Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 23:23

Michael rejoint Fenmore et Lauren au Gloworm. Fen et sa mère sortent de chez le dentiste. Ils plaisantent tous sur le sujet jusqu’à ce que ses parents l’invitent à aller rejoindre sa grand-mère dans la cuisine.

 Fenmore.jpg

Phyllis entre et rejoint les Baldwin. Lauren présente ses condoléances à Fifi mais cette dernière rétorque qu’elle a mal non pas parce que son père est mort mais parce que Daisy a récupérer la garde de Daisy. Ça tue les deux femmes qu’un juge ait pu accorder la garde d’un enfant à cette psychopathe de Daisy Carter. Michael leur demande de ne pas désespérer puisque Daniel a décidé de rétablir ses droits parentaux sur sa fille. A ce propos, il a déjà déposé les papiers au tribunal.

 

Chloé et Délia sont chez les Abbott Jr  car la gamine est venue dire au revoir à son papa. Comme à chaque fois qu’il part, Délia a peur que son papa ne revienne pas. Il lui promet de revenir au plus vite parce qu’elle lui manque trop quand il n’est pas à Génoa City.

 

Victoria vient les saluer et s’en va.

 

William demande à sa fille ce qu’elle désire qu’il lui ramène de Californie. Délia qu’elle veut des coquillages, une poupée, un jouet pour son doudou préféré Pinkerton. Amusé, son père l’arrête tout de suite car si on la laissait faire, il y aurait une très longue liste. Ils vont déjeuner avant qu’elle n’aille à l’école. Quand il est le moment de partir, Délia ne veut pas y aller. Son père lui dit d’aller à l’école car c’est seulement par ce moyen qu’elle pourra devenir médecin comme ceux qui l’ont sauvé ou présidente des  USA. Délia rétorque qu’elle préfère devenir mannequin. William et Chloé préfèrent prendre cela avec le sourire.

 

Dans son bureau, chez Jabot, Ashley est au téléphone avec son mari qui est toujours à Dallas en compagnie de Devon. Sa secrétaire lui dit qu’elle a un coup de fil professionnel qui l’attend et lui présente des documents à signer. Surbookée, Ashley est obligée de raccrocher.

 

A peine avoir terminé avec son mari, Jack l’appelle car il tient à s’assurer qu’elle gère parfaitement la campagne marketing de cet été. Elle le rassure.

 

Il pose le combiné, quelqu’un entre dans la maison, à sa grande surprise, il voit Geneviève. Jack lui demande ce qu’elle fait là. Gen répond qu’elle lui a apporté des livres car en les voyants à la vitrine de la librairie, ça lui a fait penser à leurs soirées. Il est agacé par sa venue. Elle jure qu’elle regrette énormément de l’avoir planté à l’hôtel et jure qu’elle l’aime et n’a jamais cessé de l’aimer. Elle donnerait n’importe quoi pour être à sa place dans ce fauteuil roulant. Jack l’assure que s’il y a bien une chose qu’il ne lui reproche pas, c’est la présence et les actes de Patty Williams. Par contre, il aimerait savoir pourquoi donc, elle lui volé « Beauty of Nature ». Gen explique qu’après son divorce avec Colin, elle voulait devenir indépendante. Obtenir une chose à elle et sa convoitise s’est portée sur « Beauty of Nature ». Il dit comprendre son désir. Geneviève est surprise ! Jack assure qu’il l’aurait soutenu dans son entreprise si elle avait pris le soin de se confier à lui, au lieu de cela, elle a manœuvré pour lui voler la société qu’il désirait depuis des années.  Pour se justifier, Gen déclare qu’elle voulait obtenir « Beauty of Nature » avant même qu’ils se mettent à sortir ensemble. Jack se fâche. NON et non, son excuse est bidon ! La vérité, c’est qu’elle n’a pas eu confiance en lui ou en son amour et rien que pour cela, il ne lui pardonnera jamais ! Les larmes aux yeux, Geneviève lui demande pourquoi, il ne peut pas lui pardonner alors qu’il était prêt à l’épouser.

Jack : « ! J’espère que Beauty of Nature te tient chaud la nuit ! J’en ai fini avec toi ! Tu comprendras si je ne te raccompagne pas à la porte »

 

Geneviève le laisse. Après son départ, Jack appelle quelqu’un pour une réunion.

 

Quelques instants plus tard, il voit son frère arriver.

Jack : « oh, c’est toi »

William : « tu attendais quelqu’un d’autre ? » OUI William promet de faire au plus vite.

Jack : « non, non, non, non, je suis toujours heureux de voir mon petit frère »

William : « moi aussi je suis content de te voir »

 

Ashley les rejoint également. Elle est venue apporter des documents afin que son frère sache qu’elle gère bien l’entreprise. William profite qu’ils soient tous là pour leur annoncer qu’il va participer à une émission de télévision en Californie et leur demande de garder un œil sur sa femme qui reste seule avec Chelsea. Ils le félicitent et lui promettent de veiller sur Victoria. Concernant, cette dernière, William apprend à son frère que Geneviève a demandé à sa femme de prendre les rênes de « Beauty of Nature ». Jack déclare que Geneviève a fait un bon choix. Il s’imagine déjà la tête de Victor quand il l’apprendra. William leur dit au revoir. Après son départ, Ashley demande à son frère pourquoi, il n’a pas dit à William qu’il compte contester l’achat de « Beauty of Nature » par Geneviève : « as-tu changé d’avis ? »

Jack : « non ! Pas du tout ! »

Ashley estime qu’il devrait prévenir Victoria de ses intentions. Jack ne veut pas pour le moment le dire car il tient à prendre Geneviève par surprise.

 

Daniel et Avery se rencontrent à l’Athlétique Club. Il lui annonce qu’il vient de rencontrer Daisy au néon écarlate et qu’elle sait déjà qu’il a l’intention de demander le rétablissement de ses droits parentaux. Avery lui avoue que c’est elle qui l’a dit à Daisy. Il est surpris et lui demande pourquoi, elle a fait ça. Avery explique qu’elle voulait raisonner Daisy afin d’éviter qu’ils aillent au tribunal. Daniel la prévient que Daisy ne renoncera pas.

Avery : « elle te l’a dit ? » OUI Et cette folle  fantasme même qu’ils pourraient fonder tous les trois une famille. Avery se dit qu’ils peuvent utiliser les sentiments que Daisy a pour Daniel à leur avantage. Il est d’accord de faire tout ce qu’elle lui dit si ça lui permet de reprendre sa fille. Avery ajoute qu’ils pourraient ainsi faire plaisir à Phyllis car elle a vécu tant de choses difficiles ces derniers jours.

 

Victoria entre dans l’établissement et dès qu’elle les voit, elle vient leur demander s’il y a du nouveau pour Lucy. C’est à ce moment là que Phyllis et Michael arrivent. L’avocat annonce que c’est le Juge Sprague qui présidera leur affaire. Lui et Avery sont contents que ce soit ce juge. Victoria leur demande pourquoi, ils sont si contents que ce soit ce juge. Phyllis répond que le Juge Sprague est un juge pro-défense des droits des pères. Michael et Avery sont prêts pour la « guerre ». Ils expliquent comment ça va se passer. A l’audience, ils préciseront que Daniel a renoncé à ses droits pour que William et Victoria adoptent sa fille. Il n’a jamais eu l’intention de confier Lucy à Daisy. Victoria propose qu’elle et son mari témoignent en sa faveur. Phyllis demande ce qu’ils vont faire si le juge déboute Daniel. Les deux avocats ne pensent pas que ce sera le cas mais Fifi insiste. Ils lui disent que si par malheur ça arrive, ils feront appel jusqu’à obtenir gain de cause. Victoria reproche à Avery d’avoir fait libérer Daisy car si ce n’était pas arrivé, ils n’en seraient pas tous là. Phyllis prend la défense de sa sœur en disant qu’Avery n’avait pas en sa possession tous les éléments de l’histoire. L’important c’est de récupérer Lucy. Victoria réitère son aide. Ils l’acceptent. Chloé arrive. Elle demande ce qui se passe. Phyllis répond qu’ils vont « anéantir » Daisy. 

Chloé est surprise d’apprendre que Daniel veut élever sa fille mais il le lui confirme bien même si toutefois, il admet avoir peur : « je ne connais même pas la taille de ses chaussures »

Chloé l’assure qu’il s’en sortira. L’essentiel, c’est que sa fille reste sa priorité : « un bébé, c n’est pas une plante »

 

Chloé avoue que Kevin ne lui a jamais parlé de Daisy. Daniel n’est pas surpris. Daisy n’est pas un sujet plaisant. Chloé sait que Daisy a fait des choses horribles et elle se demande pourquoi on l’a libéré de prison. Daniel lui explique que Daisy a réussi à faire croire à un juge que c’est sa tante qui l’avait forcée à faire du mal à Lauren et Jana. Chloé veut savoir s’il la croit. Absolument pas ! Daniel sait pertinemment que Daisy n’est pas quelqu’un de bien, et, il ne tient pas à ce que sa fille grandisse auprès de ce genre de personne. Chloé l’assure qu’il sera un bon parent et lui demande de ne pas oublier qu’il peut compter sur sa mère. Ils décident d’aller faire de la gym.

 

Au même moment, Daisy range son appartement. Elle  dit à sa fille qu’heureusement que sa tante lui a laissé assez d’argent pour qu’elles n’aient pas à se soucier du quotidien. La question financière réglée, Daisy espère que bientôt, elle, sa fille et Daniel formeront une jolie petite famille. J’ai dit « elle espère », NON Elle en est certaine ! Mlle Carter va tout faire pour que cela arrive.

 

Un peu plus loin, Michael et Phyllis parlent d’Avery. Il est bien content que les deux sœurs se soient réconciliées. Ensuite, ils évoquent Lauren. Phyllis pense que Lauren est toujours traumatisée par tout ce que lui a fait endurer Daisy. Quoi de plus normal ! Michael  le sait bien mais il se dit que sa femme ira bien tant que Daisy gardera ses distances.

 

Il ne sait pas si bien dire, le Michael car de vieux démons risquent d’être réveillés au moment où il parle. Alors qu’elle rentre chez elle, Lauren tombe nez à nez avec Daisy qui sort de son appartement. Paniquée, Lauren veut appeler la Police mais Daisy lui dit que c’est une perte de temps parce qu’elle vit là. Lauren sait bien que ce n’est pas un hasard si Daisy a loué un appartement dans le même immeuble que le sien. Peut être mais il n’y a rien d’illégal à ça. Lauren la prévient de ne pas s’approcher d’elle ou d’un membre de sa famille.

 

Victoria a rejoint Geneviève qui était arrivée au moment où elle parlait avec Daniel et les autres. Geneviève lui dit qu’elles sont dans l’obligation de réussir car beaucoup de gens souhaitent que « Beauty of Nature » perde sa place sur le marché. Victoria signe son contrat.

 

Phyllis arrive au néon écarlate. Lauren est soulagée de la voir. Fifi lui dit qu’elle a fait aussi vite qu’elle a pu : « quelle est l’urgence ? »

Lauren : « je sais où vivent Daisy et Lucy ? »

Phyllis : « tu les as vu ? »

Lauren : « ils vivent dans mon immeuble »

Phyllis : « c’est pas vrai ?!!! Tu en es sûre ? » OUI Lauren précise qu’elle a rencontrée Daisy dans l’ascenseur et que cette dernière s’est fait un malin plaisir de lui dire qu’elle avait louée un appartement dans son immeuble.

Phyllis : « oh mon Dieu ! »

Lauren : « je venais de déposer Fen à l’école. Qu’est ce qui serait arrivé s’il était avec moi ? »

 

La personne que Jack a appelé tout à l’heure, c’était Avery. Il demande à l’avocate de le représenter contre son ex-fiancée Geneviève dans le but de récupérer «  Beauty of Nature ». Il lui raconte comment il s’est fait piégé par Geneviève. Au vu de ces éléments, elle lui annonce qu’elle accepte le job, certaine qu’il gagnera très facilement.

 

Pendant ce temps, Geneviève rend visite à Ashley. Cette dernière lui demande si elle compte rendre visite à tous les Abbott aujourd’hui. Gen comprend qu’Ash est au courant de sa visite chez Jack. Ash confirme. A ce propos, Ash veut en connaître la raison. Geneviève explique qu’elle tient toujours à Jack et qu’elle s’en veut pour tout ce qui lui est arrivé. Elle aimerait savoir s’il y a quelque chose qu’elle peut faire pour aider Jack. NON Ash lui ordonne de laisser son frère tranquille et ajoute que la famille Abbott la tient pour responsable des malheurs de Jack. Geneviève ne comprend pas pourquoi, ils pensent ça. Ash lui demande de s’en aller et de ne jamais plus revenir. Geneviève prévient qu’elle n’a pas l’intention de baisser les bras et s’en va.

Michael arrive au néon écarlate au moment où sa femme termine une conversation téléphonique où elle dit vouloir réserver des billets d’avion. Il est très surpris car dans le message qu’elle lui a laissé, il n’en était pas question. Il lui demande si elle a un pb dans l’un de ses magasins. NON Lauren lui apprend qu’elle était avec Scotty au téléphone. Il a accepté d’héberger pour un moment Fen.

Michael : « au milieu de l’année scolaire ? Pourquoi ne pas attendre les vacances d’Avril ? »

Lauren : « ça ne peut pas attendre, Michael. Je veux qu’il soit sur le prochain vol »

Michael : « qu’est ce qui s’est passé ? »

Elle lui apprend que Daisy a loué un appartement dans leur immeuble. Lauren a même appelé leur gardien pour savoir où exactement Daisy habitait. Elle a appris que Daisy louait l’appartement d’Heather en face de celui d’Eden. Toute paniquée, Lauren affirme à son mari qu’elle ne veut pas que Daisy ait l’opportunité de s’en prendre à leur fils, c’est pourquoi, il faut qu’il s’en aille. Michael appelle le propriétaire de l’appartement que loue Daisy. Il lui parle du passé tumultueux de sa locataire mais il s’avère que cette personne est un adepte de la 2e chance. Elle ne mettra pas Daisy à la porte. Lauren se demande comment Daisy peut elle payer un loyer aussi élevé. Son mari lui rappelle que Daisy a hérité de la moitié de la fortune de Sarah. Lauren est amère. Cette Sarah continue à lui pourrir l’existence même six pieds sous terre. Michael lui demande de se calmer mais elle ne peut pas. Il  accepte que Fen parte au Canada, le temps qu’ils trouvent une solution à leur problème.


Daisy est revenue chez elle quand on frappe à la porte, elle va ouvrir, c’est Phyllis. Cette dernière déclare être contente que Daisy ait trouvé un bel appartement où vivre avec Lucy. Daisy rétorque qu’elle veut ce qu’il y a de mieux pour sa fille. Phyllis souligne que ce n’est pas un hasard que Daisy ait louée un appartement dans le même immeuble que Lauren. Daisy se défend en disant que sa décision était sans arrière pensées. Elle a trouvé un grand appartement où vivre avec sa fille. Les seuls à avoir un pb avec ça, sont les Baldwin. Phyllis demande à voir Lucy. Daisy refuse. Fifi insiste. Daisy lui rappelle le nombre de fois où elle l’avait suppliée de lui amener sa fille quand elle était en prison et Phyllis n’avait rien fait. Fifi n’est pas d’accord, elle lui a amené sa fille. OUI Mais sous la contrainte de la Loi. Daisy refuse catégoriquement que Phyllis voit Lucy : « je ne veux pas embrouiller ma fille »

 

Les Abbott Jr se retrouvent à la maison. Elle lui dit qu’elle a signé son contrat et qu’en arrivant au club, elle est tombée sur Daniel. Ce dernier a l’intention de demander la garde de sa fille. William approuve. Ils espèrent qu’au retour de William, elle commencera à diriger « Beauty of Nature » et que Daniel aura la garde de Lucy. Avant qu’il ne prenne l’avion, les deux tourtereaux font l’amour.

Partager cet article

commentaires