Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 23:09

C’est le matin à Génoa City, Victoria range les affaires de Lucy qui traînent dans son salon quand elle entend quelqu’un sonner à la porte. Elle vient ouvrir, c’est Chloé. Victoria lui dit immédiatement qu’elle tombe mal. Chloé répond qu’elle a appris pour Lucy, elle est désolée.

 

Victoria : « merci »

 

Chloé rentre à l’intérieur de la maison tout en demandant si Rafe compte faire appel de la décision de justice. NON Victoria s’est résignée. Ils ont perdu Lucy et ne la récupéreront jamais. Chloé lui donne la raison de sa visite : leur situation l’a amené à réfléchir à propos de Délia et de son père, c’est pourquoi, elle est venue parler à William.

 

Victoria : « William n’est pas là »

 

Chloé décide de l’attendre. Victoria est donc obligée d’avouer à Chloé que William a déménagé. Chloé n’en revient pas et se met à critiquer son ex-mari. Comment peut-il abandonner sa femme dans de telles circonstances ? Victoria se garde bien de lui dire que c’est elle qui a demandée à William de s’en aller. Tout ce qu’elle lui dit c’est qu’elle n’a pas envie de parler en ce moment : « je ne sais pas où est parti Billy…il a juste fait ses valises puis il, il est parti »

 

Chloé espère qu’il reviendra. Victoria n’en n’est pas si sure. Chloé demande si elle peut l’aider en quoique ce soit. Victoria demande de quoi elle voulait parler à William. Chloé admet que lorsqu’elle a appris à propos de Lucy, elle a immédiatement pensé à l’avenir de sa fille. C’est là que Kevin lui a fait réaliser que se battre pour Délia allait enfoncer William de plus belle et que malgré tous ses défauts, William est un bon père.

 

Victoria : « oui, il l’est »

 

Chloé annonce qu’elle a décidé de retirer sa demande de garde. Victoria est contente pour son mari. Avant de partir, Chloé lui demande d’en parler à William si elle le voit. Honnêtement, Victoria croit que Chloé le verra bien avant elle.

Reed-est-heureux-d-etre-deux-fois-grand-frere.png

Reed arrive en courant pour annoncer à sa mère que son père vient de lui annoncer que Mac a eu son bébé la nuit dernière. Victoria se force à se réjouir de la nouvelle. Chloé invite Reed à venir voir Délia. Victoria répond qu’ils passeront s’ils ont le temps. OK Avant de partir, Chloé lui dit une nouvelle fois qu’elle est désolée et part.

 

Victoria et Reed s’installent sur le canapé. Elle lui propose de confectionner une carte pour son papa et Mac.

 

Reed « et Dylan ! Je suis grand frère pour la deuxième fois »

 

Victoria : « oui, tu l’es. Dylan est un joli prénom….nous allons prendre des crayons et du papier »

 

Reed se fait une joie de dessiner mais quelque chose la tracasse : « c’est quand que Lucy rentre à la maison ? »

 

Victoria-explique-a-Reed-qu-ils-ont-perdu-Lucy.pngVictoria répète à son fils ce qu’elle lui a dit hier : Lucy ne vivra plus avec eux parce qu’elle est allée vivre dans sa première famille. Elle l’assure que Lucy sera toujours dans leurs cœurs et fera toujours partie de leur famille : « nous continuerons à l’aimer, quoiqu’il arrive…Seulement, elle ne vivra plus avec nous »

 

Reed : « et Billy aussi ? »

 

Mal à l’aise, Victoria ne répond rien. Ils se mettent à l’œuvre pour la carte. Victoria écrit un mot à son tour.

 

Chez Jimmy, Kevin dit au barman qu’il est venu prendre les livres de compte. Ce dernier part déposer une caisse de boissons dans la réserve et prendre les livres. Soudain, Kevin entend quelque chose tomber. Le mec a du laisser tomber la caisse.

 

Le bruit réveille William. Kevin est surpris de le voir : « William ? Qu’est ce que tu fais ici ?... » En voyant sa tête, Kevin comprend que William a passé la nuit ici à boire plus que de raison.

 

William s’installe au bar et ouvre une bouteille de bière. Kevin lui demande si ce n’est pas trop tôt mais William n’a que faire de ses reproches. Kevin comprend qu’il est triste à cause de la perte de Lucy. William pense qu’il va se réjouir mais Kevin lui rappelle qu’il a témoigné en leur faveur. Lui non plus ne voulait pas que Daisy récupère ses droits parentaux. Hélas, Phyllis a conclu un pacte avec le diable rétorque William.

 

Kevin saisit une bière et l’ouvre. Ils boivent ensemble côte à côte. A un moment, William lui demande pourquoi il est resté. Est-ce que c’est pour se réjouir de son malheur. NON Kevin admet qu’ils ne seront jamais potes mais ce qui arrive les touchent tous les deux. Pour lui, Victoria et William étaient de très bons parents pour Lucy. William est d’accord avec lui : « j’ai été un très bon père pour elle »

Kevin estime que ce que Phyllis a fait est mal, c’est pourquoi, il l’a dit à Chloé et tient à lui dire qu’il est désolé pour tout ce qui lui arrive. Billy sait que Kevin est sincère.

 

A San Pueblo, Sharon travaille dans la grange lorsque Piper et Sam arrive.

 

Piper « bonjour Sherry »

Sharon : « oh bonjour Piper »

Piper « je peux t’aider ? »

 

Sharon accepte et lui propose de prendre un râteau pour l’aider à rassembler le foin. Piper regarde l’endroit  avec l’admiration et déclare qu’elle n’a jamais vu la grange aussi propre ; Sam admet que Sherry fait du bon travail. Sharon rétorque qu’elle tient juste à faire son travail correctement pour que Sam ne la jette pas dehors. Piper déclare que ça n’arrivera jamais car Sam espère que Sherry restera pour toujours chez lui : « n’est ce pas Doc ? »

 Sam est mal à l’aise.

 

Quelques instants plus tard, un homme arrive dans la grange. Piper se précipite vers lui : « Papa ! Papa ! Viens je vais te présenter à Sherry »

Lee : « bonjour Sherry. Je suis Lee, le père de Piper »

Sharon : « enchantée»

Sharon-rencontre-Lee-le-pere-de-Piper.png

Lee dit à Sharon que sa fille ne cesse de parler d’elle et espère que celle-ci ne la dérange pas trop. Sharon l’assure que non : « je serais perdue sans elle »

 

Lee lui demande depuis combien de temps, elle travaille chez Doc.

Sharon : « quelques mois déjà »

Lee : « vous êtes du coin ? » NON Elle dit être de passage et puisqu’elle se déplace beaucoup, elle s’arrête un moment, accepte les petits boulots qui se présentent à elle.

 

Le portable de Lee sonne, il le prend. Sharon remarque son insigne de flic accrochée à son pantalon : « c’est difficile d’être sans emploi »

Sharon qui a pris peur  répond à l’affirmative.  Dès qu’il a fini sa conversation téléphonique, il continue à poser des questions à Sharon. Piper annonce fièrement à son amie que son père est US Marshall : « il arrête les criminels » Lee explique que son métier n’à rien avoir avec ce que l’on voit à la télévision. Cela se résume plus à rester derrière un bureau.

 

Sam revient. Lee et lui vont faire un truc.

 

Sharon dit à Piper que son père à l’air sympa. Piper propose à Sharon de l’accompagner, elle et ses parents à un pique-nique. Sharon refuse : aujourd’hui, c’est ta journée spéciale avec tes parents »

 

Piper insiste pour qu’elle vienne. A l’entendre, entre ses parents, ça ne va pas très bien.

 

Sharon continue d’expliquer à la petite fille qu’elle ne peut pas venir. Piper est déçue et demande à Sharon si Sam est son petit-ami.

Sharon : « quoi ? NON Absolument pas ! Où as-tu eu cette idée ? »

 

Piper explique qu’elle sait que Sam l’aime : « et toi, tu l’aimes ? »

Sharon : « je l’aime comme un ami…Sam est un gars vraiment super…il n’y a place pour un homme dans ma vie »

 

Sharon ignorait que Sam était revenu dans la grange. Caché derrière, la porte, il a tout entendu, et, ça le désole. Il revient dans la grange pour dire à Piper qu’elle dire au revoir à Sherry, son père est prêt à partir. Piper fait un câlin à Sherry alias Sharon puis part.

 

Après son départ, Sharon pose des questions sur Lee. Sam confirme que c’est un US Marshall et le fait qu’il soit peu loquace, certains sont mal à l’aise en sa présence. Elle décide d’aller voir si les couvertures sont sèches quand le râteau qu’elle manque de tomber en trébuchant sur le râteau qu’elle avait en main. Sam lui demande si elle va bien. NON Elle s’est fait mal à la jambe. Sam constate vite en voyant la plaie qu’il lui faut quelques points de sutures et veut l’emmener à l’hôpital. Elle refuse catégoriquement de bouger de là.  Il veut savoir pourquoi elle ne veut pas partir à l’hôpital. Sharon ment que la vue des gens la met mal à l’aise mais il lui fait comprendre qu’il n’est pas né de la dernière pluie. Il a bien remarqué qu’elle avait peur de la Police et veut savoir ce qu’elle a comme ennuis.

 

Victor-Micheal-et-Gus.pngA Génoa City, Victor reçoit dans son bureau, l’inspecteur de l’autorité des marchés financiers US dont on connaîtra pour l’instant que le prénom, Gus. Victor est en compagnie de son avocat, Michael Baldwin. Tous les deux exposent leurs doutes à propos d’Adam et de Diane. Gus déclare qu’il y a peu d’éléments contre Adam, par contre, il y en a contre Diane et Jack Abbott. Victor lui conseille de ne pas se concentrer sur Jack Abbott pour le moment et de se focaliser sur son fils, convaincu que c’est lui le cerveau de cette histoire de manipulation de la bourse.

 

Michael montre à Gus qu’Adam a commencé à acheté des actions Newman juste après l’annonce de la mort de Victor. Gus déclare que cela ne prouve rien puisque Jack Abbott a fait de même.  Victor insiste mais Gus n’est toujours pas convaincu du rôle d’Adam dans cette histoire.  Il se focalise plus sur Diane car il croit qu’elle a agit pour se venger de lui puisqu’il l’a laissé sans le sous après l’annulation de leur mariage.

 

Michael demande à Gus comment, il ne peut pas voir que les actions de Diane et Adam sont liées. Gus répond que c’est de la pure spéculation.

 

Victor : « Gus, je peux vous assurer que mon fils Adam ne laisse rien au hasard »

 

Pendant ce temps, dans leur chambre d’hôtel, Adam remet à Diane sa récompense. Plusieurs liasses de billets : « je n’aurai pas pu y arriver sans toi »

 

Diane lui fait savoir que les actions Newman vont encore augmenter. OUI C’est pourquoi, il lui a donné un petit bonus. Elle aimerait savoir pourquoi, il est si gentil avec elle alors qu’elle l’a trahi en allant tout raconter à Jack : « tu devrais être furieux contre moi »

 

Adam : « tu plaisantes ? Tu m’as rendu un immense service »

 

Elle est étonnée. Adam la remercie parce que désormais, il n’a plus à s’inquiéter de la SEC. Seule, elle et Jack font désormais figure de suspects dans cette histoire. Diane en reste bouche bée ! Puis, elle se reprendre et lui rappelle qu’il est la personne qui a achetée les actions, pas elle. Adam joue à l’innocent en disant qu’il a juste profité de l’opportunité qu’elle et Jack lui ont offerte. Rien ne prouve qu’il est lié à quoique ce soit dans cette affaire ce qui n’est pas son cas puisqu’il y a des témoins qui peuvent prouver qu’elle a agit contre son père.

 

Diane « quels témoins ? »

Adam : « les ambulanciers...eux peuvent témoigner que tu as attiré mon père dans cette ambulance en simulant une fausse couche »

Diane « tu m’as piégée » NON C’est elle qui a tout gâché en trahissant sa confiance car si elle l’avait fermée au lieu d’aller vendre ses informations à Jack, les soupçons auraient porté sur lui, alors, que là, non ! Tout prouve qu’elle et Jack ont conspiré contre Victor. Elle lui a ôté un fardeau…il termine en disant qu’il lui vouera une éternelle gratitude. Diane prend peur : « tu crois vraiment que les Fédéraux ont en après moi ? » OUI Puisque c’est à la demande de Victor. Diane menace de conclure un marché avec les Fédéraux : « je vais leur dire que c’était ton idée »

Adam : « ce sera ta parole contre la mienne….. » Il promet de dire qu’elle l’a piégée ?

Diane-est-piegee.png

Diane n’en revient pas ! Comment ça, elle l’a piégé. OUI Non, il l’a payé. OUI mais c’est du liquide, donc intraçable.

Diane : « nous vivons ensemble » Cela ne prouve rien déclare t – il

Diane : « tout ce que l’on dit de toi est vrai »

Adam « c’est amusant venant de ta part. C’est toi qui m’a trahi » Ensuite, il regarde sa montre et dit : « je me demande combien de temps il reste avant que les Fédéraux se manifestent ?»

 

Elle prend son sac et sort de la chambre.

 

Michael Baldwin retrouve son client dans son bureau. Victor lui demande ce qui va se passer. Michael répond que la SEC n’a nullement l’intention d’incriminer Adam sans preuve alors qu’ils en ont contre Diane.

 

Victor : « vous et moi, nous savons que Diane Jenkins n’est pas assez intelligente pour orchestrer tout ça » 

 

Moustache tient à ce que cette fois, Adam Wilson  paye pour ce qu’il a fait. Michael part bosser.

 

Victor s’installe à son bureau quand il entend quelqu’un rentrer. Il lève les yeux, c’est Adam. Il reproche à son fils d’avoir été de mèche avec Diane pour le piéger. Adam nie et met la fuite sur le dos des paparazzis. Victor ne comprend pas comment son fils peut tant le haïr après tout ce qu’il lui a offert à son arrivée à Génoa City. Faux ! Adam lui rappelle qu’il ne lui a rien offert. Il est diplômé d’une grande école de commerce et avait débuté une belle carrière à Wall Street avant qu’il arrive dans sa vie. Et depuis, ça été terrible pour lui. Victor le prévient qu’il va avoir des problèmes avec la SEC. Adam rétorque qu’il n’a rien à cacher et lui demande comment s’est déroulée sa réunion de ce matin avec l’agent de la SEC.

Victor : « tu vas aller en prison »

Adam : « tu ne peux pas me jeter en prison si je n’ai rien fait d’illégal »

Victor demande si c’est juste une coïncidence, si seul lui et Jack ont acheté le plus gros des actions quand l’action a baissé. Adam continue à nier, Victor en a marre et lui demande de partir. C’est alors que son fils lui demande si c’est une façon de parler au nouveau membre de son Conseil d’Administration.

 

Victor : « tu ne feras jamais partie de mon Conseil d’Administration »

 

Adam lui apprend qu’avec le stock d’actions qu’il détient et la fortune qui va avec, il a le droit de demander un siège et l’obtiendra….ensuite, il s’amuse à demander à son père si ça ne lui plairait pas qu’ils bossent ensemble en tant que père et fils. Victor rétorque que c’est une idée intéressante. Adam est surpris car il ne s’attendait pas à une telle réaction. Victor demande à son fils s’il sait à quoi il pensait quand il le regardait assis sur cette chaise. NON

Victor-fait-sa-crise.png

Au lieu de le lui expliquer de vive voix, Victor se lève de son fauteuil, saisit la chaise sur laquelle son fils était assis et la jette à travers la fenêtre. (Les scénaristes reprennent une idée de scénario de 2005 ! Jack avait jeté son fauteuil de PDG de Jabot à travers la fenêtre en lançant à Victor : « vous le voulez, allez le chercher » Scène culte et non pas ce remake ridicule)

 

William est toujours chez Jimmy quand il entend Chloé lui dire : « William, qu’est ce que tu fais ici ? »

 

Chloe-tente-de-raisonner-William.pngWilliam veut qu’elle le laisse tranquille. Chloé lui demande d’arrêter de boire et de rentrer à la maison. Enervé, il lui demande en tant que qui, elle lui dit ce qu’il doit faire.

Chloé : « je suis la mère de ton enfant et ce que tu fais affecte ta fille » Ensuite, elle se dit qu’elle a eue des doutes concernant sa demande de garde exclusive mais maintenant qu’elle le voit dans cet état, elle se dit qu’elle avait bien raison. Il est mécontent et l’accuse de vouloir l’éloigner de son enfant.

Chloé : « non  William! Je dois protéger ma fille »

Il lui demande de partir. Elle accepte mais avant de partir, elle l’avertit que pendant qu’il se détruit d’autres personnes souffrent. William souligne que sa femme ne veut plus le voir. Chloé lui demande de penser à Reed qui doit passer une journée bizarre : « en un jour, il a perdu une sœur et gagner un frère »

 

William ne comprend pas

Chloé : « oh ! Tu n’es même pas au courant…J.T et Mac ont eu leur bébé la nuit dernière. Le monde ne s’arrête pas pour Billy Abbott, la vie continue et tu sais quoi, vas-y prendre un autre verre…ou dix si tu veux »

 

Quelques instants plus tard, William appelle Mackenzie pour la féliciter. Quand elle lui demande si tout va bien. Il ment que oui.

 

Pendant ce temps là, Michael rend visite à Victoria. Il dit être désolé pour elle.

 

Victoria : « et oui ! Tu sais comme moi qu’il n’y a rien qui puisse arrêter Phyllis »

Michael « non ! Même moi, elle n’a pas voulu m’écouter »

Victoria avoue qu’elle n’arrive toujours pas à croire que le Juge a rétabli les droits parentaux de Daisy. En tant qu’avocat, Michael n’est pas surpris car la Justice tient beaucoup aux droits de la mère et dans ce cas, Daisy n’avait pas délibérément renoncé à ses droits. Sans compter le fait qu’elle a du être très convaincante. OUI

Victoria : « tu aurais dû entendre sa déclaration d’amour pour Lucy… » A entendre Daisy, elle a tout sacrifié pour son enfant.

Michael : « Daisy est une menteuse chevronnée »

Victoria : « et si elle sort de prison ? »

Michael « elle ne sortira pas »

Victoria : « mais si elle sort, Michael…Le Juge va lui donner Lucy ? »

Michael est convaincu que dans ce cas, Phyllis fera tout ce qui est en son pouvoir pour protéger Lucy.

Victoria espère que ce sera le cas. C’est alors qu’il lui dit que son père lui a demandé d’étudier le dossier. Sa conclusion est que tous les recours légaux n’ont pas encore été épuisés. Avec son accord, il peut faire appel de la décision rendue. Victor le remercie mais refuse de se lancer dans une autre bataille. Surtout que durant ce temps, Lucy sera mis en famille d’accueil. NON  C’est là qu’il remarque le dessin qu’elle a fait avec Reed.

Victoria : « oui, Mac a eu son bébé…le bébé de Mac est né le jour où nous avons perdu Lucy…je suis heureuse pour eux »

Michael : « je sais ! Je sais ! Si tu changes d’avis, appel moi »

Victoria : « merci mais ça ne va pas arriver »

 

On frappe à la porte, c’est Kevin. Victoria lui fait comprendre qu’elle a besoin d’être seule. Les deux frères la laissent.

 

Ils vont au Gloworm. Kevin appelle Mackenzie pour la féliciter et demander des nouvelles du bébé. Michael en profite pour transmettre également ses félicitations.

 

Chloé arrive et lui dit qu’elle vient de voir William chez Jimmy. Il dit comprendre l’attitude de William car ce qu’il traverse est très dur. Chloé pense qu’il devrait être là pour sa femme : « elle a besoin de lui »

Kevin : « depuis quand tu te soucies de Victoria ? »

Chloé estime que William est égoïste et s’il ne peut être la pour sa famille, c’est qu’elle ne peut pas lui laisser leur fille : « il mérite d’être seul »

 

Pendant ce temps, chez Jimmy, William regarde sur son portable une photo de lui, Victoria et Lucy.

 

Au même moment, Victoria regarde exactement la même photo.

 

Tous les deux ont les larmes aux yeux.

 

Diane rentre au Néon Ecarlate par la porte du patio avec un sac de voyage rouge. Son fils y fait ses devoirs et à hâte d’aller chez son copain Toby malheureusement pour lui, sa mère lui annonce qu’ils doivent quitter Génoa City.

Kyle : « quoi ? Pourquoi ? Je me plais ici »

Diane : « je sais »

Kyle explique qu’il ne peut pas abandonner son papa car ils ont des projets ce soir : regarder un film.

Diane : «Kyle,  je suis désolée ! »

Kyle : « je ne veux pas partir »

Diane lui dit que c’est un ordre ! Ils partent tout de suite. Kyle  regarde les affaires qu’elle a prises. Il lui fait remarquer qu’elle a oublié sa tenue de hockey. Diane promet de lui en acheter un autre : « bon allons-y maintenant, on n’a plus de temps à perdre »

 

Soudain apparaît Gus : « Diane Jenkins ? »

Diane : « oui ? »

Gus : « c’est vous que je cherche »

Diane ordonne à son fils d’aller chercher un cookie. Kyle ne comprend plus rien puisqu’elle venait de lui dire qu’ils partaient.

Diane « fais ce que je te dis… »

Gus se présente : « mon nom est Gus Heyman et je travaille pour la  SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION. Je suis venu vous dire que vous faites l’objet d’une enquête fédérale….si vous quittez la ville, vous serez arrêtée »

Partager cet article

commentaires