Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 13:28

Michael déjeune au Gloworm lorsque Jack arrive. Ce dernier est content de le voir car il aimerait qu’ils parlent de l’introduction en bourse de Newman Entreprises. Michael répond qu’il ne peut pas en parler avec lui. Jack insiste, sans succès.

 

Un peu plus loin, Abby est assise au bar. Deacon est de service. Vu qu’il connaît son problème avec l’alcool, il lui propose de venir avec lui aux réunions des Alcooliques Anonymes. Elle refuse, alors, il lui conseille de ne pas se tourner vers l’alcool pour trouver des réponses à ses problèmes et la laisse. Il la visiblement touchée puisqu’elle reste là à réfléchir.

 

Pendant ce temps, à l’hôpital, Ashley appelle toujours à l’aide. Katherine et une équipe médicale rentre dans la chambre. Kay est surprise de la voir et demande pourquoi Ashley était seule avec Tucker. Ashley n’a même pas le temps de s’expliquer que Kay hurle qu’on la fasse sortir illico presto de la chambre.

 

Nikki et Victor sont arrivés au Centre de désintoxication. Ils en profitent pour faire la paix. Elle regrette de ne pas avoir averti Katherine. Il promet de le faire pour elle. Avant de partir, il lui offre un cadeau représentant la force dont elle a toujours fait preuve afin de l’encourager à croire qu’elle réussira à gagner cette bataille comme, elle l’a toujours fait pour elle et pour eux. Ensuite, ils se disent au revoir et il part.

 

Pendant ce temps, à Génoa City, chez les Abbott Jr, tout le monde range après la petite fête donnée en l’occasion de l’anniversaire de Nikki. Les enfants Newman apprécient que leur père aide leur mère même s’ils savent que cela ne change en rien le comportement de Victor. En effet, ce dernier peut être à la fois très cruel et jouer au Grand Seigneur. Ils reparlent de Lucy. William et Victoria sont toujours furieux contre Phyllis qui a utilisé le site de Restless Style pour faire revenir Daisy à Génoa City.

 

Au même moment, dans son studio, Daniel berce sa fille. Sa mère le saoule avec des conseils dont il se serait bien passé. On frappe à la porte, c’est Rafe qui vient annoncer à Daniel que l’audience pour ses droits parentaux aura lieu aujourd’hui puis les laisse. Phyllis se réjouit que son fils obtienne la garde exclusive de Lucy et lui demande ce qu’il compte faire. Rien n’a changé ! Daniel veut toujours faire adopter sa fille par William et Victoria Abbott. Elle le prévient qu’il regrettera plus tard cette décision. Peut être que oui, peut être que non mais c’est sa décision et elle a intérêt à s’y tenir, sinon, elle se mettra tout le monde à dos.

 

Au Gloworm, Abby vient dire bonjour à son oncle. Il l’invite à se joindre à eux. Quelques instants plus tard, le portable de Jack sonne, c’est Ashley. Elle lui explique qu’elle est à l’hôpital où elle était venue voir Tucker mais il a fait un malaise, alors, Kay croit qu’elle lui a fait du mal. Jack lui reproche d’être allée à l’hôpital. Elle lui demande de venir parce qu’elle sent qu’elle va avoir de sérieux problèmes.

 

Jack l’apprend à Michael et Abby. Tous décident d’aller à l’hôpital.

 

Sur place, Katherine appelle Victoria pour lui proposer le poste de PDG de Jabot Cosmétiques. Victoria est surprise et flattée à la fois par cette proposition. Elle demande un temps de réflexion. Kay accepte tout en précisant qu’elle attend une réponse assez rapidement.

 

Victoria annonce la nouvelle à son frère et à son mari. Ils sont tous les deux étonnés et William demande ce qu’il advient de sa sœur, Ashley. Victoria répond qu’elle a été virée de son poste. Nick préfère les laisser discuter.

 

Victoria explique à son mari qu’elle compte accepter la proposition. Il est surpris qu’elle veuille s’engager dans un poste à responsabilités au moment où ils se battent pour la garde de Lucy. Elle finit par admettre que c’est sa « roue de secours » au cas où l’adoption ne se fasse pas. 

 

A l’hôpital, Katherine, Ashley et un inspecteur de Police rentrent dans la chambre de Tucker. Celle-ci est vide. Ashley raconte ce qui s’est réellement passé.

 

Kay sort de la chambre. Jack et Michael arrivent. Jack demande à Katherine comment va Tucker. Elle répond que les médecins s’occupent de lui et ils se prennent la tête sur la responsabilité ou non d’Ashley dans l’état de santé de Tucker. Michael reçoit un coup de fil, il les laisse pour aller répondre. C’est Phyllis qui veut lui parler de l’adoption de Lucy mais il lui dit qu’il ne peut pas lui parler et raccroche.

 

Phyllis est au Gloworm. Nick s’approche d’elle pour lui demander pourquoi elle persiste à vouloir faire du mal à sa sœur. Phyllis se défend. Ce n’est pas son intention. Tout ce qu’elle veut c’est que sa petite fille grandisse avec son père. Durant leur conversation, Nick lâche que Victoria va peut être prendre la direction de Jabot mais regrette tout de suite de le lui avoir dit. Elle décide de se servir de cette information pour son propre intérêt.

 

Victoria et William discutent de la proposition qu’à faite Katherine à Mme Abbott. Il n’arrive pas à comprendre qu’elle veuille un plan B au cas où l’adoption de Lucy n’aboutirait pas. Ils n’ont pas le temps d’en discuter davantage puisqu’on sonne à la porte, c’est Rafe, Daniel et Lucy. Ils leur apprennent que l’audience au sujet des droits parentaux des parents de Lucy a lieu aujourd’hui. Sauf surprise, Daisy sera déchue de ses droits et la garde de Lucy sera accordée pleinement à son père, Daniel. Ce dernier leur annonce que les papiers sont prêts. Dès que le Juge statue en sa faveur, il signe les papiers d’adoption selon l’accord qu’ils avaient établis. Pour rappel : William, Victoria et Daniel ont opté pour une adoption ouverte. Lucy grandira en sachant qui est son père biologique et ce dernier participera à toutes les décisions importantes de sa vie. Victoria et William sont aux anges.

 

Le District Attorney, Spencer Walsh est arrivé à l’hôpital. Kay lui reproche de ne pas se préoccuper de la sécurité de son fils et le prévient, soit, il s’en occupe, soit, elle s’assurera qu’il soit battu lors des prochaines élections (Aux USA, le Procureur de District est élu par les citoyens)

 

Walsh promet qu’un agent de Police assurera la garde devant la porte de Tucker.

 

Pendant ce temps, dans la chambre de Tucker, Ashley explique à Jack et Michael qu’elle n’a rien fait de mal à son fiancé. Elle est juste venue le voir. Son avocat lui rappelle qu’elle a violé un terme de sa liberté sous caution, elle peut se retrouver en prison. Ashley supplie Michael de tout faire pour éviter ça mais c’est trop tard. Walsh entre dans la chambre accompagné d’un inspecteur et d’un flic en civil. Il ordonne à l’inspecteur d’arrêter Ashley. Elle est amenée en garde à vue. Michael lui conseille de ne pas dire un mot.

 

Abby arrive au moment où Ashley est amenée, menottes aux poignets.

 

Tucker est ramené dans sa chambre.

 

Michael veut s’en aller quand il tombe nez à nez avec Phyllis. Elle tient toujours à lui parler de l’adoption de Lucy. Michael se montre très clair primo, il ne peut pas discuter avec elle de cette affaire puisqu’il est l’avocat de l’a famille Newman ; secondo, bien qu’elle soit son amie la plus chère, il désapprouve totalement son attitude envers William, Victoria et Daniel concernant Lucy surtout que son fils a pris la bonne décision pour tout le monde. Sans compter le fait qu’elle ait écrit un article dans Restless Style pour faire revenir Daisy en ville. A-t-elle pensé à Lauren ? NON BIEN SUR! C’est une attitude égoïste, par conséquent, il lui ordonne de ne plus jamais venir lui parler de cette histoire.

 

Phyllis se tourne vers Jack. Elle vient le supplier de raisonner son fils, convaincu que Daniel écoutera Jack s’il lui dit qu’il se trompe mais Jack estime que la place de Lucy est auprès de son frère et de sa femme. Voyant qu’elle n’a pas le soutien escompté, elle tente d’opposer Jack et William en apprenant à son ex-mari que Katherine à proposer à Victoria d’être PDG de Jabot et que si son frère ne lui a rien dit, c’est une trahison. Jack refuse de voir les choses de cette façon et lui conseille d’arrêter sinon, elle se mettra tout le monde à dos.

 

C’est déjà fait ! Personne à Génoa City ne la soutient. Tout le monde est satisfait de la décision de Daniel de faire adopter Lucy par William et Victoria même si le couple a obtenu illégalement cet enfant. On se demande même pourquoi, le DA n’a pas encore engagé des poursuites contre William C’est à se demander quel message les scénaristes veulent faire passer ? On est riche on peut tout acheter, fut-il un enfant ? A moins qu’ils ne veulent pas transmettre de message du tout et se complaisent dans leur absurde scénario !

 

A l’intérieur de la chambre, le médecin expliquer à Katherine et à Abby que l’incident survenu à Tucker tout à l’heure aurait pu se produire à n’importe quel moment. Ashley n’a donc rien fait de mal. Kay est soulagée de l’apprendre. Abby rappelle à Kay que sa mère ne ferait jamais de mal à Tucker. Kay rétorque que tout ce qui arrive est également de sa faute et la laisse. Abby semble très touchée !

 

Au tribunal, Ashley dit au Juge combien, elle aime profondément Tucker et à ce titre, elle ne lui ferait jamais aucun mal. Ces belles paroles ne suffisent pas à lui éviter la prison car le DA dit au Juge DiSanto qu’Ashley a violé la Loi. Le Juge révoque sa liberté sous caution et la renvoie en prison. Jack et Michael s’indignent rien n’y fait.

 

Pendant ce temps, Abby est repartie au Gloworm. Elle boit du jus d’orange mais avoue à Deacon qu’il y a de l’alcool dans son verre.

 

Nicholas arrive. Il est mécontent de voir sa sœur discuter avec Deacon. Il lui interdit de le faire en lui rappelant que c’est à cause de cet homme que sa mère a replongé dans l’alcool. Abby lui rappelle qu’elle, lui et Victoria ont engagé des poursuites contre leur père pour qu’il arrête de diriger leur vie, ce n’est pas pour qu’il fasse la même chose avec elle. Soudain, elle a un flashback. Elle se voit au volant de sa voiture puis percuté de plein fouet Tucker McCall. Elle est sous le choc. Nick lui demande ce qui ne va pas, elle se contente de dire : « c’était moi ! »

 

Dans le hall du tribunal, Daniel, Victoria, William et Rafe attendent leur tour. Victoria est impatiente que l’adoption soit enfin légale. Elle profite de dire à son mari qu’elle a décidé de décliner l’offre de Katherine. En effet, elle tient à rester à la maison pour s’occuper de son bébé car elle a déjà perdu la garde de Reed à cause de son travail prenant chez Newman Entreprises. Ils s’embrassent.

 

Phyllis arrive à ce moment là. Daniel lève les yeux et voit sa mère, elle lui sourit.

 

Ashley est avec Michael dans la salle d’interrogatoire. Il lui avoue qu’il ne pourra plus lui obtenir une liberté sous caution et lui conseille d’essayer de se souvenir de la nuit de l’accident au cas où un détail lui aurait échappé. Il insiste sur le fait que le moindre détail sera important et part. Seule, Ashley repense à cette nuit tragique où elle avait tout fait pour empêcher sa fille de conduire à toute vitesse vers le chalet.

 

Dans le hall de l’hôpital, Jack annonce à Katherine que sa sœur est retournée en prison. Comment peut-elle la traiter comme une criminelle. Kay rétorque qu’Ashley s’est mise toute seule dans cette situation. Il lui apprend qu’il sait qu’elle a proposé à Victoria Newman de diriger Jabot. Il lui demande comment elle ose prétendre qu’elle était l’amie de son père tout en voulant nommer une Newman à la tête de la société qu’il a fondée. Kay lui assure que Victoria est un excellent choix et lui rappelle qu’en épousant William, Victoria est devenue une Abbott !

 

L’audience pour la garde de Lucy a débuté. Le Juge fait de Daniel le principal responsable légal de Lucy. Rafe et Daniel se donnent l’accolade. Il se lève pour embrasser Victoria et William.

 

Au même moment, Phyllis sort de la salle d’audience. Daniel la regarde partir.

 Daisy-a-entendu-Phyllis.jpg

Pendant ce temps, Daisy entre dans l’appartement de Phyllis. Et oui, elle a la clef. Elle regarde autour d’elle et attrape une photo de Lucy. Parlant à la photo, elle dit « Coucou toi, Maman est à la maison »

Partager cet article

Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 01:43

Ashley entre dans l’appartement-bureau de son fiancé, Tucker McCall. Elle regarde autour d’elle lorsqu’elle aperçoit sur un fauteuil, une veste à lui. Elle la prend et la serre très fort contre elle pour sentir son odeur. Ensuite, elle saisit le cadre photo disposé sur le bureau contenant une photo d’elle et de Tucker. Vu qu’elle ne peut pas le voir en vrai, elle le salut et lui demande pardon pour tout. Pardon de mentir à tout le monde. Ashley espère qu’il comprenne qu’elle veuille protéger sa fille.

 Ashley-chez-Tucker.jpg

Pendant ce temps, à l’hôpital, Katherine est au chevet de Tucker qui est toujours dans le coma et sous assistance respiratoire. Paul arrive. Il demande s’il y a du changement sur l’état de santé de Tucker. NON Ensuite, il évoque son enquête. Malgré tous ses efforts, il n’a rien trouvé, c’est pourquoi, il aimerait fouiller l’appartement de Tucker dans l’espoir de trouver d’y trouver des indices sur le fils caché de ce dernier.

 

Kay accepte de l’accompagner chez son fils. Quand ils arrivent, ils se mettent à fouiller partout et à parler librement en ignorant qu’Ashley est là. Lorsqu’ils se retrouvent tous nez à nez, la tension monte entre les deux femmes.

 

Kay : « qu’est ce que vous faites là ? »

 

Ashley lui assure qu’elle n’est pas venue avec de mauvaises intentions. Elle est venue chercher ses affaires. Kay lui rappelle qu’elle a un ordre de la Cour lui interdisant d’être à proximité de Tucker. Ashley lui rappelle qu’elle l’a connait depuis qu’elle est enfant. La croit-elle vraiment capable d’avoir voulu tuer Tucker. Kay refuse de se contenter que de sa parole. Une fois que la justice aura prouvé son innocence ou sa culpabilité, elles règleront la question.

 

Paul suggère qu’Ashley pourrait les aider dans leur enquête. Kay en doute puisque Tucker n’a jamais dit à sa fiancée qu’il avait un fils, ce qui prouve selon, elle que Tucker n’avait pas totalement confiance en Ashley. Celle-ci rétorque que Tucker a peut être du mal à faire confiance aux femmes parce que sa mère l’a abandonné lorsqu’il était bébé. Kay lui ordonne de rester loin de son fils.

 

Ashley ne l’écoute pas. Sachant que Kay est occupée, elle part à l’hôpital pour voir Tucker. Elle lui dit qu’elle sait qu’il a un fils et comprend qu’il n’ait pas voulu lui en parler. Il a ses secrets, elle aussi. Ashley le supplie de se réveiller.

 

Pendant ce temps, chez Tucker, Paul et Katherine continuent à chercher des indices. Paul apprend par les avocats londoniens de Tucker que celui-ci a fait mention d’un fils, il y a 20 ans. De son côté, Katherine découvre une lettre écrite par une femme qui dit à Tucker que puisqu’il n’a pas honoré la promesse faite à son fils, il ne le reverra jamais.

 

Paul examine la lettre puis la remet dans son enveloppe. Il compte demander à des experts de chercher des empruntes ou tout autre chose qui pourraient les aider à retrouver cette femme. Kay décide de retourner à l’hôpital.

 

William rentre chez lui avec un paquet. C’est le gâteau d’anniversaire de Nikki. Victoria range tous les doudous qui étaient au salon. William lui rappelle que Lucy est en sécurité avec Daniel. Elle le sait bien et ce n’est pas ce qui l’inquiète. Ce qui lui fait peur c’est qu’en passant du temps avec sa fille, Daniel change d’avis au sujet de l’adoption.

 

On frappe à la porte, William va ouvrir, c’est Nick. Il a apporté les fleurs pour Nikki. Ils parlent de Lucy. Nick est très surpris d’apprendre que Daniel et Lucy ont déménagé. William lui explique que c’est à cause des articles parus dans Restless Style. Le Juge qui s’occupe de leur dossier n’a pas du tout apprécié. Nicholas lui demande ce qui lui ait passé par la tête pour écrire ça. Victoria prend la défense de son mari : « ce n’est pas Billy, c’est Phyllis »

 

Nick s’excuse puis leur conseille de ne pas sous-estimer Phyllis car celle-ci peut devenir très dangereuse lorsqu’elle est obsédée par quelque chose. D’un commun accord, ils décident de ne pas évoquer le sujet quand Nikki arrivera.

 

Nikki est toujours dans le parc avec Victor. A ce propos, elle lui demande de s’en aller parce qu’elle ne supporte pas qu’il la voie dans cet état. Au lieu de partir, il s’assoit à ses côtés. Tout d’abord, il s’excuse de ne pas l’avoir mieux épaulé ; ensuite, il promet de l’aider à s’en sortir car elle n’a pas à avoir honte, l’alcoolisme est une maladie. Il la serre dans ses bras. Elle se souvient qu’elle doit aller chez Victoria pour fêter son anniversaire. Il propose de l’accompagner, ainsi, il sera à ses côtés lorsqu’elle expliquera aux enfants qu’elle doit aller une nouvelle fois dans un centre de désintoxication. Nikki ne se sent pas présentable mais il lui assure qu’elle est toujours aussi belle.

 

Chez les Abbott Jr, tout est prêt pour l’inviter d’honneur. William et Nick ont installé la banderole où est écrit « Joyeux Anniversaire Nikki »

 

On frappe à la porte, Victoria accourt pour ouvrir. Elle est surprise de voir ses parents car seule, Nikki était censée venir. Elle souhaite à sa mère un joyeux anniversaire et propose qu’ils commencent la fête mais ils sentent tous que quelque chose ne tourne pas rond.

Nick est le premier à poser la question : »qu’est ce qui ne va pas ? »

 

Victor répond que leur mère a quelque chose à leur annoncer. Nikki dit à ses enfants et à son beau-fils qu’ils ne seront pas surpris si elle leur avoue qu’elle a recommencé à boire de l’alcool, c’est pourquoi, elle rentre de nouveau dans un centre de désintoxication. Ils ne la jugent pas. Au contraire, ils sont fiers qu’elle ait décidé de se soigner. Nikki souffle ses bougies et mange un peu de son gâteau. Victoria et Nick sont contents d’apprendre qu’au-delà des problèmes qu’ils ont traversés, leur famille serre les rangs quand il y a un problème. Victor annonce à Nikki qu’il lui a trouvé une place dans un centre spécialisé. Ils doivent partir tout de suite. Elle dit au revoir à ses enfants et ils s’en vont à l’aéroport prendre le jet privé pour aller à leur destination.

 

Dans le service psychiatrique de l’hôpital Memorial de Génoa City, Lily reçoit la visite de son frère. Elle lui avoue que depuis un moment, elle croit voir Cane. Il est vivant, en chair et en os. Elle est même allée jusqu’à amener les jumeaux au cimetière pour qu’ils puissent voir leur père. Devon fait remarquer à sa sœur que si elle était vraiment malade, elle verrait Cane n’importe où…même à l’hôpital !

 

C’est que Lily n’est pas folle ! Elle voit bien Cane, ceux n’étaient point des visions.

 

Ce dernier est toujours caché avec sa mère dans la maison qu’ils ont louée. Il en a marre de mentir à sa femme mais Geneviève lui rappelle qu’il doit s’en tenir strictement au plan afin de protéger ses enfants de Colin. Elle lui promet que bientôt, Lily ira mieux et qu’un jour, celle-ci lui pardonnera une nouvelle fois ses mensonges.

 

Flashback : Cane rentre dans un hangar et voit son frère jumeau. Caleb lui expliquer que c’est leur père qui l’a fait venir à Génoa City pour prendre la place de Cane lors de son mariage avec Jill. Il ajoute que Colin a prévu d’enlever ses enfants pour les élever selon la tradition des Atkinson. Cane tente de s’opposer à son frère, ce dernier le pique avec quelque chose, il s’effondre par terre et perd connaissance. La suite, on la connaît : Caleb arrive à l’église, Blake tente de l’empêcher de rentrer dans l’église, le coup de feu part. Sauf que nous avions bien vu Caleb prendre la défense de Lily et des enfants. S’il était si mauvais que ça, il n’aurait rien fait pour les protéger….Encore une débilité des scénaristes pour faire revenir un personnage. Franchement, les soaps, c’est n’importe quoi parfois :0041:   …ou tout le temps :0009:

 

Cane s’inquiète toujours, Geneviève promet à son fils que tout se passera bien car elle connaît Colin par cœur. Il regrette que son témoignage contre son père en Australie n’ait servi à rien. Elle pense que Colin doit être poursuivi aux USA, c’est pourquoi, elle attend le moment idéal pour le coincer ainsi, leur famille sera protégée Elle anticipe tous ses faits et gestes et lui de demande de se souvenir du jour où elle l’a retrouvé:

 

Flashback : dans le hangar, Cane est ligoté à une chaise. Il se réveille et aperçoit sa mère. Il tente de se dégager lorsqu’elle lui demande de se calmer.

 

Cane : « je ne comprends pas pas »

 

Elle lui annonce que « Cane » est mort. Blake l’a abattu. Tout le monde y compris Colin croit qu’il est mort.

 

Cane revient à lui. Sa mère lui demande s’il se souvient de tout ce qu’ils se sont dit ce jour là. OUI Le mot d’ordre de Geneviève, c’est que tout doit continuer comme prévu. Il la prévient que si ses enfants ou Lily ou Jill se retrouvent en danger, il arrêtera tout. Geneviève est jalouse de la relation particulière que Cane entretient avec Jill.

 

Pendant ce temps, au néon écarlate, Colin est avec Jill et les jumeaux Ashby. Ils viennent d’amener les enfants au zoo. Toujours sous le charme de son mari, Jill trouve qu’il est un homme formidable pour accepter de passer du temps avec ces enfants. Il lui confie que les jumeaux sont très importants pour lui. Quelques instants plus tard, il lui annonce qu’il doit partir, le boulot l’appel.

 

En fait, il part voir Lily pour lui montrer les photos qu’il a prises d’eux au zoo. Ils évoquent l’Australie. Lily avoue qu’elle aimerait un jour, amener ses enfants dans le pays d’origine de leur père. Après le départ de Colin, elle regarde les photos de ses enfants et promet d’aller mieux pour eux.

 

Sur le patio du néon écarlate, Jill parle de Colin aux jumeaux puis s’en va le rejoindre à la maison. Sauf, que Colin n’est pas au Manoir Chancellor. Il est au parc avec un type à qui,  il remet les photos identiques de Charlie et Mattie qu’il a donné tout à l’heure à Lily pour qu’il lui fasse deux faux passeports australiens.

 

Katherine arrive à l’hôpital. Elle s’arrête d’abord à l’accueil pour prendre quelque chose.

 

Ashley est toujours dans la chambre de Tucker. Elle lui dit qu’elle l’aime et l’embrasse avant de partir mais soudain, les alarmes médicales se déclenchent. Elle prend le téléphone pour demander de l’aide

Partager cet article

Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 01:40

Au néon écarlate, Chloé se plaint auprès de Kevin de l’attitude d’Heather. Quand elle pense qu’elle comptait sur son ancienne rivale pour l’aider à obtenir la garde exclusive de sa fille et maintenant, voilà qu’elle file son dossier à un confrère dont elle ignore tout. Kevin ne comprend pas pourquoi elle continue sa démarche mais elle est convaincue d’agir dans l’intérêt de son enfant.

 

Quelques instants plus tard, elle fait la connaissance de son nouvel avocat, Maitre Landon Young à qui elle brosse un portrait peu flatteur de William.

 

Nikki arrive au Gloworm. Son portable sonne, c’est Victoria qui souhaite à sa mère un joyeux anniversaire. Nikki la remercie. Victoria lui demande ce qu’elle a prévu pour la journée. Elle répond en regardant avec envie les bouteilles d’alcool disposées derrière le bar qu’elle doit aller faire du shopping, de la manucure, etc. Victoria aimerait que sa mère passe chez elle. Nikki accepte. Après avoir raccroché, Nikki s’installe au bar où elle commande du Ginger Ale. En discutant avec le serveur, elle lui apprend que c’est son anniversaire aujourd’hui. Il part chercher sa commande.

 

Victor arrive et rejoint la personne avec qui il a RDV.

 

Nikki et lui se regardent.

 

Quelques instants plus tard, il vient lui dire que ses allégations contre sa fille étaient fausses : Abby n’était pas au volant de la voiture qui a percutée Tucker. Nikki continue à croire qu’Ashley ment pour protéger sa fille.

 

Le barman apporte à Nikki un petit gâteau accompagné d’une bougie. Elle lui demande de ne pas allumer la bougie et il les laisse.

 

Victor est bien embarrassé. Nikki comprend qu’il a oublié que c’était son anniversaire aujourd’hui mais elle garde la tête haute en faisant comme si ça ne l’atteignait pas. Victor lui demande de garder pour elle ses spéculations à propos d’Abby. Finalement, elle quitte le bar sans qu’ils aient pu échanger une parole aimable ce qui la rend extrêmement malheureuse au point d’aller acheter de l’alcool et d’en boire sur un banc dans le parc.

 

Pendant ce temps, Victor se rappelle que quelques soient leurs différents, Nikki n’a jamais manqué de lui fêter son anniversaire. La dernière fois, elle lui a même apporté un cadeau et l’a consolé juste après la décision du Juge qui avait statué en faveur de ses enfants (pour rappel : Victor doit donner à ses trois enfants (Nick, Victoria et Abby 500 millions de dollars, chacun).

 

Lors d’une réunion des Alcoolique Anonymes, Deacon raconte ses difficultés à rester sobre tout en étant barman.

 

Nikki arrive ! Visiblement ivre, elle applaudit au discours de Deacon qu’elle qualifie d’hypocrite puisque c’est lui qui l’a fait replonger. Elle se montre particulièrement acerbe sur l’efficacité des réunions des AA, convaincue qu’à un moment donné de sa vie, on retourne toujours à ses vices. Une femme tente de l’arrêter mais Nikki refuse de l’écouter et part.

 

Deacon quitte également la réunion pour aller au ranch. Au début, Victor refuse de l’écouter mais il insiste jusqu’à ce que Victor accepte d’entendre ce qu’il a à dire. Victor apprend que Nikki va très mal mais quand Deacon le supplie d’aider Nikki, il se contente de lui demander de partir.

 

Chez les Abbott Jr, Victoria est avec Lucy. Daniel vient lui dire qu’il sort. Elle le remercie encore une fois d’avoir emménagé chez eux afin qu’elle et son mari ne soient pas séparés de Lucy.

 

William et Rafe arrivent. Ils étaient allés voir le Juge pour lui expliquer que c’est Phyllis qui a enfreint l’obligation de silence et non William. Ce dernier a d’ailleurs promis au Juge que Restless Style ne violerait plus cette obligation.

 

C’est vite dit car Phyllis n’en fait toujours qu’à sa tête. Même si elle n’a plus accès officiellement au site de Restless Style, en bonne informaticienne de formation, elle sait comment pirater le site.

 

Installée devant son ordinateur portable sur le patio du néon écarlate, Phyllis rédige un article qu’elle publiera sur le site de Restless Style avec une photo de Daniel et Lucy. Dans cet article, elle explique aux internautes que c’est la dernière fois qu’ils la lisent puis s’adresse directement à Daisy à qui elle demande de revenir à Génoa City au cas où la maternité l’aurait  changée.

 

Chloé est toujours au café. Les deux femmes se croisent dans la salle. Phyllis lui confie qu’elle a été renvoyée par William. Chloé trouve que Phyllis a raison de sa battre pour la garde de Lucy.

 

Chez William et Victoria, Daniel est sur le point de quitter la maison lorsque Kevin arrive pour voir Lucy. Victoria accepte mais William a plus de mal.

 

Kevin s’installe à côté d’eux sur le canapé. Victoria supplie son mari de donner le bébé à Kevin mais avant William ne peut s’empêcher de lui lancer des piques. Finalement, face à l’insistance de sa femme, il accepte de donner le bébé à Kevin.

 

Lucy pleure. Kevin berce sa nièce.

 

William reçoit un sms. Il prend son ordinateur portable et se connecte sur le site de Restless Style. Tous lisent l’article que Phyllis a écrit. Kevin leur explique que Phyllis a hacké le site pour poster son article. Vu qu’il est également informaticien, il décide de voir s’il ne peut pas supprimer cet article. William est furax ! Encore une fois, Phyllis a violé la décision du juge.

 

Rafe décide d’appeler le Juge pour lui expliquer la situation. Il conseille à Daniel de déménager avec sa fille pour ne pas risquer qu’il perde ses droits parentaux  Daniel suit ses conseils. La mort dans l’âme, Victoria accepte de voir partir une nouvelle fois, le bébé. Daniel prend ses affaires et s’en va avec Lucy.

 

Kevin annonce aux Abbott qu’il a réussi à supprimer l’article mais des milliers de personnes l’ont déjà lu…ensuite, il les remercient de lui avoir laissé voir Lucy et part.

 

William s’approche de sa femme pour lui faire un câlin mais elle le rejette. En larmes, elle lui reproche d’avoir laissé encore une fois leur fille partir. Tout est de sa faute ! Elle sort de la maison en colère. William enrage, fulmine ! Il risque d’exploser !

 

Lorsque son avocat revient au salon, il lui dit qu’il en a marre de jouer au mec gentil ! Phyllis veut la guerre, elle l’aura. Rafe lui déconseille de faire quoique ce soit qui pourrait nuire à leur projet d’adopter Lucy. William appelle Phyllis mais elle ignore son appel et continue à taper sur son ordinateur. Soudain, quelqu’un vient fermer l’appareil. Elle a juste le temps de retirer ses doigts et lève les yeux, c’’est Victoria. Les deux femmes se disputent au sujet de Lucy. Toutes les deux pensent agir au mieux dans l’intérêt de l’enfant. Victoria apprend à Phyllis qu’à cause d’elle, Daniel est reparti vivre chez lui avec Lucy. Phyllis prend son téléphone pour appeler son fils mais Vicki la prévient que Daniel ne lui permettra pas de voir Lucy.

 

Chloé les rejoint et leur demande de se calmer.

 

Avant de partir, Victoria conseille à Phyllis d’arrêter de se mêler de ses affaires.

 Lucy-chez-son-papa.jpg

Daniel est arrivé chez lui. Il passe du temps avec sa fille et il ne s’en sort pas mal. Sauf qu’il a du mal avec la notice d’un meuble ou d’un jouet. Lucy babillage dans son lit parapluie ce qui le fait sourire.

 

On frappe à sa porte, c’est Victoria qui n’a pas pu s’empêcher de venir voir Lucy alors que cela ne fait que quelques minutes qu’elles sont séparées.

 

On frappe de nouveau à la porte, cette fois, c’est Phyllis. Les deux femmes se disputent une nouvelle fois. Victoria annonce à Daniel qu’elle s’est arrangée pour qu’on lui livre une table à langer et un berceau. Oh surprise ! Phyllis a eu la même idée ! Du coup, Daniel refuse leur aide et leur apprend qu’il a déjà pris ses dispositions puis les met à la porte. Une fois seul, il propose à sa fille de ne plus ouvrir à personne.

 

Devant la porte, Victoria et Phyllis se regardent un moment sans rien dire puis chacune part de son côté.

 

Kevin et Chloé se retrouvent encore une fois au néon écarlate. Elle a plus le moral que tout à l’heure parce que son avocat lui a dit que son affaire se présentait bien c'est-à-dire qu’elle a toutes les chances d’obtenir la garde exclusive de Délia. Kevin croit toujours que c’est une mauvaise idée de retirer Délia à William mais elle refuse de faire machine arrière. Pour elle, William est dangereux pour leur fille parce qu’à tout moment, son côté mauvais garçon peut resurgir à tout moment.

 

Ils en viennent à parler de leur couple. Chloé espère qu’à l’avenir, leur relation sera plus calme et sereine.

 

Chloé n’a pas tout à fait tord concernant William. Celui-ci est toujours chez lui. Il est au téléphone avec l’informaticien qui s’occupe de Restless Style lorsqu’une publicité pour un site de jeux online apparaît à l’écran. On le voit cliquer. Est-ce qu’il clique pour jouer ou a-t-il fermé ce spam ? A suivre,…

 

Visiblement, les efforts de Phyllis sont payants car dans une gare routière, Daisy regarde attentivement son billet de train pour Génoa City.

 

Nikki est toujours dans le parc. Elle pleure quand soudain, elle entend quelqu’un arriver, c’est Victor.

Partager cet article

Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 01:28

A bord du vol retour vers Génoa City, Nick est mécontent que Diane soit assise à côté de lui. Elle lui fait remarquer que quelque chose le tracasse puisqu’il boit scotch sur scotch. Il lui reproche d’être venue avec eux à San Pueblo avec lui et Adam. Diane lui conseille de voir le bon côté des choses : il devrait être flatté qu’elle veuille aller ou il va. Nick ne comprend même pas qu’elle puisse penser une chose pareille alors qu’il est toujours sous le choc d’avoir vu l’endroit où Sharon est morte. Diane lui demande s’il a tout pardonné à Sharon. Lui préfère parler d’elle. Il refuse de lui pardonner d’avoir épousé son père juste pour l’argent. En fait, il se sent toujours humilié qu’elle ait couchée avec lui, alors, qu’elle entretenait une liaison avec son père. Elle lui rappelle qu’il n’a toujours pas été un mari modèle. Lui aussi à souffler le chaud et le froid durant des années, ne sachant pas quelle femme choisir entre Sharon et Phyllis. Nick continue à lui reprocher de séduire les hommes en fonction de leur compte en banque. Après avoir échoué avec son père, elle se retourne vers lui parce qu’elle sait qu’il va récupérer 500 millions de dollars. Soudain, l’avion entre dans une zone de turbulence. Diane sursaute et lui tend la main qu’il saisit pour la rassurer. La tension sexuelle entre eux se ranime. Elle retire tout de suite sa main de celle de Nick.

 

Diane-et-Nick.jpg

 

Pendant ce temps, à la kermesse de San Pueblo, Sharon se cache parce qu’elle vient d’apercevoir Adam près du stand de vente de ballons.

 

Quelques instants plus tard, Bob, l’expert indépendant qu’Adam et Nick ont embauché vient lui faire part de ses conclusions. Il  a établi que Sharon n’a pas volontairement envoyé sa voiture dans le ravin. Il y a bien eu un accident. Bob est convaincu que Sharon a perdu le contrôle de son véhicule lorsque celui-ci a glissé sur une plaque d’eau (aquaplaning). Tout sera noté dans le rapport qu’il écrira pour les assurances. Adam est satisfait d’apprendre que Sharon ne s’est pas suicidée. Maintenant que l’honneur de Sharon est lavé, il sait qu’il peut tourner la page et aller de l’avant.

 

Sharon a entendu toute leur conversation mais elle n’était pas la seule.

 

Juste à côté de Bob et Adam, un homme a également tout entendu. On reconnaît l’homme qui avait volé la voiture de Sharon avec l’aide d’une complice.

 

Cet inconnu tilt lorsqu’il entend les deux hommes dirent que le corps de la conductrice du véhicule n’était pas identifiable.

 

Bob et Adam se serrent la main. Bob part.

 

Adam part s’assoir sur une table et met sa tête entre ses mains. Sharon le regarde, les larmes aux yeux.

 

Sam et Piper reviennent. Elle sursaute en les voyants. Ils lui demandent si elle est prête à partir. Sharon jette un coup d’œil à Adam qui est avec une vendeuse de roses puis décide de rentrer avec eux.

 

La vendeuse demande à Adam s’il veut prendre une rose rouge. Il répond que sa fiancée est morte. Elle lui offre une fleur pour le réconforter.

 

Juste après son départ, l’inconnu de tout à l’heure s’approche d’Adam pour lui dire que sa femme a disparu la nuit de la mort de Sharon. Cet homme se demande s’il n’y a pas eu confusion entre sa femme et Sharon. Adam est surpris. Ne sachant pas que ce couple avait volé à Sharon toute ses affaires. L’inconnu se garde bien de le lui dire. Adam répond que des preuves (papiers d’identité, bijoux, etc.) ont été retrouvées par la Police prouvant que c’était bien Sharon dans cette voiture. Avant de le laisser, il conseille à cet homme de signaler la disparition de sa femme à la Police.

 

L’inconnu se souvient que cette nuit là, sa femme et lui ont volé à Sharon, sa voiture, ses bijoux et ses papiers.

 

Il est désormais convaincu que c’est sa femme qui a péri dans cet accident.

 

Plus tard, on retrouve Adam au bord d’un avion. Il est assis à côté d’une femme. Lorsqu’il regarde une photo de lui et Sharon lors de leur mariage sur son i-phone, la femme lui dit qu’elle est très belle.

 

Adam : « oui, elle était très belle… »

 

Diane et Nick sont arrivés à Génoa City. Elle revient dans sa chambre d’hôtel. En fait, c’est la chambre qu’Adam a loué pour lui et il l’héberge en attendant qu’elle se refasse une santé financière.

 

Elle peste sur Nick puis appelle son fils mais elle tombe sur sa messagerie alors, elle lui laisse un message.

 

On frappe à la porte, elle vient ouvrir, c’est Nick. Elle est surprise de le voir. Il lui dit qu’il était en colère contre elle puis l’entraîne sur le lit, l’embrasse passionnément. Ils font l’amour.

 

Plus tard, Adam arrive à son tour à l’Athlétique Club. Il ouvre la porte de sa chambre et surprend Nick et Diane faisant l’amour ! Il referme la porte sans être vu et reste dans le couloir.

 

Sam, Piper et Sharon sont de retour à la ferme. Sam et Piper trinquent à la victoire de Fanny mais Sharon reste dans son coin, plongée dans ses pensées.

 

Adam est triste.

 

Sharon également. Elle entend Piper se plaindre que ses parents ne soient pas venus à la kermesse pour voir le triomphe de Fanny. Sharon l’assure que personne n’aime laisser tomber ceux qu’on aime. Piper va voir Fanny. Sam en profite pour demander à « Sherry » si elle regrette d’être venue à la fête. NON Au contraire, ça lui a fait du bien et surtout, ça lui a prouvé qu’elle ne pouvait pas retourner vers son ancienne vie.

 

Ils vont déposer Piper chez elle. A leur retour, Sam demande si elle a besoin de quoi que ce soit. NON Ensuite, elle le remercie de l’avoir convaincue de venir à la kermesse. Sam est content et satisfait qu’elle songe à s’installer plus durablement à San Pueblo.

 

C’est le matin à Génoa City alors que c’est la fin de la journée au Nouveau-Mexique.

 

Lily est dans sa chambre au service psychiatrique de l’hôpital Memorial de Génoa City où elle regarde tristement une  photo de ses enfants. Son père arrive. Ils s’étreignent. Neil lui dit que les jumeaux vont bien et qu’ils sont avec Malcom et Sofia. Ensuite, il ajoute qu’il a tenté de la voir hier mais on ne l’a pas laissé entrer. Il regrette également de l’avoir laissée seule la nuit dernière car elle n’aurait pas eu l’idée de venir là. Lily estime qu’elle est à sa place et qu’il fallait absolument qu’elle s’éloigne de ses enfants pour son bien. Il croit qu’elle dramatise un peu trop mais elle l’assure qu’elle perd la raison et pour mieux le convaincre, elle lui avoue qu’elle voit Cane tout le temps. Non pas en rêve ou en vision. Il est là et semble tellement réel quand elle le touche lorsqu’il apparaît dans leur maison. Neil a du mal à croire ce qu’elle dit car pour lui, les apparitions de Cane ne sont réelles que dans l’imagination de sa fille. Toutefois, pour ne pas l’alarmer, il  lui dit qu’il ne croit pas qu’elle soit folle et que toute personne a sa façon de vivre son deuil et qu’il est fière de sa démarche.  Il ajoute que tout se passera bien. Lily en est également persuadée car elle compte faire tout son possible pour aller mieux dans son intérêt et surtout celui de ses enfants. Ensuite, elle demande à son père de ne dire à personne ce qu’elle vient de lui révéler concernant Cane.

 

Pendant ce temps, au Gloworm, Colin parle à « Caleb » au téléphone. Il est mécontent parce que leur plan a à moitié fonctionné. Lily a bien semblé perdre la raison mais elle a eu un regain de conscience puisqu’elle s’est faite volontairement internée à l’asile. Ce sera donc difficile pour « Caleb » de la faire sombrer totalement. Ensuite, deuxième point négatif, les jumeaux sont chez Neil.

 

Jill arrive. Colin raccroche rapidement. Elle croit qu’il avait une conversation téléphonique professionnelle. Colin veut parler de Lily. Jill aurait aimé faire quelque chose pour aider Lily. Cela tombe bien, il propose qu’ils s’occupent des jumeaux quand Neil ne peut pas le faire. Jill estime que les jumeaux ont de la chance d’avoir Colin dans leur vie.

 

Ils vont voir Lily dans l’aile psychiatrique de l’hôpital Memorial de Génoa City. Neil est toujours là. Jill leur fait part de la proposition de Colin. Neil et Lily n’y voient aucuns inconvénients.

 

Lily se retrouve seule avec Colin. Elle le remercie pour tout ce qu’il fait pour elle et ses enfants.

 

Jill et Colin reviennent au Gloworm. Il remet sur le tapis son idée d’amener les jumeaux Ashby en Australie. Jill se fait une joie d’aller découvrir le pays d’origine de Cane.

 

Neil arrive. Il les remercie une nouvelle fois de s’être proposés pour garder Charlie et Mattie puis les laisse.

 

L’intérêt de Colin pour Lily devrait sembler suspect mais il réussi à détourner l’attention en disant que Lily lui fait penser à sa défunte fille, Samantha.

 

Pendant ce temps, dans la cuisine de sa nouvelle maison, « Caleb » est perdu dans ses pensées lorsque sa mère le rejoint : « c’était ton père ? » OUI Il lui annonce qu’il y a un changement de programme car Lily est internée. Geneviève refuse et lui appelle que c’est elle qui commande. « Caleb » s’énerve. Il se lève de table, elle également et le prévient qu’il n’a pas intérêt à la doubler. Sans un mot, il quitte la pièce.

 

Quelques instants plus tard, on la voit revenir avec un bouquet de fleurs et une paire de ciseau. S’occuper de plantes semble être une véritable passion pour la mère de Cane et Caleb. En posant le pot, elle se remémore toutes les belles paroles et les promesses que Colin lui avaient fait le temps de leur mariage. Il lui avait promis, la lune, elle y a découvert l’enfer.

 

Soudain, elle sort de ses pensées à cause d’une petite blessure qu’elle vient de se faire à un doigt avec le ciseau. Cette petite douleur lui rappelle une autre qu’on lui a autrefois infligé…On entend un coup de feu !

 

Flashback : l’image est en noir et blanc. Une jeune femme est allongée par terre, touchée par une balle. Cane est penché sur elle et en face, il y a le jumeau de Cane, Caleb qui tient un revolver. Vraisemblablement, c’est lui qui a abattu sa sœur.

 

Geneviève qui était à l’étage descend et panique en voyant sa fille par terre : « Samantha ? Oh mon Dieu ! NON Pas Samantha ! »

 

Colin accourt vers elle pour lui empêcher de descendre. Pendant ce temps, Cane essaie de vérifier si sa sœur est vivante. Hélas, elle est morte !

 

Cane, Colin et Geneviève pleurent. Seul, Caleb n’en n’a rien à cirer que sa sœur soit morte.

 

Geneviève revient à elle,  essuie rageusement le sang qui s’écoule de son doigt puis continue son œuvre mais elle ne peut s’empêcher de replonger dans le passé.

 

Flashbacks :

 

Caleb est entrain d’étrangler Cane. Samantha s’interpose. Pour convaincre Caleb de laisser le gentil Cane tranquille, elle lui promet de faire tout ce qu’il lui demandera.

 

C’est le jour de l’enterrement de Samantha. Assise seule dans son salon, Geneviève pleure. Colin vient lui dire qu’il est temps d’y aller et lui tend la main pour qu’ils y aillent ensemble. Elle se lève, essuie ses larmes et part en ignorant son geste. Colin la suit.

 

Geneviève reprend ses esprits et continue à s’occuper de ses plantes…en fredonnant une chanson.

 

Quelques instants plus tard, on la retrouve entrain de boire du thé. Elle replonge dans ses souvenirs. Encore une fois, lors de l’enterrement de Samantha.

 

L’enterrement a eu lieu. La famille est de retour à la maison. Malheureuse, Geneviève est assise sur son canapé. Caleb est derrière entrain de lui parler. Il dit à sa mère que c’est Cane le responsable de la mort de Samantha parce qu’il n’avait pas l’intention de la tuer mais de tuer son frère jumeau. Elle était restée sans dire un mot.

 

Ensuite, c’est le tour de Cane de parler à sa mère. Il lui propose une tasse de thé (le même service qu’elle utilise actuellement à Génoa City). Elle reste sans rien dire. Il dépose la tasse et prend sa main : « je suis désolé ! Désolé ! J’aurai dû mourir à sa place »

 

Face au mutisme de sa mère, Cane éclate en sanglot sur ses genoux en répétant que tout est de sa faute parce que c’est lui qui aurait dû mourir. Elle se contente de lui dire que rien ne sera plus jamais comme avant.

 

Geneviève revient à la réalité. « Caleb » arrive et s’excuse de s’être emporté tout à l’heure. Il dit comprendre l’importance de ce projet pour elle car il sait à quel point Samantha comptait pour elle. Geneviève est déterminée à obtenir ce qu’elle veut au moment voulu. Il suppose qu’elle a hâte de dire la vérité à Colin. NON Toute chose vient à point nommé ! Elle précise sa pensée, il n’est pas encore temps de révéler à Colin que c’est Caleb qui est mort sur les marches de l’église et que CANE EST TOUJOURS VIVANT !

Partager cet article

Repost0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 22:58

Au grand désespoir de sa famille, Chance repart à la guerre; Tout le monde lui fait ses adieux; Nick et Adam continuent leur enquête; Sharon a une énorme surprise;Heather quitte temporairement Génoa City (L'actrice prend son congé maternité. Peu de temps après la diffusion de cet épisode, elle annoncera la naissance de son petit garçon. Sa grossesse n'aura pas été intégrée au scénario)


 

Au Manoir Chancellor, Phillip et Nina ouvrent une boite contenant un drapeau blanc orné d’une étoile bleue et d’une bordure rouge. D’après ce qui est dit dans cet épisode, ce drapeau symbolise la  présence d’un membre de la famille à la guerre. Chaque famille s’il a la possibilité l’hisse devant chez lui pour leurs concitoyens sachent qu’ils ont un G.I (Government Issue qui veut dire employé du Gouvernement) au front. La famille le retire lorsque son militaire revient de la guerre.

 

Ressortir ce drapeau fait énormément de mal à Nina. Quand elle pense qu’elle l’avait rangée lorsque son fils est revenu d’Irak. Ce dernier les rejoint et leur demande ce qu’ils font. Les larmes dans la voix, Nina lui explique puis part prendre de l’air.

 

Chance veut suivre sa mère. Son père propose d’aller parler à Nina mais il refuse. C’est à lui de le faire.

 

Jill, Kay et Murphy qui sont devant le barbecue, les regardent passer, l’un après l’autre. Jill demande à Kay si organiser un barbecue pour le Memorial Day était une bonne idée. Kay en est convaincue et espère tirer le meilleur parti de cette journée.

 

Nina retourne à l’intérieur de la maison où elle tombe sur Chloé et Délia qui s’apprêtaient à rejoindre les autres au jardin. Chloé remarque que Nina pleure. Cette dernière préfère sortir pour se remettre de ses émotions.

 

Juste après son départ, Chance arrive et demande à Chloé si elle a vu sa mère. OUI Elle vient de sortir répond t- elle. Ensuite, elle lui confie qu’elle a mise à sa fille une belle robe pour qu’il ait un dernier bon souvenir d’elle. Chance prend Délia dans ses bras et lui demande si sa mère était bouleversée. OUI

 

Chloé : « ce n’est jamais facile de dire au revoir à son enfant »

 

Quelques instants plus tard, Chance, Chloé et Délia s’installent sur le canapé tandis qu’Esther reste derrière eux. Les grands expliquent à l’enfant que Chance va partir pour un bout de temps. Chance offre à Délia plusieurs livres et ensuite Chloé prend avec son portable plusieurs photos de sa fille et de son ex-fiancé.

 

Esther amène Délia.

 

Chloé avoue à Chance qu’elle est mal parce qu’il n’a pas promis à Délia qu’il reviendra.  Il avoue qu’il ne veut pas faire de promesse qu’il ne pourra pas tenir. Ensuite, elle lui demande si Heather est la raison de son départ. NON Il se fâche parce qu’il en a marre que tout le monde rende Heather responsable de sa décision et répète qu’il repart dans l’Armée parce que son désir le plus cher, c’est de servir sa Nation et espère que tout le monde arrêtera de blâmer Heather.

 

Ils reparlent de leur relation. Chance l’assure que même s’il l’a trompé avec Heather, cette dernière a occupé une place aussi importante que Chloé dans son cœur. Chloé a été son premier amour…Il ne peut l’oublier. Emue, elle lui avoue que toute la famille, y compris, elle aura du mal à lui dire au revoir. Ils s’étreignent.

 

Dans le jardin de la propriété, Jill s’approche de son mari qui s’est réfugié dans un coin pour attendre l’appel ou le message de son fils, « Caleb ». Elle se blottit contre lui et lui demande s’il attend un coup de fil professionnel. NON Ensuite, ils parlent de Nina. Jill aurait aimé faire quelque chose pour atténuer la douleur de son ex-belle-fille mais elle sait que ce n’est pas facile de voir un être cher se « jeter » corps et âme dans une entreprise dangereuse. Il admire sa façon de gérer la situation et ils s’embrassent.

 

Pendant ce temps, Murphy retrouve sa femme qui regarde le drapeau de tout à l’heure.  Elle lui raconte l’histoire de Tony, un jeune homme dont elle était tombée amoureuse dans sa jeunesse : elle avait vu la mère de ce Tony mettre ce drapeau à sa fenêtre puis un jour, elle l’a retiré. Tout le monde a compris que Tony allait rentrer….hélas, il est bien revenu chez lui mais dans un cercueil. Mort pour avoir servi sa Patrie. Elle lui confie ses peurs concernant la guerre et ses ravages. Personne n’est certain que Chance reviendra en vie. Tous les deux s’accordent à dire que les militaires sont des héros. Murphy promet de prier tous les jours pour que Chance revienne sain et sauf de sa mission. Kay fait de son mieux pour retenir ses larmes.

 

A l’intérieur de la maison, Chance et Phillip parlent de la situation. Chance regrette que Nina soit en colère contre Heather et Paul surtout que cela entraîne une séparation temporaire entre ce dernier et sa mère. Il répète ce qu’il a dit tout à l’heure à Chloé. Sa décision n’a rien avoir avec Heather. Il ne regrette rien même s’il sait que c’est difficile pour sa famille et surtout pour sa mère.

 

Son père lui propose en plaisantant de prendre un poste à la bibliothèque de la ville.

 

Nina revient. Phillip les laisse discuter. Elle regrette toujours qu’il ne l’ait pas préparé à son départ. Il admet qu’il a eu tord de ne pas le faire. Nina avoue qu’elle est fière de lui et que durant son absence, elle priera pour qu’il rentre à la maison. Il lui dit qu’il a énormément de chance de l’avoir pour mère. Ils s’étreignent chaleureusement.

 

Pendant ce temps, Heather rencontre son père au Gloworm. Elle lui annonce qu’elle quitte la ville. Paul est sous le choc parce qu’il croit qu’elle part pour de bon mais elle l’assure que ça n’arrivera pas. En fait, elle part quelques semaines à New-York pour s’occuper de l’introduction en bourse de Newman Entreprises car Michael ne peut pas s’y rendre. Elle en profitera pour rendre visite à sa mère, April.

 

Ils évoquent le départ de Chance. Heather admet qu’elle aurait aimé dire au revoir à Chance mais elle doute qu’il ne veuille plus la voir. Par contre, elle conseille à son père d’aller voir Nina parce que celle-ci aura besoin de son soutient. Paul pense que c’est une mauvaise idée parce qu’il sait que Nina ne serait pas heureuse de le voir aujourd’hui. Heather n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi Nina lui en veut tant. Il croit comprendre que Nina a peur que son fils meurt sur le front alors, au lieu de montrer son mécontentement à son fils, elle préfère prendre un bouc émissaire, malheureusement, c’est tombé sur Heather.

 

Retour au Manoir Chancellor. Colin s’approche de Kay et Phillip pour leur proposer une boisson. Ils refusent froidement son offre et chacun part de son côté.

 

Chloé qui a tout suivi, conseille à Colin d’être patient. Un jour, cette famille finira peut être par l’accepter.

 

Jill s’approche d’eux. Elle en profite pour reprocher à Chloé de demander la garde exclusive de Délia. Chloé lui demande de regarder le bon côté des choses : Délia passera plus de temps au Manoir, donc avec Jill également. Cette dernière répond qu’en tant normal, elle lui aura jeté son verre au visage mais aujourd’hui, elle refuse de perdre son temps avec elle et tourne les talons pour rejoindre Chance.

 

Un peu plus loin, assis sur les transats, Phillip et Nina parlent de leur fils.

 

Un peu plus loin, Chance et Jill parlent du problème qui oppose William à Chloé. Ensuite, il demande à sa grand-mère de garder un œil sur sa mère. Jill promet d’être forte pour toutes les deux.

 

Chance reçoit un appel. Il va à l’intérieur pour répondre.

 

Jill s’approche de son fils pour lui demander comment, il gère la situation. Phillip répond : « mieux que Nina »

 

Paul et Heather arrivent.

 

Nina qui s’était isolée se rue sur eux afin de leur demander de s’en aller car ils ne sont pas les bienvenus. Tout le monde se retrouve autour d’eux. Kay tente de raisonner Nina mais celle-ci ne veut rien entendre. Paul et Heather s’apprête à partir cependant, Chance revient et annonce à tout le monde que c’est lu qui a invité Heather. Ensuite, il l’invite à aller avec dans la maison.

 

Paul essaye de raisonner Nina concernant sa fille mais Nina est toujours trop en colère contre Heather qu’elle rend responsable du départ de son fils.

 

A l’intérieur de la maison, Chance et Heather ont enfin l’occasion de se dire au revoir. Elle lui annonce qu’elle part s’installer pour un temps à New-York. Il trouve ironique qu’ils quittent le même jour Génoa City. Ensuite, ils font la paix concernant leur relation. Même si elle n’a pas aboutie, il n’existe aucune rancœur entre eux. Ils se souhaitent bonne chance et s’étreignent.

 

Dans le jardin, Paul discute avec Kay au sujet de Nina. Kay est convaincue que cette dernière finira par revenir à la raison concernant Heather. Ensuite, ils parlent de Tucker. Paul lui demande comment il va. Kay garde espoir que son fils se rétablisse. Concernant l’enquête qu’elle lui a confiée, Paul admet que c’est difficile car il ignore si le fils de Tucker est un enfant ou un adulte. Comment débuter une enquête sans la moindre information ? Kay lui annonce que dès qu’elle aura accès aux dossiers personnels et confidentiels de Tucker, elle les mettra à sa disposition pour qu’il commence à travailler.

 

Jill et Nina ne sont pas loin. Assises à une table toute proche, Jill félicite Nina d’être devenue une belle-mère irritable comme, elle l’a été avec elle. Nina se défend d’agir pour le bien de Chance.  Mais c’est ce que faisait Jill pour Phillip. Elles se mettent à rigoler de la comparaison mais finalement, Nina se remet à pleurer. Jill la console.

 

A l’intérieur de la maison, Heather est maintenant avec Chloé. Elle lui annonce qu’un autre avocat du cabinet Baldwin s’occupera de son affaire de garde puisqu’elle part à New-York. Chloé lui reproche de ne pas respecter sa parole dans sa vie privée et dans sa vie professionnelle. Pour elle, Heather fait tout pour qu’on s’attache à elle mais dès que ça devient sérieux, elle fuit. Heather rétorque qu’elle a eu une dure journée alors, elle refuse d’être « le sac de boxe » de Chloé.

 

Paul arrive et demande à sa fille si elle est prête. OUI Ils s’en vont.

 

A la ferme de Sam, Sharon hésite toujours à partir à la foire. Il l’encourage à ne pas rester enfermée et à sortir puis part avec Piper.

 

Adam et Nick sont arrivés à San Pueblo. Ils rencontrent l’expert en criminologie local qu’ils ont engagé. L’homme tient à revoir tous les détails de la « présumée mort accidentelle » de Sharon. Adam n’apprécie pas que cet homme émette des doutes sur leur théorie et lui rappelle qu’ils peuvent embaucher quelqu’un d’autre.

 

L’expert part chercher ses dossiers.

 

Nick  en profite pour demander à son frère de laisser cet homme faire sont travail. Adam rétorque qu’il s’assure juste qu’ils ne sont pas venus pour rien.

 

Diane entre et leur fait remarquer qu’à peine arriver, ils se disputent déjà. Nick demande pourquoi elle est là. Il se fiche de savoir qu’Adam et Diane couchent ensemble mais elle n’a pas à interférer dans leurs affaires car ils ne sont pas là pour faire du tourisme mais pour travailler. Adam se demande bien pourquoi son frère se met dans tous ces états.

 

Nick reproche à Diane de s’accrocher à Adam pour avoir la possibilité d’épouser un autre portefeuille ambulant. Qu’elle le fasse mais pas en utilisant la mémoire de sa femme pour atteindre son but. Adam rectifie. Sharon n’était pas sa femme, mais son ex-femme, sa fiancée. Ensuite, il ajoute que Nick n’avait pas son mot à dire à propos de la présence de Diane. Cette dernière dit à Nick qu’elle ne cherche pas à manipuler qui que ce soit. Adam leur rappelle la raison pour laquelle, ils sont là.

 

L’enquêteur revient. Son équipe et lui-même ont retrouvé la voiture de Sharon.

 

Nick et Adam lui expliquent que la mort de Sharon avait été déclarée accidentelle jusqu’à ce que le District Attorney de Génoa City ait eu connaissance des lettres que Sharon a laissé à ses enfants.

 

L’enquêteur propose qu’ils aillent sur le lieu de l’accident. Adam refuse. Il y est déjà allé et refuse de subir cela une nouvelle fois. Nick décide de partir. Son frère et lui sont d’accord sur le fait qu’il rentrera directement à Génoa City retrouver ses enfants après ce périple.

 

Adam décide de rester dans la ville pour mener son enquête.

 

A la foire, Sam et Piper s’installent à une table. Piper est déçue que « Sheri » ait finalement renoncé à venir. Sam la réconforte. Finalement, ils ont la surprise de voir « Sheri » alias Sharon. Cette dernière se rend compte à quel point les gens respectent Sam. Il est l’heure pour le concours de Fanny. Sam et Sharon assurent à Piper que l’agnelle va gagner le concours du meilleur agneau.

Ils n’avaient pas tord car quelques instants plus tard, Piper est heureuse parce que Fanny a gagné. Sam emmène Piper acheter une barbe à papa. Sharon commence à ranger leurs affaires lorsqu’elle à sa grande surprise ADAM !

 

Pendant ce temps, Nick et Diane se retrouvent dans le même avion. Elle est surprise de le voir parce qu’elle pensait qu’il allait sur le lieu de l’accident de Sharon. Il répond qu’il y revient. Ce n’était pas loin de l’endroit où ils étaient. Il lui demande où son frère. Elle lui apprend qu’il est resté à San Pueblo et continue à lui faire les yeux doux.

 

Heather et Paul sont au néon écarlate. Elle promet de revenir très bientôt. Son père n’aura même pas remarqué son absence dit-elle.

 

L’absence de Chance ne sera pas vécue de la même manière par ses proches.

 

Chance dit à Kay et à Murphy qu’avant son départ, il aurait aimé avoir de bonnes nouvelles concernant Tucker. Quitter Katherine tout en sachant ce qu’elle traverse lui ait extrêmement difficile.  Elle l’assure que tout ira bien. Murphy promet à Chance de veiller sur Katherine. Ils plaisantent à un moment. Soudain, tout le monde se rend compte qu’il est temps pour Chance d’aller se préparer. Il part s’habiller et prendre ses affaires.

 

Lors de sa courte absence, Chloé encourage tout le monde à être fort et à ne pas pleurer.

 

Chance revient vêtu de son uniforme pendant que Murphy et Katherine préparent le mas.

 

Jill est la première à venir embrasser son petit-fils. Elle le serre très très fort dans ses bras ;

 

Ensuite, il vient étreindre Katherine et salue Murphy ;

 

Il embrasse et étreint Esther et Délia ; salue Colin

 

Chloé s’approche de Chance et l’embrasse sur la bouche en souhaitant qu’il revienne sain et sauf

 

Katherine donne le signal à son mari. Ce dernier hisse le mât portant deux drapeaux : celui qui signifie qu’un membre de la famille est à la guerre et la bannière étoilée.

 

Nina et Phillip s’approchent de leur fils pendant que Murphy s’affaire.

 

Chloé s’approche de Kay et lui fait une petite caresse ;

 

Jill et Colin regardent chance qui est prêt à s’en aller. Elle est au bord des larmes.

Chance repart au Moyen Orient

 

Phillip et Chance prennent les affaires de ce dernier tout en regardant les drapeaux. Nina se love contre son fils en faisant de même.

 Drapeaux

L’épisode se termine avec un grand plan des deux drapeaux.

Partager cet article

Repost0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 22:53

Lily commence à avoir peur; "Caleb" et sa mère préparent quelque chose contre Colin; Nick et Adam font alliance à la demande de Doris; Nikki tente d'alerter Victor au sujet d'Abby mais il la rabroue


« Caleb » est toujours dans le parc en compagnie de la femme qui est apparue juste après le départ de Colin. Il lui dit que ce qu’il ressent pour son père dépasse le stade de la haine. Aucun mot n’existe encore pour décrire ce sentiment : « s’il pense que je vais lui obéir concernant, Lily, il se trompe… » Toutefois, il accepte de continuer à jouer son rôle pour elle.

 

Ils entendent un bruit. La femme se cache. C’est Colin qui revient pour lui dire qu’on vient de le prévenir que Neil est chez Lily qui perd le contrôle. Il ordonne son fils de repartir là-bas pour enfoncer de plus belle, la veuve de son frère jumeau. Caleb accepte mais fulmine à l’intérieur de lui.

 

Pendant ce temps, chez sa fille, Neil demande à sa fille s’il a bien compris : « tu veux que j’emmène les bébés ? » OUI  Elle veut qu’il les éloigne d’elle. Qu’il les éloigne du danger qu’elle représenter. Il ne peut pas croire e qu’elle dit parce que pour lui, elle est une bonne mère et ses enfants ont besoin d’elle. Lily avoue à son père qu’elle voit Cane partout et tout le temps. Neil finit par accepter à condition qu’elle vienne, également vivre chez lui. Il la serre très fort dans ses bras.

 

Quelques instants plus tard, après avoir mis les enfants et leurs bagages dans sa voiture, Neil revient vers sa fille qui finalement ne part pas tout de suite avec lui. Elle a d’autres bagages à faire. Ils se donnent RDV tout à l’heure chez lui. Neil informe sa fille qu’il doit passer au Manoir Chancellor pour discuter affaire avec Katherine.

 

Les Alcooliques Anonymes se sont retrouvés dans leur salle habituelle pour leur réunion. Une des leurs, Valérie vient de témoigner. La responsable de la réunion demande si quelqu’un veut prendre la parole. Du fond de la salle, Abby se lève. Elle se présente en disant qu’elle n’est pas alcoolique mais que depuis qu’elle boit, elle n’a que des problèmes.

 

Abby n’a pas remarqué la présence de Nikki qui est pourtant au premier rang. Elle continue en racontant tout ce qu’elle a fait : destruction des décorations du mariage de sa mère ; son arrestation pour état d’ivresse ; son accident de voiture dont elle ne se souvient pas très bien parce qu’elle était encore ivre. Ensuite, elle avoue qu’elle n’a pas bu depuis quelques jours et qu’elle est venue là parce qu’ici, personne ne la jugera. Quand elle termine, la responsable demande à tout le monde de se lever et de se donner la main pour dire la prière de sérénité. C’est là qu’Abby voit Nikki.

 

Après la prière, elles ont l’occasion de discuter. Nikki félicite Abby d’avoir franchi le pas et la questionne à propos de la soirée où a eu lieu l’accident de voiture. Abby explique que si elle a bu autant c’est parce qu’elle était énervée, frustrée et voulait absolument prouver à sa mère que Tucker l’avait trompé avec Diane, cependant, les détails de la soirée reste encore floues. Embarrassée, elle préfère partir.

 

Nikki réalise qu’Abby était au volant, le soir du drame.

 

Dans la maison principale du ranch Newman, Katherine et Victor démontent administrativement, le dossier que Tucker avait construit pour acheter les actions de Newman Entreprises lorsque celle-ci sera introduite à la bourse. Il lui demande si elle a réfléchi à sa proposition de nommer Victoria au poste de PDG de Jabot. NON Victor tient à la remercier pour toute son aide et même si elle dit que ce n’est pas nécessaire, il lui annonce que dès sa compagnie sera cotée en bourse, il veut qu’elle siège à son Conseil d’Administration. Elle le remercie et lui demande s’il a des nouvelles de Nikki.

 

Dans l’étable de Sam, Sharon range son linge lorsqu’il vient l’inviter au Memorial Day Elle refuse  et reste hésitante lorsque quelques minutes plus tard, lorsque Piper la supplie de les accompagner.

 

Pendant ce temps, sa mère et son ex-mari se sont retrouvés au Gloworm. Doris annonce à Nicholas que les Assurances ne veulent pas lui verser le capital décès de Sharon parce que sa mort est considérée comme un suicide.

 

Adam arrive à ce moment là, il a tout entendu et tout comme Nick, il s’insurge contre la décision des Assurances.  Nick le rabroue : « cela ne te regarde pas ! »

 

Doris dit à Nick que c’est elle qui a invité Adam. Il est surpris. Doris explique que bien qu’elle rend toujours Adam responsable de la mort de sa fille, elle tient à ce que quelque chose de positif sorte de cette tragédie et a une idée là-dessus : il faut qu’ils se battent pour faire reconnaître la mort de Sharon comme accidentelle afin que l’argent de sa Police d’Assurance devienne un fond de pension destiné aux études de jeunes filles venant d’un milieu défavorisé. Ensuite, elle leur donne tous les coordonnées de la société d’assurance. Ils la remercient. Avant de partir, elle leur souhaite bonne chance.

 

Nick et Adam décident de faire front commun pour laver l’honneur de la femme qu’ils ont aimé.

 

Adam appelle la société d’assurance mais ils refusent de bouger si on ne leur fournit pas un nouveau certificat de décès.

 

Nick revient avec la copie du certificat de décès de Sharon délivré par les autorités du Nouveau-Mexique. La cause de sa mort est toujours « probable suicide». Adam peste parce que le corps de Sharon a été incinéré du coup, ils ne peuvent pas contrecarrer mais ils refusent de baisser les bras. Nick et Adam décident de convoquer les médias afin d’effectuer un appel à témoin dans le but de discréditer le médecin légiste qui a autopsié Sharon. En ce qui concerne l’avocat, ils espèrent pouvoir engager Michael Baldwin.

 

Seule dans son appartement, Lily est submergée par les souvenirs de la première journée qu’elle a passée dans ce lieu en tant que mari et femme avec Cane lorsque soudain, elle entend « Caleb » l’appeler. Elle sursaute de peur et lui demande comment il a fait pour entrer. Il répond qu’il est venu à son appel et veut la toucher mais elle lui ordonne de ne pas la toucher.

 

Au même moment, Neil arrive au Manoir Chancellor avec Charlie et Mattie. C’est Colin qui l’accueille. Il explique à ce dernier qu’il a une réunion avec Kay et doit également garder les jumeaux. Colin propose de mettre les enfants au lit dans une chambre. Neil accepte.

 

Abby arrive au Gloworm où Nick et Adam y sont toujours. Nicholas serre sa demi-sœur dans ses bras, content de la voir sur pied. Lors de leur conversation, il lui apprend qu’il travaille de mèche avec Adam pour réhabiliter la mort de Sharon. Elle est surprise et demande des détails mais il n’a pas le temps de s’expliquer car les journalistes qu’ils ont convoqués sont prêts.

 

Nick rejoint Adam. Ils font leur annonce où ils disent en gros qu’ils veulent contester le rapport du légiste sur la mort de leur bien aimée Sharon et que si quelqu’un a des informations complémentaires à propos de cet accident qu’il les appelle au 1-800-555-0199.

 

La vidéo passe en direct sur quelques chaînes de télévision et en streaming sur Internet, c’est ainsi que Piper les suit en direct sur le net via l’ordinateur portable de Sharon. Cette dernière ne les voit pas parce qu’elle est en pleine conversation avec Sam à propos de la sortie au Festival de la ville commémorant le Memorial Day. Finalement, il réussi à la convaincre et rejoigne Piper qui ferme l’ordinateur portable.

 

Sharon lui annonce la bonne nouvelle, elle tombe dans ses bras. Pendant ce temps, les frères Newman terminent leur annonce.

 

Dès qu’ils ont terminé, le portable de Nick sonne, c’est leur contact à la morgue. Il a des informations pour eux.

 

Au ranch Newman, Katherine s’apprête à prendre congé de Victor. Sur le perron, ils tombent sur Nikki qui vient voir Victor. Kay est contente de voir son amie car elle se faisait du souci puisqu’elle n’avait plus aucunes nouvelles d’elle. Nikki la rassure et demande à parler à Victor. Kay les laisse.

 

A l’intérieur de la maison, Nikki fait part de ses doutes au sujet d’Abby à Victor. Il prend très mal qu’elle accuse sa fille d’avoir voulu tuer un homme et de laisser sa mère s’accuser à sa place. Nikki insiste sur le fait que le témoignage d’Abby a été plus qu’éloquent aux AA mais il refuse toujours de la croire et la met à la porte.

 

Au Manoir Chancellor, Neil a mis les enfants au lit. Colin lui tend une tasse de café. Tous les deux se mettent à discuter. Toujours sans le vouloir, Neil donne des informations précieuses à Colin comme celle où sa fille doit venir habiter chez lui durant quelques temps. Colin fait mine de bien prendre la nouvelle.

 

Pendant ce temps, chez les Ashby, Lily perd pied car elle est tiraillée entre sa folle envie de revoir son défunt mari et accepter d’être accompagné par « son fantôme ».  Elle finit par faire le choix douloureux de refuser la présence du « fantôme » ce qui la rend extrêmement malheureuse. Il la prend dans ses bras alors qu’elle refuse qu’il la touche et lui ordonne de disparaître. Lily pleure et crie son désarroi…

 Lily-craque.png

Christelle Khalil alias Lily Winters est époustouflante lors de cette scène.

 

Victor arrive au Gloworm. Adam le salue et le prévient qu’il trouvera un moyen de réintégrer sa maison au ranch. Victor lui souhaite bien du courage.

 

Nick arrive en disant à son frère qu’il a la carte du Nouveau-Mexique. Victor demande de quoi il s’agit. Adam lui apprend que lui et Nick vont là-bas pour prouver que Sharon ne s’est pas suicidée. Victor propose son aide mais Nick refuse de peur que la tension entre son frère et son père ne nuise à leur projet.

 

Victor retrouve Abby.

 

Nick et Adam restent discuter.

 

Nikki rentre et commande une vodka tonic lorsqu’elle les aperçoit tous. Elle décommande et quitte précipitamment l’établissement.

 

Katherine rentre chez elle. Elle est surprise de constater que Mathilde et Charlie sont là. Neil lui explique que sa fille et ses petits-enfants vont vivre quelques temps avec lui. Elle demande si quelque chose ne va pas. OUI Sa fille ne va pas bien lui répond t – il

 

Pendant ce temps, Lily se dégage de l’étreinte de « Caleb ». Ce dernier lui répète qu’ils ne peuvent pas se passer de l’un et l’autre. Elle hurle qu’il se trompe, elle doit apprendre à vivre sans lui…sans fantasmer sur lui.

 

Il lui rappelle qu’il n’est pas un fantasme puisqu’elle peut le toucher et l’embrasser. Lily continue à lui dire en criant d’arrêter…Elle commence à se dire qu’elle fait une dépression…qu’elle perd la tête. Il la supplie de ne pas croire cela. NON Elle n’est pas folle…Il lui promet que tout ira bien mais c’est trop dur.

 

Lily hurle ! « NON ! NON ! NON ! VA-T'EN! VA-T'EN! VA-T'EN! »

 

« Caleb » la supplie de l’écouter mais elle refuse de l’écouter et sors de chez elle

 

A la ferme, Piper remercie Sharon d’accepter de venir au festival. Elle a hâte de présenter Fanny à tout le monde. Pour l’évènement, elle a confectionné un collier en ruban bleu, blanc rouge qu’elle tend à Sam. Il lit ce qui a été brodé « Meilleur agneau…San Pueblo ».

 

Au même moment, au Gloworm, Nick termine une conversation téléphonique. Ensuite, il annonce à son frère qu’ils doivent se rendre à San Pueblo

 

Un peu plus loin, Victor dit à sa fille qu’il est fier qu’elle ne soit pas retombée dans l’alcool après l’accident. Ensuite, il lui demande si elle se souvient de ce qui s’est passé la nuit de l’accident. NON

 

Dans le parc, Nikki s’installe sur un banc pour boire de la vodka.

 

Au Manoir Chancellor, Neil et Katherine ont terminé de travailler. Ils parlent de Chance. Elle lui avoue qu’elle a peur pour Chance. En parlant de cela, il réalise qu’il est tard et que sa fille aurait dû le rejoindre depuis longtemps. Ça l’inquiète !

 

Lily est au Memorial où elle repense aux apparitions de Cane.

 

Un membre du personnel médical l’aperçoit et lui demande si elle peut l’aider. Lily demande à ce qu’elle soit internée en psychiatrie.

 

Au même moment, devant l’entrée du Manoir Chancellor, Colin appelle « Caleb » mais il tombe sur son répondeur alors il lui laisse un message sur son répondeur où il lui dit que Lily a décidé d’aller vivre chez Neil ce qui n’est pas bon pour leurs affaires.

 

« Caleb » est dans une cuisine. La femme du parc est entrain de cuisiner des gâteaux. Il est tellement en colère qu’il veut renverser la table mais se retient : « nous sommes entrain de perdre le contrôle de la situation »

 

L’inconnue s’installe en face de lui et en le regardant droit dans les yeux avec un air aimant, elle lui dit que tout se passe comme prévu et qu’il n’a pas à s’inquiéter car, elle, sa  MAMAN prend soin de tout : « prend un cookie mon chéri » Il hésite, elle insiste

Partager cet article

Repost0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 22:08

Dans son appartement, Phyllis est installée face à son ordinateur portable. Elle lit et commente l’article sur Daisy, Daniel et Lucy qu’elle a publié hier soir dans son blog, via Restless Style. A son grand désespoir, Daisy n’a pas encore répondu.

 

Pendant ce temps, les trois parties concernées vivant à Génoa City n’ont pas encore découvert " sa bombe " mais ça ne serait tarder :

 

Lauren qui a été séquestrée et terrorisée par Daisy apprend la nouvelle par l’intermédiaire de Chloé. En effet, le couple Baldwin passe la matinée au Gloworm en compagnie de Kevin et Chloé. Cette dernière à l’idée de jeter un coup d’œil sur le site de Restless Style, et hop, la nouvelle se répand.

 

William et Victoria, les potentiels parents adoptifs de la fille de Daisy apprennent la nouvelle par leur avocat Rafe Torres. Alors, qu’ils s’apprêtent à commander une pizza, Rafe arrive et quand il les voit avec Lucy, il leur demande s’ils n’ont pas perdu la tête. NON Les Abbott Jr lui parlent de l’arrangement avec Daniel. Rafe est satisfait de la réponse mais pas de l’article paru dans Restless Style car il croit que cela vient de William. Ce dernier nie puisque cela fait 24h qu’il n’est pas allé au bureau. Les Abbott Jr vont sur le site de Restless Style. On ne les montrera pas mais on se doute qu’ils seront furieux.

 

Ce qui est le cas de la principale personne concernée, Daniel Romalotti Jr. Quand il arrive chez sa mère, il lui demande ce qu’elle a fait. Il lui lit un passage de son article où elle dit qu’il désire protéger Lucy de la mauvaise influence de sa mère. Pour lui, sa mère lui passe la pommade pour qu’il décide d’élever Lucy. C’est complètement insensé ! Il lui reproche de vouloir obtenir les droits parentaux de Daisy mais elle s’insurge : " je suis entrain de gagner du temps ! "

 

Daniel se demande bien pourquoi. Elle répond que ce temps lui permettra de réaliser qu’il doit élever Lucy. Il en doute ! Mais à quoi s’attend t- elle bon sang ! Qu’un éclair magique le foudroie et qu’il tombe fou d’amour pour ce bébé ?

Phyllis : " oui ! "

Daniel finit par avouer à sa mère que si ce n’est pas arrivé quand il a tenu pour la première fois sa fille dans ses bras. Elle n’en revient pas. Daniel continue à expliquer à sa mère que le jour où Daisy s’est échappée, il l’a retrouvé. Elle était en plein travail, alors, il l’a aidé à accoucher. OUI C’est lui qui a vu son enfant pour la première fois. C’est pourquoi, il l’a reconnu lorsqu’il l’a vu avec William et Victoria. Il a toujours voulu que sa fille reste avec eux car eux au moins peuvent lui offrir ce dont il est incapable de lui donner : ‘l’amour et une famille.

Phyllis est furieuse : " tu---tu m’as menti ! Tous ces mois…tu m’as menti "

Il rétorque que ce n’est pas parce qu’elle l’a mis au monde qu’il lui doit obéissance. Elle finit par admettre qu’il a raison, il ne lui doit rien puisqu’elle n’e l’a pas élevé. Pour elle, c’est la raison pour laquelle, son fils ne veut pas se ranger de son côté. C’est sa façon à lui de lui faire payer le fait qu’elle n’ait pas été une bonne mère pour lui : " …tu vas jusqu’à donner ce bébé à deux personnes qui ne l’a mérite pas "

 

Daniel refuse d’en entendre davantage et décide de partir mais avant, il l’a plaint parce qu’elle ne s’est même pas rendu compte qu’avec cet article, elle se met tout le monde à dos, y compris ses amis et sa famille, tout ça pour un enfant qui n’a pas besoin d’elle. Phyllis accuse le coup et elle n’est pas au bout de ses peines.

 

Quelques instants plus tard, on frappe à la porte, elle pense que c’est son fils. Hélas, ce n’est pas lui mais son patron, William Abbott. Avant même qu’il ne puisse placer un mot, elle lui dit qu’elle a déjà eu droit à un sermon de la part de son fils et le félicite pour son plan puisqu’il a réussi à rallier son fils à sa cause. Toutefois, elle souligne qu’il leur sera difficile à sa lui et sa femme d’obtenir la garde de Lucy puisqu’il est sur le point de perdre celle de Délia et que Victoria a déjà perdu, celle de Reed. William reste impassible jusqu’à la fin de son discours. Ensuite, il lui annoncer qu’elle est virée ;

Phyllis : " tu ne peux pas me virer, j’ai fondé ce magazine "

Il lui rappelle que l’eau a coulé sous les ponts depuis. Désormais, c’est lui le patron, et, elle n’est qu’une simple employée en insistant sur le mot " simple ". Elle lui reproche de lui avoir volé son fils, sa petite-fille et son travail et lui demande s’il est content de lui. William n’en n’a rien à cirer de ses reproches et lui apprend qu’elle vient de violer l’ordre du Juge qui avait bien stipulé quand il a confié temporairement la garde de Lucy à Daniel qu’ils ne devaient en aucun cas pour sa sécurité exposer l’enfant. Phyllis rétorque qu’elle l’ignorait. Peu importe, il lui ordonne de ne plus s’approcher de sa famille et de son journal. Inutile qu’elle vienne chercher ses affaires au bureau, il les lui fera livrer puis part. Il n’est pas entré à l’intérieur de l’appartement. Phyllis reste devant sa porte, les larmes aux yeux !

 

Phyllis attend maintenant la visite de Lauren.

 

Cette dernière est toujours au Gloworm en compagnie de son époux.

 

Un peu plus loin, au bar, Kevin et Chloé ne peuvent s’empêcher de les observer. Il n’arrive pas à comprendre pourquoi Phyllis a utilisé sa nièce comme appât. Chloé trouve que Phyllis n’y est pas allée de mains mortes avec Daisy.

 

Kevin, Jeffrey etChloé reçoivent un sms de la part d’Angelo qui leur annonce qu’il arrive pour leur dire au revoir. Kevin conseille à son beau-père de le dire à Gloria mais Jeff préfère comme toutes les fois se défiler.

 

A leur table, Michael s’assure que sa femme va bien. Lauren estime que la mort de Jana est une conséquence de leur séquestration Daisy est responsable de tout. Il lui demande si elle a peur que Daisy revienne à Génoa City pour voir Lucy. Elle admet qu’elle ignore ce qu’elle ressent sur le coup par contre, elle annonce à son mari qu’elle refuse de se laisser terroriser par un éventuel retour de Daisy. Elle décide d’aller à la librairie acheter le matériel nécessaire à leur fils pour son projet artistique.

 

En fait, elle passe d’abord chez Phyllis. Dès que celle-ci la voie, elle la supplie de lui laisser s’expliquer : elle a rédigé ce message sur son blog ce n’est pas pour que Daisy revienne. Très calme, Lauren lui dit qu’elle est contente qu’elle ait appelé Daisy car elle refuse de continuer à vivre dans la peur.

 

Daniel arrive chez les Abbott Jr. Victoria lui demande de ne pas faire de bruit parce que Lucy vient de s’endormir, cela ne les empêchent pas de parler du blog de Phyllis. Victoria prend la défense de cette dernière car elle pense que Phyllis tient absolument à ce que son fils saisisse la chance d’élever son enfant. Daniel refuse de se laisser dicter sa conduite, fut-elle de sa mère qu’il qualifie d’enfant gâté. Il rajoute que sa mère ne verrait aucun inconvénient à perdre un fils pour gagner une petite-fille.

 

Quelques instants plus tard, William rentre. Michael ne tarde pas à venir leur rendre une petite visite. Victoria lui demande comment Lauren a réagit en lisant le blog de Phyllis. Il répond que sa femme fait de son mieux pour gérer sa peur. William demande à l’avocat, lui qui est l’ami de Phyllis ce qui cloche chez elle. Il ne sait pas quoi répondre. Billy lui annonce qu’il vient de virer Phyllis de Restless Style mais que ça ne changera pas grand-chose parce qu’une fois qu’on publie sur le net, ça reste pour longtemps. Victoria déplore le fait que Daisy puisse revenir à Génoa City demander la garde de son enfant. Michael quant à lui a peur que sa femme ne sombre encore une fois dans l’agoraphobie. Dommage, elle qui avait fait tant d’efforts.

 

Pendant ce temps, Phyllis tente de son mieux de rassurer Lauren : Daisy ne reviendra pas mais Lauren est lucide. Elle reviendra ! OUI Son bourreau reviendra et cette fois, elle est prête à lui faire face et lui demande ce qu’elle attend de Daisy.

 

Phyllis : « je veux la garde de Lucy ! »

 

Lauren lui de prier qu’elle ne retrouve pas Daisy avant elle sinon, elle ne donne pas cher à son vœu.

 

Au même moment, au Canada ou ailleurs, Daisy lit le blog de Phyllis. En fond sonore la voix de Phyllis se charge de nous dire ce qu’elle a écrit. En gros, elle brosse un portrait peu élogieux de Daisy et un autre très flatteur de son fils. Daisy lit que la seule chose de bien qu’elle a fait dans sa vie, c’est abandonner son enfant. Elle fulmine de colère !

 

Tandis que Daniel réfléchi en regardant l’extérieur à travers la fenêtre des Abbott Jr

 

Malcom, Neil et Devon se sont retrouvé sur le patio du néon écarlate à la demande Neil.

Devon demande si Sofia se joindra à eux. OUI répond Malcom. Sofia est d’abord passée voir Lily. Neil espère que Sofia pourra leur dire que Lily va mieux.

 

Lily est chez elle : »Cane ? » Il n’y a personne. On sonne à la porte, c’est Sofia. Elle est venue lui apporter à manger. Lily la remercie et lui dit que compte tenu des inquiétudes formulées par Jill et Colin, elle sait qu’elle n’est pas venue que pour cette raison. Sofia l’admet.

Lily la supplie de l’aider. Sofia accepte sans même savoir ce qu’elle va lui demander. Lily veut qu’elle réussisse à convaincre les membres de sa famille qu’elle va bien et qu’elle a besoin de temps pour faire son deuil.

 

Pendant ce temps, Colin et « Caleb » sont au parc. Colin est remonté contre Neil depuis que ce dernier lui a demandé de ne pas se mêler des affaires de Lily : « il n’est même pas son vrai père »

 

Colin estime qu’il est beaucoup plus légitime en tant que grand-père de Charlie et Mattie que Neil : « une fois que nous serons rentrés tous en Australie, je lui enverrai une carte de vœux pour lui montrer à quoi ressemble une vraie famille »

« Caleb » lui dit qu’il ne rencontrerait pas ces problèmes, s’il lui donnait l’autorisation de tuer Lily. Colin refuse d’en arriver là. « Caleb » insiste. Pourquoi ne prendrait-il pas Lily comme « animal de compagnie » ainsi, il lui pourrait lui faire un enfant, ainsi, Matty et Charlie auront un demi-frère ou une demi-sœur. (Euh ?! :0084: Ça va être difficile car Lily ne peut pas avoir d’enfants, mon grand !)

 

Colin lui dit que lorsqu’il aura pu récupérer les enfants, il pourra faire ce qu’il veut de Lily.

 

Au Néon écarlate, Neil raconte à Devon et Malcom l’incident qu’a surpris Colin chez Lily. Devon n’est pas vraiment surpris puisque ce n’est pas la première fois qu’on surprend sa sœur parler toute seule.

 

Sofia arrive. Ils lui disent bonjour.

Malcom : « comment ça s’est passé avec Lily »

Sofia répond que Lily l’a fait sortir aussi vite qu’elle l’a pu de sa maison. C’est mauvais signe !

 

Neil part prendre une consommation.

 

En caressant le ventre de sa femme, Malcom lui demande comment, elle va et comment se passe la situation avec Tucker. Sofia déclare qu’elle ne compte nullement abandonner Tucker ou Lily. Malcom est fier d’elle. Devon demande comment va « le petit Devon » qui est dans le ventre. Ils rigolent tous. Toutefois, elle précise qu’ils ignorent encore le sexe du bébé. Malcom promet de le dire à toute la famille dès qu’ils le savent.  En parlant de prénom, il aimerait appeler le bébé « Neil ». Sofia pensait plutôt à « Tucker » ou « Ethan », le vrai prénom de Cane. Du coup, Malcom préfère attendre de savoir si c’est une fille ou un garçon. Ils s’embrassent.  Neil revient et demande de quoi ils parlaient. Ils n’ont pas le temps de répondre puisque Colin arrive et souligne ironiquement que toute la famille Winters est présente sauf, Lily.

 

Ensuite, il retrouve Neil à l’intérieur du café pour lui présenter à sa manière ses excuses pour s’être mêlé de ce qui ne le regarde pas puis termine en souhaite le meilleur à Lily. Il part. Neil le rappelle afin de lui dire qu’ils sont tous là pour parler de la situation de Lily. Colin est le bienvenu pour leur donner son avis. Colin le remercie mais préfère ne pas interférer en disant qu’il a confiance en leur jugement. Ils se souhaitent une bonne soirée et Colin s’en va.

 

Pendant ce temps, Lily reçoit la visite de « Caleb ». Elle si contente de revoir son homme alors, elle lui avoue que même si la situation lui semble rocambolesque, elle a besoin de lui. Ils vont s’occuper des enfants ensuite, il lui fera l’amour. Tout un programme ! Ils couchent les enfants. « Caleb » lui demande si elle a faim. NON Elle veut qu’il lui fasse l’amour. Il avoue qu’il en avait envie l’autre jour mais elle l’a repoussée. Lily l’assure que ça ne sera pas le cas ce soir. Ils s’embrassent passionnément jusqu’à ce qu’elle réalise que ce qui se passe n’est pas normal. Comment se fait-il qu’elle puisse embrasser, caresser un homme mort. Il l’encourage à continuer mais elle ne peut s’y résoudre par amour pour ses enfants. Lily sait que si elle perd la tête, ses enfants en pâtiront. Il a beau lui dire qu’il est là, il est réel, elle finit par lui demander de partir. Avant de partir, « Caleb » lui demande de penser à la vie qu’ils pourraient avoir si elle se laissait aller : tout pourrait être comme avant et part.

 

Lily se met à parler à sa maman : est ce que c’est normal ce qu’elle vit ou elle perd la tête. On frappe à la porte, c’est Neil.

 

Au Gloworm, sous la pression de Kevin, Jeff a fini par avouer à Gloria qu’il avait utilisait le club comme un lieu pour jouer à des paris illégaux. Elle est mécontente parce qu’ils risquent la prison s’ils se font attraper. Jeff tente de la convaincre qu’ils ne risquent rien.

 

Un peu plus loin, à leur table, Chloé et Kevin se demandent ce qui va se passer à l’arriver d’Angelo.

 

Kevin imagine qu’Angelo viendra pour l’assassiner. On nous replonge dans les années 60-50. L’image est en noir et blanc, pareille pour la dernière séance photos que Chloé et Kevin avaient faites pour Restless Style. Un petit mélodrame de quelques minutes où Chloé prend la défense de son chéri lorsqu’Angelo se montre menaçant. Dans la réalité, il n’en n’est rien. Angelo n’est pas encore arrivé et Kevin demande à Chloé de s’en aller. Elle refuse de partir sans lui.

 

Jeff qui les a entendu vient les critiquer mais Gloria prend la défense de son fils : « tais-toi, c’est mon fils et tout est de ta faute »

 

Quelques instants plus tard, Angelo arrive. Gloria, Jeffrey et Chloé attendent anxieux derrière le bar tandis que Kevin demeure devant eux, mort de peur. Angelo finit par se lever de table pour s’approcher de lui. Il commence à dire que les flics sont à ses trousses et c’est là qu’il voit Chloé lancer à Kevin un couteau qui le manque de peu. Paniquée, elle supplie Angelo de ne pas faire du mal à son chéri. Angelo réalise qu’il croyait qu’il est venu leur faire de mal alors, il leur expliquer qu’ile st venu leur dire au revoir car il part. La pression de la Police sur lui est si forte, qu’il préfère aller faire son buisines ailleurs qi’) Génoa City. Ils sont tous soulagés. Gloria vient s’assoir à un siège au bar. Angelo l’attrape et l’embrasse. Jeff a le sourire jaune.

 

Chloé tombe dans les bras de son chéri. Ils vont s’installer à une table. Chloé est toujours sur un nuage. OUF ! Tout va bien, il n’existe plus de menace sur eux. Jana est morte et Angelo part. Kevin n’est pas tout à fait d’accord ! Ils n’ont plus la menace de cette organisation criminelle ou de sa dingue d’ex-femme mais il reste la menace de Daisy.

 

Chez les Ashby, Neil annonce à sa fille qu’il compte resté avec elle, le temps qu’elle aille mieux mais Lily refuse. Elle le supplie de partir avec ses enfants car il faut que ces derniers soient mis en sécurité.

 

Pendant ce temps, Colin retrouve « Caleb » au parc.  Une personne les observe et les écoute.

 

« Caleb » félicite son père pour son ingéniosité qui l’a amené à présenter ses excuses à Neil. Colin qui voue une haine féroce à Neil incite son fils à continuer à rendre Lily folle, ainsi, ils pourront prendre les enfants sans trop de problème.

 Premiere-apparition-de-Genie-Francis-dans-YR.png

Après son départ, une femme sort de l’ombre, derrière, « Caleb ».  Elle porte une capuche sur sa tête mais l’on peut voir qu’elle est blonde.


Première apparition de l'actrice Genie Francis dans le rôle de Geneviève Ashby, la mère de Cane et Caleb.

 

« Caleb » lui dit qu’il hait Colin

Partager cet article

Repost0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 19:53

Phyllis continue à observer les retrouvailles entre Lucy et le couple Abbott Jr. Elle n’en revient pas du choix de son fils.

 

Pendant ce temps, à l’intérieur, Lucy est dans les bras de William et Victoria lui dit que personne ne pourra plus jamais les séparer. Daniel promet que ça sera le cas dès que la procédure d’adoption sera finalisée.

 

William lui demande s’il est certain de vouloir vivre dans leur garage (le garage avait été emménagé en appartement pour que la nounou en l’occurrence, Jana y habite) OUI A une seule condition : un écran plat et le câble pour qu’il ne rate pas le début de la saison MLB (Baseball).  William et Victoria ont eu peur lorsque Daniel a parlé de « condition » alors, ils sont soulagés par la requête. Adjugée !

 

William serre Daniel dans ses bras : « tu n’as aucune idée de ce que cela signifie pour nous »

 

Daniel : « vous êtes de merveilleux parents et Lucy a la chance de vous avoir » Ils le remercient.

 

Phyllis entre sans frapper et demande à son fils ce qu’il fait puis ajoute qu’elle n’arrive pas à croire qu’il soit venu là alors que le service de protection de l’enfance vient à peine de lui rendre Lucy ; sans compter qu’il sait que cette décision lui briserait le cœur. Il promet de tout lui expliquer mais pas chez les Abbott Jr. Phyllis veut ramener Lucy chez elle mais Daniel s’y oppose.

Phyllis : « je ne pars pas sans elle »

Daniel lui rappelle qu’il a la garde de Lucy, elle n’a pas son mot à dire sur la question

Phyllis menace d’appeler le service de protection de l’enfance alors, Victoria lui demande si elle pense vraiment que ce serait dans l’intérêt de Lucy car si elle fait ça, le bébé repartira en famille d’accueil.

 

Phyllis : « allons-y ! La prochaine fois, elle vient avec nous »

 

Avant de suivre sa mère, Daniel demande à  William et Victoria de ne pas s’inquiéter

William : « bonne chance »

 

Dès que la porte se referme, Victoria confie à son mari qu’elle s’inquiète à propos de Phyllis. Il rétorque que tout ce qui compte pour lui, c’est que leur petite fille est rentrée à la maison.

 

Quelques instants plus tard, William revient avec le biberon de Lucy. Lui et sa femme sont heureux de l’avoir retrouvé. C’est comme s’il ne s’était rien passer. Lucy est rentrée à la maison. Ils s’embrassent.

 

Pendant ce temps, chez Phyllis, cette dernière est furieuse contre son fils. Elle lui demande s’il sait ce qu’elle a ressenti quand elle est redescendue et a réalisé qu’il était parti avec le bébé. Daniel regrette que sa mère ne puisse pas comprendre et accepter qu’il ne veuille pas devenir le père de Lucy. Phyllis croit qu’il n’est pas prêt mais qu’un jour, il le sera.

Daniel se montre ferme. NON Il ne voudra jamais être le père de Lucy. En quelle langue devra t-il le lui dire ? Même Nick a tenté de la convaincre, elle n’écoute personne. Phyllis tient à ce qu’il vive 1 mois chez elle avec sa fille, juste 1 mois mais il refuse qu’elle lui bourre le crâne avec son « obsession ». Phyllis lui rappelle que le Juge ne permettra pas à William et Victoria de vivre avec Lucy. Il rétorque qu’il le sait, c’est pourquoi, il a décidé de s’installer temporairement avec Lucy dans l’appartement au dessus du garage de William et Victoria jusqu’à ce que l’adoption soit définitive. Elle n’arrive pas à comprendre son entêtement, c’est pourquoi, elle lui demande ce qui se passera si la justice refuse de confier légalement Lucy à William et Victoria. Compte t-il passer les 18 prochaines années dans le garage des Abbott Jr ? Lucy grandirait-elle avec deux pères ? Daniel est sur que William et Victoria pourront adopter sa fille biologique. Phyllis lui rappelle que c’est loin d’être évident car William se bat contre Chloé pour la garde de Délia, sans compter qu’il a acheté illégalement Lucy et que Victoria a déjà perdu la garde de Reed : « ils ne sont pas des parents exemplaires »

Daniel : « comparé à qui, à toi ? »

Phyllis est scandalisée que son fils ose la critiquer en tant que mère. Elle lui interdit de lui parler ainsi et lui demande si c’est sa façon de se venger parce qu’elle n’a pas élevé. NON répond Daniel. Ce qu’il veut dire ce que pour lui, William et Victoria sont les parents idéals pour Lucy. Elle lui rétorque avec véhémence qu’elle est également une bonne mère pour Summer. Daniel lui demande pourquoi, elle ne peut pas admettre que Lucy est bien avec eux.

 

Au Manoir Chancellor, Katherine travaille quand Jill arrive. Cette dernière lui conseille de lever le pied à moins qu’elle ne veuille fait une autre attaque. Kay lui demande d’arrêter car elle va bien.

 

Jill : « il faut bien que quelqu’un prenne soin de toi »

 

Kay rétorque que Murphy et Esther s’y sont déjà mis bien avant elle. Jill change de sujet pour parler du fils de Tucker. Kay ne voit pas ce qu’elle pourrait faire de plus que ce que son propre fils a fait. Jill lui conseille de recommencer les recherches. Kay préfère écourter la conversation : « il est tard, je dois aller à l’hôpital »

Jill : « tu veux que je t’accompagne ? »

Kay : « non merci, ça ne sera pas nécessaire »

 

Kay se dirige vers les escaliers et reste un moment silencieuse

 

Au néon écarlate, Nina a trouvé son  parfait bouc émissaire en la personne d’Heather vu que celle-ci a refusé de sortir avec son fils alors que ce dernier lui avait avoué ses sentiments. Chance ordonne à sa mère d’arrêter de s’en prendre à Heather mais c’est peine perdu.

 

Heather : « où vas-tu ? »  Nina : « il repart au Moyen-Orient »

Heather : « tu retournes à l’Armée ? » OUI Chance avoue qu’il y pense depuis un certain temps mais sa mère n’y croit pas un seul instant. Pour elle, son fils repart à l’armée parce qu’il n’a pas pu concrétiser avec Heather.  Cette dernière dit à Nina qu’elle ignorait les intentions de son fils.

Nina : «Il part parce que tu as brisé son cœur, alors, s’il lui arrive quelque chose, ce sera de ta faute »

 

Paul rentre à cet instant là. Il a entendu Nina hurler sur sa fille alors, il demande ce qui se passe et ordonne à Nina de ne pas parler ainsi à sa fille.

 

Nina, Heather et Chance le mettent au parfum. Paul ne voit pas où est le problème. Chance  pris une décision en connaissance de cause. Chance souligne que même s’il s’était remis avec Heather, il serait reparti au front.

Heather : « c’est vrai ? » Chance : « oui »

Paul trouve admirable qu’il souhaite servir son pays.

Chance le remercie mais Nina lui demande d’arrêter d’encourager son fils parce qu’elle a très mal supporter son absence la dernière fois qu’il est parti. Elle en a même perdu l’appétit et restait des heures dans son lit de peur qu’on vienne lui annoncer que son fils était mort. Chance est surpris car sa mère ne lui a jamais rien dit.  Nina explique qu’elle ne lui a rien dit pour qu’il ne s’inquiète pas. Chance  lui demande pardon mais encore une fois, Nina s’en prend à Heather.

Heather : « Nina, ce n’est pas ma faute »

Nina : « il ne partirait pas au bout du monde si tu ne lui avais pas brisé le cœur »

 

Jill arrive sur le patio du café. Tout comme Paul, elle a entendu une partie de la dispute et se tourne vers son petit-fils pour lui demander s’il part vraiment. OUI Jill ne comprend pas pourquoi il veut repartir alors il lui explique que sa place est dans l’armée.

Nina : « ta place est d’être auprès de ta famille »

 

Chance rappelle à sa mère qu’il peut repartir à tout moment. Veut-elle sincèrement qu’ils passent leurs derniers jours à se faire la tête ou se disputer ?

 

Nina aurait tout de même préféré que son fils parle avec elle de sa décision au lieu d’agir de façon impulsive. Chance réaffirme à sa mère que sa décision est murement réfléchie mais elle a du mal à le croire. Paul prend la défense d’Heather de Chance en disant à Nina que le départ de Chance n’a rien avoir avec sa fille mais elle le rabroue : « je crois que je connais mieux mon fils que toi »

 

Jill conseille à tout le monde de rentrer à la maison discuter.

 

Nina s’en va.

 

Heather demande à Chance si c’st à cause d’elle qu’il part. NON Il repart dans l’armée, l’endroit où il se sent le mieux.

Paul : « je suis très fier de toi et je sais que Nina le sera aussi »

 

Chance décide de suivre sa mère pour lui parler. Jill l’accompagne.

 

Heather s’en veut terriblement cependant son père lui demande de ne pas culpabiliser : « ce n’est pas de ta faute quand il s’agit de Chance, Nina a tendance a devenir… »

Heather : « hyper protectrice ? » OUI  Elle veut aller au Manoir Chancellor mais il pense que ce n’est pas une bonne idée. Heather insiste. Ils y vont.

 

Au Manoir Chancellor, Katherine s’apprête à aller à l’hôpital mais lorsqu’elle ouvre la porte d’entrée, elle tombe nez à nez avec le Sergent Goldman qui est venu apporter les documents de la mobilisation de Chance. Ce dernier part Lundi. Kay prend l’enveloppe. Après le départ du sergent, elle l’ouvre et lit. Elle est bouleversée et se demande pourquoi Chance veut partir si loin d’eux.

 

Quelques instants plus tard, Nina, Chance et Jill reviennent à la maison. Nina veut toujours convaincre son fils de ne pas partir au Moyen Orient. Il lui demande d’arrêter d’en vouloir à Heather et que si elle veut s’en prendre à quelqu’un, c’est à lui qu’elle doit s’adresser. C’est au dessus de ses forces avoue Nina. Il répète qu’il part pour lui.

Nina : « Pourquoi ? Pourquoi ? Je ne comprends pas »

Chance ne cesse de répéter à sa mère que la vie militaire est ce qui lui convient le mieux et lui rappelle qu’elle lui a toujours appris à vivre sa vie avec dans l’honneur et l’intégrité.

 

Peut être mais elle se refuse à voir son fils aller risquer sa vie même pour une « bonne cause »

Chance : « Maman, je veux juste que tu sois fier de moi »

En larmes, Nina dit : « fière de toi ? Mais je suis terrifiée »

Jill: « Nina, je ressens la même chose, mais nous devons le laisser partir »

Nina pense à Katherine. Jill estime qu’ils ne doivent rien lui dire mais c’est trop tard. Kay les rejoint et a tout entendu. Elle confronte Jill. Cette dernière lui explique qu’elle voulait la ménager. Kay lui apprend qu’elle était déjà au courant puis tend à Chance l’enveloppe que le Sergent  Goldman est passé déposer tout à l’heure : « tu pars Lundi »

Jill et Nina sont sous le choc.

Kay demande à Chance pourquoi il ne leur a rien dit. Il répond qu’il ne voulait pas les inquiéter. Elle se tourne vers Jill pour lui reprocher d’avoir voulu lui empêcher de passer du temps avec Chance avant qu’il ne parte. Jill se défend d’avoir eu ces intentions : « tu peux être en colère contre moi, ça ne changera rien au fait que Chance part »

 

Nina demande à son fils pourquoi, il a choisi de partir au Moyen-Orient. Chance répond que ce n’est pas un choix, un soldat va où on l’envoie sans poser de questions. Ensuite, il se lance dans un discours très américanisant : Quand il était en Irak,  son interprète, Hassan, un irakien vouait une haine aux américains car il avait tout perdu, sa maison, sa famille, tout. Avec ses complices, il avait planifié un attentat contre eux mais il a changé d’avis quand il a fait coffrer un soldat américain corrompu.  Hassan a évité le drame à sa compagnie. Aujourd’hui, il adore les Américains et il vient de fonder une autre famille. En clair, Chance est le Bon Samaritain, sa présence est importante au front…il a la mission de sauver les vies et de transmettre au pays où il part faire la guerre, que cette guerre est juste.

 

Jill dit à son petit-fils qu’elle est fière de lui et le serre dans ses bras.

 

On sonne à la porte, Jill va ouvrir.

 

Chance demande à Kay s’il aura sa bénédiction. Elle répond que bien qu’elle soit fière de lui, elle ne comprend pas pourquoi il veut partir après tous les drames que viennent de vivre leur famille.

 

Ils voient Heather et Paul arriver avec Jill. Il s’excuse de les interrompre et sa fille demande à parler à Chance

 

Furieuse, Nina lui lance : « tu crois que tu n’en n’as pas fait assez ? Il part Lundi pour le Moyen-Orient »

 

Heather : « Déjà ? » OUI

 

Nina dit à Heather qu’elle ne le lui pardonnera jamais puis monte dans sa chambre.

 

Chance dit à Katherine qu’il ne veut pas quitter cette maison sans sa bénédiction

Kay : « alors, ne pars pas »

Il lui rappelle ce qu’elle disait dans son autobiographie : « tu n’as jamais accepté que quelqu’un te dicte ta conduite, pourquoi le faire avec moi »

 

Kay lâche prise et lui donne sa bénédiction.

 

Jill monte voir Nina. Il décide de l’accompagner, Heather l’intercepte car elle veut qu’ils parlent mais il refuse : « pas maintenant »

 

Il monte voir sa mère avec sa grand-mère.

 

Kay demande à Heather d’aller dans la cuisine demander à Esther de leur préparer un peu de thé. Après son départ, Katherine engage Paul pour qu’il retrouve le fils de Tucker.

 

A l’étable de Sam, Sharon pleure sur son lit. Encore ! Oh je suis méchante, c’est l’anniversaire de la mort de Cassie. Estimons-nous heureux de ne pas voir son fantôme.

 

Sam vient la voir pour lui dire que Piper va passer la voir. Sharon répond que Cassie sera toujours la bienvenue.

 

Sam : « qui est Cassie ? »

Sharon : » ai-je dit  "Cassie"? Je voulais dire Piper »

Sam l’encourage à se confier. Sharon lui avoue la vérité sur Cassie, sa fille de 14 ans, morte suite à un accident de voiture. Pour la réconforter, Sam décide de lui préparer le repas.

 

Quelques instants plus tard, il s’installe devant les fourneaux avec ses condiments : poivrons, brocolis, courgettes, tomates mais quand il lui dit qu’il va lui faire ses célèbres pâtes Primavera, elle laisse tomber par terre le verre qu’elle avait en main. Ils ramassent les débris par terre. Elle s’excuse pour le verre mais il l’assure que tout va bien. Ensuite, ils parlent du sens de la vie. Finalement, elle accepte de manger son plat sans s’apitoyer sur son sort parce qu’elle est convaincue que si sa fille était encore en vie, elle lui conseillerait de se focaliser sur les choses positives.

 

A Génoa City, Nick fête à sa manière cet anniversaire. Il déjeune avec Faith (qui au passage a encore grandie) au Gloworm tout en lui montrant une photo de Sharon et Cassie.

 

Son portable sonne, il répond.

 

Au même moment, Diane et Adam arrivent. Elle s’éloigne pour répondre à un coup de fil.

 

Adam s’approche de Faith pour lui dire bonjour. Nick raccroche précipitamment et lui interdit de toucher sa fille. Adam lui rappelle qu’ils sont dans un lieu public, il ne peut pas l’en empêcher. Nick se moque d’Adam qui a été éjecté du ranch.

 

Adam dédramatise. C’est un petit revers de fortune mais tout rentrera dans l’ordre. Diane revient alors, Adam présente sa nouvelle colocataire à son frère.

 

Diane dit à Adam qu’ils vont pouvoir avoir une chambre à l’Athlétique Club mais elle n’est pas encore prête.

Adam : « parfait »

Diane: » Bonjour Nick »

Nick dit à son frère qu’il est vraiment désespéré s’il croit l’atteindre ou leur père en sortant avec Diane.

Diane : « tu crois que c’est une question de vengeance ? »

 

De vengeance ou d’argent ? Va savoir !

 

Adam demande à Nick pourquoi la vie privée de Diane l’intéresse tant. Pour toute réponse, Nick lui reproche de n’avoir jamais aimé Sharon puisque deux mois après sa mort, il a installé une autre femme chez elle. Adam refuse de recevoir des leçons d’un homme qui n’a pas pu choisir entre deux ex-femmes. Diane leur demande d’arrêter de se disputer devant Faith.

 

Nick lui dit qu’elle doit être également bien désespérée pour se mettre avec Adam. Diane réplique que contrairement aux autres Newman, Adam ne prétend pas être quelqu’un d’autre. Nick rétorque qu’ils se valent bien tous les deux. Faith demande à son père s’ils vont aller se balader. Il prend sa fille et s’en va.

 

Après leur départ, Diane explique à Adam qu’elle ne voulait pas le rabaisser lorsqu’elle a dit à Nick qu’il était comme on le disait. Seulement, elle en a marre de tous ces donneurs de leçons de bonnes conduites, Jack, Phyllis, Nikki, Victor car ils ne sont pas mieux les uns des autres et aimerait qu’ils le leur prouvent. Adam lui rappelle qu’ils ont un accord : « nous somme colocataires, c’est tout ! »

 

Diane ne voit pas pourquoi ils ne pourraient pas s’amuser un peu. Il l’a bien fait avec Sharon ! Adam réplique qu’il a adoré Sharon et aurait aimé mourir à sa place pour qu’elle reste auprès de ses enfants.

 

Quelques instants plus tard, Adam est assis, pensif au bar du club. Diane s’approche de lui pour l’assurer qu’elle n’a nullement l’intention de franchir la ligne avec lui : « je sais que tu as aimé Sharon »

 

Adam avoue qu’il ne comprend toujours pas comment, Sharon a pu lui pardonner et l’aimer après tout le mal qu’il lui a fait et se remémore tous les bons souvenirs qu’ils eu ensemble dont l’un en particulier, leur premier Thanksgiving. Sharon lui avait préparé des pâtes à la sauce Primavera. C’est ce jour là, qu’il est tombé amoureux d’elle.

 

Diane reçoit un coup de fil du club, leur chambre est prête. Elle le dit à Adam. Il lui demande d’y aller, il la rejoindra plus tard. Avant de partir, Diane lui dit que tout ce qu’on dit sur lui est vrai « Adam est aussi impitoyable que son père « mais il lui a montré aujourd’hui qu’il avait du cœur.

 

Après son départ, Adam repense tout tristounet au jour où il a demandé Sharon en mariage ici même au Gloworm pour la seconde fois.

 

Au même moment, Sharon profite d’un instant où elle est seule pour remercier Cassie de lui avoir envoyé un ami tel que Sam. Ce dernier revient avec leurs assiettes. Ils s’installent pour manger. Elle lui avouera que même si c’est différent de la recette qu’elle connaît, elle a apprécié.

 

Sur le patio du Néon Ecarlate, Nick raconte à Faith des souvenirs de Cassie et de la promesse que cette dernière leur avait faite avant de mourir : « elle nous avait promis que nous allions avoir une autre petite fille…tu as deux anges gardiens…Sharon et Cassie…Elles sont au ciel et seront toujours là pour toi… » Il promet d’être toujours là également pour la protéger. Ensuite, il regarde le tableau mis à la place du cadre photo de Cassie et repense à un soir, où il était tombé sur Sharon au même endroit, juste après la mort de Cassie.

 

Dans l’appartement de Phyllis, cette dernière n’a toujours pas trouvé de terrain d’entente avec son fils : « je me pas pour toi et non contre toi »

Daniel : « c’est terminé ! TERMINE ! J’ai la garde de Lucy et je veux que William et Victoria l’adoptent »

Phyllis: « Non! Non, non »

Il lui rappelle qu’il n’y a que Daisy qui peut tout changer et puisqu’elle n’est pas là, sa mère n’a pas son mot à dire.

 

Phyllis : « tu commets la plus grosse erreur de ta vie » Peut être, peut être pas dit-il mais il n’y a rien qu’elle puisse faire.

 

N’en sois pas si sur Danny Jr, ta mère a plus d’un tour dans son sac même si ces « tours » ne sont pas de brillantes idées.

 

Elle s’installe devant son ordinateur portable et tape « Restless Style.com »

 

Pendant ce temps, les Abbott Jr s’organisent pour que les services de la protection de l’enfance croient que Lucy vit avec Daniel dans le garage. Il lui demande ce qu’ils devront dire si on les surprend avec Lucy. Elle répond qu’ils n’auront qu’à dire qu’ils font du baby-sitting. Victoria est certaine que tout ira bien tant que leur histoire ne sera pas rendue publique.

  Daniel et sa fille sur Internet

Et bien, c’est trop tard ! En effet, au moment où ils parlent, Phyllis rédige un article sur l’adoption de sa petite-fille accompagné d’une photo de son fils et de Lucy qu’elle publie sur le site de Restless Style : « Daisy, à toi de jouer »

Partager cet article

Repost0
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 20:22

Traci et Jack sont au Néon Ecarlate. Il demande à sa sœur si elle a parlé à Ashley, ce matin. Traci veut savoir pourquoi il pose cette question. Jack est surpris. Comment peut-elle lui demandé ça alors que c’est évident qu’il se fait du souci pour Ashley puisqu’elle est accusée d’avoir tenté de tuer son fiancé. Traci sait bien que Jack n’a que Jabot en tête, alors, elle lui déconseille d’évoquer le sujet avec Ashley. Il promet de ne rien dire à moins qu’Ashley le fasse, elle-même.

Jack : " où est-elle ? A la maison ? "

Traci : " je pense qu’elle est à l’hôpital "

Il est surpris qu’Ashley soit allée à l’hôpital, vu les circonstances actuelles. Traci sait que sa sœur agit ainsi parce qu’elle aime Tucker.

Traci part voir William et Victoria.

 

Juste après son départ, Victor arrive. Jack se force à le remercier d’avoir permis à Michael Baldwin de représenter Ashley. Victor lui rappelle que sa sœur compte énormément pour lui. Jack reparle de Jabot. OUI Il sait que Victor veut racheter Jabot alors, il le prévient de ne pas s’enflammer car rien n’est fait. Victor lui retourne son conseil. Une nouvelle fois, la guerre fera rage entre ces deux là, la question est " qui en fera les frais cette fois ? "

Victor demande à Jack s’il pense qu’Ashley restera PDG de Jabot compte tenu de ce qui s’est passé. Jack répond que sa sœur va peut être démissionner le temps que l’affaire soit classée : " elle est innocente et vous le savez "

En attendant, qui pour diriger Jabot ? Jack espère que Kay le nommera à la place de sa sœur car il a toutes les qualifications requises pour ce poste. Victor en doute. Jack le prévient que Katherine ne vendra Jabot à personne, pas même à Victor. Ce dernier relève le défi.

 

Ashley est à l’hôpital. Kay lui interdit toujours l’accès à la chambre de Tucker alors, elle tente de la faire une nouvelle fois changé d’avis, c’est peine perdu. Kay lui rappelle qu’elle l’a surprise l’autre fois entrain de demander pardon à Tucker. Ashley lui explique qu’elle s’excusait auprès de son fiancé parce qu’elle avait douté de lui. OUI Elle avait cru qu’il entretenait une liaison avec Diane, alors que leurs présences au chalet n’étaient qu’un coup monté d’Abby. Kay maintient sa décision. Tant que son innocence ou sa culpabilité ne sera pas prouvé, Ashley restera loin de Tucker ou de ses entreprises : " vous êtes virée de Jabot "

Ashley n’arrive pas à croire qu’elle lui prive de son travail surtout en ce moment. Kay rétorque qu’elle ne fait que prendre une décision professionnelle. FAUX Sa décision n’est motivée que par des sentiments personnels répond Ashley.

 

Kay lui conseille de s’en aller sinon, elle l’a fera arrêté. Ashley veut savoir comment, elle va annoncer son licenciement au public. Kay promet qu’elle le fera dans le plus grand respect et va même jusqu’à lui proposer de démissionner mais cela ne console pas Ashley parce qu’elle sait qu’aux yeux du monde, elle apparaîtra comme " coupable ", sans compter le fait que Jabot peut faire l’objet d’une OPA. Kay lui conseille de se concentrer sur sa défense, pour son bien et celui de sa famille.

 

Nina et Chance se retrouvent sur le Patio du Néon Ecarlate. Elle a une surprise pour lui : c’est un voyage à Los Angeles. En effet, elle veut qu’ils aillent le 1er juin voir leurs amis dans la ville où ils ont vécu le plus longtemps. Chance annonce à sa mère qu’il ne pourra pas faire le voyage parce qu’il réintègre l’armée. Nina est livide ! Lorsqu’elle reprend ses esprits, elle dit à son fils qu’elle refuse qu’il aille une nouvelle fois mettre sa vie en danger. Chance lui montre une enveloppe, c’est trop tard, il a déjà signé les papiers de son enrôlement. Il doit repartir au Moyen Orient. Nina lui reproche de ne rien lui avoir dit plus tôt. Il lui rappelle qu’elle vient de lui faire une surprise. Elle refuse qu’il compare des vacances à un boulot dangereux : " c’est de ta vie dont nous parlons " Exactement ! C’est sa vie, et, il a fait son choix. Désespérée, Nina supplie son fils de ne pas repartir au front et de reprendre son boulot d’inspecteur de Police. Il répond qu’il ne peut pas parce qu’il est grillé dans le Département. Sans compter que sa vie privée n’est pas une réussite. Elle veut savoir s’il fuit. NON Il part se reconstruire. Nina est malheureuse. Son fils tente de la rassurer.

 

Heather arrive et les salue. Seul, Chance lui répond. Elle comprend qu’il se passe quelque chose alors, elle veut les laisser quand elle entend Nina dire, folle de rage : " tout est de votre faute ! "

Chance demande à sa mère de ne pas faire ça mais Nina insiste : " c’est de votre faute "

Heather ne comprend pas de quoi elle parle.

 

Chez les Abbott Jr, Victoria est nerveuse parce que c’est aujourd’hui qu’ils vont savoir si Daniel a ou non la garde de Lucy et surtout s’il va venir leur redonner le bébé. William tente de la rassurer mais elle se fait du souci depuis, la réaction de Daniel à la Chapelle de l’hôpital.

 

Le portable de William sonne, c’est Rafe.

 

Au même moment, Daniel arrive chez sa mère. Elle lui demande quels sont ses projets concernant Lucy : va t-il demander la garde définitive ou temporaire de sa fille. Il se contente de répondre qu’il récupère Lucy aujourd’hui.

Phyllis est contente : " Lucy rentre à la maison aujourd’hui ? " OUI elle veut qu’ils aillent la chercher, son fils lui répond que ce n’est pas la peine, on viendra déposer Lucy à l’appartement de sa mère. Cette dernière est ravie de l’entendre parce qu’elle se dit que peut être que son fils a changé d’avis. Daniel demande à sa mère de ne pas se faire de fausses idées. La seule raison pour laquelle, il a demandé à ce qu’on amène Lucy chez elle, c’est parce qu’elle a tout ce qu’il faut pour s’occuper d’un bébé. Phyllis le presse une nouvelle fois à demander la garde de sa fille mais s’agace.

Phyllis : " je suis désolée…mais, tu n’as jamais pris le temps de connaître ta propre fille "

Daniel rétorque que c’est parce que la mère de sa fille est une dingue et il ne veut pas qu’elle revienne à Génoa city lui pourrir la vie. Phyllis ne croit pas que Daisy reviendra pour deux raisons : Daisy a peur d’aller en prison ; et de l’autre, elle est trop égoïste pour penser à quelqu’un d’autre, à part elle. Daniel n’en n’est pas si sur. Phyllis lui demande s’il pense toujours que Lucy serait mieux avec William et Victoria. Daniel avoue qu’il n’en sait rien, tout ce qu’il sait, c’est qu’il n’est pas prêt à être père. Elle lui ordonne d’arrêter de dire ça, persuadée qu’il sentira la fibre paternelle monter en lui lorsqu’il aura pris le temps d’être avec son bébé.

 

Le portable de Daniel, sonne, il voit que c’est Victoria et ignore l’appel. Victoria lui laisse un message où elle lui dit qu’ils savent qu’il a eu la garde temporaire de Lucy, alors, ils veulent savoir ce qui va se passer.

 

En attendant l’arrivée de Lucy, Phyllis continue à sonder son fils pour savoir ce qu’il compte faire, ça les amènent à parler une nouvelle fois de William et Victoria. Il lui rappelle que ces derniers ont été de bons parents avec Lucy. A son tour, de lui rappeler que William a acheté illégalement Lucy. Ça n’a pas d’importance pour lui car les Abbott offrent à sa fille, beaucoup d’amour et un bon standing de vie. Phyllis est convaincue qu’il pourra offrir la même chose. AH ! C’est un dialogue de sourd !

 

On frappe à la porte, l’assistante sociale, Claudia qui amène Lucy. Elle la donne à Phyllis, qui la met tout de suite dans les bras de son père et les observe. Bouleversée !

  Traci

Traci est arrivée chez les Abbott Jr. Victoria se fait un sang d’encre. Traci ne comprend pas. Ils lui expliquent que Daniel avait accepté de leur confier sa fille mais Phyllis tente de le convaincre de garder Lucy avec lui. Du coup, l’autre jour, ils se sont tous disputés. Traci est étonnée que Phyllis fasse autant de pression à son fils. Elles continuent à parler de cela. Traci lui demande ce qui se passera si Daniel change d’avis.

Victoria craque : " …tout ce que je veux, c’est que mon bébé rentre à la maison "

Plein de sagesse, Traci rappelle à Victoria que Lucy est née en plein chaos et se retrouve déjà encore en plein chaos…alors, elle lui conseille d’agir pour le bien de l’enfant même si cela veut dire, la laisser à sa famille biologique.

 

Pendant ce temps, Phyllis prend son fils et sa petite-fille en photo.

 

Quelques instants plus tard, on frappe à la porte, Victoria est déçue de voir que ce n’est que Rafe. Elle lui demande s’il a des nouvelles de Lucy. NON Rafe demande à parler seul à seul avec William. Ils vont dehors. William veut savoir s’ils peuvent faire quelque chose pour avoir au plus vite Lucy. NON Légalement, ils ont les mains liés répond Rafe. Celui-ci ajoute que William a d’autres soucis à se faire. En effet, le District Attorney envisage de le poursuivre suite à l’adoption illégale de Lucy.

 

Pendant ce temps, à l’intérieur de la maison, Princesse Newman se sent frustrée de ne pouvoir rien faire…Elle est à bout !

 

Jack et Ashley se retrouvent au Gloworm. Elle lui annonce que Kay veut qu’elle quitte Jabot en la laissant libre du choix de la procédure : licenciement ou démission. Il veut savoir si elle a au moins tenté de négocier. Pas vraiment ! De toute façon, elle a d’autres chats à fouetter actuellement.

Jack : " comment va Tucker ? Tu as pu parler à son médecin " NON et c’est à cause de l’ordonnance d’éloignement que Kay a pris contre elle. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’il est toujours en soins intensifs. Il insiste sur le sujet en lui demandant si elle a parlé à Kay de la nouvelle gamme de produits qu’elle allait lancée. NON Il lui conseille d’en parler à Katherine mais elle ne pense pas que cette dernière changera d’avis. Il veut continuer à se battre pour Jabot dans leur intérêt à tous mais elle l’arrête tout de suite : il veut récupérer Jabot, libre à lui de le faire mais qu’il ne dise pas qu’il agit au nom de toute la famille.

Victor Newman rend visite à Katherine qui est rentrée chez elle se reposer afin de lui demander d’embaucher sa fille, Victoria au poste de PDG de Jabot. Elle est surprise par sa proposition et il explique que sa fille a beaucoup d’expérience du monde des cosmétiques. Elle est contente qu’ils se soient réconciliés après le procès qui les a opposés. Victor avoue que ce n’est pas le cas. Il est même sur que si sa fille apprend sa démarche, ça ne lui plaira pas.

 

Quelques instants plus tard, il prend congé de Kay. Devant le Manoir Chancellor, il tombe sur Jack. Il rappelle à son ennemi de toujours que cette fois ci aussi, il va le battre et que peu importe ce qu’il proposera à Kay, ça sera refusé.

 

Jack va voir Katherine. Elle avoue qu’elle l’attendait. Il est surpris.

Kay : " je suppose que vous avez parlé à Ashley ? " OUI Elle le prévient qu’elle ne changera pas d’avis.

Jack : " Katherine, vendre Jabot serait une terrible erreur "

Elle lui dit qu’elle n’a jamais eu l’intention de vendre Jabot. Il est surpris : " Victor n’est pas venu vous faire une offre ? " NON Il est venu lui donner des conseils : " vous voulez être le nouveau PDG ? " OUI : " oh Jack ! "

Jack promet qu’il ne commettra plus les erreurs qu’il a faites dans le passé. Elle en doute ; Jack déclare qu’il a acquis de l’expérience et de la sagesse : " je suis l’avenir de Jabot "

Kay : " comment comptez-vous, vous y prendre ? "

Jack sort de sa mallette un pot de crème qu’il présente comme un produit miracle à base de cactus qui révolutionnera le marché des cosmétiques. Pour mieux la convaincre, il lui présente les chiffres prévisionnels de vente, ses projets : changement de logo, de concept marketing de la boîte tout en insistant qu’il est l’homme de la situation. Kay admet que ses propositions sont alléchantes. Elle y réfléchira le moment venu car en ce moment, elle a d’autres préoccupations. Avant de partir, Jack dit que contrairement à ce que tout le monde croit, il n’agit pas pour son propre intérêt mais pour l’intérêt de sa famille.

 

Chez les Abbott Jr, il est temps pour Traci de partir. Victoria la remercie de lui avoir ouvert les yeux. Traci lui donne un dernier conseil : passer plus de temps avec son mari. Traci part.

 

Rafe et William rentrent à la maison. Ce dernier avoue à sa femme qu’il risque gros si le District Attorney l’inculpe. Afin d’éviter cela, il va aller le voir pour lui raconter en détail comment, il a fait pour adopter Lucy, y compris balancer PrimRose en espérant trouver un accord avec le Procureur. Rafe promet de voir ce qu’il peut faire.

 

Chez Phyllis, elle revient encore à la charge concernant Lucy cependant, Daniel en a marre. Elle part chercher le nécessaire pour bébé. Il la remercie. Seul, il se rend compte qu’il a un message et l’écoute. On entend la voix de Victoria lui dire qu’elle est désolée parce qu’elle était trop concentrée sur ses désirs à elle et avait oublié qu’il était le père biologique de Lucy. Un type bien qui sera d’après elle, un bon père. Ni elle, ni William ou Phyllis n’a le droit de lui dicter sa conduite. Elle sait qu’il agit dans l’intérêt de son enfant, alors s’il veut garder sa fille, elle jure qu’elle et son mari ne s’y opposeraient pas.

 

Daniel prend le sac à langer et sa fille puis sort de l’appartement.

 

Pendant ce temps, William demande à sa femme si elle est prête à laisser partir Lucy. Elle avoue être fatiguée par les querelles entre eux et Phyllis. Lucy mérite mieux que d’être écarteler entre deux familles. Sans compter que Daniel a le droit de choisir d’élever sa fille, alors, s’il décide de le faire ou de confier son enfant à sa mère, ils devront vivre avec.

Phyllis revient au salon. Il n’y a personne. Elle aperçoit la note que son fils lui a laissé et la lit : " désolée, maman "

Victor retrouve Ashley au Gloworm. Il dit être content que Michael ait réussi à lui obtenir une liberté sous caution. Elle le remercie de lui avoir prêté les services de son excellent avocat. Il l’encourage à se confier. Elle lui avoue qu’elle a peur que Tucker meurt et qu’elle aille en prison alors que ce n’était qu’un accident.

Victor : " je te crois "

Ça ne la console pas. Il promet que Michael l’aidera à prouver son innocence. Elle se demande ce qui se passera s’il n’y arrive pas.

Ashley lui fait remarquer qu’il n’avait pas l’air surpris quand elle lui a dit que Katherine doutait d’elle.

Victor : " j’ai parlé à Katherine "

Ashley : " alors, tu sais qu’elle m’a virée "

Victor : " pour raisons professionnelles "

Ashley comprend qu’il a des vues sur Jabot. Avant que la conversation ne s’envenime, Victor se lève prétextant avoir une réunion : " sois forte !"

Ashley : " je vais essayer. Merci beaucoup "

 

Traci arrive. Victor la salue et s’en va. Elle dit à Ashley qu’elle vient d’apprendre que Katherine l’avait viré. Ashley n’arrive pas à croire qu’elle a perdu en moins de 24h son travail, peut être son fiancé et sa liberté. Traci lui dit que peut importe ce qui arrivera, ils survivront à tout.

Ashley : " comment peux-tu en être sure ? " Traci répond qu’ils l’ont toujours fait.

 

Alors, qu’ils s’étaient fait à l’idée de ne plus avoir Lucy, William et Victoria ont l’heureuse surprise de la voir arriver avec Daniel. Ce dernier leur annonce qu’il tient toujours à ce qu’ils adoptent Lucy et leur propose de s’installer dans leur appartement du garage (où vivait Jana), le temps que l’adoption soit légale. Ils acceptent avec joie. Victoria qui avait pris Lucy dans ses bras est aux anges. William également.

 

Par la fenêtre, Phyllis les observe

Partager cet article

Repost0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 20:19

Au Commissariat, Ashley est mise en garde à vue. Son avocat, Michael est avec elle. Il lit les charges qui sont retenues contre elle. Ashley n’arrive pas à croire qu’elle en soit là. Quand elle pense que si tout s’était passé normalement, elle serait en lune de miel, actuellement.

 

Abby les suit derrière : " Maman, tu vas bien ? " Ashley répond sèchement qu’elle va bien et que Michael s’occupe de tout. Abby trouve scandaleux de voir sa mère avec des menottes aux poignets car elle n’est pas une criminelle. Michael lui rappelle que sa mère est accusée d’une tentative de meurtre.

Abby : " et bien, c’est n’importe quoi ! Elle n’a rien fait "

Ashley ordonne à sa fille de partir. Abby aurait bien voulu rester mais elle n’insiste pas parce qu’elle voit bien que sa mère est furieuse contre elle.

Michael fait remarquer à Ashley qu’elle a été très dure avec sa fille. Ashley rétorque que tout ceci est de sa faute. Si sa fille ne s’était pas arrangée pour lui faire croire que Tucker et Diane avaient un RDV amoureux au chalet, elle ne serait pas en garde à vue et Tucker ne se battrait pas pour sa vie. Il commence à revoir avec elle, sa déposition en détail. Elle confirme qu’elle se rendait au chalet des Abbott parce que sa fille lui avait dit que Tucker y était allé pour rencontrer Diane Jenkins avec qui, il aurait eu une liaison.

Michael : " vous étiez au volant parce qu’Abby était ivre et elle n’a rien vu de l’accident ? "

Ashley : " c’est exact " Elle insiste sur le fait que sa fille n’a rien vu de l’accident. Il veut savoir pourquoi, elle a dit à l’inspecteur Mauro que la raison pour laquelle, elle n’a pas pu voir Tucker, c’est parce qu’elle se disputait avec sa fille. Ashley répond qu’elle a répondu n’importe quoi car elle était désorientée, déboussolée, suite à l’accident.

Michael : " y a t-il autre chose que vous voulez me dire ? " NON Il lui rappelle que c’est important qu’elle lui dise la vérité. Elle ne doit pas se comporter comme la dernière fois : affaire John Abbott/Tom Fisher (pour rappel, Ashley avait encore avoué un meurtre qu’elle n’avait pas commis pour protéger son père). Elle répète que ce qu’elle vient de lui dire est la vérité. OUI Aussi horrible que cela puisse paraître, elle conduisait bien cette voiture et elle a percuté son fiancé.

 

Ils entendent Abby tambouriner à la porte : " Maman, je ne partirai pas sans t’avoir parlé "

Ashley accepte de voir sa fille. Elle demande à Michael de les laisser seules. Il part s’occuper de sa caution.

 

Dès qu’elles sont seules, Abby demande une nouvelle fois pardon à sa mère. Ashley lui rappelle qu’elle lui a déjà présentée ses excuses : " pourquoi es-tu là ? "

Abby répond qu’elle est venue régler le problème. Sa mère ne voit pas ce qu’elle pourrait faire. Abby veut dire à la Police que c’est sa faute si cet accident a eu lieu

Ashley : " ce n’était pas de ta faute "

Abby s’insurge ! Au contraire, tout c’est de sa faute si Tucker était sur la route et qu’elles allaient au chalet. Abby veut dire à la Police qu’elles se disputaient et à un moment, Abby lui a saisi le volant, c’est pour ça qu’il y a eu l’accident. Ashley refuse et tente de faire comprendre à sa fille que ça ne ferait qu’empirer la situation. Abby ne comprend pas parce que sa mère risque d’être accusée du meurtre de Tucker.

Ashley : " je suis innocente et Michael va le prouver "

Abby supplie sa mère de la laisser l’aider : " je t’aime tellement "

Ashley rétorque que c’est à cause de CET amour qu’elle en est là. Abby pleure parce qu’elle a peur pour sa maman. Il y a de quoi ! Si Tucker meurt, Ashley risquera la prison à perpétuité.

 

Quelques instants plus tard, Michael revient. Tout est réglé, Ashley ne passera pas la nuit en prison, la caution a été payé. Les deux femmes sont soulagées. Ashley leur dit qu’elle part à l’hôpital, veiller sur Tucker. Michael estime que c’est une mauvaise idée mais elle ne peut se résoudre mais elle ne peut se résoudre à rester loin de son fiancé. Abby veut l’accompagner mais Michael s’y oppose parce qu’il doit lui parler. Ashley demande à sa fille de dire " strictement la vérité ". Avant qu’elle ne parte, Michael lui conseille d’éviter tout contact avec Katherine mais elle ne pense pas qu’il y aura un problème que ce soit avec cette dernière.

 

Michael et Abby vont discuter au Néon Ecarlate. Elle avoue s’être arrangée pour que Diane et Tucker se retrouvent au chalet dans le but de prouver à sa mère que ces deux là ont eu une aventure. Il lui fait remarque que son plan a brillamment échoué : Tucker est en soins intensifs et sa mère risque de passer le reste de sa vie en prison. Elle le sait et s’en veut terriblement. Michael lui apprend qu’elle pourrait être inculpée pour complicité. Abby avoue qu’elle ne se souvient de rien. Vu que son témoignage peut aider ou nuire sa mère, il lui ordonne de ne parler à personne s’il n’est pas à ses côtés.

 

Lily et Jill se rencontrent au Néon Ecarlate. Jill en profite pour lui proposer son aide avec les jumeaux. Lily refuse et dit un peu sèchement qu’elle en a marre que tout le monde s’inquiète pour elle…finalement, elle s’excuse de s’être montrée impolie. Jill tente de lui faire comprendre que tout le monde ne veut agir que son bien. Afin de la rassurer, Lily lui apprend qu’elle voit un psychologue. Jill est soulagée de l’apprendre et lui demande si elle peut venir aujourd’hui, avec Colin voir les jumeaux. Lily répond que c’est une bonne idée mais qu’elle l’appellera plus tard parce que là, elle n’a pas le temps, il faut qu’elle voit sa psy. Jill ne semble pas rassurée pour un sou.

 

Dans le parc de Génoa City, Colin est toujours avec le sosie de Cane. Tous les deux se réjouissent que Lily ne sache plus où elle en est. Le sosie de Cane félicite Colin qu’il appelle PAPA pour sa brillante idée.

 

Enfin, on n’en sait un peu plus sur cet homme : il s’appelle, Caleb est il le frère jumeau de Cane.

 

Caleb est l’opposé de Cane, il a l’air machiavélique car tuer ne semble absolument pas lui poser de problèmes. En effet, il propose à son père de tuer, Neil, Lily et Jill. Colin refuse car il ne veut pas déroger à leur plan initiale : ramener Charlie et Mattie en Australie afin de les élever comme de vrais Atkinson. Caleb est mécontent mais son père insiste, il faut qu’il garde la tête froide et s’en va.

 

Après son départ, Caleb appelle quelqu’un pour lui dire qu’il doit accélérer leur plan.

 

Lily rencontre le Dr Mason sur le patio du néon écarlate. La thérapeute lui reproche de n’être pas venue à leurs dernières séances et qu’elle est venue à titre exceptionnel. Lily explique qu’elle se sent beaucoup mieux, c’est pourquoi, elle n’a plus besoin de venir à leurs séances. Inutile de continuer. Le Dr Mason veut en savoir plus mais Lily préfère s’éclipser.

En arrivant devant l’entrée du café, elle sent la présence de Cane. Précipitamment, elle rentre chez elle.

 

A l’hôpital, Sofia rejoint Katherine dans la chambre de Tucker : "du nouveau ? " NON

Sofia encourage Katherine a reprendre les affaires chez McCall Ullimited.

 

Neil arrive. Kay leur confie qu’elle a été très touchée d’apprendre que son fils lui laissait gérer ses affaires professionnelles et personnelles puis demande à Sofia si elle savait qu’il avait un fils. NON Kay suppose que Tucker n’en n’a jamais parlé parce qu’il a été lui même abandonné. Ensuite, elle leur demande de reprendre les projets en cours surtout celui de l’acquisition des actions de Newman Entreprises. Elle ordonne que McCall Ullimited ne rachète plus aucune action de l’entreprise de son ami, Victor Newman. Sofia est scandalisée parce que Tucker tenait énormément à ce projet et lui demande comment, elle ose détruire ce qu’il a commencé à construire. Les deux femmes se disputent à ce sujet. Neil tente de les calmer. Sofia est en colère parce qu’elle aura beau vociférer, légalement, c’est Kay qui a la main mise sur la société et celle-ci lui fait bien comprendre qu’elle doit obéir, sinon, c’est la porte.

 

Sofia et Neil vont dans la salle d’attente. Il lui conseille de laisser une chance à Katherine mais elle ne peut pas accepter que la mère de son ami ne respecte pas les volontés de ce dernier surtout qu’ils ne s’entendaient même pas. Il lui rappelle que malgré les différents qui l’opposaient à sa mère, Tucker l’a choisi pour gérer ses affaires, ça prouve qu’il avait confiance en son jugement.

Sofia : " elle est peut être sa mère, mais le sang ne fait pas tout "

 

Le portable de Neil sonne, c’est le Dr Mason qui lu fait part de ses inquiétudes concernant sa fille car cela fait un moment qu’elle n’est pas venue à leurs séances et vient d’y mettre un terme.

 

Juste après ce coup de fil, il reçoit une autre sonnette d’alarme lorsque Jill vient lui dire qu’elle a vu Lily au néon écarlate et suite à cela, elle se fait énormément de souci pour elle.

Jill rejoint Katherine dans la chambre de Tucker. Lorsque celle-ci lui apprend que c’est elle, la nouvelle patronne de McCall Industry, Jill lui demande de l’embaucher à la tête de l’une des sociétés. Kay supplie Tucker de se réveiller, sinon, elle embauchera Jill. Les deux femmes rigolent. Kay continue à supplier son fils de se battre puisqu’il y a tellement de gens (elle, Ashley, Jill, Sofia et son fils) qui voudraient le revoir sur pied.

Jill est surprise : " Tucker a un fils ? "

Elle trouve ça navrant que Tucker et Kay aient chacun abandonné leurs enfants respectifs. Kay préfère ne pas tirer de conclusions hâtives parce qu’elle ignore les détails de l’histoire puis regrette de n’avoir pas pu créer un vrai lien avec son fils car si cela avait été le cas, il lui aurait confié son secret. Jill tente de la rassurer en disant qu’il y a des chances que Tucker se réveille mais Kay est pessimiste.

 

Colin arrive : " est ce que je dérange ? "

Kay n’est pas content de le voir : " oui "

Colin leur apprend qu’Ashley a été arrêtée. Elles sont toutes les deux étonnées.

Jill : " Ash a été arrêtée ? "

Colin rajoute qu’Ashley est soupçonnée d’avoir voulu tuer Tucker. Jill n’y croit pas un instant mais Kay se dit qu’Ashley a agi sous le coup de le colère lorsqu’elle a découvert que Tucker et Diane avaient une liaison.

 

Ashley arrive. Jill et Colin les laisse. Katherine interdit à Ashley d’entrer dans la chambre de Tucker. Ashley dit ne pas comprendre puisqu’hier, elle l’assurait qu’elle l’a croyait innocente. Kay avoue avoir changé d’avis. Tant qu’Ashley ne sera pas lavée de tous soupçons, elle n’aura pas le droit de s’approcher de son fils. Ashley est scandalisée par l’attitude de Kay. Cette dernière n’a jamais traité Tucker comme un fils, et, la voilà qui joue la mère poule ? Hélas, c’est la cruelle réalité. Tout comme avec Sofia, Kay a tous les pouvoirs concernant Tucker, c’est pourquoi, elle a réussi à obtenir une ordonnance de restriction contre Ashley. Celle-ci ne pourra pas approcher Tucker. Un surveillant monte la garde devant la chambre.

 

Pendant ce temps, dans la salle d’attente, Jill s’excuse auprès de son mari pour le comportement grossier de Katherine. Il fait comme si, ça ne le touchait pas, ensuite, il l’invite à venir avec lui en Australie pour connaître sa famille. Jill est d’accord. Colin suggère de proposer à Lily et les jumeaux de venir avec lui pour qu’ils voient tous, où Cane est né. Jill estime que c’est une très bonne idée mais ils partiront quand Tucker se rétablira.

 

Lily est de retour à la maison. On frappe à la porte, c’est Neil. Elle devine qu’il est venu s’assurer qu’elle va bien alors, elle lui répète que tout va bien mais ment que ses séances avec le Dr Mason lui a fait beaucoup de bien. Lily ajoute qu’elle est tellement débordée qu’elle n’a pas le temps de s’apitoyer sur son sort. Il décide de s’en aller. Ils sont sur le pas de la porte, quand Lily aperçoit Caleb. Elle se précipite vers l’avant pour que son père ne le voie pas. Ils s’étreignent et il s’en va.

 

Sofia est seule au chevet de Tucker. Elle lui promet de tout mettre en œuvre pour réaliser ses projets.

Neil revient à l’hôpital et confie à Sofia que Lily ne va pas bien. Sa fille lui a même menti, c’est pourquoi, il a décidé d’organiser une réunion familiale.

 Caleb-e-Lily.png

Lily est contente et surprise de revoir " Cane " parce qu’elle pensait qu’il n’apparaîtra plus après ce qui s’est passé la dernière fois. (Elle l’avait repoussée). Caleb lui demande de ne pas s’en faire et lui rappelle qu’elle ne doit dire à personne qu’il est là sinon, sa famille pourrait vouloir les séparer. Lily promet de ne pas les laisser faire parce qu’elle si heureuse qu’il soit là. C’est en sa présence qu’elle se sent le mieux. Ils s’embrassent.

Partager cet article

Repost0