Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 23:24

Dans le salon de la maison principale du ranch, Victor et Nikki s’observent quelques secondes puis tombent dans les bras de l’un et l’autre, heureux de se revoir. Il lui souhaite « la bienvenue à la maison ». Ensuite, ils s’installent sur le canapé pour discuter. Victor veut savoir quand elle est rentrée. Nikki répond qu’elle est arrivée hier soir mais il n’est pas rentré parce qu’il a passé la nuit en garde à vue. Victor préfère changer de sujet pour parler d’elle. Nikki accepte à condition qu’ils parlent ensuite, de lui. Elle le remercie pour son soutien durant sa cure de désintoxication mais aussi pour sa compréhension quant il a appris qu’elle ne voulait pas rentrer tout de suite à la maison.  Il veut savoir comment s’est déroulé ses voyages. BIEN Voir les capitales européennes sous un jour nouveau lui a fait un bien fou. Mais aussi belles que soient ces lieux, il n’y a jamais rien de mieux que chez soi pour se sentir bien.  Il lui propose de revenir s’installer au ranch.
Nikki : « en tant qu’invitée ? » NON C’est sa maison ! (Légalement non puisqu’à leur plus récent divorce, il a récupérer la maison).
Nikki est heureuse : « tu ne peux pas imaginer à quel point ça me fait plaisir »
Il l’a prend dans ses bras en lui disant qu’il était inquiet de ne pas pouvoir la joindre. Nikki s’excuse. Il lui demande si maintenant tout va bien. Elle ne répond pas tout de suite mais ne cesse de regarder la bouteille d’alcool de tout à l’heure.

Quelques minutes plus tard, ils parlent de l’enquête sur la mort de Diane Jenkins. Elle lui avoue que Nick le lui en a parlé et n’arrive pas comprendre comment la Police croit qu’ils sont suspects. Nikki s’en veut terriblement de n’avoir pas été là pour les soutenir. Il l’assure que tout va bien mais elle sait que ce n’est pas le cas : « il est innocent, tu es innocent. Vous êtes tous innocents »
Victor : « crois-moi, tout ira bien »
Elle sent bien qu’il est stressé et tente de lui cacher ce qu’il ressent réellement. Victor se contente d’avouer que les derniers mois ont été stressants : « tous ces soupçons, ces accusations. Tu as de la chance d’avoir évité ça. Inutile de préciser que la mort de Diane a été une tragédie, surtout pour son fils»
Nikki : « ah oui ! Comment va Kyle ? »
Victor répond que ça n’a pas été facile pour le gamin mais il s’assure qu’il est bien pris en charge. Nikki loue sa générosité, sa gentillesse, sa capacité à pardonner leurs terribles erreurs. Pour elle, il est le Roc sur lequel s’appuyer et espère que ça durera ainsi. Il la remercie d’avoir dit ça et la félicite d’avoir réussi à faire face à ses démons. Ils s’étreignent en se disant à quel point, ils se sont manqués.
Nikki : « je t’aime »
Victor : « montons »
Ils vont dans la chambre.
Ronan-cherche-le-suspect-numero-10.jpg
Au poste de Police, Ronan explique à son supérieur, le District Attorney Spencer Walsh pourquoi, il a mis Victor Newman en garde à vue mais aussi les raisons pour lesquelles, il n’a pas pu maintenir cette détention : sans preuves irréfutables, il ne pouvait pas garder le suspect.  Il raccroche au moment où Paul arrive. Ce dernier est déjà au courant de la situation. Ronan sort l’oreiller où sont brodés les escarpins rouges et dit qu’il faut qu’ils découvrent à qui, il correspond. L’identité de leur suspect n°10 reste un mystère. Paul lui montre un DVD. Ceux sont les images des vidéos de surveillance de Newman Entreprises plus précisément, de l’étage où se situe le bureau de Victor Newman. En le visionnant, ils sauront qui est entré ou sortie de là, le jour de Thanksgiving. Ils se mettent au travail et quelques heures plus tard (enfin, je dis heures parce que ça devrait être le cas mais ils trouvent tout en quelques minutes, tempo horaire soap oblige), ils voient Adam Newman sur les écrans ce qui veut dire que le mouton noir de la famille Newman était là, à l’heure où le coffre fort est resté ouvert sans surveillance. Ronan se lève : « allons-y ! »

Chez Newman Entreprises, Michael Baldwin et Victoria Newman sont sidérés par l’aisance pris par Adam dans le bureau de Victor. Adam demande à la sécurité d’aider sa sœur à débarrasser son bureau et à l’escorter à l’extérieur du bâtiment.
Victoria : « fous le camps du bureau de mon père »
Adam : « désolé ! Tu ne démissionnes plus ? Tu as encore changé d’avis ?»
Elle rétorque que ce n’est pas parce qu’elle démissionne qu’elle a envie de le voir se prendre pour le patron. Adam lui rappelle que Victor l’a embauché alors puisqu’il n’est pas là et qu’aucun autre membre de la famille ne peut assurer l’intérim, il se dévoue pour le faire. Elle est scandalisée qu’il fasse passer ce tour de force par un acte de noblesse. Victoria lui promet une courte victoire, convaincue que lorsque leur père reviendra, il le chassera, le pied au cul !

A son tour, Michael dit à Adam que Victor reviendra très vite. Adam feint la surprise : « quoi vous êtes toujours là ? »
Michael l’accuse d’être la personne qui a piégée Victor. Adam lui demande pourquoi il ferait ça.
Victoria : « la vengeance et la haine »
Adam : « un refrain vieux comme le monde. Tout est dit ? »
Victoria : « Papa va revenir »
Adam rétorque que c’est son souhait le plus cher : « dès qu’il franchira cette porte, je serai le premier à lui dérouler une banderole de « Bienvenue » »
Victoria le laisse mais Michael ne bouge pas. Adam lui demande de partir. Quelques instants plus tard, Ronan Malloy et Paul Williams arrivent pour poser à Adam des questions.
Paul : « où étiez-vous le jour de Thanksgiving ? »
Adam répond qu’il est venu travailler vu qu’il est un employé très dévoué.
Ronan : « vous étiez ici, dans ce bureau ? »
Adam dit qu’il ne vient dans ce bureau que lorsque le travail l’y oblige. Ronan veut savoir s’il a accès au coffre-fort de Victor.
Adam répond qu’il ne voit pas comment, il aurait pu faire vu qu’il ne connaît pas la combinaison du coffre-fort et  qu’il n’est pas un spécialiste de braquage. Ronan et Paul rétorquent que c’est intéressant que Victor accuse Adam de l’avoir piégé et qu’Adam avait la possibilité de le faire. Michael ajoute qu’Adam a également un mobile : « Victor va en prison et Sonny Boy prend les rennes de la société. Ronan veut également savoir si Adam a vu quelqu’un d’autre, le jour de Thanksgiving. NON Paul et Ronan lui parlent de ce qu’il sait déjà : une personne leur envoie des messages anonymes impliquant tous les autres suspects sauf lui. A-t-il une idée de qui, il s’agit. Adam répond que c’est la personne qui Diane détestait plus que quiconque : Victor !

Dans son salon, Jack dit à Dave, le chat que personnellement, il n’a rien contre lui mais les chats lui rappellent une période de sa vie qu’il aimerait oublier. Cependant, Dave plaît à son fils alors, il compte faire un effort. Il s’absente un moment du salon. Myrna/Patty qui était entrain de l’observer derrière la porte d’entrée, rentre dès qu’il part. Elle se précipite pour prendre son chat mais avant, elle le nourrit tout en lui parlant du passé avec Emily ou Diane. Concernant cette dernière, Myrna/Patty regrette de ne pas s’être occupée d’elle plus tôt car si ça avait été le cas, les choses pour elle et Jack auraient été différentes (Patty Williams a été la première épouse de Jack Abbott. Il ne l’aimait pas et l’avait épousé parce qu’elle correspondait bien à l’image d’une bonne épouse. Il l’a trompait allègrement avec Diane Jenkins. C’est quand Patty a découvert cette liaison que sa névrose psychotique a débuté). Pour Patty, Diane a mérité tout ce qui lui est arrivé. Soudain, elle entend un bruit et quitte le salon avec son chat.

Aux Caraïbes, Tucker parle à sa femme mais elle ne l’écoute pas. Il réalise qu’elle aimerait rentrer à la maison. Ashley s’excuse de ne pas vouloir profiter un peu plus de leur lune de miel mais elle aimerait tant revoir William et se remettre à travailler chez Jabot. Il dit ne pas lui en vouloir. L’île lui appartient, ils pourront revenir comme bon leur semble et de toute façon, lui aussi à RDV à Chicago.

William arrive chez Restless Style. Nick lui reproche d’avoir fait du mal à sa sœur. William l’admet et avoue qu’il est prêt à remettre sa vie sur les bons rails.
Nick : « et bien désolé, il n’y a rien que je puisse faire pour toi »
William : « ce n’est pas vrai ! Tu peux me revendre Restless Style »
Nick : « pourquoi veux-tu racheter Restless Style ? »
William répète qu’il veut remettre sa vie sur les bons rails et récupérer son « travail » en fait partie. Il aime le monde de l’édition. Nick déclare que son magazine n’est pas à vendre.
William : « ok ! Tu sais où me trouver au cas où tu changes d’avis »

Phyllis et Avery se rencontrent au Néon Ecarlate. Depuis leur conversation au Pénitencier, Phyllis se montre très amicale envers sa petite-sœur parce qu’elle croit que celle-ci a enfin compris pourquoi elle était partie de la maison familiale mais elle se trompe lourdement. Avery lui fait rapidement comprendre que quelque soit ce qu’elle a pu comprendre l’autre jour, ça ne voulait rien dire. Phyllis tombe des nues et lui rappelle qu’elle a admis que leur père était coupable.
Avery : « j’ai dit ce que tu voulais entendre…rien n’a changé, tu n’existes pas pour moi »
Elles commencent à se disputer. Phyllis ne croit pas qu’Avery ne la calcule pas puisqu’elle utilise sa petite-fille contre elle. Avery rétorque qu’elle défend Daisy non pas pour se venger d’elle mais pour aider une fille qui a été soumis sous de mauvaises influences, dont, celle de Phyllis. Cette dernière est furieuse ! Avery lui en veut mais refuse de l’admettre. Défendre Daisy ou coucher avec son ex-mari fait partie de son plan. Avery déclare qu’elle est désolée mais sa vie ne tourne pas autour d’elle. Phyllis l’a remercie de l’avoir confortée dans sa décision : oui, elle a eu raison de quitter sa famille car ils sont tous dingues et la laisse.

Avery envoie un sms à Nick où elle l’invite à la rejoindre dans sa suite pour une pause câlin.

Quelques instants plus tard, c’est au tour du couple Abbott Jr de venir au café. Elle lui demande de deviner qui était assis sur le bureau de son père.
Billy : « ton dingue de frère ? » OUI Victoria enrage rien qu’à l’idée de savoir Adam assis dans ce fauteuil car s’il devient PDG de Newman Entreprises, qui sait ce qu’il peut traficoter. Elle sait qu’il faudrait qu’elle prévienne son père mais elle ne veut pas l’aider après tout ce qu’il lui a fait. William lui conseille d’aller parler à son père.

Nick est sur le point de quitter Restless style lorsque Phyllis arrive. Elle veut écrire un nouvel article soit sur le retour de William ou sur Victor qui est le suspect principal dans la mort de Diane Jenkins. Nick refuse catégoriquement. Elle ne comprend pas qu’il ne veuille pas se saisir des dernières informations à la UNE. Ils doivent vendre un magazine. Nick déclare que si vendre cela veut dire faire du mal aux personnes qu’ils aiment, il en est hors de question ! Sans compter qu’écrire sur William pourrait perturber sa sœur et évoquer l’affaire de son père serait une mauvaise idée surtout que sa mère vient de rentrer.
Phyllis : « Nikki est revenue ? » OUI
Phyllis lui reproche de laisser ses sentiments altérer son travail. Ils se disputent. Phyllis se demande pourquoi il dirige un magazine. Et si elle écrivait sur Avery. Il refuse qu’elle utilise le magazine pour se venger de sa sœur. Elle rétorque que c’est sa sœur qui veut se venger d’elle : « ne te fie pas à sa gueule d’ange ». Nick dit qu’il peut gérer Avery et s’en va.

Ashley et William arrivent au Manoir Abbott ensemble. Elle dit à ses frères que Tucker l’a laissé en jet à Génoa City. Ils n’ont pas encore évoqués les raisons pour lesquelles, William est resté si longtemps sans donner de nouvelles. Jack et Ashley sentent que leur petit-frère en parlera quand il sera prêt. En attendant, ils l’invitent à venir travailler au sein de l’entreprise familiale. William refuse car il tient à diriger sa propre affaire et part. Ashley dit à Jack qu’au moins, ils ont essayé puis remarquer qu’il cherche quelque chose : « que cherches-tu ? »

Jack se rend compte que Dave a disparu alors, il se demande où est passé ce chat.

Dans la suite d’Avery, elle et Nick ont fini de faire l’amour.

Avery : « rappelle-moi de prendre davantage des pauses déjeuner »
Nick évoque la proposition de William : « William veut racheter Restless style »
Avery : « qu’en penses-tu ? »
Nick : « je ne sais pas. J’aime bien être mon propre patron mais William est prêt à racheter à prix d’or Restless style. Peut être que je devrais voir avec lui »
Avery : « et Phyllis ? »
Nick n’a pas envie de parler de Phyllis. Il l’embrasse.

Pendant ce temps, Phyllis rend visite à Ronan pour obtenir des informations sur son enquête mais elle n’obtient pas grand-chose jusqu’à ce qu’elle lui apprenne que Nikki Newman est rentrée à la maison. Ronan est surpris puis commence à rassembler quelques pièces de puzzle qu’il a à sa disposition : Nikki Newman a quitté le centre où elle était en cure de désintoxication le soir où Diane a été tuée.

Phyllis : « tu crois que Nikki a tuée Diane »

Il ne peut pas parler avec elle d’une affaire en cours. Avant qu’elle ne parte, il la prévient qu’elle n’a pas le droit de publier quoique ce soit. Coquine, elle lui demande ce qu’il lui fera si elle désobéît. Il préfère ne pas flirter avec elle en public. Elle s’en va. Ronan prend le coussin de tout à l’heure et se félicite d’avoir trouvé le 10e suspect.

Vêtue d’un large chapeau et d’une écharpe, son chat dans son sac à main, Patty commande un café au néon écarlate. Adam rentre et la reconnaît tout de suite. Il voit également Paul et Michael entrer alors, il s’éclipse discrètement. Personne ne l’a vu. Patty prend sa boisson et s’en va. Paul et Michael qui sont si près d’elle ne la regardent même pas. Elle est une cliente comme un autre.

Dans le bureau de sa psychiatre, Tucker répond à sa question : doit-il se souvenir de la nuit où Diane a été tuée ? Pas vraiment  car il a peur de découvrir qu’il a peut être fait du mal à cette femme.

Apparaît à l’écran le Dr Emily Peterson.  (Sosie de Patty C’est la même actrice qui interprète les deux rôles).

Retour de l’actrice Stacy Haiduk sous les traits de la psychiatre.

Emily lui demande ce qui lui fait le plus peur : l’incertitude ou la possibilité de découvrir qu’il est peut être violent ?

Au ranch, Victor s’est débarbouillé. Nikki et lui redescende au salon. Il lui avoue qu’il est en froid avec Vicki. Elle a même démissionnée de Newman Entreprises. Nikki veut savoir ce qui se passe. Victor se contente de dire qu’elle est bien la seule dans la famille à ne rien à trouver à redire de son attitude hyper protectrice. On sonne à la porte, elle lui demande d’aller ouvrir pendant qu’elle part chercher de quoi manger à la cuisine. Victor ouvre la porte à sa fille. Victoria lui dit qu’elle est venue lui parler d’Adam. Il peut remercier William car c’est lui qui l’a convaincu. Elle lui parle du comportement d’Adam. Il est satisfait, leur plan fonctionne à merveille. A la fin, Adam aura que ce qu’il mérite. Elle lui rappelle qu’elle ne fait plus partie de la conspiration. Qu’il en soit ainsi mais il lui interdit de parler de leur plan à qui que ce soit. Même à Nick. OUI Il est temps pour Vicki de partir : « j’ai fait ma bonne action de la journée »

Au moment où elle veut s’en aller, elle voit sa mère revenir au salon. Victoria tombe dans ses bras. Les deux femmes sont très émues et heureuses de se revoir.

Partager cet article

28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 23:21

Nick arrive au ranch au moment où Nikki descend les escaliers.
Nick : « Papa ? Tu es là ? » NON Mais il est très heureux de revoir sa mère. Le sentiment est partagé. Ils s’étreignent très chaleureusement.

Aux Caraïbes, sur l’île de Tucker McCall, ce dernier et son épouse profitent pleinement de leur voyage de noces. A peine avoir terminé un bain, il lui annonce qu’il a commandé un petit-déjeuner spécial pour ce matin. Ashley lui annonce qu’elle a tout annulée parce qu’elle a autre chose de coquin en tête. Sur ces paroles, elle laisse tomber son paréo. Le message est passé. Ils s’embrassent, prêts à faire l’amour.

Les McCall ne sont pas les seuls à roucouler. Il en va de même pour les Abbott Jr. C’est le matin à Génoa City, et ils se sont levés vêtus de leur robe de chambre. Mme apprécie que Monsieur ait mis sa robe de chambre rouge, la même que sur leur tableau. Ils s’embrassent jusqu’à ce qu’elle ramasse le courrier qui est par terre. Parmi les lettres, il y en a une en kraft. Elle l’ouvre : « oh non ! »
William : « qu’est ce qu’il y a ? »
Victoria : « oh non ! Notre divorce vient d’être prononcé »

Et oui, la procédure qu’elle avait lancée avant de le retrouvé a abouti. Ils sont officiellement divorcés.

Victoria présente ses excuses à William et explique qu’elle croyait ne plus jamais le revoir. Il rétorque que s’il y a quelqu’un à blâmer c’est lui. Elle réplique qu’au point où ils en sont, savoir à qui c’est la faute ne changera pas au fait qu’ils ne sont plus mari et femme. Il dit que cela leur donne une excuse pour se remarier.  Et cette fois, les menottes seront pour leur lune de miel et non pour la cérémonie. Il fait allusion à l’arrestation de Victoria, le jour de leur mariage. Victoria change d’humeur en entendant le mot « menottes ». William le remarque et souligne qu’il ne faisait que plaisanter. Victoria lui parle de ce qui la tracasse : Ronan Malloy  prend très à cœur l’enquête sur la mort de Diane Jenkins. William ne voit pas où est le problème parce qu’il sait que sa femme n’est pas coupable.
Victoria : « Billy ? Il y a quelque chose que tu dois savoir à propos de moi et de la nuit du meurtre de Diane »

Elle lui parle de la vidéo. Il lui demande de ne pas s’en faire puisque la vidéo a été détruite. OUI Mais qui sait ? Peut être qu’il existe des copies et si l’une sort, le public et la Police croiront en la voyant que les Abbott et les Newman sont coupables de la mort de Diane. Billy estime que même dans ce cas de figure, Malloy ne peut pas croire sérieusement qu’elle a tuée quelqu’un. Peut être mais elle lui a menti répond t – elle.
William est surpris : « tu lui as menti ? »
Victoria : « oui, je lui ai menti »
William : « pourquoi tu lui as menti ? Tu n’avais aucune raison de lui mentir puisque tu es innocente ? »
Victoria avoue qu’elle a fourni un alibi à son père. Et oui, pendant qu’elle essayait de protéger son père, celui-ci faisait tout ce qui est en son pouvoir pour les séparer. Triste, elle décide de ne plus en parler et de se concentrer sur leur remariage : « Délia, Reed et nous allons de nouveau former une famille »


Jack et Kyle entrent au Néon Ecarlate. Jack demande à son fils s’il a apprécié son séjour au ski. OUI Kyle a adoré ! Sauf qu’il était un peu triste de laisser son père passer seul, Thanksgiving. Jack rassure son fils. NON Il n’était pas seul ce soir là. Il a passé la soirée avec une amie qu’il aimerait bien lui présenter. Kyle est surpris. Son père l’encourage à aller s’acheter un chocolat chaud. Pendant que Kyle est au bar, Jack s’approche d’un homme qu’il salut : « Bonjour Joe !»
Joe : »Jack ! Quoi de neuf ? «
Jack répond qu’il passe un peu de temps avec son fils. Joe qui croit que Jack est au courant des derniers évènements concernant l’enquête sur la mort de Diane Jenkins, dit comprendre que Jack veuille faire changer d’air à son fils. Jack est surpris et lui demande de quoi il parle. Joe réalise que Jack n’est pas au courant que le corps de Diane doit être exhumé aujourd’hui. Jack est abasourdi !

A la résidence Macmillan, Geneviève stresse parce qu’elle sait que Kyle et Jack ne vont pas tarder à arriver. Rencontrer, le fils de son petit-ami, ce n’est pas rien, surtout lorsque celui-ci vient de perdre sa mère de façon aussi tragique. Elle partage ce sentiment avec sa bonne en qui, elle a toute confiance. Si elle savait ! Myrna/Patty fait mine de la comprendre en parlant des circonstances de la mort de Diane. Geneviève estime que seul un monstre peut être capable de défoncer le crâne d’une personne. Myrna/Patty « prie » que le dit monstre soit bientôt arrêté. Geneviève est bien d’accord. En attendant, elle monte se préparer, non sans avoir demandé à Myrna/Patty de prêter l’oreille au cas où ses invités arrivent. A peine qu’elle soit montée, qu’on frappe à la porte, Myrna/Patty remet son voile de dentelle noir pour cacher son visage et va ouvrir. A sa grande surprise, c’est Adam qui entre sans avoir été invité. Elle lui demande ce qu’il fait là. Il répond qu’il en a fini avec Victor, maintenant, il tient à s’occuper d’elle.

Au poste de Police, Michael demande à Victor si on l’a bien traité cette nuit durant sa garde à vue. Victor se contente de dire que Ronan pourrait perdre sa plaque pour l’avoir arrêté. Ronan qui est derrière eux ne tremble même pas. Au contraire, il les encourage à ne pas partir. Michael lui demande s’il veut dire qu’il a trouvé le véritable meurtrier. NON Mais Ronan a trouvé la cause de la mort de Diane Jenkins. D’après ce qu’ils ont découvert dans le porte-seringue trouvé dans le coffre-fort de Victor Newman, Diane aurait reçu une dose mortelle d’un curare dépolarisant : le suxaméthonium. C’est un puissant médicament qui permet au médecin d’intuber leur patient. Utiliser hors d’un contexte médical, ce curare est mortel. C’est pourquoi, il a demandé l’exhumation du corps de la victime afin de s’assurer que sa théorie est vraie. Si tel est le cas, Victor éliminerai d’office les autres suspects pour devenir, le n°1. Victor lui ordonne d’arrêter de perdre son temps avec lui et de se concentrer sur son enquête afin de retrouver le véritable meurtrier. Michael et Victor sont surpris par la théorie de Ronan car tous croyaient que Diane avait été frappée d’un coup sur la tête. Ronan répond que ce n’est plus certain depuis que son équipe et lui ont découvert cette seringue tachée de sang et imbibé de suxaméthonium.  Pour lui, Diane est morte asphyxiée à cause de ce médicament. Sa blessure à la tête n’a été faite que post-mortem.  Victor tient à mettre les choses au clair : il n’a jamais vu cette seringue de sa vie. Ronan lui demande quel est le dispositif de sécurité : « qui d’autre que vous connaît la combinaison de votre coffre-fort ? »
Victor : « Connie, ma secrétaire »
Ronan : « c’est tout ? Personne d’autre ? »
Victor : « et mon ex-femme, Nikki » il précise que celle-ci n’est plus en ville depuis un sacré bout de temps.
Michael trouve ridicules les soupçons de Ronan. Ce dernier admet que la personne qui a eu accès au suxaméthonium doit travailler ou avoir un contact dans le milieu médical. Victor lui demande comment aurait-il pu obtenir ce puissant médicament puisqu’il n’est pas médecin. Ronan estime qu’avec la fortune dont il dispose, il n’y a rien que Victor ne puisse se refuser. Victor lui demande comment, il ne peut pas voir qu’il a été piégé.

Au Néon Ecarlate, Jack demande à Joe pourquoi on exhume le corps de Diane. Joe répond que ses sources au bureau du légiste lui ont fait savoir qu’une seconde autopsie vient d’être demandée mais il n’en sait pas plus. Jack le remercie. Joe le laisse. Kyle revient vers son père et lui demande de quoi, il parlait avec cet homme.
Jack tente de lui cacher la vérité mais Kyle rétorque qu’il n’est plus un enfant (techniquement oui, mais selon le soap, Kyle devrait avoir le même âge qu’Abby. Ils ont fait grandir Abby alors que Kyle reste un enfant).

Jack finit par avouer à son fils que le corps de Diane va être exhumé. Tristement, Kyle se demande pourquoi on ne peut pas laisser sa mère reposer en paix. Son père n’a pas de réponses cependant, il décide qu’ils aillent au Commissariat pour en obtenir.

A la résidence Macmillan, Patty ordonne à Adam de partir avant que Geneviève ne redescende. Adam répond d’un ton moqueur que si elle ne veut pas que sa patronne découvre qui elle est vraiment, il faut que Patty arrête de lui donner des raisons de venir ici. Myrna/Patty se défend mais  il lui rappelle que son plan a échoué. Il a réussi à amener la Police sur une fausse piste mais nul doute que Ronan Malloy ne tardera pas à comprendre que son père a été piégé. Alors, il lui demande combien de temps, il faudra au détective pour découvrir qu’elle est de retour à Génoa City. Myrna/Patty rétorque qu’elle n’est pas la seule dans cette ville à utiliser des drogues illégales. Adam lui demande combien de temps Malloy va faire le lien avec elle lorsqu’il apprendra qu’elle est de retour en ville. Myrna/Patty a sa réponse toute prête : elle est revenue pour régler des affaires personnelles. Caustique, Adam veut savoir de quoi elle parle : « nourrir ton chat mort ? »
Myrna/Patty : « je t’interdis de parler ainsi de mon chat »
Adam la prévient qu’elle pourrait finir comme Kitty si quelqu’un découvre qu’elle est revenue à Génoa City.  Elle se fâche, comment à le diriger vers la porte pour qu’il s’en aille mais trop tard, Geneviève est déjà redescendue. Myrna/Patty a juste le temps de remettre son voile. Geneviève est très surprise de voir Adam. Que vient-il faire chez elle. Il ment qu’il est venu lui parler de Newman Entreprises mais sa bonne lui a dit qu’elle était très occupée. Geneviève : « elle a raison. Je le suis »

Le portable d’Adam sonne, il dit qu’il doit partir. Dès que la porte est fermée, Geneviève demande à Myrna/Patty si elle le connaît mais avant d’attendre sa réponse, elle conclue d’elle-même qu’Adam a importuner sa bonne parce que celle-ci a refusée qu’il l’a voie. A ce titre, elle la remercie et lui explique que ça fait deux fois qu’elle rencontre ce type et à chaque fois, il lui file la chair de poule. Ce type est bizarre. Myrna/Patty répond qu’elle est entièrement d’accord avec elle.

Dans la maison principale du ranch, Nikki raconte à son fils qu’elle est rentrée la nuit dernière car elle tenait absolument à remercier Victor pour tout ce qu’il a fait pour elle pendant qu’elle était en désintoxication.
Nick : « est ce que tu l’as vu ? » NON Elle l’a attendu mais il n’est pas rentré de la nuit. Nick suppose que son père est peut être parti en voyage d’affaires de dernière minute. Quoiqu’il en soit, il sait que Victor, ainsi que Victoria et les enfants seront très heureux de la revoir.
Nick : « tu m’as tellement manqué ! »
Nick répond qu’elle aussi lui a manqué. Cependant, il aimerait savoir pourquoi, elle n’est pas rentrée directement à la maison à sa sortie du centre de désintoxication. Elle répond qu’après avoir passé tant de temps en cure, elle avait besoin d’avoir un peu de temps rien que pour elle. Il lui demande si ça va maintenant. Nikki se contente de répondre qu’elle est prête à être auprès de sa famille. En parlant de famille, il lui donne des nouvelles de Victoria : « …elle a perdu Lucy puis Billy »
Nikki répond qu’elle est déjà au courant et veut également avoir de ses nouvelles : « je sais que ça été difficile pour vous après la mort de Diane. Votre père m’a dit que vous avez été tous interrogés »
Nick : « oui, dès le premier jour »
Nikki dit être désolée de n’avoir pas pu être là pour eux : « Au centre de désintoxication, ils ont refusé de me laisser partir »
Nick est surpris qu’elle dise cela puisqu’il sait qu’elle a quittée le centre, le soir même de la mort de Diane Jenkins : « maman, nous étions tous inquiets car personne ne savait où tu étais »
Nikki élude la question. Son fils insiste. Elle avoue qu’à cette période, elle avait craqué et sombrer de nouveau dans l’alcool.  Il est désolé pour elle puis s’excuse d’avoir ravivé de si mauvais souvenirs. Nikki l’assure que ce qui est important, c’est qu’elle soit revenue à la maison auprès des siens. Tout reviendra à la normal. Nick doute que ce soit possible puisque Ronan Malloy croit que lui, Victor et Victoria sont suspects.
Nikki : « eh bien, c’est ridicule car je sais qu’aucun d’entre vous n’a rien fait »
Nick se dit que l’inspecteur Malloy n’a qu’à bien se tenir parce que sa mère ne plaisante pas lorsqu’il s’agit de protéger sa famille. Son portable vibre, c’est un message qui lui apprend que son père était en garde à vue, la nuit dernière. Il l’annonce à sa mère. Nikki n’arrive pas à y croire.

Aux Caraïbes, Ashley et Tucker se câlinent après avoir fait l’amour. Il lui offre un collier de perles qu’il a acheté au Japon. Elle le remercie et l’embrasse. A son tour de lui offrir un cadeau : c’est une petite sculpture représentant un Tancho plus communément appelé  « Grue du Japon ou  Grue de Mandchourie », symbole  de longévité, d’amour et de fidélité au Japon. Ils s’embrassent, heureux d’être ensemble et espèrent que leur amour va durer toute leur vie. A Génoa City, c’est loin d’être un fait. Quoiqu’il en soit, de leur propres aveux, Tucker et Ashley sont heureux comme jamais !

Au poste de Police, Ronan voudrait que Victor lui explique comment quelqu’un a pu avoir accès à son coffre et le piéger alors que les tours Newman sont les bâtiments les mieux protégés de la ville. Victor se tourne vers son avocat. Ce dernier rappelle à Ronan que c’est son travail de répondre à la question. Ronan rétorque qu’il a déjà fait son travail c'est-à-dire qu’il sait que la nuit dernière, la secrétaire de Victor a laissé le coffre quelques minutes sans surveillance. Michael pense que ça prouve que la pochette a été mise volontairement dans le coffre et annonce que l’interrogatoire est terminé. Ronan accepte de libérer Victor, toutefois, il lui conseille de ne pas quitter la ville. Il part chercher les documents nécessaires à la fin de la garde à vue. Victor peste sur l’incompétence avérée de Malloy : comment cet homme peut l’accuser du meurtre de Diane sans avoir de preuves irréfutables. Ces dernières paroles, Kyle qui arrive avec son père les entend alors, il demande à Victor si la Police pense qu’il a tué sa maman : « tu l’as tué ? »
Victor répond à Kyle qu’il n’a pas tué sa mère. Jack veut savoir pourquoi donc, est-il là.
Victor : « ce n’est pas un endroit pour un enfant »
Jack explique qu’ils viennent d’apprendre que le corps de Diane doit être exhumé aujourd’hui alors, ils voulaient connaître les raisons de cette décision. Kyle accuse Victor. Tout est de sa faute : « ils essayent de prouver que vous avez tué maman »
Michael : « ce n’est pas vrai, Kyle »
Kyle : « je pensais que vous étiez mon ami »
Victor : « je le suis, fils »
Kyle : « NON ! Je vous interdis de m’appeler Fils  Vous êtes un menteur! Je vous déteste ! » Sur ces mots, il sort de la pièce.

Victor accuse le coup et demande à Michael de repartir au bureau.

Une fois qu’ils sont seuls, Jack dit à Victor que la Police chercher enfin dans la bonne direction. Justice va être faite. Victor rétorque que s’il y avait une justice dans ce bas monde, Kyle ne serait pas le fils de Jack. Ce dernier lui assène que c’est le cas et que rien ne changera cela. Victor lui rappelle qu’il est le tuteur légal de Kyle. Jack le prévient que s’il tente de le séparer de son fils, il échouera car il dispose d’une arme redoutable : l’amour de son fils.

Ronan revient : « Jack ? Puis-je vous aider ? » NON

Avant de partir, Victor dit au deux hommes qu’ils n’ont rien. Absolument rien !

Dans la maison principale du ranch, Nick termine une conversation téléphonique. Sa mère lui demande s’il a du nouveau. NON Son ami n’a pas pu lui dire pourquoi son père a été arrêté alors, il décide d’aller sur place et lui propose de venir avec lui. Elle refuse
Nick : « tu ne veux pas venir avec moi ? » NON Nikki lui rappelle que Victor ignore qu’elle est de retour. Il promet de l’appeler pour la tenir informer. Dès qu’elle est seule, Nikki se met à lorgner sur une bouteille de rhum ou de vodka laissée sur le bar. Après quelques instants d’hésitation, elle prend la bouteille et se sert un verre. La cure de désintoxication n’a pas fonctionnée sur Miss Newman !


Au x Caraïbes, Ashley est au téléphone avec William. Elle est soulagée qu’il soit enfin de retour mais lui dit qu’il a la chance qu’elle soit loin, car elle l’aurait frappée pour lui avoir causée tant de peine. Il répond que Traci lui a dit la même chose. Elles n’ont pas à s’en faire sur ce point, Jack s’en est bien chargé.
Ashley : « Billy, je suis tellement…tellement heureuse que tu sois sain et sauf »
Il lui annonce que lui et Victoria se sont réconciliés. Elle est contente pour eux parce qu’elle sait qu’ils sont fait l’un pour l’autre. William lui ordonne d’aller profiter de son cher et tendre. Ils se reverront à son retour.
Ashley : « Bienvenue à la maison Billy ! Je t’aime »

Ils raccrochent.

Tucker a compris que William est rentré à la maison. Elle confirme. Son frère est rentré à la maison ; il s’est réconcilié avec sa femme et sa fille va mieux. Tout est rentré dans l’ordre. Tucker n’en n’est pas aussi certain. Il dit ça en lui montrant une info sur Internet.

William est au Manoir Chancellor. Dès que Délia voit son père, elle lui saute dans les bras, trop contente de le revoir. Cette joie, sa mère ne le partage pas.
Délia : « tu es revenu…tu t’en iras plus hein ? » NON Il promet de ne plus jamais la quitter.  Ensuite, il lui montre des photos d’elle qu’il a sur son téléphone portable. Délia dit à son père qu’elle a souvent rêvé de lui quand elle était à l’hôpital. Une fois, elle a même cru le voir habillé en Père Noël. Avant qu’il ne confirme, Chloé envoie sa fille dans sa chambre chercher le dessin qu’elle a faite pour son papa. Dès qu’ils sont seuls, William demande à Chloé où se situe sa colère sur l’échelle de 1 à « Je vais te tuer ».
Chloé : « est ce que tu as une arme sur toi ? »
William : « oui je sais ! Je n’ai pas appelé ! Je n’ai pas envoyé de fleurs »
Elle lui avoue que durant la période où leur fille était malade, elle n’a cessé d’imaginer tous les moments importants de la vie de Délia qu’il raterait. Elle s’est même imaginé qu’il était mort dans un caniveau au lieu de penser qu’il avait abandonné leur enfant.
William : « Chloé, je suis désolé »
Chloé : « tu es désolé ! Tu es désolé ! Sale fils de pute ! Si je n’étais pas soulagée de te voir, je te tuerai de mes propres mains »
William : « est ce que cela veut dire que tu me pardonnes ? » NON Elle est juste contente qu’il soit vivant et espère qu’il ne tournera plus le dos à leur fille. William promet que ça n’arrivera plus jamais.

Chez Newman Entreprises, Michael et Victoria sont surpris de se rencontrer. Elle lui explique qu’elle est juste passée chercher ses affaires. Il est surpris qu’elle ne soit pas au courant que Victor a passé la nuit au poste de Police.
Victoria : « en prison ? » OUI Il lui raconte la nouvelle théorie de Malloy. Elle ne compatit pas du tout au sort de son père. Il ne comprend pas comment, elle peut agir ainsi et lui rappelle que son père a besoin de son soutien.
Victoria : « tu plaisantes n’est pas Michael ? Après tout ce qu’il nous a fait à Billy et moi. Il n’existe plus pour moi »

Adam arrive à ce moment là et dit à sa sœur que la différence entre elle et lui, c’est que peu importe ce que leur père fera, jamais, il ne lui tournera le dos. Elle rétorque que c’est parce qu’Adam et Victor se ressemble plus qu’elle ne l’avait imaginé. Adam estime qu’il doit aider leur père. Michael ne voit pas ce qu’il veut dire. Adam lui rappelle que Victoria vient de démissionner ; Nick ne s’occupe plus des affaires familiales et puisque Victor est hors jeu, à lui de reprendre les rênes de la société.
Genevieve-rencontre-Kyle.jpg
Jack et Kyle sont arrivés chez Geneviève. Elle est ravie de rencontrer Kyle. Ils font connaissance. Jack propose qu’ils passent un week-end ensemble pour faire ample connaissance. Le chat de Patty passe à proximité de Kyle. Il le prend dans ses bras. Jack constate que Geneviève garde toujours ce chat. Elle répond que justement, ce chat chercher quelqu’un pour s’occuper de lui.

Derrière un rideau, Myrna/Patty observe la scène.

Geneviève propose à Kyle d’adopter le chat. Il est heureux. Jack est plutôt réticent mais puisqu’elle l’a pris de court et que son fils à l’air d’être enchanté, il accepte. Kyle décide d’appeler le chat « Dave » et l’amène dans la voiture. Jack et Geneviève en profite pour roucouler sous les yeux d’une Myrna/Patty morte de jalousie.

Nick arrive au poste de Police où est Ronan. Il demande à ce dernier où est son père. L’inspecteur répond qu’il y a 1h que Victor a été libéré. Nick lui demande s’il a parlé à Connie car celle-ci lui a dit avoir laissé le coffre ouvert suffisamment longtemps pour que quelqu’un y introduise de fausses preuves. Ronan rétorque que cela ne veut pas dire que Victor n’a rien mis de lui-même. Nick veut savoir quand il arrêtera d’importuner sa famille. Ronan rétorque qu’il arrêtera quand il aura résolu cette affaire et lui demande de qui de tous les suspects haïssait tellement Diane au point de la tuer.

Nikki apparaît à l’écran. Elle est entrain de voir son verre d’alcool. Nick pensait-il à sa mère ?

Aux Caraïbes, grâce à Internet, Ashley sait que Victor a été arrêté. Elle essaye de joindre Abby mais n’y arrive pas.  Ils sont soulagés de ne pas avoir Malloy sur le dos. Ashley regrette d’avoir un moment soupçonné son mari d’être l’assassin de Diane. Ils préfèrent ne plus en parler.
Tucker : « tout ça est derrière nous »
Ashley : « oui ! Je sais que tu es incapable de faire une chose pareille. Je vais essayer de joindre encore Abby »

Au poste de Police, Ronan redemande à Nick s’il connaît quelqu’un en dehors de la liste des suspects qui détestait Diane au point de vouloir la tuer. Nick promet de venir le lui dire s’il a quelque chose et s’en va.

Une fois seul, Ronan rouvre la boite contenant les pièces à conviction, principalement, le coussin brodé représentant des escarpins rouges. Ronan Malloy est sur le point de rajouter   Nikki Newman à sa liste de suspects.

Pendant ce temps, au ranch, Nikki a nettoyé les traces de son « crime » : le verre est nettoyé ; une couche de spray mentholé dans le bouche et le tour est joué ! Justement, elle entend son prénom : « Nikki ? » Elle se retourne, Victor vient de rentrer à la maison

Partager cet article

23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 23:17

Au Manoir Chancellor, tout le monde est surpris de voir Victoria et William arriver.
Jill : " Billy ! Je savais que tu reviendrais "
Esther : " Dee-Dee est enfin avec son papa "
Murphy : " oui "
William s’installe sur un siège. Délia lui demande où il était passé. Il se contente de répondre qu’il était très loin mais qu’il n’y avait pas un jour qui passe sans qu’il ne pense à elle.


Victor décide qu’il est temps de partir : " Joyeuse Thanksgiving à tout le monde "

­


William et Délia sont très heureux de se retrouver. Jill vient enfin serrer son fils dans ses bras. Il lui dit qu’il a entendu parler de son voyage. C’était inconscient de leur part d’aller là-bas mais merci tout de même. Katherine invite tout le monde à aller à table. William est d’accord à condition que sa fille reste sur ses genoux.

Quelques instants plus tard, ils reviennent tous au salon. Jill et William félicitent Esther pour son repas. Il remarque que sa fille est fatiguée. Chloé veut que Délia monte se coucher mais la petite dit d’une petite voix : " je veux rester avec Papa "
William demande à sa fille d’écouter sa mère et promet qu’il sera là demain, le lendemain et le jour d’après. Chloé n’a pas l’air contente de l’entendre dire ça. William dit au revoir à sa fille. Esther prend l’enfant et avant de monter Chloé avertit William qu’ils vont discuter plus tard parce qu’elle est au courant de tout puisque Kevin lui a tout raconté. Ensuite, elle monte.
Kevin : " je pense que c’était sa façon de te dire Bienvenue à la maison "
Victoria sait qu’il faudra beaucoup de temps pour que Chloé pardonne à William.

Maintenant que Délia est montée, Katherine et Jill demandent à William de leur fournir des explications concernant son absence. Victoria répond à la place de son mari en évoquant le voyage qu’elle a faite avec Jill en Birmanie. Tout le monde est surpris qu’elles soient allées dans ce pays aussi dangereux. William explique qu’il s’est retrouvé emprisonné là-bas mais c’était un piège. Jill explique que son fils a été arrêté pour possession de drogue alors que c’était totalement faux. Tous sont soulagés que l’histoire se termine bien. William annonce qu’il est temps pour lui de rentrer à la maison avec sa femme. Kevin les raccompagne à la porte pour s’excuser auprès de William d’avoir tout raconter à Chloé. Toutefois, il précise que même si au début, elle était furieuse, elle a finit par lui pardonner ce qui veut dire qu’elle peut également pardonner à William. Victoria est de cet avis.
Kevin ajoute que Chloé n’est pas prête à pardonner à Victor. Victoria peut très bien le comprendre. Mal à l’aise, William préfère mettre un terme à la conversation malheureusement pour lui, ce n’est pas terminé car sa femme tient à aller voir son père.
Victoria : « Billy, faut que je le fasse »
Il propose de l’accompagner, elle refuse catégoriquement et promet qu’ils se retrouveront tout à l’heure à la maison.

Avery rentre au Gloworm et s’installe à une table. Elle appelle à la maison et parle avec son père. Il lui dit qu’il va bien et de son côté, elle lui dit qu’elle travaille sur une affaire très importante pour elle. Le papa doit lui demander si elle a vu Phyllis. Avery répond que non : " Je t'aime aussi. Bye ".
Pendant ce temps au néon écarlate, Phyllis joue avec sa petite-fille
Ronan rentre et est surpris de la voir : " Je ne m'attendais pas à te voir ici aujourd'hui "
Phyllis : " et bien, je suppose que tu es vraiment chanceux "
Ils évoquent leurs projets pour la soirée. Ronan lui demande si elle passe la fête en compagnie de ses enfants. NON Parce que Daniel est allé voir son père et que Summer est partie avec Nick voir Sharon et Faith au Nouveau-Mexique.
Ronan : " et bien, je vois que quelqu’un est heureux de t’avoir pour elle toute seule "
Phyllis répond qu’hélas, la journée aurait été parfaite mais elle doit amener Lucy au pénitencier voir Daisy tout ça à cause d’Avery : " et toi, tu as des projets ? "
Ronan répond qu’il passera la soirée dans son bureau à bosser sur ses dossiers en particulier sur celui de Diane Jenkins : " oui, je sais ! Thanksgiving, ce n’est pas mon truc "
Phyllis : " moi non, Thanksgiving ce n’est pas mon truc non plus…peut être qu’on devrait fêter ça ensemble. Qu’en penses-tu ? " Il accepte.
Adam arrive à la résidence Macmillan : " y a quelqu’un ? "
Myrna/Patty : " je suis ici ? "
Adam demande à Myrna/Patty  pourquoi, elle l’a appelé. Il s’approche et dès qu’il voit Jack et Geneviève inconscients, il prend peur : " qu’est ce que tu leur as fait ? "
Elle répond qu’elle a mis un truc spécial dans le sauce : " oh ne t’inquiète pas, ils ne peuvent pas nous entendre ? "
Adam lui reproche d’avoir utilisé des médicaments. Ce n’est pas une bonne idée car on pourrait retrouver leurs traces. Myrna/Patty  lui demande de l’aider à séparer le couple. Il refuse catégoriquement de le faire et lui ordonne une nouvelle fois de quitter Génoa City. Myrna/Patty  lui rappelle qu’il n’est pas en position de la menacer. Cette fois-ci, Adam ne se laisse pas faire. Il propose d’appeler lui-même la Police afin que celle-ci les écoutent chacun leur tour. Il ajoute que Ronan Malloy est devenu un ami et il croit que celui-ci le croira plus qu’elle.
Myrna/Patty : " il ne sait pas encore ce que je sais "
Adam l’encourage à aller dire ce qu’elle sait car il n’a rien à se reprocher : " je suis libre parce que la Police n’a rien sur moi et sur toi non plus… "
Patty continue à lui tenir tête. Du coup, il prend son portable pour appeler la Police. Elle lui demande d’arrêter et accepte de partir. Adam en doute.
Myrna/Patty : " je te le jure sur l’âme de Kitty "  :0036: Kitty est le chat empaillé de Myrna/Patty .

Seul dans son bureau, Victor appelle Nikki mais il tombe sur son répondeur. D’une voix très triste, il la supplie de le rappeler puis raccroche. En ce jour de fête, le Grand Victor Newman est seul malgré son immense fortune.

A la résidence Macmillan, Jack et Geneviève se réveillent. Tous les deux sont surpris de s’être endormis. Ils avouent avoir fait un rêve étrange : il y avait d’autres personnes dans la pièce avec eux…C’est si bizarre qu’ils préfèrent mettre ça sur le compte du champagne.

Chez Newman Entreprises, l’ascenseur s’ouvre sur une femme de ménage qui pousse une poubelle. Enfin, c’est ce qu’on apparence quelqu’un croirait s’il rencontre Myrna/Patty puisqu’elle a revêtue l’attirail de la bonne employée : tenue rose-blanc, masque chirurgical, gant. Myrna/Patty rentre dans le bureau d’Adam pour y déposer dans un tiroir un porte-seringue. Elle sort de là toute fière d’elle.

Phyllis et Ronan sont toujours au néon écarlate à planifier leur soirée lorsque le portable de l’inspecteur sonne. C’est Myrna/Patty qui lui annonce qu’il y a une preuve matérielle relative au meurtre de Diane Jenkins dans les bureaux de Newman Entreprises puis raccroche.

Ronan est interloqué ce que ne manque pas remarquer Phyllis alors elle lui demande ce qui se passe. Il se contente de répondre que leur soirée est annulée car il doit finalement bosser. Ce n’est que partie remise. Il s’en va.

Chez les Abbott Jr, William reçoit son grand-frère : « tu as eu mon message ? »
Jack : « oui j’ai bien eu ton message et je n’ai jamais été aussi heureux de recevoir un message »
Jack : « tu es au courant pour Délia ? » OUI Il vient de la voir.  Jack précise que Délia n’a pas cessé de chercher son père. William promet de ne plus jamais quitter son enfant. Jack veut des réponses. Pourquoi William est parti sans donner de nouvelles. Pas même un mail, ou un texto ou encore moins un appel. William promet de répondre à ses questions au moment voulu mais pour le moment, il veut profiter de ses retrouvailles avec sa femme. Concernant Ashley, Traci et Abby, William se chargera lui-même de les appeler.
Jack accepte d’être patient et le laisse.

Pendant ce temps, au ranch Newman, Victoria confronte son père. Comment a-t-il pu sciemment tenir son mari écarté d’elle et de Délia. Victor répond que c’est parce qu’il a eu la preuve que William n’était qu’un mauvais mari et  père. Victoria n’arrive pas à croire que son père lui a menti pendant de long mois.
Victor : « j’essayais de te protéger ! »
Victoria : « me protéger ? Je n’avais pas besoin de ta protection, j’avais besoin de mon mari ! »
Victor : « Billy Abbott »
Victoria : « et Délia  avait besoin de son père ! »
Victor rappelle à sa fille que son cher mari a abandonné de lui-même sa femme et son enfant. Il est certain que William le fera une nouvelle fois, c’est pourquoi, il a voulu l’épargner une autre souffrance. Victoria jure que son mari ne fuira plus jamais parce qu’elle lui donnera une raison pour ne pas le faire.
Victor : « peux-tu m’écouter un moment ? »
Victoria refuse de l’écouter et jure que plus jamais, il ne réussira à les séparer. Victor est certain qu’ils se sépareront au vu de ce que William a fait en Birmanie. A ce propos, il est certain que son cher gendre n’a pas dit un mot à ce sujet. Elle refuse de rester là à l’entendre calomnier son mari. Victor croit qu’au contraire, elle a peur d’être confronté à la vérité. C’est alors qu’elle lui parle de la fille de la plage. OUI Elle est au courant et ça ne lui pose aucun problème. Ils se disputent. Victor se fâche quand sa fille dit qu’il a tourné le dos à Nikki et à chacun d’entre eux. Comment peut-elle affirmer une chose pareille ? Il lui rappelle que Nikki a eu une aventure avec un barman ce qui l’a fait replongée dans l’alcool. C’est lui qui l’a amené en cure de désintoxication. Quand à eux, ses enfants, ils ont obtenu 500 millions de dollars. Que doit-il faire de plus pour s’occuper d’eux ? Elle répond qu’il doit la laisser aimer son mari. Il refuse. C’est un dialogue de sourd, elle lui annonce qu’elle démissionne de son poste chez Newman Entreprises. C’est fini entre eux et cette fois pour de bon.
Victor : « Victoria, tu commets une terrible erreur »

Trop tard, elle est partie en claquant la porte.

Au Pénitencier, la visite entre Lucy et Daisy vient de se terminer. Phyllis a hâte de rentrer à la maison avec elle regarder un match et manger sa dinde.

Avery arrive : « Bonjour Lucy »

Phyllis ne veut pas que sa sœur profite de cet instant là car l’heure de visite est terminée. Elle veut s’en aller lorsqu’une gardienne vient leur dire qu’une gardienne vient de perdre son badge alors personne ne rentre ni ne sort de l’établissement tant que celui-ci n’est pas retrouvé. Avery et Phyllis ne sont pas contentes de se retrouver coincer ensemble.

Elles s’assoient. Avery finit par engager la conversation en disant à sa grand-sœur que tout à l’heure, elle a parlé à leur père mais Phyllis n’a pas de soucis à se faire, elle n’a pas dit qu’elles se sont vus. Phyllis ne comprend pas pourquoi sa sœur lui en veut tant car ce n’est pas elle la criminelle, ni la manipulatrice, c’est leur père. Avery reproche à sa sœur d’avoir abandonnée leur famille au moment où ils avaient tous besoin de se serrer les coudes. Les larmes aux yeux, Phyllis tente de lui expliquer qu’elle n’est pas partie de son plein gré mais ils l’ont poussé à partir. Avery refuse de comprendre et lui demande si elle réalise le nombre de Thanksgiving, la famille a passé sans elle. Où était-elle lorsqu’ils passaient cette fête à la prison pour tenir compagnie à leur père ?
Phyllis répond qu’elle est partie pour se construire. Avery lui reproche d’être partie parce qu’elle avait honte de leur père et leur mère. Phyllis l’admet. Elle a honte de leurs parents parce que contrairement à Avery, elle connaît la vérité. Avery lui demande comment, elle réagirait si Lucy, ou Summer ou Daniel la laissait tomber.
Phyllis : « oh ces gens ont fait beaucoup plus que me laisser tomber. Ils ont fait beaucoup plus que ça… » Elle supplie sa sœur de faire appel à sa raison et son intelligence d’avocat pour comprendre que leur père n’est pas ce qu’il prétend être. Elle lui demande également si elle a lu les transcriptions du procès. OUI Si tel est le cas, est-elle sincèrement la seule méchante ?
Emue, Avery répond que Phyllis était la seule dont elle avait besoin.
Phyllis : « moi aussi j’avais besoin de toi …tu crois toujours qu’il est innocent ?»
Avery : « non ! Non ! Je pense qu’il l’a fait »
Phyllis lui demande si ça veut dire que leur relation peut évoluer.

La gardienne revient pour leur dire que tout est rentré dans l’ordre. Les visiteurs sont libres de partir.

Phyllis propose à Avery de l’attendre mais celle-ci trop bouleversée préfère s’en aller : « dites à ma cliente que je reviendrai la voir plus tard »

Chez Newman Entreprises, muni d’un mandat de perquisition, accompagné de plusieurs de ses collègues, Ronan est prêt à perquisitionner les bureaux des membres de la famille  Newman.  

Pendant ce temps, au parking, Myrna/Patty chantonne : « pas de cellule pour moi mais une pour toi »

Quand elle entend quelqu’un arriver derrière elle : « Woof Woof »

Elle sursaute et cache son visage avec son écharpe. C’est Adam. Il lui dit qu’il n’a pas cru un instant qu’elle allait quitter la ville, c’est pourquoi, il l’a suivi et a vu tout ce qu’elle a fait : « les flics sont là comme tu le voulais malheureusement, je ne crois que les choses vont tournées comme tu l’avais prévu »

Dans son salon, Geneviève boit tranquillement son thé lorsqu’elle aperçoit une chatte se balader dans son salon.  Elle le prend dans ses bras : «d’où viens-tu ? Oh que tu es jolie ! Je dois avoir laissé une fenêtre ouverte »

Au Manoir Chancellor, Kevin supplie Chloé de ne pas laisser le retour de Billy gâcher leur fête. Elle accepte.

Au salon, Jill, Murphy et Katherine sont heureux de savoir que chaque membre de la famille est en bonne santé ou en sécurité.

Victoria est rentrée chez elle et a raconté tout ce qui s’est passé au ranch à son mari. Il est surpris d’apprendre qu’elle a démissionnée. OUI Vicki ne veut plus que son père contrôle sa vie. Ils changent de sujet. William retire le tableau qui était au dessus de la cheminée pour mettre le portrait du couple qu’il avait fait faire. C’est une photo d’eux datant d’halloween de l’année dernière. Elle est déguisée en Bug Bunny rouge et lui en Hugh Hefner, le patron de Play-boy.
Victoria admire le portrait et fait un commentaire : « jolies  fesses »
Il éclate de rire et ils s’embrassent.

Geneviève est surprise de voir Jack revenir car elle croyait qu’il allait fêter le retour de son petit frère. Jack explique que son frère voulait rester seul avec sa femme et lui voulait être seul avec elle. Ils sont sur le point de s’embrasser lorsque le chat attire leur attention. Jack lui demande d’où il vient. Elle l’ignore. Jack avoue qu’il n’est pas « trop chat » mais si elle veut le garder, libre à elle de le faire.

Au même moment dans le parking de Newman Entreprises, Adam avoue à Patty qu’il a découvert ce qu’elle a déposé dans son bureau et grâce aux caméras de vidéo surveillance du bâtiment, il a su en temps et en heure quand Ronan et son équipe sont entrés dans l’immeuble.

On plonge dans les pensées d’Adam. Le téléspectateur peut le voir retrouver le porte-monnaie de Diane et entrer dans le bureau de son père pour le cacher. Cependant, Connie, la secrétaire de son père entre. Il a juste le temps de se cacher. Elle ouvre le coffre-fort du bureau pour y remettre quelque chose. Adam a l’idée de faire sonner la ligne de téléphone sur le bureau de la secrétaire. Elle entend le téléphone sonner : « oh mon Dieu, j’espère que ce n’est pas le patron »

Elle sort pour répondre en laissant le coffre-fort ouvert. Il dépose le trousseau de seringue rapidement et sort du bureau, ni vu, ni connu.
 
Adam : « tu sais, le plan a toujours été de piéger mon père pour le meurtre de Diane. J’ignorai que tu allais m’aider de cette façon. Merci »

Pendant ce temps, dans le bureau de Victor Newman, Ronan a retrouvé dans le coffre-fort, le porte-seringue.

Victor arrive et demande ce qui se passe. Ronan lui montre le mandat de perquisition qui l’autorise à fouiller dans son bureau et lui demande ce que ce porte-seringue fait dans son coffre-fort. Victor refuse de parler sans la présence de son avocat. Ronan décide de le mettre en garde à vue.

Apparaissent à l’écran, le salon du ranch Newman, puis une valise et  des escarpins rouges, c’est Nikki : « Victor ? Je suis à la maison »



Jeudi 24 et Vendredi 25 novembre : pas de diffusion d’inédits sur CBS pour cause de Thanksgiving.

Partager cet article

22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 21:17

C’est le soir de Thanksgiving!

 

Cane attend Lily au Néon Ecarlate. Elle arrive et s’excuse d’être en retard. Il ne lui en veut pas. Elle lui demande comment s’est déroulé son voyage et s’il a été en mesure d’aider son ami. NON Pas autant qu’il espérait mais il ne regrette pas d’être parti car s’il ne l’avait pas fait, la situation aurait pu s’aggraver. Elle remarque qu’il a mal à la main droite. Il ment qu’il s’est coupé et lui demande de ne pas s’inquiéter. Ensuite, il propose qu’ils boivent un verre. Lily accepte à condition de ne pas rester trop longtemps car elle est attendue chez son père.

Cane : « ah oui, c’est Thanksgiving »

Lily : « tu avais oublié »

Cane : « oui j’avais oublié »

Lily : « je suppose que ta mère et toi vous n’avez rien prévu à faire ensemble ? » NON En effet, il ne passera pas cette célèbre fête américaine en famille et espère vivement que sa mère ne s’est pas mise dans les emmerdes.

 

OH s’il savait ! Mais au moins là, on ne peut pas dire que c’est la faute de Geneviève puisque celle-ci ignore qu’elle abrite une psychopathe chez elle.

 

Myrna/Patty annonce à sa patronne qu’elle a terminée de préparer le dîner mais qu’elle ne pas assurer le service puisqu’elle doit sortir. Geneviève est surpris parce qu’elle ne s’attendait pas à ce que sa bonne sorte : « je suis très contente pour vous. J’ignorais que vous aviez de la famille ici »

 

Myrna/Patty détourne la conversation en la félicitant à propos de la table qui est magnifiquement bien dressée. Geneviève la remercie et espère que Jack aimera. Avant de partir, Myrna/Patty lui dit qu’elle a préparée un « plat très spécial » pour eux.

 

Pendant ce temps là, Jack entre au Gloworm. Il est surpris de voir un homme, Angelo discuter avec des clients mais ne s’en formalise pas plus que ça. Dès qu’elle le voit, Gloria lui remet une bouteille de champagne venant de la réserve personnelle de Geneviève.

Jack : « c’est parfait ! Mettez-le sur mon ardoise »

 

Angelo l’entend et vient lui dire que la maison ne fait plus de crédit. Gênée, Gloria fait les présentations. Jack apprend que Gloria a un nouvel associé, Angelo Veneziano et ce dernier fait la connaissance de Jack Abbott, le PDG de Jabot Cosmétiques. Gloria met l’accent sur ce dernier détail. Angelo comprend que Jack n’aura aucune difficulté à régler son ardoise alors, il le laisse tranquille. Jackie s’en va.

 

Kevin arrive à ce moment là. Gloria est heureuse de le voir car elle ne s’attendait pas à le voir puisqu’il devait manger au Manoir Chancellor. Kevin lui annonce que Chloé et lui se sont disputés. Il dit ça au moment où arrive, toute la famille Baldwin au grand complet. Lauren et Gloria lui demandent ce qui se passe. Kevin répond que Chloé vient de découvrir qu’il n’est qu’un usurpateur. A part Michael, personne d’autre ne comprend à quoi, il fait allusion.

 

Au Manoir Chancellor, Jill et Esther se disputent au sujet de la couleur de la nappe à mettre sur la table. Esther veut la verte tandis que Jill, veut celle couleur Or. Jill l’emporte.

 

Chloé est assise derrière, plongée dans ses pensées. Katherine lui demande si quelque chose l’a tracasse. Chloé répond d’un ton laconique que sa fille est rentrée à la maison en bonne santé, alors tout va bien. Kay sent qu’il y a autre chose. Chloé finit part avouer qu’hier, Kevin lui a donné une nouvelle qui s’apparente à une bombe.

 

A l’hôtel, à New-York, Victoria se réveille dès que la porte s’ouvre. William était en bas. Les vols ont repris, ils ont deux places sur le prochain à destination de Génoa City. Elle est surprise qu’il veuille y aller si vite. Il lui dit qu’il ne veut plus être séparé un jour de plus de sa fille et la première chose qu’il va faire dès qu’ils atterrissent, c’est aller la voir. Victoria ajoute qu’elle ira trouver son père pour lui dire ses 4 vérités.

 

Au même moment, Victor est tout seul dans son bureau. Il reste pensif un moment puis saisit le téléphone pour appeler Nikki mais il tombe sur son répondeur alors, il lui laisse un message où il lui dit qu’elle lui manque terriblement.

 

A l’appartement des Winters, Neil joue avec son fils. (Ils ont changé de bébé). Il lui dit que lorsqu’il sera grand, il ira à l’université de Stanford. Le bébé sourit.

 

Sofia les rejoint. Elle est attendrie de les voir ainsi : « il aime être dans tes bras…Il doit s’y sentir en sécurité »

 

Tout va bien sauf lorsque Sofia rappelle à Neil qu’ils sont fiancés. Il en perd son sourire. C’est évident qu’il a des doutes sur ce mariage alors que Sofia nage en plein bonheur.

 

Harmony prend un café sur le patio du Néon Ecarlate, lorsqu’elle voit son fils entrer : « Bonjour Devon ! Joyeuse Thanksgiving »

Devon : « Joyeuse Thanksgiving Maman »

Harmony : « vas-tu passer la fête en famille ? »

Devon : « tu veux parler de Neil et Lily ? »

Harmony : « effectivement »

Devon confirme qu’il passera la fête avec sa famille. Elle lui dit qu’elle sera chez Katherine. Il aimerait savoir jusqu’à quand, elle compte  aller avec cette « amitié ». Harmony comprend qu’il croit qu’elle s’est liée d’amitié avec Mme Chancellor juste pour faire qu’elle fassent pression sur lui.  Elle lui explique que la concernant, elle a n’a nullement l’intention de lui mettre la pression et ajoute que tout à l’heure, elle voulait juste le saluer. Bouleversée, Harmony lui souhaite de passer une bonne soirée et s’en va.

 

Devon est bien embêté !

 

A l’intérieur, Lily raconte à Cane un truc sur les jumeaux.

Cane : « tu sais, je pensais que tu serais en colère contre moi »

Lily : « pourquoi ? » parce qu’il est parti sans lui donner la raison de son voyage. Elle lui rappelle qu’il lui avait dit que ce serai important

Cane : « et tu m’as fait confiance »

Lily : « parce que je sais que tu es un type bien, Cane »

Il lui tient délicatement la main. Secondes de silence puis, il décide de la laisser aller chez son père. Elle l’invite à se joindre à eux car l’idée même de le savoir seul, lui serait insupportable. Il sourit.

 

Au Manoir Chancellor, Chloé s’excuse auprès de Katherine parce qu’elle ne lui dit pas tout. Kay dit comprendre et lui donne quelques conseils. OUI Kevin a commis une erreur, mais elle sait aussi que Kevin a bon cœur et il l’adore. Ses mauvais choix n’ont-ils pas été remplis de bonnes intentions ? « Ai-je tort ? »

Chloé : « non, vous n’avez pas tort »

Kay lui conseille de réfléchir sur cela.

 

Au Gloworm, Gloria ne comprend pas comment, Chloé peut être fâchée contre son fils alors qu’elle n’a pas la malchance d’avoir un homme tel que Jeffrey. Bouleversée, elle les laisse. Lauren dit aux deux frères qu’elle et Fen vont s’assurer que Glo va bien.

 

Dès qu’ils sont seuls, Michael demande à son frère si Chloé est au courant à propos de William.

Kevin : « oui, je lui ai tout dit »

Michael : « Oh my God ! Oh my God ! »

Kevin l’assure que Chloé ne révèlera le secret à personne mais il fallait qu’il parle. Peu importe ce que William a fait, il trouve que le comportement de Victor n’est pas justifiable : « cet homme est un sadique ! »

 

Ils entendent Victor dit : « ah oui ? »

 

Michael demande à son frère d’aller voir Gloria. Dès que Kevin est parti, il dit à Victor que ce n’était pas une bonne idée d’associer son frère à son plan. Victor estime que tout est de la faute de Billy Abbott.

 

Victoria et William sont dans l’avion à destination de Génoa City. Elle termine une conversation téléphonique avec son fils.

Billy : « comment va Reed ? »

Victoria répond que son fils va bien mais puisque c’est les vacances, elle lui manque beaucoup. En parlant  de son fils, ils en viennent à parler de Délia. Victoria trouve écœurant que son père ait séparé sciemment, Délia de son père. Il va voir ce qu’il va voir. William lui demande de ne pas trop être trop dure avec son père. Elle est surprise. Il lui explique qu’en Birmanie, il y avait une fille. Vicki n’est pas certaine de vouloir en savoir davantage. Lui non plus.

Victoria : « est ce que tu l’aimes ? »

William : « Bon dieu, non ! »

Si tel est le cas, Victoria choisit de ne pas l’écouter. . Il jure qu’il n’y qu’avec elle qu’il veut faire sa vie. A ce propose, il aimerait lui offrir un beau cadeau dès qu’ils seront rentrés à la maison.

Victoria : « tu veux dire chez moi ? » OUI Elle le prévient qu’elle a un chien. Il avoue qu’il est déjà au courant qu’il a bien sympathisé avec le chien quand il était à l’intérieur de la maison au moment où elle y était avec Sam. Elle lui répète a quel point elle aime. Ils s’embrassent.

 

Au Manoir Chancellor, la table est dressée. Jill est fière de son choix.

 

Chloé vient demander à sa mère si elle peut garder un œil sur sa fille pendant quelques temps. Esther accepte. Chloé promet de revenir au plus vite et lui demande de rajouter un couvert pour Kevin.

 

Après son départ, Jill fait les comptes : ils seront 6. Murphy lui rappelle qu’elle a oubliée Harmony. Jill reproche à Katherine d’avoir invitée cette femme.

Murphy : « elle est une invitée dans notre maison »

Kay : « et elle est la mère de Devon »

Jill : « et jusqu’à très récemment, une accro au crack »

 

Ils remarquent tous qu’Harmony est revenue. Celle-ci demande si elle peut aider à faire quelque chose. NON Murphy l’entraîne boire du thé au salon.

 

Katherine demande à Jill si elle peut refreiner sa jalousie le temps d’une soirée.

Jill : « ma jalousie ? » OUI Kay a remarque qu’à chaque fois qu’elle porte une attention à quelque d’autre que Jill, celle-ci se montre jalouse : « pour l’amour du ciel, Jill, tu es une adulte ! »

 

Quelques instants plus tard, on les retrouve entrain de continuer à faire la table. Jill dit à Kay qu’elle n’est pas jalouse, elle trouve seulement déplacée qu’elle aide cette femme.

 

Harmony rentre dans la salle à manger avec un pichet d’eau. La tension est si palpable qu’elle décide de partir chercher le beurrier. Kay rappelle à Jill qu’elle ne lui avait pas demandé son avis quand elle a fait venir Colin chez elles. Jill refuse de parler de Colin et critique une nouvelle fois Harmony. Rebelote, celle-ci se pointe. Elle finit par prendre la décision de s’en aller. Jill lui demande si elle a peur de sombrer dans l’alcool. Harmony rétorque qu’elle aimerait en ce jour de fête être là où l’ambiance sera plus chaleureuse.

 

Devon est arrivé chez son père. Il est admiratif de voir comment, Sofia est mère poule avec Moïse. Neil comprend qu’il pense à sa mère. Devon avoue que c’est le cas : « je l’ai rencontré tout à l’heure »

Sofia : « oh c’est vrai. Tu aurais pu l’inviter à se joindre à nous ? »

Neil fait signe que non. Devon assure que ça ne le dérange pas. De toute façon, sa mère mange chez Katherine. Neil croit à un traquenard.

 

On sonne à la porte, c’est Lily, Cane et les enfants. Neil n’est pas très heureux de voir son ex-gendre qu’il lui sert la main un peu fort. Cane a mal mais ne se plaint pas.

 

Les femmes vont coucher les enfants.

 

Neil sert des bières à Devon et Cane et en profite pour demander à ce dernier pourquoi, il ne passe pas la fête en compagnie de sa famille.

 

Cane rétorque que c’est le cas. Lily fait comprendre à son père qu’il doit lâcher Cane. Sofia décide qu’il est temps d’annoncer la bonne nouvelle. Mal à l’aise, Neil dit à ses enfants et Cane que lui et Sofia viennent de se fiancer. Devon et Lily n’ont pas l’air très ravis.

 

Jack est arrivé chez sa petite-amie. Elle l’informe que Myrna/Patty n’est pas là. Il est surpris mais Geneviève croit que Myrna/Patty n’a pas voulue rester pour ne pas être la 3e roue du carrosse. Quoiqu’il en soit, ils sont prêts à faire honneur à son repas. Ils s’embrassent en ignorant que Myrna/Patty les espionne à travers la fenêtre.

 

Le couple s’installe à table. Le repas est un délice. Il lui raconte des anecdotes de Thanksgiving du temps où son père était en vie. Geneviève avoue qu’elle est impressionnée par John Abbott qui a réussi à élevé seul 3 enfants et diriger en même temps une grande entreprise. Ensuite, elle lui demande pourquoi, il ne parle pas de ses anciens mariages. Il répond tristement que c’est parce l’issue n’a jamais été heureuse. Geneviève avoue qu’elle sait pour Phyllis et Sharon. La première, elle l’a déjà rencontrée et ce qu’elle sait sur Sharon, c’est ce qu’elle a lit dans les journaux. Il lui parle de sa première épouse Patty.

Geneviève : « elle vit toujours à Génoa City ? »

Jack répond que personne ne sait où est Patty et que celle-ci est une malade mentale car elle a du mal à faire la différence entre ses désirs et la réalité.

 

Myrna/Patty continue à les espionner.

 

Au Gloworm, Angélina est arrivée : « cette chemise est fantastique sur toi » dit-elle à Kevin.

Kevin « euh merci. Tu es venu voir Devon »

Angelo « oh je lui ai donné un jour de congé »

Angélina : « il viendra tout à l’heure pour le spectacle »

Kevin : « le spectacle ? »

Angelo : « Angie va chanter pour nous »

Kevin : « oh génial ! »

Angelina : « tu vas adorer »

 

Il en doute très très fortement mais se garde bien de le lui dire.

 

Gloria s’approche d’eux pour demander à son fils quelle est la raison pour laquelle, il s’est disputé avec Chloé

 

Angélina saute sur l’occasion : « toi et la fashionista vous vous êtes disputés ? »

Kevin précise qu’ils ont eu seulement un léger désaccord.

Lauren et Gloria n’y croient pas une seconde.

 

Un peu plus loin, Victor annonce à Michael que William sera bientôt de retour à Génoa City. Michael est surpris puisque Victor avait envoyé Billy au fin fond du monde. Victor lui dit qu’à l’aéroport de New-York, William a échappé à la surveillance de Tank. Michael remarque que Victor n’est pas en colère. Il réalise que Victor a laissé William en liberté alors, il demande pourquoi, il a fait ça. Victor explique que ça lui faisait mal au cœur de voir Délia réclamer sans cesse son père. Il suppose que William et Victoria sont de nouveau réunion cependant, il sait que ce n’est que temporaire. Michael aimerait savoir pourquoi, il est si sur de lui. Victor explique que si Billy n’a pas assez de bon sens pour mettre fin à cette relation, il le fera pour lui parce que Billy n’est qu’un salaud d’égoïste.

 

Lauren s’approche d’eux et salue Victor. Elle lui demande également s’il compte passer Thanksgiving en famille. Hélas, non ! Elle l’invite à se joindre à eux mais il refuse. Avant de partir, il leur souhaite bonne fête et s’en va.

 

Un peu plus loin, Angelina montre des photos d’elle en bikini prises sur son téléphone portable quand Chloé arrive : « excuse-moi. T’es bouché ou quoi, on t’a dit qu’il est fiancé ? »

Angie : aux dernières nouvelles, non »

Chloé lui demande de bien l’écouter : Kevin est pris et surtout, il n’est pas intéressé par elle. Qu’elle aille se chercher un autre homme. Du vent !

 

A contrecœur, Angie les laisse.

 

Kevin demande à Chloé si ça veut dire qu’il est pardonné ?

 

Chloé : « lis sur mes lèvres » et elle l’embrasse passionnément.

 

Angelo dit au Baldwin que leur fils a un don particulier pour la cuisine. Ensuite, il demande à Chloé s’ils auront la joie de voir sa file.

 

Chloé : « oh ! Elle est encore sou quarantaine »

Lauren demande si cela veut dire que Délia dînera seule dans sa chambre. NON Chloé l’amènera un peu en bas. En parlant de ça, elle se rend compte qu’ils doivent y aller. Ils partent sous les yeux peinés d’Angie. Son père la prend dans ses bras pour la réconforter. Angelo décide d’appeler Devon afin qu’elle fasse sa prestation.

 

En les voyant s’éloigner, Michael dit à sa femme qu’il est heureux qu’elle soit la seule personne saine d’esprit dans cette pièce. Ils s’embrassent.

 

A l’appartement des Winters, tout le monde à manger. Cane et Sofia débarrassent pendant que Neil et ses enfants boivent du thé. Lily en profite pour dire à son père que l’annonce de ses fiançailles est une surprise. Il lui dit que Sofia et lui en parlaient depuis un moment.

Devon : « de qui vient l’idée ? »

Neil : « de moi ? »

Lily « ah bon ? »

Devon rappelle à son père qu’il peut être un père à part entière pour Moïse sans épouser sa mère. Neil le sait mais maintient que ce mariage est une bonne chose. Devon en doute car si Neil vient un jour à regrette cette décision, le premier qui en souffrira c’est Moïse.

 

Son portable, sonne.

 

Lily demande à son frère si c’est Angelo. OUI Il ne peut plus repousser l’échéance, alors, il y va : « dites au revoir à Sofia et Cane » Ils se disent au revoir. Après son départ, Lily dit à son père que Devon a raison : il ne doit pas se marier pour de mauvaises raisons parce que si c’est le cas, il court à l’échec.

 

Cane et Sofia les rejoignent. Cane demande à Sofia s’ils ont déjà fixés une date pour le mariage.

Sofia : « pas encore »

Bouleversé, Neil décide de sortir acheter le dessert. Il embrasse Sofia sur la joue. Celle-ci le regarde partir ensuite, elle demande à Lily si Neil va bien. OUI

 

Kevin et Chloé sont arrivés au Manoir Chancellor. Murphy est content de les voir car ils allaient se mettre à table. Chloé veut apporter une assiette à sa fille. Murphy la prévient que Jill et Katherine se disputent déjà ce « privilège ». Avant qu’elle n’y aille, Kevin tient à la prévenir qu’il ne faut pas qu’elle s’en prenne à Victor sinon, il pourra le faire payer à William.

Chloé : « ce serait génial »

Kevin : « oui mais les seules personnes qui en souffriront sont Délia et Victoria »

 

Esther arrive et annonce à Murphy que Monsieur Newman est là.

 

Victor apparaît : « Bonsoir Murphy « 

Murphy : « Victor ! Joyeuse Thanksgiving »

Victor : « désolé d’être en retard » et en s’adressant à Chloé, il dit : «  Ravi de vous voir »

Murphy « oh pas de problème. Kevin et Chloé viennent d’arriver »

Victor : « ah oui ? Comment va Délia ? »

Chloé : « son père lui manque »

Victor annonce qu’un petit doigt lui a dit que William ne devrait pas tarder à rentrer à la maison.

 

A la résidence Macmillan, Jack et Geneviève se lèvent de table. Il est ravi car le dîner a été très succulent : « tu diras à Myrna que le dîner était délicieux »

 

Soudain, tous les deux se sentent faibles. Ils décident de s’assoupir sur le canapé et dorment quelques secondes plus tard à poings fermés. Geneviève s’est assoupie sur Jack

 

Myrna/Patty rentre tout de suite après. Elle enlève sans ménagement Geneviève sur Jack : « ôtes tes mains sur lui. Il est à moi » Elle approche amoureusement son visage sur celui de Jack : » Bonjour Jack » FLIPPANT

 

Au Néon écarlate, Neil entre par la porte du patio où Harmony parle à un mec qui a une allure peu recommandable. Il lui lance une pique parce qu’il croit qu’elle est entrain d’acheter de la coke et va au bar. Elle le suit pour lui dire qu’elle n’a pas honte de parler à un drogué parce que c’est la première personne de la journée qui ne l’a pas jugé.

Neil : « c’est parce qu’il ne te connaît pas aussi bien que nous »

Harmony se demande pourquoi il est si condescendant. Au lieu de tirer des conclusions hâtives, il aurait pu lui demander ce qu’ils faisaient. Il ne l’a pas fait mais elle va lui dire. Elle racontait à cet homme qu’il peut s’en sortir parce qu’elle a réussi. Cependant, elle se dit qu’elle aurait du ajouter que peu importe les efforts qu’on fait pour se sortir du mauvais pas, il y a toujours certaines personnes qui vous regarderont de haut même si leur vie n’a rien à envier à la vôtre. Et toc ! Sur ces mots, elle s’en va.

 

Devon arrive au Gloworm. Tout le monde est attablé. Il veut repartir mais Angelina refuse car elle se dit que tout le monde a hâte de l’entendre chanter.

 

Angelo murmure à Gloria qu’il sait que Jeffrey lui manque mais elle ne devrait pas perdre son temps pour cet homme. Elle est si belle.

 

Gloria : « c’est très gentil Angelo »

 

Angelo se lève pour annoncer à tout le monde qu’Angelina va chanter une chanson que Devon a écrite spécialement pour elle.

 

Angélina commence à chanter d’une voix totalement abrutissante. Les adultes se montrent polis. Fenmore a si mal aux oreilles qu’il les cache avec ses mains. Quand sa mère s’en rend compte, elle les lui enlève. Il faut rester poli, voyons !

 

Et puis tout à coup, l’actrice Diana DeGarmo alias Angélina se met à chanter normalement. Dans la réalité, l’actrice a une belle voix de divas.

 

Angelo en a les larmes aux yeux.

 

J’ai l’impression qu’au vu du plan de scène. (Il y a un zoom sur Angelo), les scénaristes nous laissent entrevoir comment il entend sa fille chanter car dans la fiction, Angélina continue à chanter faux, la chanson "Find My Way Back Home" écrite par le parolier du soap, David Kurtz.

 

Je vous laisse juger. Voici la vidéo :

 

Des images commencent à défiler :

 

Sofia est toujours avec Cane et Lily. Elle les regarde avec envie. Ils ont une telle complicité. Chose qu’elle n’aura sans doute pas avec Neil ;

 Patty-a-drogue-Jack.jpg

Myrna/Patty profite de son « cadeau de Thanksgiving ». Elle câline et embrasse Jack qui est toujours dans les vapes. Geneviève également.

 

Kevin et Chloé amènent Délia au salon. Tout le monde est heureux de voir la petite fille.

 

La chanson chantée par Diana DeGarmo alias Angélina s’arrête au moment où la porte de la maison des Chancellor s’ouvre sur Victoria et William. Il entre en courant : « Il y a quelqu’un ? Où est ma fille ? Où est ma fille ? »

 

En voyant son père, Délia est folle de joie. William la prend dans ses bras : « tu m’as manquée ! Terriblement manquée ! Je suis à la maison et je n’irai nulle part »

 

Il dit ces dernières paroles en regardant Victor dans les yeux

Partager cet article

21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 21:12

Ashley et Tucker McCall sont partis directement en Lune de miel après leur mariage à Olivia-Traci-et-Sofia.jpgl’église de Génoa City. Les membres de la famille et les invités ont été invités par Jack au dans la maison familiale des Abbott pour célébrer l’événement. Jack porte un toast aux nouveaux mariés. Alors qu’ils passent une bonne soirée, ils ignorent qu’ils sont épiés par Myrna/Patty.

 

Abby, elle demande à Devon quelle est la raison qui l’a poussée à venir au mariage. Il lui explique que Neil l’a convaincu qu’il était inutile de rejeter son père biologique puisque ce dernier ne renoncera jamais à vouloir établir une relation avec lui. Abby lui dit qu’elle n’est pas une grande fan de Tucker mais ils doivent admettre que ce dernier a fait beaucoup d’efforts pour améliorer les choses entre eux. Il est temps pour tout le monde de partir. Olivia, Sofia et Devon partent ensemble. Traci et Abby vont chez cette dernière chercher ses bagages avant d’aller à l’aéroport. Jack invite Geneviève à passer la nuit sur place puisqu’il est seul. Son fils est allé en vacances au ski avec la famille d’un copain. Myrna/Patty continue à les épier. Voir SON Jackie si proche de Geneviève fait monter sa psychose.

 

Neil a préféré suivre Harmony jusqu’ au néon écarlate afin de s’assurer qu’elle ne perturbera pas le mariage d’Ashley et de Tucker McCall. Harmony jure que ce n’était pas son intention mais il a du mal à la croire. Pour lui, même si elle a changé d’allure.( Et oui, faut dire qu’Harmony a une allure plus classe), pour lui, elle est toujours la même personne fourbe et calculatrice. Harmony rejette ces accusations et tente de lui expliquer qu’elle tient désormais à faire partie de la vie de son fils, maintenant qu’elle n’a plus aucune raison de vivre à Milwaukee. En effet, à cause de son dernier voyage à Génoa City, Harmony a été licenciée. Ils se disputent à propos de Devon. Neil lui rappelle qu’il est le père Devon vu qu’elle n’a aucuns droits sur lui. Euh ? ? ? Devon est adulte, non ?

Ils continuent à se disputer au moment où Sofia, Devon et Olivia arrivent.. Ils sont surpris de voir Harmony. Cette dernière salue Olivia qui lui rend à peine son " bonjour ". Harmony réussi tout de même à engager une toute petite conversation avec Sofia. Neil ne sait pas comment présenter Sofia mais il finit par dire que Sofia est la mère de son fils. Sofia et Harmony parlent " bébé ". Devon rappelle à sa mère qu’elle lui avait promis de ne pas interférer dans sa vie et il tient à ce qu’elle respecte sa promesse.

 

Chez Newman Entreprises, Adam rentre dans le bureau de son père. Ce dernier veut qu’il finalise une campagne publicitaire prévue pour le " Black Friday " (le Black Friday correspond au coup d'envoi des promotions de fin d'année, le jour qui suit Thanksgiving). Adam rappelle à son père que c’est le projet de Victoria et que par expérience, il sait qu’elle a horreur qu’il se saisisse de ses projets. En parlant de Victoria, il souligne qu’elle n’était pas présente à la réunion de ce matin. Quel manque de professionnalisme ! Victor rétorque que venant d’un homme qui a un casier judiciaire aussi long que son bras, c’est déplacé ! Il lui ordonne d’arrêter de critiquer sa sœur s’il ne veut pas avoir d’ennuis et de faire le travail qui lui ait demandé. Toutefois, il lui apprend que Victoria s’est absentée pour raisons personnelles.

 

Au Manoir Chancellor, Jill et Katherine accueillent Kevin. Jill remercie encore une fois Kevin d’avoir fait don de sa moelle osseuse à Délia. Mal à l’aise, il préfère monter rejoindre sa fiancée dans sa chambre. Chloé est heureuse de le voir et aimerait qu’ils parlent des préparatifs de leur mariage mais il refuse car il a un aveu à lui faire. Chloé apprend toute la vérité concernant la greffe de sa fille. Elle n’en revient pas que ce ne soit pas Kevin mais William qui soit le donneur et que tout ceci ait été orchestré par Victor Newman. Elle est très en colère contre lui mais aussi contre William car si ce dernier n’avait pas fait de conneries, Victor n’aurait pas eu matière à le faire chanter. Kevin implore son pardon. En larmes, elle lui demande de sortir. Il s’en va.

 

Jill rend visite à Jack pour lui dire que d’après sa source, William n’est pas en danger. Jack veut connaître l’identité de cette " source " mais elle refuse et s’en va voir Victor dans son bureau. Victor est très surpris de la voir car il ignorait qu’elles étaient rentrées. Jill répond qu’il n’y a qu’elle qui est rentrée. Victoria est restée à New-York. Il ne comprend pas. Jill lui explique qu’elle a bien proposer à Vicki de rentrer en premier mais puisqu’elles venaient d’apprendre que Délia était sortie de l’hôpital, Vicki a préféré que Jill rentre auprès de sa petite-fille. Il veut savoir combien de temps sa fille va rester là-bas. Jill l’ignore. Tout ce qu’elle sait c’est que tous les vols à destination de Génoa City ont été annulés. Victor l’invite à s’asseoir et de lui raconter tout ce qui s’est passé en Birmanie.

 

Pendant ce temps, dans la maison familiale des Abbott, Jack regrette de ne pas avoir pu aider son frère. Il décide d’attendre demain pour appeler ses sœurs. Geneviève part appeler Myrna/Patty pour l’avertir qu’elle ne rentrera pas ce soir.

 

Au même moment, Myrna/Patty est dans le parking de Newman Entreprises dissimulée sous un imperméable, un foulard et un grand chapeau.

 

Adam la rejoint. Il n’est pas content de la voir parce qu’il ne tient absolument pas à ce qu’on les voit ensemble. A ce titre, il lui ordonne de partir. Elle refuse et lui rappelle tout ce qu’elle a déjà fait pour lui. C’est son tour de l’aider. Il refuse et menace de la dénoncer aux autorités. Myrna/Patty lui déconseille de la menacer car elle détient des preuves contre lui de la nuit du meurtre de Diane que la Police ne soupçonne même pas. Adam s’adoucit. Myrna/Patty veut qu’il l’aide à séparer Geneviève et Jack.

 

A New-York, Victoria est contente de se retrouver dans les bras de son homme. Elle lui raconte l’épisode d’Halloween où elle avait vu un Père Noël l’embrasser. Elle aurait juré que c’était lui. William avoue qu’elle n’a pas rêvé, c’était bien lui. Elle n’arrive pas à croire qu’il était à Génoa City durant tout ce temps sans venir les voir directement, elle et Délia. Il répond qu’il est revenu parce que Délia avait besoin de lui : il est le donneur de Délia. Kevin n’a fait que le couvrir. Elle ne comprend toujours pas. Il répond qu’à cause de ce qu’il a fait en Birmanie, il a signé un pacte avec le diable.

Victoria réalise de qui, il parle : " oh mon Dieu ! Mon père " OUI Elle estime que cela n’explique pas tout. Pourquoi n’est-il pas tout simplement venu la voir. Il répond que Victor lui a dit qu’elle avait tourné la page avec Sam.

Victoria : " et tu l’as cru ? " OUI Surtout parce qu’il l’a vu un jour avec Sam dans leur maison. Elle lui explique que Sam n’était que son colocataire et ami qui ne faisait que la réconforter parce qu’elle était triste à cause de son départ. Vicki avoue qu’elle ne sait plus où elle en est : d’un côté, elle a envie de lui pardonner et de l’autre, elle voudrait partir et ne jamais le revoir. C’est la 2e option qui semble l’emporter. Les larmes aux yeux, William s’excuse à plusieurs reprises qu’elle finit par tomber dans ses bras.

 

Harmony est rentrée au Manoir Chancellor. Elle raconte à Katherine l’accueil glacial que son fils lui a réservé et se demande si ce n’était pas une erreur de revenir à Génoa City. Katherine : " qui a dit que ce serait facile ? " et elle l’encourage à persévérer pour établir une relation avec Devon parce qu’elle se dit que c’est un bon signe que ce dernier soit allé au mariage de Tucker.

 

Avant d’aller à l’aéroport, Abby et Traci passent au Néon Ecarlate. Devon et Olivia y sont toujours. Abby invite Devon à l’appeler quand il le désire pour parler car elle sait ce que c’est d’avoir deux papas. Ils se disent au revoir et s’en vont.

 

Olivia et Devon parlent d’Harmony. Il lui avoue qu’il ignore ce que sa mère biologique a dans la tête. Harmony a toujours refusé de dire à Tucker qu’il était son fils parce qu’elle ne voulait pas l’utiliser comme une arme contre son père. Pourquoi aujourd’hui, elle se comporte différemment. Olivia n’a pas de réponses.

 

Neil et Sofia sont rentrés à l’appartement. Il a la surprise de l’entendre dire qu’elle accepte sa demande en mariage. Neil est bien embarrassé et l’on comprend qu’il n’a fait cette demande juste pour " faire joli " et qu’il n’avait nullement l’intention d’épouser Miss Bibendum. (oui, je sais, c’est petit !)

 

Chez Newman Entreprises, Jill raconte à Victor qu’elle et Victoria n’ont pas trouvé William, c’est pourquoi, elles sont rentrées si vite. A propos des accusations portées contre son fils, elle est convaincue que c’est du pipo parce qu’elles mêmes ont été victimes d’un fait similaire. Il l’a remercie et elle s’en va.

 

Dès qu’elle est hors de son bureau, il appelle sa fille.

 

A New-York, Victoria roucoule avec son Jules choisi d’ignorer son appel.

Partager cet article

18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 20:55

Tucker McCall est à l’église où il doit se marier dans quelques heures. Il plaisante au téléphone à propos d’ultimatum : « tu ne me laisses pas le choix. Epouse-moi ce soir »

Ashley  qui dans la maison familiale répond: « tu as vraiment de la chance car je n’ai rien prévu pour ce soir »

Tucker : « je suis l’homme le plus chanceux du monde »

Ils se disent à tout à l’heure et raccrochent.

 

Ashley voit sa meilleure amie arriver. Olivia est venue lui apporter un cadeau et lui demande de ne pas l’ouvrir tout de suite. Elles se reverront à l’église. Olivia sort de la maison. A l’entrée, elle tombe nez à nez avec Traci qui vient d’arriver de New-York. Les deux femmes s’embrassent et Olivia s’en va. Ashley est très surprise de voir sa petite-sœur car elle sait que tous les avions provenant de New-York ont été annulés. Traci répond qu’elle a eu la chance de prendre le dernier vol à destination de Génoa City. Elles s’étreignent chaleureusement.

 

A la demande de Tucker, Abby arrive à l’église. L’actrice Marcy Rylan n’a pas encore accouché car à l’écran, elle cache son ventre derrière son manteau ou un bouquet de fleurs.

 

Tucker l’a fait venir pour l’aider à convaincre Ashley de l’accompagner sur son île aux Caraïbes. Abby ne voit pas pourquoi Ashley refuserait une lune de miel dans un lieu aussi paradisiaque.

Tucker : « JABOT »

Abby comprend et accepte de l’aider.

Tucker : « c’est ce que je voulais entendre »

 

Jack et Geneviève boivent du champagne au Gloworm. Elle a commandé du champagne, ce qui le surprend un peu. Elle explique que c’est une tradition australienne. C’est censé porter chance aux futurs mariés. Il n’y croit pas trop. Elle avoue qu’elle avait besoin d’un verre pour lui donner du courage car elle doit tout de même assister à un mariage où seuls les membres de la famille sont invités. Il lui demande si ça lui pose un problème. NON Geneviève pense que cela ne pourra que lui faire un bien fou de se rappeler que pour certaines personnes, le mariage est une merveilleuse chose.

 

A l’appartement de Neil, Sofia est en plein stress. Elle revérifie pour la énième fois ce qu’elle doit amener à l’église. Soudain, elle ne se rappelle plus où elle a mis les alliances. Neil lui demande de se calmer et lui montre son sac à main où elle a mis, il y a 1h, les alliances….Il l’assure que tout va bien se passer et en profite pour reparler de sa demande en mariage. Elle le remercie d’y avoir pensé et lui rappelle qu’ils sont en 2011. La composition de la famille a évolué. Leur fils peut grandir heureux en vivant avec des parents qui ne sont pas obligés de se marier. Neil est d’accord mais il est certain qu’officialiser leur union n’est pas contraire au fait qu’ils peuvent élever leur fils dans l’amour.

 

Devon et Katherine se rencontrent par hasard au Néon Ecarlate. Elle lui dit être contente de le voir : « je suppose que tu ne pars pas au mariage de Tucker »

Devon : « non, je n’irai pas »

Kay estime qu’il a fait le bon choix. En discutant avec elle, Devon réalise qu’elle est aigrie parce qu’elle n’a pas reçu d’invitation alors, il lui demande de ne pas le mêler à leurs histoires et la laisse.

 

A l’aéroport de New-York, Billy et Victoria sont sous le choc. Elle est tellement soulagée de le voir en vie qu’elle tombe dans ses bras. William lui avoue que sans le savoir, il a fait confiance à des personnes peu recommandables alors, il s’est retrouvé inculpé pour trafic de drogues. Il jure qu’il n’a rien avoir avec ça. Elle le croit puisqu’à Myanmar, elle a failli tomber dans le même piège. Il n’arrive pas à croire qu’elle soit partie dans ce pays. Victoria lui demande ce qu’elle était censé faire. Rester à la maison en attendant de ses nouvelles ? NON Il fallait qu’elle fasse quelque chose pour le retrouver. William n’est pas heureux car elle aurait pu se retrouver dans ces prisons malfamées du pays. Victoria sait le risque qu’elle a encourue, c’est pourquoi, elle était morte de peur à l’idée qu’il ait péri dans cet endroit.

William : « ma chérie, je ne suis pas mort ! Je ne suis pas mort »

Elle le sait très bien. Le soulagement et la joie passés, elle lui demande où est ce qu’il a été depuis tout ce temps. Il explique qu’il a été libéré et jure qu’il ne pouvait pas revenir jusqu’à ce soir. Victoria lui demande s’il a entendu parler de l’état de santé de Délia : « as-tu lu mes e-mails ? » OUI Il avoue avoir lu tous ses e-mails des milliers de fois. Elle est étonnée. Il jure qu’il n’avait qu’une idée en tête la retrouver, elle et Délia mais il ne pouvait pas. Victoria lui annonce que Délia va mieux. Elle est même rentrée à la maison aujourd’hui.

William est heureux : « elle rentre à la maison ? »

Victoria : « oui ! Si tu nous aimes tellement comme tu le dis, pourquoi tu nous as quittées ? »

William : « je ne suis pas digne de vous »

Victoria refuse cette excuse bidon. Comment a –il pu fuir comme un lâche. Il l’admet, il n’est qu’un lâche car depuis qu’il a perdu Lucy, elle et Délia, il se sentait perdu alors, il s’est dit que partir était la meilleure solution. Elles ne souffriraient plus de sa présence. Victoria est désormais en colère. Elle lui demande s’il réalise l’enfer qu’elles ont vécu en son absence. 

 

Il n’a pas le temps de répondre parce qu’une hôtesse  demande leur attention à tous. Tous les vols de l’agence Trans-Global ont été annulés. L’agence a réservé des chambres pour les détenteurs des billets. Victoria prend le sien et s’en va.

 

Au Gloworm, Jack demande à Geneviève si elle est vraiment certaine que Cane n’acceptera pas de passer Thanksgiving avec elle. NON Il décide de passer un peu de temps avec elle, le jour de la fête.  Son portable sonne, c’est Traci qui lui annonce qu’elle est à la maison. Jack hésite à partir mais Geneviève l’encourage à rejoindre ses sœurs. Il y va.

 

Dans la maison familiale des Abbott, Abby est arrivée. Elle annonce à sa mère et à sa tante qu’elle a commandée un autre bouquet de fleurs afin que Traci soit demoiselle d’honneur avec elle. Les deux femmes sont ravies de son initiatives et soulagées parce qu’au début, elles ont pensé qu’Abby venait de se fiancer.

Ashley : « tu es pleine de surprises ? » OUI Abby tient à ce que le mariage de sa mère soit parfait. Ashley demande à sa fille si elle pense que Devon viendra au mariage. Abby ne pense pas qu’il sera là.

 

Sofia est arrivée à l’église. Tucker y est toujours. Il appelle Neil afin que ce dernier réussisse à convaincre Devon de venir à son mariage. Neil lui répond qu’il est certain que Devon est conscient que Tucker veuille qu’il assiste à son mariage mais il est un adulte et a déjà pris sa décision.

Tucker : « je comprends. Merci quand même »

Avant qu’il ne raccroche, Neil le félicite pour son mariage.

 

Olivia revient au salon : « Tucker ? »

Neil : « oui ! Il tient toujours à ce que Devon aille au mariage » Il regrette que Tucker ne réalise pas que Devon a grandi. Olivia croit que Tucker fait de son mieux pour apprendre à connaître son fils.

 

A l’église, Tucker est amer. Sofia l’encourage à ne jamais abandonner. Tout finira bien un jour par s’arranger entre lui et Devon.

Tucker : « tu parles comme un parent »

Sofia : « je dois admettre que Moïse m’a changé »

Elle lui parle de la demande en mariage de Neil. Il y est fortement opposé car la dernière chose qu’il veuille pour elle, c’est qu’elle se retrouve piégée dans un mariage sans amour. Le hic, c’est que Sofia aime Neil et espère au fond d’elle qu’un jour, il tombera amoureuse d’elle. Mal à l’aise, elle préfère changer de sujet. Il lui donne donc un conseil : Neil aime Moïse. Qui sait ce qui adviendra de leur relation dans le temps ?

 

Au même moment, Neil discute du même sujet avec Olivia. Il lui avoue que tout allait bien entre Sofia et lui jusqu’à ce qu’il prononce le mot « Mariage ». Olivia ne trouve pas cela étonnant pour une femme qui vient à peine de divorcer. Il aimerait rectifier le tir. Elle l’invite à venir à l’église. Sofia appréciera.

 

La porte s’ouvre, c’est Devon. Son père lui demande comment, il va. Devon répond qu’il vient de rencontrer Katherine Chancellor.

 

Olivia décide d’aller à l’église. Après son départ, Neil demande à son fils ce qui s’est passé avec Katherine. Devon lui raconte sa conversation avec sa grand-mère. Neil lui apprend que Tucker l’a appelé. Devon rétorque qu’il ne veut même pas savoir ce qu’il a dit. Neil rappelle à son fils que Tucker et Katherine font partie de sa famille biologique et à ce titre, ils voudront toujours faire partie de sa vie. Devon est contrarié. Il rappelle à son père que Moïse, Lily et Neil sont SA famille. Neil lui demande de réfléchir. Ne voit-il pas comment, la relation entre Tucker et Katherine est mauvaise à cause de la colère et du ressentiment ? Veut-il vraiment aussi avoir une telle relation avec eux  parce que lui, ne veut pas de ça pour lui. Bouleversé, Devon part prendre de l’air.

 

Katherine est rentrée chez elle. Dans le vestibule, elle voit une valise alors, elle se dirige vers le salon. Jill est là.

Kay : « où diable étais-tu passée ? »

Jill : « je suis partie avec Victoria chercher William ? »

Kay : « où êtes-vous ? L’avez-vous trouvé ? »

Jill ne lui dit pas où elles étaient. Par contre, elle précise qu’elles ne l’ont pas trouvé. Elle sait seulement de source sûre qu’il est vivant et qu’il va bientôt rentrer à la maison. Elles s’étreignent très heureuses de la nouvelle. Ensuite, Jill appelle Victoria mais elle tombe sur son répondeur. Elle lui laisse un message où elle lui demande de la rappeler car elle a de bonnes nouvelles à propos de William. Kay estime que la journée est remplie puisque  Délia est rentrée à la maison et que William va bien. Jill souligne que Tucker et Ashley se marient ce soir et vu qu’elle est là, cela veut dire qu’elle n’a pas eu d’invitation. Kay joue une seconde à la dure puis finit par avoue que ça lui fait mal. Malheureusement, lorsqu’elle se sent si mal, elle fait une bêtise : « Jill, j’ai fait quelque chose dont je ne suis pas fière »

Jill trouve super que Kay ait des regrets. Du coup, au lieu de se confier, Kay lui reproche d’être une aussi mauvaise mère qu’elle. Les deux femmes se disputent jusqu’à ce qu’elles réalisent qu’elles se rendent compte que c’est bête. Elles s’étreignent. Jill lui demande ce qu’elle a fait de si grave. Katherine lui avoue qu’elle a demandé à la mère de Devon de venir vivre chez elles.

 

Traci, Ashley, Jack et Abby sont tous réunis dans la maison familiale qui appartient désormais à Jack. Ce dernier trinque aux bonnes nouvelles : Délia est à la maison ; Jabot appartient de nouveau à la famille Abbott et Ashley va bientôt se marier. Ils sont heureux. La seule ombre au tableau, c’est l’absence de William souligne Ashley. Traci et Abby avouent qu’elles sont terrifiées à l’idée qu’il lui soit arrivé quelque chose de terrible. Jack promet de redoubler d’effort pour retrouver William : « l’échec n’est pas une option »

 

A l’église, la cérémonie ne va pas tarder à commencer.

 

Geneviève arrive. Chose surprenante, elle et Tucker se connaissent. Il a l’air heureux de la revoir car il ne s’attendait plus à ce que cela arrive vu qu’elle est là depuis longtemps.

Geneviève : « je ne m’attendais pas à ce que cela soit à ton mariage »

Tucker : « pourquoi ? Est-ce que c’est parce que tu ne t’attendais pas à être invité ou tu pensais que je n’allais jamais me marier ? »

Geneviève trouve drôle qu’ils se retrouvent à Génoa City et qu’elle sorte avec son beau-frère. Tucker estime qu’ils avaient tous deux des raisons de venir dans cette ville. Sofia vient les interrompre. A voir comment Geneviève regarde Tucker, c’est à se demander s’ils n’ont pas été amants.

 

Pendant ce temps, Ashley se prépare avec sa fille, sa sœur et son frère pour aller à l’église. Elle est vraiment heureuse qu’ils partagent son bonheur.

 

A l’église, les invités sont tous arrivés. La mariée est prête à rejoindre son époux. Le Révérend est sur le point de débuter la cérémonie lorsque Devon arrive. Sofia fait signe à Tucker. Ce dernier est très heureux de voir son fils.

 

Devon vient s’installer à côté d’Olivia. Tucker et Ashley renouvellent leurs vœux de mariage. Le Révérend les déclare mari et femme. Tout le monde est heureux.

 

Tucker annonce qu’il amène sa femme sur son île pour une lune de miel de rêve.

Ashley : « quoi ? »

Tucker précise qu’Abby a fait les bagages de sa mère. Abby annonce à sa mère qu'elle   la remplacera chez Jabot. A ce titre, Abby partira à Los Angeles à la place de sa mère pour lancer les ventes de fin d'année (en clair, on ne verra pas pendant un bout de temps, l'actrice parce qu'elle aura accouchée)  Elle n’a plus d’excuses. Ashley tombe dans les bras de son mari. Elle est d’accord !

 

Traci et Geneviève font connaissance.

 

Olivia dit à Sofia que Neil lui a parlée de sa demande en mariage. Sofia avoue que la demande l’a pris de court mais après y avoir réfléchie, elle compte dire « oui »

 

Devon et Abby discutent. Elle lui avoue qu’elle s’en voudra toujours d’avoir voulu séparer sa mère de Tucker parce qu’elle se rend compte que ce dernier rend heureuse sa mère.

Ashley-et-Tucker-McCall.jpg

Tucker et Ashley posent devant le photographe. Il demande à sa femme si c’est elle qui a convaincu Devon de venir assister à leur mariage. NON Il est très heureux que son fils soit là. Elle l’encourage à aller le lui dire en personne.

 

Traci et Abby rejoignent les mariés pour prendre la photo. Tucker regarde chaleureusement son fils.

 

A New-York, Victoria tente d’ouvrir la porte de sa chambre. William arrive. Il est content qu’ils soient voisins : « tu es là ? »

Victoria : « non, je suis entrée par effraction »

Il lui dit qu’il a la chambre juste en face de la sienne. Elle rentre toujours fâchée contre lui. Il rentre aussi dans sa chambre. Tous les deux réalisent que leurs chambres a deux portes attenantes. Donc, s’ils le désirent, ils peuvent se retrouver.

 les-retrouvailles-de-William-et-Victoria.jpg

Quelques instants plus tard, on les retrouve vêtus d’un peignoir. Chacun a pris sa douche et hésite à rejoindre l’autre. Finalement, ils craquent. Ils ouvrent leurs portes. S’embrassent et commencent à faire l'amour.

Partager cet article

17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 20:52

Cane, Jill et Victoria sont dans le vol à destination des USA. Ils feront escale à New-York avant d’embarquer sur un vol pour Génoa City.

 

Victoria est triste car elle ne peut pas s’empêcher de penser qu’ils ont laissé son mari en Birmanie. Jill fait tout pour la réconforter mais les propos de l’officier de Police de là-bas restent présent dans la tête de Princesse Newman : après son arrestation, la Police a perdu la trace de William. Il a totalement disparu de la circulation. Et s’il était mort ? Jill lui dit qu’elle n’y croit pas un seul instant et promet qu’ils feront des recherches au sein du Département d’Etat pour découvrir ce qui est arrivé à William. Cane ajoute qu’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions dramatiques.

 

Pendant ce temps, à Génoa City, dans sa chambre de Motel, William n’arrive pas à croire que Victor veuille l’envoyer dans un monastère au fin fond de l’Inde. Victor remet un billet aller pour lui et un billet aller-retour pour Tank. Ensuite, il vante les mérites d’une vie sans téléphone, internet et électricité. D’après lui, l’absence de technologie encouragera William à faire le point sur sa vie principalement sur les conneries qu’il a faites en Birmanie.

 

William : « j’ai été piégé »

 

Victor n’y croit pas et pense que sa fille aurait la même réaction que lui. Il dit être certain que William pense la même chose, sinon, il y a longtemps qu’il serait allé voir Victoria pour lui parler. William regrette de ne pas l’avoir fait. Victoria lui aurait sans doute pardonné. Victor n’y croit pas et rappelle à William qu’il n’est pas digne de sa fille. Toujours à son avis, Victor estime que Victoria a épousé William dans un moment de faiblesse : « vous avez bien fait de quitter la ville »

 

William n’est pas d’accord : « non ! Ce fut une erreur ! Ma fille aurait pu mourir à cause de ça »

Victor promet de le retrouver si dans le futur, Délia a besoin d’une autre greffe. Fatigué de tenter de le raisonner, William lui ordonne de sortir : « c’est inutile de raisonner quelqu’un comme vous »

 

Avant de s’en aller, Victor déclare que le plus beau cadeau d’anniversaire qu’il puisse offrir à sa fille, c’est d’effacer William de la mémoire de celle-ci.

 

Après le départ de Victor, William met ses affaires dans un sac de voyage. Tank souligne qu’il voyage léger. OUI William emporte le peu d’affaires relatifs à son ancienne vie. Ensuite, il lui explique qu’il a un ami qui est parti en Birmanie chercher des preuves pour le disculper. Au cas où cela arrive, il n’aura même plus besoin de monter dans l’avion à destination de l’Inde. Il  demande s’il peut passer un coup de fil. Officiellement, Tank n’accepte pas. Par contre, officieusement, il lui donne 5 min. En attendant, il part aux toilettes.

 

William se précipite sur le téléphone et appelle Cane mais il tombe sur son répondeur. Il laisse un message à Cane où il lui dit que Victor l’a retrouvé et est sur le point de l’envoyer en Inde dans un monastère où il n’aura pas accès au téléphone et à Internet. William espère pouvoir le rappeler avant d’arriver en Inde puis raccroche.

 

Tank revient. William lui dit qu’il n’a pas eu son copain. Dommage ! Ils doivent partir. A contrecœur, William le suit à l’aéroport.

 

Chance, Nina, Paul et Christine arrivent au Gloworm. Ils demandent une table pour quatre.

 

Assis au bar, Ronan les entend arriver. Il se retourne pour les regarder. Les autres remarquent sa présence.

 

Chance propose à sa mère d’aller manger ailleurs. Elle refuse et se dirige vers Ronan pour lui dire que ce n’est pas parce qu’elle ne lui met plus la pression pour qu’il l’accepte dans sa vie qu’ils ne peuvent  restés polis l’un envers l’autre lorsqu’ils se rencontrent dans un lieu public. Ronan est parfaitement d’accord avec elle. Elle aurait aimé ajouter quelque chose mais Paul lui rappelle qu’ils doivent vite déjeuner car elle a un avion à prendre. Ils s’éloignent et déjeunent avec les autres.

 

Quelques instants plus tard, il est temps pour les voyageurs de se préparer à aller à l’aéroport. Christine doit d’abord passer au club prendre ses affaires et Chance aimerait passer à l’hôpital dire au revoir à Délia. Il règle l’addition. Les autres s’en vont.

 

Chance s’approche de son frère pour lui dire au revoir : « je suis muté au Pentagone »

Ronan : « félicitations »

Fermement, Chance le supplie de faire une bonne fois son choix concernant leur mère : « si tu ne veux pas qu’elle fasse partie de ta vie, elle l’acceptera même si c’est dur ; si c’est le contraire, elle sera ravie. Mais pitié, Ronan arrête de souffler le chaud et le froid. Tu ne fais, que la faire souffrir »

 

Ronan : « cela n’a jamais été mon intention »

 

Chance lui répète d’arrêter de faire du mal à Nina et le laisse. Ronan est bouleversé !

 

Au Manoir Chancellor, Esther rentre dans le salon avec son balai. Elle sursaute en voyant Murphy car elle pensait que la maison était vide. Murphy lui apprend que sa femme et lui ne finalement plus partis déjeuner avec les autres. Même si sa femme ne veut pas l’admettre, Katherine est vexée de ne pas avoir été invitée au mariage de son fils et d’Ashley. Pour relâcher ses nerfs, elle est partie s’occuper de ses fleurs.

 

Esther : « je suis contente que vous soyez là pour elle »

 

Murphy préfère pour le moment garder ses distances avec Kay et lui conseille d’en faire autant. Esther n’a pas le temps de se tourner les pouces parce qu’elle doit nettoyer de fond en comble la chambre de Délia. Murphy demande si la petite sort aujourd’hui. Esther ne sait pas encore. Après avoir nettoyé la chambre de Délia, Esther revient au salon. Murphy lui demande de souffler un peu sinon, c’est elle qui sera hospitalisée. Esther jure que non car elle ne voudrait pour rien au monde rater le retour de sa petite-fille à la maison.

Murphy : « contrairement à son autre grand-mère »

Esther « toujours pas des nouvelles de Jill ? » NON Murphy critique Jill et William parce qu’ils ne sont pas là. Esther lui rappelle que Chance également va s’en aller. Murphy trouve que les situations ne sont pas comparables. Chance quitte Génoa City pour servir son pays. C’est un sacrifice contrairement à Jill qui ne pense qu’à elle-même.

 

Murphy ignore la raison pour laquelle, Jill a voyagé, c’est pourquoi, il se montre si dur

 

Pendant ce temps à l’hôpital, Délia refuse de jouer à tous les jeux que lui proposent Kevin et Chloé. Elle est triste. Heureusement qu’elle retrouve temporairement le sourire lorsque le Dr Larson vient leur annoncer qu’elle peut rentrer à la maison. Délia et Chloé lancent des cris de joie et s’étreignent. Le médecin recommande à Chloé de tenir sa fille éloignée des lieux publics en attendant que son système immunitaire soit plus résistant aux microbes. Ce qui veut dire que Délia ne pourra pas reprendre tout de suite la vie en collectivité (école et centre de loisirs). Chloé accepte. Sa fille sort de l’hôpital, c’est toujours mieux que rien. Elle dit à sa fille qu’elles doivent appeler Esther.

 

 Kevin également est content. Il sort un moment pour passer un coup de fil mais avant qu’il ne le fasse, il entend derrière lui, Victor lui demander si Délia va bien. Kevin lui répond que Délia rentre à la maison. Victor lui demande s’il était sur le point d’appeler William. Il lui apprend qu’il sait que son beau-fils est revenu en ville et l’a contacté afin que Kevin lui donne des nouvelles de Délia. Kevin ne nie pas. Victor lui demande de ne pas s’en faire car William vient de quitter le pays pour de bon. Ensuite, il rentre dans la chambre de Délia afin de la féliciter. Sans le vouloir, il replonge la petite dans un état de tristesse lorsqu’il lui demande si sa famille lui a manqué durant son séjour à l’hôpital.

 

Délia répond que oui : « surtout Papa »

 

Jill. Cane et Victoria sont arrivés à New-York. Ils n’ont pu obtenir que deux places sur le vol de Génoa City. Jill propose à Victoria de rentrer avec Cane mais celle-ci refuse pour plusieurs raisons : Jill et Cane devraient rentrer pour être avec les personnes qu’ils aiment. A savoir, Délia, Lily et les jumeaux.

 

Cane s’éloigne pour passer un coup de fil à Kevin.

Kevin : quoi de neuf ? »

Cane répond qu’il vient d’écouter le message de William. Ce dernier est sur le point d’être envoyé en Inde.

Kevin : « sauf si tu as retrouvé cette fille »

Cane : « je lui ai parlé mais j’ignorai que c’était elle »

Kevin : « nous t’avons envoyé une photo » OUI Bien après. Il a commencé à la chercher mais a tout arrêté lorsqu’il est tombé sur Jill et Victoria. Kevin est surpris qu’elles soient parties là-bas. SI Cane explique qu’il a été obligé de les convaincre de rentrer. Il est donc à New-York. Kevin lui demande de leur annoncer que Délia sort de l’hôpital aujourd’hui. Cane est content de l’apprendre et lui demande si William est au courant. NON Kevin avoue que Victor l’en a empêché. Il est révolté que Victor se montre si gentil et mielleux en face de Délia alors qu’il empêche la gamine de voir son père.

 

Cane vient annoncer la nouvelle à Jill et Victoria. Cette dernière pense que c’est une raison de plus pour que Jill rentre à Génoa City. Jill la prend dans ses bras pour lui dire au revoir et ils s’en vont.

 

A l’hôpital, Chloé explique à sa fille que dès que son papa rentrera à la maison, elle lui racontera comment elle a été une petite fille très courageuse : « il sera très fier de toi »

 

Délia : « je ne suis plus malade maintenant, il peut revenir »

Chloé est surprise que sa fille pense que son père est parti parce qu’elle était malade alors, elle tente de la convaincre du contraire : « il n’est même pas au courant »

Délia : « peut être qu’il l’a découvert »

Chloé l’assure du contraire et lui rappelle le nombre de fois où William a veillé sur elle alors qu’elle était malade.

Délia : « pas cette fois ! Il est en colère contre moi »

Chloé : « non ma chérie. Il n’est pas en colère contre toi. Tu n’as rien fait de mal »

 

Kevin jure à Délia que s’il le pouvait, son père aimerait tant être à ses côtés.

Délia : « je veux mon Papa »

Chloé «je sais ma chérie ! Je sais »

Délia : « et s’il ne revient jamais ? »

Chloé jure à sa fille que son papa reviendra car il l’aime trop.

 

Emu, Victor demande à Chloé si c’est comme ça tout le temps. OUI Il réalise de lui-même à quel point, William manque à sa fille. Il a une idée pour la réconforter. Il sort de sa poche, la photo d’un poney blanc Pinkerton et propose à Délia, Chloé et Kevin de passer le voir au ranch. Délia ne sortira pas de la voiture mais elle pourra l’apercevoir de la voiture. Chloé le remercie. Kevin est furieux !

 

Dans l’avion du retour, Cane félicite Jill d’avoir su réconforter Victoria. Jill lui avoue qu’elle ne croyait pas un mot de ce qu’elle disait parce qu’elle aussi croit son fils mort. Cane est obligé de lui avouer qu’il a parlé récemment à William. Elle est scandalisée ! William est donc hors de danger ! Quel égoïste ! Cane l’assure qu’il n’y a pas une chose que William désire plus que de retrouver sa famille.

 

A l’aéroport de New-York, Victoria est assise à une table. William n’est pas très loin. Tous les deux repensent au jour où ils se sont rencontrés par hasard au même endroit.

 

Plongée dans ses pensées, elle ne voit pas Tank et William s’installer au bar.

 

Chance, Paul et Nina rentrent au Manoir Chancellor. Ils allaient à l’hôpital lorsque Murphy les a appelés pour leur annoncer que Délia rentrait à la maison.

 

Paul dit au revoir à Chance.

 

Esther installe une banderole « Welcome home Délia »

 

Pendant ce temps, Christine retrouve Ronan au Gloworm parce qu’elle a quelque chose à lui dire qu’elle ne voulait pas évoquer en face de Nina. OUI Elle lui dit qu’elle a appris qu’il demandait un transfert hors de Génoa City. Et alors ? Cricket n’arrive pas à croire qu’il se dégonfle une nouvelle fois. En effet, elle est persuadée qu’il a demandé à revenir à Génoa City pour se rapprocher de sa mère.

 

Ronan : « c’est votre théorie » Il préfère couper court à la conversation et part.

 

Paul est content de retrouver Christine au Gloworm car il se doutait qu’elle voulait revenir parler à Ronan. Elle admet mais ne pense pas qu’elle ait réussi à le convaincre de nouer des liens avec Nina. Elle s’apprête à partir chercher son taxi mais il propose de l’accompagner. Ils vont ensemble à l’aéroport.

 

Au même moment, sur le patio du néon écarlate, Ronan appelle sa hiérarchie pour annuler sa demande de transfert. Finalement, il veut terminer ce qu’il est venu faire à Génoa City.

 

Au Ranch Newman, Victor amène Pinkerton à Délia, mais elle reste triste. Chloé lui demande une seconde le temps qu’elle remercie Monsieur Newman et elles rentreront à la maison. Elle sort de la voiture, remercie Victor et revient vers sa fille et Kevin. Ce dernier lui demande de conduire, il doit rester pour parler à Victor. Kevin compte rentrer en taxi.

 

A l’aéroport, Victor a déjeuné. C’est la Saint-Patrick puisque tout le monde boit de la bière verte. Elle se lève un moment sans apercevoir son mari et Tank assis au bar.

 

Tank annonce à William que son beau-père est fêlé.

William : « qu’est ce qu’il a encore fait ? »

 

Tank lui avoue que Victor veut qu’il reste le garde de corps de William ad-vitam aeternam mais Tank n’a nullement l’intention d’aller vivre en Inde, loin de sa fille. C’est pourquoi, il a décidé de rendre à William sa liberté. Il lui demande seulement de rester discret quelques jours, le temps qu’il réussisse à trouver l’excuse qu’il donnera à Victor. William est si surpris qu’il ne sait quoi dire.

 

Tank : « bonne chance Billy »

 

Victoria revient à sa table. Elle et William repensent une nouvelle fois à leurs souvenirs communs. A un moment, elle tourne la tête vers le bar. William n’est plus là. Il est surement parti aux toilettes.

 

Délia et Chloé rentrent à la maison. Délia est triste d’apprendre que Chance doit s’en aller. Sa mère lui rappelle que Chance est un soldat qui travaille pour leur sécurité à tous. Chance promet de garder contact avec Délia. Ils se disent au revoir. Chance part au jardin dire au revoir à Katherine.

 

Chloé propose à sa fille de lui lire une histoire. Elle choisi le livre que William a l’habitude de lui lire en imitant les voix des différents personnages. Chloé promet de faire aussi mieux que William. Elles montent dans la chambre.

 

Au ranch, Kevin ordonne à Victor de ramener William à la maison mais il refuse de l’écouter.

 

Après le départ de Kevin, Victor reçoit un coup de fil de Tank. Ce dernier lui annonce qu’il a suivi ses ordres à la lettre. William est libre ! Tank aimerait savoir pourquoi Monsieur Newman n’a pas voulu que William sache que c’est lui qui l’a laissé partir. Victor se contente de dire à Tank qu’il recevra son chèque et raccroche. Finalement, Victor a un cœur !

Vicki retrouve son mari

Pendant ce temps, à l’aéroport, William est revenu au bar. Il commande une bière. Piètre consolation pour lui. C’est alors que Victoria passe par là. Cette fois, elle le voit et n’arrive pas à y croire. Vicki s’avance vers lui et murmure : « Billy ? » Il se retourne. ENFIN Ils se voient !!!

Partager cet article

16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 19:48

L’épisode commence par le traditionnel couché du soleil pour illustrer " Myanmar ".

 

Jill et Victoria sont assises au bar et elles sont toujours épié par Cane. Jill se demande pourquoi l’homme de tout à l’heure ne les a pas amenés directement auprès de William. Vicki se console en disant que l’essentiel, c’est qu’elles retrouvent Billy. Son portable vibre. C’est un sms de la part de son père. Elle réalise que ce dernier sait où elle est. Victor lui demande de rentrer immédiatement à Génoa City sinon, il vient la chercher. Ah c’est lassant de voir Victor traiter ses enfants comme s’ils étaient des ados attardés. Bref, elle prend peur car elle ne tient pas à ce que son père lui mette des bâtons dans les roues alors qu’elle est sur le point de retrouver William.

 

Pendant ce temps, Victor et Michael se demandent où a bien pu passer William et Tank surtout qu’il n’y a aucunes traces de lutte dans l’appartement.

Soudain, ils entendent un bruit. Tank fait comme s’il ramenait William de force. Il dit à Michael et Victor que William a tenté de s’enfuir.

 

Le portable de Victor sonne, il voit que c’est sa fille ce qu’il dit à son avocat. Ce dernier comprend qu’ils doivent tous s’en aller. William tente de résister mais Tank ne lui laisse guère le choix. Ils sortent de la pièce.

 

Victor répond à l’appel. Vicki lui dit qu’elle ne voulait pas l’inquiéter. Il lui demande pourquoi elle s’est rendue dans ce dangereux pays. Elle répond que vu que c’est là qu’on a vu William pour la dernière fois, elle voulait s’assurer qu’il n’y était pas. Il veut savoir si elle a trouvé quelque chose. NON

Victor : " pourquoi tu es partie là-bas toute seule ? "

Victoria : " en fait, je suis avec Jill "

Victor n’est pas rassuré pour autant. Sa fille lui passe Jill qui promet à Victor de veiller sur Victoria et redonne le téléphone à cette dernière. Victoria promet à son père de quitter immédiatement la Birmanie.

Victor : " allez-vous prendre le prochain vol ? " NON elle ment qu’elle et Jill comptent s’arrêter en Thaïlande pour y faire des courses et raccroche.

 

Jill la félicite pour sa brillante idée. Ensuite, elle appelle Lauren pour que celle-ci aille déposer le cadeau qu’elle avait acheté pour Moïse Winters. Lauren accepte et lui demande où elle est. Jill se contente de la remercier puis raccroche.

 

Victoria et Jill se rendent compte que c’est l’heure du RDV, alors, elles vont à l’arrière boutique.

 

Quelques instants plus tard, elles attendent le mec de tout à l’heure. Jill a un très mauvais pressentiment mais elles restent parce qu’elles nourrissent l’espoir d’obtenir des informations sur William. Le mec arrive avec son sac à dos. Il aimerait les amener là où est censé être William. Jill refuse catégoriquement de le suivre. Pourquoi ne ramène t-il pas William ? Il répond que c’est trop dangereux. Jill veut qu’elles s’en aillent mais le mec le leur interdit. Pour se faire bien comprendre, il sort un couteau.

Victoria : " vous ne savez pas où est William n’est ce pas ? "

Mec : " je sais que tu es une riche américaine "

Jill lui dit qu’elles ont assez d’argent sur elles. Il n’a qu’à le prendre et les laisser partir. Le mec refuse catégoriquement parce qu’il a l’intention de les prendre en otage et de demander une rançon à leurs familles.

Victoria : " tu vas nous tuer ? "

Mec : " pire que ça " Si elles ne le suivent pas, elles seront arrêtées pour trafic de drogue. Comment cela ? Il dit avoir déjà prévenu les autorités. Elles les retrouveront avec la drogue qu’il a amenée dans son sac. En parlant, il sort son sachet et elles réalisent avec effroi qu’il ne plaisante pas.

Victoria : " Billy a été arrêté pour trafic de drogue "

Jill demande au mec s’il a aussi piégé son fils de la sorte : " où est mon fils ? "

Il leur ordonne de le suivre si elles ne veulent pas finir comme William. Elles commencent à marcher. Lui reste derrière avec son misérable petit couteau. Soudain, elles entendent un bruit sourd. C’est Cane qui a frappé le mec. Celui tombe par terre mais essaie de se relever pour se mesurer à Cane. Ce dernier lui règle son compte en deux, trois mouvements. Cependant, il se fait un peu mal au poignet. Ensuite, il ordonne à Jill et Victoria de sortir de là au plus vite. Victoria veut interroger le mec sur ce qu’il sait sur William. Jill et Cane ne croient pas que cet homme sache quoique ce soit. Ils déguerpissent rapidement le plancher. Ils repartent au bar. Jill demande à Cane comment il se fait qu’il soit en Birmanie. Il répond qu’il l’a suivi. Elle se demande comment, ça peut être possible puisqu’elle n’a dit à personne où elle allait. En parlant, elle lui fait mal au poignet. Jill s’excuse. Cane ment que grâce à ses contacts, il a su qu’elles avaient obtenu le visa pour la Birmanie. Victoria lui demande s’il croit que William est mort.

 

Quelques instants plus tard, on les retrouve au Commissariat. L’inspecteur de tout à l’heure (épisode précédent) leur demande si ça ne pouvait pas attendre demain matin. NON Jill lui lance une liasse de billets et lui demande où est son fils. Même s’il n’a pas de réponses concrètes à lui donner, il prend l’argent sans sourciller. Cane est mal à l’aise. Victoria a peur que son mari soit mort. Cane prend congé de l’inspecteur et décide de leur parler : " je ne pense pas que William soit mort "

Victoria : " mais où est-il ? Où est-il ? "

Cane leur fait remarquer que c’est le matin et que ce serait bien qu’elles aillent directement à l’aéroport. Victoria se tourne vers Jill : " qu’est ce que l’on doit faire ? "

Jill pense que Cane a raison. Elles devraient rentrer à Génoa City et faire jouer les relations de Katherine pour obtenir des informations.

Cane : " il n’y a aucune preuve que William soit mort " Victoria rétorque qu’ils n’ont aucune preuve du contraire. Cane insiste en disant que William ne voudrait pas qu’elles risquent sa vie pour lui. Victoria accepte de rentrer aux Etats-Unis.

 

Tucker et Ashley sont au Gloworm. Gloria les rejoint parce qu’un de ses serveurs lui a dit que Tucker voulait la voir. OUI Il a une commande spéciale à lui faire. Elle plaisante à ce sujet puis ils redeviennent sérieux. Tucker a appris que la réception en l’honneur du baptême de Moïse Winters aura lieu au Gloworm. Gloria confirme : " allez-vous, vous joindre à nous ? "

Tucker : " oui puisque je suis le parrain "

Gloria : " félicitations "

Tucker annonce qu’il tient à payer les frais de la réception. Elle accepte avec plaisir. Avant de les laisser, elle dit à Ashley qu’elle a de la chance d’être tombé sur un homme beau, riche et généreux. Une fois seule avec son mari, Ashley avoue à son mari qu’elle trouve bien ce qu’il fait. OUI Tucker aimerait faire plaisir à Sofia et Neil même s’il sait que ce dernier est capable de payer la fête de son fils. Elle lui demande si c’est une façon à lui de remercier Neil d’avoir élevé son fils. OUI Bien qu’il sache qu’il ne pourra jamais rien faire de comparable à ce que Neil a fait pour lui.

 

Pendant ce temps, au Néon Ecarlate, Roxy se rend compte que son petit-ami est nerveux. Elle propose de l’aider à décompresser mais il refuse.

Lily les rejoint. Sont-ils prêts à partir. OUI Il faut juste qu’ils prennent du café pour Neil et Sofia. Lily trouve que son idée est excellente. Ensuite, elle lui demande comment, il prend le fait que Tucker soit le parrain de Moïse.

Devon : " c’est le choix de Sofia "

Lily : " tu ne réponds pas à ma question " SI Devon part chercher sa commande.

Roxy confie à Lily qu’elle aussi a essayé de le faire parler, sans succès.

A l’appartement des Winters, Moïse est dans son berceau. Sa mère lui confie un secret : elle aime Neil.

 

On sonne à la porte.

Sofia : " j’espère que c’est Olivia "

Neil va ouvrir, c’est bel et bien Olivia : " j’ai la tenue du baptême "

Sofia regarde la tenue. C’est une belle grenouillère blanche : " Moïse, regarde ce que " Tante Livy " t’a apporté "

Olivia est gaga devant le beau petit bout de chou. Faut dire qu’ils ont pris un beau bébé bien joufflu qu’on a envie d’embrasser les bonnes joues. Sofia prend son fils pour l’habiller.

 

Neil en profite pour demander à Olivia si elle a des nouvelles de Malcom. NON Il s’en veut toujours d’avoir fait du mal à son frère mais en l’écoutant, c’était un mal pour un bien puisqu’il a un autre enfant. Il lui confie à quel point, il est heureux de s’occuper de son fils. Olivia souligne que Malcom n’a pas eu cette chance avec Lily. En effet, et cela grâce à Sofia car contrairement à Drucilla, Sofia a dit la vérité aux deux frères même si ça lui a coûté son mariage : " c’est une femme bien. Elle est un excellent exemple pour notre fils "

 

Au Gloworm, Gloria a terminé la préparation de la réception en l’honneur de Moïse. Ashley et Tucker apprécient la déco. Ashley demande à son mari s’il est prêt à partir à l’église. Tucker avoue qu’il est un peu anxieux car cela fait un moment qu’il n’a pas vu Devon. Il aurait tant voulu être là pour son fils mais ce qui est fait est fait. Ils vont à l’église.

 

Chez les Winters, les grands enfants de Neil et Roxy sont arrivés. Devon plaisante avec son petit frère : " n’essaie pas de voler la vedette à ton grand frère. J’ai une réputation à défendre "

Sofia annonce à Olivia qu’elle compte regagner son appartement avec son fils. Olivia est surprise. Sofia promet que Neil verra son fils autant qu’il le désirera.

 

Neil vient demander à Sofia où sont les photos qu’ils ont prises hier. Ils s’absentent un moment du salon.

 

Olivia demande à Lily où est Cane. Lily répond que Cane n’est pas en ville.

Livy : " où est-il parti ? " Lily l’ignore.

 

Tout le monde est prêt à partir à l'église. Olivia demande à Devon comment ça va entre lui et Tucker. Devon répond qu’il y a longtemps qu’il ne l’a pas vu. Elle est surprise parce que Tucker est son père biologique. N’a t-il pas des questions à lui poser ? NON Devon répond qu’il a déjà un père et c’est mieux ainsi. Olivia lui demande s’il a des nouvelles de sa mère biologique. NON Plus ! Depuis qu’Harmony a quittée la ville, il n’a pas de ses nouvelles. Il est l’heure d’aller à l’église. Roxy rappelle aux parents de ne pas oublier l’appareil photos.


On sonne à la porte, c’est Lauren avec le cadeau de Jill. Elle informe Neil que sa sœur l’a chargée d’amener le cadeau parce que celle-ci n’est pas en ville.

 

Au Motel, William, Tank et Michael reviennent dans la chambre. L’avocat demande à son client si tout va bien. OUI Victor ment que sa fille l’a appelé pour l’avertir qu’elle se rendait au Nouveau-Mexique rendre visite à Sam.

William : " la prochaine fois qu’elle appelle, passez lui mon bonjour "

Victor rétorque que ça n’arrivera pas parce que la prochaine fois que sa fille l’appellera, William sera très loin d’ici. Vu qu’il doit s’en aller, il prévient Tank qu’il ne tolèrera plus une autre tentative d’évasion : " faites ce que vous avez à faire " et il s’en va suivi de son avocat.


La famille Winters est réunie autour de Moïse. Le Révérend Fulton demande si tout le monde est présent. NON Sofia dit que le parrain n’est pas encore arrivé.


Le parrain et sa femme rentrent à ce moment là dans l’église. Il demande à sa femme si elle réalise qu’ils vont se renouveler leurs vœux demain dans cette église. NON Pas vraiment ! Elle sent que les retrouvailles entre son fils et lui l’angoisse alors, elle l’encourage à entrer. Ashley salue tout le monde. Sofia présente Tucker au Révérend. Olivia a son filleul dans ses bras. La cérémonie débute. Malgré eux, Devon et Tucker se retrouvent côte à côte. Ils sont tendus mais bon, tout se passe à merveille.

 

Au Motel, Tank remercie William d’avoir joué le jeu : « tu as sauvé mon travail »

 

William estime que c’était la moindre des choses puisque Tank lui a permis de dire au revoir à sa fille. Il lui demande s’il sait où Victor compte l’envoyer. Tank l’ignore. Ensuite, il lui apporte un chiffon plein de glaçons. En fait, Tank a été obligé de frapper William pour que leur histoire d’évasion soit plus crédible. Il se demande pourquoi Victor voue une haine si farouche à William. Séparer un homme de son enfant alors que celle-ci a tant besoin de son père, c’est extrême ! William lui raconte comment, il a fait souffrir sa femme en adoptant illégalement un enfant. Il dit ne pas en vouloir à Victoria de refaire sa vie. Tank se souvient du « Sam ». Est-ce que c’est vrai ? William l’ignore mais en tout cas, il espère que sa femme passera une belle journée d’anniversaire.

Tank : « c’est quel jour ? »

William : « demain »

 

Au même moment, Victor et Michael sont assis sur le patio du néon écarlate. Victor avoue à son ami et avocat qu’il pensait que la lubie « William Abbott » était passée à sa fille mais il n’en n’est rien.  Michael souligne que les sentiments de Victoria à l’égard de William sont plus qu’une lubie. Victor reste convaincu que sa fille oubliera William dès que ce dernier aura disparu de la circulation.

 

Lauren arrive. Ils l’invitent à se joindre à eux. Elle leur parle du coup de fil de Jill. Son mari lui apprend que Jill et Victoria sont parties en Birmanie. Comme tout le monde, Lauren sait que la Birmanie n’est pas réputée par son accueil des touristes. Victor l’assure que Jill et Victoria ont réalisé leur erreur et qu’elles reprennent le premier vol à destination de Génoa City. Quelques instants plus tard, Victor parti, le couple Baldwin roucoulent. Ils décident d’aller profiter de l’après-midi. On les retrouve dans une chambre où ils font l’amour. Les Baldwin sont si heureux en couple.

 le-bapteme-de-Moise-Dupre-Winters.jpg

A l’église, le Révérend Fulton baptise Moïse Winters Dupré en présence de tous les membres de la famille et amis. En effet, Victor arrive à temps pour assister à l’évènement.

 

A la fin du baptême, Neil s’approche de Victor pour le remercier d’être passé. Victor a un cadeau pour lui. Une enveloppe. Neil l’ouvre et lit le document. Apparemment, Moïse devient le plus jeune actionnaire minoritaire de Newman Entreprises. Neil remercie Victor.

 

Un peu plus loin, Sofia prend des photos du parrain avec Moïse.

 

Lily et Devon sont l’un à côté de l’autre. Elle glisse à son frère que Tucker s’en sort plutôt bien avec le bébé.

Devon : « qui l’aurait cru ? »

 

Ashley et Olivia sont ensemble. Cette dernière dit à sa meilleure amie que la vie de Devon aurait été si différente si Tucker avait pris la peine de le chercher. Ashley fait comprendre à Olivia que Tucker souffre également de la situation.

 

Sofia s’approche de Victor avec le bébé pour le remercier d’être venu. Neil invite Victor au Gloworm. Moustache les remercie mais décline l’invitation. Il a beaucoup à faire.

 

On retrouve la famille Winters, Roxy et le couple McCall au Gloworm. Gloria a prévu du champagne et de la boisson gazeuse sans alcool. Tucker porte un toast à Moïse.

 

Neil rappelle les circonstances de la naissance de son fils et ajoute qu’il est heureux de l’avoir. Après, il remercie publiquement Sofia pour ce merveilleux fils qu’elle lui a donné. A ce titre, elle a droit a un beau pendentif où est gravé la date de naissance de leur fils. Elle est émue.

 

Au Motel, Tank dit à William que dans ce métier, il a vu des gens cacher des choses. Il sait par expérience, la vérité finit toujours par éclater.

 

Victor arrive. Tank lui demande s’il doit s’occuper de la porte cassée. NON Parce que William part demain pour l’Inde.

 

Au Gloworm, c’est l’heure des aux revoir. Lily et Olivia disent au revoir à Sofia et Neil.

 

Tucker s’approche de son fils pour lui dire qu’il espère qu’il viendra à son mariage vu qu’ils ont pu assister tous les deux au baptême de Moïse. D’un ton froid, Devon rétorque que les deux cérémonies n’ont rien en commun et rejoint Roxy.

 

Neil appelle Gloria pour la payer. Elle lui annonce que tout a été pris en charge par Tucker. Neil le prend mal mais Sofia lui fait comprendre que ce n’est pas moins et pas plus qu’un cadeau de la part de Tucker. Neil se radoucit et remercie Tucker. Le couple McCall leur dit au revoir car ils doivent se reposer pour demain.

 

Ashley : « c’est le grand jour »

 

Sofia demande à Tucker de l’appeler en cas de besoin. Il promet de le faire et tous se disent au revoir.

 

C’est le tour de Roxy et Devon de dire au revoir à Sofia et Neil. Ce dernier demande à son fils si tout va bien. Devon ment que oui mais l’on voit bien qu’il n’est pas indifférent à la présence de son père. Ils partent.

 

Sofia et Neil s’accordent à dire que le baptême a été une réussite. Neil lui avoue que cela lui a fait réfléchir. Il aimerait qu’elle et Moïse passent les fêtent de Thanksgiving avec lui. Sofia comprend mal et croit qu’il veut qu’elle regagne son appartement avec Moïse. Neil met les choses au clair : il ne veut pas être un père à temps partiel c’est pourquoi, il pense qu’ils devraient se marier.

 

Neil Winters est prêt à épouser une seconde fois, une femme qu’il n’aime pas. La première était Karen Taylor. Ce mariage n’a tenu qu’1 an.

 

Au Motel, William n’arrive pas à croire que Victor envisage de l’envoyer en Inde. Totor précise qu’il compte l’envoyer dans un Monastère. Le même où Victor s’était refugié lorsqu’il était malade. Il dit ironiquement à son beau-fils qu’il va adorer se ressourcer dans cet endroit dénué de toutes technologies. Tout un programme !!!!

Partager cet article

15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 19:46

Au Gloworm, Michael Baldwin remet à Victor Newman un faux passeport au nom de Benjamin Watson. La photo sur le passeport est celle de William Abbott. Victor est satisfait du résultat. En tant qu’ami et avocat, Michael lui déconseille d’aller au bout de son projet parce qu’il estime que Victor va trop loin. Ce dernier n’est pas d’accord. Michael aimerait qu’il laisse William voir sa fille et régler ses problèmes conjugaux avec Victoria. L’idée même que William Abbott se remettent avec sa fille horripile au plus haut point Victor. Pour lui, maintenant que Délia Abbott n’a plus besoin de greffe, il compte envoyer son beau-fils très loin de Génoa City et s’arrangera pour qu’il ne revienne plus jamais.

 Victor-veut-se-debarasser-de-William-Abbott.jpg

Pendant ce temps, William se réveille en sursaut dans son mobil-home. Il constate qu’une armure à glace embauché par Victor " vieille sur lui " . Il lui propose du café et l’invite à dormir. Le mec lui dit que M Newman lui a ordonné de garder un œil sur lui alors, il ne bougera pas. William lui demande son nom

Tank : " mes amis m’appellent Tank  "

William : " je me demande bien pourquoi ? " :0036:

 

Ensuite, William lui raconte que sa fille Cordélia qu’il aime appeler " Dee-Dee " était gravement malade et qu’heureusement, elle est guérie grâce à la greffe qu’il a pu lui apporter. Tank lui demande pourquoi M Newman veut l’éloigner de sa fille. William répond qu’en fait, Victor veut l’éloigner de sa femme qui n’est autre que la fille de M Newman parce que dans le passé, il a commis 2 ; 3 conneries. Tank est attendri par son histoire et y va aussi en confidences. William apprend que Tank a une fille de 5 ans qui s’appelle Allison. Il s’engouffre dans cette brèche afin de le supplier de le laisser aller voir Délia avant de quitter la ville. Au début, Tank refuse mais William jure qu’il ne tentera pas de s’évader. Tout ce qu’il désire, c’est dire au revoir à son enfant.

 

Pendant ce temps, à l’hôpital, Kevin joue aux cartes avec Délia. Chloé revient avec une idée pour la robe de fille aux fleurs de Délia. Ensuite, elle explique à sa fille que son mariage avec Kevin ne sera pas un simple mariage. Ils formeront une Famille.

 

Esther arrive. Délia lui dit toute contente qu’ILS vont se marier le jour de Noël.

Esther : "oui, je sais ! N’est ce pas merveilleux ? " Elle a apporté des magazines spécialisés en mariage. Dee-Dee demande à Chloé si son papa est en colère parce qu’elle se marie. NON Chloé l’assure que William ne peut pas être en colère contre elle puisqu’il est marié à Victoria. Elle l’assure que William est et restera à tout jamais son Papa et qu’il l’aime. Kevin sera son autre " papa ».

 

Chloé et Kevin se rendent au parc. Elle n’arrive pas à croire que c’est bientôt Thanksgiving. Le temps s’est arrêté pour elle le jour où on lui a annoncé que sa fille était malade. Il lui rappelle à quel point, elle a été d’un courage extraordinaire face à la situation. Elle avoue que jamais, elle n’aurait pu tenir sans l’aide de ses amis et de la famille. En particulier, celle de Kevin. Son sauveur. Il est mal à l’aise mais tant qu’elle ignorera la vérité, elle le verra toujours sous cet angle. Chloé est certaine que le pire est passé et qu’ils vont être heureux.

 

Ronan Malloy est au parc. Il s’approche d’une SDF pour lui dire qu’hier, il a retrouvé un bracelet et se demandait si ça ne lui appartenait pas. La SDF lui demande des précisions sur le bracelet. Il répond. Elle se rend compte que c’est le bracelet que cherchait la chic dame l’autre fois. Elle peste parce que la dame lui avait promis une jolie récompense. Il lui montre une photo de Victoria Newman : " est ce que c’est la dame ? " OUI Cette femme précise que Victoria semblait désespérée de ne pas avoir retrouvé son bijou. Il lui demande si Victoria lui a laissé un numéro de téléphone où la joindre. OUI Il prend la carte. Il y a bel et bien le nom de Victoria Newman. Avant de partir, Ronan remet quelques billets à la SDF pour la remercier pour son aide.

 

Au Gloworm, Gloria passe ses commandes. On frappe à la porte, c’est Angelo. Il est venu lui apporter des caramels préparés par le meilleur confiseur du coin. Elle le remercie mais ne répond pas à ses avances. Ils vont dans la salle. Elle est surprise de voir son fils et Victor. Ce dernier les laisse discuter.

 

Angelo annonce fièrement à Michael qu’il est l’associé de sa mère puis s’éloigne. Michael demande à sa mère comment, elle a pu s’associer avec ce malfrat. Gloria explique qu’elle n’avait plus d’argent dans les caisses.

Michael : " tu aurais dû venir me voir "

Gloria explique qu’elle ne tenait pas à ce qu’il lui fasse un sermon sur Jeffrey. Elle lui demande de ne pas s’en faire pour lui car s’y prendre avec Angelo.

Michael : " pourquoi je ne suis pas rassuré ? "

 

Le portable de Victor Newman sonne, c’est Ronan Malloy qui demande à le voir pour discuter au sujet de Victoria.

 

Angélina arrive au Gloworm. Elle dit à son père qu’elle ne veut pas aller au cours de chant où elle est inscrite parce qu’on leur apprend à faire des vocalises et à respirer et vu qu’elle n’en voit pas l’utilité, elle n’y va pas.

 

Chloé et Kevin arrivent. Dès qu’elle le voit, Angélina met en évidence son décolleté.

 

Angelo demande à Chloé comment va sa fille. Chloé : " elle va mieux, merci "

Gloria et Angelo part s’occuper du bar.

Kevin présente Chloé à Angélina en précisant que c’est sa fiancée. Angie n’en n’a rien à cirer. Elle le drague ostensiblement au point au Chloé lui rappelle qu’elle est a fiancée de Kevin.

Angie : " je ne vois pas aucune bague à ton doigt "

Chloé : " oui, parce que je suis sur le point de t’envoyer mon poing à la figure "

Kevin calme sa chérie.

 

Quelques instants plus tard, Angie qui avait quittée la salle revient. Elle constate que Kevin n’est plus là. Gloria lui ment que son fils et sa fiancée sont partis. Angie est mécontente que Kevin n’ait pas succombé à son charme. Angelo est désolé pour sa fille. Elle part.

 

Angelo demande à Gloria où ils en étaient avant que sa fille arrive. Il tente de l’embrasser mais elle lui fourre un caramel dans la bouche.

 

Dans le bureau de Gloria, Kevin avoue à Chloé qu’Angie a raison sur un point, elle devrait avoir une bague. Elle l’assure que ce n’est pas important. Il insiste. C’est important pour lui ! Il se lève et fouille dans le bureau. Il trouve un trombone et avec ça, il lui fabrique une bague de fortune en attendant qu’il lui achète une vraie. Ils s’embrassent, ça devient chaud mais avant d’aller plus loin, il ferme la porte. 

 

Au même moment à l’hôpital, Délia demande à sa grand-mère si un jour, elle aussi va se marier. Esther lui répond que si elle rencontre un homme merveilleux tout comme sa mère, elle se mariera.

Délia : " toi tu t’es déjà mariée ? " NON Esther lui explique qu’elle n’a jamais eu la chance de tomber sur un homme bien mais lui promet qu’elle aura plus de chance qu’elle. Délia baille. Sa grand-mère l’encourage à dormir.

Délia : " bonne nuit Grand-mère "

 

Esther sort de la chambre. A peine sortie, on voit Tank arriver. Il pousse un fauteuil roulant où est assis William caché sous une couverture. Les deux hommes rentrent dans la chambre de Délia. William quitte sa couverture et son fauteuil roulant.

Tank : " on dirait qu’elle dort. Vous avez 5 min "

William s’approche de sa fille : "Eh chérie, c’est Papa. Tu es si belle quand tu dors…je sais que tu as été très courageuse…je suis tellement fier de toi. Je suis tellement heureuse que tu ailles mieux…est ce que tu peux garder un secret….je vais tout faire pour revenir à la maison auprès de toi et des gens que j’aime "

 

Michael et Victor arrivent au Poste de Police. Ronan leur annonce qu’il a la preuve que Victoria était au parc la nuit où Diane a été assassinée. Victor aimerait bien savoir quelle est cette preuve. Ronan répond que sa fille a perdu un bracelet ce soir là et qu’un témoin peut le prouver. Victor rétorque qu’il perd son temps parce que sa fille a retrouvé son bracelet dans sa maison. Il ne comprend pas pourquoi l’inspecteur l’a fait venir car il aurait pu appeler directement Victoria. Elle le lui aurait dit. Ronan déclare qu’il a tenté de joindre Victoria mais il a appris qu’elle avait quittée la ville pour une durée indéterminée. Quelques minutes plus tard, un de ses agents lui annoncent qu’ils ont découvert que Victoria Newman avait pris l’avion pour la Birmanie et le dit à Victor. Ce dernier est surpris que sa fille soit allée là-bas.

 

Michael et Victor vont discuter un peu plus loin. Ils se demandent pourquoi Victoria est allé dans ce pays qui est loin d’être réputé pour sa Démocratie. Mais bon, ce n’est pas le non respect des Droits de l’Homme dans ce pays qui taraude Victor. Il a surtout peur de ce que sa fille pourrait découvrir à propos de ses agissements et ceux de William dans ce pays. Il l’appelle mais tombe sur son répondeur. Ensuite, ils vont dans la chambre de Motel de William. Ils sont surpris qu’il n’y est personne.

 

Pendant ce temps, Victoria et Jill entament leurs recherches. Elles sont dans un Commissariat où elles demandent à un inspecteur si dans ses fichiers, il une trace d’une arrestation ou autre chose à propos d’un citoyen américain au nom de William ou Liam Abbott. Il dit qu’il n’a pas la trace de cet américain. Jill lui glisse un pot de vin. L’inspecteur annonce que William a été arrêté pour trafic de drogue et écroué. Elles aimeraient savoir où il est enfermé. L’inspecteur leur dit qu’il ne sait pas parce qu’ils ont perdu la trace de ce citoyen américain. Comment ça ? Y a t-il eu un procès ? NON L’inspecteur répète que tout ce qu’il sait c’est que William a été arrêté et ensuite, plus rien. Il ignore s’il a pu quitter Myanmar ou autre. Jill demande où son fils a été arrêté. L’inspecteur répond qu’il a été arrêté dans la ville de CHAUNGTHA BEACH, une station balnéaire du pays. Elles décident de se rendre sur place peut être que quelqu’un aura des informations sur William.

 

Bien évidemment, elles arrivent dans le bar où se trouve Cane. Avant leur arrivée, Cane avait posé des questions sur Chelsea Lawson aux habitués du coin. Tout ce qu’il a réussi à savoir, c’est que Chelsea a rendu son tablier et un mec lui conseille d’arrêter de poser des questions sinon gare à lui.

 

Victoria et Jill se séparent. Chacune montre la photo de William aux clients. Lorsqu’elles se retrouvent, elles font le point. Aucune d’elle n’a eu des informations. Curieusement un homme s’approche d’elles pour leur dire qu’il a des informations sur l’homme qu’elles cherchent. Elles sont assez méfiantes mais leurs doutes tombent lorsque cet homme leur montre un bijou ayant appartenu à William. Victoria reconnaît le bijou de son mari. Jill lui demande comment il l’a obtenu. Le mec répond que soi-disant William lui avait donné parce qu’il l’a aidé.

Victoria : " il va bien ? "

L’homme répond que William est faible mais que ça commence à aller. Il leur donne RDV dans 1h derrière le bar et insiste que personne ne doit être au courant de leur RDV parce que la vie de William en dépend. Victoria se sent mal pour son mari. Elle qui croyait qu’il était entrain de s’amuser. Elles apprennent qu’il a été emprisonné dans de très mauvaises circonstances. Toutes deux prennent la décision de tout faire pour le retrouver. Ce qui signifie qu’elles vont se rendre à ce RDV.

 

Un peu plus loin, caché, Cane a tout entendu.

Partager cet article

14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 22:33

L’épisode commence par une voix qui nous rappelle que le rôle de Katherine Chancellor est temporairement interprété par l’actrice Michael Learned.

 

Katherine frappe à la porte de l’appartement de son fils. Tucker ouvre. Il n’est pas très heureux de la voir et lui demande de partir mais elle insiste pour lui parler.

Ashley les rejoint devant la porte et dit également à Katherine de s’en aller mais celle-ci refuse.

Tucker : « quelle est la partie de la phrase « Fiche le camp » tu ne comprends pas ? »

Elle rétorque sur le même ton : « quelle est la partie de la phrase « je ne partirais pas sans t’avoir dit ce pourquoi je suis venue »

 

Le couple McCall fait entrer Katherine chez eux. Ashley dit à cette dernière qu’ils passaient une soirée tranquille avant que Katherine n’arrive. Kay leur annonce que Délia est en rémission. Ils sont contents pour Délia. Ashley décide d’aller voir sa nièce. Après son départ, Tucker demande à sa mère la raison pour laquelle, elle est venue le voir. Kay répond que certains propos de son mari l’a fait réfléchir sur leur relation et la relation qu’ils aimeraient entretenir avec Devon. Tucker sait bien que Murphy a perdu son fils unique dans de tragiques circonstances mais ne voit pas en quoi ça pourrait l’aider nouer des liens avec Devon. Kay lui propose de mettre leurs différents de côté et d’unir leurs forces pour que Devon puisse les accepter. Tucker refuse catégoriquement l’aide de sa mère. Elle insiste, rien à faire. Il finit par lui demander de s’en aller. Cette fois ci, Kay n’insiste pas et s’en va.

 

Adam travaille au Gloworm lorsqu’il voit passer Geneviève Atkinson. Il l’aborde : « Adam Newman. C’est un plaisir de faire enfin votre connaissance »

Geneviève : « le fils de Victor. Votre réputation vous précède »

Adam : « la vôtre également »

Geneviève : « que puis-je faire pour vous ? »

Adam lui annonce qu’il est de retour chez Newman Entreprises. Il aimerait qu’ils prennent un café ensemble pour partager leurs petits secrets. Geneviève rit et lui dit qu’elle le rappellera.

Abby qui n’est pas très loin s’approche d’Adam pour lui dire que dès que Geneviève découvrira ce qu’il a fait à son oncle Jack, elle sera moins coopérative.

Adam : « de quoi m’accuse t- on à tord cette fois ci ? »

Abby : « tu as assassiné Diane Jenkins et tu essais de mettre ce meurtre sur le dos d’un de nous »

Adam ne voit pas de quoi elle parle. Abby lui raconte ce qui s’est passé au hangar. Il est vraiment surpris d’apprendre qu’il existe un film sur les dernières rencontres de Diane et qu’il n’est pas sur ce film. Abby croit qu’il ment mais cette fois, Adam n’est pas derrière tout cela, ce qui ne veut pas dire qu’il ignore qui est l’auteur de ce film.

 

Paul et Devon se rencontrent au Néon Ecarlate. Ils s’installent à une table pour parler de l’enquête qui a permis à Paul de découvrir qui était le père biologique de Devon. Paul lui apprend qu’il a désavoué Katherine lorsque celle-ci a prise la décision de ne pas révéler à Devon que Tucker était son père biologique. Il précise que si la vérité n’était pas sortie, il aurait peut être pris le risque de violer le secret professionnel et perdre sa licence professionnelle pour le lui dire. Devon apprécie. Paul l’encourage à pardonner à Katherine car au fond, il sait qu’en ne lui disant rien, elle ne cherchait qu’à le protéger. Devon lui raconte que lorsqu’il était enfant et qu’il passait de foyer d’accueil à foyer d’accueil, chaque soir, il rêvait que son père allait revenir dans leur vie et le « sauver » de la vie qu’il menait. Aujourd’hui, il ne regrette pas que son père biologique n’ait pas refait surface car il a trouvé en Neil, son père adoptif, le père qu’il a toujours rêvé d’avoir. En conclusion, il ne veut rien avoir à faire avec Katherine ou Tucker.

 

Paul le laisse.

 

Devon est toujours au café lorsqu’Ashley arrive. Elle revient de l’hôpital et lui annonce la bonne nouvelle concernant Délia. Il est heureux pour la petite et sa mère. Ashley lui demande s’il a reçu l’invitation à leur mariage. OUI Devon lui annonce qu’il ne viendra pas. Elle est déçue car elle espérait sincèrement qu’il ferait l’effort de participer au mariage de son père biologique. Devon répète qu’il ne tient pas à faire partie de la vie de Tucker ou de Katherine. Ashley sait qu’il éprouve beaucoup de ressentiment à l’égard d’eux mais elle aimerait qu’il accorde au moins une chance à Tucker de se racheter. Elle tente de lui faire comprendre qu’un jour, il regrettera de ne pas l’avoir fait. Devon estime que son père est entré trop tard dans son existence, ils n’ont donc rien à faire ensemble puis demande à Ashley d’arrêter d’insister car sa décision est irrévocable !

 

Abby arrive à cet instant là et demande à Devon pourquoi, il parle à sa mère sur un ton malpoli. Devon préfère s’en aller avant de dire quelque chose qu’il regretterait. Abby tente de le retenir sans succès. Ashley explique à sa fille qu’elle a essayée de forcer Devon à venir à leur mariage mais au lieu de cela, elle n’a fait qu’empirer la situation. Abby est convaincue qu’elle réussira à faire changer d’avis Devon puisqu’elle a réussi à la faire accepter son mariage avec Tucker.

 

Dans la chambre de Motel de Ronan Malloy, ce dernier vient de terminer sa partie de jambes en l’air avec notre rousse incendiaire. C’est un homme satisfait même s’il sait que sa liaison est vraiment contre l’éthique. Ce qu’il ne manque pas de le lui dire mais on connait Phyllis, elle aime vivre dangereusement, ce qui n’est pas pour déplaire à Monsieur l’Inspecteur.

 

Ce dernier lui annonce qu’il est en mesure de faire annuler les poursuites à son encontre. Elle est surprise. Il lui dit qu’il pourrait parler au District Attorney.

 

Phyllis : « en échange de quoi ? »

 

Ronan explique qu’il raconter au District Attorney sa participation active dans l’enquête de Diane Jenkins, les poursuites au pénal seraient abandonnées. Et au civil ? Là, il ne peut rien du tout. A elle de trouver un compromis avec Ricky. Fifi veut toujours connaître le prix à payer. Ronan veut qu’en échange, elle lui raconte ce qui s’est passé dans le hangar. Fifi comprend qu’il veut qu’elle trahisse les autres. OUI Au prix de sa liberté ! Phyllis accepte et lui raconte tout. C’est ainsi que Ronan apprend pour le film où l’on voit les personnes présentes malmener Diane Jenkins, le soir de sa mort.

Ronan : « qu’est ce qu’est devenu le film ? »

Phyllis : « il a été détruit »

Ronan : « qui l’a détruit ? »

Phyllis : « c’était une action collective »

Ronan comprend donc qu’il existait un film concrétisant sa théorie sur le fait qu’il y a neuf suspects. NON Pas 9 répond elle. Sur le film, il n’y a eu que 8 personnes, un seul manquait, c’était Adam. La preuve qu’il était derrière ça.

Ronan : « pas forcément ! »

 

Au même moment, dans la chambre d’Avery au club Athlétique, Nick et Avery roucoulent également au lit. Soudain son téléphone sonne, il entend les dernières paroles dites à Diane Jenkins surtout la phrase « je vais te tuer ! Je vais te tuer ! » Il raccroche. Avery lui demande ce qui se passe. Après une courte hésitation, il lui raconte tout : sa liaison avec Diane et les menaces à son encontre enregistrées par erreur sur le répondeur d’Ashley Abbott. Toutefois, il précise qu’il n’a pas tué Diane. Elle le croit. Quelques instants plus tard, on les retrouve en bas. Avery lui conseille d’aller tout raconter à l’inspecteur Malloy. Nick lui avoue que Malloy l’avait questionné mais il avait refusé de répondre sans la présence de son avocat. Avery lui propose ses services. Ils se rendent chez Malloy. Là-bas, Phyllis est toujours là. Dès qu’ils entendent la voix de Nick, Ronan demande à Phyllis d’aller se cacher dans la salle de bain. Ronan ouvre la porte. Nick lui dit qu’il a une confession à lui faire. Ronan est obligé de les faire entrer. Nick lui parle de la bande audio. Ronan l’écoute et propose qu’ils se revoient demain à son travail. Avery sent l’inspecteur mal à l’aise et remarque des chaussures de femmes sous la table alors, elle lui demande si elle peut utiliser sa salle de bain pour retirer quelque chose dans son œil. Il refuse catégoriquement en prétextant que sa salle de bain est sale. Privilège ou honte du célibataire ! Ronan l’invite à utiliser le miroir de son salon. Elle répond que finalement, le truc est parti tout seul et ils s’en vont.

 

Ronan va « libérer » Phyllis. Cette dernière lui rappelle qu’Avery et Nick sont amants et que c’est à cause de sa petite-sœur qu’elle n’est plus avec Nick. Ronan trouve qu’Avery a une bonne influence sur Nick. Phyllis préfère faire l’amour au lieu de parler de ces derniers.

 

Pendant ce temps, Nick et Avery reviennent au club. Il déclare qu’il ne pensait pas que leur visite se déroulerait ainsi.

Avery : « je crois savoir pourquoi ? »

Nick : « pourquoi ? »

Avery lui avoue avoir vu une paire de botte de femme dans la chambre de Ronan et étant donné la manière dont celui-ci a réagi quand elle demandé à utiliser sa salle de bain, elle conclue que leur inspecteur était en galante compagnie ce soir. Nick est d’accord avec sa supposition et l’embrasse.

 

Et oui ! Avery a tout compris mais ignore que c’est sa grande-sœur, « la femme » en question.

 

A l’hôtel, Phyllis ne veut toujours pas que Ronan prononce les prénoms de Nick et Avery. Ronan lui demande ce qui se passera s’il le fait. Elle l’embrasse.

 

La personne qui téléphone Nicholas Newman n’est autre que Patty Williams alias Myrna. On l’a voit au parc avec son dictaphone et son téléphone.  Soudain, elle entend quelqu’un arriver, elle range son « matériel ». C’est Jack Abbott. Il est très surpris de la voir car il ne s’attendait pas à ce qu’elle sorte en public après son accident. Il a beau vouloir engager une conversation avec elle, Myrna reste silencieuse puis s’éclipse à l’arrivée de Geneviève. Jack dit à sa petite-amie que sa bonne est bizarre. Geneviève lui explique que Myrna a toujours été marginale. Ses brûlures n’ont rien arrangées. Jack ne pense pas que ça excuse le comportement de Myrna mais puisqu’il n’a rien personnellement à lui reprocher, il ne s’attarde pas sur le sujet pour parler de Délia. Sa nièce est rétablie et ça se fête. S’ils ont la chance, Délia pourra sortir pour assister au mariage d’Ashley et de Tucker. Geneviève sait que les petites filles aiment être les « filles aux fleurs » : « tu me montreras les photos »

Jack l’invite au mariage. Elle accepte.

Jack : « je sais que ce soir on devait manger chez toi mais pourquoi ne pas aller chez moi. La maison est vide car Kyle passe la nuit chez un copain. Je cuisinerai »

 

Flattée, Geneviève accepte.

 Patty-alias-Myrna.jpg

Myrna/Patty arrive devant le Manoir des Abbott. Elle possède toujours le double des clefs alors, elle ouvre la porte. Myrna/Patty se retrouve dans « son château » où son Prince Charmant n’est autre que Jack. Elle prend une photo de lui et la serre contre son cœur puis lui parle. Elle estime qu’il n’a pas bon goût concernant les femmes parce que pour elle, Geneviève n’est pas Le bon choix et bien entendu celui-ci, c’est ELLE ! Myrna/Patty se voit déjà redevenir la maîtresse de cette maison comme, elle le fut jadis. Un mariage aux Colonnades lui irait très bien. Ça lui rappelle des souvenirs dont celui de Kitty. Elle chasse rapidement ce souvenir lié a d’autres moins heureux.

 

Soudain, elle entend Geneviève et Jack arriver. Elle a juste le temps de se cacher derrière la table de la salle à manger.

 

Jack raconte à Geneviève un souvenir. Ils rigolent. Dès qu’ils entrent, elle est impressionnée par la beauté du lieu. Jack regrette de ne pas l’avoir invité plus tôt. Elle l’assure qu’elle comprend. Il n’était pas prêt et lui rappelle qu’il vient de le faire mais aussi de l’inviter au mariage de sa sœur. Jack est certain que leur relation va encore évoluer. Il lui offre du Martini

 

Myrna/Patty se rend compte qu’elle a oublié son écharpe. Elle profite que Geneviève et Jack partent ouvrir la porte d’entrée pour la reprendre.

 

Jack et Geneviève ont ouvert à Ed, le majordome. Il était allé faire les courses. Jack fait les présentations

 

Myrna/Patty  sort rapidement par la porte de la cuisine. Les trois autres entendent la porte se refermer. Jack part voir ce qui se passe mais ne trouve personne. Il revient mais repart tout de suite prendre de la glace dans le congélateur.

 

Pendant ce temps, Ed retrouve une patte par terre. Il croit que c’est la patte d’un doudou de Kyle. Elle ne pense pas car ça ressemble à celle d’un chat. Si Jack l’aurait vu, il aurait peut être fait le lien avec Kitty mais Geneviève jette la patte à la poubelle puis rejoint Jack dans la cuisine.

 

Myrna/Patty quant à elle se rend au parc. Elle peste contre elle-même parce qu’elle a failli se faire attraper et jure d’être plus prudente quant elle aperçoit son frère. Myrna/Patty aurait pu aller lui parler mais c’était sans compter Adam qui vient d’arriver : « bon sang qu’est ce que tu fais ici ? »

Myrna/Patty : « lâche moi sinon je crie »

Il l’encourage à crier et lui demande si elle voulait voir Paul. Adam lui rappelle que son frère ne pourra pas l’aider. Elle est une fugitive, Paul sera obligé de la dénoncer et elle sera enfermer pour de bon dans un asile psychiatrique. Elle lui demande pardon et promet de se calmer. Adam exige des explications à propos du film. A quoi pensait-elle ? Il paraît de plus en plus coupable du meurtre de Diane Jenkins à cause de ses conneries.

Myrna/Patty « je suis désolée ! Je suis désolée ! »

Il lui ordonne de quitter Génoa City mais elle refuse. Myrna/Patty lui demande pourquoi, elle doit être la seule à s’exiler vu qu’elle n’est pas la seule  à avoir fait du mal à quelqu’un. Beaucoup de personnes ont fait du mal à Diane Jenkins dont Adam. Elle lui ordonne de la laisser tranquille, sinon, elle racontera à tout le monde ce qu’il a fait.

Partager cet article