Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 18:29

Dans les locaux de Restless style, Phyllis ne veut pas parler à sa sœur. Avery insiste car elle ne voit pas comment, elle pourrait défendre sa sœur contre des accusations de  « tentative de meurtre » si sa sœur ne lui dit rien. Phyllis ne veut pas remuer le passé. En voyant sa sœur éluder ses questions et fuir son regard, Avery  en conclu que ce n’est pas un bon signe. Elle s’obstine à  demander à sa sœur de dire la vérité, au lieu de se comporter comme l’avait fait jadis à leur père : « tu vaux beaucoup mieux que lui »

 

Pendant ce temps, au poste de Police, Nick reproche à Michael de s’acharner sur sa femme juste par ambition personnelle. Michael réfute catégoriquement ces accusations et lui montre la preuve dans la Police dispose contre Phyllis. Nick ne la trouve absolument pas crédible parce que le document a été retrouvé dans les affaires de deux personnes au passé très douteux. Michael avoue croire en la culpabilité de Phyllis même s’il l’aime énormément. Avant de partir, Nick lui conseille de laisser tomber sa « vendetta » contre sa femme.

 

Nick revient dans les locaux de Restless Style. Sa femme est déjà partie, il n’y a qu’Avery. Cette dernière lui avoue croire aux accusations de la Police.

 

Au poste de Police, Ronan annonce à Michael qu’ils doivent arrêter Paul

 

Michael : « est ce que je vous ai déjà dit que je détestais ce travail ? » 

 

Hélas, après sa meilleure amie, il se voit dans l’obligation d’arrêter et de mettre en examen un de ses meilleurs amis, Paul Williams car ils n’ont trouvé aucune preuve pouvant corroborer sa version des faits.

 

En attendant, entouré de sa petite amie, Nina Webster, de son ex-femme, Christine Blair et de sa fille aînée, Heather Stevens, Paul assiste à l’enterrement de son fils, Ricardo Carl Williams surnommé « Ricky ». Le Père Carl officie les funérailles. Comme le veut la croyance Catholique, il prie pour le repos de l’âme du défunt. A la fin de la cérémonie, il présente ses condoléances à la famille et les laisse.

 

Paul s’approche de la tombe et parle de ses regrets. Encore et encore, il regrette amèrement de n’avoir pas élevé son fils même si sur le moment, il croyait bien faire. A ce propos, il raconte deux vieux souvenirs : au début, lorsqu’il a appris à lire et écrire, Ricky lui envoyait des cartes postales où principalement, il lui demandait de lui parler de sa vie mais au fil des temps, les cartes se sont faites rares. Il se souvient d’avoir reçu une carte de « fête des pères » que Ricky s’était juste contenté de signer. Paul se demande pourquoi ce jour là, il n’a pas pris le premier vol pour Los Angeles puisqu’il savait bien que c’était bizarre. Nina, Heather et Christine lui rappellent que Ricky a été aimé par ses grands-parents et qu’il a refusé toutes les mains tendues vers lui. Paul demande à rester seule. Elles s’en vont.  En larmes, il en demande pardon à son fils. Soudain, il entendu un bruit de feuilles comme si quelqu’un s’était caché derrière les buissons proches de la tombe. Il se lève pour voir s’il y a une personne, tout ce qu’il trouve, c’est un chapelet noir laissé par terre….. Est-ce que c’est Patty  ou un autre taré de cette famille????

 

Heather, Nina et Christine reviennent au poste de Police. Michael annonce à Heather qu’il va poursuivre son père pour le meurtre de son frère et lui propose un congé sans solde. Elle refuse.

 

Christine quant à elle ordonne à Michael de poursuivre Phyllis. Il lui rappelle que les faits sont prescrits. Elle lui apprend qu’en 1994, elle était agent fédéral et une tentative de meurtre sur un tel agent n’est jamais prescrite. Le portable de Michael sonne, c’est Phyllis. Elle veut venir le voir. Il lui dit que c’est une très mauvaise idée. C’est lui qui ira la voir. Arrivé sur place, Phyllis craque et veut tout avouer mais il l’en empêche. En larmes, elle le supplie de l’écouter : «Tu es mon ami !  J’ai besoin d’un ami ! »

Michael répond qu’il est District Attorney et lui annonce que Christine a trouvé un moyen de contourner la Loi pour l’inculper.

Phyllis « oh c’est impossible ! » OH SI c’est possible ! Il lui conseille de ne rien, absolument rien lui confier.

 

Pendant ce temps au Poste de Police, Christine fulmine parce que Michael est parti. Peu importe ce qu’il en pense, il sera obligé de poursuivre Phyllis. Nina est bien d’accord avec elle car Phyllis a échappé durant longtemps à la justice. Ronan qui est avec elles conseille à Christine de s’occuper de son client Paul Williams puisqu’officiellement, il va être arrêté pour le meurtre de Ricky. Nina et Christine sont stupéfaites.

 

Victor est installé à une table de l’Athlétique Club lorsqu’il voit descendre Chelsea et Adam. Ces derniers se dirigent vers le bar pour un court moment car Mme doit aller ajuster sa bague auprès du joaillier. Sur le chemin de la sortie, elle fait tomber sa bague aux pieds de Sharon qui vient de rentrer. Sharon ramasse la bague et la lui rend sans pour autant s’empêcher de faire remarquer à Chelsea qu’Adam ne lui a pas offerte la bague de sa mère. Chelsea réplique sèchement que sa bague signifie beaucoup pour elle et Adam comme l’a été la bague qu’il avait offerte à Sharon. Sur ces mots, elle s’en va.

 

Adam s’approche de la table de son père et lui tend un chèque blanc signé. Victor est surpris ! Adam explique à son père qu’il veut faire affaires avec lui. Victor n’a nullement l’intention de travailler d’égal à égal avec son fils. Adam présente à son père tous les avantages qu’ils auraient à travailler ensemble dont le fond d’investissement qu’il détient et qui fait de bénéfices record. Victor dit à son fils qu’il acceptera d’envisager une telle possibilité s’il se débarrasse de sa traînée de fiancée. Adam ne voit pas pourquoi son père ressent une telle animosité envers Chelsea. Victor lui rappelle que Chelsea est tombée enceinte pour de l’argent. Adam lui rappelle à son tour  que,  question coup foireux, tous les deux ne sont pas en reste ; sans compter que Victor n’a pas hésité à utiliser Chelsea pour détruire le mariage de Victoria Victor ne veut rien savoir : « tu infliges cette trainée à notre famille ! Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour vous arrêter »

Adam : « je fais partie de la famille ? C’est un progrès »

Victor lui demande où en est il sur sa décision de changer. Adam déclare qu’il suit toujours le chemin de la rédemption par contre, si son père ose un seul instant de s’en prendre à Chelsea, il le lui fera regretter. Victor le laisse. Sharon qui n’était pas trop loin a tout entendu. Elle s’approche d’Adam pour se moquer de lui. En fait, elle croit qu’Adam clamait son amour pour Chelsea juste pour faire enrager son père. Ah Adam et ses amours impossibles ! Bien entendu Miss Collins fait référence à elle. Adam la détrompe. Tout ne tourne pas autour d’elle. Il ne faisait que défendre la femme qu’il aime et qui le rend heureux. Concernant leur histoire d’amour. OUI Il l’a sincèrement aimé mais leur amour était beaucoup trop entaché par ses méfaits pour survivre. Aujourd’hui, tout est différent avec Chelsea et il souhaite qu’elle trouve le même bonheur : « tu mérites aussi d’être heureuse Sharon »

Dédaigneuse, Sharon jure qu’elle est au comble du bonheur avec Victor mais l’on sait bien que c’est faux et que la suite de l’épisode nous le dira.

 

Nikki et Jack sont dans la salle d’exercice de l’hôpital. Elle s’apprête à aller faire du cheval au ranch. Il lui conseille d’être prudente car il n’a aucune envie qu’elle se retrouve clouée comme lui dans un fauteuil roulant. Elle promet d’être prudente. Avant de partir, son téléphone sonne, c’est un célèbre styliste qui l’appelle. Ce Monsieur s’appelle « Jean-Pierre ». Il a accepté à la demande de Jack de concevoir la robe de mariée de Nikki. Elle est très heureuse ! Sarge arrive. Nikki les laisse. Sarge la trouve très charmante et commence ses exercices avec son patient. Jack fait de gros efforts parce qu’il est déterminé à se lever et/ou marcher le jour de son mariage.

 

Un autre mariage se profile à l’horizon. Chelsea rejoint son fiancé à l’Athlétique Club. La bague a été ajustée. Elle l’a donne à Adam pour qu’il la lui glisse au doigt. Il voudrait une belle cérémonie mais elle lui dit que ce n’est pas son genre. Du coup, il propose qu’ils s’enfuient loin pour se marier.

 

Nikki arrive au ranch. Victor est là. Elle vient se plaindre de Sharon qui ne prend pas soin de son cheval. Victor et ne manque pas de le lui dire qu’elle est venue lui faire une crise de jalousie. Elle nie. Ils se disputent. Nikki finit par avouer qu’elle est également venue lui dire que la date de son mariage avec Jack approche. Elle ne veut pas qu’il vienne y faire un scandale. Ils se disputent à ce sujet car il ne comprend pas comment, elle puisse même songer à épouser Jack Abbott. Nikki lui explique qu’elle veut un mari qui la traite d’égal à égal (décidemment, c’est le ton du jour) ; un mari en qui elle aura toute confiance. Victor lui conseille d’adopter un chien :0036: Nikki le supplie de la laisser partir car Jack la rend heureuse. Ses propos énervent Victor. Nikki ne peut que constater que Victor est gonflé à bloc et tout comme son cheval,  Sharon ne sait pas s’y prendre. Victor admet qu’elle a raison sur ce point. Ce qu’ils ignorent c’est que Sharon était rentrée et a tout entendu. Celle-ci les laisse pour aller faire des courses afin de compenser le fait d’avoir entendu Victor dire qu’elle ne le rend pas heureux.  Dans la boutique, elle profite que la vendeuse la laisse un court instant pour voler un collier. Oh non ! La cleptomanie de Sanctus Collins revient !!

 

Pendant ce temps, au ranch, Nikki dit adieu à Victor mais ce dernier la supplie de ne pas s’en aller.

Partager cet article

commentaires