Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 09:40

Le festival d’été de Génoa City est sur le point de débuter. Plusieurs habitants s’installent au parc pour assister à l’évènement qui sera clôturé par un  magnifique feu d’artifice. Nos protagonistes ne sont pas en reste. Jack et Nikki s’installent. Il culpabilise d’être venu alors que sa nièce reste introuvable. Nikki l’assure qu’ils partiront s’ils ont la moindre nouvelle. En attendant, elle a prévu un petit cadeau pour lui car c’est son anniversaire. Il promet de faire la fête dès qu’Abby sera rentrée à la maison.

 

Pendant ce temps, dans leur motel, Carmine revient avec les courses.

Abby : « enfin ! »

Abby : « tu as acheté tout ce qu’il y avait sur la liste ? »

Carmine répond qu’il a acheté presque tout sauf la crème pour le visage qu’elle voulait : « ce truc vaut le prix d’une voiture »

Abby veut voir ce qu’il lui a acheté comme vêtement. Elle est déçue de voir une combinaison en jeans bleue. Carmine lui rappelle qu’il y a un mandat d’arrêt contre lui. Il risque de passer les 30 dernières années en prison alors ses problèmes vestimentaires, c’est le cadet de ses soucis. Abby continue à jouer les midinettes en disant qu’elle a une image publique à sauvegarder. Il s’en fiche royalement. Sans compter qu’ils doivent garder le peu d’argent qu’il leur reste puisqu’ils ne peuvent pas utiliser leurs cartes bancaires sinon, la Police découvrira où ils sont. Abby se console en disant qu’elle pourra peut être lancer une nouvelle mode.

 

Pendant ce temps, Ashley et Tucker arrivent au Commissariat.

Ashley : « excusez-moi, avez-vous des nouvelles de ma fille ? Abby Newman ? »

L’agent en uniforme lui demande de poser la question à l’inspecteur Malloy

Tucker : « Malloy ? »

Ronan : « oui ! Oui ! »

Ashley : « vous avez été affecté à cette affaire ? »

Ronan leur répond qu’à la demande de Victor Newman, le FBI lui a ordonné de se saisir de l’affaire.

 

Sharon et Victor arrive. La nouvelle petite-amie de Victor demande à Ashley comment elle va.

Ashley : « j’ai connu des jours meilleurs »

 

Victor demande à Malloy ce qu’il a appris. Ronan répond qu’il est content qu’ils soient tous là au moins, il n’aura pas à répéter deux fois ce qu’il a à leur dire : il n’y a pas eu d’activités sur les cartes de crédit de Carmine ou d’Abby.

Victor : « que savez-vous sur ce garçon ? »

Ronan répond que les Basco sont réputés pour avoir des liens avec le crime organisé. Cependant, Carmine a un casier judiciaire vierge. D’après ce qu’ils savent, Carmine n’est pas mêlé aux activités douteuses de sa famille. Victor souligne que cela ne veut pas dire que Carmine ne demanderait pas de l’aide à ses proches s’il se retrouvait en difficulté. Ronan le sait bien, c’est pourquoi, il a demandé des mandats pour mettre cette famille sur écoute et il y a des flics dans le New Jersey qui font le guet devant la propriété de cette famille. Ashley est inquiète car ça fait plus de 24h qu’ils n’ont pas de nouvelles : « ils pourraient être n’importe où »

Ronan lui apprend que les polices aux frontières, les gares routières sont en état d’alerte. Les photos d’Abby et de Carmine sont mises à tous ces endroits. Il a même alerté les autorités mexicaines et canadiennes. Victor met à Ronan tous les moyens financiers ou autres dont il aura besoin pour retrouver sa fille.

 

Plus tard, Ashley s’excuse auprès de Victor parce qu’elle a doutée de son implication dans la disparition de leur fille. Victor ne lui en veut pas.

 

Lauren est au néon écarlate avec les Fisher. Elle leur demande s’ils veulent l’accompagner au parc puisqu’elle ne peut pas y aller avec son fils. Fen dort chez un copain et Michael fait des heures supp. Ils n’ont pas la tête à a. Lauren demande s’il s’est passé quelque chose. Abby ? NON Daniel

Kevin : « il a été arrêté. Les flics pensent qu’il a tué Daisy »

Lauren estime que c’est ridicule parce qu’elle sait que Daniel est incapable de tuer quelqu’un. Kevin avoue qu’il pensait la même chose mais il a changé d’avis quand Michael lui a montré le mail que Daisy comptait lui envoyer. Elle disait que Daniel allait lui faire du mal.

Lauren : « l’a-t-elle envoyée ? »

Kevin : « elle n’a pas eu cette chance »

Lauren est certaine que Michael résoudra cette enquête avant que quelqu’un d’autre ne soit blessé.

 

Phick sont rentrés à la maison.

Nick : « Summer semblait vraiment s’amuser ce soir »

Phyllis lui apprend qu’elle a autorisée leur fille à passer la nuit chez son amie Katie : « j’espère que cela ne te dérange pas ? »

Nick : « non, je sait que tu veux te concentrer sur Daniel… » Ils espèrent que ce cauchemar sera bientôt derrière eux. Nick monte dire à la baby-sitter qu’elle peut partir.

 

Au poste de Police, Michael dit à Daniel qu’il est désolé mais il ne peut pas ignorer les preuves.

Daniel : « Michael, je n’ai pas tué Daisy »

Michael : « alors, l’enquête le confirmera…écoutes, tu as un excellent avocat. Fais exactement ce qu’elle te dira »

 

La porte de la salle d’interrogatoire s’ouvre, Heather entre avec un officier en uniforme. Ce dernier lit ses droits à Daniel : il est officiellement arrêté pour le meurtre de Daisy Carter Romalotti.

 

A l’Athlétique Club, Ricky dit à Eden que puisqu’elle a voulu jouer à James Bond Girl et bien, elle va mourir à cause de cette stupide idée. En attendant, il se réjouit de s’être débarrassé du portefeuille de Daisy et de son téléphone : « personne ne les trouveras…désormais, personne ne saura ce que tu as vu »

 

On frappe à la porte, c’est Paul. Ricky ne veut pas ouvrir mais son père insiste alors, il y va. Paul lui dit qu’il est à la recherche d’Eden.

Ricky : « pourquoi penses-tu qu’Eden est ici ? »

Paul répond qu’elle devait retrouver Kevin au parc mais elle n’est jamais venue. Ricky reproche à son père de l’accuser de tout les maux. Paul explique que Kevin savait qu’Eden voulait venir le voir, c’est pourquoi, il est là. Pas la peine qu’il se mette sur la défensive.

Ricky : « Eden était ici »

Paul : « quand ? »

Tout à l’heure. Ils devaient prendre un verre au bar mais elle lui a dit qu’elle allait aux toilettes et n’est jamais revenue. Il ment qu’il ignore où est passé Eden. Paul avoue qu’il est mal de crier au loup dès qu’il s’agit de Ricky. Cependant, il aimerait rectifier le tir et apprendre à le connaître.

Ricky : « je t’ai déjà dit qu’il était trop tard » Paul refuse de baisser les bras et déclare qu’il ne sortira pas tant qu’ils n’auront pas crever l’abcès. Ricky ne veut pas parler. Paul insiste pour qu’il lui raconte sa vie à Los Angeles. Ricky finit par lâcher que sa vie n’était pas rose. Depuis tout petit, il a compris qu’il était différent des autres enfants. Lui n’avait jamais de père ou de mère qui venait le chercher à l’école ou qui l’amenait au parc ou en vacances. A cause de cela, il a été solitaire la plupart du temps. Sa vie se résumait à aller voir sa mère à l’hôpital psychiatrique jusqu’à ce que toute communication entre eux soit coupée parce qu’elle devenait trop violente. Pour éviter cela, les médecins l’assourdissaient de médicament. Ses grands-parents étaient bien gentils mais ils ne pouvaient pas lui procurer ce qu’il désirait le plus au monde : une famille normale. Sans pouvoir l’obtenir, il s’est construit seul, dans son coin. Paul lui dit qu’il est désolé.

Ricky : « c’est la vie, papa »

Paul tient à ce qu’ils apprennent à se connaître. Il ne dit pas que ce ne sera pas facile mais s’ils se parlent et se font confiance, ils réussiront peut être à créer un lien. Ricky accepte mais lui demande de partir. Paul aperçoit la clef magnétique de la chambre de son fils sur la table, il la subtilise. C’est à ce moment là qu’il remarquer le sac d’Eden posé au bas du lit. Avant de partir, il sert son fils dans ses bras : « je t’appelle demain »

 

Ricky semble bouleversé mais il n’a pas le temps de s’attendrir car une « mission » l’attend : tuer Eden. Tout à l’heure, il a pris son pouls, elle est encore vivante. Il va dans la salle de bain, le portable d’Eden sonne, il voit que c’est Kevin : « désolé Kevin ! Eden n’est pas joignable…et ne le sera plus jamais »

 

A l’appartement de Phyllis, Nick remercie la nounou d’avoir gardé Lucy. Phyllis appelle son fils mais il ne répond pas. Ça l’inquiète. Nick tente de relativiser : peut être que Daniel veut juste souffler un peu après la dure journée qu’il a eue. Le portable de Fifi sonne, c’est Avery qui lui annonce la mauvaise nouvelle : Daniel a été officiellement arrêté pour le meurtre de Daisy à cause du mail. Phyllis est toute paniquée : « je le savais ! je le savais » Elle décide d’aller au poste de Police et demande à Nick de rappeler la nounou.

 

Au poste de Police, Avery suit son client. Michael remercie à sa façon Heather d’avoir pris l’initiative d’arrêter Daniel. Il ajoute que compte tenu de sa relation personnelle avec Daniel et sa famille, il la laisse gérer le dossier pour qu’il n’y ait pas conflit d’intérêts.

 

Au motel, Abby revient vêtue de la combinaison bleue et d’un tee-shirt vert. Elle peste toujours sur sa tenue, mais ce n’est que feu de paille. Abby sait qu’elle a tout foirée. Il confirme. Abby lui répond qu’il a raison. En effet, quand elle a sautée dans son coffre à la place de Chloé, elle n’imaginait pas que cette histoire prenne cette ampleur. Tout ce qui lui importait c’était échapper à l’humiliation d’avoir foiré le gala. Il avoue que tout est de sa faute. Grâce à ses contacts, il a fait en sorte que le camion n’arrive jamais à destination. Abby lui reproche d’avoir agit égoïstement. A cause de lui, le gala a été annulé, tous les billets ont été remboursés, ce qui signifie qu’aucun bénéfice ne sera versé aux enfants défavorisés comme c’était prévu. Carmine regrette son acte d’autant plus qu’en lisant une interview d’Angelina, il a vu qu’elle faisait comme s’ils ne s’étaient jamais connus. Tout ce qu’il a fait était stupide. Elle tente de le consoler mais rien à faire, il se sent mal et il n’est pas le seul. Abby sait qu’elle également s’est mal comportée en faisant croire à ses proches qu’on l’avait kidnappée. Carmine lui dit qu’elle doit prendre une décision. Abby sait qu’il va falloir appeler sa mère. Il part prendre sa douche.

 

Au néon écarlate, Kevin trouve bizarre qu’Eden ne réponde toujours pas à son téléphone. Lauren renonce à aller au parc. Elle veut aller au poste de Police réconforter son mari. Les Fisher décident d’aller chercher Eden au parc.

 

Phyllis et Nick arrivent au poste de Police. Elle demande à Michael où est son fils. Il est dans sa cellule répond son ami. Elle lui reproche d’avoir arrêté son fils. Michael veut parler, elle refuse de l’écouter dire qu’il ne fait que son travail. En fait, il voulait les informer qu’il a demandé à Heather de se charger de l’affaire parce qu’il est trop impliqué émotionnellement puis les laisse. Heather prend la défense de Michael : « il est dans une situation intenable »

Phyllis veut savoir où est son fils. Avery prévient Heather que son dossier est vide : toutes les preuves qu’ils ont ne sont que des suppositions et tant qu’il n’y a pas de corps, elle ne peut pas inculper Daniel pour meurtre. Peu importe, Heather est bien déterminée à interroger une nouvelle fois Daniel et puisque la Loi l’autorise à le garder 48 h en garde à vue sans l’inculper, elle va le faire.

 

Dans les bureaux, Michael veut prendre du café. Ronan lui dit qu’il y en a plus. Heureusement pour lui, Lauren vient le voir. Elle le serre très fort dans ses bras.

 

Sharon et Victor se sont installés au restaurant. Elle critique Ashley d’avoir cru qu’il ne se souciait pas d’Abby. Victor prend la défense d’Ashley en disant que celle-ci était bouleversée. Sharon lui propose d’aller au parc après le dîner. Il accepte.

 

Tucker et Ashley arrivent au parc. Nikki et Jack les invitent à se joindre à eux.  Elle voit le cadeau de Nikki et se souvient que c’est l’anniversaire de son frère. Il lui demande de ne pas s’excuser d’avoir oublié : « nous n’allons pas fêter quoique ce soit jusqu’à ce qu’Abby rentre à la maison saine et sauve »

Ashley les met au courant au sujet de Malloy et Tucker leur dit que ce dernier a découvert que Carmine n’était pas aussi dangereux qu’ils le pensaient.

 

 

Paul est toujours à l’Athlétique Club quand il appelle Kevin pour savoir s’ils ont eu des nouvelles d’Eden. NON Paul lui apprend qu’il vient de voir Ricky. Ce dernier lui a dit qu’Eden et lui allaient boire un verre au bar mais elle est partie bien avant. Kevin avoue être très inquiet. Paul décide d’aller au parc en se disant que peut être Eden est passée et ne les a pas vu. Ils raccrochent, c’est alors, qu’il repense au sac à dos qu’il a vu dans la chambre de son fils. Le logo sur la fermeture éclair attire son attention. Au début, il a pensé que c’était un « W » pour « Williams » alors que c’est un « E » inversé pour « Eden ». Il remonte en courant dans la chambre de son fils. Il le trouve dans la salle de bain, prêt à égorger Eden. On jurerait que le couteau qu’il utilise est le même que celui qu’Isabella avait utilisé pour menacer Christine. Paul supplie son fils de ne pas faire ça mais il refuse. Paul sort son arme, Ricky est nullement impressionné.

Paul : « Ricky, laisse-moi t’aider »

Ricky : « tu ne t’inquiètes pas pour moi, il n’y a elle qui compte »

Paul : « je m’inquiète pour toi. Tu es mon fils »

Ricky : « TU N’AS JAMAIS ETE UN PERE POUR MOI ! »

Paul : « je sais et j’en suis désolé ! » Il admet qu’il n’aurait jamais dû le laisser grandir tout seul ; affronter sa mère tout seul car si ça avait été le cas, il n’aurait rien fait à Rachel. Ricky confirme qu’il l’a tué parce qu’elle voulait le quitter.

Paul : « oh non Ricky »

Ricky lui demande s’il a toujours l’intention de se rapprocher de lui ; d’établir une relation père fils.

Paul : « alors, tu as tué Rachel ? » OUI Et rien de tout cela ne se serait su s’il n’avait pas fouiné dans ses affaires. Maintenant, il va tuer Eden. Paul le supplie de ne pas faire cela. Ricky dit détester les gens qui fouille dans sa vie et c’est la raison pour laquelle, il s’est débarrassé de cette folle de Daisy : « on sait tous les deux qu’elle l’a bien cherchée. J’ai rendu une faveur à cette fille. Qu’en dis-tu Papa ? Tu es fier de ton petit garçon ? »

Paul est en larmes. Tous ses soupçons s’avéraient être vrais. Il ordonne à son fils d’arrêter car il n’a pas l’intention de le laisser faire du mal à quelqu’un d’autre.

Ricky : « va te faire foutre !!! »

Paul lui ordonne de lâcher le couteau. Ricky ne veut pas : « tout ça est de ta faute ! Tu es la raison pour laquelle,  j’ai mal tourné ! Et oui, Papa, je suis le produit de ta négligence »

Paul lui ordonne une nouvelle fois de lâcher son couteau.

Ricky : « sinon quoi ? Tu vas me tirer dessus ? Tu es prêt à tuer ton propre enfant »

Paul : « fais ce que je te dis ! »

Ricky met sa menace à exécution pour que son père tire. Il l’incite même à le faire. Quand il veut trancher la gorge d’Eden, Paul tire sur lui et l’atteint au bras. Ricky sursaute, vu qu’il est devant la fenêtre son geste de sursaut le conduit à traverser la fenêtre, il tombe à l’extérieur.

 

Paniqué, Paul regarde son fils en bas de l’immeuble. Avec une chute de quelques étages, Ricky doit être mort ;

 

Au même moment, les Fisher montrent la photo d’Eden aux habitants qui sont venus au parc ; Le feu d’artifice a débuté ; Ashley voit que quelqu’un l’appelle, elle s’éloigne du groupe pour répondre, c’est Abby ; au poste de Police, Phyllis dit au revoir à son fils. Elle suit son mari et sa sœur à l’extérieur mais avant de partir, elle reste une seconde devant l’entrée pour fusiller Michael du regard et s’en va.

Partager cet article

commentaires