Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 11:01

Au tribunal, William et Victoria reviennent dans la salle d’audience. Nicholas leur demande si Mme Miller a accepté qu’ils passent quelques minutes avec Lucy. OUI

Daniel : « comment elle va ? » Bien

 

Nick reçoit un message sur son téléphone. Il doit y aller. Voyant qu’il hésite, sa sœur lui dit qu’il peut y aller. Il lui demande de l’appeler en cas de besoin, l’embrasse et part.

 

Un peu plus loin, Phyllis est tendue. Daisy l’a remarqué. Fifi confirme que le procès tourne à leur désavantage.

Daisy : « et vous pouvez remercier votre fils pour son témoignage »

Leslie leur rappelle qu’elle n’a pas encore fait son contre-interrogatoire. Ensuite, elle demande à Phyllis si elle a toujours carte blanche.

Phyllis : « gagnez ce procès »

 

Au Gloworm, Geneviève est intriguée par la stratégie de Jack.

Jack : « que cherchez- vous ? »

Geneviève « vote boule de cristal »

Il l’assure qu’il n’a pas de boule de cristal, juste un sacré 6e sens. Il est soudain attiré par ce qui se passe sur son écran et met le volume. Ils entendent une journalise annoncer que Victor Newman vient de faire une attaque alors que son entreprise vient d’entrer en bourse.

 

Jack sourit. Les affaires commencent. Il donne l’ordre à son courtier d’acheter autant d’actions Newman qu’ils peuvent dès que l’action baissera.

 

Dans sa chambre d’hôtel, Adam fait également la même chose

 

Au même moment, on frappe vigoureusement à la porte du ranch. Bonnie, l'employée de maison, vient ouvrir. C'est Michael qui lui demande  en colère ce qui est arrivé à Monsieur Newman. Elle est surprise : « rien ! Il ne s’est rien passé »

 

 Dans l'ambulance, Diane prétend toujours avoir mal et de perdre son bébé. L'urgentiste est surprise, car sa tension est normale. Victor commence à se poser des questions.

Diane insiste pour qu'on l'aide : « je ne peux pas perdre ce bébé »

 

Au tribunal, Leslie interroge Daniel. Elle lui demande s’il a la preuve que Mlle Carter l’a drogué et l’a violé. NON Elle lui demande également s’il a la preuve qu’elle l’a assommé la nuit où elle a accouché. NON Il n’existe aucun témoin de la scène. C’est donc, la parole de Daniel contre celle de Daisy. Pourquoi devrait-on le croire lui ? Daniel répond que c’est parce qu’il est plus crédible qu’elle. Leslie veut savoir s’il dit ça parce que Daisy est inculpée et parce qu’elle est un fugitif. OUI Leslie lui demande si lui aussi n’a pas été dans ce cas là. Daniel est mal à l’aise. Leslie rappelle qu’à cinq reprises, il s’est retrouvé face à la justice. Il lui rappelle qu’il n’a jamais été condamné pour les faits qui lui sont reprochés. C’est du pain béni pour Leslie qui lui rappelle que Daisy non plus n’a pas encore été condamné.

 

Ensuite, elle lui montre le croquis de Daisy avait fait de leur bébé  en lui demandant ce que c’est. Il répond à la question.

Leslie : « c’est l’image qu’elle se faisait du bébé qu’elle portait, n’est ce pas ? »

Daniel : « oui »

Leslie « saviez-vous que ce croquis ne l’a jamais quitté ? » NON Leslie demande si c’est le comportement d’une femme qui n’en n’a rien à faire de son enfant. Il ne sait que dire. Elle veut savoir s’il a fait un portrait de son enfant, vu qu’il est artiste peintre NON A-t-il une photo d’elle. NON plus. Leslie en conclue qu’il n’a jamais voulu de cet enfant. Il répond qu’il n’est pas prêt à être père. C’est pourquoi, il a renoncé à ses droits parentaux. OUI Selon elle, Daniel se fiche complètement de sa fille. Tout ce qu’il désire, c’est s’en débarrasser. Et elle conclue en disant qu’il a tourné le dos à sa propre chair et à son propre sang et pourtant, il a le culot de dire que Daisy Carter n’est pas une bonne mère. Daniel demande où elle veut en venir. Rafe objecte. Leslie annonce au Juge  qu’elle en a terminé avec ce témoin.

 

Dans le public, Phyllis a les larmes aux yeux.

 

Toujours dans sa chambre d’hôtel, Adam se frotte les mains parce que  le cours de Newman Entreprises ne fait que baisser. C’est l’idéal pour acheter. Il espère que Diane va pouvoir retenir son père pendant encore un moment.

 

Dans l'ambulance, Victor se demande à la secouriste si elle ne peut pas faire d’échographie. Elle répond qu’elle n’a pas le matériel adéquat. Cela ne pourra se faire qu’à l’hôpital. Diane continue à simuler la douleur. La secouriste veut lui palper le ventre car elle pense qu’elle fait peut être une appendicite. Diane refuse qu’elle la touche prétextant que ça fait trop mal.

 

Victor voit enfin clair dans son jeu : « tu n’es pas enceinte n’est ce pas ? »

Diane rétorque qu’il ne veut pas de son bébé comme, il ne voulait pas d’elle. Victor se demande pourquoi elle fait semblant de faire une fausse-couche et demande qu’on arrête l’ambulance.

Diane : « incroyable ! Je me sens beaucoup mieux »

Victor la menace : « ça ne va pas durer »

 

Au tribunal, Daniel dit aux Abbott qu’il est désolé car il pense qu’il a tout foiré. Victoria espère qu’ils feront mieux. La Juge Welchert demande à Rafe quel est son prochain témoin.

 

Rafe « la défense appelle Victoria Abbott à la barre »

 

Victor déclare qu’elle sait que les liens du sang ont l’importance mais dans certains cas, ils ne font pas le poids. Ils ne vous rendent pas plus responsable : « Daisy a changé d’avis à deux reprises à propos de la garde de Lucy. Comment pouvons-nous savoir qu’elle ne changera pas de nouveau d’avis ? »

 

Leslie saisit la perche qu’elle lui tend quand elle évoque la question de la « responsabilité ». C’est ainsi qu’elle demande à Mme Abbott si elle a été responsable lorsqu’elle a embauché une nounou folle dingue qui a enlevé leurs enfants sous leur propre nez ? Ou si elle s’est montrée responsable quand son mari est rentré à la maison avec un bébé tout neuf, sans poser de questions.

 

Bien évidemment, Mme Abbott n’a aucunes réponses.

 

William prend la place de sa femme à la barre des témoins. Leslie lui demande comment, il n’a pas pu se douter que l’adoption de Lucy était illégale. Billy répond qu’il avait eu une copie intégrale d’acte de naissance.  Elle lui demande s’il a cherché à savoir comment le bébé est arrivé entre les mains de la responsable de cette agence. NON Au vu de sa réponse, elle lui demande s’ils peuvent considérer son comportement « d’ignorant » ou d’arrogant ». William explique qu’au moment des faits, sa femme venait de faire une fausse-couche et les médecins l’avaient prévenu qu’elle ne pourrait plus jamais avoir d’enfants. Elle sombrait dans la déprime, c’est pour ça qu’il a songé à adopter un enfant. Leslie lui demande pourquoi, il n’est pas passé par le circuit classique.

William : « je ne voulais pas attendre »

Leslie veut savoir si c’est la véritable raison car elle en doute. En fait, elle pense que William et sa femme n’ont pas voulu se confronter aux services sociaux ou autres parce qu’ils savaient que personne ne leur accorderait l’agrément d’adopter un enfant. William nie alors, elle dit à la Cour que son ex-femme, Chloé Mitchell demande la garde exclusive de leur fille, Cordélia. William l’admet mais minimise les faits. Leslie enfonce le clou en parlant de Reed : « votre épouse actuelle a perdu la garde de son fils. Vous êtes sur le point de perdre celle de votre fille » Avec un tel « pédigrée » comment peuvent-ils sa femme et lui se sentir plus responsable ou plus digne d’élever Lucy que Daisy Carter. Au lieu de garder son calme, William perd son sang-froid et invective l’avocate en disant clairement que Lucy leur appartient.

 

Leslie demande l’intervention de la Juge.

 

William continue à invectiver : « non, non, non, non, non ! Vous écoutez moi ! Si vous donnez cet enfant à cette dingue, vous allez gâcher sa vie ! …. »

 

La Juge Welchert ramène le calme. Elle a en assez entendu. Sa décision est prise.

 

Victoria a les larmes aux yeux car elle sait que c’est cuit !

 

Au Gloworm, Jack dit à Justin d’acheter en masse des actions Newman Entreprises dès que celles-ci baisseront jusqu’à 25$ l’unité.

 

Un peu plus loin, Gloria a tout suivi. Dès qu’il raccroche, elle s’éclipse.

 

Geneviève est impressionnée par Jack même si elle se doute bien qu’il a doit avoir une source qui lui a dit que les actions Newman Entreprises baisseront. Cela ne l’empêche pas de le draguer.

 

Au même moment, dans sa chambre d’hôtel, Adam donne l’autorisation à son courtier d’acheter les actions Newman Entreprises.

 

Nicholas est arrivé dans la maison principale du ranch. Dès qu’il voit Michael, il lui dit qu’il a reçu son message mais n’a rien dit à sa sœur pour ne pas l’alarmer et veut savoir ce qui se passe. Michael n’a pas de réponses et reste les yeux rivés sur son ordinateur. Soudain, un flash info annonce que Victor Newman est mort. Tous les deux se regardent sans comprendre.

 

Dans l'ambulance, Victor a compris que Diane a joué cette comédie pour saboter l’introduction en bourse de sa société. Elle tente de nier et demande à ce que l’ambulance redémarre mais il n’est pas dupe. Il se demande quel genre de femme peut-elle faire croire qu’elle est entrain de faire une fausse-couche. Diane rétorque : « quel genre d’homme se marie avec une femme juste pour l’empêcher d’être avec son fils »

Victor déclare qu’il se fiche avec qui elle couche, ce qui est grave, c’est qu’elle a osé s’attaquer à sa société. Diane sait que sa société est son bien le plus important, le seul amour de sa vie. Ensuite, elle lui rappelle le nombre de fois, où elle voulait le consoler et il la rabrouer....aujourd’hui, c’est elle qui frappe ou ça fait mal et cette fois, il n’y peut rien. D’un geste, Victor ouvre la porte arrière de l’ambulance et  la balance dehors sans ménagement.

 

Au tribunal, la Juge Welchert tranche en faveur de Daisy même si les charges retenues contre cette dernière sont graves, l’irresponsabilité dont à fait preuve le couple Abbott est sans appel. William, Victoria, et Daniel sont atterrés.

 

Rafe intervient pour rappeler que Daisy est toujours incarcérée. Lucy sera confiée aux services sociaux alors qu’elle vit auprès de deux parents qui l’aiment.  

 

Leslie annonce qu’elle a déjà rédigé une demande de garde temporaire au nom de Phyllis Newman.

 

La Juge demande à Daisy si c’est ce qu’elle désire. OUI Elle accorde la garde temporaire de Lucy à Phyllis.

 

les-abbott-perdent-lucy.pngLes Abbott sont horrifiés ! Daniel regarde sa mère et dès qu’elle tourne les yeux vers lui, il détourne son regard et secoue la tête pour dire son mécontentement.

 

Au Gloworm, Gloria demande à une certaine Joselyn de lui prêter 300 000 $ mais celle-ci lui raccroche au nez.

 

A leur table, Jack essaie d’en savoir plus sur Geneviève mais elle reste mystérieuse.

 

Le portable de Jack sonne. Il sourit.

 

Geneviève : « de bonnes nouvelles ? »

Jack : « d’excellentes nouvelles »

 

Ils continuent à flirter. Geneviève essaie d’en savoir plus sur son investissement mais il se contente de lui dire qu’elle est son porte-bonheur. Elle en doute car elle sait bien que la « chance » a souri à Jack quand les infos ont annoncé l’AVC de Victor Newman. Il n’en démord pas que cette inconnue au sourire dévastateur a été son porte-bonheur et propose de lui acheter un verre. Elle  le prévient que peu de personnes pensent qu’elle porte chance.

 

Jack : « qui êtes-vous ? »

 

Dans la maison principale du ranch, Michael et Nick ne savent plus à quel Saint se vouer. Ils savent qu’aucun hôpital n’a admis Victor en ses lieux, pourtant, la nouvelle de sa mort se repend à la vitesse de l’éclair.

 

Nick : « mais où est Papa ? »

Victor : « là »

Nick est soulagé de voir son père : « tu vas bien ? » OUI

Michael demande pourquoi, il y avait une ambulance au ranch. Victor répond que c’était un traquenard. Michael lui apprend que le cours de l’action Newman Entreprise a baissé parce que les médias ont annoncé qu’il est mort d’un accident vasculaire cérébrale. Victor leur dit que c’était ce qu’ELLE voulait.

Nick : qui ça, elle ? »

Victor : «Diane Jenkins »

 

Michael et Victor s’affairent à remettre de l’ordre afin que l’introduction en bourse de Newman Entreprises se fasse dans de meilleures conditions avant la fermeture de la bourse.

 

Diane est de retour dans la chambre d’hôtel qu’elle partage avec Victor. Il voit qu’elle boite et que son visage est égratigné. Elle lui dit que Victor l’a jetée de l’ambulance comme une malpropre et souligne que cela ne faisait pas partie du plan. Adam la rassure. Le plan a fonctionné à merveille, il a acheté le nombre d’actions qu’il désirait. Elle désire être payée. Il lui demande d’attendre que la valeur de l’action remonte et lui demande si c’est seulement l’argent qui l’intéresse. OUI Pas lui ? NON Adam admet qu’il y a autre chose en jeu !

 

Diane n’a pas honte de montrer son avidité car pour elle, l’argent rend « libre ». On peut aller où on veut. Adam lui dit qu’il n’a aucune envie de quitter Génoa City mais si elle veut partir, libre à elle de faire ce qu’il lui plaît. Diane veut savoir quelle est sa motivation.

 

On frappe à la porte, Adam va ouvrir, c’est Nick. Il entre pour demander des explications à Diane.

 

Au tribunal, Mme Miller revient avec Lucy. Victoria reproche à son mari tout ce qui vient d’arriver. Elle regarde en larmes l’enfant puis sort précipitamment.

 

William se retourne pour regarder Phyllis, et sans rien dire, il sort à son tour.

 

La Juge Welchert annonce que l’enfant sera remis à son tuteur temporaire : « Mme Newman, il y a des formalités  que vous avez à remplir »

 

Phyllis : « merci votre honneur ! Merci beaucoup»

 

La Juge part.

 

Rafe félicite Leslie et part.

 

Leslie félicite à son tour Phyllis. Cette dernière lui demande si ça valait la peine qu’elle enfonce autant son fils. OUI Leslie lui rappelle qu’elle lui a donnée son accord. Et puis, elle voulait gagner quand elle l’a embauchée. Mission accomplie !

 

Daisy demande à Phyllis ce qui va se passer pour elle maintenant. Leslie répond que ce n’est pas parce qu’on lui a rendu ses droits parentaux que toutes les charges contre elle vont disparaître par magie. Phyllis promet de tenir parole. Daisy l’a prévient qu’elle a plutôt intérêt à le faire, sinon, elle changera d’avis concernant la garde de sa fille.

 

Il est temps pour elle de repartir en prison. Daisy regarde Daniel pendant un moment et lui demande de veiller sur Lucy pour eux.

 

Mme Miller remet Lucy à Phyllis. Cette dernière est heureuse d’avoir pu enfin récupérer sa petite-fille.

 

Leslie part s’occuper de la paperasse. Daniel profite qu’ils soient seuls pour applaudir et féliciter sarcastiquement sa mère. Comme d’habitude, elle a obtenu ce qu’elle désirait, peu importe le mal qu’elle peut faire autour d’elle. Il lui reproche d’avoir payé une avocate pour le détruire, lui, Victoria, William. Phyllis rétorque qu’elle a fait tout ça pour lui. Il réplique qu’elle l’a fait pour elle. Il le prévient, qu’à partir  de maintenant, elle n’aura que Lucy et Summer à s’occuper. Il n’existe plus pour elle. Sur ces mots, il quitte la salle d'audience.

 

Phyllis est anéantie !

 

Victoria et William sont rentrés à la maison. Les affaires de Lucy trainent partout. Victoria regarde une photo de l’enfant qu’elle met face contre terre pour ne plus la voir.

 

William encourage sa femme à croire qu’ils pourront récupérer l’enfant. Ils doivent juste se battre contre Daisy, une criminelle. Victoria lui demande d’arrêter parce qu’ils ne récupéreront jamais Lucy tout simplement parce qu’il l’a acheté. OUI Il l’a acheté et quand les gens les voient, ils ne voient pas tout l’amour qu’ils donnent à cet enfant mais « vous voyez ceux-là, ils ont acheté un bébé »

 

Victoria se lamente : « je ne récupérerai jamais mon bébé »

 

Le fait que William ait acheté Lucy a tout gâché dans cette histoire et, elle est certaine qu’à cause de ça, Chloé obtiendra la garde exclusive de Délia. Ils sont seuls, sans enfants car il est sur le point de perdre sa fille ; Reed est loin et Lucy….Oh Lucy …Ils ne verront jamais sa première entrée à l’école ; ses premiers pas; ses premiers mots. Il tente de la réconforter en lui demandant de garder espoir mais elle s’énerve. Il n’y a plus d’espoirs ! Aucunes de ses  promesses n’ont  été tenu puis s’en va.

 

Au bar de son bar, Gloria reproche à une de ses amies de ne pas lui avoir prêté l’argent dont elle avait besoin pour acheter les actions Newman Entreprises car elles viennent de rater le coach.

 

Un peu plus loin, Jack est ravi de voir que le cours de Newman Entreprises monte. Ce qui veut dire qu’il va se faire une plus-value d’enfer. Il est temps pour Geneviève de partir. Jack est déçu, alors, elle promet de revenir dîner au Gloworm. S’il est là, ils pourront fêter sa victoire. Avant qu’elle ne parte, il demande son nom. Elle répond qu'il le saura bien assez tôt. Jack est intrigué !

 

A l’athlétique club, Nick reproche à son frère d’avoir fomenté un coup contre leur père. Adam dit que ça été un énorme soulagement pour lui que d’apprendre que leur père allait bien. Concernant, l’argent, il ne voit pas ce qu’il y a de différent entre eux puisque Nick vient d’obtenir de leur père un demi-milliard de dollars. L’argent, tout comme Diane, il pense qu’Adam n’en voulait qu’à l’argent de leur père. Et bien non, ce qui le motive plus, c’est d’obtenir un siège au Conseil d’administration chez Newman Entreprises. Avec toutes les actions qu’il vient d’acheter, il a de bonnes chances d’y parvenir. Il a hâte de voir la tête que leur père fera quand il l’apprendre et ça, ça n’a pas de prix ! Le terme exact qu’il emploi : « ça vaut tout l’or du monde. A bientôt ! » Il sort de la chambre.

 

Nicholas demande à Diane si elle était au courant des projets de son frère. A quoi bon répondre dit-elle puisqu’il ne lui accordera pas le bénéficie du doute. Il lui rappelle que ça n’a rien avoir avec eux mais pour elle, c’est tout le contraire. Nick ne comprend pas pourquoi elle se comporte comme si, ils avaient vécu une belle histoire d’amour. Diane sait bien que ça aurait pu arriver s’il s’en était donné la peine et maintenant, tout ce qu’il veut c’est l’humilier.  Il lui rappelle que durant tout le temps où elle couchait avec lui, tout ce qu’elle désirait c’était attirer son père dans ses filets.

Diane : « je suis une salope, c’est bien connu…. » Et elle lui avoue qu’après son fils, il était la seule personne qui comptait pour lui mais Nick ne l’a croit pas : « j’espère que tu étais plus convaincante quand tu as menti à mon père que tu étais enceinte » Il se dit content de n’être pas tombé dans ses filets et que s’il a eu un jour des sentiments pour elle, tout a disparu

 

Pendant ce temps, au ranch, Victor  fait une déclaration par téléphone réfutant les rumeurs le disant mort.

 

Sur son ordinateur, Michael voit que la nouvelle se répand. La valeur des actions remonte pour atteindre des sommets. Victor est à moitié satisfait parce qu’il sait que beaucoup de personnes en ont acheté à bas prix, les dommages sont peut-être déjà irréversibles.

 

Michael se demande toujours pourquoi Diane a agit ainsi. Victor répond que Diane n’a pas agit seule car elle n’est pas assez intelligente pour monter un coup pareil.  Michael suppose que c’est l’idée de faire payer ceux qui lui ont fait ça

Partager cet article

commentaires

m 20/08/2014 08:20

Putain quels gourgandine cette Daisy

Nina 07/07/2011 22:41



Encore un triangle amoureux ADAM SHARON ET SAM ces scenaristes  ils en finissent plus avec tous ces triangles............



Célya 09/07/2011 21:47



c'est le propre d'un soap