Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 22:08

Au tribunal, Sharon arrive menottée et accompagnée par un Policier en civil. Elle a mise la robe bleue que Sam lui avait offerte.  On lui retire ses menottes au moment où son avocate arrive : « Bonjour Sharon. Comment allez-vous ? »

 

Sharon répond qu’elle n’était pas prête à écouter sa sentence, la première fois, et, elle ne l’est pas non plus aujourd’hui malheureusement, elle n’a pas le choix. Leslie confirme. Sharon sait désormais qu’elle va aller en prison pour longtemps. La seule question est « pour combien de temps ?»

 

Victor rentre au Néon Ecarlate par la porte du patio et reconnait Sam : « Dr Gibson, j’ignorais que vous étiez toujours en ville »

 

Sam répond qu’il ne veut pas partir tant que Sher, euh non, Sharon n’aura pas connue sa sentence car il est important qu’elle sache qu’il est là. Victor trouve cela très gentil de sa part, lui souhaite une bonne journée et s’en va.

 

Dans sa chambre du Club Athlétique, Adam se prépare à aller au tribunal. Il appelle Diane qui est au Gloworm. La première question qu’il lui pose est « est-ce que tu m’évites ? »

Diane : « non, j’étais occupée. Que veux-tu ? »

Adam : « qu’est ce que je veux ? Tu sais ce que je veux. Je veux que mon père passe le reste de sa pathétique vie derrière les barreaux d’une cellule de prison »

Diane n’a pas l’air emballée par le plan mais bon, elle avait dit oui et Adam tient à ce qu’elle s’y colle avant de sombrer dans une autre arnaque.

Diane : « tu as une bien haute opinion de moi »

Adam lui dit qu’il part au Palais de Justice et qu’ils se verront après. Ils raccrochent au moment où Phyllis et Nick arrivent au Gloworm.

 

Diane ne peut détacher son regard d’eux.

 

Un serveur installe Phick à leur table. Elle ne voit pas Diane. Phyllis dit à Nick que les journalistes n’ont pas été admis à l’intérieur de la salle d’audience. Nick veut savoir pourquoi elle n’est pas restée. Phyllis admet qu’elle a son indic au tribunal et dès que la sentence sera donnée, elle sera mise immédiatement au courant. Peut être mais il se pose toujours des questions car elle a tout de même couvert l’histoire « Sharon-Adam-Skye » depuis le début. Pourquoi ne veut-elle pas assister au final. Phyllis répond qu’elle veut être là pour lui. Il rétorque que ce n’est pas la peine car il va bien. Il est peut être surpris par elle, mais, c’est elle qui est le plus surpris des deux. Bien qu’elle sache Sharon n’est plus le centre de son monde cependant, elle est très étonnée qu’il ne soit pas au tribunal. Nick explique qu’il voulait aller au tribunal pour son fils mais ce dernier n’y va plus, alors, il y a renoncé également. Phyllis ne pense pas que laisser Noah seul aujourd’hui, soit une bonne idée. Nick répond qu’il a appelé son fils pour qu’ils passent du temps ensemble aujourd’hui, Noah a refusé. Phyllis lui rappelle à quel point son fils était bouleversé quand il a appris le retour de sa mère. Nick déclare que c’est pour cette raison qu’il n’est pas au tribunal aujourd’hui car il ne pardonnera jamais à Sharon le mal qu’elle a fait à leurs enfants. Et il n’y a pas que Noah et Faith, il y a également Doris.

Phyllis : « oh ! Comment va-t-elle ? » Pas très bien ! Mais comment peut-elle aller bien quand elle voit sa fille aller en vrille. Doris ne comprend pas également comment sa fille a pu lui faire croire pendant des mois qu’elle était morte

 

Phyllis n’en revient pas que Nick qui pardonnait à Sharon pour tout réagisse ainsi. Nick ne peut plus pardonner à son ex-femme. En fait depuis qu’Adam est rentré dans la vie de Sharon, celle-ci a prise des mauvaises décisions qui lui ont fait du tord, ça ce n’est pas grave, elle est une adulte consentante malheureusement, ses actes ont affecté profondément leurs enfants et ça, c’est impardonnable. Toutefois, il admet qu’il ne veut pas la voir aller en prison.

Phyllis : « non, bien sur que non…elle est innocente »

Nick a un autre regret : Adam n’aurait jamais du convaincre Noah qu’ils pouvaient prouver que la mort de Skye était un accident parce que c’était un faux espoir. A ce propos, Phyllis se demande pourquoi Adam a abandonné si vite. Lui qui se battait corps et âme pour prouver l’innocence de Sharon, là, c’est comme s’il n’avait rien fait. Elle se demande également si Adam a trouvé quelque chose sur cette carte SD. Phyllis tient à tirer cette affaire au clair. C’est pour ça qu’elle décide de s’en aller travailler sur l’article qu’elle rédige sur Adam.  Avant de partir, elle reparle de la nuit où Sharon est revenue. Ce soir là, ils étaient sur le point de faire l’amour. Elle ne veut pas que cela se reproduise, surtout en ce moment. Sans compter qu’ils ont leurs enfants à s’occuper et remettre un magazine à flot. Leur relation doit rester strictement professionnelle.  Il est d’accord.

Phyllis : « je suis contente qu’on est pu avoir cette conversation »

Nick : « moi aussi »

 

Elle s’en va ! Phick rester ensemble dans un même endroit sans batifoler. Ça reste à prouver :0004:

 

Nick qui avait vu Diane, s’approche d’elle pour lui demander si elle a quelque chose à lui dire. Diane ment qu’elle ignorait qu’il était là. Faux ! Il l’a vu les regarder Phyllis et lui. Ça les amène à reparler de leur éphémère liaison. Il lui rappelle que c’est elle qui a tout foirée en choisissant son père plutôt que lui. Elle lui rappelle à son tour qu’au moins Victor était prêt à se marier. Et bien, ça ne lui a rien apporté si ses souvenirs sont bons ; et après qu’a t – elle fait ? Elle est tombée dans les bras d’Adam. Diane lui répète qu’elle n’a jamais couché avec son frère, contrairement à lui qui n’a pas hésité à s’envoyer en l’air avec elle en sachant qu’elle vivait avec Adam. Nick ne comprend pas pourquoi elle a vécu avec lui tout en sachant ce que son frère est capable de faire.

Diane : « il était la seule personne prête à m’aider »

Nick lui demande si c’est pour remercier Adam qu’elle s’est fourvoyée face à la SEC, le jour de l’entrée en bourse de Newman Entreprises afin qu’il obtienne assez d’actions pour obtenir un siège au Conseil d’Administration de l’entreprise. Mal à l’aise, elle lui demande de la laisser tranquille. Il rétorque qu’il ne pense pas que le Grand Jury sera indulgente avec elle. Diane en a marre et veut qu’il la laisse car elle sait déjà qu’elle n’est rien pour lui et qu’il hait tous les moments qu’ils ont passé ensemble. C’est bon, elle a compris qu’il l’a haïssait.

 

Nick : « Diane, Je ne te hais pas »

 

Noah boit une boisson chaude chez Jimmy quand il voit apparaître Eden. Il est surpris de la voir. Elle lui dit qu’elle passait par là lorsqu’elle a aperçue sa voiture, elle s’est donc arrêtée. Eden avoue qu’elle est surprise de le voir là car elle l’imaginait au tribunal aux côtés de sa maman et lui propose sa compagnie. Il accepte. Noah lui dit qu’il avait prévu aller au tribunal aujourd’hui, mais sa mère l’appelé pour lui demander de ne pas venir et de le dire aussi à sa grand-mère Doris. Eden ne comprend pas. Il explique que sa mère ne voulait pas qu’ils se retrouvent face à la Presse. Eden comprend que Sharon veut protéger les siens. Noah vit très mal cette histoire.

 

Sharon doit déjà ses retrouvailles avec Faith à Phyllis. On va pas me dire qu’elle va devoir sa liberté à sa pire ennemie ?!!!

 

Au tribunal, Jack est arrivé : « Sharon ? »

Sharon : « Jack » Elle se lève pour tomber dans ses bras. Il lui explique qu’il a demandé à Leslie de le mettre sur la liste des personnes autorisées à assister à l’audience et ajoute qu’il est heureux de la savoir en vie. Sharon s’excuse d’avoir fait croire à tout le monde qu’elle était morte. Il lui dit qu’elle n’a pas à s’en faire pour ça, elle a agit pour elle. Malheureusement, conclut-elle, aujourd’hui, elle risque de payer très cher son geste.

 

Adam arrive. Sharon le remarque tout de suite : « je n’étais pas sure que tu viendrais …Jack est ce que tu peux nous laisser un moment ? » OUI

 

Quand ils sont seuls, Sharon rappelle à Adam qu’ils n’ont pas eu le temps de parler alors qu’elle sait qu’il a beaucoup de questions à lui poser en particulier sur elle et Sam. Adam lui conseille de ne pas s’inquiéter pour lui mais pour elle car c’est elle qui risque une peine de longue durée. Sharon a des regrets. Adam lui rappelle qu’il s’est battu corps et âme pour prouver son innocence.

Sharon : « ce n’est pas de ta faute car tu t’es battu pour moi comme personne d’autre avant »

Adam : « j’aurai mis ma main à couper que Nicholas serait ici »

Sharon : « oui mais je ne peux pas lui reprocher de n’être pas venu »

Adam pense que Nick aurait dû être plus compréhensible.

 

Victor et Sam arrive. Jack leur dit que Sharon a demandé à parler en privé à Dam.

 

Victor dit à Jack qu’il pensait qu’il serait avec son frère à l’hôpital.

Jack : « William va très bien ! » Ensuite, il se présente à Sam. Victor explique à Jack que Sam s’est bien occupé de Sharon quand elle vivait au Nouveau-Mexique. Jack le sait déjà car il l’a lu dans les journaux. Jack lui demande s’il compte rester en ville. Peut être répond Sam. Jack lui donne un conseil « d’ami » : « surveillez vos fréquentations » Il dit ça en regardant Victor. Le message est clair :0036:

 

Sharon dit à Adam qu’elle est surprise de voir Sam car elle croyait qu’il était rentré chez lui. Adam jette un regard du côté de Sam, Victor et Jack.

 

La Juge Inès Salazar fait son entrée.

 

Adam souhaite bonne chance à Sharon et va s’assoit.

 

Tout le monde s’installe à sa place. La Juge Salazar lit les chefs d’inculpation contre Sharon : meurtre et évasion, tout un programme !

 

Leslie Michaelson se lève pour tenter d’expliquer les raisons de la fuite de sa cliente mais le Juge refuse de l’écouter. Aucune excuse n’est recevable face à ses crimes. Elle annonce dont la sentence : Sharon est condamnée à 25 ans de prison ferme pour le meurtre de Skye Lockhart et 5 ans de prison ferme pour évasion. 30 ans sans possibilité de remis de peine au Wisconsin Department of Corrections (Maison d’arrêt du Wisconsin). En attendant qu’elle y soit transférée, elle restera en détention provisoire jusqu’à ce que la paperasse soit prête. L’audience est levée.

 

Jack qui est assis juste derrière Adam lui dit que Sharon ne devrait pas être à payer 5 ans de sa vie pour évasion.

 

De l’autre côté, Victor exprime son vif mécontentement au District Attorney. Comment peut-il faire condamner une innocente alors que de véritables criminels tels que Jack Abbott, Diane Jenkins et Adam Wilson sont libres. Spencer se contente de répondre que leur tour viendra. Victor : « je l’espère bien »

 

Adam et Jack viennent exprimer leur compassion à Sharon. Sam s’approche ce qui a le don d’irriter Adam même s’il ne le montre pas. Il dit à Sharon qu’il la laisse discuter avec Sam. Elle le supplie de rester mais il ne veut pas : « il n’y a rien d’autre à dire »

 

Jack lui dit au revoir

 

Sharon dit à Sam qu’elle sera vieille quand elle aura payé sa dette à la société. Sam n’est pas content de la sentence. C’est injuste ! Sharon ne devrait même pas faire un jour de prison puisqu’elle est innocente. Elle s’excuse de l’avoir entraîné dans cette histoire et le supplie de partir : « oublie moi…ma vie est fichue ! J’aurai mieux fait d’être morte »

 

Victor lui ordonne de ne pas dire ça.

 

Sharon lui rappelle qu’elle vient d’être condamnée à 30 de prison. Il promet de l’aider mais elle ne voit pas comment puisqu’il n’a pas une once de preuve. Victor promet que Sam et lui trouveront un moyen de la faire sortir de là. Sharon se souvient qu’Adam lui avait fait la même promesse. Victor lui demande de ne pas se fier à Adam. Lui, ne la laissera pas tomber.

 

Quel sale hypocrite ce mec. Pour rappel, c’est lui qui ne l’a pas aidé quand elle se démenait pour sauver Skye ; ensuite, il a brûlé la cabane où vivait Skye pour que la Police n’ait pas la preuve que celle-ci était à Hawaï et il a payé le seul témoin qui aurait pu le certifier. Victor est aussi responsable qu’Adam dans cette histoire.

 

En tout cas, il avoue à Sharon qu’il ne se pardonnera jamais de l’avoir laissé tomber et jure que cela ne va plus se reproduire.

 

Au Gloworm, Diane est surprise que Nick lui dise qu’il ne la déteste pas. Nick s’assoit et confirme ses dires puis ajoute qu’il regrette qu’elle soit sa propre ennemie. En fait, il n’arrive pas à comprendre qu’une femme aussi belle, talentueuse, une excellente mère peut perdre son temps à vouloir à tout prix épouser un homme riche. Diane admet à demi-mots que c’est comme jouer à des jeux de hasard. On mise tout sur la future cagnotte en se disant que cette fois, ce sera la bonne et patatras on perd tout, sans compter qu’on se retrouve dans la merde. Nick lui demande pourquoi elle a ce besoin viscéral d’épouser un homme riche alors qu’elle pourrait très bien s’en sortir toute seule puisqu’elle est une architecte talentueuse. Il suffit juste qu’elle croit en elle et qu’elle arrête toutes ses manigances. Diane avoue que leurs conversations (sous l’oreiller) lui manquent. Son portable sonne. Nick lui demande de répondre et avant de partir, il lui conseille d’aller de l’avant.

 

Diane répond, c’est Adam. Ils se donnent RDV dans la chambre de l’athlétique club de ce dernier.

 

Sur la sortie, Nick tombe sur Jack qui lui dit qu’il vient du tribunal et lui apprend la sentence.

 

Au même moment, chez Jimmy, Eden raconte à Noah combien, sa cure de désintoxication lui a été très bénéfique mais il est ailleurs : « Noah ? »

Noah : « quoi ? »

Eden : « tu ne manges pas ? »

Noah : « je n’ai pas faim » Il entend son téléphone sonner, c’est son père qui lui apprend que sa mère a été condamnée à 30 ans de prison. Noah nourrit l’espoir qu’elle sera libérée un peu plus tôt pour bonne conduite. Hélas, ce n’est pas possible car le juge a refusé cette option lui explique Nick. Ce dernier propose qu’ils aillent voir Sharon. Noah se contente de dire « plus tard » et promet de l’appeler.

 

Jack comprend que Noah a du mal à encaisser le coup. OUI Nick jure qu’il ne pardonnera jamais à Sharon tout le mal qu’elle fait subir à leur fils.

 

Chez Jimmy, Noah admet qu’il se sent idiot parce qu’il n’avait pas renoncé à croire qu’un miracle allait se produire. Eden comprend qu’il puisse ressentir cela et ça ne fait pas de lui un idiot puisque c’est Adam qui lui a fait miroiter de faux espoirs. Noah croit que sa famille est maudite. Il regrette tout ce que sa mère va rater : voir grandir Faith ; faire des choses banales de la vie. Elle le réconforte en le prenant dans ses bras. Noah lui dit qu’il est content qu’elle soit près de lui.  

 

Dans les bureaux de Restless Style, Phyllis est au téléphone avec une personne à qui elle dit qu’elle écrit un article sur Adam et Sharon Newman.

 

Au tribunal, Leslie dit à Sharon qu’elle doit faire une déclaration à la Presse. Victor lui ordonne de laisser Sharon et Sam seuls. Avant de partir, il promet à Sharon que ce n’est pas terminé.

 

Devant la porte d’entrée de la salle d’audience, Victor fait part de son vif mécontentement auprès de Leslie car il estime que Vance Abrams et Leslie Michaelson ont très mal défendu le dossier de son ex-bru. Leslie se défend : que pouvait-elle faire de plus puisque sa cliente s’était évadée. Victor rétorque qu’il s’en fout et qu’au lieu d’envoyer un second couteau, Vance aurait dû être là.

Leslie : « il avait d’autres engagements »

Furieux, Victor rétorque que compte tenu des montants exorbitants d’honoraires qu’il a payé à leur cabinet, Vance aurait dû lui-même représenter le dossier.

 

Un peu plus loin, Sharon dit à Sam qu’il aurait dû rentrer chez lui. Il répond qu’il ne pouvait pas faire ça.

Sharon : « pourquoi ? »

Sam : « tu sais pourquoi »

Sharon : « Sam, je ne suis pas celle que tu crois. Je ne suis pas Sheri Coleman »

Pour lui, elle est la fille qu’il l’a aidé à redonner le sourire à Fanny ; celle qui l’a aidé à remonter la pente quand son chien O’Keefe est mort ; elle est la fille qui lui a redonné goût à la vie. Sharon l’encourage à rentrer chez lui mais il ne veut pas pour rester auprès d’elle mais aussi parce que Victor le lui a demandé. Elle croit que Victor a demandé à Sam de rester pour rendre Adam jaloux. Sam n’y croit pas trop.

Sharon : « tu n’as aucune idée de la haine qui existe entre eux » Sam refuse de partir.

 

Diane arrive chez Adam. Elle lui parle de la sentence de Sharon qu’elle a apprise en écoutant la radio. Adam déclare que pour se consoler, Sharon avait auprès d’elle tout son fan club. Diane se demande bien qui cela pouvait être puisqu’elle sait que Nicholas n’y était pas. Adam lui dit que Jack, Sam, le bon samaritain du Nouveau-Mexique et Victor étaient présents. Il ne veut plus en parler pour discuter de son plan : Adam veut qu’on accuse son père du meurtre de Diane et il la met en garde : elle n’a pas intérêt à désister. Diane accepte à une seule condition  qu’Adam verste une somme d’argent très importante sur son compte bancaire afin d’assurer ses arrières mais surtout celles de son fils. Ils s’entendent qu’après la fausse tentative de meurtre, Diane ira loin, très loin des Etats-Unis. En Europe. Marché conclu. Pour commencer, Adam veut qu’elle donne la garde de Kyle à Victor

 

Au même moment, Sharon appelle Adam mais elle tombe sur son répondeur alors, elle lui laisse un message où elle lui demande de venir la voir. Ils doivent éclaircir deux, trois points.

 

Au tribunal, Victor propose à Sam de payer de subvenir à ses besoins durant tout son séjour à Génoa City. Sam refuse. Il s’est déjà renseigné sur les prix des hôtels sur place et il a déposé des CV dans les cliniques vétérinaires afin d’y faire quelques vacations. Victor accepte, cependant, il lui demande de l’appeler en cas de besoin. Avant qu’il ne parte, Sam demande à Victor si ce qui est écrit sur Sharon, lui et Adam sont vraies. Victor répond que la réalité est bien pire que l’histoire qui a été imprimée sur papier. Il conseille à Sam de ne pas faire confiance à Adam : « Sharon lui a accordé le bénéfice du doute. Vous voyez où ça l’a mené »

 

Sacré Victor, il ne se remet jamais en question. Quand on pense que Sharon est là à cause de lui.

 

Sam se dit que si Sharon était prête à épouser Adam, c’est que cet homme doit avoir des qualités, non ? NON

 

Victor : « ne lui faites jamais confiance. Personnellement, je ne commettrais plus jamais cette erreur »

Sam demande à Victor pourquoi il a dit à Sharon qu’ils allaient tous les deux l’aider sans lui en avoir parlé. Victor s’excuse d’avoir outrepasser ses droits. Sam accepte de le suivre pour le bien de Sharon et le prévient qu’il refuse d’être utilisé dans sa vendetta contre Adam. Victor promet d’être honnête : « mon désir de voir Sharon libre outrepasse de loin ma haine pour mon fils »

Au Gloworm, Jack raconte à Nick comment les personnes présentent y compris lui ont ressenti quand ils ont appris la sentence.

 

Nick : « Sharon doit être anéantie »

Jack dit comprendre pourquoi Nick n’est pas venu cependant, il admet que c’était étrange de voir Victor et Sam ensemble. Nick veut savoir quelle impression lui a fait Sam.

Jack : « tu ne l’as pas encore vu ? » NON Jack déclare que Sam lui a fait une bonne impression.  Nick croit que Sam doit être l’opposé d’Adam pour que son père s’affiche avec lui.  Jack se force à admettre qu’Adam était mal après avoir entendu la sentence. Nick suppose que son frère est allé déclarer sa flamme éternelle à Sharon devant les médias. Et bien non, il n’a rien dit. Cela surprend Nick. Jack conclut que « Junior » vient de réaliser qu’il est temps de passer à autre chose.

 Sharon-est-surprise-d-entrendre-Diane-dans-la-chambre-d-Ada.png

Diane est toujours dans la suite d’Adam quand le téléphone sonne, elle répond, c’est Sharon. Cette dernière est surprise d’entendre une voix féminine lui répondre

 

Pendant ce temps, Adam arrive chez Restless Style. Phyllis le remercie d’être venu. Adam demande immédiatement de lui dire ce qu’elle a trouvé sur Sharon qu’elle ne pouvait pas lui dire au téléphone. Phyllis répond qu’elle vient de découvrir qu’il a eu entre ses mains la preuve qui aurait pu disculper Sharon et lui demande ce qu’il en a fait.

 

Adam reste stoïque. Les scènes entre Michael Muhney (Adam) et Michelle Stafford (Phyllis) sont superbes. Ils formeraient un couple du tonnerre à l’écran.

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 22:03

M et Mme McCall rentrent à la maison. Il regrette de ne pas l’avoir écouté quand elle lui déconseillée d’aller à cette soirée car il s’est couvert de ridicule face aux journalistes. Ashley dédramatise et lui rappelle qu’il vient de sortir de l’hôpital. Personne ne s’attendait à ce qu’il casse la baraque. Il a un autre regret : l’annonce de leur mariage. Ashley admet qu’elle aurait aimé que les choses se passent différemment mais c’est arrivé. Ce qui serait bien, c’est que sa fille la rappelle.

 

Abby est toujours au Gloworm. Deacon l’encourage à se confier à lui mais elle refuse catégoriquement et lui ordonne de faire son travail, c’est à dire, lui servir à boire. Il s’exécute.

Pendant ce temps, Victor appelle une nouvelle fois sa fille mais il tombe encore sur son répondeur. Il lui laisse un message.

 

Victor voit arriver Kyle en tenue de sport et sa mère. Il l’entend annoncer à son père que son équipe à gagner 6-0. Jack devine que son fils a été le héros de la soirée. Kyle confirme. Du coup, Jack regrette de ne pas être venu le voir jouer. Son fils l’assure qu’il comprend que son père devait lancer sa nouvelle gamme de produits.

Jack : " je te remercie pour ta compréhension "

 

La photographe demande à les prendre tous les trois en photos. Ils acceptent.

 

Victor s’approche du groupe pour féliciter Kyle et lui proposer d’envoyer un des ses avions survoler le stade avec une banderole aux couleurs de son équipe, la prochaine qu’ils joueront. Kyle trouve ça cool mais Diane trouve ça trop extravagant.

 

Face à la proposition de Victor, Jack ne veut pas demeurer en reste alors, il promet à son fils d’aller rencontrer en personne tous les joueurs professionnels de son équipe préférée. Mal à l’aise ou heureuse, Diane demande à son fils d’aller se prendre un truc à grignoter. Dès qu’il est loin, elle reproche à Victor et Jack d’utiliser son fils pour s’atteindre mutuellement et les prévient qu’elle les empêchera de le faire. Ils lui rappellent qu’elle a déjà utilisée Kyle pour les atteindre eux.

 

Victoria arrive au Néon Ecarlate. Elle aperçoit Chloé assise à une table et s’approche d’elle : " j’espère que tu es contente de toi "

Chloé rétorque qu’elle n’a fait que protéger sa fille. Victoria doute que séparer Délia de son père est une façon de la protéger surtout quand on sait comment, Chloé a utilisé son enfant pour atteindre certains mauvais objectifs. Chloé ne renie pas son passé mais elle rappelle à Victoria que William est sur pente descendante. Même si elle le sait, Victoria continue à reprocher à Chloé d’avoir retiré à William, le seul rayon de Soleil de sa vie actuellement. Chloé explique à Victoria que même si elle ne veut pas l’entendre, elle ne connaît pas l’un des visages de William : celui qu’il montre actuellement (Monsieur aime se noyer dans l’alcool, les jeux d’argent, les femmes) alors qu’elle l’a vu quand ils vivaient à New-York.

 

William est actuellement à l’hôpital. Un Policier et une infirmière sont avec lui. Le flic découvre l’identité de l’accidenté et décide d’appeler sa famille.

 

Chez Fenmore, Jill et Jack sont satisfaits de la soirée. Jill déclare qu’elle aurait aimée que William soit là. Jack promet de l’appeler dès qu’il rentrera à la maison. Son portable sonne, c’est le Sergent Burke qui lui annonce que son frère a été victime d’un accident de la route.

Jill dit au sergent qu’il est avec la mère de William et qu’ils arrivent. Jill et Jack se précipitent au Memorial.

 

A l’appartement des McCall, Ashley appelle une nouvelle fois sa fille, elle tombe sur le répondeur et lui laisse un énième message. Tucker pense que le choc passé, Abby finira bien par reprendre contact avec sa mère. Le portable d’Ashley sonne, c’est Jack qui lui annonce la nouvelle à propos de William. Elle raccroche et le dit à son mari. Il faut qu’elle aille à l’hôpital.

Tucker : " est ce que c’est grave ? " Ashley l’ignore. Avant de partir, elle lui demande de dire à sa fille au cas où celle-ci appelle ce qui vient d’arriver à William et qu’elle la rappellera.

 

Diane arrive au Gloworm. Abby la voit et lui conseille d’aller draguer Patek Philippe, un riche qui droit traîner là-bas. Diane lui dit qu’elle n’a aucune classe. Abby lui retourne le compliment. Diane se précipite vers elle pour lui régler son compte mais elle est arrêtée au vol par Deacon qui lui conseille de repartir à sa place.

 

Ashley a rejoint Jill et Jack à l’hôpital. Le Dr Baird leur dit que William a plusieurs contusions mais rien de grave. Par mesure de précaution, ils vont tout de même le garder en observation toute cette nuit. Les Abbott se demandent ce qui s’est passé. Le Sergent Burke leur dit que William a perdu le contrôle de son véhicule. Aucune autre voiture n’est concernée. Jack demande au Sergent s’il sait comment son frère a perdu le contrôle de sa voiture. Le Sergent pense que William était ivre car beaucoup de témoins l’ont vu sortir de chez Jimmy peu avant l’accident. Il prévient qu’un test d’alcoolémie a été fait sur William et si celui ci révèle qu’il a un taux supérieur à la limite, il sera arrêté.

 

Dans sa chambre, une infirmière s’occupe de l’épaule de William. C’est très douloureux. Elle promet de demander au médecin de lui augmenter sa dose d’antidouleur. William doute que ce qu’ils vont lui donner atténuera ses maux.

 

Jill, Jack et Ashley rentrent dans la chambre. En les voyants, William dit une blague. Sa sœur déclare que puisqu’il est capable de plaisanter, c’est ce que tout va bien et sa mère lui demande à quoi il pensait.

 

Au Néon Ecarlate, Chloé dit à Victoria que ce n’est pas elle LE Problème. Vicki ironise en disant que tout est de la faute de William. Chloé admet que ce dernier est un bon père mais en ce moment, son comportement laisse à désirer. Tant qu’il ne se sera pas repris ses esprits, elle ne le laissera pas approcher de Délia.

 

Jack appelle Victoria pour lui annoncer ce qui est arrivé avec son mari.

Chloé lui demande ce qui se passe.

Victoria : " Billy a eu un accident de voiture. Il est à l’hôpital "

Elle s’apprête à s’en aller mais Chloé la retient : " il reste le père de Délia alors, s’il te plaît passe moi un coup de fil dès que tu l’auras vu pour me dire que tout est ok " OUI

Victor arrive au Gloworm. Deacon l’accueille. Moustache lui dit qu’il est venu chercher sa fille, Abby. Deacon répond qu’elle était là mais elle est partie et s’en va s’occuper d’un autre client.

Diane qui les a entendus dit à Victor que lorsqu’il retrouvera Abby, il faudra qu’il lui apprenne les bonnes manières.

Victor : " je crois que c’est à toi que je dois enseigner les bonnes manières " Il prend la défense de sa fille en disant que si Abby a été malpolie avec elle, c’est que sa fille sait quel genre de personne, Diane est…..une personne de petite vertu et s’en va.

Diane et Deacon engagent une conversation au bar. Ils se reconnaissent dans la haine des gens riches qui utilisent puis jettent ou écrasent les personnes qu’ils estiment inférieurs à eux. Tous les deux aimeraient bien leur clouer le bec à ces riches si prétentieux. Deacon avoue à Diane qu’il a une " arme " : il a la preuve que c’est Abby et non Ashley qui a percutée Tucker McCall.

 

Pendant ce temps, Abby arrive chez les McCall. Tucker lui dit qu’il est content de la voir car Ashley était vraiment inquiète pour elle. Abby demande où est sa mère.

Tucker : " elle est allée à l’hôpital. Billy a eu un accident "

Abby : " quoi ? Il va bien ? " OUI Ashley vient de l’appeler et lui a dit que Billy ne présentait aucunes blessures sérieuses mais il reste en observation à l’hôpital pour la nuit. Ils reparlent d’Ashley. Tucker lui demande d’être indulgente avec sa mère car celle-ci a traversée beaucoup de choses difficiles. Abby l’admet et craque ! OUI Sa mère a même avoué un crime qu’elle n’avait pas commis pour lui éviter la prison. Tucker admet qu’il savait que c’était elle qui était au volant de la voiture. Abby est étonnée. Il explique qu’il voulait qu’elle face des aveux et lui demande si elle a eu l’intention de le tuer. Abby répond qu’elle n’avait nullement l’intention de lui faire du mal. Tout ce qu’elle désirait c’était prouver à sa mère qu’il allait lui briser le cœur suite à sa relation avec Diane. Abby lui avoue tout, même l’histoire des textos. Tucker ne s’en souvient pas mais ça ne lui empêche pas de lui demander pourquoi, elle tenait tant à ce que Diane et lui se retrouvent au chalet des Abbott. Abby avoue qu’elle pensait que si sa mère les voyait tous les deux, elle comprendrait qu’il l’a trompé avec Diane.

 

Abby se montre totalement honnête avec Tucker mais lui non. Est ce que c’est voulu ou est ce qu’il ne se souvient plus de son aventure d’un soir avec Diane mais quand elle lui demande si le soir de la tornade quand elle l’a surpris avec Diane, s’ils avaient couchés ensemble. Tucker répond qu’il n’y a jamais rien eu entre Diane et lui. Ensuite, il lui demande d’oublier toute cette histoire. Abby lui dit une nouvelle fois qu’elle est désolée pour tout puis décide de partir.

Tucker : " Quoi ? Tu n’attends pas ta mère ? "

Abby : " non…demande lui de m’appeler "

 

A l’hôpital, tout le monde reproche à William d’avoir conduit en état d’ivresse. Il se souvient du moment chez Jimmy où Cane lui avait rempli plusieurs verres. William s’était bien installé pour tout boire mais au dernier moment, il est sorti sans avaler une goutte. Malheureusement pour lui, ni sa mère, ni sa sœur ou son frère ne le croit quand il dit qu’il n’était pas ivre. Ils le laissent se reposer.

 

Chloé arrive chez Jimmy. Elle n’est pas contente de voir Cane au bar : " tu reconstruis ta vie dans un bar ? "

Cane : "Chloé, c’est ce qu’on appelle un travail honnête "

Chloé lance une pique. Il lui reproche d’avoir enlevé Délia à William. Elle refuse qu’il la juge alors qu’il ne connaît pas toute l’histoire. Cane déclare qu’il en sait un bout puisque William était là tout à l’heure. A l’instar de Jill, Jack et Ashley, Chloé conclue que William était ivre quand il a eu son accident de voiture. Cane est surpris d’entendre cette nouvelle et quand il comprend ce qu’elle croit savoir, il lui dit qu’il n’était pas ivre : " il n’a pas touché un verre. Même pas une goutte "

Chloé estime que ça n’innocente pas William pour autant parce qu’au vue de ce comportement de ces derniers temps, ce n’est pas surprenant qu’il ait eu un accident. Cane prend la défense de William. Chloé explique son choix en lui rappelant ce qu’il a fait à Lily. C’était cruel. Cane l’admet et explique à son tour qu’au moment des faits, il pensait que c’était essentiel pour devoir protéger sa famille.

Chloé : " et qu’est ce que tu crois que je fais mon pote ? Je fais ce qu’il y a de mieux pour ma petite-fille… " Et elle lui demande que la prochaine fois qu’il la voie, il ne doit pas la condamner car elle en marre de passer pour un monstre égoïste. Plus tard, Chloé décide de s’en aller, il se fait tard. Elle veut régler sa consommation mais il lui dit que c’est la maison qui offre et l’encourage à revenir si elle veut parler. Chloé lui retourne l’offre. Il peut l’appeler s’il veut une oreille compatissante. Ces deux là ont fait la paix.

 

A l’hôpital, rassurée par l’état de santé de son petit-frère, Ashley décide de rejoindre son mari. Au même moment, Victoria arrive. Ils lui donnent des nouvelles de William puis elle part le rejoindre. Une infirmière est dans la chambre. Elle lui dit que le médecin vient de donner à son mari des antidouleurs, il dormira sans doute toute la nuit.

 

Victoria s’installe au chevet de son mari et commence à lui parler à cœur ouvert. Elle commence par lui dire qu’il lui a redonné la joie de vivre. C’est vrai qu’elle l’avait perdu après son divorce avec J.T et la perte de la garde de son fils l’avait énormément affectée. Il est entré dans sa vie et l’a encouragé à faire de choses délirantes comme partir sur un coup de tête en Jamaïque ou se faire tatouer leurs prénoms. Malheureusement, c’était trop beau pour durer car ils ne sont pas comme leurs héros de télé, Jim et Margaret qui ont eu la chance d’avoir une grande famille alors qu’eux n’ont plus d’enfants et que s’ils en avaient, ils se demanderaient tout le temps si " papa " va rentrer à la maison ivre ou pas à moins que le " papa " ne rentre pas à la maison parce qu’il s’est fait jeté en prison. NON Elle ne peut plus continuer comme ça. Vivre avec lui c’est comme monter sur les montagnes russes. A un moment, soit on retourne à la réalité, soit on a mal au cœur à en crever ! Vicki ne veut pas sombrer avec lui.

 

Ashley rentre à la maison. Son mari lui apprend qu’Abby lui a avoué toute la vérité. Au début, Ashley continue à lui mentir mais il insiste en disant comprendre qu’elle ait voulu protéger son enfant. Finalement, elle lui avoue la vérité. Tucker répète à sa femme ce qu’il a dit à Abby, il est temps de passer à autre chose.

 

Ashley : « c’est terminé ?  »

Tucker : « oui »

 

Elle est heureuse et soulagée. Quelques instants plus tard, au lit, il lui offre son alliance puis ils font l’amour.

 

Abby rend visite à son père et lui avoue qu’elle lui a dit la vérité. Il n’est pas content de l’apprendre mais pour le rassurer, elle lui répète ce que Tucker lui a dit : elle n’a rien à craindre. C’est de l’histoire ancienne. Victor est très septique. Sa fille le remercie de l’avoir empêché de faire des aveux publics. Victor lui rappelle que s’il ne l’avait pas fait, elle aurait détruit sa vie. Le seul hic, c’est que la bande vidéo a disparu. Cependant, elle est certaine que Kent car elle croit que c’est lui qui l’a ne l’utilisera pas contre elle. Victor en doute fortement. Quoiqu’il en soit, ils sont contents tous les deux que cette histoire soit derrière eux.

  Diane apprend le secret d'Abby

Pas si sur car une menace se précise au Gloworm, celle fomentée par Deacon Sharpe et surtout de Diane Jenkins. Ils parlent de l’accident. Diane admet qu’elle n’a jamais vu la personne qui conduisait. Tout ce qu’elle a pu dire à la Police c’était qu’une femme blonde était au volant. Deacon lui parle de la bande audio. Elle se demande si ce n’est pas un coup de pub pour l’héritière nue. NON Deacon est convaincu qu’Abby était sincère. Diane veut savoir où est la vidéo.

Deacon : « elle a disparu »

 

Diane se rend compte que si cette vidéo est rendue publique, Abby sera poursuivie.

 

A l’hôpital, le Sergent Burke annonce à Jill et Jack qu’il n’y avait pas d’alcool dans le sang de William. Il n’était donc pas ivre. Jill lui demande si cela veut dire qu’il n’arrêtera pas son fils. OUI Le sergent s’en va.

 

Jill et Jack n’en reviennent pas. Donc, William a dit la vérité. Jill regrette de n’avoir pas cru son fils. Elle, sa propre mère n’a pas cru en lui, shocking ! En tout cas, ils espèrent que cet accident fera l’effet d’un électrochoc pour William et qu’il reprendra le bon chemin.

 

A l’intérieur de la chambre de William, Victoria dit à son mari qu’elle est soulagée qu’il aille bien mais elle ne peut plus continuer à vivre avec lui sous peine d’être entrainé dans sa chute et part.

 

Dès qu’elle est dehors, William ouvre les yeux. Il ne dormait pas et a tout entendu.

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 22:47

On revoit la scène chez Fenmore. Jack est sur le point de donner la parole à Katherine quand ils entendent : «  merci Jack ! Vous ne pouvez pas savoir combien je suis heureux de partager ce moment avec vous »

 

Sofia applaudit, tout le monde la suit. Jack n’est pas heureux de revoir Tucker sur pied mais il se reprend  très vit.

 

Jill qui est côté de Katherine lui demande si elle savait que Tucker sortait de l’hôpital aujourd’hui. NON Kay souligne qu’elle est toujours la dernière à être mis au courant quand il s’agit de son fils

 

 

Jack « Mesdames, Messieurs, Tucker McCall sorti directement de l’hôpital pour être avec nous »

 

La salle applaudit de nouveau. Sofia vient embrasser son patron et ami. Ensuite, Jack appelle Tucker et Ashley à le rejoindre. Il lui demande comment il va. Tucker répond qu’il est reconnaissant d’être en vie.

 

Abby est mal à l’aise.

 

Jack déclare que lui et le reste des membres de Jabot lui sont reconnaissants  de leur avoir accordé leur confiance pour lancer la nouvelle ligne de produits de beauté. Il souligne également que Jabot est une succursale de McCall Unlimited  qui a sa particularité d’être une entreprise familiale qui a su résister aux épreuves du temps : « …pour ma part, je tiens à vous remercier pour votre indéfectible soutien »

 

La salle applaudit.

 

Tucker remercie Jack,  toutes les personnes qui lui ont envoyés des fleurs et des cartes de bon rétablissement à l’hôpital ainsi que Lauren et Jill pour avoir accepté d’organiser la soirée de lancement des nouveaux produits de Jabot.

 

Jack glisse une information importante : le nouveau parfum de la ligne sera disponible avant les vacances d’hiver.

Les-produits-Jabot.jpg

(A noter que cette ligne de produits est réelle. Toute personne peut la commander  via ce site  http://www.shopjabot.com/  Cliquez ICI pour acceder au site   )

 

Tucker continue en vantant les nouveaux produits miracles créés par Ashley à qui il donne la parole. La salle applaudit. Ashley se contente de se montrer puis se retire.

 

Tucker « c’est tout ? » OUI Le public rigole.

 

Tucker : « elle est un peu timide » Il vante une nouvelle fois la trouvaille d’Ashley qui a conçue ces produits à base de pectine de cactus.  Il veut se retirer quand Christine McLarty du journal « The Insider » prend la parole poser des questions pointues sur le lancement. Tucker donne de courtes réponses c’est insuffisant qu’il donne la parole à Ashley. Elle répond comme un chef  sur toutes les questions techniques! Quand elle termine, Jack rappelle aux invités de ne pas oublier de prendre la pochette remplie d’échantillons qu’ils leur offrent. Lauren conseille à tout le monde d’utiliser la crème de nuit qui selon elle, est fantastique.

Tucker-Ashley-et-Jack.jpg

Ashley conclue en disant qu’elle est heureuse d’être là en compagnie des deux hommes qu’elle aime : Tucker McCall et son frère Jack Abbott. Tucker remercie sa bien-aimée. Jack demande à tout le monde de profiter du reste de la soirée. Ils croient qu’ils ont terminés mais Christina tient à poser une autre question. Ashley précise que ce sera la dernière. Christine déclare qu’elle est tombée sur un acte de mariage portant le nom d’Ashley Abbott et de Tucker McCall. Se sont-ils mariés alors qu’il était à l’hôpital : « avez-vous des commentaires à faire ? »

 

Tucker : « oui, Christina, nous sommes mariés et je suis l’homme le plus chanceux au monde »

Ashley : « nous voulions faire une annonce officielle un peu plus tard mais vous nous avez découvert »

Christine demande pourquoi ils ont fait une cérémonie secrète. Tucker rectifie, la cérémonie n’était pas secrète mais intime. Jack ajoute qu’il a eu la chance de féliciter les nouveaux mariés quelques heures après leur mariage et tente de mettre un terme à l’interview en disant qu’il y a certainement plusieurs personnes dans la salle qui aimeraient en faire autant.

 

C’était sans compter sur Christina qui se tourne vers Abby pour lui demander ce qu’elle ressent puisqu’avant l’accident de Tucker, elle était contre ce mariage. Abby bafouille au débit puis finit par être plus claire dans ses propos. Elle admet que le mariage de sa mère et de Tucker est la dernière chose à laquelle, elle s’attendait : « vous pouvez imaginer mon choc quand je l’ai découvert »

 

Kay murmure à Jack qu’Abby n’était pas au courant de ce mariage avant ce soir. Christina lui demande comment les mariés lui ont annoncé la nouvelle. Abby ment qu’ils ont été très prévenant puis ajoute qu’elle a été en cure de désintoxication et ça l’a aidé à comprendre qu’elle a jugé un peu trop sévèrement la relation entre sa mère et Tucker : « ma mère a vécu tellement de choses ; elle a fait tant de sacrifices qu’elle mérite d’être heureuse »

 

Lauren est fière d’Abby qui a su tirer son épingle du jeu.

 

Abby rejoint Tucker et Ashley sur l’estrade et dit que Tucker est celui qui arrive à faire sourire sa mère. Ashley confirme et Tucker dit qu’il a l’intention de faire sourire sa femme jusqu’à la fin de leurs vies.  Une photographe désire prendre une photo des trois. Abby plaisante en demandant  comment veut-elle prendre cette photo : de près, de loin ou….nue

 

Abby s’attire les foudres de sa mère. Elle lui dit rapidement qu’elle ne fait que plaisanter. Ils rigolent. La nouvelle famille McCall pose devant l’objectif sous l’œil septique de Kay et Jack

 

A part, Jack et Katherine, tout le monde est surpris par la nouvelle. Surtout, Abby.

 

Victoria reçoit la visite de son père : « deux fois en une journée »

 

Victor lui montre les plats à emporter qu’il a achetés et propose de lui tenir compagnie. Elle le fait entrer.

 

William rentre chez Jimmy. Le barman est de dos. Il lui demande de lui servir une Tequila. Quand le barman se retourne, William reconnaît Cane : « tu travailles ici ? » OUI : « cette nuit ne pas être plus pire » Ensuite, il demande à Cane comment, il peut rester à Génoa City après tout le mal qu’il a fait autour de lui. Cane le prévient qu’il n’y a rien qu’il puisse dire qu’il n’a pas encore déjà entendu.

 

Billy : « ah oui quoi ? Que tu es immoral, menteur et un putain d’égoïste » OUI William lui propose un deal : il ne sautera pas par-dessus le bar pour lui casser la figure au nom de toutes les personnes à qui il a fait du mal comme Jill et Lily et en échange, il lui sert de l’alcool à volonté. Cane refuse. William  ne voit pas pourquoi il refuse. Cane répond qu’il ne sait pas ce qui cloche chez lui mais boire ne résoudra pas ses problèmes. William décide de partir se saouler ailleurs. Finalement, Cane accepte de le servir. Puisque c’est ce qu’il désire, il n’a qu’a se saouler et demain quand il se réveillera ses problèmes seront toujours là et il recommencera. William ne voit pas où est le problème. Cane lui dit qu’il a appris une chose de ses erreurs, c’est qu’à un moment, un homme doit faire face à ses problèmes.

 

William a le rire jaune : « c’est ce que tu as fait ? »  Puis ajoute que Cane a le culot de lui faire la morale. Lui au moins n’a pas fait croire à sa famille qu’il était mort. Cane se défend en disant que tout ce qu’il a fait c’était pour protéger les gens qu’il aime. William est désolé pour lui mais personne n’arrivera à le croire. Cane déclare que ce n’est pas grave tant qu’il a fait ce qu’il a cru juste. Il a tout perdu alors que William a encore les siens.

 

William rétorque en appelant Cane «CASPER » qu’il n’est pas le seul dans cette ville qui a perdu sa femme et ses enfants.

 

Cane est surpris : « quoi ? Toi et Victoria ? » OUI : « je suis désolé. Je l’ignorais » Cane n’arrive pas à croire que ce soit finit entre ce couple qui allait si bien ensemble. William admet qu’il s’est planté.

Cane : « bienvenue au club ! Je crois que toi et moi on a bien plus en commun qu’on ne le croit »

 

William refuse qu’il le compare à lui mais Cane lui demande de se calmer. Finalement, William admet qu’ils ont bien de choses en commun. Cane l’encourage à se confier.

 

A noter que William n’a pas bu une goutte d’alcool.

 

Il se lamente d’avoir réussi à avoir tout ce qu’il désirait et de l’avoir détruit : « le pire, c’est voir la déception dans les yeux de Victoria. Je ne me pardonnerait jamais de l’avoir déçue »

 

Cane déclare qu’il ressent la même chose concernant Lily. William lui demande si Lily lui adresse toujours la parole. NON Mais Cane garde espoir qu’en disant à Lily qu’il l’aime et aime leurs enfants qu’elle finira par lui pardonner et acceptera qu’il refasse partie de leurs vies.

 

William : « c’est peut être possible….au prochain siècle »

 

Il se marre ! Il se marre ! Mais a-t-il une autre solution lui demande Cane. NON Cane lui conseille de se battre pour ce qu’il désire. Il a fait une erreur, soit, à lui de prouver à sa famille qu’il ne recommencera plus. William rétorque qu’il n’a besoin de personne pour lui dire ce qu’il a à faire, surtout pas Cane.

 

Victoria et Victor sont allés ranger la nourriture dans le frigo car personne n’a faim. Ils s’installent sur le canapé. Il remarque l’ordinateur portable ouvert et voit qu’elle travaillait. Vicki admet qu’elle a essayée mais elle n’arrive pas à se concentrer. Elle avoue également qu’elle a essayée de joindre sa mère sans succès ! Un crève le cœur ! Victor lui propose  de se confier à lui. Victoria ne se fait pas prier deux fois. Elle lui dit qu’elle a longuement réfléchi sur la relation de ses parents qui se sont séparés et remis ensemble de nombreuses fois. Ils vivent LE véritable amour. Elle en vient à parler de sa relation avec William. Sur le papier, ils sont deux personnes qui n’ont rien à faire ensemble. Aucune alchimie alors que dans la réalité, c’est tout le contraire. Il existe une véritable symbiose entre eux malheureusement, elle se demande si c’est suffisant pour sauver son couple. Victoria raconte à son père qu’elle et son mari ont eue une sérieuse discussion tout à l’heure. Elle pensait que ça ira mieux mais elle se sent beaucoup plus mal qu’avant. Victor est désolé pour sa fille et lui demande pourquoi elle se sent si mal : est ce que passé elle sent que le fossé entre eux s’élargit ou parce qu’elle regrette de ne pas lui avoir demandé de rester. Victoria préfère éviter la question en disant que c’est super qu’ils se soient réconciliés. Vaut mieux éviter les sujets qui fâchent car elle ne tient pas à l’entendre critiquer son mari.

 

Victor : « chérie, je ne suis pas ici pour critiquer William, je suis là pour toi. Dis-moi ce qui s’est passé »

 

Victoria raconte que son mari a juré que son arrestation n’a été qu’un malentendu car il n’a fait que payer un verre et donner de l’argent à cette prostituée pour qu’elle paye son taxi. Il lui demande si elle le croit.

Victoria : « non, je ne le crois pas » Elle est triste pour William parce qu’il ne fait que commettre erreurs sur erreurs mais que cette fois, son erreur lui a coûté la garde de sa fille, Délia. Victor fait mine de plaindre Délia. Victoria admet qu’elle est lasse de trouver des excuses à son mari. Elle aimerait tellement croire qu’il va arrêter ses bêtises mais au fond d’elle, elle se dit qu’il est ainsi et ne changera donc jamais. Ce sera un perpétuel recommencera : « tu sais, je pensais sincèrement que William et moi c’était pour toujours. J’ai cru que nous resterons vivre dans cette maison où nous élèverons nos enfants et accueilleraient nos petits enfant »

 

Victor : « c’est très difficile d’abandonner ce rêve n’est ce pas ? » OUI Elle regrette que William ait tant changé. Il ne ressemble plus à l’homme qu’elle a épousé : « je ne peux pas le regarde s’autodétruire. C’est trop douloureux »

 

Victoria a mal également pour les enfants et demande à son père si elle doit aider son mari. Victor se garde bien de dire tout le mal qu’il pense de William Abbott mais il ne manque pas de le rappeler et prévient sa fille qu’elle ne peut pas résoudre les problèmes de son mari. S’il doit s’en sortir, ça doit venir de lui. Et pour la convaincre, il prend l’exemple de Nikki. Celle-ci est alcoolique. Personne ne pourra l’empêcher de replonger si elle ne prend pas elle-même la décision d’arrêter. C’est la même chose pour son mari.

 

Victoria : « oui, tu as raison »

Il conseille à sa fille d’être prudente et de ne pas laisser William l’entraîner dans sa chute puis s’en va.

 

A Fenmore, Ashley, Abby et Tucker posent toujours devant l’objectif. Ashley dit à sa fille qu’elles doivent se parler.

 

La photographe demande à prendre des photos de Jack, Ashley et Tucker. Abby les laisse.

 

Jack rejoint le couple McCall remet à chacun un produit Jabot. Lui-même en tient un pour la photo.

 

En face, Jill demande à Katherine si elle était au courant du mariage. OUI Kay lui demande si elle a des nouvelles de William. NON

 

Sofia s’approche d’elles et leur dit que c’est formidable que Tucker soit présent. Elles ne disent pas un mot.

 

Tucker doit être pris seul en photo. Ashley et Jack le laissent. Jack  profite qu’il soit seul avec sa sœur pour lui reprocher de ne pas lui avoir dit qu’ils arrivaient. Ashley répond qu’elle l’a appelée de la voiture mais il n’a pas répondu.

 

Ashley rejoint son homme. Il pose à deux devant l’objectif. Elle lui murmure qu’il est temps qu’ils rentrent à la maison. Tucker n’a pas l’air pressé.

 

Lauren vient les féliciter pour leur mariage et espère qu’ils seront aussi heureux qu’elle et Michael. Tucker lui demande quel est leur secret. Lauren répond : deux choses : des bijoux et savoir parler à sa femme. Ashley est d’accord.

 

Lauren : « vous me remercierez plus tard »

 

Elle les laisse.

 

C’est autour de Sofia de venir les féliciter. Ashley les laisse pour aller voir sa fille.

 

Sofia dit à Tucker qu’elle est heureuse de le voir sur pied. Tucker veut savoir comment se sont passés les affaires en son absence.

 

Sofia : « non ! Nous n’allons pas parler boutique ce soir »

Il insiste.  Elle refuse jusqu’à ce qu’il réussisse à la faire céder. Sofia avoue à Tucker que Katherine l’a mis sur la touche.

Tucker : « elle a fait quoi ? »

 

Sofia explique qu’elle a été priée de prendre un congé sans solde parce qu’elle n’était pas d’accord avec certaines décisions que Kay prenait. Tucker ne comprend pas car Sofia est plus à même de représenter sa compagnie puisqu’elle suit les affaires au plus près. Il lui annonce qu’à partir de ce moment, elle est officiellement réintégrer à son poste. Sofia la remercie et promet d’être là dès demain matin. Ils se tournent pour regarder Jill et Katherine. Celles-ci s’éloignent.

 

Victor arrive. Il est mitraillé par les objectifs des photographes.

Jack : « Victor ! Je suis heureux de voir que notre invitation n’a pas été un gaspillage de papier »

 

Victor est curieux de voir la nouvelle ligne. Jack le prévient qu’ils vont enterrés « Beauty of Nature » ce qui fait rire Moustache : « Jack ! Quand allez-vous apprendre de ne pas faire de fausses allégations ? »

 

Jack est certain que cette fois, Jabot gagnera contre Beauty of Nature. Victor lui conseille de profiter de l’instant présent car ça ne va pas durer.

 

Victoria est seule chez elle et se demande ce que son mari fait. Elle décide de sortir.

 

William est toujours chez Jimmy où Cane lui reproche de ne pas vouloir affronter la vérité. William lui ordonne de se taire mais Cane continue car que peut-il bien lui faire. Le frapper ? Il ira en prison et là au moins, Victoria saura où le trouver si tenté qu’elle veuille le faire. Mais en fait, Cane se souvient que William était venu pour voir. Il dispose plusieurs verres sur le bar, les remplit d’alcool et dépose brutalement la bouteille à côté : « bois ! Bois puisque c’est ce que tu veux ! Bois ! »

 

William s’installe face aux verres : « merci »

 

Ashley n’a pas trouvée sa fille car celle-ci est partie. Elle dit à Victor qu’elle ne voulait pas qu’Abby découvre son mariage avec Tucker de cette façon.

 

Victor : « en parlant d’Abby où est-elle ? »

 

Ashley : « elle est partie »

 

Victor : « tu veux que je l’appelle » NON Ashley supplie Victor de ne pas faire de scène à la réception. Il ne voit pas pourquoi il le ferait et part saluer les personnes qu’il connait.

 

Sofia s’apprête à s’en aller. Avant cela, elle parle un peu avec Ashley de Tucker. Sofia a remarqué que Tucker n’était pas au top tout à l’heure face aux journalistes. Elle ne se doute pas que les capacités intellectuelles de Tucker sont amoindries et met sa contre-performance sur le coup de sa convalescence. Ashley ne la contredit pas. Toutes deux espèrent retrouver l’homme d’affaires brillant qu’est Tucker.

 

Jack et Tucker sont ensemble. Jack fait remarquer à Tucker qu’il l’a pris au dépourvu. Tucker rétorque qu’il savait que Jack saurait s’en sortir et le félicite pour son travail quand il remarque Victor et Katherine converser.

 

Ils sont pris en photo. Victor sa surprise, il ne s’attendait pas à  voir Tucker

Kay : « oui, nous sommes tous surpris de voir Tucker ce soir » Elle est heureuse qu’il soit là, en vie et en bonne santé. Victor espère que Tucker sera montrer sa gratitude envers sa mère, elle qui a fait tant durant son absence.

 

Tucker les rejoint. Ils se saluent tous ensuite, Tucker demande à parler à sa mère. Katherine dit à son fils que le succès est au RDV et qu’elle est contente de le voir sur pied même si elle est un peu surprise de le voir à la réception car il aurait dû être à la maison pour se reposer. Tucker n’en doute pas une seconde. Elle comprend l’allusion et lui dit que tout ce qu’elle veut c’est prendre soin de lui.

Tucker : « si c’était vrai, tu aurais dirigé McCall Unlimited comme je le voulais »

Il lui conseille de démissionner dans le cas contraire, il n’hésitera pas à la poursuivre.

 

Un peu plus loin, Jill vante un produit. Lauren s’approche d’elle car elle a bien vu que Jill est préoccupée à cause de William. Elle lui propose de rester à l’aider à chercher son fils mais Jill ne sait pas par où commencer. Lauren redit qu’elle est là au cas où elle change d’avis et la laisse.  Jill appelle son fils mais tombe sur sa messagerie, alors, elle lui laisse un message.

 

Victoria est arrivée. Son père est surpris de la voir : « j’allais t’apporter un sac cadeau »

 

Victoria dit à son père qu’elle a besoin de parler à Jack et se précipite vers ce dernier pour lui dire qu’elle a besoin de lui parler à lui, Ashley et Jill si elles sont là.

 

Jack : « oui, qu’est ce qui ne va pas »

 

Jill qui a entendu Victoria demande ce qui se passe.

 

Victoria : « c’est William. J’ai besoin de votre aide »

 

Abby s’est refugiée au Gloworm où elle boit. Son portable sonne. Elle voit que c’est son père : « Maman et maintenant toi » Elle ignore l’appel et déguste son verre. Victor lui laisse un message où il lui demande de le rappeler. Il dit ça en regardant avec attention la composition d’un des produits de la ligne Jabot.

 

Ashley rejoint Victoria, Jill et Jack. Elle est surprise d’apprendre que William a perdu la garde de Délia et encore plus sur son arrestation pour sollicitation d’une prostituée. Victoria précise que William a juré qu’il n’a rien fait mais Jack pense qu’il ment. Victoria ajoute que William est passé tout à l’heure à la maison, il n’allait vraiment pas bien et elle ne sait pas quoi faire. Elle s’excuse de gâcher leur soirée mais elle a un très mauvais pressentiment. Ils l’assurent qu’elle n’a rien gâchée du tout. Au contraire, ils lui sont reconnaissants qu’elle soit venue leur parler.

 

Victoria a un mauvais pressentiment. Ce n’est pas fortuit car quelque part en ville. William git  blessé, dans sa voiture, la tête posée sur un airbag. Il vient d’avoir un accident de voiture.


 

 

A venir Mardi 19 juillet 2011 dans The Young and the Restless

 

Deacon révèle à Diane qu’il a la preuve que c’est Abby qui a renversée Tucker et non Ashley. Diane décide d’utiliser cette information pour faire chanter Victor

Abby avoue à Tucker la vérité. Il lui dit qu’il savait qu’elle était au volant et veut savoir si elle a fait exprès. NON Elle avait trop bu.

Le croyant inconscient, Victoria dit ce qu’elle a sur le cœur à son mari

Chloé et Cane font la paix.

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 18:04

Chloé rentre éreintée de sa journée. Esther arrive avec Délia. Chloé serre sa fille très fort dans ses bras ensuite, elle demande à sa mère si elle peut rester seule une minute. Esther ramène Délia à la cuisine.

 

Chloé n’a pas le temps de souffler car Katherine arrive. Elle est surprise de la voir parce qu’elle pensait que Kay était déjà à la soirée de lancement de la nouvelle ligne Jabot. Kay répond qu’elle a encore quelques minutes devant elle avant d’y aller.

 

Chloé : " Maman, vous a parlé de l’audience ? " OUI Katherine reproche à Chloé d’avoir agit ainsi parce qu’elle a grandi sans père. Sa réaction serait une forme de traumatisme, quoi !

Chloé la supplie de ne pas lui faire la morale mais Kay attend une réponse claire : va t - elle bannir William de la vie de Délia ? Ensuite, elle lui reproche de n’avoir même pas essayé de trouver un compromis avec William. Chloé se défend. SI Elle est allée lui parler mais il n’a rien pu lui dire puisqu’il était ivre. Elle rajoute que son ex-mari est revenu à ses vieilles habitudes, voir pire : " il a été arrêté la nuit dernière "

Kay : " sur quel chef d’accusation ? " Sollicitation d’une prostituée

Kay est déçue : " Billy ! Billy ! A quoi tu pensais ? "

Chloé en conclu que William ne pense pas à Délia, ce que Katherine n’accepte pas car elle sait que Délia est très importante pour William.

Chloé : " oh vraiment ? Pourquoi est-il donc si égoïste ? "

Kay : " j’aimerai avoir la réponse à cette question "

Pour Chloé, c’est évident, Délia n’est pas la priorité de William. Katherine regrette de ne pas avoir apporté son aide à William. Ce fut dur ces derniers temps entre ses fonctions chez Chancellor et McCall. Chloé lui dit qu’elle ne peut pas prendre soin de tout le monde. Elles reparlent de William et Chloé admet que ce dernier s’était assagi quand il s’était marié avec Victoria. Kay lui demande si elle l’a dit à William. Oh que non ! Chloé avoue que c’est très difficile de voir une autre femme réussir là où elle a échouée. Kay lui rappelle qu’elle n’a pas tout échoué. La transformation de William a débuté quand elle a eue Délia. Chloé s’inquiète pour William et Katherine s’en rend compte mais Chloé refuse de l’admettre : " ce n’est pas mon travail de me soucier de Billy. Le mien est de m’occuper de Délia "

Kay : " en l’éloignant de sa vie ? " Chloé dit qu’au vu du comportement récent du père de son enfant, elle ne regrette pas ce qu’elle a fait.

 

Pendant ce temps, chez les Abbott Jr, William et Victoria restent enlacés. Il lui annonce qu’il a perdu Délia.

Victoria : " totalement ? Même pas de visites ? " Si mais il n’a droit qu’à de brèves visites supervisées. William Abbott n’a plus d’autorité parentale sur son enfant. Victoria lui dit qu’elle est sincèrement désolée pour lui et pour Délia. Il avoue qu’il croyait avoir une chance de conserver ses droits sur son enfant.

Victoria : " mais après ce qui s’est passé hier soir ? "

Billy : " tu es au courant ? "

Victoria : " de ton arrestation ? OUI "

William a honte et lui jure que ce n’est pas ce qu’elle croit et jure sur la tête de son père qu’il n’a pas solliciter une prostituée. Elle ne veut pas en parler mais il y tient. Il la supplie même de le croire, c’est très important pour lui. Elle accepte d’écouter sa version des faits. William explique que les flics ont mal interprété la situation. Cette femme s’est approchée de lui. Il a accepté de lui payer un verre et lui a remis de l’argent pour qu’elle prenne un taxi.

Victoria : "William,  je te crois " Il est soulagé !

Victoria lui avoue que la nuit dernière, elle a dormi à la caravane parce qu’elle y était allée pour le voir mais il n’est jamais rentré à la maison. Il est surpris puisque hier, elle lui avait bien fait comprendre qu’une réconciliation n’était pas possible dans l’immédiat. Elle le sait. Il avoue que ça l’a ébranlé mais elle lui reproche d’être allé dans un bar.

William : " oui, je suis allé dans un bar parce que j’étais déprimé "

Victoria reproche à son mari de s’autodétruire. Que croit-il qu’il a le monopole de la souffrance ? Elle également a perdu son enfant mais elle ne se comporte pas de façon irresponsable. Il s’en veut de lui avoir fait souffrir. Victoria avoue que ce n’est pas la raison de leurs problèmes.

William : " de quoi s’agit-il ? "

Elle regrette qu’ils se soient battus. Eux qui rêvaient de construire une maison remplie d’enfants. Aujourd’hui, elle est vide ; eux qui rêvaient d’être le premier couple Abbott/Newman a fonctionné, c’est mal parti. William la supplie de ne pas abandonner. Ils peuvent toujours y arriver. Elle croit qu’elle n’a plus envie. Toutefois, elle désire qu’il lui prouve qu’elle peut encore y croire. Il promet de le faire mais elle a des doutes car depuis qu’il est sorti de la maison, sa vie va de travers et elle refuse qu’il l’entraîne dans sa chute.

 

Dans la boutique Fenmore située, dans les locaux de Jabot Cosmétiques, Lauren met en place les derniers détails lorsque Jack arrive. Il est très content du décor. Michael les rejoint et souhaite à Jack bonne chance pour son lancement.

 

Jill arrive. Ils remarquent qu’elle n’est pas dans son assiette. Lauren et Michael partent répondre à quelques questions de journalistes. Lauren glisse à Jack de découvrir ce qui ne va pas chez sa sœur.

Après leur départ, Jack demande à Jill si tout va bien.

Jill : " Billy vient de perdre la garde de Délia "

Jack : " quoi ? Quand ? "

Jill : " tout à l’heure… " Elle précise qu’elle ignorait tout de l’audience jusqu’à ce qu’elle le découvre mais c’était déjà à la fin du procès. Jack regrette que Chloé ait choisi ce moment là pour agir. Elle est bien d’accord avec lui. Jack veut savoir comment était son frère.

Jill : " Jack, il a été arrêté la nuit dernière pour avoir solliciter une prostituée "

Jack : " où est-il maintenant ? "

Jill n’en n’a pas la moindre idée. Elle dit avoir essayé de parler à son fils au tribunal mais il a rejeté son aide. Jack regrette que la famille Abbott ne soit pas toute réunie pour le lancement de la nouvelle. William a des problèmes personnels, Abby refuse de venir parce qu’elle tient à faire profil bas et Traci a été retenue par son éditeur. Jill ne regrette pas que l’héritière nue ne soit pas là ce soir. Il est d’accord avec elle car il faut que la soirée soit parfaite.

 

Abby est au Néon Ecarlate lorsqu’elle voit arriver deux pontes de la mode et des cancans Shiva Rose et George Kotsiopoulos.  Ils s’embrassent chaleureusement et ils lui disent qu’ils sont venus assister au lancement de la nouvelle ligne Jabot. (A noter que cette ligne est commercialisable au grand public sur les sites officiels). Ils s’embrassent et discutent un peu. Shiva et George sont surpris d’apprendre qu’Abby ne veut pas participer au Gala. George lui demande si elle sait qu’elle est apparue dans la rubrique " Que sont-ils devenus ? " d’un célèbre magazine people. C’est moche !

 

 Abby décide de se rendre à la fête.

 

A l’hôpital, Ashley est prête à aller à la soirée. Tucker sent que quelque chose ne va pas. Ashley fait comme si de rien était alors, il se lance : " comment a réagi Abby quand tu lui as dit que nous étions mariés ? "

Ashley avoue qu’elle n’a encore rien dit à sa fille. Elle le fera demain. Il veut savoir pourquoi elle ne le lui dit pas ce soir. Ashley lui apprend que sa fille a décidé de ne pas venir. Il propose qu’ils l’annoncent ensemble à Abby demain matin à leur appartement. Elle est surprise d’apprendre qu’il sort de l’hôpital et lui demande si c’était son idée ou celle du médecin. Il l’assure qu’il a l’aval de ce dernier. Tucker tient à assister au lancement de la nouvelle gamme de produits Jabot entre autre pour annoncer au monde entier que durant sa convalescence, c’est elle qui reprend les rênes de son empire. Ils parlent de Jabot. Ashley vante le travail que son frère a effectué depuis son retour. Tucker ne fait pas une fixation sur Jabot car cette entreprise n’est qu’une infime partie de son empire. Si Jack travaille bien, il est satisfait. Concernant l’ensemble de McCall Unlimited, il tient à ce qu’ils réparent les dégâts qu’à causé sa mère lorsqu’elle y était à sa tête mais puisque pour le moment, il ne peut pas assurer son poste à 100%. Il compte beaucoup sur sa femme pour qu’elle l’épaule. C’est pourquoi, il a besoin d’une réponse. Ashley refuse toujours d’endosser cette responsabilité parce qu’elle veut l’aider à se rétablir.

Tucker : " nous devons être réalistes. Cela pourrait prendre un certain temps " Pas nécessairement. Mme McCall pense que son mari est fort et elle promet de tout faire pour qu’il y arrive.

C’est le moment d’y aller. Ashley veut qu’ils passent à la maison mais il lui annonce qu’il veut aller à la soirée de Jabot. Elle hésite car il faut qu’il y aille doucement. Et si quelqu’un lui pose des questions ? Tucker promet de ne pas faire d’excès de zèle. De toute façon, il tient beaucoup à ce que personne d’autre qu’elle,  sache qu’il n’est pas à 100% de ses capacités. Ce sera leur secret. Ils sont fin prêt à partir.

 

La fête bat son plein chez Fenmore. Les organisateurs sont pris en photos avec des invités. Jill n’est pas très heureuse de voir Abby arriver. Celle-ci promet qu’elle ne se mettra pas nue. Jack et Jill sont soulagés.

Jack demande à sa nièce si elle a parlé à sa mère.

Abby : " non, pourquoi ? "

Jack : " sa vie a quelque peu changée depuis qu’ils ont abandonné les charges contre elle "

Abby : " comment ça "

Jack : " parle à ta mère "

Ils posent devant les objectifs. Jill accorde une interview.

 

Un peu plus loin, Lauren demande à son mari s’il croit que Jill va bien. Michael l’ignore mais il sait que Jill restera professionnelle durant toute la soirée.

 

Shiva Rose et George Kotsiopoulos arrivent. Les Baldwin les accueillent.

 

Jack répond aux questions d’une journaliste qui lui pose des questions sur sa nomination à ce poste après l’accident de Tucker McCall. Il déclare être content d’avoir repris les rennes de Jabot pour protéger le travail extraordinaire de sa sœur et de préserver le leadership de Jabot : " je suis très fier de tout ce que nous avons accompli depuis mon retour "

 

Abby parle à Christina, une journaliste du journal " The Insider ". Celle-ci lui demande si c’est vrai qu’elle a été dans un centre de désintoxication. OUI Abby ne tient pas à le cacher. Christina espère avoir un entretien avec Ashley. Abby lui dit que sa mère sera là d’ici quelques minutes.

 

Au Manoir Chancellor, Esther revient au salon avec Délia. Elle dit à sa fille que Délia veut son papa. En fait, la gamine s’est souvenue qu’aujourd’hui, elle devait dormir chez son papa. Chloé explique à sa fille qu’elle ne pourra pas aller chez son papa parce qu’il est malade. Pour la réconforter, elle lui propose une soirée pyjama à la place. PGM de la nuit : film de princesse ; bataille de polochon et friandises à gogo. Délia est ravie. Mais ce n’est que partie remise. Il faudra bien que Chloé dise la vérité à sa fille.

 

Chez Fenmore, Shiva et George s’en vont. Ils invitent Abby à les suivre dans une boîte de nuit. Elle refuse mais promet de les rejoindre le mois prochain à Los Angeles pour un autre événement mondain. Ils se disent au revoir et ils s’en vont.

 

Jack est content de voir que sa nièce n’est pas allée festoyée : " tes amis partent sans toi ? "

Abby répond qu’elle veut être là quand sa mère arrivera.

 

Katherine arrive. Jill s’approche d’elle pour lui demander pourquoi elle est arrivée si tard. Katherine répond qu’elle parlait avec Chloé à propos de l’audience de tout à l’heure et ajoute qu’elle sait que Jill n’approuve pas ce que Chloé a fait, cependant, elle peut comprendre pourquoi elle a agit ainsi.

Kay : " qu’est il arrivé à ton instinct maternelle ? "

Jill : " il a été mi KO par mon instinct de grand-mère "

Kay : " comment va William ? " Jill n’en n’a aucune idée.

 

Ils retrouvent les autres. Katherine félicite Jack pour son excellent travail. La fête de lancement est un succès. Les invités testent les échantillons de produits mis à leur disposition tout en profitant des petits-fours.

 

Michael remarque une vieille connaissance, Pat Wooten. Il laisse sa femme pour aller lui parler. Lauren en profite pour s’approcher de sa sœur afin de lui demander ce qui la tracasse. Jill avoue que son fils, William a des problèmes alors qu’il est un excellent père mieux qu’elle ne l’a été à son âge. Lauren demande des précisions. Jill se contente de dire que son fils détruit tout et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

 

Victoria est seule chez elle à regarder des photos de famille et  se demande comment son mari a pu faire ça. Quelques instants plus tard, elle appelle le Centre de désintoxication où est placée sa mère mais on ne peut pas la lui passer car il est très tard. Elle s’excuse,  raccroche et s’effondre en larmes.

 

Pendant ce temps, Chloé est sur le point de monter à l’étage quand on frappe à la porte, elle va ouvrir, c’est William. Chloé l’averti qu’il n’a pas le droit d’être là mais il veut voir sa fille juste une minute. Il insiste, se fâche, l’insulte et lui dit que contrairement à lui, elle a manqué d’élégance au tribunal. En effet, il n’a pas remué ses " cadavres " alors que son avocat n’a pas hésité à remuer la boue le concernant. Elle se défend et se réjouit d’avoir gagné. Il la prévient qu’il compte faire appel. Chloé ne se fait pas de souci car à moins que William décide de se comporter comme un Saint, il n’a aucune chance de gagner. William fait mine de monter pour voir sa fille, elle fait barrage. Chloé refuse qu’il voie leur fille dans l’état d’agitation dans lequel, il se trouve. Finalement, elle gagne le bras de fer ou plutôt, William décide d’abandonner. Avant de partir, il demande à Chloé de dire à leur fille qu’il l’aime. Chloé est soulagée de le voir partir mais l’on voit bien qu’elle a mal pour lui. William Abbott a tout de même été son premier amour et elle a renoncé à lui parce qu’elle s’était rendue compte qu’il ne l’aimera jamais.

 

Chez Fenmore, voyant que sa sœur n’arrive pas, Jack et Lauren décident de faire leur discours. Lauren souhaite la bienvenue à tout le monde et parle de la nouvelle ligne de produits de beauté JABOT puis donne la parole à Jack. Ce dernier commence d’abord à remercier Lauren Fenmore Baldwin et Jill Abbott Fenmore pour l’aide qu’elles lui ont apporté ainsi que sa sœur, Ashley pour ses créations.

 

Sofia arrive. Elle est accueillie par Michael.

 M-et-Mme-McCall-lors-du-lancement-de-Jabot.jpg

Jack est sur le point de donner la parole à son patron (Katherine) mais puisqu'il n'a pas cité son nom, Tucker qui vient d'arriver avec sa femme prend la parole : " merci Jack ! Vous ne pouvez pas savoir combien je suis heureux de partager ce moment avec vous "

 

Ashley et Tucker ont fait une entrée très remarquée.

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 21:54

Noah arrive au Gloworm où Adam l’attend. Il lui présente ses excuses pour son retard. Adam ne lui en veut car il sait que Noah est beaucoup pris depuis le retour de sa mère en ville.  Noah lui demande de quoi il voulait lui parler. Adam ment que la carte mémoire que lui a remis Emmet, l’ami de Malcom n’a rien donnée. Noah est déçu parce qu’il espérait que cette preuve pourrait innocenter sa mère. Adam est désolé en disant  qu’il tient comme beaucoup de personnes à Génoa City que Sharon ne passe pas des années en prison. Noah ne peut se douter qu’Adam lui ment puisqu’il a vu comment cet homme s’est battu pour trouver des preuves pouvant disculper sa mère : « je dois aller prendre de l’air »

 

Il sort.

 

Adam se souvient du jour où il a jeté la carte SD dans le lac, à l’endroit où la famille de Sharon avait cru rependre ses cendres.

 

Son portable sonne, c’est son indic à la Police qui lui apprend que Diane a rencontré le District Attorney.

 

Noah revient au Gloworm. Eden est là. Il surprend une de ses conversations avec Michael. Eden explique que son frère aime jouer au « Grand frère ». En fait, Michael n’est pas content que sa sœur ait choisi de sous-louer l’appartement d’Heather au lieu de rester vivre chez lui. Noah demande à Eden si elle tient vraiment à rester en ville. Pour le moment, ça reste du temporaire. Eden sent bien que quelque chose ne va pas, alors, elle lui pose la question.

 

Noah : « c’est ma maman »

 

Il avoue qu’il croyait tenir une piste qui éviterait à sa mère de passer plusieurs années en prison, c’est tombé à l’eau. Sa mère va aller en prison pour longtemps.

 

Eden : « que puis-je faire ? »

 

Noah : « rien »

 

Eden se lève pour aller leur chercher une boisson.

 

Hunter arrive : « Noah ? J’ai reçu ton texto. Tu vas bien ? »

 

Pour toute réponse, il la serre très fort contre lui. Eden est surprise. Une rivale à l’horizon !

 

Hunter s’installe à la table de Noah. Il lui dit ce que sa mère a fait pendant qu’ils pensaient qu’elle était morte : elle vivait dans le ranch d’un vétérinaire au Nouveau-Mexique. Hunter plaisante en disant que lorsqu’il lui disait que sa famille était barge, il était vraiment en dessous de la réalité. Le voyant, gêné, elle s’excuse et ajoute qu’au moins, sa maman est vivante, c’est bien. Noah rétorque que ça aurait été mieux si Adam avait trouvé la preuve qu’elle n’a pas tuée Skye.

 

Eden les rejoint et demande à être présenté à Hunter. Noah fait les présentations en précisant qu’il a rencontré Hunter à New-York et qu’elle va passer tout l’été à Génoa City. Eden apprend également que Noah a rendu de gros services à Hunter. Celle-ci essaie de lui renvoyer l’ascenseur en venant le réconforter quand il en a besoin. Noah préfère changer de sujet pour parler de l’entretien qu’Hunter doit passer chez Restless Style. Elle confirme que Phyllis l’attend et le remercie pour cela. Il fait le modeste mais Hunter déclare qu’il est le meilleur.

 

Ils reparlent de nouveau de Sharon.

 

Hunter « as-tu une idée du jour où ta maman sera condamnée ? »

 

Noah : « personne ne m’a encore rien dit »

 

Eden propose de poser la question à Michael. NON Il le saura bien assez vite. Hunter aimerait bien qu’elles l’aident  mais il ne voit pas comment puis décide de partir.

 

Eden dit à Hunter que c’est dur d’aider un « solitaire en série ». Hunter refuse de baisser les bras.

 

Avec l’argent qu’Adam lui a remis, Diane a pu se prendre une chambre à l’Athlétique Club. On frappe à sa porte, c’est Victor.

 

Diane : « qu’est ce que tu veux ? »

 

Victor répond qu’il est venu voir Kyle parce que ce dernier l’a appelé pour le remercier pour les billets d’un match de baseball qu’il lui a acheté. Il voulait lui en redonner.

 

Diane « tu essaies de soulager ta conscience ? »

 

Victor « pardon ? »

 

Diane lui reproche de n’avoir pas tenu sa promesse. En effet, il lui avait promis de l’aider face à la SEC si elle modifiait son témoignage en faveur d’Ashley à propos de l’accident de Tucker McCall mais il n’en n’a rien été. Elle a toujours des problèmes avec la Police et l’Autorité des Marchés Financiers

 

Victor : « ces billets sont pour Kyle »

 

Diane « il ne veut rien de toi. Ni de tes cadeaux, ni de ton amitié et je vais m’assurer que tu ne le revoies jamais »

 

Victor rétorque que ce n’est pas de son ressort. Diane lui rappelle qu’il n’a aucuns droits sur son enfant. Victor déclare que si elle et Jack sont condamnés à la prison ferme, elle sera bien contente de savoir qu’il veille sur Kyle.

 

Après son départ, Diane passe un coup de fil pour acheter les billets que Victor voulait offrir à son fils. On frappe à sa porte, cette fois c’est Adam. Il lui avoue que son indic lui a dit qu’elle a eu un RDV avec le District Attorney et veut savoir ce qu’ils se sont dit.

 

Diane appelle son fils pour lui annoncer qu’elle a eue des billets pour lui. Kyle ira au match avec son père. Quand elle raccroche, elle veut passer un autre coup de fil mais Adam l’en empêche car il veut en savoir plus sur sa conversation avec le DA. Diane ment que Spencer Walsh ne voulait pas conclure un marché avec elle, il voulait lui poser des questions parce qu’elle a changée son témoignage à propos d’Ashley. Adam lui demande pourquoi il devrait lui faire confiance. Elle répond qu’il ne devrait pas le faire.

 

Adam : « honnête ! Ça change »

 

Diane : « nous nous détestons mais nous haïssons encore plus Victor. Pourquoi ne pas nous concentrer à le détruire »

 

Adam est surpris qu’elle veuille continuer leur plan. Diane tient à ce qu’ils arrivent à mettre Victor en prison et demande des détails de l’affaire.  Il les lui donne mais on n’entend rien.

 

Diane : « tu crois sincèrement que ça va marcher ? »

 

Adam est certain que oui, il faut juste qu’ils restent confiants. Ensuite, il lui promet que si ça fonctionne, elle sera aussi riche que Crésus. Diane accepte de le suivre même si ce plan paraît extrêmement risqué. Adam s’en va.

 

Juste après son départ, elle se précipite vers son téléphone pour appeler Walsh afin de l’avertir qu’il y a une taupe dans son bureau. Il faut qu’il découvre qui c’est et s’il arrive à lui trouver un accord avec la SEC, elle lui fournira toutes les preuves contre Adam Newman.

 

Diane Jenkins joue sur deux tableaux ! Pas sur que ça fonctionne.

 

Jill arrive au tribunal. Elle est surprise de voir Esther. Cette dernière s’approche d’elle alors, elle lui reproche de ne pas lui avoir dit où elle se rendait. Esther répond que si elle n’a rien dit c’est parce qu’elle ne voulait pas se disputer avec elle et lui demande comment, elle a su puisque son fils ne lui a rien dit. Jill avoue que la femme du Juge est une de ses amies.

 

William est en retard à l’audience. Tout le monde se demande où il est. Sa femme a passé la nuit sur le canapé. Victoria est surprise que son mari ne soit pas rentré.

 

William a dormi en prison pour sollicitation d’une prostituée alors qu’il n’a rien fait. Dans la salle d’interrogatoire/parloir, il est impatient de sortir de prison mais son avocat lui demande de se calmer. La procédure suit son cours. Il a payé la caution de son avocat, ils doivent attendre que la paperasse administrative soit prête. William a peur que cette histoire lui fasse perdre la garde de son enfant.

 

Au tribunal, Jill reproche à Chloé d’avoir entamé cette procédure de garde. Chloé se défend d’agir dans l’intérêt de son enfant parce que William s’est montré irresponsable en embauchant une nounou psychopathe et en allant acheter un enfant sur le marché noir. Kevin demande à Chloé d’arrêter. Cette dispute ne les mènera nulle part mais elles continuent. Esther intervient également.

 

Kevin amène Chloé loin de Jill. Cette dernière tente d’appeler son fils. Chloé est certaine que William est revenu à ses anciennes mauvaises habitudes.

 

Au Poste de Police, les papiers sont enfin arrivés. William n’est plus en garde à vue. Lui et son avocat se précipitent au tribunal.

 

Sur place, le Juge Edward Stark débute l’audience en leur absence. Jill prend la défense de son fils mais ça ne change rien. Rafe et William arrivent in-extremis. Le Juge Stark demande à Rafe la raison de leur absence. Rafe répond que ça n’a aucun rapport avec l’audience d’aujourd’hui. Mais, le Juge reçoit un mot de la part de son greffier. Il apprend que William a été arrêté pour sollicitation de prostitués.

 

Chloé, Kevin, Esther, Landon et Jill sont atterrés.

 

Le Juge Stark demande à William si c’est vrai. Il répond à l’affirmative et tente de s’expliquer mais le Juge ne veut rien entendre. Il statue en faveur de Chloé. Celle-ci obtient la garde exclusive de Délia.

 

Rafe demande si son client pourra avoir un droit de visite. Le Juge accorde un droit de visite très limité et supervisé à William. L’audience est levée ! William est effondré. Il n’arrive pas à croire qu’il vient de perdre son enfant. Rafe demande à William de ne pas perdre espoir. Il compte faire appel. En attendant, il va aller parler à l’avocat de Chloé.

 

Jill vient réconforter son fils mais il l’envoie balader ensuite, il crie à Chloé : « et toi, ce n’est pas terminé »

 

Kevin prend la défense de sa chérie mais elle tient à parler à William. Elle veut savoir pourquoi il est allé vers une prostituée. William se défend. Cette fois, ce n’est pas de sa faute mais elle ne le croit pas. Il jure qu’il va reprendre sa vie en main. Au fond, elle s’en fiche et même si c’est vrai, en attendant que ça arrive, elle lui ordonne de ne pas s’approcher de Délia. En clair, William ne verra pas son enfant. Il trouve ça injuste mais elle ne change pas d’avis.

 

Quand elle rejoint Kevin, il lui dit que la partie la plus difficile l’attend : annoncer à Délia qu’elle ne verra plus son père. Chloé admet qu’elle ne sait pas comment faire et doute d’elle. Pour la première fois depuis qu’elle a entamée cette procédure, Kevin prend son parti car il ne peut pas comprendre qu’au lieu de se battre pour son enfant, William soit allé voir une prostituée.

 

Chloé est surprise : « tu penses que j’ai bien fait ? »

 

Kevin : « après ce que j’ai vu aujourd’hui, sans aucun doute »

 

Il l’encourage à annoncer la mauvaise nouvelle à sa fille, persuadée qu’un jour, Délia l’a remerciera : « tu es une excellente mère »

 

Chloé et Kevin ne comprennent pas l’attitude de William car ils savent tous les deux que ce dernier aime sa fille. Une prostituée ? Pourquoi. ?

 

Ils sont loin de se douter du fin fond de l’histoire.

 

Victoria est rentrée chez elle. On sonne à sa porte, c’est son père. Elle avait complètement oubliée leur RDV. Il entre et tous les deux se mettent à travailler mais elle a l’esprit ailleurs. Son père le remarque. Elle lui avoue qu’il s’agit de William.

 

Victor : « qu’est ce qu’il a encore fait cette fois ? »

 

Victoria : « la vraie question, c’est ce qu’il n’a pas fait »

 

Elle lui raconte qu’elle est allée témoigner en faveur de son mari hier et qu’elle a passée la nuit dans sa caravane à l’attendre mais il n’est pas rentré. Vicki se fait du souci. Et s’il était arrivé malheur à son homme. Victor tente de la rassurer. Son portable sonne, il prend l’appel et a l’air satisfait. Après avoir raccroché, il annonce à sa fille que son mari n’a pas eu d’accident, il a été arrêté la nuit dernière pour sollicitation d’une prostituée. Il a passé la nuit en garde à vue. Déçue, Victoria demande à être seule. Victor s’en va.

 

Quelques instants plus tard, on frappe à la porte, Victoria va ouvrir, c’est son mari. William a vraiment l’air à bout de nerfs. Abattu et complètement désemparé. Elle finit par le prendre dans ses bras.

 Victor-piege-William.jpg

Pendant ce temps,  au parc, Victor rencontre la prostituée que William a vu hier soir. Elle dit à Victor que William n’a pas mordu à l’hameçon mais elle a tout de même réussi à le piéger comme il le désirait. Il lui remet une enveloppe remplie de billets. Elle lui dit que c’était un plaisir de faire affaire avec lui et part.

 

Victor affiche un sourire plus que satisfait. Une vraie pourriture !

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 21:51

Daniel et Lily ainsi que les jumeaux sont à la boutique Fenmore. Jill et Jack y sont également pour préparer la soirée de lancement de la nouvelle ligne de Jabot. Jill demande à Lily ce qu’elle prévoit pour son anniversaire. Lily n’a pas prévu grand-chose : juste répondre à des mails et recevoir des cadeaux. En parlant de cadeau, elle remercie Jill pour le cadeau qu’elle lui a fait livrer.

 

Jill « je t’en prie »

 

Daniel demande à Jill et Jack si les travaux en cours ont un rapport avec le lancement de la nouvelle ligne de cosmétiques de Jabot. Jill et Jack sont gênés. Lily demande à Daniel comment, il est au courant. Il répond que c’est difficile de ne pas l’être puisque les spots publicitaires parlant du lancement de demain passent en boucle dans les médias. Jack finit par dire que Jill et lui règlent les derniers détails.

 

C’est là qu’apparaît Colin. Il s’approche du berceau et en voyant les jumeaux, il dit : « regardez qui est là ! Ils ont grandi »

 

Lily saisit immédiatement sa poussette et se tourne vers la sortie, malheureusement pour elle, elle tombe nez à nez avec Geneviève. Celle-ci s’adresse également aux enfants mais Jill s’interpose entre eux. Lily demande à Daniel d’emmener les enfants loin de Geneviève et de Colin.

Daniel « tu ne viens pas avec nous ? »

Lily : « si j’arrive dans une minute »

Daniel : « tu en es sure ? » OUI Il part avec les enfants. Colin veut parler à Lily mais elle lui interdit de prononcer un mot car ceux ne seront que des mensonges.

Geneviève : « elle t’a percée à jour Colin »

Jill : « taisez-vous ! »

 

Lily prévient Colin qu’il a pu éviter la prison grâce à une immunité diplomatique cependant, cette immunité ne lui servira pas face aux injonctions qu’elle a déposées contre lui. Il ne doit pas approcher d’elle ou de ses enfants et la prochaine fois que ça le prendra de les rencontrer « accidentellement », il ira en prison puis part.

Geneviève : « Colin, tu as toujours su comment vider une pièce »

 

Pendant ce temps, dans la maison des Ashby, Malcom et Devon rangent tout en parlant des enfants. Lorsque Devon évoque la future paternité de Malcom, il remarque que ce dernier agit bizarrement : « tu vas bien ? » OUI

 

Devon demande si Sofia va venir car elle n’a pas répondu à ses appels. Malcom répond qu’il ignore si sa femme va venir. Devon suppose que Sofia est surchargée de travail depuis que Tucker est à l’hôpital.

 

On frappe à la porte, c’est Neil. Quelques secondes plus tard, Sofia arrive. Malcom demande à Devon de les laisser seuls. Dès qu’ils le sont, il dit à Neil et Sofia qu’ils doivent clarifier deux trois trucs. Sofia rappelle à son mari qu’il peut lui parler quand il veut et lui rappelle qu’elle n’a cessé de l’appeler. Malcom admet qu’il a eu ces messages mais puisque dans ces messages, elle ne lui donnait pas la réponse qu’il voulait entendre. Neil demande si elle a prise des dispositions pour découvrit qui entre lui et son frère est le père du bébé qu’elle porte. OUI Sofia dit être allée voir son médecin qui a été très humiliant pour elle. Un test devra déterminer si l’enfant qu’elle porte est de Rhésus positif ou négatif. Malcom et Sofia ont un rhésus positif et Neil un rhésus négatif. Si le test révèle qu’elle a des anticorps positif, c’est que le bébé aura hérité du groupe sanguin de Neil et dans le cas contraire, l’enfant serait de Malcom.

 

Au Néon Ecarlate, Kevin est plongé dans ses factures quand il entend Angelo le saluer. Il est surpris de le voir car il croyait le mafieux loin de Génoa City. Angelo revient car les affaires sont florissantes. Kevin n’est pas surpris. L’économie va un peu mieux, alors, les gens sont disposés à prendre des risques.

 

Angelo : « une personne en particulier »  Il parle de William Abbott.

 

Au tribunal, Rafe demande à Victoria pourquoi elle a tenu à témoigner en faveur de son mari. Elle répond que même si son mari et elle ont des problèmes, il est un bon père et quiconque dirait le contraire mentirait. Rafe lui demande de raconter à la Cour la relation entre Délia et son père. Victoria répond qu’ils s’aiment et se font confiance. Il est toujours là quand sa fille se réveille le matin, et le soir, il vérifie s’il n’y a pas de monstres sous son lit pour la rassurer. En gros, William entretien une relation fusionnelle avec sa fille et s’ils sont séparés, celle qui souffrira le plus, c’est Délia. Rafe lui pose la question à propos de l’adoption et la perte de Lucy. Victoria explique qu’ils pensaient avoir adopté légalement Lucy mais il s’est avéré que l’adoption n’était pas légale. La mère biologique de Lucy est revenue et a demandé sa garde. Ils ont perdu la garde de cet enfant sur une question juridique et non, sur leur capacité à prendre soin de lui.

 

Rafe évoque Jana. Victoria explique que ni elle ou son mari n’ont vu le coup venir car Jana a é été une de ses amies durant de nombreuses années. Sans compter que Jana a été embauchée dans une école primaire où tout le monde la respectait. Leurs filles l’adoraient. Rafe rappelle que Chloé les avait prévenus que Jana était dangereuse. Victoria explique que Chloé n’a jamais fourni de preuves car si ça avait été le cas, jamais, William n’aurait accepté que Jana s’approche de leurs enfants. En définitif, elle répète ce qu’elle a dit au début en donnant des exemples sur la façon dont son mari s’occupe de Délia.

 

Victoria a réussi à  présenter son mari sous son meilleur jour : un père aimant et attentionné

 

Landon commence son interrogatoire en demandant à Victoria qu’il appelle Mme Newman si elle a bien un fils né d’une union précédente. Rafe objecte en soulignant que ce n’est pas pertinent car ils sont ici pour parler de la relation qu’entretien M Abbott avec sa fille. Le Juge accepte. Landon essaie de mettre à mal le beau portrait qu’à décrit Victoria en parlant de la dernière bourde de William : acheter un enfant au marché noir.

 

Victoria prend la défense de son époux en disant qu’il a agit par amour pour elle : « il m’aime, c’est pourquoi, il l’a fait »

 

Landon : « pas d’autres questions votre honneur »

 

Le juge donne la permission à Victoria de se lever. Elle sort de la salle d’audience.

 

Le Juge demande s’il y a d’autres témoins. NON Dans ce cas, il prendra sa décision dans la matinée. William demande à Rafe si le témoignage de sa femme va l’aider. Oh que oui !

 

De son côté, Chloé est mécontente.

 

Lily, Daniel et les jumeaux sont arrivés devant la maison des Ashby. Daniel lui dit que puisqu’elle a eu son lot de surprises de la journée avec la famille Atkinson, il se voit obliger de lui dire sa famille est à l’intérieur car elle lui a préparé une fête surprise. Il refuse de rentrer avec elle parce qu’il sait que dès qu’ils le verront, ils comprendront qu’il a vendu la mèche. Avant d’aller chercher son cadeau, il la supplie de feindre la surprise quand elles les verront.

 

Lily suit ses conseils. Son entrée se fait comme tout le monde s’y attendait. Elle remercie tout le monde. Sofia sort de chapeaux de fête pour les mettre sur la tête des jumeaux et demande à Malcom d’aller prendre son appareil photo. Lily demande au même moment à son père de montrer là où elle range les couteaux à Malcom. Malaise ! Ils y vont mais Devon et Lily se demandent ce qui se passe.

 

Daniel revient et remarque un cadeau devant l’entrée. Il lit le mot qui l’accompagne, le cadeau vient de Cane. Il cache la lettre. Lily sort : « qu’est ce que tu fais ? » 

Il ment qu’il signe sa carte. Ensuite, il rentre. Tous mangent le gâteau. Lily reçoit un coup de fil de sa tante Olivia. Elle demande si quelqu’un veut lui parler. OUI Devon. Il part parler dans la chambre des jumeaux. Lily continue à ouvrir ses cadeaux. Elle a reçu des tickets d’entrée dans un centre de massage et propose à Sofia de l’accompagner. Neil lui remet la boîte de Cane : « il n’y a pas de carte sur celui là »

 

Puisqu’elle a vu Daniel rentrer avec le cadeau, elle pense qu’il vient de lui : « deux cadeaux, c’est si gentil » Gêné, Daniel répond qu’il l’a fait parce qu’il ne lui a rien offert l’année dernière. Elle ouvre et y découvre une bouteille de parfum. Ça la bouleverse ! On voit bien qu’elle se demande comment il a su mais se retient pour le lui dire et lui fait la bise pour le remercier.

 

A la boutique Fenmore, Jack regarde Geneviève s’en aller avec ses emplettes. Un peu plus loin, Jill demande à Colin à quoi il joue : comment peut-il prétendre qu’il déteste sa femme alors qu’on les voit aux mêmes endroits en même temps. Colin lui demande d’arrêter de parler de Geneviève comme si elle était sa femme.

Jill : « elle est ta femme Colin »

Colin : « techniquement seulement »

 

Une vendeuse vient remettre à Jack une note. Il la lit : Geneviève lui donne rendez vous. Il avertit Jill qu’il doit s’en aller et part.

 

Jill se tourne vers Colin pour lui demander ce qu’il est venu faire là.

Colin : « je suis venu ici pour m’acheter des vêtements neufs »

Elle ne le croit pas alors, il lui rappelle que Katherine a jeté toutes les affaires qu’il avait au Manoir Chancellor a la poubelle. Certes, mais, il pouvait aller faire ses emplettes ailleurs. Colin rétorque que personne d’autre en ville ne vend des vêtements d’aussi bonne qualité que Fenmore. Jill lui dit qu’il aurait pu faire ses achats sur leur site internet. Colin trouve une autre excuse et lui demande pourquoi elle travaille si tard. Elle répond que Jabot lance sa nouvelle ligne au magasin demain. Colin jure qu’il n’a pas fait exprès d’être venu là. Ce n’et pas un piège et si elle veut, il peut redevenir celui qu’elle a connu. Ensuite, il plaisante. Jill n’arrive pas à croire qu’il puisse être aussi léger après tout ce qu’il a fait. Colin déclare qu’il ne regrette pas d’avoir voulu enlever ses petits-enfants parce qu’il tient à faire partie de sa vie mais il admet avec le recul que la solution qu’il a choisi n’était pas la bonne. Aujourd’hui, il se dit que ce n’est pas si mal que son plan ait foiré car il reste à Génoa City dans la même ville qu’elle et les jumeaux puis s’en va.

 

Au Néon Ecarlate, Angelo se vantent que ses affaires sont bonnes sans pour autant parler de William et propose à Kevin de devenir son collaborateur. Kevin répond qu’il va y réfléchir.  Chloé arrive, toute énervée. Angelo s’en va. Kevin demande à Chloé ce qui s’est passé. Elle lui apprend que Victoria a témoigné en faveur de William. Kevin n’est pas trop surpris. Chloé est mécontente car elle est persuadée que Villy vont se séparer, et que Victoria n’aura pas à gérer l’après-divorce si William conserve la garde de Délia. Kevin lui demande si ce serait vraiment si horrible que ça.

Chloé : « je sais, je sais que tu penses qu’il est un bon père et bla, bla, bla »

 

Elle a vraiment peur que le Juge soit convaincu tout comme Kevin et Victoria que William est un bon père.

 

Au même moment, William sonne à la porte de sa maison. Victoria ouvre. Ils parlent devant la porte.

 

William la remercie pour son témoignage : « ça signifie énormément pour moi » Ensuite, il s’excuse pour l’état de la caravane, la dernière fois qu’elle est venue.

 

Victoria l’arrête : « je ne veux pas que tu te fasses de fausses idées …si j’ai témoigné en ta faveur, c’est parce que je ne veux pas que tu la perdes elle aussi mais cela ne veut pas dire que les choses ont changé entre nous »

 

Il est déçu car il croyait qu’il y avait un espoir entre eux. Victoria lui fait comprendre que ce n’est pas le cas et lui demande de partir car elle a du travail en retard vu qu’elle est passée au tribunal au lieu d’aller au bureau. Il la laisse. Tous les deux sont tristes.

 

Sur le patio du Néon Ecarlate, Geneviève à la joie de voir Jack arriver. Il lui avoue qu’il a été surpris par son invitation car après ce qu’il a assisté tout à l’heure, il croyait qu’elle allait faire profil bas. Geneviève déclare qu’elle refuse que Colin lui gâche la soirée et préfère se concentrer sur Jack : « je tiens à mieux vous connaître »

Ils passent un moment ensemble. Jack est surpris de constater qu’elle s’y connaît en Marketing. Geneviève avoue qu’elle a touché à ce monde dans une vie ultérieure mais préfère lui en dire plus lors de leur prochain RDV. Jack a hâte que ce moment arrive.

 

La soirée d’anniversaire continue chez les Ashby. A un moment, Lily, Devon, Daniel et Neil assistent à un échange très sec entre les époux Winters. Lily leur demande s’ils se sont disputés. Sofia ment que non mais Lily a bien vu que Sofia et Malcom se sont à peine adressés la parole de la soirée. Neil demande à sa fille de ne pas s’en faire. Lily refuse qu’ils lui mentent sous prétexte qu’ils la protègent. Dans ce rayon, Cane excelle.  Malcom avoue à sa fille biologique qu’il a quitté le domicile conjugal et vit au club. Devon et Lily sont surpris car ils viennent à peine de se marier et vous avoir un bébé.

Lily : « envisages-tu d’avorter ? »

Sofia : « non, non, ce que Malcom veut dire c’est que nous ignorons encore s’il est le père du bébé »

Devon : « ok, alors, tu as eu une liaison »

Sofia : « non, ce n’était pas une liaison »

 

Daniel intervient pour faire comprendre au couple Winters qu’ils n’ont pas besoin de leur révéler leur vie privée. Lily est d’accord avec lui.

 

Malcom : « non, non, non, non, non, non. Vous devez connaître toute la vérité »

 

Lily et Devon lui font comprendre qu’ils ne voulaient pas être indiscrets. Inutile d’aller dans les détails mais Malcom ajoute qu’il y a plus. Neil intervient et lâche sa bombe : « c’est moi ! Je pourrai être le père »

 Lily--Devon-et-Daniel-sont-sideres-par-la-nouvelle-du-be.jpg

Devon, Daniel et Lily en reste bouche bée ! Et comment ! l’échangisme à Génoa City, c’est monnaie courante :0036:

 

Devon est le premier à prendre la parole en disant qu’il n’arrive pas à croire qu’après l’histoire avec Dru, ils replongent dans un tel cauchemar. Neil dit à son fils et sa fille qu’il ne sait pas quoi dire car il n’a aucune explication valable.

 

Daniel lui n’arrive même pas à croire que les deux frères puissent être ensemble dans ne même pièce sans s’entretuer. Sofia explique qu’ils ont fait un effort par amour pour Lily.

Daniel demande à cette dernière si tout va bien. NON Elle qui pensait que ses deux pères s’étaient enfin réconciliés, voilà qu’un autre fossé les sépare. Lily demande à son père des explications. Sa seule réponse, c’est qu’il ne voulait pas faire du mal à son frère de cette manière là. Devon demande ce qui va se passer. Doivent-ils passer un test de paternité ? OUI Lily est effondrée ! Sofia déclare que c’est Malcom qu’elle aime et espère qu’il trouvera la force pour lui pardonner.

 

Quelques instants plus tard, le groupe s’est séparé. Daniel et Lily sont allés au Gloworm ; Devon est  resté avec Malcom chez les Ashby tandis que Neil et Sofia se retrouvent au Néon Ecarlate.

 

Devon demande à son oncle ce qu’il compte faire si l’enfant est de lui. Malcom l’ignore mais tout ce qu’il sait c’est qu’il ne réussira pas à pardonner Neil et Sofia pour ce qu’ils ont fait puis fond en larmes.

 

Au Néon Ecarlate, Neil promet à Sofia qu’ils feront face ensemble aux obstacles qui se présenteront à eux.

 

Au Gloworm, Lily parle de son désarroi à Daniel surtout concernant l’attitude de son père. Daniel en profite qu’ils soient seuls pour lui avouer que tout à l’heure, le parfum ne venait pas de lui mais elle s’en était doutée.

 

Daniel : « tu veux lire la carte ? » OUI Il la lui donne

 

William est assis au bar du Gloworm lorsqu’une ravissante blonde vient s’asseoir à côté de lui et le drague. Il se détourne pas intéressé pour penser à sa femme.

 

Au même moment, dans leur salon, sa femme travaille sur son ordinateur et s’arrête pour penser aux différents moments qu’ils ont partagés ensemble à commencer par cette rencontre le 1er janvier de l’année ; celle à l’aéroport de New-York ; le premier baiser qu’il lui a donné. En échange elle lui avait assenée une belle claque ; leur première nuit d’amour dans la caravane ; leur mariage à Hawaï ; la soirée qu’ils avaient passé à jouer à des jukebox et à prendre des photos d’eux rigolotes ; leurs divers soirées ensemble à regarder les vieilles séries télés de CBS ; leur mariage. Le vrai. Après s’être remémoré tous ces moments, Victoria sort précipitamment de chez elle.

 

Quelques instants plus tard, elle arrive devant la caravane de son époux mais elle est vide.  Elle retrouve la clef là où il la cache, ouvre et l’attend sagement.

 

William est toujours au Gloworm. La blonde qui s’est assise à côté de lui est une call-girl qui lui propose ses services. Il refuse mais elle insiste pour qu’il lui paye au moins son trajet pour le retour. Gentiment, il accepte et lui tend un billet.

 

Il sort de l’établissement, elle le suit et passe son bras autour de son bras.

 

William : « écoutez Mlle, quelle partie de la phrase « je ne suis pas intéressé vous ne comprenez pas ? »

 

Soudain apparaît, un flic en civil et un flic en uniforme. Celui en civil montre sa plaque à William en lui annonçant qu’il est arrêté pour sollicitation avérée d’une prostituée.

 

William ne comprend pas ce qui lui arrive. Normal, il n’a rien fait de grave.

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 21:47

Au Gloworm, Rafe essaie de joindre William sans succès, c’est pourquoi lorsqu’il voit arriver Mme Abbott, il lui demande si elle n’a pas vu William par hasard

Victoria : « vous posez la question à la mauvaise personne »

Il lui avoue qu’il aurait aimé avoir son client avant de se rendre au tribunal. Elle comprend que l’audience pour la garde de Délia a lieu aujourd’hui puis dit à Rafe qu’elle ne peut pas l’aider car elle ne fait actuellement plus partie de la vie de son époux.

 

Chloé laisse sa fille avec sa mère. Celle-ci l’assure que tout va bien se passer et s’en va.

 

Kevin s’approche de Chloé pour lui donner du déca mais elle pense qu’il est encore venu lui faire la morale concernant William alors, elle le prévient que ce n’est pas le bon moment. Il lui parle de sa noble intention, elle s’excuse. Ex-Mme Abbott est nerveuse et concernant William, elle ne pense pas qu’il se montrera au tribunal vu l’état d’ébriété où elle l’a laissé la dernière fois qu’elle l’a vu.

 

Chloé a bien raison ! La nuit a été bien arrosée pour William. Il  est bien chez lui, endormi tout habillé sur son canapé. Il y a des canettes de bières partout sur la table basse.

 

Son portable sonne, il ne l’entend pas.

 

Sur le patio du Néon Ecarlate, Noah demande à Eden pourquoi il ne devrait pas partir. Elle lui dit qu’il ne peut pas faire ça sans avoir vu sa mère mais il ne veut pas la voir. Noah ne peut se résoudre à accepter que sa mère ait fait croire à tout le monde qu’elle était morte. Eden rétorque que le plus important c’est que sa mère soit en vie.

 

Quelques instants plus tard, Eden retrouve Kevin à l’intérieur du café. Il lui demande si elle compte habiter chez les Baldwin. NON car ils la voient toujours comme la gamine qu’ils avaient découvert explique Eden. Il lui propose de sous-louer l’appartement d’Heather que celle-ci propose à la location durant son absence (l’actrice est en congé maternité. Officiellement, dans le soap, elle est à New-York pour gérer l’entrée en bourse de Newman Entreprises). La voyant hésiter, Kevin ajoute que l’appartement est situé dans le même immeuble que le sien et n’est pas loin de celui de Lauren et Michael. Elle pourra toujours venir prendre des choses dans leur frigo : « et j’ai une sacrée collection de DVD »

 

Eden : « je ne sais pas Kevin »

 

Kevin lui demande si ce qui la tracasse est de ne pas savoir si Noah va rester ou pas à Génoa City.

 

Eden : « nous ne sommes plus ensemble »

 

Kevin : « cela ne veut pas dire que tu ne te soucies plus de lui. Qu’est ce qui est arrivé à Paris ? »

 

Elle reste évasive.

 

Au Poste de Police, Sharon dit à Sam que ça l’embarrasse énormément qu’il la voie comme ça car elle aurait tant aimé qu’il ne découvre pas cette partie de sa vie. C’est là qu’elle remarque Victor. Ce dernier lui dit qu’ils trouveront un moyen pour la sortir de prison ensuite, il se tourne vers Sam : « qui êtes-vous ? »

Sharon présente Sam à Victor et vice versa. Elle explique à Victor que Sam s’est occupée d’elle quand elle n’avait nulle part où aller. Sam est surpris que sa « Sherry » soit liée au Grand Victor Newman. Sharon demande à Sam de la laisser avec Victor quand le District Attorney, un flic en civil et Leslie reviennent. Spencer annonce à Sharon que l’agent Reynolds l’accompagnera dans sa cellule. Elle le supplie de lui laisser au moins 5 min de plus mais, il refuse. Sharon suit l’agent Reynolds.

 

Victor se tourne immédiatement vers Sam pour lui demander ce qu’il désire. Sam comprend tout de suite l’allusion de Victor et le lui fait bien comprendre.

 

Victor : « vous ne seriez pas le premier opportuniste à tourner autour d’un membre de ma famille »

 

Sam : « je crois que c’est là que vous avez tord Monsieur. Je ne rôde autour de la famille de personne …et la prochaine fois que vous voudriez accuser quelqu’un attendez d’abord d’écouter toute l’histoire avant de juger»

 

Victor l’encourage à lui raconter comment, il a rencontré Sharon. Sam lui explique la simple vérité : un jour, il a découvert une femme dans son ranch. En la voyant, il a vite compris qu’elle était émotionnellement affectée alors, il lui a offert un travail, le gîte et l’a aidé à se dérider. Au grand jamais, Sharon lui a un jour raconté son histoire. Avant aujourd’hui, il ignorait tout de Génoa City ou des Newman. Sam avoue également qu’il est tombé amoureux de la femme qu’il a connu dans son ranch car les journées auprès d’elle étaient merveilleuses. Il se moque franchement qu’elle soit liée à lui ou pas. Son portable sonne, il s’éloigne pour répondre.

 

Victor a l’air convaincu par le discours de Sam.

 

Adam est revenu dans sa chambre à l’Athlétique club. Il repense à leurs retrouvailles à la Nouvelle Orléans lorsqu’on frappe à sa porte, c’est Diane. Il lui dit qu’il en a ras les casquettes et veut qu’elle s’en aille mais elle ne part pas. Au contraire, intriguée, elle reste pour en savoir plus : « je suppose que c’est le nouveau Lazare de la ville qui est responsable de cette mauvaise humeur…moi qui pensait que le retour de Sharon te rendrait fou de joie »

Adam avoue que lui également pensait que c’était une bonne nouvelle mais c’était avant qu’il apprenne que pendant qu’il la pleurait et se battait pour découvrir une preuve de son innocence, Mme prenait du bon temps auprès d’un autre homme : « quel soulagement d’être avec une personne en qui je n’ai pas confiance…au moins, avec toi, je sais à quoi m’attendre »

 

Diane : « et nous, nous pouvons avoir confiance en Victor pour qu’il fasse de notre vie un enfer »

 

Adam lui dit que c’est la raison pour laquelle, il met fin à leur partenariat : « sors ! »

 

Diane insiste pour qu’ils continent à « collaborer » ensemble mais il refuse et la met à la porte. Dès qu’il la referme, elle sort précipitamment son téléphone pour appeler son avocate afin qu’elle organise aujourd’hui, un RDV avec le District Attorney. En fait, Diane table sur le fait qu’Adam soit vulnérable pour le poignarder dans le dos c'est-à-dire, remettre une preuve de l’implication d’Adam dans l’affaire de « manipulation des actions Newman Entreprises » au District Attorney en échange, il lui assure l’immunité.

 

Quelques minutes plus tard, Spencer, Diane et Leslie se rencontrent au Parc. Spencer dit à Diane qu’il est fatigué de ses réunions secrètes. Elle propose son marché. Il n’est pas emballé jusqu’à ce qu’elle lui dise qu’elle a témoin (un paparazzi) qui pourra déclarer sous serment que c’est Adam qui l’a payé pour qu’il prenne la photo de l’ambulance sortant du ranch Newman. Le DA veut le nom de cette personne, Diane refuse de le lui donner sans qu’elle est l’assurance  qu’elle ne sera plus poursuivie.

 

Spencer se contente de dire qu’il va voir ce qu’il peut faire.

 

Victoria est devant la caravane de son mari. Il lui ouvre la porte. Elle est surprise de le voir habillé en costume. C’est bon signe. Malgré sa gueule de bois, William s’est souvenu in-extremis que c’était aujourd’hui, l’audience de la garde de Délia. Il lui avoue qu’il a peur. Elle lui conseille de parler avec son cœur et d’aller tout droit au tribunal sans s’arrêter dans un bar.

 

Heureusement, il suit son conseil car il arrive juste au moment où le Juge commençait à s’impatienter et était prêt à statuer en faveur de Chloé. L’audience débute par le témoignage de Chloé

 

Adam boit un verre au Gloworm quand son portable sonne, c’est Sharon. Il lui fait rapidement comprendre qu’il n’a pas envie de lui parler alors, elle lui dit qu’elle n’a droit qu’à un seul coup de fil, et c’est lui qu’elle a choisi d’appeler : « ça devrait signifier quelque chose pour toi. Je dois te parler »

Adam : « parle »

Sharon : « Je pensais ne plus jamais remettre les pieds à Génoa City. Tu dois me croire ….»

 

La surveillante lui dit que c’est terminé.

 

Victor arrive devant la porte et entend Sharon parler à son fils, Adam. Mécontent, il rebrousse chemin.

 

Sharon supplie Adam de venir la voir. Ils ne peuvent pas en rester là. Il répond qu’il va voir ce qu’il peut faire. La surveillante raccroche.

 

Sharon est sur le point d’être ramenée dans sa cellule quand elle voit son fils. Elle lui tombe dans les bras malgré les protestations de la surveillante : « pas de contacts physiques »

 

Ils vont dans la salle servant d’interrogatoire et de parloir. Sharon et Noah reparlent de leur dernière conversation avant qu’elle ne s’évade. Noah avait regretté que sa mère agisse au nom de son amour pour Adam, au lieu d’agir pour rester près de lui et Faith. Sharon lui explique que c’est en partie à cause de ça, qu’elle a préférée s’en aller en se disant que tout le monde serait mieux sans elle. Noah avoue à sa mère qu’il a beaucoup culpabilisée quand il a appris sa mort mais aussi parce qu’il sent qu’il n’est jamais là quand sa famille a besoin de lui. Il y a eu, elle, Abby et Nikki. C’est pourquoi, maintenant, il va rester près d’elle.

 

Sharon : « même si ça signifie que je reste en prison durant des années ? »

 

La surveillante vient leur dire que la visite est terminée. Quelqu’un d’autre veut voir Sharon.

 

Noah demande à sa mère de ne pas perdre espoir car durant son absence Adam n’a jamais renoncé à trouver des preuves pouvant la disculper. Et là, il est sur une piste sérieuse : « il pense qu’il a trouvé la preuve que la mort de Skye était un accident »

 

Ils s’étreignent et il s’en va.

 

A l’entrée du Poste de Police, Adam est arrivé. Il n’a pas remarqué que son père était assis à une chaise juste derrière la porte. Victor observe quelques secondes son fils avant de se lever et de lui dire : « tu es donc là pour voir Sharon ? »

 

Adam se retourner : « et toi tu es là pour me l’interdire » OUI Il demande à son père s’il n’est pas fatigué de jouer à l’hypocrite. Il est là à vouloir jouer au sauveur de Sharon, alors, qu’elle est là à cause de lui. Victor rétorque qu’au contraire, c’est la faute d’Adam si Sharon est là puisqu’il l’a manipulé au moment où elle était très vulnérable et termine en disant que Sharon mérite mieux que lui. Adam dit à son père que c’est elle qui l’a suppliée de venir la voir et il est impatient qu’elle sorte de prison afin qu’il soit avec elle.

 

Au même moment, Sam parle avec Sharon. Il lui explique que Victor lui  a fait subir un interrogatoire en règle. Sharon répond que Victor agit ainsi avec la plupart des gens.

Sam : « je suppose qu’il vaut mieux l’avoir de son côté que le contraire n’est ce pas ? » OUI Elle avoue qu’elle était surprise de la bienveillance de Victor à son égard ainsi que celle de son fils parce qu’elle s’attendait à ce qu’ils soient furieux contre elle.

Sam : « tu as un fils ? »

Sharon : « oui, Noah. Et j’ai une fille, Faith »

Sam lui demande si c’est son habitude d’abandonner les gens qu’elle aime. Et ce que c’est ce qu’elle comptait faire avec lui et Piper. Elle répond qu’elle pensait qu’elle pouvait fuir son passé et commencer une nouvelle vie mais elle savait au fond d’elle qu’un jour, la réalité finirait par la rattraper. Ensuite, elle lui rappelle qu’elle n’avait nullement l’intention de s’attacher à lui ou à Piper. Elle a essayé de garder ses distances mais ça n’a pas réussi.  Sharon le supplie de repartir à San Pueblo et de l’oublier car elle ne veut pas l’entraîner dans le mélodrame qu’est sa vie. Il refuse, elle appelle donc la surveillante pour dire que M Gibson est prêt à partir. Elle lui conseille de sortir et de ne plus jamais regarder en arrière. Il rétorque qu’il compte d’abord faire le point avant de décider de  rester ou de partir.

 

Il sort. Dans le hall, il croise Adam. Les deux hommes se toisent sans dire un mot puis Adam rentre dans le parloir.

 

Sharon dit à Adam qu’elle est très heureuse qu’il soit venu car elle a tellement de choses à lui expliquer à commencer par Sam : « je sais que ça été un très gros choc pour toi. Quand tu es parti tout à l’heure, je n’avais qu’une envie, te courir après »

 

Adam s’excuse de s’être comporté ainsi parce que maintenant, il comprend qu’à un moment, elle s’est sentie seule, alors, elle s’est tournée vers quelqu’un. Toutefois, il aimerait savoir pourquoi, elle ne l’a pas appelé : « je t’aurai aidé. Tu sais que je ferais n’importe quoi pour toi »

 

Sharon répond qu’elle ne le sait que trop bien, c’est pourquoi elle ne lui a pas fait un signe quand elle l’a vu au festival.

Adam : « le festival ? »

Sharon : «oui, celui de San Pueblo. Je t’ai vu là-bas »

Adam : « pourquoi, tu n’es pas venue me voir ? »

Sharon lui rappelle que c’était trop risqué. Si on les avait vus ensemble, la Police aurait pu l’arrêter pour complicité.

 

Adam : « est ce que tu sais pourquoi j’étais là-bas ? » OUI Elle sait qu’il est venu avec un expert légiste afin de prouver que sa mort n’était pas un suicide mais un accident de la route : « j’ai lu l’interview que tu as accordé »

Adam déclare que la Sharon qu’il connaissait n’aurait pas fait souffrir sa famille. Ça lui paraît tellement surréaliste qu’elle ait pu agir ainsi, c’est pourquoi, lorsqu’elle lui parle de la preuve que Noah a évoqué tout à l’heure, il ment qu’il n’a rien. C’était un faux espoir. Sharon est cruellement déçue.

 

Dans la pièce d’à côté, Sam annonce à Victor qu’il n’a plus à s’inquiéter pour Sharon. Il repartira au Nouveau Mexique dès qu’il aura la certitude que Sharon sera bien prise en charge. Victor l’assure que ce sera le cas puis lui dit que Sharon était tombée amoureuse de son fils Adam. Sam demande si c’est l’homme avec qui, elle parle en ce moment. OUI Victor dit que son fils est une vermine. Cela surprend Sam qui lui demande pourquoi il dit du mal d’un membre de sa propre famille.

Victor : « c’est une longue histoire mais je sais que vous avez une bonne influence sur elle »

Sam va de surprises en surprises : « moi ? »

Victor « vous êtes un homme bon, c’est pourquoi je vous demande de rester vivre ici afin d’aider Sharon. Elle a besoin de vous »

 

Noah revient au Néon Ecarlate. Eden est toujours là. Il lui dit qu’elle avait raison de  l’inciter à aller voir sa mère.

 

Kevin vient demander à Eden si elle accepte de prendre l’appartement d’Heather. Elle accepte. Il demande à Noah s’il compte repartir à New-York. Noah répond que puisque sa mère est de retour, il va rester. Kevin se réjouit de les savoir tous les deux réunit de nouveau dans la même ville puis les laisse. Noah en profite pour confier à Eden qu’il est content d’être allé voir sa mère car ça lui a remonté le moral et surtout, il a pu lui dire qu’Adam est sur le point de découvrir une preuve prouvant que la mort de Skye était accidentelle. Malheureusement, pour lui, il ignore qu’Adam n’a plus cette preuve. A moins, qu’il ne veuille plus la donner ?

 

Leslie rencontre Diane au Gloworm. Elle a une bonne et une mauvaise nouvelle à lui annoncer. La bonne, c’est que le bureau du District Attorney accepte son offre. Aucune charge ne sera contre elle si elle remplit sa part du marché ; la mauvaise nouvelle, c’est que la SEC tient à ce qu’elle paye des dommages et intérêts. La somme est si  astronomique que Diane déclare qu’elle ne pourra jamais obtenir une telle somme. Leslie la prévient, si elle ne paye pas, ça sera la « case prison »

 

Au tribunal, l’audience Mitchell contre Abbott a débuté. La première à être interrogée par son avocat, c’est Chloé. Elle dit à la barre qu’elle est la mère de Cordélia Abbott et explique comment se déroule ses journées entre sa fille et son travail chez Restless Style. Le Juge apprend qu’elle vit avec sa fille au Manoir Chancellor où vit également sa mère, la bonne de cette maison et les deux propriétaires de cette maison, Katherine et Jill. L’une est la marraine de Délia et l’autre sa grand-mère. Toutes les trois sont là pour s’occuper de sa fille quand elle est retenue par son travail. Concernant William, elle explique qu’elle ne compte absolument pas couper tout contact entre sa fille et son père mais puisqu’il n’agit pas en adulte. C’était déjà le cas quand ils étaient mariés et ça continue, même aujourd’hui : « son mariage actuel traverse des moments difficiles à cause de ses mauvais choix, ce qui prouve que Délia n’est pas sa priorité….il boit, il joue à des jeux d’argent. Actuellement il est au chômage et a été récemment impliqué dans des activités criminelles »

 

Landon ne veut pas qu’ils s’attardent sur les activités criminelles de William car il compte les voir tout à l’heure lors de son contre-interrogatoire face à ce dernier : « y a-t-il autre chose que vous souhaitiez ajouter ? »

 

Chloé dit au Juge qu’elle aime sa fille de tout son cœur et c’est ce dont elle a de plus précieux sur la terre, c’est pourquoi, elle refuse que son père l’entraine dans ses tourmentes.

 

Landon : « pas d’autres questions, votre honneur »

 

William demande à Rafe de ne pas faire subir un contre-interrogatoire musclé à Chloé.

Rafe : « vous plaisantez ? » NON William tient à préserver une bonne relation avec la mère de son enfant, quelque soit l’issue de ce procès. Rafe le prévient que s’il ne conteste pas le témoignage de Chloé, William va perdre.

 

Pendant ce temps, Victoria tombe par hasard sur Esther et Délia. Elle dit bonjour à Délia mais celle-ci demande son père. Esther comprend que la petite associe Victoria à William vu qu’à chaque fois, elle les a toujours vus ensemble. Victoria le comprend également : « elle adore son papa »

 

En parlant de William, Victoria évoque le procès et critique Chloé mais Esther déclare qu’elle préfère rester neutre dans cette histoire. Sa fille est une bonne mère donc, sait ce qu’il y a de mieux pour sa fille.

 

Au tribunal, malgré l’avertissement de Rafe, William campe sur ses positions.

 

Rafe fait subir à Chloé un interrogatoire light même s’il fait allusions aux deux dernières arrestations de Chloé et de son passé trouble. Il conclue en disant que le tribunal doit garder à l’esprit que les gens peuvent commettre des erreurs mais rester de bons parents.

 

C’est au tour de William de témoigner. Comme le veut la procédure, c’est son avocat qui l’interroge en premier. William explique à la barre qu’il aime sa fille et quand son avocat lui demande de commenter les accusations de Chloé contre lui, dit poliment qu’il n’a fait que des « faux pas ».

 

L’interrogatoire de Landon, l’avocat de Chloé est beaucoup plus musclé car il revient sur l’addiction aux jeux d’argent de William. Ce dernier explique que la charge de boulot qu’il avait à Hong-Kong l’a poussé à quelques vices qu’il a abandonnés bien plus tard ; concernant sa situation professionnelle, bien qu’il soit chômeur, il est riche ; à propos de son mariage, il explique que s’il vit dans sa caravane, c’est parce que sa femme et lui ont besoin de s’éloigner un peu pour réfléchir sur leur mariage. Et que s’il le désirait, lui également pourrait vivre au Manoir Chancellor puisque c’est aussi la maison de sa mère. ; La prison qu’il a fait, c’était pour ne pas violer  ses principes quand il était journaliste. On voulait qu’il divulgue ses sources ; enfin, au sujet de son autre fille, il se contente de dire qu’il l’a perdu à cause de circonstances très complexes.

 

Même si son témoignage franc et sincère pouvait faire basculer la balance de son côté, Landon parle de Jana. En effet, c’est mauvais pour William parce que Chloé l’avait maintes et maintes fois prévenu que Jana était instable et dangereuse. Il ne l’a pas écouté et l’a embauché comme nounou

 

William : « oui, c’est l’un des plus grand regrets de ma vie »

 

Landon présente William comme un irresponsable parce qu’à cause de ses mauvaises décisions, il a mis la vie de sa fille en danger.

 Victoria-veut-temoigner-pour-son-mari.jpg

William revient à chaise à côté de Rafe. Ce dernier avoue que ça se présente très mal pour eux. C’est alors qu’ils entendent Victoria arriver : « votre honneur, je suis Victoria Abbott, la femme de William et j’aimerai témoigner en sa faveur »

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 21:42

A la fête de San Pueblo, Lee et Marco arrêtent Sharon : « Sharon Newman, vous êtes en état d’arrestation »

 

Surprise, Piper demande à son père ce qu’il fait. Sharon tente de la rassurer, rien n’y fait. Beverly vient chercher Piper qui s’est mise à pleurer.

 

Sam est également sous le choc : « Sharon Newman ? »

 

Sharon avoue que c’est son vrai nom. Il demande à savoir quelles sont exactement les choses qui lui sont reprochées. Lee et Marco répondent que Sharon a été reconnu coupable de meurtre.

 

Piper crie en larmes : « c’est pas vrai ! »

 

Sam : « où. Où est ce que c’est arrivé ? »

 

Marco répond à Sam que Sharon a été reconnue coupable de meurtre dans la ville de Génoa City  mais c’est échappé avant d’être incarcéré. Lee ajoute que les autorités de là-bas, la croyait morte dans un accident de voiture.

 

Piper continue à pleurer tout en prenant la défense de Sharon : « non, Sherry ne ferait jamais de mal à personne. C’est une erreur » et elle supplie à Sharon de dire à Lee et Marco qu’ils se trompent. Sharon est obligée d’avouer à la petite fille qu’elle ne peut pas faire ça. Beverly amène Piper un peu plus loin.

 

Marco déclare qu’il a toujours pensée que « Sherry » cachait quelque chose. Sam lui, n’arrive toujours pas à croire que sa « Sherry » puisse être capable d’un tel méfait alors, elle lui dit que c’est beaucoup plus compliqué que ça en a l’air.

 

Lee annonce à Sharon qu’il est temps de partir et lui lit ses droits. Ils l’emmènent.

 

Sharon ne fait que dire à Sam combien, elle est désolée. Il reste sur place, hébété par la nouvelle.

 

Chez Restless Style, Phyllis et Nick continuent à s’embrasser quand leurs téléphones sonnent. Ils décrochent chacun leur appareil. Leurs interlocuteurs respectifs leurs annoncent que Sharon Newman est vivante ! Ils se regardent, choqués !

 

Le téléphone ne cesse de sonner. Nick ne veut faire aucun commentaire. Phyllis a appris du nouveau. Elle sait que Sharon est restée vivre durant tout ce temps, au Nouveau-Mexique pas très loin, de l’endroit où la Police locale a retrouvé sa voiture. Nick croit qu’un évènement très fâcheux a empêché Sharon de ne pas les avertir qu’elle était en vie. Phyllis lui fait remarquer qu’il y a une autre explication : et si Sharon avait choisi de disparaître. Il ne pense pas que ce soit le cas car pour lui, jamais Sharon n’aurait abandonnée ses enfants. Il lui demande si ses contacts à la Police ne peuvent pas lui donner plus d’informations. NON pas ce soir. Ensuite, elle dit que Sharon est égoïste parce qu’au lieu de penser à ses enfants, elle a préféré penser à prendre la tangente. Nick continue à défendre la mère de ses enfants. Phyllis lui rappelle que ça fait des mois que Sharon a disparu. Celle-ci aurait pu appeler d’une cabine téléphone ou d’une téléphone prépayée ou un mail d’un cyber café pour prévenir au moins ses enfants qu’elle n’était pas morte.

Nick : « tu sembles oublier que Sharon aime Noah et Faith plus que tout »

Phyllis ne met pas en doute l’amour de Sharon pour ses enfants, seulement, elle espère que celle-ci aura une sacrée bonne raison pour expliquer son attitude. Nick est convaincu qu’il ne peut y être autrement.

 

Ashley est avec Faith au Néon Ecarlate lorsque Noah arrive. Il est venu chercher sa petite sœur. Ils évoquent l’absence de Sharon. Ashley l’invite à s’asseoir pour se confier quand soudain, il remarque la photo de sa mère sur l’écran de télévision. C’est un flash info ! Ils apprennent la nouvelle : Sharon est vivante.

 

Noah demande à Ashley si sa mère retournera en prison.

Ashley: « Probablement «  Ensuite, elle lui propose d’aller se balader.

Noah : « Ashley, pourquoi je ne ressens rien ? »

Elle lui dit qu’il est encore sous le choc. Noah n’est pas convaincu. Il vient d’apprendre que sa mère est vivante et au lieu de sauter de joie, ça le laisse de marbre. Où a-t-elle pu être durant tous ces mois. Ashley l’encourage à aller voir sa mère pour obtenir des réponses. Noah ne sait quoi faire, toujours sous le choc de la nouvelle : « qu’est ce que vous pensez de tout cela ? »

Ashley répond qu’elle est heureuse que Faith ait un grand-frère tel que lui et un père comme Nick.

Noah: « Et ma mère » Il se dit à lui-même comme s’il venait à peine de le réaliser : «  Ma mère est de retour à la maison »

 

Le portable de Noah sonne, c’est Nick. Noah demande à son père si toute cette histoire est vraie.

 

Le retour de Sharon ne fait pas plaisir à Ashley parce qu’elle croyait avoir une chance de faire partie de la vie de Faith.

 

Chez Jabot, Jack travaille dans son bureau quand il entend Victor entrer et lui dire qu’il est surpris de le voir à ce siège car il pensait qu’Ashley l’aurait viré. Jack lui apprend que son contrat stipule qu’il a une période d’essai de 3 mois, chose qui ne lui fait pas peur puisqu’il est convaincu de réussir le lancement de la nouvelle ligne de produits cosmétiques de Jabot. 3 mois ! C’est une information très importante pour Victor car durant 3 mois, il a le temps de trouver un moyen pour évincer Jack de Jabot.

 

Jack voit sur son écran d’ordinateur le flash info concernant Sharon : «  Oh  mon Dieu ! »

 

Ils apprennent la nouvelle à propos de Sharon. Jack regarde la photo de lui et de Sharon posée sur son bureau puis dit à Victor qu’il doit être soulagé de ne plus avoir la mort de Sharon sur sa conscience. Toutefois, il insiste sur le fait que cela ne  dédouane pas du tout Victor puisqu’il aura quand même, le poids des années de prison qu’elle aura à vivre, prochainement.

 

Michael Baldwin appelle Victor. Après leur conversation, Jack demande à Moustache ce que l’avocat a bien pu lui dire. Victor répond que Sharon arrivera dès demain matin à Génoa City.

 

Quelques instants plus tard, on retrouve Victor dans les locaux de Newman Entreprises. Son avocat le rejoint pour parler des répercussions qu’aura le retour de Sharon à Génoa City. Victor demande ce qui se passera pour sa belle-fille. Michael n’est pas très optimiste. Déjà qu’elle était condamnée pour meurtre ; s’enfuir n’a fait qu’aggraver sa situation mais il sait que Leslie sera  aux côtés de Sharon dès son retour en ville.

 

Victor sent que quelque chose ne va pas : « qu’est ce que vous n’osez pas me dire ? »

 

Michael annonce que le rebondissement dans l’affaire de Sharon pourrait avoir des conséquences fâcheuses sur la famille et l’entreprise de Victor. Ce dernier demande si ça pourrait être si grave. OUI

 

Dans sa chambre d’hôtel, Adam écoute l’enregistrement qui disculpe Sharon. On ne sait pas s’il l’enregistre sur son ordinateur portable mais il est sur une carte USB qu’il sort de l’appareil. Il regarde la puce lorsqu’il remarque à son tour le flash info concernant Sharon. Il est fou de joie ! L’amour de sa vie est vivant ! Tout de suite, il appelle Leslie afin qu’elle se rende auprès de sa bien-aimée dès qu’elle arrivera à Génoa City. Visiblement, Adam n’en veut pas à Sharon de leur avoir fait croire à tous qu’elle était morte. Il est juste heureux qu’enfin, ils pourront continuer leur histoire d’amour.

 

Adam se souvient de leur dernier Sain-Valentin où elle lui avait dit que la journée avait été parfaite.

 

La soirée se termine sur cette nouvelle. Le lendemain à Génoa City, tout le monde se réveille avec cette idée en tête : Sharon Collins Newman Abbott Newman est vivante !

 

Noah et Nick sont au Néon Ecarlate. Noah remercie son père de ne pas l’avoir poussé à lui parler hier soir. Nick déclare qu’il avait bien compris que son fils avait besoin de temps pour encaisser la nouvelle et lui annonce que Sharon devrait être de retour en ville d’ici quelques instants. Noah n’arrive pas à croire que sa maman est vivante. C’est fou ! Hier, ils dispersaient ses cendres et allait faire ses adieux en privé à sa mère, aujourd’hui, il n’a que des questions.  Nick veut qu’ils aillent au Commissariat. Noah refuse. Il n’est pas prêt. Nick décide d’y aller tout seul.

 

Au Commissariat, Phyllis est déjà arrivée. Elle demande au District Attorney des infos sur la nouvelle du jour, il refuse de lui parler : « disparaissez ! »

Elle insiste mais il se montre catégorique. Tant qu’il n’aura pas interrogé l’accusée, personne ne lui parlera.

Phyllis continue d’insister, Spencer demande à l’Agent Carlisle de faire sortir Mme la journaliste. Phyllis dit à cet agent qu’elle n’a pas besoin d’escorte, elle pourra trouver la sortie toute seule. C’est alors que Sharon arrive. Les deux femmes se regardent, pas contentes de se voir et Spencer demande à ce qu’on amène Sharon dans sa cellule.

 

Phyllis sort de là. Elle reste un moment silencieuse devant la porte. Elle qui pensait être débarrassée de Sharon, c’est perdu :0036:

 

Adam arrive.

Phyllis : « tu viens de la manquer »

Adam : « pas pour longtemps »

 

Phyllis demande à Adam si c’était prévu dans son plan quand il a aidé Sharon à s’évader qu’elle resterait cachée. Adam ne voit pas ce qu’elle veut dire et nie avoir élaboré un plan : « penses ce que tu veux Phyllis, tout ce qui importe, c’est que la femme que j’aime est de retour à la maison »

 

Phyllis : « et bien, si tu considères que la maison est une cellule de prison, oui, elle est de retour à la maison. Et à moins que tu trouve quelque chose sur cette carte mémoire que tu as récupéré, la cellule de prison restera sa maison »

 

Adam garde espoir.

 

A l’intérieur, Spencer souhaite la bienvenue à Sharon : « je suppose que vous ne vouliez pas que ce jour arrive ? »

 

Chez Newman Entreprises, Michael et Victor se sont retrouvés pour parler des conséquences du retour de Sharon. Sur le plan privé, Victor est convaincu que lui et son fils, Nicholas réussiront à préserver Faith et Noah ; quand au plan professionnel, il compte sur Michael pour éviter que cette mauvaise publicité ne nuise à son entreprise. Michael lui demande comment, il veut qu’il s’y prenne. Victor ordonne à son avocat de dire aux médias que la raison pour laquelle, Sharon n’est pas revenue tout de suite à Génoa City quand ils ont appris sa mort, c’est qu’il lui est arrivé quelque chose de traumatisant

Michael : « vous voulez me faire dire que Sharon était prête à revenir au sein de sa famille et faire face aux accusations portées contre elle lors d’un procès en appel? »

Victor : « c’est vrai »

Michael : « est ce que c’est vrai ? »

Tout ce que Victor veut savoir : avec cette stratégie, est ce que la Justice sera indulgente envers Sharon. Michael est clair : Sharon a peu de chances de s’en sortir. Il lui conseille donc de se concentrer sur l’évolution de sa société

Victor : « en d’autres termes, vous me conseiller de laisser tomber Sharon »

 

Jack, Ashley et Faith prennent le petit-déjeuner au Gloworm. Ashley avoue à son frère qu’elle a été surprise qu’il l’appelle compte tenu de la façon dont ils se sont séparés hier.

Jack: « Je ne veux pas parler de jabot »

Elle est surprise. Il avoue qu’il n’arrive à penser à rien d’autre qu’à Sharon. Ashley demande s’il a du nouveau. NON Ashley lui dit qu’elle a eue Nick au téléphone ce matin et lui a demandé s’il en savait un peu plus sur le retour de Sharon. Nick lui a répondu qu’il allait voir Sharon ce matin et puisqu’il avait un souci avec la baby-sitter, elle lui a proposé de garder Faith.

 

Jack voit d’un très mauvais œil qu’elle voit Faith. Ashley qualifie Sharon de mauvaise mère. Il lui rappelle que Sharon a été condamnée à la prison à vie. Normal qu’elle s’enfuit. Ashley estime que ça n’en valait pas la peine puisque les enfants de Sharon ont besoin d’elle.  Jack regrette que Faith et Noah iront rendre visite à leur mère en prison : « tout ça à cause de Victor et Adam »

Ashley lui rappelle que Sharon a sa part de responsabilité dans cette histoire. Jack reproche à Victor d’avoir voulu piéger Adam ; et à ce dernier d’avoir encourager Sharon à s’évader de prison. Ashley ne comprend pas comment, il peut continuer à défendre Sharon. Ce n’est pas un enfant. Combien même Adam lui a fait des propositions, elle était libre de refuser.

Jack : « Adam la manipule …et maintenant, elle est »

 

Au Commissariat, Spencer demande à Sharon si Adam l’a aidé à s’échapper avant qu’elle ne soit incarcérée. Leslie rappelle à sa cliente qu’elle n’est pas obligée de répondre mais Sharon tient à le faire. Elle innocente Adam en disant qu’elle s’est échappée de son propre chef. Spencer en doute mais elle insiste : « personne ne m’a aidé »

 

Sharon a la surprise d’entendre que le DA l’a suspecte d’avoir tué la femme qui l’avait agressée.  Leslie prend la défense de sa cliente et ordonne au DA d’arrêter d’intimider sa cliente et de lui spécifier les nouvelles charges contre elle. Spencer annonce qu’avant son évasion, Sharon risquait de 20ans à la perpétuité. A cause de son délit, elle risque 5 ans supplémentaires et l’avertit qu’elle n’a aucune chance d’obtenir une libération sous caution.

 

Dans le couloir, Phyllis demande à Adam s’il pense sincèrement que Sharon et lui vont reprendre la vie commune comme si rien n’était.

Adam : « pourquoi pas ? »

Phyllis : « Pourquoi pas ? Peut être parce qu’elle va rester en prison pour le reste de sa vie »

 

Adam décide d’aller voir sa chérie. C’est là que Nick arrive. Il n’est pas content de voir son frère mais n’est pas surpris non plus. Adam lui rappelle qu’il est le fiancé de Sharon : « et toi pourquoi tu es là ? »

 

Nick demande à Phyllis si elle compte rester là. OUI Elle veut faire son job. Il lui demande de partir mais elle veut rester. Il insiste alors, elle s’en va.

 

Adam et Nick rentrent dans le Commissariat. Sharon n’a des yeux que pour Adam. Les amoureux sont heureux de se revoir.

 

Phyllis est arrivée au Néon Ecarlate où elle tombe sur Noah : « j’ai vu ton père au Poste de Police et j’ai été surprise de ne pas te voir avec lui »

Noah : « as-tu vu ma mère ? »

Phyllis : «oui, une seconde »

Noah : « comment elle allait ? » BIEN sauf qu’elle était inquiète. Noah demande si sa mère était blessée ou semblait souffrir de dépression. Malheureusement non ! Il dit à son ex-belle-mère que si sa maman pense disparaître et réapparaitre comme si rien n’était, ce n’est pas aussi simple. Elle comprend ce qui le déchire et en est désolée pour lui

 

Au Poste de Police, Adam se précipite vers Sharon mais Spencer Walsh l’arrête : « vous connaissez les règles. Pas de contacts physiques et je veux vous parler »

Adam: «  Je n'ai rien à vous dire »

Spencer demande à l’Officier Carlisle d’accompagner M Newman vers la sortie.

Adam : « de quoi voulez-vous parler, Spencer ? »

Spencer explique que même si rien n’a été prouvé, il le suspecte toujours d’avoir aidé Sharon à s’échapper, c’est pourquoi, il a des questions à ce sujet.

Sharon: « Je vous ai dit, il n'avait rien à voir avec cela »

Adam lui rappelle qu’il a déjà répondu à cette question, il y a quelques mois. Donc, il n’a rien à ajouter. Leslie intervient et demande à Spencer d’aller voir les conditions de l’arrestation de sa cliente au Nouveau-Mexique.

 

Sharon demande à Nick comment vont leurs enfants. Il répond que physiquement, ils vont bien mais mentalement, c’est plus compliqué. Elle jure qu’elle pensait à eux en permanence.

Nick: « Sharon, je suis très heureux de te revoir »

Sharon: « Merci Nick »

Nick lui demande plus d’explications. Sharon raconte que la femme morte dans sa voiture, lui avait volé le véhicule et ses papiers.

Nick : « est ce que tu as appris qu’ils t’avaient déclarée morte »

Sharon : « oui j’étais au courant »

Nic ; « pourquoi tu nous as pas contacté »

Adam demande à Nick d’arrêter d’harceler Sharon de questions mais Nick refuse. Il veut savoir si durant son agression Sharon a été blessée au point de perdre la mémoire ; ou si après, elle est tombée malade

 

Adam lui ordonne d’arrêter : « »tu ne vois pas qu’elle est bouleversée ? »

 

Nick déclare qu’il essaie de comprendre pourquoi Sharon qui savait qu’on l’avait déclarée morte n’a pas appelé ses enfants pour les rassurer.

 

Sharon est forcée d’admettre la cruelle vérité. NON Elle n’a pas été blessée, ni malade. Elle a juste décidé qu’il était mieux que ses enfants grandissent sans mère au lieu d’une mère accusée de meurtre

Nick: »Comment peux-tu dire ça ? »

Sharon: « Nick, j'ai pensé que toi,  les enfants, Adam et ma mère - vous seriez tous mieux en me sachant morte au lieu de me savoir en prison »

Adam: « tu as tord, Sharon. Tu ne sais pas à quel point, tu as eu tord »

Nick: « Alors, c'est ça? C'est ta grande explication »

Sharon: « Nick »

Nick ne peut pas croire qu’elle a volontairement fait croire à leurs enfants qu’elle était morte juste parce qu’elle pensait que c’était mieux pour eux

 

Adam prend la défense de sa chérie mais Nick continue à raconter furieux comment ça été difficile pour Faith de vivre en l’absence de sa mère. Elle pleure et la cherche tout le temps.

 

Sharon: « Nick, je suis vraiment désolée »

 

Nick hurle à Sharon que ses excuses ne sont pas suffisantes.

 

Adam s’approche de son frère pour lui dire tout aussi fort d’arrêter d’attaquer Sharon.

 

L’officier Carlisle s’interpose.

 

Nick décide de partir car il a eu toutes les réponses à ses questions. Il part. Sharon est au bord des larmes. Adam s’accroupit près d’elle et lui dit qu’il comprend sa décision.

 

Quelques instants plus tard, dans les couloirs de Newman Entreprises, Nick appelle Ashley pour prendre des nouvelles de Faith. Ensuite, il lui apprend que Sharon n’a aucune raison valable pour expliquer son absence à part dire que c’était mieux pour ses enfants de la savoir morte qu’en prison.

 

Michael et Victor sortent de la salle de conférence où ils étaient. Nick raccroche.

 

Jack qui est toujours avec sa sœur lui demande ce que Nick lui a dit à propos de Sharon. Sa sœur lui répète ce que Nick lui a dit. Il pense que Sharon a vraiment touché le fond pour agir ainsi. Ashley reproche à Sharon d’avoir abandonnée ses enfants.

Jack : « Victor et Adam ont tous les deux profité d’elle »

Ashley refuse de porter cette responsabilité sur les deux hommes. Sharon a choisi d’abandonner ses enfants et pour elle quelque soit la pression qu’on subit, nos enfants doivent être notre priorité « c’est une mauvaise mère »

 

Nick appelle son fils mais il tombe sur son répondeur alors, il lui demande de le rappeler.

 

Victor: « Je ne savais pas que tu avais déjà vu Sharon »

Nick: « Oui, c’est la première chose que j’ai faite ce matin »

Victor annonce qu’il va aller la voir. Michael n’est pas content de l’apprendre : « Gardez vos distances »

 

Nick explique qu’il regrette d’être allé voir la mère de ses enfants car il ne réussi toujours pas à avaler ses pitoyables excuses. Sans surprise, Victor prend la défense de Sharon en disant qu’elle réagit sous le coup de la panique puis fait remarquer que chacun d’entre eux se sont toujours souciés de Sharon. NON rétorque Nick. Après ce énième coup d’éclat, il en a terminé avec elle.

 

Au Police, Sharon dit à Adam qu’elle n’arrive pas à croire qu’il ne la déteste pas.

Adam : « je ne pourrai jamais te haïr Sharon. Je t’aime »

Sharon l’avertit qu’elle a beaucoup de choses à lui dire mais il refuse d’écouter qu’elle se justifie car pour lui, elle a pris sa vie en main et la félicite de n’avoir contacté personne y compris lui. Il est persuadé que Sharon aurait pris contact avec lui à un moment donné : « je te connais et tu me connais. Si tu savais à quel point je t’aime ! Même en te croyant morte, je n’ai jamais oublié tout ce que nous avons partagée…les charges, toutes les accusations portées contre toi, je n’ai jamais cessée de me battre pour les faire tomber »

Sharon : « tu n’as jamais su quand arrêter une bataille »

Adam l’encourage à sourire : « je suis là »

Sharon aimerait lui parler peut être de Sam mais il ne fait que l’interrompre : « tu vas retrouver tes enfants. Tout va bien ! Oh Je t’aime tellement »

 

Soudain, ils entendent derrière eux : »Sherry ? »

 

Sharon : « Sam, qu’est ce que tu fais ici ? »

 

Sam explique qu’on l’a ramenée si vite à Génoa City qu’il ne pouvait pas laisser leur histoire se terminer ainsi.

 

Adam regarde Sharon puis Sam et il comprend ! C’est comme si son monde s’effondrait sur sa tête. Alors comme ça, alors qu’il se battait pour réhabiliter son image, Mme se la coulait douce avec un autre homme ? Adam se lève et part sans un mot. Elle le rappelle mais il ne rebrousse pas chemin.

 

Sur le patio du Néon Ecarlate, Noah réserve un vol qui part dans une heure et demi. Lorsqu’il raccroche, il constate que son père l’a appelé plusieurs fois.

 

Noah sent la présence de quelqu’un, il se retourne, c’est Eden (oh my God, elle est moche cette actrice ! Normalement, elle devrait avoir l’âge de Noah mais elle fait 10 fois son âge)

 

Eden lui dit qu’elle a appris la nouvelle à propos de sa mère et le supplie de ne pas s’enfuir.

 

Chez Restless Style, Phyllis écrit sur le site web : « une nouvelle fois, le mal personnifié est enfermé à la  prison à Génoa City. En effet, Sharon Newman, de retour entre les morts repend le malheur auprès des personnes qu’elle est supposée aimer »

 

 

Nick arrive « je me demande ce que tu fais ? »

Elle arrête d’écrire et lui dit qu’il peut lui ordonner de tout arrêter. Il s’installe sur un fauteuil : « fait ce que tu veux »

 

Phyllis sourit. Et oui, elle avait encore raison et continue à écrire son article sur son ennemie préférée.

 

Au Poste de Police, Sam donne à Sharon un mouchoir et révèle que l’homme (Adam) de tout à l’heure est parti bien en colère.

Sharon: « Tu n'es pas le seul à être furieux contre moi après ce que j’ai fait »

Sam: » Je ne suis pas furieux contre toi, Sherry »

Sharon: Sam, j'ai besoin que tu saches une chose : je n’ai tué personne »

Sam répond qu’il sait qu’elle n’a tuée personne car il l’a connait. Pour lui, elle est incapable d’une telle chose.

 

Victor arrive à ce moment là et les observe.

 Adam-jette-le-carte-SD-2-.jpg

Dans le parc,  sur le point, à l’endroit où Noah avait choisi de rependre les cendres de sa mère, Adam pleure de colère et de désarroi. Il regarde la carte qui pourrait innocenter Sharon puisqu’elle contient toute la conversation que celle-ci a eu avec Skye avant l’accident et après. Fou de jalousie, il jette la carte SD dans le ruisseau. Sharon a-t-elle perdu toutes chances d’être innocentée de la mort de Skye ? Affaire à suivre,…

Partager cet article

Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 23:09

C’est le matin à Génoa City, Victoria range les affaires de Lucy qui traînent dans son salon quand elle entend quelqu’un sonner à la porte. Elle vient ouvrir, c’est Chloé. Victoria lui dit immédiatement qu’elle tombe mal. Chloé répond qu’elle a appris pour Lucy, elle est désolée.

 

Victoria : « merci »

 

Chloé rentre à l’intérieur de la maison tout en demandant si Rafe compte faire appel de la décision de justice. NON Victoria s’est résignée. Ils ont perdu Lucy et ne la récupéreront jamais. Chloé lui donne la raison de sa visite : leur situation l’a amené à réfléchir à propos de Délia et de son père, c’est pourquoi, elle est venue parler à William.

 

Victoria : « William n’est pas là »

 

Chloé décide de l’attendre. Victoria est donc obligée d’avouer à Chloé que William a déménagé. Chloé n’en revient pas et se met à critiquer son ex-mari. Comment peut-il abandonner sa femme dans de telles circonstances ? Victoria se garde bien de lui dire que c’est elle qui a demandée à William de s’en aller. Tout ce qu’elle lui dit c’est qu’elle n’a pas envie de parler en ce moment : « je ne sais pas où est parti Billy…il a juste fait ses valises puis il, il est parti »

 

Chloé espère qu’il reviendra. Victoria n’en n’est pas si sure. Chloé demande si elle peut l’aider en quoique ce soit. Victoria demande de quoi elle voulait parler à William. Chloé admet que lorsqu’elle a appris à propos de Lucy, elle a immédiatement pensé à l’avenir de sa fille. C’est là que Kevin lui a fait réaliser que se battre pour Délia allait enfoncer William de plus belle et que malgré tous ses défauts, William est un bon père.

 

Victoria : « oui, il l’est »

 

Chloé annonce qu’elle a décidé de retirer sa demande de garde. Victoria est contente pour son mari. Avant de partir, Chloé lui demande d’en parler à William si elle le voit. Honnêtement, Victoria croit que Chloé le verra bien avant elle.

Reed-est-heureux-d-etre-deux-fois-grand-frere.png

Reed arrive en courant pour annoncer à sa mère que son père vient de lui annoncer que Mac a eu son bébé la nuit dernière. Victoria se force à se réjouir de la nouvelle. Chloé invite Reed à venir voir Délia. Victoria répond qu’ils passeront s’ils ont le temps. OK Avant de partir, Chloé lui dit une nouvelle fois qu’elle est désolée et part.

 

Victoria et Reed s’installent sur le canapé. Elle lui propose de confectionner une carte pour son papa et Mac.

 

Reed « et Dylan ! Je suis grand frère pour la deuxième fois »

 

Victoria : « oui, tu l’es. Dylan est un joli prénom….nous allons prendre des crayons et du papier »

 

Reed se fait une joie de dessiner mais quelque chose la tracasse : « c’est quand que Lucy rentre à la maison ? »

 

Victoria-explique-a-Reed-qu-ils-ont-perdu-Lucy.pngVictoria répète à son fils ce qu’elle lui a dit hier : Lucy ne vivra plus avec eux parce qu’elle est allée vivre dans sa première famille. Elle l’assure que Lucy sera toujours dans leurs cœurs et fera toujours partie de leur famille : « nous continuerons à l’aimer, quoiqu’il arrive…Seulement, elle ne vivra plus avec nous »

 

Reed : « et Billy aussi ? »

 

Mal à l’aise, Victoria ne répond rien. Ils se mettent à l’œuvre pour la carte. Victoria écrit un mot à son tour.

 

Chez Jimmy, Kevin dit au barman qu’il est venu prendre les livres de compte. Ce dernier part déposer une caisse de boissons dans la réserve et prendre les livres. Soudain, Kevin entend quelque chose tomber. Le mec a du laisser tomber la caisse.

 

Le bruit réveille William. Kevin est surpris de le voir : « William ? Qu’est ce que tu fais ici ?... » En voyant sa tête, Kevin comprend que William a passé la nuit ici à boire plus que de raison.

 

William s’installe au bar et ouvre une bouteille de bière. Kevin lui demande si ce n’est pas trop tôt mais William n’a que faire de ses reproches. Kevin comprend qu’il est triste à cause de la perte de Lucy. William pense qu’il va se réjouir mais Kevin lui rappelle qu’il a témoigné en leur faveur. Lui non plus ne voulait pas que Daisy récupère ses droits parentaux. Hélas, Phyllis a conclu un pacte avec le diable rétorque William.

 

Kevin saisit une bière et l’ouvre. Ils boivent ensemble côte à côte. A un moment, William lui demande pourquoi il est resté. Est-ce que c’est pour se réjouir de son malheur. NON Kevin admet qu’ils ne seront jamais potes mais ce qui arrive les touchent tous les deux. Pour lui, Victoria et William étaient de très bons parents pour Lucy. William est d’accord avec lui : « j’ai été un très bon père pour elle »

Kevin estime que ce que Phyllis a fait est mal, c’est pourquoi, il l’a dit à Chloé et tient à lui dire qu’il est désolé pour tout ce qui lui arrive. Billy sait que Kevin est sincère.

 

A San Pueblo, Sharon travaille dans la grange lorsque Piper et Sam arrive.

 

Piper « bonjour Sherry »

Sharon : « oh bonjour Piper »

Piper « je peux t’aider ? »

 

Sharon accepte et lui propose de prendre un râteau pour l’aider à rassembler le foin. Piper regarde l’endroit  avec l’admiration et déclare qu’elle n’a jamais vu la grange aussi propre ; Sam admet que Sherry fait du bon travail. Sharon rétorque qu’elle tient juste à faire son travail correctement pour que Sam ne la jette pas dehors. Piper déclare que ça n’arrivera jamais car Sam espère que Sherry restera pour toujours chez lui : « n’est ce pas Doc ? »

 Sam est mal à l’aise.

 

Quelques instants plus tard, un homme arrive dans la grange. Piper se précipite vers lui : « Papa ! Papa ! Viens je vais te présenter à Sherry »

Lee : « bonjour Sherry. Je suis Lee, le père de Piper »

Sharon : « enchantée»

Sharon-rencontre-Lee-le-pere-de-Piper.png

Lee dit à Sharon que sa fille ne cesse de parler d’elle et espère que celle-ci ne la dérange pas trop. Sharon l’assure que non : « je serais perdue sans elle »

 

Lee lui demande depuis combien de temps, elle travaille chez Doc.

Sharon : « quelques mois déjà »

Lee : « vous êtes du coin ? » NON Elle dit être de passage et puisqu’elle se déplace beaucoup, elle s’arrête un moment, accepte les petits boulots qui se présentent à elle.

 

Le portable de Lee sonne, il le prend. Sharon remarque son insigne de flic accrochée à son pantalon : « c’est difficile d’être sans emploi »

Sharon qui a pris peur  répond à l’affirmative.  Dès qu’il a fini sa conversation téléphonique, il continue à poser des questions à Sharon. Piper annonce fièrement à son amie que son père est US Marshall : « il arrête les criminels » Lee explique que son métier n’à rien avoir avec ce que l’on voit à la télévision. Cela se résume plus à rester derrière un bureau.

 

Sam revient. Lee et lui vont faire un truc.

 

Sharon dit à Piper que son père à l’air sympa. Piper propose à Sharon de l’accompagner, elle et ses parents à un pique-nique. Sharon refuse : aujourd’hui, c’est ta journée spéciale avec tes parents »

 

Piper insiste pour qu’elle vienne. A l’entendre, entre ses parents, ça ne va pas très bien.

 

Sharon continue d’expliquer à la petite fille qu’elle ne peut pas venir. Piper est déçue et demande à Sharon si Sam est son petit-ami.

Sharon : « quoi ? NON Absolument pas ! Où as-tu eu cette idée ? »

 

Piper explique qu’elle sait que Sam l’aime : « et toi, tu l’aimes ? »

Sharon : « je l’aime comme un ami…Sam est un gars vraiment super…il n’y a place pour un homme dans ma vie »

 

Sharon ignorait que Sam était revenu dans la grange. Caché derrière, la porte, il a tout entendu, et, ça le désole. Il revient dans la grange pour dire à Piper qu’elle dire au revoir à Sherry, son père est prêt à partir. Piper fait un câlin à Sherry alias Sharon puis part.

 

Après son départ, Sharon pose des questions sur Lee. Sam confirme que c’est un US Marshall et le fait qu’il soit peu loquace, certains sont mal à l’aise en sa présence. Elle décide d’aller voir si les couvertures sont sèches quand le râteau qu’elle manque de tomber en trébuchant sur le râteau qu’elle avait en main. Sam lui demande si elle va bien. NON Elle s’est fait mal à la jambe. Sam constate vite en voyant la plaie qu’il lui faut quelques points de sutures et veut l’emmener à l’hôpital. Elle refuse catégoriquement de bouger de là.  Il veut savoir pourquoi elle ne veut pas partir à l’hôpital. Sharon ment que la vue des gens la met mal à l’aise mais il lui fait comprendre qu’il n’est pas né de la dernière pluie. Il a bien remarqué qu’elle avait peur de la Police et veut savoir ce qu’elle a comme ennuis.

 

Victor-Micheal-et-Gus.pngA Génoa City, Victor reçoit dans son bureau, l’inspecteur de l’autorité des marchés financiers US dont on connaîtra pour l’instant que le prénom, Gus. Victor est en compagnie de son avocat, Michael Baldwin. Tous les deux exposent leurs doutes à propos d’Adam et de Diane. Gus déclare qu’il y a peu d’éléments contre Adam, par contre, il y en a contre Diane et Jack Abbott. Victor lui conseille de ne pas se concentrer sur Jack Abbott pour le moment et de se focaliser sur son fils, convaincu que c’est lui le cerveau de cette histoire de manipulation de la bourse.

 

Michael montre à Gus qu’Adam a commencé à acheté des actions Newman juste après l’annonce de la mort de Victor. Gus déclare que cela ne prouve rien puisque Jack Abbott a fait de même.  Victor insiste mais Gus n’est toujours pas convaincu du rôle d’Adam dans cette histoire.  Il se focalise plus sur Diane car il croit qu’elle a agit pour se venger de lui puisqu’il l’a laissé sans le sous après l’annulation de leur mariage.

 

Michael demande à Gus comment, il ne peut pas voir que les actions de Diane et Adam sont liées. Gus répond que c’est de la pure spéculation.

 

Victor : « Gus, je peux vous assurer que mon fils Adam ne laisse rien au hasard »

 

Pendant ce temps, dans leur chambre d’hôtel, Adam remet à Diane sa récompense. Plusieurs liasses de billets : « je n’aurai pas pu y arriver sans toi »

 

Diane lui fait savoir que les actions Newman vont encore augmenter. OUI C’est pourquoi, il lui a donné un petit bonus. Elle aimerait savoir pourquoi, il est si gentil avec elle alors qu’elle l’a trahi en allant tout raconter à Jack : « tu devrais être furieux contre moi »

 

Adam : « tu plaisantes ? Tu m’as rendu un immense service »

 

Elle est étonnée. Adam la remercie parce que désormais, il n’a plus à s’inquiéter de la SEC. Seule, elle et Jack font désormais figure de suspects dans cette histoire. Diane en reste bouche bée ! Puis, elle se reprendre et lui rappelle qu’il est la personne qui a achetée les actions, pas elle. Adam joue à l’innocent en disant qu’il a juste profité de l’opportunité qu’elle et Jack lui ont offerte. Rien ne prouve qu’il est lié à quoique ce soit dans cette affaire ce qui n’est pas son cas puisqu’il y a des témoins qui peuvent prouver qu’elle a agit contre son père.

 

Diane « quels témoins ? »

Adam : « les ambulanciers...eux peuvent témoigner que tu as attiré mon père dans cette ambulance en simulant une fausse couche »

Diane « tu m’as piégée » NON C’est elle qui a tout gâché en trahissant sa confiance car si elle l’avait fermée au lieu d’aller vendre ses informations à Jack, les soupçons auraient porté sur lui, alors, que là, non ! Tout prouve qu’elle et Jack ont conspiré contre Victor. Elle lui a ôté un fardeau…il termine en disant qu’il lui vouera une éternelle gratitude. Diane prend peur : « tu crois vraiment que les Fédéraux ont en après moi ? » OUI Puisque c’est à la demande de Victor. Diane menace de conclure un marché avec les Fédéraux : « je vais leur dire que c’était ton idée »

Adam : « ce sera ta parole contre la mienne….. » Il promet de dire qu’elle l’a piégée ?

Diane-est-piegee.png

Diane n’en revient pas ! Comment ça, elle l’a piégé. OUI Non, il l’a payé. OUI mais c’est du liquide, donc intraçable.

Diane : « nous vivons ensemble » Cela ne prouve rien déclare t – il

Diane : « tout ce que l’on dit de toi est vrai »

Adam « c’est amusant venant de ta part. C’est toi qui m’a trahi » Ensuite, il regarde sa montre et dit : « je me demande combien de temps il reste avant que les Fédéraux se manifestent ?»

 

Elle prend son sac et sort de la chambre.

 

Michael Baldwin retrouve son client dans son bureau. Victor lui demande ce qui va se passer. Michael répond que la SEC n’a nullement l’intention d’incriminer Adam sans preuve alors qu’ils en ont contre Diane.

 

Victor : « vous et moi, nous savons que Diane Jenkins n’est pas assez intelligente pour orchestrer tout ça » 

 

Moustache tient à ce que cette fois, Adam Wilson  paye pour ce qu’il a fait. Michael part bosser.

 

Victor s’installe à son bureau quand il entend quelqu’un rentrer. Il lève les yeux, c’est Adam. Il reproche à son fils d’avoir été de mèche avec Diane pour le piéger. Adam nie et met la fuite sur le dos des paparazzis. Victor ne comprend pas comment son fils peut tant le haïr après tout ce qu’il lui a offert à son arrivée à Génoa City. Faux ! Adam lui rappelle qu’il ne lui a rien offert. Il est diplômé d’une grande école de commerce et avait débuté une belle carrière à Wall Street avant qu’il arrive dans sa vie. Et depuis, ça été terrible pour lui. Victor le prévient qu’il va avoir des problèmes avec la SEC. Adam rétorque qu’il n’a rien à cacher et lui demande comment s’est déroulée sa réunion de ce matin avec l’agent de la SEC.

Victor : « tu vas aller en prison »

Adam : « tu ne peux pas me jeter en prison si je n’ai rien fait d’illégal »

Victor demande si c’est juste une coïncidence, si seul lui et Jack ont acheté le plus gros des actions quand l’action a baissé. Adam continue à nier, Victor en a marre et lui demande de partir. C’est alors que son fils lui demande si c’est une façon de parler au nouveau membre de son Conseil d’Administration.

 

Victor : « tu ne feras jamais partie de mon Conseil d’Administration »

 

Adam lui apprend qu’avec le stock d’actions qu’il détient et la fortune qui va avec, il a le droit de demander un siège et l’obtiendra….ensuite, il s’amuse à demander à son père si ça ne lui plairait pas qu’ils bossent ensemble en tant que père et fils. Victor rétorque que c’est une idée intéressante. Adam est surpris car il ne s’attendait pas à une telle réaction. Victor demande à son fils s’il sait à quoi il pensait quand il le regardait assis sur cette chaise. NON

Victor-fait-sa-crise.png

Au lieu de le lui expliquer de vive voix, Victor se lève de son fauteuil, saisit la chaise sur laquelle son fils était assis et la jette à travers la fenêtre. (Les scénaristes reprennent une idée de scénario de 2005 ! Jack avait jeté son fauteuil de PDG de Jabot à travers la fenêtre en lançant à Victor : « vous le voulez, allez le chercher » Scène culte et non pas ce remake ridicule)

 

William est toujours chez Jimmy quand il entend Chloé lui dire : « William, qu’est ce que tu fais ici ? »

 

Chloe-tente-de-raisonner-William.pngWilliam veut qu’elle le laisse tranquille. Chloé lui demande d’arrêter de boire et de rentrer à la maison. Enervé, il lui demande en tant que qui, elle lui dit ce qu’il doit faire.

Chloé : « je suis la mère de ton enfant et ce que tu fais affecte ta fille » Ensuite, elle se dit qu’elle a eue des doutes concernant sa demande de garde exclusive mais maintenant qu’elle le voit dans cet état, elle se dit qu’elle avait bien raison. Il est mécontent et l’accuse de vouloir l’éloigner de son enfant.

Chloé : « non  William! Je dois protéger ma fille »

Il lui demande de partir. Elle accepte mais avant de partir, elle l’avertit que pendant qu’il se détruit d’autres personnes souffrent. William souligne que sa femme ne veut plus le voir. Chloé lui demande de penser à Reed qui doit passer une journée bizarre : « en un jour, il a perdu une sœur et gagner un frère »

 

William ne comprend pas

Chloé : « oh ! Tu n’es même pas au courant…J.T et Mac ont eu leur bébé la nuit dernière. Le monde ne s’arrête pas pour Billy Abbott, la vie continue et tu sais quoi, vas-y prendre un autre verre…ou dix si tu veux »

 

Quelques instants plus tard, William appelle Mackenzie pour la féliciter. Quand elle lui demande si tout va bien. Il ment que oui.

 

Pendant ce temps là, Michael rend visite à Victoria. Il dit être désolé pour elle.

 

Victoria : « et oui ! Tu sais comme moi qu’il n’y a rien qui puisse arrêter Phyllis »

Michael « non ! Même moi, elle n’a pas voulu m’écouter »

Victoria avoue qu’elle n’arrive toujours pas à croire que le Juge a rétabli les droits parentaux de Daisy. En tant qu’avocat, Michael n’est pas surpris car la Justice tient beaucoup aux droits de la mère et dans ce cas, Daisy n’avait pas délibérément renoncé à ses droits. Sans compter le fait qu’elle a du être très convaincante. OUI

Victoria : « tu aurais dû entendre sa déclaration d’amour pour Lucy… » A entendre Daisy, elle a tout sacrifié pour son enfant.

Michael : « Daisy est une menteuse chevronnée »

Victoria : « et si elle sort de prison ? »

Michael « elle ne sortira pas »

Victoria : « mais si elle sort, Michael…Le Juge va lui donner Lucy ? »

Michael est convaincu que dans ce cas, Phyllis fera tout ce qui est en son pouvoir pour protéger Lucy.

Victoria espère que ce sera le cas. C’est alors qu’il lui dit que son père lui a demandé d’étudier le dossier. Sa conclusion est que tous les recours légaux n’ont pas encore été épuisés. Avec son accord, il peut faire appel de la décision rendue. Victor le remercie mais refuse de se lancer dans une autre bataille. Surtout que durant ce temps, Lucy sera mis en famille d’accueil. NON  C’est là qu’il remarque le dessin qu’elle a fait avec Reed.

Victoria : « oui, Mac a eu son bébé…le bébé de Mac est né le jour où nous avons perdu Lucy…je suis heureuse pour eux »

Michael : « je sais ! Je sais ! Si tu changes d’avis, appel moi »

Victoria : « merci mais ça ne va pas arriver »

 

On frappe à la porte, c’est Kevin. Victoria lui fait comprendre qu’elle a besoin d’être seule. Les deux frères la laissent.

 

Ils vont au Gloworm. Kevin appelle Mackenzie pour la féliciter et demander des nouvelles du bébé. Michael en profite pour transmettre également ses félicitations.

 

Chloé arrive et lui dit qu’elle vient de voir William chez Jimmy. Il dit comprendre l’attitude de William car ce qu’il traverse est très dur. Chloé pense qu’il devrait être là pour sa femme : « elle a besoin de lui »

Kevin : « depuis quand tu te soucies de Victoria ? »

Chloé estime que William est égoïste et s’il ne peut être la pour sa famille, c’est qu’elle ne peut pas lui laisser leur fille : « il mérite d’être seul »

 

Pendant ce temps, chez Jimmy, William regarde sur son portable une photo de lui, Victoria et Lucy.

 

Au même moment, Victoria regarde exactement la même photo.

 

Tous les deux ont les larmes aux yeux.

 

Diane rentre au Néon Ecarlate par la porte du patio avec un sac de voyage rouge. Son fils y fait ses devoirs et à hâte d’aller chez son copain Toby malheureusement pour lui, sa mère lui annonce qu’ils doivent quitter Génoa City.

Kyle : « quoi ? Pourquoi ? Je me plais ici »

Diane : « je sais »

Kyle explique qu’il ne peut pas abandonner son papa car ils ont des projets ce soir : regarder un film.

Diane : «Kyle,  je suis désolée ! »

Kyle : « je ne veux pas partir »

Diane lui dit que c’est un ordre ! Ils partent tout de suite. Kyle  regarde les affaires qu’elle a prises. Il lui fait remarquer qu’elle a oublié sa tenue de hockey. Diane promet de lui en acheter un autre : « bon allons-y maintenant, on n’a plus de temps à perdre »

 

Soudain apparaît Gus : « Diane Jenkins ? »

Diane : « oui ? »

Gus : « c’est vous que je cherche »

Diane ordonne à son fils d’aller chercher un cookie. Kyle ne comprend plus rien puisqu’elle venait de lui dire qu’ils partaient.

Diane « fais ce que je te dis… »

Gus se présente : « mon nom est Gus Heyman et je travaille pour la  SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION. Je suis venu vous dire que vous faites l’objet d’une enquête fédérale….si vous quittez la ville, vous serez arrêtée »

Partager cet article

Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 22:28

Kevin, Chloé et Abby sont au Néon Ecarlate, impatients de connaître l’issue du procès qui opposait les Abbott Jr à Phyllis et Daisy. Aucun  d’entre eux n’ose croire que la justice puisse rendre ses droits parentaux à une criminelle. Hélas, lorsque Daniel arrive, il leur annonce la mauvaise nouvelle. Tous sont horrifiés. Kevin estime que Phyllis a commis une énorme erreur en faisant revenir le loup dans la bergerie.

 

William broie du noir  chez lui. En s’asseyant sur son canapé, il tombe sur un jouet de Lucy. De rage, il le balance un peu plus loin, ainsi que les autres affaires du bébé qui étaient sur la table basse.

 

On sonne à la porte, c’est leur ami et avocat Rafe qui est venu voir comment, ils surmontent leur peine : « où est Victoria ? »

 

Victoria Abbott est au ranch Newman : « Papa ? Papa ? »

 

Nick se précipite vers sa sœur. Celle-ci lui dit qu’elle a apprise la nouvelle de la mort de leur père en écoutant la radio dans sa voiture. Il la rassure tout de suite : leur père va bien. En ce moment, il est au bureau pour tenter de redresser la situation. C’est la raison pour laquelle, il l’a quitté tout à l’heure au tribunal. Il avait reçu un texto lui annonçant cette mauvaise nouvelle mais elle n’a pas à s’en faire.  Ensuite, il lui demande comment s’est déroulée la fin du procès. Face à son silence, il comprend et la prend dans ses bras. En larmes, elle lui dit qu’elle a perdu son bébé. Ensuite, elle confie ses peines à son frère à propos du futur de son couple  et de Reed. Il l’assure que son fils comprendra et de ne pas paniquer à propos de la réaction de J.T lorsque celui-ci apprendra la vérité sur l’adoption de Lucy. Ensuite, il demande qu’elle l’appelle en cas de besoin. Elle le remercie puis décide de rentrer à la maison rejoindre son mari. Nick s’en veut d’être parti du tribunal mais elle ne lui en veut pas. Apprendre la mort de leur père est une excuse valable. En parlant de ça, elle aimerait savoir comment ça a pu se produire. Il lui dit que c’était un coup monté.

 

Pendant ce temps, Phyllis rentre chez elle avec Lucy à qui elle fait le tour du propriétaire en lui disant qu’elle est là où elle devrait être.

 

A l’hôpital, au chevet de son fils, Katherine lui raconte les derniers évènements de la vie financière de Génoa City et lui dit qu’elle est sur le point de prendre des décisions concernant leur  entreprise qui risquent de ne pas lui plaire….tans pis, tout est de sa faute ! Après, elle le supplie de se réveiller. Rien ! Après des heures passées à son chevet, elle lui dit qu’il est temps pour elle de rendre sa décision. Elle ignore s’il sera content ou pas, en tout cas, s’il veut l’en empêcher, il n’a qu’à se réveiller tout de suite. Tucker reste plongé dans son coma. Kay se lève pour aller rendre son verdict : va-t-elle vendre Jabot à Victor Newman ou embaucher Jack Abbott en tant que PDG de la boîte ?

 

Dans son bureau, Victor apprend par son interlocuteur que l’autorité des Marché a ouvert une enquête sur les fluctuations boursières de ses actions. Il se frotte déjà les mains à l’idée de voir son fils Adam et son ex-femme, Diane Jenkins rabaisser leur caquet quand ils feront face à des ennuis judiciaires.

 

Diane et Adam fêtent leur victoire au Gloworm quand Jack arrive. Sans crier gare, il s’installe à leur table et se sert une coupe de champagne puis remercie Adam pour tout ce qu’il a fait pour lui. Adam déclare ne pas avoir ce dont il parle.

 

Jack : « oh ne sois pas si humble ! » Quand il réalise qu’Adam ignore toujours que Diane l’a mis dans la confidence, il crache le morceau. Adam apprend que Diane est allée vendre la mèche à Jack Abbott. Du coup, ce dernier a pu également profiter de la baisse des actions Newman Entreprises pour se renflouer et avoir peut être un siège au Conseil d’Administration de Newman Entreprises.

 

Jack félicite Junior. Il aurait tellement aimé avoir cette idée. Junior en a fait du chemin depuis leur dernier traquenard (l’histoire du faux journal intime)

 

Adam : « je ne suis plus le même homme »

 

Pendant ce temps, Victor continue de mener son enquête. En ligne avec son avocat, ce dernier lui apprend qu’il n’y a que deux personnes qui ont acheté en masse ses actions. Victor veut les noms et lui dit qu’il compte passer au Gloworm prendre des plats à emporter.

 

Chez les Abbott Jr, Rafe s’en veut de n’avoir pas réussi à les aider à garder Lucy. William lui demande de ne pas s’en faire, ce n’était pas de sa faute. Ensuite, il lui demande ce qu’ils peuvent tenter en appel. La mort dans l’âme, Rafe lui annonce qu’il n’y a plus aucune issue. C’est terminé ! Aucun Juge ne leur accordera à sa femme et lui la garde de Lucy, même si la mère biologique de cette dernière est suspectée de plusieurs graves chefs d’accusation.  William est dépité ! Non seulement, il a perdu sa fille ; il est sur le point de perdre l’autre et sa femme.

 

Victor arrive au Gloworm au moment où Jack, Diane et Adam trinquent à leur victoire. Dès qu’elle voit son ex-mari, Diane panique mais les deux hommes n’ont point peur. Jack y va même de sa plaisanterie en disant à Victor qu’il est content de le voir sur pied parce qu’ils étaient inquiets à son sujet.

 Victor-et-le-trio-infernale.jpg

Victor rétorque qu’il aurait dû se douter que Jack faisait partie du complot. Quel complot ? NON Jack nie avoir fait partie d’une quelconque machination. Il a juste profité des largesses du marché boursier et conclu en disant qu’il n’y a rien que Victor puisse faire à ce sujet.

 

Victor : « c’est exact ! Je ne peux rien faire »

 

Adam ne dit pas un mot !

 

Chez Phyllis, Lucy ne cesse de pleurer. Sa grand-mère la berce mais rien à faire ! On frappe à la porte, Phyllis espère que c’est Daniel. NON C’est Nicholas. Il lui demande depuis quand Lucy pleure. Phyllis admet que ça fait un moment. Il trouve cela normal car Lucy ne connaît pas Phyllis : « elle a besoin de sa mère »

 

Phyllis fait la sourde oreille et continue à bercer le bébé.

 

Quelques instants plus tard, Summer rentre de sa journée au Centre de loisirs. Elle embrasse son père. Phyllis s’approche d’elle avec Lucy dans les bras pour lui dire que le bébé va vivre temporairement avec eux. Summer ne comprend pas puisque c’est évident que pour elle et pour beaucoup d’autres, Lucy est la fille de sa tante Victoria et de son oncle William. Phyllis dit à sa fille la vérité : Lucy est la fille de son frère, Daniel.

 

Summer demande donc pourquoi Lucy ne vit pas avec Daniel. Phyllis répond que pour l’instant, Daniel ne peut pas s’occuper de sa fille, c’est pourquoi, Lucy va vivre avec eux.

 

Summer n’est pas contente : « tu es ma maman ! »

 

Phyllis jure que la présence de Lucy ne changera jamais le fait qu’elle soit sa maman sa fille est contrariée.

 

Nick lui reproche de faire beaucoup de mal autour d’elle y compris leur fille. Phyllis refuse de culpabiliser parce qu’à ses yeux, elle a agit pour le bien de sa famille. Il lui rappelle qu’elle a fait alliance avec une psychopathe qui a essayée de tuer Lauren. Phyllis rétorque que Daisy et Sarah ont également tenté de la tuer mais cela ne va pas l’empêcher d’aimer cet enfant. Lucy n’a pas a payé pour les erreurs de ses parents : « cet enfant mérite d’être aimé et choyé »

 

Nick : « elle avait tout ça auprès de William et Victoria »

 

Phyllis refuse toujours de s’excuser d’avoir pris Lucy à Victoria et William parce qu’elle a agit par amour pour son fils et demande à Nick qu’elle aurait été sa réaction si ça avait été l’enfant de Noah. Face à son silence, elle déclare que puisqu’elle le connaît, elle sait qu’il se serait battu pour récupérer l’enfant de son fils. Nick ne dément pas.

 

William est rentré à la maison. Il dit à sa femme de ne pas s’en faire. Il quitte bien la maison. Elle lui demande où compte t-il habiter. Pour le moment, il hésite entre repartir dans la maison familiale (qu’il appelle « Chez Jack ») ou se prendre une chambre à l’athlétique club : « est ce que c’est important ? » NON

 

Ce couple qui n’avait connu aucuns problèmes jusqu’à présent se désagrège juste à cause d’une énorme bourde du mari. C’est malheureux, car, ils s’aiment. Ça crève les yeux !

 

Au Gloworm, Victor a pris sa commande et est sur le point de partir lorsqu’il entend Jack fanfaronner, alors, il ne résiste pas à la tentation de venir lui dire qu’il risque gros pour avoir voulu influencer le cours de la bourse et l’informe qu’une enquête a été ouverte par l’autorité des marchés. Michael Baldwin est actuellement à Washington pour leur parler et demain, il recevra la visite d’un des inspecteurs.

 

Un serveur apporte une bouteille de champagne. Adam fait remarquer aux autres qu’ils n’ont rien commandé. Victor rétorque que c’est lui qui le leur offre. Ensuite, il les encourage à fêter leur succès parce que demain, ils paieront tous l’affront qu’ils ont osé lui faire subir.

Diane a peur ! Adam et Jack ne sourcillent même pas !

 

Après le départ de Victor, Diane demande à Jack et Adam si sincèrement, ils n’ont pas peur de l’autorité des marchés. NON

 

Au néon écarlate, Chloé déclare que le seul point positif dans cette histoire (la garde de Lucy), c’est qu’elle a désormais de bonnes chances d’obtenir la garde exclusive de sa fille. Kevin tente de lui faire comprendre qu’elle fait fausse route parce qu’il ne faut jamais enfoncer un homme quand il est à terre. Chloé rétorque que William est irresponsable c’est pourquoi, elle a le devoir de protéger sa fille. Voyant qu’elle n’arrive à convaincre personne, vexée, elle quitte l’établissement.

 

Daniel déclare que tout est de la faute de sa mère. Kevin n’est pas d’accord. Ne faut pas pousser ! Phyllis n’est tout de même pas responsable des crises de nerfs de Chloé.

 

Abby est désolée pour Daniel parce qu’elle sait qu’il avait un projet bien défini pour sa fille, malheureusement, ce projet ne coïncidait pas avec celui de sa mère. Il en profite pour s’excuser de lui avoir caché quand ils sortaient ensemble que Lucy était sa fille : « peut être que si j’avais parlé, les choses auraient été différentes entre toi et moi »

 

Mal à l’aise, Abby décide d’appeler sa sœur. Il se lève pour lui laisser un peu d’intimité. Abby arrive à joindre sa sœur mais Victoria n’est pas en mesure de lui parler. Elle la remercie pour son coup de fil et raccroche. C’est à ce moment là que William sort du foyer conjugal.

 

Victor tombe sur Abby au Néon Ecarlate. Elle est contente de voir qu’il va bien. Il lui explique que des gens ont menti qu’il avait eu un AVC. Abby se demande qui a bien pu fomenter un coup pareil. C’est cruel ! Ensuite, elle lui parle de Victoria. A-t-il eu des nouvelles ? C’est à ce moment là que Nicholas arrive. Il dit qu’il vient de voir sa sœur, elle ne va pas bien du tout.

 

Victor demande ce qui est arrivé à Victoria. Ils lui répondent qu’elle a perdu la garde de Lucy. Celle-ci vit désormais avec Phyllis. Victor n’en croit pas ses oreilles. Il en veut terriblement à Adam, Diane et Jack qui lui ont fait perdre du temps, alors qu’il aurait pu être auprès de Victoria.

 

Chez elle, Victoria explique à son fils qui lui a demandé où est passé Lucy, que celle-ci ne vivra plus avec eux parce qu’elle a retrouvé sa première famille.

 

Abby rend visite à Tucker. Elle en profite pour s’excuser de l’avoir écraser et le supplie de se réveiller

 

Au Gloworm, il est temps pour Diane et Adam de partir.  Dès qu’ils sont seuls, Diane demande à Adam s’il est furieux qu’elle ait révélé ses plans à Jack. Il lui dit en souriant : « bien joué ! »

 

Après leur départ, Katherine arrive et annonce à Jack qu’elle le nomme PDG de Jabot. Il est aux anges  et l’invite à trinquer avec lui. Elle refuse.

 

Jack se rassoit à sa table, tout heureux ! Enfin, il remet les pieds chez Jabot.

 

Nick aperçoit Daniel assis tout seul sur le patio du néon écarlate alors, il s’approche de lui : « dure journée ? »

Daniel : « oui »

 

Nick prend la défense de Phyllis. La journée n’a pas été facile pour elle non plus mais Daniel ne veut rien savoir. Sa mère a pris une mauvaise décision, qu’elle assume  et recommande à Nick de plaindre plus les Abbott Jr et Lucy au lieu de sa mère.

 

Pendant ce temps, Phyllis ne sait plus quoi faire avec Lucy, qui pleure, pleure, pleure

 

A l’intérieur du café, Chloé revient avec un plat préféré de son chéri. Ils font la paix et elle le remercie de lui avoir fait comprendre que malgré toutes ses bêtises, William était un bon père. Ils s’embrassent.

 

Au même moment, William arrive chez Jimmy où il se commande des verres d’alcool ; Victoria est toujours chez elle avec son fils, elle lui propose de passer la soirée à regarder un film tout en mangeant du pop corn quand on frappe à la porte.

 

Reed vient ouvrir, il est heureux de voir son grand-père. Ce dernier le prend dans ses bras et lui fait un câlin.

 

Victoria demande à son fils d’aller laver ses mains avant de manger du pop corn.

 

Victor dit à sa fille : « nous y voilà »

 

Elle le supplie de ne pas lui dire « je te l’avais bien dit » car ce n’est pas le moment.

 

Il se contente donc de venir la prendre dans ses bras et de la serrer très fort contre lui.

Partager cet article

Repost0