Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 21:02

Michael a entraîné son petit frère dans son bureau car il sait pertinemment que dans un espace confiné (Tom Fisher avait l’habitude d’enfermer son fils dans un placard), Kevin cèdera à la pression. Pourtant, au début, il tient bon et refuse de dire ce qu’il sait mais Michael se montre si perspicace que Kevin finit par avouer qu’il a aidé Phyllis a déplacé le corps de Tim Reid qui était mort de crise cardiaque dans l’appartement de cette dernière. Michael lui demande pourquoi il a fait ça. Kevin répond qu’il a aidé Phyllis parce que c’est la meilleure amie de son grand-frère. Il ajoute que ce dernier devrait être heureux que quelqu’un ait été là pour soutenir Phyllis car depuis qu’il est DA, Michael semble avoir oublié tout ce qu’ils ont partagé. En tant qu’ami de Phyllis, Michael dit comprendre la réaction de son frère ; par contre, en tant que District Attorney, c’est tout autre chose. Kevin admet que c’était vraisemblablement une erreur mais sur le moment, il a estimé faire quelque chose de juste. Michael dit à son frère que c’est mieux qu’il sache la vérité bien avant le début du procès de Phyllis. Il veut lui tapoter l’épaule, Kevin se dégage, mécontent des méthodes de son frère : " félicitations Michael, tu es le digne héritier de Tom "

 

Pendant ce temps là, au Gloworm, Chloé confie à Gloria qui est revenue de son voyage à Las Vegas qu’elle a trahie son mari. Glo s’inquiète pour son " bébé ». A t-il fait quelque chose d’illégal ? OUI Mais Chloé refuse d’en dire davantage. Glo est soulagée lorsqu’elle apprend que c’est Michael qui gère la situation car elle sait bien que son fils aîné ne mettra pas son frère en danger. Chloé est également inquiète de la réaction de son mari. Glo l’assure que Kevin l’aime par conséquent, il ne pourra pas lui en vouloir. Chloé est beaucoup moins optimiste qu’elle et elle a bien raison car lorsque son mari revient, il lui reproche de l’avoir trahi : " à cause de toi, j’ai balancé Phyllis "

Chloé présente ses excuses à son mari : " Michael a fait pression sur moi "

Kevin le sait bien, sauf qu’il lui a fait confiance et elle l’a trahi : " comment puis-je de nouveau te faire confiance ? "

Phyllis est toujours au néon écarlate lorsque son mari arrive. Ils s’observent un moment puis il va au bar. Elle le rejoint pour lui dire qu’elle a essayée de parler à leur fille, peine perdue. Ça agace Nick puisqu’il lui avait interdit d’approcher Summer. Que peut-elle dire à une gamine qui a vu sa mère faire l’amour avec un autre homme que son père ? Le portable de Nick sonne, c’est le commissariat. On lui apprend que Summer a été arrêtée. Il sort du café. Elle le suit.

Summer-est-arretee-pour-vandalisme.jpg

Quelques instants plus tard, ils arrivent au commissariat. Summer est menottée. Elle est contente de voir son père et se plaint que les menottes lui font mal. Ronan apprend à Phick que leur fille a été arrêtée pour vandalisme. En effet, Summer a percé les roues de la voiture de l’inspecteur Malloy, l’a rayé et l’a fracassée à l’aide du batte de base-ball. Phick n’en reviennent pas ! Ronan décide de ne pas porter plainte parce qu’ils savent tous pourquoi l’adolescente a réagi ainsi même si ce n’est pas la bonne méthode. Nick s’engage à lui réparer les frais de sa voiture. Summer trouve ça scandaleux que son père paye l’homme qui a détruit leur famille. Phyllis prend la défense de Ronan en rappelant à sa fille qu’elle est autant responsable que Ronan. Summer conseille à sa mère de ne pas faire semblant de s’en faire pour elle et son père. Phyllis est consternée par un tel affront. Summer en ajoute une couche en balançant qu’elle déteste sa mère et Ronan : " je ne regrette absolument pas ce que j’ai fait et je le referai sans hésiter "

Nick ordonne à sa fille de se taire car si elle continue, elle va terminer en centre de détention pour mineur. Summer : " comment peux-tu m’engueuler après ce qu’ils ont fait ? "

Nick lui ordonne de s’asseoir et de se taire pendant qu’il parle à sa mère et à Ronan. Il se tourne vers ce dernier et le menace : " tu n’as pas intérêt de porter plainte contre ma fille sinon, c’est moi qui détruira à l’aide d’une batte ta prochaine voiture"

Ronan répond qu’il ne portera pas plainte contre Summer parce qu’il est conscient du rôle qu’il a joué dans cette histoire et non pas parce que Nick le menace, lui, un agent fédéral. Toutefois, il lui conseille de faire comprendre à sa fille que la violence n’est pas la solution. Phyllis veut aider son mari. Il rejette en bloc son aide puis défend Ronan de lui donner des conseils d’éducation. Avant de partir, il lance à sa femme qu’il se fiche de ses problèmes juridiques et termine en disant à Ronan : " elle est toute à toi " en parlant de son épouse.

 

Nick rentre à la maison avec sa fille où il lui passe un savon. Summer refuse d’admettre qu’elle a eue tord de détruire la voiture d’un flic. Dans sa tête d’adolescente pourrie et gâtée, sa mère est responsable de tout. Nick tient à ce qu’elle consulter un psy. Summer est dégoûtée : «  ma mère est poursuivie au tribunal pour tentative de meurtre sur 2 personnes ; elle t’a trompé et a utilisé Ronan pour dissimuler un autre crime et c’est moi qui a besoin d’un psy ? Tu te fiches de moi ou quoi ? »

Nick lui rappelle que c’est elle qui a détruit cette voiture et non personne d’autre. Il est déterminé à l’emmener voir un psy parce qu’il ne veut pas qu’elle devienne une personne qui n’assume pas ses actes.

Summer : " je suis désolée "

Il n’est pas dupe. Elle lui dit ça juste parce qu’elle sait que c’est ce qu’il veut entendre mais n’en pense pas un mot. Sa décision est prise ! Il l’a laisse. Summer appelle Fen : " dès que mon père s’endort, je sors. Tu me rejoins ? "

 

A la résidence Mcmillan, Chelsea reçoit un appel de son père qui l’invite à venir le rejoindre au Gloworm. Elle promet de l’appeler dès qu’elle aura une minute. Adam lui conseille de laisser une chance à Jeffrey. Elle hésite. Adam pense qu’il vaut mieux laisser le passé au passé. Sauf qu’il n’applique pas son conseil à lui même lorsque son père passe le voir. Etrangement, depuis l’arrivée d’Adam, c’est la première fois que Victor se montre d’une gentillesse à toute épreuve à l’égard de son fils. Il salue cordialement Chelsea. Cette dernière décide de les laisser discuter seul à seul. Après son départ, Adam dit à son père : « alors, la rumeur était bien vraie. Tu fais encore partie du monde des vivants »

Victor lui dit qu’il est désolé qu’Adam l’ait manqué au ranch, le jour de son retour. Adam a du mal à y croire. Victor lui explique qu’à son retour, il a trouvé Newman Entreprises dans un piteux état. Jack Abbott détient 5% de la compagnie et il sait que Tucker en détient beaucoup plus. Par conséquent, il n’est plus certain de détenir 51% des parts de sa compagnie. Il est donc venu demander à son fils de son soutien, lors du Conseil d’Administration de Newman Entreprises. Adam ne voit pas pourquoi, il soutiendrait son père puisque celui-ci n’a jamais été un vrai père pour lui. Dernièrement, à son retour, il est apparu à la télévision avec ses « vrais enfants ». A-t-il pensé un moment à lui passer un coup de fil ? NON S’est-il soucié du chagrin qu’il a ressenti en apprenant sa mort ? NON Ira-t-il jusqu’à lui présenter des excuses ? NON PLUS ! Ses mots ne font pas partie du vocabulaire de Totor. L’intéressé dit être déçu d’entendre son fils parler ainsi. Adam lui apprend que sa femme est enceinte. Victor est triste pour son fils.

Adam : « pourquoi ? » Victor répond qu’il est triste de voir son fils aborder ce nouveau pan de sa vie rempli de colère. Adam explique cela, par l’attitude de son père : Victor se souvient qu’il a un autre enfant seulement lorsqu’il a besoin de lui. Victor déclare déplorer l’état de leur relation. Toutefois, il lui rappelle tout le mal qu’il a fait à leur famille. Pour une fois dans sa vie, sincère ou pas, Victor admet que lui Adam partage la responsabilité de leur « non-relation père&fils). Avant de partir, il ajoute que peu importe, le mal que son fils lui a fait, une partie de lui l’aimera toujours. Adam est bouleversé !

 

Au Gloworm, Chelsea passe un moment avec son père, Jeffrey puis rentre à la maison au moment où Victor s’en va. Il la félicite pour sa grossesse puis part. Elle et Adam parlent des difficultés relationnelles qu’ils rencontrent avec leurs pères respectifs. Le plus mal loti des 2 est bien entendu Adam. Chelsea est désolée pour lui.

 

Au Poste de Police, Phyllis dit à Ronan qu’elle était une adolescente à pb et à chaque fois qu’elle causait du souci à sa mère, cette dernière lui disait : « un jour tu auras une fille comme toi ! Elle avait raison »

Ronan : « je ne pense pas que tu aurais pris le risque à 16 ans de vandaliser la voiture d’un agent fédéral »

Phyllis lui dit qu’il a la chance que ce soit Summer car si ça avait été elle, elle aurait brûlé sa voiture. Il préfère passer outre et lui demande quelle punition lui aurait été insupportable à cette époque. Phyllis répond : « passer du temps avec mes parents » Il lui conseille d’appliquer cette punition à sa fille mais les larmes aux yeux, elle déclare que ce n’est pas possible puisque sa fille ne supporte pas d’être dans la même pièce qu’elle : « ma vie est un désastre »

Sa famille est brisée et elle risque d’aller en prison. Il lui conseille de gérer une crise à la fois puis la prend dans ses bras pour la réconforter. Soudain, ils entendent Victor demander : « est ce que je dérange ? »

Ronan et Phyllis se lâchent. Ensuite, l’inspecteur demande à Moustache ce qu’il désire. Victor répond qu’il a appris l’arrestation de sa petite-fille, il est venu la voir. Ils lui apprennent ce qui s’est passé et la solution trouvée. Victor est satisfait ! Phyllis demande à Ronan de les laisser. Dès qu’il est loin, Phyllis dit à Victor qu’il est libre de la réprimander. A sa grande surprise, Victor répond qu’il n’en a pas l’intention. Il n’est pas là pour la juger : « je ne connais pas une famille qui ne rencontre pas de pbs »

Phyllis : « c’est vrai »

Victor précise que ce qui se passe dans le couple Phick ne sont pas ses affaires. Tout ce qu’il voulait s’était s’assurer que sa petite-fille allait bien. Le reste, il fait confiance à Phick pour régler le pb. Elle lui dit que Nick gère très bien la situation et regrette de ne pas être à la hauteur. Il lui conseille d’y croire en donnant son propre exemple : il est un père qui a commis beaucoup d’erreurs mais à chaque fois ses enfants ont su lui donner une autre chance. Espérons qu’elle ait la même aubaine avec sa fille mais aussi demain au tribunal. Il la serre dans ses bras et s’en va. Ronan revient. Phyllis et lui se regardent. Elle fond en larmes !

Partager cet article

commentaires