Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 17:50

Au sein du département mode de Jabot, Leslie et Neil travaillent. Enfin, Mlle Michaelson AKA Rogan fait de son mieux pour s’ôter  ses problèmes familiaux en tête. Tous les deux revoient toutes les marques qui tiennent à signer un contrat avec Jabot mais elle a la tête ailleurs. Neil se montre très conciliant et lui demande comment vont ses relations avec son frère. Leslie répond que son frère la déteste parce qu’il a témoigné en faveur de leur père. Neil pense que Tyler finira par s’en remettre.

Leslie : « je n’ai jamais vu mon frère si en colère »

Neil : « pourquoi ne l’appelles-tu pas ? »

Leslie : « euh, je ne pense pas qu’il veuille me parler »

Leslie-Michaelson-2-avril-13.jpg

Neil remarque que Tyler vient de les rejoindre. Il conseille à Leslie de poser directement la question à son frère.  Tyler s’excuse de les interrompt mais il doit leur parler boulot. Leslie est excédée qu’il  se comporte comme un simple employé. Neil veut les laisser mais Tyler lui dit que ce n’est pas la peine. Leslie insiste pour qu’ils règlent leurs différents. Tyler lui annonce qu’il ne tient absolument pas à ce que l’hypothétique libération de leur père créée des tensions entre eux : « Leslie, tu es la seule famille qui me reste. Ce lien est plus fort que tout désaccord » peu importe ce que décidera le juge. Il l’aime toujours.

Leslie : « tu es sérieux ? » OUI Tyler souligne qu’il croit toujours que Gus a tué leur mère et qu’il mérite de rester en prison pour le restant de leur vie cependant, il aime sa sœur et tient à leur relation plus que tout au monde, surtout en ce moment : « nous avons besoin de l’un et l’autre plus que jamais »

Leslie est d’accord avec lui. Toutefois, elle ne peut s’empêcher de lui demander ce qui l’a fait changer d’avis. Tyler répond qu’une amie lui a fait comprend quelles étaient ses priorités.

Leslie : « une personne qui autant d’influence sur toi que moi ? Elle doit être quelqu’un de spécial »

Tyler : « c’est juste une amie »

Neil : « juste une amie, hein ? Et bien, qui que ça soit, elle doit être une bonne amie. Les bons amis sont difficiles à trouver. Gardez là ! »

 

Au Poste de Police, Paul et Alex reçoivent le Député Wheeler. Paul remercie ce dernier d’avoir répondu  à leur invitation. Wheeler demande s’ils savaient qui a tenté de faire sauter la maison de Victor Newman. NON Wheeler leur rappelle qu’il leur a déjà tout dit au sujet de sa relation avec Victor.

Alex : « en fait, nous ne sommes plus intéressés par votre relation avec M Newman »

Paul : « nous voulons vous parler de votre fille, Stéphanie »

Wheeler : « pourquoi voulez-vous me poser des questions sur ma fille ? »

Paul : « Victor et vous êtes proches. On se demandait si votre fille a croisé son chemin »

Wheeler répond que si tel est le cas, il ne saurait le leur dire parce que Stéphanie avait coupé les ponts avec la famille. Alex dit à Wheeler qu’il a vu sa fille le soir du réveillon du Nouvel An à l’Athlétique Club. Paul trouve bizarre que Wheeler n’ait pas encore rencontré sa fille depuis tout ce temps là. Il répond qu’il est venu à Génoa City pour rencontrer ses électeurs et des bailleurs de fond. Paul tient également à lui poser des questions sur Gus Rogan. Wheeler dit qu’il connaît à peine cet homme.

Alex : « vous le connaissiez assez bien pour témoigner contre lui à son procès »

Paul : « sa femme n’a-t-elle pas travaillé pour vous ? »

Wheeler : « Lin…Belinda faisait partie de mon équipe de campagne en tant que bénévole…c’est par elle que j’ai connu son mari »

Alex : « saviez-vus s’ils avaient des problèmes ? »

Wheeler : « j’ai entendu des choses »

Alex : « il y avait des rumeurs selon lesquelles, Mme Rogan avait une liaison. Savez-vous quelque chose à ce sujet ? » Wheeler ment que non et préfère mettre un terme à la conversation. Paul et Alex lui demandent de l’appeler s’il se souvient d’autre chose. Wheeler accepte puis part. Alex et Paul regrettent de n’avoir aucune preuve pouvant lier Wheeler à Bob, le tireur du ranch.

Paul : « on ne pourra pas dire qu’il ne couvre pas ses traces »

Alex : « ce mec se croit intouchable ! Quel arrogant ! »

Paul préfère que Wheeler continue à penser de la sorte, ainsi, il baissera sa garde et ça leur facilitera le travail.

 

Phyllis est chez Jack. Il la remercie d’être venue si tôt le matin. Elle lui demande comment va Adam. Jack sait qu’il est toujours dans un état critique. Elle espère que la Police attrapera le commanditaire de cette histoire. Jack est convaincu que ça sera le cas. Ensuite, il lui demande de partir et lui rappelle qu’elle a une réunion sur la nouvelle ligne des soins capillaires. Phyllis est surprise qu’il ne vienne pas avec elle. Jack explique qu’il a des choses à régler. Il la rejoindra plus tard. Au tour de Phyllis de lui rappeler qu’il y a une autre réunion à la division mode. Vu qu’il ne peut pas l’assurer, elle le remplacera. Au moment de partir, elle tombe sur Victor : « Que faites-vous ici ? »

Jack : « Victor est venu me parler d’Abby »

Phyllis : « il lui est arrivé quelque chose ? » NON Mais Totor tient à s’assurer qu’Abby travaille en toute sécurité au sein de Jabot. Phyllis sait bien que c’est du blabla mais elle les laisse, non sans leur avoir conseillé de ne pas se disputer. Après son départ, les deux hommes se disputent à cause de l’attitude hostile de Wheeler à leur égard. Victor met un terme à la dispute en demandant à son rival s’il est prêt à mettre à exécution leur plan.

 

Summer et Kyle se rencontrent au néon écarlate.. Elle lui rappelle l’incident café de l’autre fois. Il est mal à l’aise alors, elle lui demande de ne jouer au prude : « ce n’est pas comme si tu n’avais jamais vu une fille en soutien-gorge »

Kyle : « habituellement, ce n’est pas dans le bureau de mon père »

Elle veut en savoir plus mais il préfère aller au bureau. Puisqu’elle n’a pas cours aujourd’hui, Summer tient à ce qu’ils y aillent ensemble. Kyle fait la grimace à l’idée même de passer la journée avec elle mais, galant, il ne décline pas son offre.

 

Nick arrive chez Avery. Cette dernière s’excuse d’avoir écourté leur dîner romantique mais il fallait qu’elle aille s’occuper de Dylan et malheureusement, le paiement de la caution a pris plus de temps que prévu. Dylan sort de la douche et explique à Nick qu’il s’est battu avec le fils du shérif local. Ce dernier n’a pas apprécié l’œil au beurre noir qu’il a donné à son fils alors, il a usé de son influence pour que Dylan reste en prison. Heureusement qu’Avery a su contrer juridiquement le Sheriff Maguire. Nick veut savoir pourquoi Dylan a dormi chez Avery. Dylan précise qu’il a dormi sur le canapé. Nick espère que Dylan s’apprête à rentrer à Chicago. NON Avery lui annonce que Dylan n’ira nulle part parce qu’en payant sa caution, il s’est engagé à ne quitter le comté qu’après son audition au tribunal qui n’aura lieu que dans 1 mois maximum. Nick veut savoir si cette décision l’oblige à accueillir sous son toit son ex. Exaspérée par sa jalousie, Avery lui explique qu’ils sont rentrés tard, c’est pourquoi, elle a proposé à Dylan de rester. Son portable sonne, c’est le palais de Justice de Milwaukee. La décision de libération ou non de Gus Rogan va bientôt être connue. Avery décide d’aller voir Leslie et Tyler. Avant de partir, elle demande à Nick de rester poli. Il l’assure qu’il tient juste à connaître les projets à court terme de Dylan. Elle s’en va. Nick demande à Dylan de lui raconter ce qui s’est exactement passé la nuit dernière.

 

Kyle et Summer arrivent chez Jabot. Phyllis les attends. Elle remet un rapport sur le nouveau produit de soins capillaires à Kyle. Il part bosser là-dessous. Ensuite, elle annonce à sa fille qu’elle travaillera désormais à la division mode. Summer lui rappelle qu’elles en ont déjà parlé avec Jack. Son stage, c’est à la direction qu’elle le fera.

Phyllis : « changement de plan »

Summer : « pourquoi ? »

Phyllis : « nous avons trop de stagiaires dans les cosmétiques et Neil a voulu de toi »

Summer : « je pensais qu’on avait décidé d’être honnête l’une envers l’autre ? »

Phyllis : « je ne mens pas. Tu vas travailler dans la mode »

Summer : « c’est à cause de ce qui s’est passé hier, n’est ce pas ? Ecoute, j’ai seulement renversé du café et tu transformes cette histoire en affaire d’état »

Phyllis rectifie : elle a trouvé sa fille à moitié nue dans le bureau de Jack. Quoiqu’il en soit, elle l’assure que c’est une énorme opportunité pour elle. Furieuse, Summer rappelle à sa mère qu’elle a 18 ans. Par conséquent, elle peut prendre ses décisions toute seule. Phyllis ne lui laisse guère le choix : soit elle accepte de travailler avec Neil soit elle quitte Jabot. Summer accepte mais promet à sa mère que quoiqu’elle face, elle ne pourra pas la tenir à l’écart de Kyle.

 

Jack reçoit chez lui, le Sénateur Marcus Wheeler. Ce dernier le prévient que s’il l’a fait venir pour porter des accusations mensongères à son égard, il perd leur temps. Victor l’assure que ce ne sera pas le cas. Jack les invite à s’asseoir : « nous allons nous asseoir, prendre un café et discuter comme des adultes responsables »

Wheeler : « quelle est votre proposition ? »

Jack : « Les policiers posent beaucoup de questions sur Stéphanie »

Wheeler : « je suis au courant »

Victor ajoute qu’il est fort probable que les policiers découvrent dans les jours à venir que la prostituée retrouvée morte d’overdose dans une ruelle de la ville était la fille du Sénateur : « vous ne voulez pas que cela devienne public n’est ce pas ? »

Wheeler : « pas plus que vous ne vouliez qu’on découvre que vous avez embauché Stéphanie pour séduire Jack » et il se tourne vers Jack pour dire : « ou qu’elle était avec vous quand elle est morte »

Jack convient que si cette histoire s’ébruite dans la presse, ils auront tous des problèmes.

Wheeler : « qu’attendez-vous de moi ? »

Victor : « votre silence »

Wheeler : « qu’obtiendrai-je en retour ? »

Victor et Jack promettent de financer sa campagne au détriment de son adversaire. Wheeler marchande en feignant être un père meurtri. Jack fait mine de compatir à sa douleur toutefois, il lui rappelle ce que le rapport du légiste dit. Wheeler lui coupe la parole : peu importe ce que ce rapport dit. Sa fille est une victime collatérale de leur guerre. Victor demande à Wheeler de se regarder dans le miroir s’il cherche une responsable de la mort de sa fille.

Wheeler est consterné : « comment osez-vous ? »

Victor : « vous avez toujours été beaucoup plus intéressé par votre carrière politique que par votre file »

Wheeler l’insulte. Jack tente de temporiser mais Victor continue à accabler le sénateur en lui disant qu’il a beaucoup plus à perdre qu’eux.

Wheeler : « qu’insinuez-vous ? »

Victor : « vous ne voulez pas que la mort de votre fille devienne publique , pas plus que vous vouliez qu’on parle de celle de cette femme, il y a 12 ans. Ce serait la fin de votre carrière politique »

Wheeler : « je ne vois pas de quoi vous parlez ? »

Victor : « bien sur que si ! Parlons de Belinda Rogan que vous avez tué »

Jack : « Victor et moi savons tout sur Belinda Rogan. …si nous avons entendu les rumeurs, d’autres aussi »

Wheeler : « il n’existe pas la moindre preuve que j’ai eu une liaison avec Lin…Belinda »

Victor : « avec Lin ! Comme c’est touchant…heureusement qu’elle est morte avant que la vérité n’éclate…. »

Jack ajoute qu’ils essaient juste de l’aider. Wheeler refuse et leur rappelle que le mari de Belinda a été reconnu coupable de ce meurtre.

Victor : « grâce à votre témoignage, n’est ce pas ? »

Wheeler : « Gus Rogan est un voyou qui traitait sa femme comme de la merde. Ils auraient du l’enfermer et jeter la clé »

Jack rappelle à Wheeler que Rogan peut être libéré très prochainement.

Sûr de lui, Wheeler affirme que Rogan ne sortira jamais de prison. Victor ne manque pas de souligner son assurance douteuse. Wheeler déclare que son seul tord c’est de ne pas avoir été un bon père. Jack remet la proposition sur le tapis. Marcus la rejette. Victor le prévient qu’il a commis une énorme erreur en envoyant ce voyou dans sa maison dans le but de le tuer lui et tous ses proches. Son fils est entre la vie et la mort. Rien que pour ces raisons, il jure de le mettre à terre si les autorités n’y arrivent pas. Wheeler se moque de ses menaces. Personne ne peut le lier à ces évènements ni même à la mort de Belinda Rogan. Victor lui demande s’il a couvert ses arrières. OUI Il remercie Jack pour le café et part. Après son départ, Paul  et Alex apparaissent. Victor leur demande s’ils pensent qu’ils en ont assez pour coffrer Wheeler.

 

A l’appartement d’Avery, Dylan se défend d’avoir comploté pour récupérer Avery.  Il lui raconte aussi une vieille histoire : une personne a poursuivi son père pour défaut de matériel de construction. Elle accusait son paternel d’utiliser des matériaux de qualité inférieure à ce qu’il disait. Avery a si bien défendu son père, que la partie adverse a même eu à régler ses frais de justice : « mon père disait qu’il ne savait pas comment Dieu avait pu mettre autant d’intelligence de le cerveau d’une si jolie et gentille femme »

Nick est impressionné. Dylan aimerait trouver un travail lui permettant de rembourser Avery. Nick demande le montant de la caution. Dylan répond que c’est ridiculement élevé. Nick veut savoir pourquoi il s’est battu. Il répond  que le fils du Sheriff s’en est pris à la serveuse du bar où il a atterri. Il ne pouvait pas rester là sans rien faire.

Nick : « on dirait que nous avons plus d’une chose en commun »

 

On frappe à la porte. C’est Phyllis. Noah lui a dit où était son père. Elle est surprise de trouver Nick avec Dylan. L’occasion est trop belle pour ne pas lancer une pique : sont-ils entrain de comparer leurs performances auprès d’Avery. Dylan préfère les laisser. Avant qu’il parte, Nick lui dit que s’il a toujours besoin d’un emploi, il cherche un barman à l’Underground. Dylan est surpris que Nick veuille lui redonner son ancien poste. Nick répond que plus tôt, il remboursera Avery, plus tôt, il rentrera chez lui. Dylan accepte. Nick lui conseille de voir les modalités avec Noah. Après son départ, Phyllis demande ce qui se passe. Glacial (comme, il l’est depuis leur séparation), Nick se contente de dire qu’Avery n’est pas là. Elle rétorque qu’elle n’est pas venue voir sa sœur mais lui : « c’est notre fille…nous pourrions avoir un problème »

Elle lui raconte le béguin de Summer pour Kyle et toutes les manigances qu’use leur fille pour attirer l’attention du jeune-homme. Nick demande ce que Kyle en dit. A ce que Phyllis sait, Kyle n’est pas intéressé par Summer. Tous les deux sont inquiets. Phyllis dit qu’elle l’est plus particulièrement après ce qui s’est passé avec Jamie.

Nick : « qu’est ce qui s’est passé avec Jamie »

Phyllis : « le harcèlement »

Nick : « de quoi tu parles ? »

Phyllis réalise que Summer ne lui a rien dit alors qu’elles s’étaient entendues que la gamine allait le faire. Nick sait seulement que Ronan lui avait dit qu’un jeune dont il s’occupait était harcelé sur Internet. Phyllis lui avoue que la personne qui harcelait leur fils était Summer. Cette histoire est allée si loin que Jamie a tenté de ce suicider. Heureusement, tout va bien aujourd’hui. Jamie a déménagé à Washington où il vit avec Ronan.

Nick : « tu l’as puni ? »

Phyllis : « oh tu sais, vivre avec ça est un châtiment suffisant »

Nick : « mais bien sur ! Le monde selon Phyllis »

Phyllis ne veut pas se disputer avec lui. Il tient à ce que leur fille sache qu’il y a des conséquences aux actes qu’on pose. Très bien, elle lui laisse le loisir de le faire durant son absence. Il est étonné qu’elle veuille partir maintenant. Phyllis lui apprend qu’elle part à Istanbul avec Jack et bien entendu, elle se passera de ses commentaires. Peut-elle compter sur lui pour garder un œil sur leur fille. OUI Il a l’intention de débuter tout de suite. Fifi le remercie et s’en va.

 

Au département mode de Jabot, Neil constate que Tyler et Leslie se sont réconciliés. Tyler se souvient comment sa sœur le protégeait lorsque ça bardait à la maison. Avery arrive et leur annonce qu’ils vont bientôt avoir le verdict.

 

Chez Jabot, Kyle rejoint Summer. Il ne peut pas s’empêcher de demander si Phyllis est toujours là. NON

Summer : « Momzilla a quitté le bâtiment »

Kyle lui rappelle que sa mère ne fait que la protéger. Summer le sait mais elle en marre parce que Mlle a 18 ans. Elle est grande. Les chaperons y en a marre !!! Sum aimerait tellement avoir une relation telle que lui et Jack. Kyle rétorque que son père a également des défauts. Ensuite, il lui demande sur quel projet elle travail.

Summer : « je vais devoir demander à Neil »

Kyle : « Neil ? »

Summer : « oui ! Ma mère dit qu’il y a trop de stagiaires au département cosmétiques…. »

Kyle ne voit pas où est le problème. Sum se plaint qu’ils ne travailleront plus dans le même bâtiment.

Kyle : « Summer ? La mode, c’est toi »

Summer : « c’est vrai ? » OUI Il pense qu’elle a un excellent goût vestimentaire et que c’est une énorme opportunité pour elle. Puisqu’il le prend ainsi, Summer accepte avec plaisir d’aller travailler au département mode. Elle lui promet même d’être la meilleure.

 

Au même moment, au département mode, Tyler dit à Neil qu’il a une liste des potentiels candidats pour le poste d’égérie de la marque. Neil sait qu’ils sont stressés alors, il préfère qu’ils parlent boulot tout à l’heure. Leslie demande à Avery si elle a des nouvelles. NON Pas encore. Soudain, son portable sonne, c’est le tribunal. Avery blêmit en entendant le verdict. Lorsqu’elle raccroche, elle dit à Leslie qu’elle est désolée. Tous comprennent que Gus Rogan restera en prison. Ils sont tous sous le choc. Leslie reproche à Avery de lui avoir promis que son père sera libéré si elle témoigne en sa faveur. Avery ignore les raisons pour lesquelles, le juge a décidé de maintenir son client en prison car toutes les preuves obtenues étaient en leur faveur. Neil propose qu’elle fasse appel. Leslie répond que ça prendrait des années. Avery ajoute que la demande pourrait être refusée. Seul, Tyler n’est pas déçu de la tournure des évènements. Leslie est convaincue que Marcus Wheeler est intervenu pour que leur père ne soit pas libéré. Tyler n’y croit pas. Avery dit à Leslie que même si c’est vrai, ils n’ont pas la moindre preuve.

 

Summer rejoint son père chez Avery. Avant même qu’il ne commence à la sermonner, elle lui dit que si c’est au sujet de Kyle, sa mère lui en a déjà parlé au moins 200 fois. Nick rétorque que ce n’est pas au sujet de Kyle. Summer se demande bien ce qu’elle a pu faire puisqu’au ton de son père au téléphone, elle a senti qu’elle a bien pu faire comme bêtise. Nick lui demande de lui parler de Jamie. Elle ne veut pas parce qu’elle a trop honte. Il veut savoir pourquoi, elle ne lui a rien dit. Sum avait peur de le décevoir.

Nick : « je suis déçu ! »

Summer n’est pas surprise. Elle a tellement honte de ce qu’elle a fait. Ensuite, elle lui raconte qu’au début, elle voulait faire du tord à sa mère et à Ronan et au lieu de cela, elle a persécuté un innocent. Lorsqu’elle s’en est rendue compte, elle a laissé tomber mais Fen a pris le relais. Nick ne comprend pas comment une enfant aussi privilégié qu’elle puisse en venir au harcèlement. Il lui remet les pendules à l’heure et lui demande de venir lui parler lorsqu’elle a un problème. Il tient à ce qu’ils communiquent. Summer demande si elle ne sera pas punie. SI Durant cet été, elle devra effectué du bénévolat dans une association de défense des malheureux (soupe populaire, femme battue, enfants maltraités, etc.). C’est Ok ! Summer présente une nouvelle fois ses excuses à son père et demande si elle peut disposer.

Nick : « bien sur Summer ! Je t’aime »

Summer : « je t’aime aussi Papa »

 

Avery arrive. Summer lui dit brièvement bonjour et les laisse. Avery demande ce qui se passe. Nick répond que sa fille est bouleversée mais il lui expliquera plus tard. Tout d’abord, il veut connaître le verdict. Elle lui annonce la mauvaise nouvelle. Il est désolé pour elle. Avery se demande ce qu’elle a bien pu louper : « ce n’est pas juste »

Nick : « je suis désolé ! Je sais que tu croyais Gus innocent »

Avery l’affirme : son client est innocent et il vient probablement de perdre sa dernière chance de le prouver.

Nick : « Avery, tu as fait de ton mieux »

Elle ne partage pas son avis. Il lui demande de ne pas prendre cet échec trop à cœur mais elle ne peut pas se l’en empêcher. Gus Rogan pourrit en prison pour un crime qu’il n’a pas commis et le tueur de Belinda court les rues sans être inquiétés.

 

Pendant ce temps, au Boulevard, Marcus Wheeler reçoit un coup de fil. Il apprend avec joie la décision du tribunal de Milwaukee.

 

Leslie et Tyler eux, se consolent comme ils peuvent. Tyler demande à sa sœur si elle n’a jamais souhaité qu’ils soient réellement Leslie et Tyler Michaelson. SI Ils auraient grandi dans une belle maison dans une banlieue chic de Détroit où leur père aurait un excellent travail et leur mère serait choriste d’une église. La belle maison avec terrasse, jardin, balançoire et chien. La réalité est beaucoup abrupte cependant, leur passé les a rendu forts. Valérie et Davis Rogan ont réussi à surmonter leurs malheurs. Ils font qu’ils s’en souviennent surtout aujourd’hui. Tyler lui demande comment, elle fait pour ne jamais se décourager. Leslie répond que c’est facile : elle sait qu’il est là pour la soutenir.

 

Phyllis tombe sur Dylan au néon écarlate. Elle vient le saluer et lui demander si ça ne lui fait pas bizarre de savoir qu’Avery et Nick sortent ensemble. Probablement pas plus bizarre qu’elle de voir sa sœur coucher avec son ex-mari répond t-il. Touché ! Phyllis lui apprend que Nick et Avery sont sortis ensemble avant, ils ont rompu : « tu sais Avery, elle veut avoir ce que j’ai »

Dylan ignorait ce détail. Phyllis ajoute que la première fois entre Avery et Nick ça n’a pas duré. Elle est convaincue que ce sera la même chose cette fois : « ce n’est pas comme s’ils étaient des âmes sœurs…Nick se lasse vite….mon café est prêt… » Elle le laisse. Dylan reste pensif.

yr-04-02-13-5.jpg

Dans la maison familiale des Abbott, Paul félicite Victor et Jack parce qu’ils ont réussi à faire dire à Wheeler qu’il avait pris ses précautions pour ne pas qu’on le lie à l’histoire Rogan. Alex prend la tasse qu’à touché Wheeler. Grâce à son ADN, ils vont vérifier si elle coïncide avec l’ADN retrouvé sur les lieux du crime de Belinda Rogan.  Victor ordonne à Paul de coffrer ce salopard. Paul rétorque que s’il y arrive, ce sera grâce à eux : « vous savez quoi Messieurs, vous formez une très bonne équipe »

Partager cet article

commentaires