouve Katherine au club. Il lui avoue qu’il a été surpris de recevoir son appel. Kay lui dit qu’elle sait que Tucker l’a renvoyée et que c’est une bonne nouvelle pour elle parce qu’elle tient à l’embaucher au poste de directeur artistique des Industries Chancellor. Et oui, qui a dit que les liens du sang n’étaient pas si important ? A la seconde où Katherine a su que Devon était son petit-fils, elle a décidé de créer un label rien que pour lui.

 

Au même moment, Paul appelle Katherine sur son portable mais tombe sur son répondeur. Il lui laisse un message où il lui demande de réfléchir à ce qu’il lui a dit : cacher la vérité ne fera qu’empirer la situation pour tout le monde.

 

Au Gloworm, Heather tombe sur Ronan. Elle en profite pour lui demander de rester le plus loin possible d’elle si professionnellement, ils n’ont rien à se dire .

 

Chloé rentre à la maison : " Coucou ? Il y a quelqu’un ? "

 

Nina est soulagée de la voir. Chloé lui demande ce qui se passe. Elle lui répond qu’au moment, où elle arrivait, Jill et Esther ont amené Délia à l’hôpital. Chloé se précipite à l’hôpital.

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 21:54

C’est le matin à Génoa City. Neil rejoint sa patronne au Gloworm. C’est une réunion d’affaires où ils parlent des bénéfices démentiels que s’est fait Jabot durant le mois dernier. Les ventes ont explosés ! Jabot réalise son meilleur trimestre depuis son lancement. Ils sont satisfaits ! Neil se plaît à imaginer la réaction de Tucker lorsqu’il aura connaissance des chiffres. Kay rétorque que son fils aura une crise d’apoplexie quand il apprendra qui dirige le département marketing.

 

Neil est surpris qu’elle ait embauchée quelqu’un. Kay répond qu’elle a embauchée quelqu’un à ce poste mais Jack également. Ils sont donc décider de les laisser travailler ensemble et voir ce qui se passe.

Neil : « vraiment ? Qui ? »

Katherine : « Jill et Geneviève »

Neil n’en revient pas : « Gen…Geneviève Atkinson ? »

Kay : « oui »

Il pense qu’elle va droit au pugilat avec ces deux femmes. Déjà qu’elles partageaient le même mari, les voilà qui partage le même boulot. Cela n’augure rien de bon. Kay pense qu’au contraire, cette rivalité sera tout bénef pour l’entreprise car chacune voudra marquer son territoire avec des idées innovantes.

 

Au Néon Ecarlate, Kevin et Eden voient Colin entrer. Eden s’installe au bar pour le servir. Il commande un café. Derrière lui, Jack arrive et commande plusieurs cafés et des pâtisseries aux frais de Colin parce que ce dernier lui a fait payer sa note de restaurant la nuit dernière. Colin déclare amuser que c’est un petit prix à payer en retour puisque Jack s’occupe de ses ex-femme. Les deux hommes se souhaitent bonne chance dans leur relation avec Jill et Geneviève.

 

Chez Jabot, Jill rentre dans son bureau. Elle est surprise de voir que deux bureaux identiques ont été installés face à face. La surprise est encore plus grosse lorsqu’elle voit arriver, Geneviève avec un bouquet de fleurs. Celle-ci lui dit bonjour.

 

Jill : « tu es de retour ! »

Geneviève: « Jack dirige la société. »

Jill: « Katherine possède la société »

Chacune prend son i-phone pour appeler la personne qui l’a embauchée.

 

Au Manoir Chancellor, Chloé descend dans le salon. Dès qu’elle voit Nina assise, songeuse sur le canapé, elle s’excuse. Nina l’assure que tout va bien et lui demande des nouvelles de Délia. Chloé répond qu’après avoir avaler la soupe au poulet de sa mère,  sa fille va mieux. Apparemment, ce n’était qu’un vilain petit virus. Parler de Délia, les amènent à parler des fils de Nina. Chloé lui demande si elle a des nouvelles de Chance. NON Elle a un fils qui peut être à 7000 milles km d’ici

 

Chloé : « et un autre pas juste à quelques pas d’ici »

Nina dit toute malheureuse qu’au vue de l’attitude de Ronan, c’est comme si, il était à des millions de km d’elle.

 

Pendant ce temps, au poste de Police, Ronan remarque qu’un courrier destiné au bureau du District Attorney traîne toujours sur le bureau d’accueil. Il demande donc à ses collègues pourquoi, personne du bureau du DA n’est pas encore venu le chercher. C’est là qu’il entend Heather dire que cette personne est là. Ronan admet qu’il ne s’attendait pas à la voir. Elle rétorque qu’il n’est pas le seul à avoir quitté la ville comme si de rien n’était mais la différence avec elle, c’est qu’au moins, elle a dit au revoir à sa famille et ses amis. Ronan préfère changer de sujet mais elle lui demande s’il a au moins parler à sa mère. Il se contente de dire à ses collègues que si on veut le joindre, il sera au club athlétique.

 

Daniel rend visite à Lily. Cette dernière est gênée de le voir. Il est venu pour l’inviter à aller en balade avec les jumeaux. Elle refuse disant que les enfants ne sont pas habillés. Il veut rentrer dans la maison pour attendre qu’elle prépare les enfants mais elle l’en empêche et lui dit qu’elle a un rendez-vous. Il aurait pu partir, cependant, Cane vient dire à Lily qu’il a mis des affaires des jumeaux dans la machine à laver.

 

Daniel rentre à l’intérieur. Avant qu’il dise quoique ce soit, Lily lui dit que Cane n’a pas passé la nuit chez elle. Ils ne se sont pas remis ensemble.

 

Daniel : « alors que fait-il ici ? »

 

Lily répond qu’elle vient de réaliser que Charlie et Mattie ont besoin de leur père. Daniel rétorque que ses enfants n’ont pas besoin d’un homme qui rend leur mère malheureuse. Lily lui explique qu’elle doit faire la distinction entre ses sentiments et les besoins de ses enfants. Daniel est scandalisé car Cane lui a quand même fait beaucoup de mal. Ce dernier intervient pour dire à Daniel que ceux sont ses enfants. Mattie pleure. Cane part s’occuper d’elle. Dès qu’il est hors de vie, Daniel demande à Lily comment, elle peut laisser Cane rentrer de nouveau dans sa ville. Lily insiste toujours sur le fait que Cane est là pour les enfants. Si tel est le cas pourquoi ne s’arrange t- elle pas à organiser des visites en dehors de chez elle lui demande t-il ? Elle aurait dû d’abord régler ses problèmes avec Cane au lieu de l’accepter de nouveau dans sa maison. Lily déclare qu’il a raison mais pour le moment, elle a besoin qu’il lui accorde du temps pour y arriver.

 

Chloé est arrivée au Néon Ecarlate. Kevin vient lui demander des nouvelles de Délia. Elle lui dit que le médecin a fait des analyses médicales à sa fille mais pour le moment, elle va mieux. Kevin est soulagé ! Eden vient apporter son café à Chloé. Cette dernière invite Kevin à déjeuner puisque sa fille doit aller au zoo avec sa mère. Il refuse car il a un RDV. Elle est surprise mais fait bonne figure en lui disant qu’elle est contente pour lui.

 

Jack est arrivé chez Jabot. Il est en pleine conversation avec Katherine qui lui demande de régler le conflit entre Geneviève et Jill. Il remet à une salariée, Whitney les pâtisseries qu’il a achetées pour le personnel et rentre dans le bureau de ses deux directrices marketing.

Jack: Stop! Tels sont les faits. Vous deux, allez devoir trouver une façon de travailler les uns avec les autres. Les deux femmes lui tombent dessus. Comment a-t-il osé les mettre dans le même bureau. Il leur répond qu’elles ont toutes les deux de précieuses compétences.

Geneviève : « des compétences ? Tu plaisantes ? » Elle dit ça en parlant de Jill. Cette dernière réplique que l’étendue du vocabulaire de Geneviève s’arrête à deux mots. Geneviève répond que Jill a un manque de créativité. Jill n’arrive pas à croire ce qu’elle lui dit alors car pour elle, Geneviève ne serait pas capable de lire un plan marketing si on le lui envoyait dans la figure. Geneviève réplique que Jill ne reconnaîtrait pas une idée créative même si on le lui donnait avec un bon coup dans le derrière. Jill lui demande de passer à l’acte pour voir.

 

Geneviève : « oh ne me tente pas ? »

 

Au Poste de Police, Chloé est surprise de voir qu’Heather retravaille là. Heather lui demande des nouvelles de Chance. Personne n’en n’a répond Chloé. Ensuite, elle lui dit qu’elle cherche Ronan.

 

Heather : « bien sur ! »

 

Chloé comprend qu’Heather croit qu’elle court après Ronan, alors, elle précise qu’elle est venue lui dire ses 4 vérités car maintenant, elle se sent prête à l’affronter. Heather l’encourage à le faire et lui dit où trouver Ronan. Chloé part à l’Athlétique Club.

 

Chez Jabot, Jack sépare les deux femmes qui voulaient en arriver aux mains. Puis, il menace des les virer parce qu’il refuse qu’elle détruise tout ce qu’il a mis un chien fou à construire depuis son retour dans l’entreprise fondée par son père. Il insiste sur le fait qu’il a fait des pieds et des mains pour revenir travailler là, alors, rien ni personne, même pas elles, gâcheront la fête. A moins qu’elles trouvent un moyen de mettre leur égo de côté et de travailler ensemble, c’est la porte. Le message passe correctement !

 

Il part dans le hall, où il appelle Katherine pour lui annoncer la bonne nouvelle. Ensuite, il demande à la rencontrer au Gloworm. Kay lui donne RDV chez elle. Quand elle raccroche, Neil lui demande si elle ne veut pas rester pour discuter avec leur fournisseur. NON Elle tient à rentrer chez elle. Il lui demande de souhaiter bon voyage à Murphy. Monsieur « Katherine Chancellor » par pêcher en Alaska. Il lui demande comment vont Jill et Geneviève. Elle répond qu’elles ont acceptées de travailler ensemble. Neil se demande combien de temps ça va durer.

 

Pendant ce temps, Jill et Geneviève mettent leurs effets personnels sur leur bureau respectif. Elles ont une chose en commun : la photo de Charlie et Mattie.

 

Au Néon Ecarlate, Eden fait remarquer à Kevin que tout va mieux entre Chloé et lui. OUI Il déclare que depuis que tous les deux ont compris qu’entre eux, l’amitié était meilleure que l’amour, tout va mieux. Un peu comme elle et Noah. Mal à l’aise, elle préfère changer de sujet en le félicitant d’avoir menti à Chloé qu’il a un rendez-vous galant. Kevin rétorque qu’il a un rendez-vous galant.

 

Daniel arrive mécontent : « salut, tu as une minute ? »

Kevin : « oui »

 

Eden émet le souhait d’entendre ce qu’il a à dire. Daniel accepte. Un point de vue féminin serait le bienvenu. Daniel leur explique qu’il vient de chez Lily : « devinez qui était là ? »

Kevin : « NON ! Cane ? » OUI Daniel est furieux parce que Cane se comportait comme si rien ne s’était passé. Eden lui demande ce qu’il compte faire. Daniel aurait bien mis ce crétin à la porte mais Lily le lui en a empêché. Cependant, il jure qu’il ne laissera pas cet imbécile faire du nouveau du mal à Lily. Eden demande si ce qui s’est passé entre les Atkinson était si grave. OUI Répond Kevin. Cane a envoyé Lily à l’hôpital psychiatrique !

 

Pendant ce temps, chez Lily, Cane plie les vêtements des enfants tout en disant qu’il n’en revient pas que leurs enfants aient tant grandis. Il est également content que les enfants le reconnaissent et ajoute qu’il leur a manqué à tous (les jumeaux, Humphrey et Lily).

 

Mal à l’aise, Lily lui propose un café. Il préfère qu’elle lui dise ce qu’elle a dans la tête. Lily répond que c’est bizarre de le voir là quand elle pense que la dernière fois qu’il est venu dans cette maison, il s’était fait passer pour un fantôme. Cane aimerait lui présenter une nouvelle fois des excuses mais elle l’en empêche et le prévient que ce n’est pas parce qu’elle accepte qu’il voit les enfants que cela va effacer tout ce qui lui a fait subir durant ces 7 derniers mois.

 

Sur le terrain de basket de l’Athlétique Club, Ronan fait des exercices avant de jouer. Dès qu’il termine, il se baisse pour prendre son ballon quand il voit un pied se poser sur le ballon. Il lève les yeux, c’est Chloé.

 

Au Néon Ecarlate, une fille d’origine asiatique demande à Eden si Kevin est là. Eden lui tend la main et se présente. La fille lui donne son nom. Elle s’appelle Jodi Wing. Kevin vient l’accueillir. Ils décident d’aller manger dans le nouveau restaurent mexicain qui vient d’ouvrir. Jodi part se refaire une beauté. Eden en profite pour présenter ses excuses à Kevin parce qu’elle ne l’a pas cru quand il disait avoir un rdv galant et lance une vanne en disant que Jodi est si jolie qu’il doit se méfier qu’un mari n’apparaisse pas subitement. Kevin comprend qu’elle fait allusion à Daniel. Elle lui demande ce que ce dernier va faire. Kevin ne sait pas mais espère que Daniel tiendra sa langue.

 

Et bien, ce n’est pas le cas car dès que Neil dit au revoir à son fournisseur, Adam, Daniel se rue vers lui pour lui dire que Cane est de retour dans la vie de Lily.  Tous les deux sont inquiets pour Lily. Que manigance, cette fois, Cane ?

 

Ce dernier est toujours chez son ex-femme. Il est au téléphone avec son ancien employeur, le bar « Chez Jimmy » qui accepte de le reprendre car le poste de barman qu’il a laissé n’a pas encore été pourvu. Dès qu’il raccroche, il annonce la bonne nouvelle à Lily. Cette dernière se dit que c’est dommage que ce qu’il leur a fait subir ne s’efface pas aussi facilement que l’obtention de son poste. Il déclare qu’il est prêt à passer le reste de sa vie à se faire pardonner. Lily le prévient qu’elle pensait vraiment ce qu’elle a dit à Daniel : il a le droit de faire partie de la vie de leurs enfants mais sa vie à elle, pas touche ! Cane promet de ne pas dépasser les limites. Lily accepte de revoir un codicille de leur divorce : il aura droit à des visites surveillées et lui demande de s’en aller. Il demande de l’appeler dès qu’elle aura établi les modalités des visites surveillées et s’en va. Lily reste là, à réfléchir.

 

Sur le terrain de basket du club, Ronan demande à Chloé quel est son problème. Elle répond qu’elle veut savoir à quel jeu, il joue avec Nina. Ne réalise t-il pas que sa présence fait du mal à sa mère ? Il répond qu’il est là pour faire son travail. Elle ne comprend pas pourquoi, il ne peut pas voir que Nina est une mère aimante et ajoute que s’il est incapable d’être un bon fils, il peut au moins se montrer respectueux à l’égard de Nina en quittant la ville. Il lui rappelle que son boulot est de retrouver un meurtrier, c’est loin d’être négligeable. Chloé estime qu’il existe plein d’autres flics dans la ville qui pourraient le remplacer. FAUX ! Il est le meilleur ! Elle lui conseille une nouvelle fois de se montrer en homme et de partir.

 

Ronan : « tu penses sérieusement que la seule raison pour laquelle, je suis revenu ici, c’est le travail ? » OUI Puisque c’est tout ce qui le préoccupe. Il rétorque qu’elle n’a aucune idée de la raison pour laquelle, il a quitté Génoa City et la raison pour laquelle, il est revenu. Ronan la laisse planter là !

 

Dans le bureau de Geneviève et Jill, personne ne parle mais Jill ne peut s’empêcher de taper fort sur le clavier de son ordinateur portable. Geneviève annonce qu’elle prend une pause. Jill l’encourage à y rester le plus longtemps possible. Au moment où elle veut partir, un livreur arrive avec un beau bouquet de fleurs. Geneviève pense que c’est Jack qui le lui envoie. Jill lui demande comment, elle peut conclure une chose pareille sans lire la carte. Geneviève répond que de toutes les deux, elle est la seule à sortir avec un homme romantique et demande au livreur où elle doit signer.

Livreur : « ici, Mlle Fenmore »

 

Jill rigole de façon triomphante. Gênée, Geneviève s’en va s’en un mot.

 

Jill signe et demande au livreur de déposer le bouquet de fleurs sur SON bureau. Il le fait et part. Elle prend la lettre qui accompagne les fleurs lorsqu’elle entend derrière elle, Colin lui dire qu’il espère que les fleurs lui ont plu.

 

Katherine rentre à la maison. Nina nage toujours en plein blues car tout dans cette demeure lui rappelle Chance. Kay promet que son fils reviendra. Nina est triste également à cause de Ronan mais Kay lui demande d’arrêter de culpabiliser car elle et Chance ont tout de même sauvé la vie de Ronan.  Ce dernier est adulte, il doit donc assumer la responsabilité de ses actes. Peut être mais il reste son fils, et c’est un crève cœur. Malheureuse, elle décide d’aller prendre de l’air.

 

Jack est arrivé chez Katherine. Cette dernière le prévient que s’il est venu à propos de Jill et Geneviève, elle n’a pas le temps. Jack avoue qu’il est venu prêcher pour sa paroisse : il veut qu’elle lui revende ses actions de Jabot Cosmétiques afin qu’il devienne l’actionnaire majoritaire. Kay n’a pas l’air emballée. Il lui rappelle qu’elle a rachetée Jabot juste pour donner une bonne leçon à son fils. Désormais, la bataille est terminée puisqu’elle a gagnée. Elle n’a donc plus aucune raison de garder Jabot, alors, que lui pour lui, cette société aura toujours une valeur affective.

 

Chez Jabot, Colin dit à Jill que c’est Jack qui lui a parlé de son nouvel emploi et de sa nouvelle collègue. Il a donc pensé lui envoyer des fleurs pour lui souhaiter bonne chance. Elle le remercie pour les fleurs et s’excuse de lui avoir claqué la porte hier soir. Jill lui explique qu’elle lui en voulait parce que Cane était venu lui annoncer qu’il partait. Colin déclare qu’il regrette parce qu’il est venu à Génoa City pour reconstruire sa famille, tout ce qu’il a réussi à faire, c’est la détruire. Peut être qu’il n’aurait jamais dû venir. Elle est d’accord avec lui. Colin ajoute qu’il ne regrette pas d’être venu parce qu’il a eu la joie de la rencontrer et de tomber amoureux d’elle. Il l’embrasse. Elle lui demande d’arrêter et se dirige vers la porte. Au lieu de sortir, elle ferme la pièce à clef et revient vers lui en ouvrant sa veste. Le message est clair. Colin jette d’un revers de la main les affaires sur le bureau de Géneviève. Le meuble est disponible pour leurs ébats amoureux.

 

Lily reçoit la visite de son père : « Cane est toujours là ? »

Lily : « non, il est parti »

 

Neil demande à sa fille ce qu’elle a dans la tête. Comment peut-elle refaire confiance à cet homme. Lily continue à donner son argument : la seule raison pour laquelle, elle accepte de voir Cane ceux sont les enfants.

 

Neil croit que Cane trouvera un moyen pour l’amadouer. Elle n’apprécie guère que Daniel ait parlé mais peu importe, elle se défend : ses enfants ont le droit d’avoir un père. Neil pense qu’elle commet une grave erreur. Lily prévient son père qu’elle ne changera pas d’avis et l’invite à partir.

 

Pendant ce temps, au néon écarlate, Geneviève a la surprise de voir son fils : « tu n’es pas parti ? »

Cane : « non »

Geneviève : « pourquoi ? »

Cane répond qu’il voulait partir parce qu’il ne pouvait pas voir ses enfants mais maintenant que Lily accepte qu’il voit ses enfants, il reste.

Geneviève : « c’est tout ? »

Cane ajoute qu’au moins, il pourra garder un œil sur ses parents, c’est alors que Geneviève réalise qu’il n’a jamais eu l’intention de partir : « je ne peux pas croire que je me suis fait avoir »

Cane dément mais sa mère n’est pas dupe. Il insiste en lui rappelant qu’il a acheté un billet d’avion, tout était fait pour prouver qu’il allait vraiment partir. A sa grande surprise, Lily est juste arrivée à temps, à l’aéroport pour le lui empêcher. Geneviève ne croit pas au hasard. Au contraire, elle croit que son fils a bien calculé son coup. Il savait que Lily serait venue et même si elle n’était pas tombée dans son piège, il aurait trouvé une raison pour rester à Génoa City.

 

Cane : « croit ce que tu veux »

Geneviève : « finalement, tu es bien le fils de ton père »

 

Au Néon Ecarlate, Jodi et Kevin partent manger.

 

Daniel arrive juste après leur départ. Il est déçu d’avoir raté son meilleur ami car il voulait son point de vue sur ce qu’il a fait. Eden propose de l’aider. Il lui avoue qu’il a révélé à Neil, la présence de Cane auprès de Lily alors qu’il sait qu’elle va lui en vouloir. Eden pense qu’il a pris la bonne décision. Il veut protéger Lily, coûte que coûte même si cela veut dire se fâcher avec elle.

 

Au Manoir Chancellor, Paul et Nina tombent l’un sur l’autre devant la porte d’entrée. Elle est surprise de le voir : « tu es de retour ? » OUI Il répond qu’il est rentré ce matin. Ensuite, ils parlent de Ronan. Elle avoue qu’elle aimerait avoir des réponses à ses questions concernant son fils. Paul est bien d’accord avec elle. Nina mérite d’avoir une explication mais il sait par expérience, que les gens ne sont jamais pressés de balayer devant leur porte. Après, il lui dit qu’il doit s’entretenir avec Katherine mais ils pourront en rediscuter plus tard. C’est d’accord.

 

Au salon, Jack demande à Kay de réfléchir à son offre. Elle ne promet rien mais sa requête sera examinée. Paul les rejoint et dit qu’il veut parler à Katherine : « je vais aller attendre dans la bibliothèque »

 

Jack décide de s’en aller. Après son départ, Kay fait remarquer à Paul que son voyage a été très court et lui demande s’il a eu des réponses. OUI Il a du nouveau à propos du fils de Tucker.

 yr-08-31-11-5.jpg

Chloé frappe à la porte de la chambre de Motel de Ronan. Ce dernier sort de la douche. Il n’est vêtu que d’une serviette quand il vient ouvrir. Elle lui reproche de l’avoir laissée sur le court de basket et exige en le frappant sur le torse qu’il lui dise pourquoi, il est parti et quelle est la raison qui l’a fait revenir. Ronan réussi à la maîtriser, le courant passe et au lieu de continuer à l’entendre le disputer, il l’embrasse. Elle répond à son baiser. Nul doute qu’ils coucheront ensemble.

Partager cet article

Repost0