Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 18:45

Dans leur chambre d’hôtel au Kansas, Adam apporte à sa belle un petit déjeuner. Une belle occasion pour reparler de leur mariage et de roucouler. Pendant ce temps, dans la cuisine de la maison d’Hope où elle a passé la nuit, Sharon repense à hier soir quand elle a avoué à Adam qu’elle l’aimait toujours. Malheureusement pour elle, il a refusé ses avances. Sharon l’appelle. Chelsea qui est seule dans la chambre voit qui appelle son Jules. Elle ne répond pas et ça la met en rogne.

 

Quelques instants plus tard, Adam sort de la douche vêtu d’une bonne partie de son costume. Elle le trouve si beau ! Mais il sent que quelque chose ne va pas. Chelsea avoue qu’il a reçu un coup de fil tout à l’heure lorsqu’il était sous la douche. Il comprend que c’est Sharon.

Chelsea : " tu attendais son appel ? " NON Il lui avoue que Sharon était dans la maison de sa mère hier soir. Chelsea n’arrive pas à croire que Sharon les a suivi et demande ce qu’elle voulait. Adam préfère ne pas lui en parler au risque de l’énerver avant la cérémonie mais elle comprend que Sharon est venue pour faire annuler leur mariage. Il appelle le Révérend Bennett pour lui demander un service. Ensuite, il demande à Chelsea de se lever et de prendre son trousseau.

Chelsea : " Quoi ? Tu comptes donner ma robe à Sharon ? "

Adam : " Très drôle !…nous allons à la ferme "

 

Dès qu’elle pose son téléphone, Sharon entend une voix derrière elle lui demander comment c’est passé son voyage à New-York. Elle se retourne et voit Victor : " j’allais t’appeler "

Victor : " il suffit de me dire la vérité "

Sharon avoue qu’elle est venue dire à Adam qu’elle aime et d’annuler son mariage avec Chelsea mais il l’a rejeté. Victor est furieux contre elle parce qu’elle lui a menti. Il lui rappelle que s’ils ne sont pas honnêtes l’un envers l’autre, leur histoire ne pourra jamais fonctionner. Question honnêteté, Sharon lui reproche de ne pas l’être lorsqu’il s’agit de Nikki. Il lui rappelle que le " monde entier " connaît sa relation ambiguë avec Nikki. Sharon lui dit qu’elle est désolée. Il lui ordonne de monter dans la voiture.

 

Quelques heures plus tard, ils arrivent au ranch. Ils discutent une nouvelle fois de ce qui s’est passé. Sharon présente encore ses excuses à Victor et décide d’emménager avec lui. Il appelle Bonnie afin qu’elle apporte ses affaires dans la maison principale.

 

A l’appartement de sa mère, Summer aperçoit la note que lui a laissée son père. Il lui demande de le rejoindre au Néon Ecarlate. On sonne à la porte, elle va ouvrir et est surprise de voir son grand frère. Ils s’étreignent. Ensuite, Noah lui explique qu’il a pris le dernier vol après avoir parlé à leur grand-père.

Summer : " tu es au courant au sujet de ma mère ? " OUI leur père dit que tout ira bien mais bon, vu avec eux on ne sait jamais, il a préféré venir sur place. Summer lui suggère qu’ils aillent retrouver leur père au néon écarlate.

Pendant ce temps, Nick est avec son beau-fils au café. Il dit à ce dernier qu’il vient de recevoir un sms d’Avery. La liberté sous caution de Phyllis vient d’être acceptée. Elle s’occupe actuellement des formalités d’usage. Daniel comprend qu’il n’ira pas chercher Phyllis. Ils en viennent à parler de tout cela. Daniel raconte comment, il a été attendri hier soir de voir sa mère si bouleversée par les évènements puis finalement, il s’est rappeler qu’elle aimait bien jouer avec la culpabilité des gens et qu’elle n’a besoin de personne. Nick ne partage pas son avis : " combien de fois ta mère est venue à ton secours ? …Il lui rappelle à quel point Phyllis aime Lucy. Aussi forte qu’elle soit, Phyllis a besoin de soutien car sa situation peut empirer d’un moment à l’autre. Daniel réalise que Nick a raison. Il décide d’emmener Lucy voir sa grand-mère.

 

Au même moment, au poste de Police, Avery termine la paperasse. Christine qui n’est pas loin, dit à Avery que sa cliente n’a rien à faire dans la rue. Un officier de Police ramène Phyllis. Elle est déçue de voir qu’il n’y a aucun membre de sa famille qui l’attend. Christine l’a bien remarquée et se moque d’elle. Avery lui conseille de reste objective et de garder ses attaques personnelles pour le tribunal. Christine rétorque qu’elle n’est pas là en tant qu’officier du FBI mais en tant que victime : " je voulais voir mon agresseur les yeux dans les yeux "

Phyllis veut parler mais sa sœur l’en empêche et lui ordonne de rentrer à la maison. Phyllis suit son conseil.

 

Noah et Summer sont arrivés au café. Nick accueille ses enfants. Sum veut savoir ce qu’on reproche précisément à sa mère. Il lui raconte les faits et leur apprend que Phyllis vient d’être libéré sous caution. Sum est surprise : " où est-elle ? "

Nick : " probablement à la maison "

Sum demande à son père pourquoi il n’est pas également à la maison. Face à son silence, elle prend peur : " pitié Papa ne me dit pas que tu crois qu’elle l’a fait ? " Elle panique car si son père croit sa mère coupable, pourquoi pas un jury d’assise.

Nick : " Summer, je n’ai jamais dit ça "

Elle regrette de n’avoir pas suivi son conseil d’hier soir : quitter momentanément la ville.

Nick demande de l’aide à son fils. Noah explique à sa sœur qu’aller à New-York est inutile. Surtout qu’ils ignorent si oui ou non, Phyllis est coupable. Nick ajoute que peu importe ce que Phyllis a fait, cela ne change pas qu’elle reste sa mère et qu’elle l’aime. Phyllis se bat toujours pour les gens qu’elle aime. A ce sujet, il lui rappelle qu’elle a décidée de l’amener en Europe quand elle a failli avoir des séquelles au cerveau suite à l’empoisonnement alimentaire dont elle a été victime : " si l’un de nous avait un problème, où crois-tu que ta mère serait ? "

Summer : " avec nous " OUI Elle serait là pour les défendre et les protéger. Ils doivent faire pareille.

 

Au poste de Police, Christine et Avery se disputent toujours à propos de Phyllis. Avery défend bec et ongle sa sœur. Christine ne comprend pas comment, quelqu’un qui a passé la grande partie de sa carrière à défendre des innocents puisse défendre sa criminelle de sœur.

Daniel arrive avec Lucy. Avery lui annonce que Phyllis est déjà partie. Il répond que cela tombe bien parce qu’il voulait parler avec elle de ce qui pourrait arriver de pire à sa mère. Elle ne voit pas pourquoi, il est si défaitiste parce qu’elle a bien l’intention de tout faire pour éviter que sa sœur soit condamnée à de la prison ferme. Daniel insiste car il tient à savoir ce que risque exactement sa mère. Avery répond que dans les faits, Phyllis risque la prison à vie pour avoir voulu attenter à la vie d’un agent fédéral. Il lui demande si elle croit en sa défense. Elle est encore surprise. Pourquoi n’y croirait – elle pas ?

Daniel : " je ne sais pas ! Peut être que tu ne donneras pas à fond si tu sais que c’est une bataille perdue d’avance ?"

Avery : " pourquoi, je ne gagnerai pas ? "

Daniel repense aux aveux que sa mère lui a fait, puis bafouille une réponse toute faite.

Avery : " Daniel ? Ne me dit pas que tu crois ta mère coupable ? Sais-tu quelque chose sur l’affaire de ta mère que j’ignore ?… "

Daniel : " innocent jusqu’à preuve du contraire "

Avery : " j’ai basé ma vie sur ce dicton. C’est pourquoi, je suis l’une des meilleurs dans mon domaine. Je compte être là pour elle en tant qu’avocate et en tant que sœur mais à vrai dire, elle aura besoin du soutien de toute sa famille "

Daniel : " et bien, au moins, certains d’entre nous serons là pour elle "

 

Au même moment, Phyllis rentre à la maison : " Nick ? Summers ? " Il n’y a personne. C’est triste ! Quelques instants plus tard, Phyllis accueille sa sœur dans sa maison est vide.

Avery : " plus pour longtemps "

Daniel rentre avec Lucy. Avery précise que son neveu n’est pas venu seulement lui amener Lucy. Il confirme et l’assure qu’il compte bien la soutenir quoiqu’il arrive. Phyllis le remercie. Daniel lui confie que Nick se soucie également d’elle. Fifi en doute. Elle a bien tord car " Lapin crétin " se refait une santé scénaristique. En effet, les scénaristes le rendent plus adulte…pour une fois ! ! !

 

Au néon écarlate, Nick explique à sa fille qu’au début, il pensait que ce serait une bonne idée qu’elle quitte la ville mais après mûres réflexions, il s’est dit qu’elle est assez grande pour gérer la situation. Sum demande ce qu’elle sera sensée dire si on lui pose des questions sur sa mère. Il répond qu’elle n’aura qu’à dire qu’elle aime sa mère et la soutien quoi qu’il arrive. Ensuite, il se tourne vers son fils pour lui demander s’il peut rester plus longtemps. OUI Noah est prêt à garder un œil sur " Super girl " (c’est le surnom donné à Summer). Sum est vexée qu’il l’a voit toujours comme une enfant.

Nick : " il plaisantait…tu es prête à aller voir ta maman ? " NON Elle veut d’abord aller parler à Christine qui vient de rentrer il y a quelques secondes dans le café : " vous n’étiez pas obliger d’arrêter ma mère en public. Peu importe ce que vous pensez qu’elle a fait. Elle ne méritait pas ça, nous non plus ! "

Son père et son frère lui demandent d’arrêter. Noah l’entraîne à l’extérieur.

 

Christine dit à Nick : " je pense qu’elle tient de Phyllis "

Il rétorque que sa fille aime ses parents au delà de tout.

Christine : " tu veux dire même si Phyllis est coupable "

Nick : " je n’ai pas dit ça "

Christine : " tu n’as pas à le faire. La véritable question, c’est qui d’autre est au courant ?"

Nick lui interdit de parler à ses enfants ou à un autre membre de sa famille. Christine le plaint d’avoir découvert le véritable visage de Phyllis.

Nick : " je sais exactement qui elle est. Par contre, je commence comprendre qui tu es vraiment Christine " Sur ces mots, il suit ses enfants.

 

Noah et Summer arrivent en premier chez Phyllis. Elle est très heureuse de les voir puis s’excuse auprès de sa fille d’avoir assisté à son arrestation. Sum l’assure qu’elle gère et Noah lui dit qu’ils sont inquiets pour elle. Fifi les remercie et leur demande de ne pas s’en faire. En famille, ils feront front commun. Sum précise que c’est son père qui la convaincue de ne pas prendre la poudre d’escampette. Phyllis suppose qu’elle devra le remercier un peu plus tard. Elle n’aura pas à attendre longtemps puisqu’il rentre. Tout le monde monte à l’étage. Phyllis suppose que son mari est là pour qu’ils annoncent ensemble leur séparation à Summer. Nick répond qu’il est là parce que c’est sa place. Il l’aime et ne compte pas la quitter. Emue, elle le serre dans ses bras.

Pendant ce temps, au poste de Police, Christine appelle Michael pour l’avertir qu’elle compte interroger les membres de la famille de Phyllis parce qu’elle croit qu’elle a révéler son secret à l’un d’entre eux.

 

Chadam arrivent dans la ferme d’Hope. Chelsea reconnaît l’odeur du parfum de Sharon. Adam confirme qu’elle était là mais qu’elle est partie : " Sharon sait qu’elle n’a plus sa place ici "

 

Chelsea fait sa crise de jalousie car elle ne peut pas occulter le fait que ce soit Sharon est la femme qui a réussit à le transformer en quelqu’un de bien. Adam réussit à la calmer en lui rappelant que cet endroit n’à rien avoir avec Sharon : " c’est à ma mère. C’est tout ce qui me reste d’elle "

Il lui parle d’elle ! De son retour aux sources lorsqu’il est devenu aveugle et de l’aide que lui a apporté Sharon à cette époque. Il lui sera toujours reconnaissant d’avoir " préparer le terrain " pour qu’il obtienne la chance de la rencontrer. Elle est séduite puis va dans une pièce se changer.

 Chelsea-le-jour-de-son-mariage-avec-Adam.png

Le Révérend Bennett et son épouse arrivent pour le mariage. Chelsea apparaît en robe de mariée blanche. Adam fait les présentations. Le Révérend débute la cérémonie. Ils échangent leurs vœux. Adam promet de l'aimer pour toujours. Il représente pour elle, l'homme qui lui a redonné confiance en elle.

Le Révérend les déclare mari et femme aux yeux de Dieu et de la Loi.

Adam : « et maintenant je peux embrasser la mariée ? »

Chelsea : « oui, oui, tu peux »   Ils s’embrassent.

Partager cet article

commentaires