Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 21:32

Au Gloworm,Nick appelle sa mère pour avoir des nouvelles. Elle répond que ses recherches n’ont pas encore données grand chose mais elle est sur des pistes. A propos de cela, elle a essayé de joindre Bobby, le chef de sécurité de Newman ou l’un des membres de son équipe. Elle n’a réussit à joindre personne. Il lui apprend que Sharon a viré toute l’équipe. Heureusement qu’il a embauché toute l’équipe car Monsieur ne pouvait pas se résoudre à abandonner toutes ces familles au chômage.

 

Pendant ce temps, Sharon continue à jouer la patronne. Katherine Chancellor arrive au moment où elle demande à un employé de Newman Entreprises de puiser de l’argent dans un fond qui n’était pas destiné préalablement au département Cosmétiques. Sharon raccroche dès qu’elle l’a voit. Les deux femmes se saluent. Sharon propose de demander à Bonnie de leur faire un peu de thé. Katherine est consternée ! Comment peut-elle envisager de s’asseoir tranquillement à boire du thé au lieu de mettre tout en œuvre pour retrouver son mari ? Sharon ne voit pas pourquoi, elle va perdre son temps à chercher son mari puisque ce dernier a décidé de l’abandonner parce qu’il ne supportait pas que sa chère Nikki se soit mariée avec son pire ennemi, Jack Abbott. Kay ne voit pas pourquoi elle se plaint. Ce n’est pas comme si elle était une femme battue. Sharon rétorque qu’heureusement pour elle, ce n’est pas le cas car quelque soit les agissements de Victor personne ne la plaindrait. Kay lui reproche de faire tord à Newman Entreprises, au ranch et à la famille de Victor.

Sharon : " non, non, non ! Je suis de la famille de Victor "

Kay : " oh my God ! ! "

Sharon réplique qu’elle EST Newman Entreprises et que même si personne ne veut l’accepter, tout le monde s’en rendra compte dès qu’ils auront lu son interview dans " The Chronicle "

Katherine est consternée qu’une novice en matière d’économie ait accordée une interview. Elle lui conseille de faire profil bas et ci possible d’annuler son mariage pour son bien et celui de Victor.

 

Au Gloworm, Geneviève reproche à Tucker de lui avoir ordonné de rentrer à la maison alors qu’elle était sur le point de retrouver Newman Entreprises. Tucker lui reproche à son tour d’avoir fait des dépenses exorbitantes. Geneviève décide que malgré ce qu’il pense, elle retrouvera l’insaisissable Victor Newman. Pour cela, elle veut repartir à Los Angeles. Il lui rappelle que ses hommes ont une piste à Tucson. Elle n’y croit pas un instant. La piste du " port de Los Angeles ", lui semble plus crédible. Il aimerait savoir qui va financer son voyage. LUI !

 

Au néon écarlate, Lily demande à la serveuse si la jeune femme de tout à l’heure n’a pas payé en carte de crédit. NON Cane arrive : " où est-elle ? " Lily lui répond que c’est trop tard. L’inconnue est déjà partie. Il veut savoir si elle est certaine que c’est une femme qui a laissée tomber la carte où il y a écrit " Claude Shirl ". OUI Lily ajoute qu’elle a même vu un koala sur son trousseau de clefs. Tout ce qu’elle peut dire de cette femme, c’est qu’elle est un peu plus grande qu’elle et a de longs cheveux bruns. Par contre, elle n’a pas pu voir son visage parce que pour elle, cette femme n’était qu’une inconnue parmi tant d’autres.

Cane : " est ce que tu réalise que tu es entrain de décrire ma défunte sœur ? "

Lily ne partage pas ce point de vue parce qu’elle pense que sa description est d’un commun. Puisqu’il y a deux numéros sur la carte, un de Los Angeles, et l’autre de New-York, Cane décide d’appeler cette femme pour savoir qui l’a payée pour se faire passer pour sa sœur.

 

Heather et Daniel se sont retrouvés dans l’appartement de Mlle Stevens. Elle avoue être plus à l’aise que dans le sien là où Daisy a vécu. Il remarque tout ce qu’elle a laissée sur son canapé. Heather lui explique que ceux sont les affaires de son frère : " c’est tout ce qui me reste de Ricky ! Je n’ai pas la force de m’en débarrasser "

Elle lui explique que ce carton contient tous les rêves brisés de son frère. Ah Ricky ! Que peut-elle dire sur lui ? Ils se connaissaient à peine et dès qu’ils se sont rencontrés tout s’est mal passé. Elle a au moins l’honnêteté d’admettre qu’elle a sa part de responsabilité. Ricky n’a fait que profiter de ses nombreuses faiblesses. Dans les affaires de Ricky, il y a le dossier qu’il avait volé dans les affaires de Tim. Ça la dérange d’avoir ce dossier en présence de Daniel. Il l’assure que cela ne le dérange pas qu’elle veuille mettre sa mère en prison parce qu’il se sent si bien avec elle. Ils s’embrassent. Heather pensait à remettre ces affaires à son père mais elle sent bien que c’est une mauvaise idée. Daniel est d’accord avec elle. Dans une relation aimante entre un père et son fils, c’est vrai que si l’un disparaît, l’autre aimerait garder des souvenirs. Dans son cas, ce n’est pas du tout ça. Daniel lui conseille de ne garder qu’une chose de son père. Elle décide de garder la boule de neige des chutes du Niagara parce que ce bibelot lui semble innocent.

 

Paul et Avery s’installent chez Jimmy pour attendre Bryce, un ancien ami de Ricky. Il espère pouvoir trouver une preuve de son innocence mais désespère un peu parce qu’à chaque fois qu’il découvre quelque chose, ça l’incrimine. Bryce arrive mais en voyant que Paul est accompagné de son avocate, il n’est pas très enclin à parler. Avery est certaine qu’il ment. Elle lui pose plusieurs questions mais il continue à rester très évasif et mesquin. Paul perd patience ! Il l'attrape par le col, le scotche sur le comptoir et le prévient que s’il ne parle pas, ça va aller très mal pour lui. De toute façon, puisqu’il risque déjà la perpétuité pour avoir tiré sur son fils, il n'a plus rien à perdre. Soit, il parle, soit il est mort ! Paul n’a pas a répéter deux fois sa menace parce que Bryce dit que Ricky a tué Rachel ! Pire encore, ce dingue a même enregistré toute la scène. Sidéré, Paul le lâche.

Bryce : « j’ai besoin d’un autre verre »

Avery : « pas avant que vous disiez ce que vous savez à propos de Ricky »

Bryce répond qu’il leur a dit tout ce qu’il savait : après avoir tué Rachel, Ricky s’est vanté l’avoir fait en enregistrant la scène. Avery veut savoir pourquoi il n’est pas allé voir la Police. Bryce rétorque qu’il ne tenait absolument à devenir le prochain « suicide » de Ricky.

Paul : « donc vous aviez peur ? » OUI Paul a du mal à le croire puisque c’est Bryce qui a avertit Ricky qu’il allait parler à Craig Hunt. Bryce jure qu’il ne pensait pas que Ricky allait remettre ça. Pas logique son histoire ! Paul désire qu’il lui parle du couple que formaient Ricky et Rachel. Bryce répond qu’ils formaient un couple heureux jusqu’à ce qu’ils partent en voyage voir les chutes du Niagara. A leur retour, c’était évident que le couple allait se séparer. Après ces dires, il demande à partir. Avery accepte mais le prévient qu’ils sont susceptibles de le rappeler. Après le départ de Bryce, Paul se demande  où est la vidéo du meurtre de Rachel. 

 

Il y a un gros plan sur le presse-papier de Ricky Williams posé au pied du lit d’Heather.

Au Gloworm, Nicholas tombe sur Tucker. Geneviève étant partie, McCall est seul. Nick en profite pour lui demander ce qu’il traficote avec Sharon. Tucker nie toutes mauvaises intentions sur Newman Entreprises ou Sharon Newman puis lui conseille de se concentrer sur la mauvaise image qu’à actuellement Newman Entreprises sinon, ça risque de s’aggraver très rapidement. Il sait de quoi il parle puisque c’est lui qui à l’origine de l’interview accordée par Sharon à " The Chronicle " et comme il s’y attendait, l’article est assassin envers la nouvelle PDG de Newman Entreprises.

 

Au ranch, Sharon prend connaissance de l’article. Le journaliste écrit que si Victor Newman avait laissé Segundo, son célèbre labrador à la tête de Newman Entreprises, personne n’y aurait vu de différence face à l’actuelle PDG, Sharon Newman, tellement, celle-ci est nullissime.

 

Tucker l’a rejoint. Elle aimerait savoir comment, ce journaliste qui disait lui faire une faveur peut écrire un tel article. Tucker dit assumer l’entière responsabilité. Elle est catastrophée ! C’est pire que tout car maintenant les autres continueront à la regarder de haut. Warren se demande si elle ne se cache pas aux toilettes durant les Conseils d’administration pour ne pas écouter tout ce langage financier dont elle ignore tout. Elle raconte à Tucker la visite de Katherine Chancellor. Il lui conseille de ne pas prendre en compte ce que dit Kay puisque cette dernière a toujours été pour le couple Victor et Nikki. Il veut savoir si elle ne compte pas démissionner. Pourquoi pas?  Elle ne peut pas dire que son " mandat " est un succès.

Tucker : " Sharon, c’est un marathon, pas un sprint "

Sharon commence à se poser des questions sur ce Warren. En fait, elle avait eu l’impression que l’interview c’était bien passé et là, il change carrément son fusil d’épaule. Il lui demande si elle pense que quelqu’un l’a payé pour écrire ce " torchon ". OUI Tucker lui conseille de faire un choix : soit elle jette l’éponge, soit elle continue à se battre. Bien entendu, cette gourde sans cervelle choisit la 2e option.

 

Au même moment, Nick lit l’article dans " The Chronicle ". Il appelle immédiatement Bobby afin que ce dernier trouve au plus vite son père sinon, c’est la banqueroute assurée pour l’entreprise familiale.

 

Au néon écarlate, Cane ne réussit pas à joindre quelqu’un avec les deux numéros qu’il a en sa possession. Il décide d’appeler sa mère mais au Club on lui apprend que sa mère a voyagé et n’a pas donné de date de retour : " où diable a t- elle pu aller ? "

Lily aperçoit Geneviève s’installer sur le patio : " et si on le lui demandait ? "

Cane se retourne et voit sa mère. Ils l’a rejoignent. Geneviève est très heureuse de les voir. Elle demande des nouvelles des jumeaux.

Cane : " où étais-tu ? "

Geneviève est surprise qu’ils soient au courant qu’elle avait voyagé. Elle leur explique qu’elle est partie à la recherche d’un emploi. Malheureusement, elle n’a rien trouvé.

Cane : " où es-tu allée ? "

Geneviève : " à Los Angeles "

Cane blêmit parce que l’un des numéros sur la carte était de Los Angeles. Le raccourci est vite fait : il accuse sa mère de travailler avec la fille qui se fait passer pour Samantha.  Elle est surprise et demande plus de précisions mais Cane veut savoir ce qu’elle est allée faire à L.A. Geneviève est consternée que son fils l’a croit capable d’utiliser la mémoire de sa fille chérie pour lui faire du mal. Elle lui demande quel intérêt, elle aurait à faire ça. Il avoue ne pas avoir de réponses. Sa mère lui rappelle que perdre sa fille a été une des plus dures épreuves de sa vie. Cette une blessure qui ne se refermera jamais et ça façon d’agir ne fait que la raviver. Geneviève les laisse. Lily dit à son mari qu’ils doivent appeler la Police. Il lui rappelle ce que sa mère risque s’ils font appel aux flics. Lily veut parler à la Police sans parler du compte bancaire caché de sa mère. C’est pourquoi, elle appelle Ronan Malloy. Pendant ce temps, son mari découvre que sa mère était entrain de faire des recherches sur Internet à propos de Victor Newman.

 

Katherine a demandé à son fils de la rencontrer au Gloworm pour lui parler de Sharon. Tucker continue à faire comme si ce n’était pas lui qui tirait les ficelles derrière Sharon mais sa mère n’est pas dupe.

 

Dans la maison principale du ranch, Nick vient demander à Sharon pourquoi elle a fait annuler les recherches sur son père. Sharon rétorque qu’elle fait ce qu’elle veut de son personnel. Il lui rappelle qu’elle n’a pas personnel. De toute façon, il les a réembauchés mais à cause de l’interruption qu’elle a provoquée, ils ont perdu la trace de Victor. Sharon est certaine que Victor sait ce qu’il fait. Elle assène une nouvelle fois que Newman Entreprises, le ranch et tout ce qui va avec lui appartient et que de toute façon, elle ne voit pas pourquoi elle l’écouterait puisqu’il a refusé de son ascension au pouvoir. (A noter que le journaliste dit : ascension accidentelle au pouvoir). Il ne voit pas ce qu’il aurait pu dire de gentil. A la rigueur, si elle avait démissionnée mais il sait que ce n’est qu’un vœu pieu. Elle l’accuse d’avoir payé ce journaliste pour dire des méchancetés sur elle. Il n’en revient pas qu’elle ne puisse pas voir tout le mal qu’elle fait à l’entreprise et à elle-même alors qu’elle sait pertinemment que son père l’a épousé sur un coup de tête. Depuis, elle se comporte comme un enfant gâté. Ça l’épuise !

Sharon : « oh et bien, ce n’est plus longtemps »

Nick : « pourquoi ? Tu comptes démissionner de Newman ? »

Sharon : « là, tu peux rêver ! L’enfant gâté vient de te virer »

Partager cet article

commentaires