Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 20:13

A l’hôpital Memorial de Génoa city, Adam est entrain de se faire ausculter par un ophtalmologue. Ce dernier note que son état n’a pas changé et lui met des lunettes.

Adam s’agace : " je vous l’aurai dit s’il y avait un changement "

Sharon demande au médecin s’il y a autre chose qu’ils puissent faire comme voir un autre spécialiste. Le médecin n’y voit aucun inconvénient mais leur rappelle que la cécité d’Adam a déjà été confirmée par deux grands spécialistes. Ensuite, il demande à Adam s’il a quelqu’un à la maison pouvant l’aider. NON Le médecin lui conseille de prendre ses dispositions pour pouvoir rentrer dans de bonnes conditions à la maison.

Sharon : " il ne sera pas seul "

Le médecin les laisse. Adam avoue à Sharon que ça lui fait toujours beaucoup de mal d’entendre un médecin lui dire qu’il est devenu aveugle et il se demande si un jour, il pourra accepter son état. Elle l’encourage à ne jamais perdre espoir mais il ne croit pas au miracle. Il sera aveugle comme sa mère. Sharon ne change pas de refrain. Au contraire, elle insiste en parlant d’Hope qui a réussi à vivre avec son handicap. Adam lui rappelle qu’il n’est pas sa mère. Il a nullement l’intention d’aller se réfugier dans une ferme au fin fond du Kansas. Sharon finit par abandonner l’idée d’aller au Kansas : " dis moi ce que tu veux qu’on fasse et on le fera "

Adam : " je veux voir ! Tu peux m’aider? "

 

Chez les Abbott Jr, Chelsea n’a pas l’air très contente de voir sa mère. Elle se cache même derrière le canapé afin que celle-ci ne voit pas son ventre rond mais Anita la rejoint : " pas étonnant que tu ne voulais pas rentrer à la maison …regarde toi, Chelsea "

Victoria : " vous ignorez que votre fille était enceinte ? " OUI : " qui est le père ? "

William : " ce serait moi "

Anita exige qu’il épouse sa fille. Jill la fusille du regard. Victoria dit à Anita que Billy ne peut pas épouser Chelsea.

Anita : " et pourquoi pas ? "

Jill : " parce qu’il est déjà marié…vous ne lui avait rien dit ? " demande t- elle à Chelsea.

Chelsea : " j’étais gênée "

 

Au Gloworm, Victor demande à son avocat de lancer une procédure d’invalidation de la vente de Beauty of Nature. Il a l’espoir qu’en mettant des bâtons dans les roues de Geneviève, celle-ci lui revendra sa société de Cosmétiques, lasse des tracas administratifs et financiers que ça lui coûtera.

 

Nikki arrive et leur annonce que le District Attorney abandonne toutes les charges contre elle. Sa responsabilité concernant la mort de Diane est reconnue en légitime défense. Ils sont contents pour elle. Victor la prend dans ses bras. Ils sont heureux que cette histoire soit enfin terminée. Victor rappelle qu’ils sont fâchés. Elle s’amuse en disant que c’est une situation classique entre eux. Il l’invite au ranch afin qu’ils puissent passer une bonne soirée. Nikki se fait désirer en lui répondant qu’elle appelle leur fille pour lui faire part de la bonne nouvelle et ensuite, ils verront mais Victor ne lâche pas l’affaire : " attends une minute, tu n’as pas répondu à ma question "

Nikki : " un dîner, c’est parfait "

Michael vient dire à Victor qu’il part au palais de justice rencontrer le juriste spécialiste dans les affaires d’acquisition d’entreprise afin qu’ils mettent en route son plan. Victor est d’accord. Michael confie être content que le DA ait retrouvé raison concernant l’affaire de Nikki puis s’en va.

 

Nikki revient. Elle n’a pas eu Victoria mais lui a laissé un message sur le répondeur.

 

Geneviève est chez Jabot. Elle rentre dans son bureau. Ashley et deux agents de la sécurité l’y attendent. Ashley demande à ces messieurs d’attendre à l’extérieur. Dès qu’ils ont fermés la porte, Geneviève demande à Ashley s’il était vraiment nécessaire d’appeler la sécurité. OUI  Geneviève : " j’ai fait une bonne affaire. Je n’ai pas voulu vous voler "

Ashley lui rappelle qu’en ayant un poste à responsabilités chez Jabot, cela lui a permis d’obtenir des informations sur eux afin de leur souffler une opportunité lucrative. Par conséquent, elle est virée.

Geneviève lui tend l’enveloppe qu’elle a en main : " pas la peine ! Je démissionne ! "

Ashley lui fait comprendre qu’être virée ou démissionner, c’est du pareil au même.

Geneviève : " pas pour moi "

Ashley : " la sécurité supervisera votre sortie "

 

Traci entre. Elle est surprise de voir Geneviève. Sa sœur lui promet que Geneviève s’en va. Avant qu’elle s’en aille, Traci lui dit qu’elle a fait livrer toutes ses affaires à son domicile. Geneviève tente de justifier son comportement mais c’est peine perdu ! Les sœurs Abbott lui reprochent également d’avoir embauché Patty sans vérifier ses antécédents. Geneviève refuse d’endosser la responsabilité des actions de Patty. La seule chose qu’elle regrette, c’est d’avoir profiter de Jack. Traci et Ashley lui ordonnent de partir et ne plus s’approcher de leur frère. Elle finit par s’en aller.

 

A l’hôpital, Phyllis observe Jack qui lit un article parlant d’un traitement expérimental à Denver sur le web via une tablette numérique. Il lui avoue qu’il a déjà contacté le service. Elle est impressionnée.

Jack : " tu me connais ! Quand je veux quelque chose, je n’abandonne pas et à l’heure actuelle, je veut de nouveau marcher "

Phyllis connaît par cœur ce trait de sa personnalité et avoue que dans le passé, ça l’a plutôt exaspérée mais aujourd’hui, elle adore.

 

Un homme rentre dans la chambre sans y être invité et se présente. C’est un journaliste du journal " World Inquisitor " qui veut savoir ce que Jack pense de l’article de Ricky Williams. Jack qualifie cet article de tas de ramassis d’ordures. Phyllis se lève pour mettre ce journaliste dehors. Ce dernier lui reproche de vouloir obtenir l’exclusivité pour Restless Style. Phyllis se défend d’être là dans le cadre du boulot mais il ne le croit pas. Elle arrive à le mettre une fois pour toute dehors. Jack regrette toute cette mauvaise presse autour de ce qui lui est arrivé. Elle promet à Jack de s’arranger pour qu’il ne soit plus importuner puis décide d’aller parler à Ricky Williams.

 

Pendant ce temps, au néon écarlate, Avery vient saluer son ex-stagiaire. Ricky est heureux de lui annoncer la parution de son article controversé malgré le refus de sa sœur. Avery n’est pas surprise que sa sœur ait laissée tomber Ricky. Ce dernier ne s’en plaint pas car son article fait un véritable tabac sur le net. Il le lui fait lire. Elle est impressionnée par les détails.

Phyllis arrive et exige des explications à Ricky. Ce dernier ne voit pas pourquoi il se justifierait puisqu’il n’a pas publié son article sur le site de Restless Style. Avery prend la défense de Ricky car elle estime que les gens ont le droit de connaître la vérité et surtout pour contrarier sa grande sœur. Elle traite même celle-ci d’hypocrite. C’est vrai que Phyllis n’a pas hésité à rédiger des articles controversés pour obtenir quelque chose comme dernièrement avec Daisy.

 

Paul arrive et confronte son fils à propos de son article : " tu as fait passé ta tante pour un monstre "

Ricky : " je suis un journaliste qui ne rapporte que les faits "

Paul " oh c’est vrai ! Sans aucune compassion ou empathie ? "

Ricky : " tout ce que j’ai écrit est vrai "

Paul le sait bien mais il ne voulait pas que la souffrance de Patty soit étalée sur la place publique. Ricky trouve ça bizarre qu’il s’en fasse tant pour sa sœur. Où étais sa compassion quand c’était sa mère, Isabella ?

Paul : " tu m’en veux à cause de ta mère "

Ricky : " tu l’as plongé dans la folie et ensuite, tu l’as laissé tomber "

Pour Paul, la situation d’Isabella est complètement différente de celle de Patty (faut qu’on lui explique au Paulo qu’une folie, reste une folie)

Ricky lui demande s’il sait au moins, le nombre de fois que sa mère a fait des crises au cours de ces dernières années. NON Evidemment puisqu’il l’a abandonné. Paul réfute cela et lui explique qu’au début, il allait voir Isabella mais il a vite compris que ses visites ne faisaient qu’aggraver son cas, alors, il a préféré laisser tomber. De toute façon, Isabella avait ses parents pour s’occuper d’elle. Ricky trouve son excuse bidon. Paul lui reproche également de s’être mis en danger en allant à la recherche de Patty tout seul : " elle venait de tirer sur Jack. Tu ignorais si elle avait ou non une arme sur elle. Tu aurais pu te faire tuer "

Ricky : " je sais exactement comment son esprit fonctionne "

Paul : " ah oui et comment ? Tu es un psychiatre maintenant ? "

Ricky rétorque sèchement qu’il n’a pas besoin d’être psychiatre pour connaître le fonctionnement des dingues puisqu’il a connu cette pathologie toute sa vie en côtoyant sa mère. Paul préfère changer de sujet et lui rappelle qu’il lui a déjà pardonné d’avoir pris les photos d’Heather et d’Adam alors, il ne comprend pas pourquoi, Ricky fait tant de mal à sa propre famille. Ça fait bien ricaner Ricky que son père brandisse l’étendard de la famille alors qu’il l’a peine vu de sa vie et que Paul ne lui a jamais présenté aucun membre de sa famille. Il termine en assenant un coup bien là où il faut : " tu n’as jamais fait partie de ma famille "

 

Ebranlé, Paul met quelques secondes à s’en remettre. Et oui, Paulo, la famille, ce n’est pas un menu à la carte.

 

Un peu plus loin, les sœurs Summers continuent à se disputer. Phyllis assène également à sa sœur quelques vérités bien senties en lui démontrant par A + B qu’elles ne sont pas si différentes que ça puisqu’ Avery est toujours prête à TOUT pour gagner ses affaires : " …tu n’as aucun droit de me critiquer "

Avery lui interdit de s’en prendre à Ricky. Phyllis ne comprend pas pourquoi elle protège ce type. A t-elle lu l’article qu’il a publié ? C’est un pamphlet des familles dont la sienne. Avery trouve bizarre que Phyllis s’en fasse pour ces familles alors qu’elle ne s’est jamais souciée de la sienne. Phyllis réplique que Jack a montré beaucoup plus de sympathie pour elle que tous les membres de sa famille.

Le portable d’Avery sonne, c’est leur mère. Avery devient livide.

Phyllis : " qu’est ce qu’elle voulait ? "

Avery : " Papa vient d’avoir une crise cardiaque. Il est dans un état critique …Maman est effondrée. Je dois y aller. Je prends le prochain vol. Tu m’accompagnes ? "

Phyllis : " non " Avery part.

 

Nikki est arrivée à l’hôpital. Elle est surprise par la présence des journalistes. Jack lui apprend que Ricky Williams a publié un article sur lui et Patty. Nikki regrette de n’avoir pas pu convaincre Ricky de ne pas le faire. Jack est surpris. Nikki confirme ses dires et plaint Paul. Gênée, elle lui annonce sa bonne nouvelle. Jack ne comprend pas son attitude. Pourquoi penserait-elle qu’il ne se réjouirait pas d’apprendre que le DA ne la poursuit pas. Elle explique qu’au moment où le DA lui a parlé, elle a immédiatement eu une pensée pour lui et Kyle. Et oui, elle a quand même privé un garçon d’une mère. Jack lui rappelle que c’était de la légitime défense. Nikki le sait mais elle aurait aimé revenir en arrière. Malheureusement, personne ne peut revenir en arrière dit-il. Lui même s’il obtenait cette possibilité, il se montrerait beaucoup plus compréhensible à l’égard de Diane. Hélas, les regrets ne servent à rien, il faut aller de l’avant. Nikki prie qu’il se rétablisse et lui dit revoir. Jack se replonge dans son article de tout à l’heure.

 

A l’hôpital, Adam prévient Sharon qu’il est en colère mais pas contre elle. Elle dit le comprendre et lui promet qu’il n’est pas seul.

Adam : " tu vas devenir ma nouvelle coloc à l’Athlétique Club ? "

Sharon : " non ! Je ais te ramener chez moi "

Aller chez son père, Adam s’en " réjouit " d’avance. L’horreur ! Elle profite de l’arrivée de l’infirmière pour aller appeler sa fille : " je reviens tout de suite "

Dès qu’elle est dans le hall, elle aperçoit Victor qui lui demande des nouvelles de son fils. Sharon lui donne la même réponse qu’auparavant : il n’y a aucun espoir qu’Adam recouvre la vue. Victor compatit. Sharon lui apprend qu’Adam refuse d’aller à la ferme. Il insiste pour qu’elle réussisse à le faire changer d’avis.

Sharon : " pourquoi ? Parce que vous ne voulez pas qu’il vienne vivre au ranch ? "

Victor : " la ferme est le seul endroit où Adam peut retrouver son âme "

Sharon : " peut être que si vous lui parlez "

Victor : " non, je ne veux pas "

 

Il s’en va. Sharon repart dans la chambre. Adam lui interdit catégoriquement de supplier une nouvelle fois son père de venir le voir. Elle tente de nier mais il lui dit : " je sais qu’il était là. Je l’ai entendu " Sharon prend la défense de Victor. Certes, il ne veut pas le voir mais il est quand même passé prendre de ses nouvelles.

Adam : " oui, c’est toujours ça de pris …tu penses que je mérite ce qui m’arrive ? "

Sharon : " non " Pourtant plusieurs personnes pensent cela surtout après tout ce qu’il a fait de mal depuis son arrivée à Génoa City. Il regrette avoir eu à changer en arrivant dans cette ville. Avant sa vie était si paisible mais ressentir cette hostilité dès son arrivée, l’a poussé à devenir impitoyable, ambitieux et machiavélique. Finalement, il se dit que sa mère avait eu un très bon flair quand elle l’a éloigné de son père. En effet, Hope avait peur que Victor détruise Adam, elle n’avait pas tord!

 

Un peu plus loin, Jack reçoit la visite de Victor.

Jack : " Nikki vient de m’annoncer la bonne nouvelle "

Victor : " oui ! Ça mis du temps à arriver. Maintenant, on peut profiter de nos vies "

Jack l’informe que Nikki vient de partir car il pense que c’est la raison pour laquelle, Victor est là. L’intéressé dément. Jack veut savoir s’il est venu se réjouir de le voir si amoindri physiquement puisque c’est là raison initiale pour laquelle, il a fait revenir Patty Williams dans sa vie : " tu dois être déçue qu’elle n’ait pas réussi à me tuer "

Victor : " en effet, je suis aux anges "

Jack : " que je sois vivant ? "

Victor : " que tu ais perdu Beauty of Nature à cause de ton ex-fiancée "

Jack dit reconnaître le Vrai Victor : celui qui se réjouit des malheurs des autres. Victor lui promet que Geneviève ne gardera pas longtemps " Beauty of Nature ".

Jack : " oh ? Et pourquoi ? " Victor explique qu’il y a deux raisons. La première, c’est que Beauty of Nature lui appartient et la 2e, c’est qu’il ne laissera jamais Jack s’approprier sa compagnie. Jack lui promet de remarcher et de se battre pour avoir Beauty of Nature. Victor a hâte de le voir remarcher ainsi, il sera en pleine possession de ses moyens et il pourra le battre à la loyale…comme d’habitude.

 

Chez les Abbott Jr, Billy présente sa femme et sa mère à Anita. Cette dernière veut savoir ce qui se passe et fait mine de s’offusquer : " qu’est ce que je vais dire à ton père lorsqu’il reviendra de son travaille de missionnaire en Afrique ? Comment vais-je pouvoir le dire à notre pasteur ? "

Finalement, William promet à Anita de subvenir aux besoins de son fils et sa femme, Jill et lui racontent à Anita comment Chelsea a piégé William pour tomber enceinte de lui. Anita s’excuse pour le comportement de sa fille et leur annonce qu’elle l’a ramène à la maison. Victoria et William paniquent ! C’est vrai qu’ils ne tiennent pas à ce que Chelsea disparaisse de la circulation puisqu’ils ont envie de lui prendre légalement son bébé alors, ils lancent d’une même voix que ce n’est pas nécessaire. Anita insiste. Déstabilisée, Victoria ne voit qu’une solution pour que Chelsea ne s’en aille pas : inviter Anita à vivre avec sa fille, chez eux. Anita s’empresse d’accepter. Les deux femmes vont à l’appartement du garage. William aide Anita à monter ses bagages. Il revient quelques instants plu tard. Jill voit d’un très mauvais œil, l’arrivée de cette femme. Son fils, sa bru et elle décident d’appeler Paul Williams afin qu’il enquête sur Anita mais Paul ignore l’appel, perturbé par la dispute qu’il vient d’avoir avec son fils.

 

Pendant ce temps, dans l’appartement du garage, Chelsea demande à sa mère ce qu’elle fait à Génoa City et pourquoi, elle a sorti ce baratin sur son père missionnaire en Afrique. Anita ignore où est le père de Chelsea : " il pourrait être n’importe où "

Chelsea : " tu n’aurais pas dû venir ici "

Anita est bien contente d’être venue car elle trouve inadmissible que celle-ci soit logée dans un garage. Elle attend tout de même un héritier Abbott et vu la façon dont Victoria et William se sont empressés à la garder ici, elle sait qu’ils tiennent beaucoup au bébé de sa fille. Chelsea confirme que Victoria et William veulent adopter son fils. Anita est d’accord à condition qu’ils payent des millions de dollars. Chelsea lui rappelle qu’ils ne sont si riches que ça. Anita n’y croit pas un mot puisque Victoria est une Newman et que William est un Abbott. Miss Lawson se frotte déjà les mains car sa fille vient de toucher le Jackpot ! ! !

 

Anita ne te réjouis pas trop vite parce qu’à côté, William a laissé un message au détective privé Paul Williams afin qu’il fouille dans ton passé et à croire les scénaristes, Paul est le meilleur dans la ville. Paul n’a pas répondu, trop ébranlé par la conversation qu’il vient d’avoir avec son fils.

 

Nikki est arrivée au ranch. Victor lui annonce qu’il a donné leur soirée aux employés. Ils seront seuls ce soir. Nikki est soulagée de ne pas aller en prison mais elle s’en veut beaucoup d’avoir privé un fils de sa mère. Victor lui rappelle que ce n’était pas de sa faute mais elle avoue qu’il lui faudra du temps pour cesser de s’en vouloir. Ils se réjouissent qu’elle n’ait plus cette épée Damoclès au dessus de la tête.

 

Les sœurs Abbott ont rendu visite à leur frère. Traci apprécie que Phyllis ait pris la précaution que Jack ne soit pas embêté. Il regrette juste qu’on n’ait pas précisé aux gardes de ne pas laisser entrer ceux qu’il ne veut pas voir comme Victor. Ashley est surprise que Victor soit passé voir son frère : " que voulait-il ? " Jack répond que Victor voulait lui souhaiter un bon rétablissement mais il se garde bien de relater la conversation au sujet de " Beauty of Nature "

Traci : " et Geneviève ? Est-elle revenue ? "

Jack : " non ! Pourquoi tu me demandes ça ? "

Ashley" je l’ai viré "

Traci : " et j’ai renvoyé toutes ses affaires chez elle "

Jack : " j’aurai fait la même chose "

 

Pendant ce temps, Geneviève arrive au Gloworm. Elle s’installe au bar et commande une boisson. Jill vient s’asseoir à ses côtés : " j’ai entendu dire que tu viens de te faire virer "

Geneviève : " revois tes sources ! J’ai démissionné ! Pourquoi aurai-je besoin d’un emploi chez Jabot puisque je possède Beauty of Nature "

Michael qui vient d’entrer l’a entendu. Il demande à Geneviève de ne pas se réjouir à propos de Beauty of Nature car Victor conteste la validité de cette vente. Jill se moque de Geneviève qui est livide.

 

A l’hôpital, Sharon dit à Adam qu’elle part au club chercher ses affaires. Il lui annonce qu’il a changé d’avis. Il est d’accord pour aller au Kansas dans la ferme de sa mère.


Au ranch, Victor a dit à Nikki qu’il est allé voir Jack sans détailler la conversation qu’il a eu avec ce dernier. Nikki apprécie son geste. Ils évoquent ce qui les opposent et ce qui les unis. Ensuite, il l’invite à réaménager dans la maison principale du ranch. Elle accepte avec plaisir. Ils s’embrassent et s’étreignent avec amour.

Partager cet article

commentaires