Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 22:16

Chez Jabot, Neil présente à Jack et Kyle l’avancement de la nouvelle ligne de vêtements. Tout se déroule comme prévu. Jack est ravi et le félicite ainsi que son équipe pour le travail accompli. Les deux hommes apprécient le compromis qu’ils ont trouvé. Jack est à la tête de Jabot où il travaille avec ses proches pendant que Neil travaille également avec les membres de sa famille à la direction mode de Jabot. Dans leur cas, la famille se révèle être un atout. Jack demande à Neil s’il serait en mesure d’accepter un autre membre dans son équipe. Neil répond à Jack qu’il n’a pas les moyens de se payer un assistant car il suppose que Jack parle de Mason puisque celui-ci lui a remis son CV. Jack lui apprend qu’il ne parle pas de Mason mais de Summer Newman. Il aimerait qu’elle travaille dans l’entreprise en tant que stagiaire non rémunéré.

05-mars-13.jpg

Kyle « c’est une excellente idée »

Jack explique à Neil que Kyle et Summer sont amis. Neil est un peu hésitant parce que Summer est encore au lycée. Kyle croit qu’au contraire que ce sera un atout dans leur équipe d’avoir le regard d’une jeune fille car celle-ci saura reconnaître les vêtements qui pourront plaire à sa tranche d’âge. Neil accepte de prendre Summer à l’essai.

 

Dans le couloir, Summer rencontre sa mère. Phyllis fait mine de ne pas connaître la raison pour laquelle, sa fille est là, c’est pour ça qu’elle lui demande si elle est passée la voir. NON Summer lui répond qu’elle est là pour parler avec Jack de son stage.

Phyllis : « tu es vraiment intéressée par le monde des affaires ? » OUI Tous les ans, durant les fêtes de famille, elle entend tout le monde parler affaire. Elle y baigne depuis toute petite. Aujourd’hui, elle veut en savoir plus. Phyllis veut savoir pourquoi elle a choisi Jabot. Summer répond que c’est la solution idéale parce qu’elle se doute bien que son père ne l’aurait jamais laissé travailler pour Adam. Phyllis demande si son choix  n’a rien avoir avec la présence de Kyle. Summer ne veut pas que sa mère lui fasse le même sermon que son père.

Phyllis : « vous vous voyez tant que ça ? »

Summer : « nous sommes juste amis »

Phyllis : « Très bien ! De toute façon, tu es en âge de faire tes propres choix »

Summer est surprise. Sa mère lui avoue qu’elle bien plus sage qu’elle à son âge.

Summer : « même après toutes les erreurs que j’ai commise ? » OUI Phyllis est convaincue que sa fille a appris de ses erreurs, contrairement à elle qui doit accepter les conséquences des siennes.

Summer : « pourquoi je crois qu’il y a un mais ? »

Phyllis conseille à sa fille de vivre sa vie et de ne laissez jamais personne lui dicter sa conduite.

 

Kyle sort du bureau. Il est content de voir Summer à qui il dit qu’il vient de vanter ses mérites face à Neil. Summer s’enthousiasme à l’idée de travailler avec lui mais elle déchante car lorsque Neil et Jack les rejoignent, Neil qui a entendu ce qu’elle vient de dire, lui annonce qu’elle ne travaillera pas dans ce bâtiment mais dans l’autre où se trouve le département mode. Summer est déçu mais elle réussit à convaincre Jack de rester travailler dans les locaux de la maison mère en expliquant qu’en tant que stagiaire, elle apprendrait mieux de l’entreprise en assistant le directeur et que surtout, les produits cosmétiques l’intéressaient plus que la mode. Neil, les laisse. Jack et Summer vont dans le bureau de direction afin qu’il lui donne ses premières instructions. Kyle et Phyllis restent discuter dans le couloir des bienfaits de l’huile d’argan et de la détermination de Summer. Phyllis le remercie d’être un ami pour sa fille. Il l’assure qu’il a déjà dit à Summer que leur relation resterait strictement amicale et s’il y a une petite ambigüité, il ne manquerait pas de le lui rappeler. Même si elle sent qu’il est sincère, elle ne manque pas de lui dire qu’elle gardera un œil sur eux deux.

05-mars-13-Summer-et-Jack.jpg

Jack profite d’être avec Summer pour l’assurer qu’il ne lui a pas donné l’opportunité de travailler chez Jabot dans le but d’embêter Victor. Elle change habilement de sujet pour savoir ce que Kyle aime. Jack lui dit que son fils adore les sports et les échecs.

 

Summer sort du bureau de Jack avec le dossier qu’elle doit remettre à sa mère. En voyant cette dernière discuter avec sa mère, elle les regarde jalousement quelques secondes puis les rejoint. Jack arrive quelques instants plus tard. Phyllis et lui vont déjeuner ensemble.

 

Dans le bureau de direction du département de mode, Leslie avoue à Tyler qu’elle a tout dit à Neil au sujet de leur passé y compris le fait qu’ils aient changé leurs noms et  que leur père était en prison.

Tyler : « tu lui as dit qu’il y était pour le meurtre de maman ? » OUI Et il l’a bien pris.

Tyler : « qu’est ce que je t’avais dit. Tu n’as rien à craindre »

Peut être, par contre, c’est différent pour Avery. Elle apprend à son frère qu’une personne a trafiqué les freins de la voiture de  l’avocate de leur père. Il se demande si c’est ce dernier qui est en cause. Leslie l’ignore : « je ne sais pas mais elle aurait pu être tuée »

Ils réfléchissent aux personnes qui n’auraient aucun bénéfice à voir leur père libre. Ils pensent aux ennemis de leur père. Leslie croit que c’est un message délivré à Avery. Tyler aimerait que l’avocate abandonne. Sa sœur le prévient qu’Avery est déterminée plus que jamais parce qu’elle croit en l’innocence de Gus Rogan.

05-mars-13-Tyler-et-Leslie.jpg

Tyler se demande qui sera la prochaine cible des malfaiteurs.

Leslie : « nous ? »

Tyler : « non, personne ne sait que nous sommes les enfants de Gus Rogan »

Pas encore mais ça se saura s’ils vont témoigner. Elle ne veut courir aucun danger parce qu’elle sait que si c’est le cas Neil voudra à tout prix la protéger et elle ne veut absolument pas qu’il souffre à cause de leur passé. Quoiqu’il en soit, Avery Bailey Black a un bon dossier. Tyler estime que justice ne sera pas faite si un tribunal libère leur père.

 

A l’Athlétique Club, Nick parle au téléphone avec Avery. Il est soulagé qu’elle soit arrivée saine et sauve à Milwaukee. Il l’exhorte à faire preuve de vigilance. Après avoir raccroché, il remarque le sénateur Marcus Wheeler et s’approche de lui pour lui demander pourquoi il s’intéresse à l’affaire que défend Avery.

Marcus : « j’ai témoigné contre son client, lors de son 1er procès »

Nick comprend que le témoignage de Wheeler a été capital. Wheeler jure qu’il n’a pas envoyé un innocent en prison. Nick lui demande s’il sait qui pourrait vouloir la mort d’Avery.  Wheeler feint la surprise. Nick ajoute que quelqu’un a saboté les freins d’Avery ce qui a failli lui coûter la vie lors d’un accident. Marcus émet l’hypothèse que d’anciennes relations de Gus Rogan soient responsables de cela parce qu’elles n’y verraient aucun avantage à ce que Gus sorte de prison. 

 

Quelques instants plus tard, Leslie entre au club. Wheeler s’éloigne. Leslie s’approche de Nick pour lui dire qu’elle a été désolée d’apprendre l’accident de voiture d’Avery et ajoute que l’homme que l’avocate défend est un dangereux criminel. Nick lui demande si elle connaît le dossier Rogan. NON Leslie ment qu’elle a discuté de l’affaire avec Avery. Elle l’incite à convaincre sa petite-amie d’abandonner cette affaire.

 

Au Néon Ecarlate, Sarge tombe sur son neveu, Mason. Il est surpris d’apprendre que ce dernier ne travaille plus au sein de Newman Entreprises. Mason lui avoue qu’il s’est retrouvé mêlé dans la guerre des chefs et a été licencié pour avoir misé sur le mauvais cheval : Victor Newman. En effet, Victor lui avait demandé d’espionner Adam et Sharon. Adam l’a appris et l’a viré. Sarge lui fait des reproches mais Mason rétorque que c’est ainsi que fonctionne le monde du travail. Mason veut devenir comme Victor Newman et pour cela, il doit savoir tirer les bonnes ficelles même si au passage, il fait du mal aux autres. Après tout, on n’a pas inventé les mots « dommage collatéral » pour rien. Sarge est triste de voir son neveu être ambitieux au point de vouloir perdre son âme. Les conseils qu’il lui prodigue ne serve à rien. Mason ne tient pas à avoir la vie de son oncle qui côtoye les gens fortunés grâce à son travail mais ne bénéficie pas de leur train de vie. Il  est convaincu que pour arriver au sommet de la gloire, il ne faut pas faire de sentiments comme le font si bien, Victor et Adam Newman.

 

Au Manoir Chancellor, Esther s’inquiète quand elle réalise que Katherine n’arrive pas à se rappeler si oui ou non, elle a acheté un cadeau pour Nikki et Victor. Kay ne voit absolument pas de quoi elle parle. Adriana les entend en arrivant près du salon. Sur le meuble devant l’entrée, elle remarque la carte d’invitation du mariage des Newman. Elle entre dans le salon en disant qu’elle et Kay doivent sortir acheter le cadeau pour les Newman. Esther est surprise que sa patronne ne lui a pas dit qu’elle avait prévu de l’acheter lorsqu’elle lui a posé la question puis part vaquer à ses obligations. Katherine et Adriana discutent des cadeaux à acheter à Nikki et Victor. Adriana lui confie qu’elle pense qu’ils n’ont besoin de rien si elle se fit à ce qu’elle a du ranch Newman : « c’est un musée ! »

Kay : « et encore, vous ne l’avez pas vu avant qu’il ne brûle »

Comme cadeau, Miss C veut offrir à son amie un œuf de Fabergé car Nikki a perdu sa collection lors de l’incendie. Adriana évoque les pertes de mémoire de Kay. Cette dernière nie toujours avoir un problème et lui demande  où sont ses parents. Adriana n’en a pas la moindre idée. Elle était proche de sa grand-mère Abuela. En évoquant, cette proche parente, Adriana  lui confie qu’Abuela a soufferte de troubles de mémoire et ce n’était pas beau à voir surtout qu’en fait, eux, croyait qu’elle souffrait de la maladie d’Alzheimer, alors qu’elle avait un cancer. Lorsqu’il a été détecté, c’était trop tard. La maladie était à un stade très avancé. Abuela en est morte.  Adriana lui conseille vivement de parler à son médecin puis la laisse.

 

Seule dans son salon, Katherine ouvre son sac à main, sort une brochure sur la maladie d’Alzheimer. En premier lieu, elle la jette à la poubelle puis la reprend pour la lire.

 

Dylan est chez Sharon pour commencer les travaux de rénovation de sa maison. Sharon est surprise de le voir venir bosser aujourd’hui, parce qu’hier, il a passé une partie de sa soirée à rechercher sa fille perdue dans l’immense bois du ranch. Il aurait pu prendre un jour de congé lui dit-elle. Dylan répond qu’il veut travailler et lui demande comment se porte sa cheville. Elle est plutôt bien remise de son entorse et d’après Nick, Faith a passé une bonne nuit. Dylan est un peu gêné par ses remerciements car il estime qu’il était là au bon endroit, au bon moment. Sharon tient à le remercier une nouvelle fois d’avoir « sauvé » sa fille.

Dylan : « il n’y a pas de quoi ! »

Sharon avoue qu’elle a été impressionnée de le voir si bien s’y prendre avec les enfants alors qu’il n’en a pas. Dylan confirme qu’il n’a pas d’enfants et qu’il s’est familiarisé avec eux durant sa mission en Afghanistan. Lorsqu’il a été blessé, une famille autochtone l’avait recueillie. Il s’est lié d’amitié avec leur fille, Aura.

Sharon : « qu’est ce qui lui est arrivé ? »

Dylan : « je ne sais pas »

 

Le portable deDylan sonne, c’est Marlène, l’infirmière qui s’occupe de son père qui l’appelle pour lui dire que l’état de ce dernier s’est empiré. Il  lui dit qu’il arrive et raccroche. Ensuite, il informe Sharon. Elle suppose qu’il part à Chicago mais, il ne veut pas laisser sa maison en chantier. Elle insiste pour qu’il aille voir son père. Ses travaux peuvent prendre quelques jours de retard. Il ne se fait pas prier. Quelques heures plus tard, il arrive au chevet de son père. Ce dernier dort. Lorsqu’il se réveille, il ne se plaint pas alors que c’est évident qu’il ne va pas bien. Dylan décide de l’emmener à Génoa City ainsi, il pourra s’occuper de lui et tenter de récupérer la femme qu’il aime.

 

Pendant ce temps, à Génoa City, Nick arrive chez Sharon pour lui donner des précisions sur leur fille. Faith n’a pas fait de cauchemar cette nuit parce qu’elle a dormi dans sa chambre. Ce matin, elle est allée à l’école. Il vient de parler à sa maîtresse, leur fille se comporte normalement. Ils peuvent conclure qu’elle n’a pas été traumatisée par son escapade solitaire nocturne. Sharon pense que tout le mérite revient à Dylan. Il a su tellement bien géré la situation. Nick lui conseille de ne pas faire de Dylan, un héros. Elle remarque une note d’irritation dans sa voix alors, elle lui demande pourquoi il est si circonspect lorsqu’il s’agit de Dylan. Nick répond qu’il est inquiet au sujet d’Avery. Sharon lui rappelle qu’Avery est adulte et peut prendre soin d’elle. Nick pense que la présence de Dylan à Génoa City contribue au stress de sa petite-amie. Elle pense qu’au contraire, la présence de Dylan menace sa relation avec Avery car cette dernière a aimé cet homme au point de briser son mariage.

Nick : « pourquoi ne rentre t-il pas tout simplement chez lui ? »

Sharon croit que Dylan est venu pour mettre au clair sa relation avec Avery. Faire les travaux de rénovation de sa maison, n’est qu’un prétexte. Nick se demande ce qui se passera après. Sharon qui croit avoir cerné le personnage répond que Dylan trouvera sa voie comme la plupart d’entre eux : « je sais que tu ne veux pas entendre ça mais il n’est pas un mauvais gars. Il n’y a pas de méchants dans cette affaire, juste trois personnes coincées dans une situation difficile et essayant de faire de leur mieux »

Et ben, c’est facile de dire ça, lorsqu’on n’est pas concerné directement. Mlle Collins n’a pas eu le même discours lorsqu’elle s’est retrouvée dans le triangle amoureux avec Nick et Phyllis.

 

Chez Jabot, Jack et Phyllis ne sont pas encore partis déjeuner parce que Sarge est arrivé pour parler à Jack. Les deux hommes vont dans le bureau de Jack. Sarge lui raconte ce qui est arrivé à son neveu. Jack dit que Mason ne devrait pas prendre exemple sur Victor pour faire carrière. Sarge est inquiet pour son neveu. Jack propose de lui parler. Sarge lui demande pourquoi il a mis tant de temps à le lui proposer. Jack rétorque qu’il aurait pu le lui demander directement. Sarge répond que c’est plus amusant ainsi. Quoiqu’il en soit, il note que son ancien patient va beaucoup mieux. Jack confirme qu’il a réussi à se désintoxiquer grâce à une amie : « je n’aurai pas pu y arriver sans elle »

 

Dans le couloir, Kyle promet de nouveau à Phyllis qu’il ne fera jamais du mal à Summer. Elle lui en est reconnaissante. Jack revient. Il emmène Phyllis déjeuner à l’Athlétique Club. Kyle  dit à Summer qu’il est très heureux de voir leurs parents sortir ensemble.

 

Plus tard, dans le bureau de Jack,  Kyle dit à Summer combien, il est important  de numériser les documents. Il part en scanner plusieurs. Restée seule dans le bureau, Summer se met à fantasmer sur Kyle. Elle l’imagine rentrer dans le bureau et l’embrasser. Kyle revient bel et bien dans le bureau mais c’est juste pour récupérer un dossier.

 

Au département de mode de Jabot, Neil assure à Tyler qu’il ne trahira pas la confiance de Leslie. Il compte faire tout ce qui est en son pouvoir pour la protéger. Tyler l’avertit que Leslie ne veut pas être surprotégée. Quelques instants plus tard, Neil et Leslie se rencontrent dans le hall de l’Athlétique Club. En voyant, Marcus, Neil préfère inviter Leslie à manger chez lui. Ils sortent de là.

 

Au même moment, Marcus passe un appel dans lequel, il donne le feu vert pour un projet très spécial. Tyler qui vient d’arriver derrière lui, le regarde, intrigué.

 

Un peu plus loin, Jack et Phyllis s’installent à leur table. Il se sent tellement heureux. Elle est contente pour lui. Le téléphone de Phyllis sonne, elle doit repartir au bureau pour quelques minutes. Jack dit qu’il va commencer sans elle car il a faim. Phyllis s’en va. Jack commande du thé glacé pour lui et un verre de Chardonnay pour Phyllis mais deux secondes plus tard, il change d’avis et commande deux verres de vin.

 

Le serveur revient avec les deux verres de vin. Jack hésite à boire le sien. Phyllis revient au moment où il est sur le point de boire.

 

Phyllis : « qu’est ce que tu fais ? »

Partager cet article

commentaires