Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 23:20

William Abbott est chez Restless Style. Il est sur le point de s’en aller lorsque sa nièce entre pour lui parler. Il lui dit qu’il n’a pas le temps de l’écouter parce qu’il doit rejoindre Victoria. Ils doivent accompagner Chelsea chez le Dr Okamura. Abby jure que ça ne prendra que quelques minutes. William lui accorde 90s. Abby lui annonce que son ami, Gabe Hall producteur de téléréalité veut tourner une émission sur la vie chez Restless Style. William refuse la proposition parce que cela suppose aller à Los Angeles discuter des modalités de cette émission avec Gabe. Abby insiste car elle est convaincue que c’est une opportunité à saisir. Restless Style aura l’occasion d’être connu sur toute l’étendue du territoire américain. William refuse et se presse pour rentrer chez lui.

 

Au restaurant de l’Athlétique Club, Geneviève laisse un message à Abby Carlton Newman afin que celle-ci la rejoigne parce qu’elle a une proposition alléchante à lui faire. Dès qu’elle raccroche, elle entend Victor lui parler. Geneviève l’invite à prendre le café avec elle. Il accepte avec plaisir  car elle pourra au moins lui expliquer pourquoi elle s’obstine à vouloir lui « voler » ses filles. Geneviève nie vouloir lui « voler » ses filles. Elle tient juste à constituer la meilleure équipe qu’il soit pour diriger « Beauty of Nature ». Ce n’est pas sa faute, si ses filles font partie des meilleurs cadres du coin. Victor ne comprend pas pourquoi elle n’accepte pas sa proposition si elle tient tant à faire de cette société un succès. Elle répond qu’elle ne tient pas à être dépendante de qui que ce soit et espère qu’Abby et Victoria diront oui, à sa proposition. Il est surpris d’entendre dire que Victoria n’a toujours pas acceptée sa proposition.

 

Geneviève : « je ne veux pas être impolie mais »

Victor : « vous vouliez que je m’en aille avant qu’Abby n’arrive ? » OUI Elle ne veut pas qu’Abby se sente mal à l’aise en sa présence. Victor doute qu’elle ait plus de chance avec Abby.

Geneviève : « j’admire votre confiance »

Victor : « passez une bonne journée »

Geneviève : « vous également »

 

Victor s’en va chercher son manteau. C’est à ce moment là qu’Abby arrive, le téléphone à la main. Elle ne voit donc pas son père. Après s’être installée à la table de Geneviève, elle écoute cette dernière lui proposer de travailler pour elle afin de fusionner comme, elle le désirait depuis bien longtemps, le concept « L’héritière nue » et la gamme des produits « Beauty of Nature ». Abby est inquiète sur ce que son père pourrait penser si elle accepte cette proposition. Geneviève lui conseille de suivre son instinct. Abby préfère décliner l’offre de peur de s’attirer les foudres de son paternel.

 

Quelques instants plus tard, on retrouve Abby dans le bureau de son père, chez Newman Entreprises. Elle est venue lui parler de l’offre d’emploi de Geneviève Atkinson. Il lui dit qu’il était déjà au courant et qu’il l’a vu au club avec Geneviève. Abby est surprise qu’il ne soit pas intervenu. Il explique qu’il a préféré lui faire confiance. Elle est flattée qu’il puisse penser qu’elle est capable de se comporter en adulte responsable. Abby lui annonce qu’aussi belle soit l’offre de Geneviève Atkinson, elle l’a refusée. Victor espère que Victoria fera preuve de bon sens comme elle. Il lui demande si Vicki ne lui a pas donné des indications sur ce qu’elle allait faire. NON Abby sait juste que sa sœur est très en colère contre leur père parce qu’il a fait venir Anita et Chelsea Lawson à Génoa City. Victor déclare que William Abbott est le seul responsable de ce qui arrive à son couple. Abby ne préfère pas rentrer dans la polémique et dit à son père qu’il y aura peut être quelque chose de bien qui sortira de cette histoire puisque Victoria et William comptent adopter le bébé de Chelsea. Victor s’en fiche ! Tout ce qui le préoccupe, c’est que Victoria n’accepte pas de travailler pour Geneviève Atkinson.

 

Pendant ce temps, Chelsea et Victoria se préparent pour aller voir le médecin. Chelsea parle à Vicki mais celle-ci semble distraite alors, elle le lui fait remarquer. Vicki s’excuse et explique qu’on lui a fait une proposition d’emploi mais quelle hésite à accepter. Chelsea lui demande si elle n’est pas préoccupée par cette Daisy. Victoria est surprise ! Chelsea avoue qu’elle l’a surprise, elle et William et Nick parler de cette fille. Victoria lui explique que Daisy se bat pour reprendre le bébé qu’elle ne voulait pas en premier lieu. Chelsea demande contre qui, Daisy se bat. Vicki répond que c’est contre la femme qui leur a pris Lucy.

 

Chelsea : « Oh ! Daisy est donc la mère de Lucy ? »

 

Au tour de Princesse Newman d’être surprise. Comment Chelsea peut-elle connaître Lucy ? Chelsea répond que c’est par l’intermédiaire de sa mère qu’elle a su l’histoire de Lucy. Anita voulait utiliser cette histoire pour raquer plus d’argent au couple Abbott Jr. Vicki rétorque qu’Anita a bien « réviser ». Lucy est effectivement, l’enfant qu’elle et son mari ont adopté mais ils l’ont perdu à cause de Phyllis. Aujourd’hui, cette dernière connaît la douleur qu’ils ont ressentie jadis. Elle ajoute que Daisy a le droit de récupérer son enfant parce qu’elle est la mère biologique. Hélas, oui, les mères biologiques ont souvent le dernier mot lorsqu’il s’agit d’adoption. Chelsea comprend que Victoria a peur qu’elle change d’avis concernant son fils. Victoria lui demande si c’est le cas. Chelsea jure que sa décision est irrévocable. Victoria promet que cet enfant sera le centre de son attention 24h/24, 7j/7. Chelsea veut savoir si c’est la raison pour laquelle, elle n’a pas acceptée cette offre d’emploi. Victoria répond que ce poste la mettrait en conflit avec son père.

 

Chelsea : « votre père aime tout contrôler n’est ce pas ? »

Victoria : « oui, et c’est un euphémisme »

Chelsea : « au moins, il se soucie de toi. Moi, je n’ai jamais rencontré le mien »

Victoria : « le missionnaire ? »

Chelsea avoue que c’était un mensonge. Son père n’est pas missionnaire. Elle ignore qui c’est et regrette de ne pas l’avoir connu car qui sait, sa vie aurait été différente. C’est la raison pour laquelle, elle tient à ce que son fils soit élevé par un couple prêt à fonder une famille avec lui. Vicki s’éloigne pour répondre à un appel : « c’est Nick ! Je vais lui parler »

 

 On frappe à la porte, Chelsea va ouvrir, c’est sa mère : « qu’est ce que tu fais ici ? »

Anita : « je suis venue prendre des nouvelles de ma fille »

Chelsea lui dit qu’elle va bien et lui dit que cela tombe bien qu’elle soit passée parce qu’elle tenait à lui annoncer la nouvelle : elle a signé les papiers d’adoption. William et Victoria élèveront son enfant. Anita n’arrive pas à y croire. Chelsea déclare que c’est ce qu’elle désire. Anita espère que les Abbott Jr lui ont signé un gros chèque. Chelsea rétorque qu’elle ne fait pas ça pour l’argent. Anita la traite de folle. Elle jure de ne pas la laisser faire. Chelsea ne voit pas comment, elle pourrait lui faire changer d’avis.

 

Victoria suit la conversation, cachée, derrière une porte.

 

Anita tente de la convaincre. Chelsea veut juste que son enfant soit élevé par des parents aimants, contrairement à elle. Anita dit que sa fille n’est pas reconnaissante. OUI Elle n’a pas été la mère idéale mais elle a fait de son mieux.

 

William rentre. Il n’est pas content de voir Anita et lui ordonne de sortir de sa maison. Vicki sort de sa cachette pour dire la même chose. Anita s’en va. William reproche à Chelsea la venue de sa mère. Elle jure de sa bonne foi et répète qu’elle ne compte pas changer d’avis concernant leur fils puis part chercher ses gants dans sa chambre au garage. Les Abbott Jr restent au salon pour discuter. William raconte à sa femme la conversation qu’il a eue avec Abby. Victoria est aussi enthousiaste que sa sœur. L’opportunité est trop belle pour qu’il refuse. Il ne veut pas la quitter. Victoria l’assure qu’elle saura gérer Chelsea et Anita. Ils parlent de l’offre d’emploi de Geneviève. La voyant hésitante, William dit à sa femme qu’elle sera à la hauteur. Finalement, Vicki se convainc qu’elle réussira à tout gérer.

 

Au Gloworm, Gloria ne fait que donner des ordres à Jeffrey. Il part prendre une livraison. Jill arrive. Elle est scandalisée que Gloria traite Jeffrey comme un véritable subalterne. Glo ne comprend pas pourquoi tout le monde s’en fait pour ce Jeffrey. Au moins, en le faisant travailler, elle récupèrera un peu de l’argent qu’il lui a volé. Jill pense qu’il y a une autre raison : Gloria n’a jamais cessé d’aimer Jeffrey alors, l’avoir à ses côtés, c’est comme avoir un peu de lui près d’elle. Glo rétorque qu’elle est avec Angelo. Jill ne croit absolument pas à cette romance parce que ces deux là ne vont pas du tout ensemble. Il n’existe aucune alchimie entre eux comme par exemple Elton John et Madonna. Gloria refuse d’écouter les propos d’une femme qui est incapable de garder un homme.

 

Peu de temps plus tard, Anita débarrasse une table quand soudain, elle voit Jeffrey au bar. Sur le coup de la surprise, elle fait tomber son plateau.  Il ne comprend pas sa réaction. Anita lui demande s’il l’a reconnait. NON Jeff précise qu’il a perdu la mémoire.

 

Anita surprend la conversation entre des deux autres commères. Jill dit à Glo que Jeffrey n’est pas comme Colin. C’est un type bien. Glo en doute car Jeffrey lui a tout de même volé toutes ses économies. Dès qu’elle entend ça, Anita rend son tablier. Jill reproche à Gloria d’avoir embauchée Anita.

 

Avery rend visite à Daisy à son appartement pour lui dire que Daniel a décidé qu’il veut élever sa fille. Daisy fait comme si elle n’était  pas inquiète à ce sujet. Avery le lui conseille car de toute évidence, Daniel sera un meilleur parent pour Daisy qu’elle.

 

Pendant ce temps, Daniel vient voir sa mère afin de l’informer qu’il compte se battre pour récupérer la garde de sa fille. Folle de joie et soulagée, elle tombe dans ses bras. Fifi commence à faire la liste de toutes les personnes qui pourraient venir témoigner à la barre qu’il est quelqu’un de bien. Il lui annonce qu’Avery va le représenter et que c’est elle qui l’a convaincue de se battre pour sa fille. Ça titille un peu mais elle sait qu’ils sont tous convaincus que Daisy va bousiller la vie de Lucy. Daniel laisse sa mère.

 yr-03-06-12-4.jpg

Avery passe pour dire à sa sœur qu’elle va représenter Daniel au procès qui l’oppose à Daisy puis veut s’en aller mais Phyllis la retient pour la remercier à sa façon d’aider son fils. Les deux sœurs sont très mal à l’aise, surtout qu’elle n’avait plus parler depuis le Connecticut. Avery avoue à sa sœur qu’elle n’est pas allée à l’enterrement de leur père. Fifi le sait. C’est Nick qui le lui a dit. Il faudra du temps aux deux sœurs pour redevenir complices. En tout cas, cette fois ci l’effort viendra d’Avery.

 

Daniel et Daisy tombent l’un sur l’autre au néon écarlate. Daisy lui propose de prendre leur fille pendant un instant. Daniel ne se fait pas prier. Daisy déclare qu’elle ne lui en veut pas de demander la garde de leur fille parce qu’elle pensait justement à cela : et s’ils élevaient ensemble Lucy ? Daniel lui rend le bébé et lui dit qu’elle est folle de penser qu’il pourrait un jour l’épouser et la laisse. Daisy murmure à sa fille que très bientôt, tous les 3,  ils formeront une famille.

 

Sur le patio, Anita rencontre sa fille. Cette dernière ne veut pas lui parler mais Anita réussie à obtenir son attention quand elle lui dit qu’elle vient de retrouver son père. Si Chelsea ne fait pas ce qu’elle lui dit, elle ne lui dira pas qui il est et où le trouver.

 

Geneviève est sur le point de quitter le club lorsque son téléphone sonne, c’est Vikki qui accepte son offre.

Partager cet article

commentaires