Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 15:58

C’est le matin à Génoa City, Summer se prépare à aller à l’école tandis que son père est prêt à aller au tribunal pour l’audience de son divorce. Elle trouve bizarre qu’il se mette sur son 31 pour aller à une telle audience. Ils parlent ensuite de Phyllis. Elle avoue qu’elle a de la peine pour sa mère car elle sait qu’ils lui manquent. Summer avoue qu’elle aimerait tant être gentille avec elle mais à chaque fois qu’elle se retrouve en face de sa mère, c’est la colère qui ressurgit. Nick : « oui, moi aussi ! »


Au moment de partir, il tombe sur Fen : «tu ne m’avais pas dit que Fen venait te voir ? »

Summer répond qu’elle l’ignorait. Nick prévient les enfants qu’ils n’ont pas intérêt à être en retard pour l’école et s’en va. Summer avoue à Fen qu’elle est surprise de le voir parce qu’elle pensait qu’il était fâché contre elle. Fen la détrompe. Tout ce qu’il désire, c’est qu’elle arrête d’harceler Jamie. Sum avoue qu’il avait raison. Elle n’a aucun moyen d’atteindre Ronan en attaquant Jamie. Il est l’heure d’aller à l’école. Elle refuse d’y aller. Il lui rappelle ce que son père a dit. Summer dit que Nick ne sera pas furieux si manque l’école puisqu’elle va voir sa mère.

 yr-11-13-12-Phyllis-demande-de-l-aide-a-Avery.jpg

Pendant ce temps, Phyllis passe voir sa petite sœur pour lui demander de l’accompagner au tribunal. Avery l’a prévient qu’elle ne s’y connaît pas tout en droit familiale. Ça tombe bien, Phyllis dit ne pas avoir besoin d’un avocat mais d’une sœur. Avery refuse parce qu’elle ne veut pas que Nick se sent mal à l’aise surtout qu’ils ont l’intention de sortir ensemble. Phyllis accuse le coup puis la remercie de se montrer honnête avec elle. Avery veut savoir si sa sœur ne lui a pas demandé cette faveur dans le but de déstabiliser Nick. Phyllis est outrée que sa sœur voit en sa démarche que pure manipulation alors que pour une fois, elle essaie de se comporter en adulte. Elle reproche à sa sœur de toujours jouer la carte de la fille parfaite en comparaison avec elle : « regardez Phyllis, elle est si mauvaise alors que moi, je suis si parfaite »

Avery n’arrive pas à croire qu’elle lui dise ça.

Phyllis : « je n’arrive pas à croire que tu ne veuilles pas m’aider » Sur ces mots, elle s’en va.

 

Avery se rend au Néon Ecarlate où elle tombe sur Nick. Elle lui demande ce qu’il fait là. Il est surpris qu’elle soit au courant pour l’audience et suppose que c’est Summer qui le lui a dit. Avery : « Phyllis » Il l’invite à s’asseoir avec lui. Elle lui confie que sa sœur est anxieuse. Nick s’en fiche : « ça va être une journée difficile pour tout le monde. Il est néanmoins nécessaire qu’on en passe par là pour tourner la page »

Avery l’invite  l’appeler à la fin de l’audience s’il a besoin de parler à quelqu’un.

 

Quelques instants plus tard, il arrive au tribunal. Phyllis est déjà là. L’air bien triste. Leurs avocats font leur entrée. Ils disent que la conciliation ne devrait pas poser de problème puisque le mariage n’a pas duré. Phyllis demande qu’il y ait une toute petite modification. Nick s’exaspère et lui rappelle qu’elle n’a droit à rien vu la courte durée de leur mariage. Phyllis dit être certaine qu’il ne s’y opposera pas. Il l’écoute demander les affaires de bébés de Summer dont le mobile qu’il avait fabriqué. Nick demande si elle est certaine de vouloir que cela soit inscrit officiellement sur leurs papiers de divorce. Les larmes aux yeux, elle répond à l’affirmative : « c’est sentimental ». Il accepte. Ils discutent de la garde de Summer. Nick estime qu’au vu de son âge, Summer peut très bien décider avec qui elle doit vivre. Phyllis lui rappelle que si tel est le cas, leur fille refusera de passer du temps avec elle.

Nick : « ce n’est pas mon problème!!!! » ce mec a été infidèle de nombreuses fois avec sa future ex-femme, elle lui a pardonné et là, lorsque c’est son tour, il se montre froid et insensible ! Quel crétin !!!

 

Pendant ce temps, Summer surprend Ronan Malloy déposer des fleurs devant la porte de sa mère. Après son départ, elle s’approche de la porte, saisit les fleurs, prend la carte et la lit. Ronan a écrit : « désolé pour hier soir ! Et si on réessayait? »

Summer jette le tout à la poubelle et entre attendre sa mère. Celle-ci arrive quelques instants plus tard. Phyllis est surprise de la voir : « qu’est ce que tu fais ici ? Tu ne devrais pas être à l’école ? » Summer répond qu’elle voulait la voir. Phyllis avoue qu’en temps normal, elle serait fâché mais pas aujourd’hui. Sa fille lui demande comment ça s’est passé. Le pire est derrière eux.  Summer demande pourquoi sa mère a tout gâché. Phyllis explique qu’elle ne voulait pas aller en prison. L’idée même de rater les évènements importants de la vie de sa fille ça l’a rendait malade alors lorsque Ronan a proposé de l’aider, elle a cédé.

Summer : « tu n’étais pas obligée de coucher avec lui »

Phyllis ne veut pas parler de ça avec sa fille mais celle-ci lui rappelle qu’elle les a surpris. Y a pas de mal !

Phyllis : « j’avais besoin de savoir que quelqu’un se souciait de moi »

Summer : « mais tu le vois toujours ? »

Phyllis : « d’où tu tiens cette idée ? »

Summer n’en revient pas que sa mère continue à lui mentir.

Phyllis : « non, non, non, non »

Summer se met en colère. Phyllis ne comprend pas pourquoi sa fille l’accuse d’avoir une liaison avec Ronan Malloy. Summer lui dit qu’elle n’est plus une enfant, aujourd’hui, elle peut voir lorsque sa mère ment. Sur ces mots, elle s’en va.

 

Phyllis se rend au néon écarlate où elle tombe sur Ronan : « tu as vu Summer ? » NON Pourquoi ? Elle répond qu’elles ont encore passé un mauvais moment mère/fille. Il  lui demande si elle a reçu ses fleurs. NON Il est étonné parce qu’il les a laissé devant sa porte. Elle lui dit qu’il n’avait pas besoin de faire ça. SI Ronan n’est pas fier de ce qu’il a fait. C’est un peu leur leitmotiv. Jamie arrive. Ronan le présente à Phyllis en lui expliquant dans quelles conditions, il a connu Jamie. Tous les trois s’installent à une table. Ronan raconte à Phyllis une partie de pèche entre lui et Jamie. Ils rigolent bien. Summer entre. Les voir ainsi, la met en rage. Elle envoie un message à Jamie via son faux-compte sur Faceplace : « ce que tu as fais à la petite-amie de son père est honteux ! Tu mérites de ne pas avoir d’amis »

 

Jamie montre le message à Ronan. Ce dernier lui conseille de ne pas s’occuper de cela. Ceux ne sont que des bêtises. Peu convaincu, Jamie les laisse. Ronan explique à Phyllis que son protégé est victime de cyber-harcèlement par une lycéenne. Phyllis est scandalisée ! Elle demande ce qu’en pensent les parents de cette fille. Ronan lui avoue qu’il pense que Summer est derrière tout ça.

 

Nick rentre à la maison. Il est surpris d’y trouver sa fille. Elle prétend qu’elle est venue chercher des affaires oubliées tout à l’heure. Après son départ, Nick appelle Avery qui est à l’Athlétique Club pour lui demander si sa proposition tient toujours car il a besoin de lui parler.

 

A l’hôpital, Jack reçoit la visite du fantôme de son père. John est inquiet pour son fils par conséquent, il lui conseille de ne pas reprendre le travail avant d’être totalement rétablit. Jack refuse d’écouter ses conseils. Il regrette que son père ne soit pas fier de tout ce qu’il a accompli. John lui rappelle qu’ils sont différents. Pour lui, la famille passait avant tout le reste. Jack rétorque que la famille compte également beaucoup pour lui. John en doute car si c’était le cas, ses sœurs et son frère seraient à ses côtés. Jack se vante d’avoir des soutiens dont un important : Phyllis. John lui conseille de ne pas se leurrer car si Phyllis a accepté de vivre avec lui, c’est à cause de Nick et non pour lui. Plus tard, Sarge rend visite à son ancien patient. Ce dernier lui demande de l’aider durant sa convalescence. Au début, Sarge refuse mais il se laisse convaincre.

 

Les Ashby sont à l’Athlétique Club. Lily dit à son mari qu’ils peuvent partir si ça lui rappelle trop le souvenir de sa mère. Cane ne veut pas surtout qu’il sait que sa femme adore manger le pain grillé français proposé par l’établissement. Lily se demande si Geneviève va bien. Cane espère qu’elle prendra contact avec eux même s’il en doute beaucoup. Il lui demande si elle croit que Geneviève a tué cette fille. NON Il lui rappelle que Geneviève a failli tuer Colin. Certes mais c’était Colin. Elle aurait fait pareil : « nous ne savons même pas si le corps retrouvé était celui de Claude Shirl »

Cane regrette que sa mère n’ait pas attendu pour le savoir. Comme d’habitude, elle a préféré prendre la poudre d’escampette. Jill apparaît. Ils sont très heureux de la voir. Cane la prend dans ses bras. Jill étreint aussi Lily puis s’installe en face d’eux pour discuter de Katherine. Les Ashby ne croient pas que Jill pourra convaincre Katherine de ne pas reprendre son poste de PDG des Industries Chancellor. Cane lui conseille de ne pas mettre la pression sur Kay. Jill change de sujet pour parler de Geneviève. Il avoue que d’une certaine façon, la fuite de sa mère est un soulagement. Elle se doute tout de même que ça na pas été facile pour lui : « je suis désolée mon chéri » Il la remercie.

 

Neil les rejoint. Jill le félicite au sujet de son poste de PDG de Jabot. Neil avoue que c’était elle qu’il cherchait. Toutefois, elle reste septique. Comment a-t-il pu accepter d’être à la tête de Jabot alors qu’il dirigeait une entreprise plus importante. Neil répond qu’à la différence des Industries Chancellor, chez Jabot, il aura les mains libres de mettre en l’œuvre sa politique puisque Jack sera trop occupé à diriger Newman Entreprises. Il les laisse car il a un RDV. Jill appelle Tucker à qui elle dit qu’elle a trouvé un moyen de convaincre Katherine de ne pas reprendre les affaires.

 

Neil a RDV avec Leslie Michaelson. Cette dernière sort de l’audience du divorce des Newman. Neil lui propose de devenir l’avocat de Jabot Cosmétiques. Elle refuse mais il veut qu’elle y réfléchisse et lui donnera une réponse la semaine prochaine autour d’un repas : « c’est moi qui invite » Leslie accepte son invitation. Neil semble sous le charme de la jolie avocate. Il a vite oublié Harmony AKA Yolanda.

 

Dans sa cellule, Victoria tente d’ouvrir la porte, sans succès. Elle crie : « laissez-moi sortir ! Laissez-moi sortir »

 

Pendant ce temps, à Génoa City, Victor rend visite à son gendre. Stressé à mort, William n’a même pas entendu son beau-père frapper à la porte. Victor est venu pour lui dire qu’après avoir lu le mail soi-disant envoyé par sa fille, il a des doutes sur le destinataire parce qu’il y a une énorme faute d’orthographe et Victoria n’en a pas l’habitude. William refuse de discuter de cela tôt le matin. Victor remarque l’arme et veut savoir pourquoi il l’a. William ment qu’il a entendu un bruit louche hier soir, il l’a sorti mais ce n’était rien. Victor trouve bizarre que son beau-fils se sente en danger, s’arrange pour avoir une arme mais ne ferme pas à double tour la porte d’entrée. William ment qu’il est sorti le matin prendre le journal. Victor demande à voir le journal. William le met dehors. Victor commence à se demander si quelque chose ne va pas. Il retrouve Nikki à l’Athlétique Club. Elle le laisse car elle a RDV avec leur banquier. David annonce à Nikki qu’il ne peut pas lui remettre les 2 millions en espèces tout de suite parce que la procédure n’est pas finalisée. Elle le supplie de faire vite car c’est urgent. Pendant qu’ils parlent, Nikki reçoit un sms de William. Victor le lit. Au retour de Nikki, il lui demande pourquoi William lui demande de venir. Nikki est obligée de lui avouer toute la vérité. Victor n’arrive pas à croire qu’elle ne lui a rien dit où que leur crétin de beau-fils pensait pouvoir gérer tout seul la situation. Il lui promet de prendre la situation en main. Elle part voir William. Lui, appelle ses contacts de Miami afin qu’ils recherchent Eddie G et le file en toute discrétion.

 

Nikki arrive chez William. Il lui demande si elle a l’argent. NON Il angoisse. Elle lui avoue qu’elle a tout révélé à Victor. Là, il panique parce qu’il a peur que Victor fasse appelle à toute la cavalerie.

yr-11-13-12.jpg

Quelques instants plus tard, William se rend à l’Athlétique Club pour voir Victor car il veut connaître ses plans. Victor répond que cela ne le regarde pas. William le prévient qu’Eddie est tellement dingue qu’il peut mettre sa menace à exécution. Victor l’assure que ça n’arrivera pas. Terrorisé à l’idée qu’il arrive malheur à sa femme, William le supplie de suivre les règles d’Eddie. Victor lui lance que ce n’est plus son problème. William lui rappelle que Victoria est sa femme. Victor rétorque que ce mariage est terminé. Il ramènera sa fille à Génoa City et s’assurera qu’elle mette un terme à ce mariage qu’il n’a jamais approuvé. Il lui ordonne de ne pas rester sur son chemin. William refuse : « pas cette fois ! Elle est ma femme ; je l’aime plus que tout ! Je mourrai s’il lui arrive malheur. Je suis sa meilleure chance de rentrer en vie »

Victor : « nous verrons »

Partager cet article

commentaires