Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 22:12

Daniel et Neil gardent toujours les enfants de Cane et Lily. Neil est parti s’assurer qu’ils dormaient toujours alors que Daniel l’avait fait, 5 min avant. Neil s’excuse mais il se devait de le faire, toujours sous le choc ! Quand il pense qu’il a confié les enfants à Colin. Et s’ils n’avaient pas réussi à le rattraper ? Daniel lui conseille d’arrêter de culpabiliser puisque les jumeaux et Lily sont sains et saufs.

 

Le portable de Neil sonne, c’est Malcom qui vient aux nouvelles. Son frère lui dit que tout le monde va bien et que Lily est sortie prendre de l’air. Malcom ne pense pas que ce soit une bonne idée car il se doute bien comme tout le monde que Lily est allée rejoindre Cane. Neil lui demande de faire confiance à leur fille car pour lui, elle est plus forte qu’il n’y paraît. Ensuite, Neil demande des nouvelles de Sofia. Malcom répond que sa femme va bien mais par mesure de précaution, les médecins la gardent en observation, le temps d’avoir ses résultats d’analyses. Neil conseille à son frère de rester auprès de sa femme au lieu de venir les rejoindre. Ils raccrochent.

 

Quelques instants plus tard, Neil apprend à Daniel que Colin a été arrêté. Pour le moment, il est à l’hôpital sous surveillance Policière et dès qu’il se rétablit, il sera incarcéré et mis en examen pour tentative d’enlèvement. Daniel espère que Cane partagera la cellule de son père. Neil lui dit que d’après l’Inspecteur à qui, il a parlé, ce serait possible dans le cas où Lily porte plainte contre son mari. Ils se doutent bien qu’il y a peu de chances que ça arrive, cependant, ils n’aimeraient pas qu’elle pardonne à Cane car pour eux, ce que ce dernier a fait est impardonnable. Ils regrettent que Cane et Colin aient fait beaucoup de mal autour d’eux. Neil pense à Katherine.

 

A l’hôpital, Olivia ausculte Sofia. Celle-ci fait de la tension artérielle. Olivia lui conseille de se détendre mais Sofia n’y arrive pas. Olivia lui demande si elle est inquiète à propos de son bébé ou parce qu’elle a menti à Neil que c’est peu probable qu’il soit le père. Sofia  préfère dire qu’il y a beaucoup de chances que c’est son mari, le père de l’enfant qu’elle porte. Olivia lui fait remarquer qu’elle ne répond pas à sa question. Sofia rétorque qu’elle tient à se concentrer sur son bébé.

 

Malcom les rejoint. Olivia en profite pour aller voir au laboratoire d’analyses médicales si les résultats de Sofia sont prêts. Malcom la remercie puis dit à sa femme que tout ce qui importe c’est qu’elle et le bébé se portent bien. A l’entendre, on sent qu’il est impatient d’être père.

 

Katherine est encore au Gloworm. Elle appelle Jill pour lui faire part de sa dure journée et pour lui souhaiter de profiter de la sienne ! Si elle savait ! Jill a eu une soirée de toutes les surprises et ce n’est pas fini. A l’hôpital où elle se trouve actuellement, elle est stupéfaite de voir Geneviève embrasser Colin qu’elle reste un moment interdite puis finit par parler.

 

Geneviève se moque d’elle en l’appelant « la fausse Mme Atkinson » Jill lui demande, à quel joue elle joue : tout d’abord, elle tente de le tuer et maintenant, elle l’embrasser ? Geneviève rétorque que c’est ainsi que fonctionne son couple. Jill a toujours du mal à croire que la femme en face d’elle est l’épouse de Colin, alors, elle lui pose directement la question. La mort dans l’âme et acculé par Geneviève, Colin avoue à Jill que Geneviève est sa femme. Toutefois, il précise que cela fait des années qu’ils forment un couple que sur le papier. Geneviève précise qu’elle est  « Mme Colin Atkinson » ce qui signifie que Jill ne l’est pas : « je sais, Trésor, c’est difficile de nos jours de trouver un bon mari…enfin, celui qui ne vous utilise pas pour détruire vos enfants ou voler vos petits-enfants »

Colin supplie Jill de ne pas écouter Geneviève : « elle est pathétique »

Geneviève lui rappelle qu’il ne l’a pas repoussé lorsqu’elle l’a embrassé, il y a quelques instants.

 

Colin : « notre mariage n’existe plus, il y a bien longtemps »

Geneviève : « oh oui, sur certains aspects »

Jill : « pourquoi tu n’as pas divorcé ? »

Colin : « je ne l’avais pas vu depuis des années. Je croyais qu’elle était morte »

Geneviève : « tu aurais bien voulu, n’est ce pas chéri ? »

 

Jill continue à poser des questions à Colin : pourquoi n’a-t-il pas divorcé ; ou déclarer que sa femme avait abandonné le foyer conjugal ? Il avait plusieurs moyens pour se défaire de cette union, pourquoi n’a-t-il pas réagi ? C’est Geneviève qui répond en disant que la seule et unique raison pour laquelle, Colin n’a pas divorcé, c’est parce qu’elle lui plaît toujours. Elle est convaincue qu’il suffirait que d’un mot de sa part pour qu’il retombe dans ses bras. Colin s’énerve et lui demande de sortir en hurlant ce qui attire l’attention du Policier devant la porte. Il vient demander ce qui se passe. Colin ordonne que Geneviève sorte de sa chambre. Elle accepte. Après son départ, Colin supplie Jill d’écouter sa version des faits.

 

Un peu plus loin, Olivia revient dans la chambre de Sofia avec Katherine qu’elle a rencontrée dans l’ascenseur. Cette dernière demande des nouvelles de Sofia. Celle-ci et son mari se voient obligés d’avouer qu’elle est enceinte. Kay les félicite et demande si Tucker est au courant. OUI Il a été l’un des premiers à apprendre la nouvelle. Katherine demande si elle n’a pas causé le malaise de Sofia. L’intéressée dément : « ne vous inquiétez pas à ce sujet »

 

Toutefois, Malcom avoue à Kay qu’il s’est passé quelque ce soir. Olivia l’invite à s’asseoir mais elle refuse, impatiente de connaître ce qu’ils ont à lui dire. Malcom lui dit qu’il s’agit de Cane. Elle est surprise.

Malcom : « oui, il est vivant, Katherine et Colin Atkinson est son père »

 

Kay est stupéfaite ! Elle leur dit qu’elle se doutait que Colin avait un lourd passif. Ils lui disent que Colin est le Chef d’une famille mafieuse influente en Australie. Concernant Cane, elle n’arrive pas à croire qu’il leur fait croire qu’il était mort. Soudain, elle se souvient de Lily et de Jill. Elle se demande comment elles ont encaissé la nouvelle.

 

Au même moment, Colin tente de se justifier mais Jill ne veut pas l’écouter parce qu’elle trouve cruel la façon dont il a l’a utilisé, lui et son fils. En parlant de ce dernier, Colin avoue que Cane l’a bien eu. On dénote un sentiment de fierté car il n’aurait jamais cru que Cane puisse se montrer aussi impassible et cruel que son frère jumeau, Caleb. Jill est outrée ! Colin tente de lui faire comprendre qu’au contraire, elle devrait être fière de Cane parce qu’il a tout fait pour la protéger, elle, les jumeaux et Lily. Jill n’est pas d’accord avec lui car pour elle, rien ne justifie ce qu’ils ont fait. Il refuse de s’excuser. Jill est outrée parce qu’elle l’a aimée alors que lui, n’a fait que l’utiliser pour tenter de voler ses petits-enfants. Elle ne peut pas s’empêcher de lui demander s’il aurait épousé une autre, n’importe qui, pour atteindre son objectif. Colin se montre sincère en répondant à l’affirmatif. Toutefois, il admet qu’il est tombé dans son propre piège parce qu’il est tombé amoureux d’elle. Jill préfère partir.

 

Au parc, Lily demande à son mari pourquoi, il lui a fait croire qu’il était mort et qu’il s’est fait passer pour un fantôme : « dis moi comment le Cane que je connais a pu faire une chose pareille. Il devrait avoir une raison »

Cane : « il y en a bien une » ensuite, il lui dit qu’elle ne pourra jamais savoir à quel point, il est désolé de lui avoir fait du mal mais il devait le faire pour contrecarrer son père. Elle lui rappelle qu’il ne lui a jamais parlé de ce père, ni de son frère jumeau. Cane explique qu’il ne lui a rien dit parce qu’il tenait à la protéger, elle et les enfants de Colin. Elle n’est pas d’accord car pour elle, à la minute où il a su qu’ils étaient là, il aurait du lui en parler. Cane répond qu’il ne pouvait pas risquer de les mettre en danger.

Lily : »Cane ! On aurait pu t’aider ! Moi, Papa, oncle Malcom, Devon… »

Cane : « chérie, tu n’as pas encore compris qui est cet homme ! Vous n’auriez pas pu faire le poids face à lui. J’étais le seul à pouvoir vous protéger »

Lily ne comprend même pas qu’il puisse justifier ses mensonges et lui demande s’il sait combien d’heures, elle est restée à le pleurer. Il lui présente ses excuses puis explique que c’était le seul moyen pour lui de faire capoter le plan machiavélique de son père. Elle s’insurge ! NON ce n’était pas le seul moyen, c’était juste la solution qu’il a trouvé. Cane dément et jure que ses intentions étaient bonnes mais elle lui rétorque que tout ce qu’il désirait, c’était se venger de son père.

 

Cane : « c’est faux ! Totalement faux ! » Il tente de la prendre dans ses bras mais elle recul : « ne me touche pas ! »

 

Il jure que son seul et unique but, c’était les protéger, elle et enfants mais elle ne le croit pas puisque durant tout leur mariage, il n’a pas été honnête. Cane insiste que Colin est un homme extrêmement dangereux. Lily l’accuse d’être exactement comme son père. C’est là qu’apparaît Geneviève. Elle dit à Lily qu’elle a tord puis demande à son fils qu’elle appelle toujours Ethan de lui présenter sa belle-fille. Lily demande à Cane si c’est sa mère.

Cane : « malheureusement oui »

Lily est à moitié surprise. Geneviève lui tend la main : « Geneviève Atkinson » mais Lily refuse de la serrer. Elle préfère demander à son mari pourquoi il ne lui a pas au moins parlé de sa mère. Cane lui dit qu’il avait perdu contact avec sa mère depuis des années. Bien avant leurs retrouvailles à Génoa City, ils n’avaient jamais été proches. Geneviève confirme qu’elle a retrouvé son fils pour l’aider à empêcher son père de kidnapper ses enfants : « vous devriez être heureuse » Lily réplique qu’elle n’est pas heureuse d’apprendre que son mari lui a menti. Geneviève précise qu’elle et Cane devaient être aussi impitoyables que Colin pour le battre. Lily les félicite. Cane demande à sa mère de partir. Elle accepte car elle croit qu’ils ont beaucoup de choses à se dire mais Lily dément. NON Ils n’ont rien à se dire malgré le fait qu’après sa supposée mort, elle ait rêvé de nombreuses fois de lui dire certaines choses. Il lui dit que rien n’est perdu mais elle en a assez. Avant de partir, elle lui dit qu’elle espère qu’il est content de lui et lui conseille de se demander si se venger de son père valait qu’il détruise leur mariage, leur famille et s’en va.

 

Cane est déçu ! Geneviève se compare à Lily, ce que lui interdit son fils. Elle est convaincue que Lily finira par lui pardonner : « elle est jeune et naïve, laisse-lui du temps »

 

Cane : « …de toutes les personnes que je connais, tu es bien placée pour savoir qu’il y a des blessures qui ne guérissent jamais »

 

Geneviève : « ou ! Grâce à ton père »

Cane : « en fait, où est-il ? »

Elle lui répond qu’il est à l’hôpital, blessé et en état d’arrestation mais elle le malheur de se moquer de Jill qui a appris que son mariage avec Colin n’était pas valable. Cane le lui reproche virulemment.

 

Geneviève : « est ce que c’est une façon de parler à celle qui t’a donné la vie ? »

 

Cane rétorque qu’une mère, ce n’est pas seulement, celle qui donne la vie.

 

Pendant ce temps, Lily est rentrée chez elle. Après s’être assurée que ses enfants vont bien, elle avoue à son père et à son ex-mari qu’elle est allée voir Cane. Daniel lui demande si Cane l’a suivi. NON Elle l’a appelé pour le poser des questions. Sans rentrer dans les détails, elle leur dit qu’elle ne compte pas remettre avec son mari.

 

On frappe à la porte, Neil va ouvrir, c’est Jill. Neil et Daniel les laissent discuter. Neil veut revenir mais sa fille refuse. Il part.

 

Jill et Lily se regardent pendant une seconde puis sans un mot, se prennent dans les bras de l’une et l’autre.

 

L’émotion passée, elles discutent de leurs mésaventures. Chacune d’elles s’accordent à dire qu’elles en ont vécu assez pour toute le restant de leur vie. Elles n’arrivent également pas à croire que Cane est toujours en vie. Toutes les deux sont partagées entre la joie, le soulagement et la colère contre lui. Concernant Colin, Jill avoue que même si elle est furieuse contre lui, elle ne souhaite pas sa mort. Lily lui demande comment il va. Elle répond qu’il a de sérieuses contusions mais rien de très grave.

 

Lily : « attendez ! Vous l’avez vu ? » OUI Jill lui avoue que Colin lui a dit qu’il l’aime alors, qu’il est toujours marié avec cette créature qui a donnée la vie à Cane

 

Lily : « Geneviève »

Jill : « tu connais Geneviève ? »

Lily : « non, j’ai juste fait sa connaissance quand je suis allée voir Cane »

A son tour d’être surprise : « chérie ! Tu as vu Cane ? » OUI Elle se devait de le voir pour avoir des réponses à ses questions mais ça n’a pas été le cas puisqu’il n’a cessé de répéter qu’il a agit ainsi pour la protéger, elle et les jumeaux.

Jill : « et tu ne le crois pas ? »

Lily : « il n’a aucune excuse pour ce qu’il a fait »

Jill : « simuler sa propre mort » OUI et NON Tous ses mensonges ! Quand elle pense qu’à un moment, elle croyait ne jamais réussir à faire le deuil de son mari…maintenant qu’il est de retour…c’est comme le perdre pour la seconde fois. Jill partage ce sentiment. Elles s’étreignent.

 

Au parc, Geneviève dit à Cane qu’elle s’est comporté comme une mère pour lui car une mère doit tout faire pour protéger ses enfants et si sa nouvelle famille ne l’accepte pas, c’est qu’ils ne sont pas dignes de lui. Il lui demande ce qu’elle compte faire maintenant que Colin est cuit. Elle répond qu’elle compte rester à Génoa City.

 

A l’hôpital, Olivia entre dans la chambre de Sofia : « où est Malcom ? » A la cafétéria. Olivia profite de l’absence de son ex-mari pour annoncer à Sofia que son bébé a un rhésus négatif et que ça pourrait poser un problème, si le père a un rhésus positif. Sofia comprend l’allusion. Elle continue à croire que c’est son mari, le père de son bébé.

 

Malcom arrive. En voyant Livy, il lui demande si elle a du nouveau. Celle-ci lui annonce que sa femme pourra rentrer demain à la maison. Il est heureux. Sofia et Olivia retiennent leur souffle.

 

Chez les Ashby, il est l’heure d’aller dormir. Lily éteint les lumières du salon. Elle ne peut pas s’empêcher de prendre dans ses mains, une photo d’elle et de son mari. On frappe à la porte, c’est Daniel qui veut rester dormir chez elle au cas où on viendrait l’embêter. Elle accepte qu’il dorme sur le canapé.

 

Pendant ce temps, Neil retrouve Cane au parc. Ce dernier s’inquiète pour Lily et les enfants. Neil lui donne un coup de poing. Cane s’écroule par terre. Neil lui dit que son geste, c’était pour venger Lily et les jumeaux.

 

Ge et photos de samColin reçoit la visite de Katherine. Cette dernière jure de l’empêcher d’avoir une place dans la vie de Charlie et Mattie et de celle de Jill : « dès que je rentre à la maison, je brûle moi-même vos affaires… »

 

Pendant ce temps, Jill broie du noir toute seule au Gloworm. Elle efface les messages de Colin sur son i-phone.

 

Quant à Geneviève, elle rentre chez elle et s’écroule en larmes sur l’emprunte photos du corps de sa fille en disant qu’elle est sincèrement désolée.

Partager cet article

commentaires