Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 22:14

Kevin arrive au Gloworm où sa mère est débordée ! Dès qu’elle le voit, elle lui remet un uniforme de serveur afin qu’il lui file un coup de main. Il demande où sont passés les employés puis il comprend qu’ils sont tous partis parce qu’elle ne peut pas payer leur salaire à cause de Jeffrey qui est parti avec la caisse. Gloria rétorque qu’actuellement, elle n’a pas besoin d’un sermon mais d’un serveur.

Kevin : " je ne travaille pas ici "

Gloria : " maintenant oui "

Gloria aperçoit Devon arriver. Elle vient l’accueillir très chaleureusement et le remercie d’être venu. Devon avoue qu’il a été surpris par son appel. Qu’est ce qui se passe ici ? Gloria lui demande s’il se souvient de son ami Angelo et de sa fille. Un peu. Gloria lui rafraîchit la mémoire en lui demandant de se rappeler de la fille à qui, il a promis de devenir son manager. Devon : " de quoi est ce que vous parlez ? Je n’ai rien promis du tout "

Gloria le supplie de le faire.

Devon : " Gloria, elle n’a aucun talent "

Gloria : " chut ! Chut ! Chut ! Ils arrivent " En effet, Angelo, un inconnu et Angélina entrent. Gloria les accueille toute mièvre. Angelo reconnaît tout de suite Devon alors, il lui dit : " vous êtes prêt à faire de ma Angie une star ? "

Devon : " A ce propos Angelo "

Il n’a même pas le temps de terminer sa phrase car Angelo et l’inconnu se dirige vers le devant du bar où il y a un piano à queue. Devon ne l’avait pas vu parce qu’il était recouvert d’une couverture. Gloria regarde Devon, gênée !

Kevin assiste médusé au tour de passe - passe de sa mère.

 

Quelques instants plus tard, Angie a remarqué sa présence. Elle demande à Gloria qui il est. Gloria répond fièrement que c’est son brillant fils, Kevin qui a brisé des cœurs en annonçant ses fiançailles la semaine dernière. Angelo rappelle à sa fille qu’ils ont fait la connaissance de Chloé à la soirée d’Halloween mais elle fait mine de ne pas s’en souvenir.

Gloria rejoint son fils. Ce dernier lui demande ce qu’elle traficote. Elle lui explique qu’elle charme Angelo pour qu’il investisse dans son bar. Kevin lui conseille d’aller emprunter de l’argent à Michael mais elle refuse parce qu’elle sait que Michael lui fera d’abord un sermon.

Angie prépare sa prestation. Le mec qui l’accompagnait, elle et son père s’installe devant le piano et joue. Angie se met à chanter une des célèbres chansons traditionnelles américaines "Frankie and Johnny ".

 

C’est un massacre ! La salle est sidérée ! Devon n’y croit pas ses oreilles et doit se demander comment, il va réussir à produire un tel phénomène.

 

La fin de l’interprétation est une douce libération pour le public. Angie s’approche de Kevin et le drague. Il lui rappelle qu’il est fiancé mais elle n’en n’a rien à cirer.

A deux pas, Devon tente d’expliquer à Angelo que sa fille devrait songer à embrasser une autre carrière car la chanson n’est pas son truc. Froidement, Angelo réplique que sa fille a émis le souhait de chanter : " ce que mon Angie veut, elle l’obtient ! "

Devon : " oui, mais "

Angelo : " il n’y a pas de mais ! " Angelo ordonne à Devon de préparer sa fille au concours de chant qui aura lieu dans quelques mois. Devon lui rappelle qu’il n’a aucune influence sur le Jury. Angelo se contente de lui donner un gentil avertissement : " j’ai confiance en toi, mec "

 

Gloria tente d’amadouer Angelo pour qu’il lui remette des sous.

Jill arrive et peste parce qu’elle a attendue à l’entrée que quelqu’un vienne la chercher. Gloria lui demande d’arrêter de jouer à la " Reine d’Angleterre "

 

Sous le charme, Angelo s’occupe de Jill. Gloria est jalouse !

 

Angie s’approche de Devon pour lui dire que puisque la préparer à l’émission " Star making " ne lui prendra pas tout son temps, elle a un autre travail pour elle.

Devon est médusé. Il l’est encore plus lorsqu’elle lui dit qu’elle veut Kevin.

Devon : " Kevin ? Mais, il est fiancé "

Dédaigneuse, Angie lui demande s’il a déjà oublié ce que son père lui a dit tout à l’heure " Ce qu’Angie veut, elle l’obtient " et ce qu’elle désire, c’est Kevin. Devon part en toucher un mot à Kevin. Ce dernier répond qu’Angélina ne l’intéresse pas. Il est catégorique à ce sujet : lui et Angie, même pas en rêve !

 

Gloria atteint son objectif : Angelo lui remet un chèque avec plusieurs zéro et ce n’est même pas un prêt. Par contre, Angelo devient son partenaire.

 

Lauren, Michael, Daniel et Eden discutent tous ensemble au Néon Ecarlate. Michael boit le café que sa sœur a préparé. Enfin, Eden a réussi à en préparer un qui tient la route. Michael la félicite. Il est si fier de sa petite-sœur. Ça fait sourire tout le monde.

 

Phyllis entre avec Lucy dans les bras : " Bonjour tout le monde "

Michael lui demande si les journalistes sont en grève. NON La nounou de Lucy est malade, la petite passera donc la journée avec sa maman…OUPS ! Fifi rectifie : " avec moi "

Daniel demande à Eden si elle peut lui servir un café. OUI Ils vont au bar. Il est mécontent que Lucy grandisse en pensant que sa grand-mère, soit sa mère.

Lauren ne cesse d’observer Phyllis et Lucy au point, où elle décide de venir parler à Fifi : " elle est si jolie…c’est difficile de croire que le sang des Carter coule dans ses veines "

Phyllis aurait aimé que Lucy ne sache rien de ce côté de sa famille, mais à cause d’Avery, elle est obligée de l’amener à la prison, une fois par semaine. Elle explique que les visites sont éprouvantes pour Lucy. Sa petite-fille s’accroche à elle et ne veut rien ‘n’avoir à faire avec Daisy, tout comme Lauren avec Phyllis. Lauren avoue qu’elle est toujours fâchée contre pour fait revenir Daisy à Génoa City dans le seul but de récupérer Lucy mais aujourd’hui, elle comprend que Fifi agissait pour le bien de la petite.

Daisy-a-un-atout-de-choix-pour-sa-liberation.jpg

Pendant ce temps, à la prison, Avery rend visite à Daisy pour lui annoncer que maintenant que le procès de Sharon est terminé, elle a du temps à consacrer à sa défense. Daisy est contente. La ligne de défense d’Avery est simple : Daisy a agit sous l’influence malsaine de sa tante. A ce titre, elle va demander une expertise psychologique et lui demande s’il y a des choses sur sa santé qu’elle doit savoir. Daisy répond qu’elle a des maux de tête à cause du coup à la tête qu’elle a reçue en voulant protéger Sharon. C’est noté ! Avery avoue à Daisy que Phyllis Summers est sa grande-sœur.

Daisy : " je suppose que vous et la grand-mère de Lucy n’êtes pas proches ? "

Avery lui dit que si ça la dérange, elle ne la représentera pas. Au contraire, répond Daisy. Avery n’apprécie pas Phyllis, ça ne peut que lui être bénéfique. Avery ment que le fait d’accepter son dossier n’a rien à voir avec sa sœur.

Daisy n’est pas dupe : " si vous le dites ! "

 

Au Néon Ecarlate, Michael annonce à Phyllis qu’Avery l’a poursuit parce qu’elle a volée les photos. Phyllis s’explique. Michael comprend qu’Avery cherche à attaquer sa sœur et que le vol des photos n’est qu’un prétexte. Michael appelle pour savoir où est Avery. Il apprend qu’elle est à la prison.

Phyllis : " elle est avec Daisy "

Michael tente de relativiser mais Phyllis décide d’aller à la prison. Elle confie Lucy à son père et part accompagner de son avocat.

Lauren observe Daniel s’amuser avec Lucy et lui demande pourquoi, il ne tient pas à s’occuper de sa fille. Cependant, elle croit qu’il pourrait changer d’avis. Daniel lui rappelle qu’il n’a jamais voulu être père quand il était marié avec Ambre, ce n’est pas l’enfant que lui a fait Daisy dans le dos qu’il acceptera : " qu’est ce qui vous fait croire que je changerai d’avis "

Lauren : " elle " (Lauren parle de Lucy).

Phyllis et Michael arrivent à la prison. Daisy est surprise de les voir alors, elle leur demande si Lucy va bien. Ils répondent que Lucy se porte à merveille et l’avocat dit à Daisy qu’ils sont venus s’assurer qu’elle satisfaite des visites de sa fille. Daisy croyait qu’ils étaient au courant. Au courant de quoi ? Ils entendent Avery répondre qu’elle est officiellement l’avocate de Daisy et qu’à ce titre, elle la fera libérée et lui redonnera la garde de son enfant. Phyllis la trouve trop sure d’elle. Michael lui promet qu’elle ne gagnera pas cette fois ci. Avery est certaine du contraire.

Michael : " elle a enlevé et torturé ma femme ! "

Daisy rappelle à Michael que c’est Sarah qui l’a forcée avec ça. Avery ne veut pas qu’elle parle. Phyllis ordonne à sa sœur de se taire : " tu me hais tellement que tu es prête à sacrifier un enfant innocent pour me nuire "

Avery continue à prendre la défense de sa cliente qui à ses yeux n’est qu’une douce brebis qui a été sous une mauvaise influence et rappelle à sa sœur qu’elle a menti à Daisy pour obtenir la garde de Lucy. En effet, Phyllis avait promis à Daisy de payer sa défense à condition qu’elle lui donne ses droits parentaux et dès que ça été fait, Phyllis n’a pas tenu parole. Michael et Phyllis lui disent que jamais Daisy ne sera libérée. Phyllis insiste qu’avec le passé de Daisy, aucun Juge ne lui accordera la garde de sa fille. Avery rétorque qu’on pourrait dire la même chose d’elle. Phyllis perd son sang-froid : " qu’est ce que tu veux dire Avery ? " Elle est prête à sauter à la gorge de sa sœur mais Michael s’interpose et ils s’en vont. Avery dit à Daisy qu’elle s’arrangera à ce qu’elle obtienne des vêtements décents pour l’audience au tribunal. Daisy a peur que Phyllis. Avery lui demande de la laisser faire.

 

Michael et Phyllis reviennent au Néon Ecarlate. Lorsque Lauren apprend qu’Avery est déterminée à faire libérer Daisy, elle prend peur. Phyllis l’assure que ça n’arrivera pas. Daniel reproche à sa mère d’avoir ramené Daisy à Génoa City car si elle n’avait pas fait ça, rien de tout cela ne serait arrivé. Phyllis se fâche. Michael lui demande de se calmer car Avery a déjà beaucoup d’éléments contre elle, il ne faut pas qu’elle lui en fournisse plus.

Ronan arrive. Il demande à Phyllis de remettre Lucy à Daniel.

Phyllis : " pourquoi ? "

Ronan annonce qu’il est là pour l’arrêter car une tierce personne a déposé plainte contre elle pour vol de photos. Phyllis n’arrive pas à croire qu’on veuille l’arrêter pour de simples photos. Michael lui conseille de se laisser faire. Elle remet Lucy à son père. Michael promet de s’occuper de sa caution. Ronan met les menottes à Phyllis et ils partent au poste de Police.

Daniel reçoit un coup de fil de Daisy qui lui annonce qu’elle va bientôt récupérer la garde de leur fille. Il rétorque que ça n’arriver jamais. Daisy est certaine que la tante de Daniel y arrivera.

Daniel : " ma tante ? "

Daisy : " Avery Clark "

Daniel : " de quoi tu parles ? "

Daisy : " tu ne le savais pas ? Elle est la sœur de ta mère "

Daniel regarde Avery qui vient de rentrer dans l’établissement.

 

Au néon écarlate, Cane apporte un petit-déjeuner parisien à Lily. Elle est contente qu’il se souvienne de ce qu’elle aimait manger quand elle vivait en France. Cane l’assure qu’il se souvient de tout. Son portable sonne, voyant que c’est William, il ne décroche pas et quand Lily lui demande s’il y a un problème, il répond que ce n’est rien. Malheureusement pour lui, Lily ne le croit pas. Ils discutent pendant un moment jusqu’à ce qu’elle l’invite à venir courir avec elle. Il refuse parce qu’il a quelque chose à faire. Lily le prend très mal parce qu’elle sent qu’il lui cache quelque chose et s’en va, un peu contrariée.

 

De son côté, dans sa chambre de Motel, William laisse un message à Cane où il lui demande s’il a retrouvé, Chelsea, cette fille de Myanmar car il a hâte de retrouver sa vie d’antan. Quelques instants plus tard, Cane le rejoint. Il annonce à William qu’il doit voir cet après-midi une personne du département de Police qui pourra peut être l’aider à retrouver Chelsea Lawson. William lui fait comprendre qu’il ne peut pas se contenter d’un " peut être ". Cane réplique que s’il n’est pas content, il peut toujours demander de l’aide à quelqu’un d’autre. William s’excuse de montrer trop d’impatience.

 

Cane se rend au Poste de Police où il demande de l’aide à Ronan Malloy sans mentionner que William Abbott est impliqué dans les informations qu’il recherche. Ils ne trouvent aucune trace de l’arrestation d’une Chelsea Lawson, encore moins, de l’arrestation d’un citoyen américain entre le 6 et 9 septembre 2011. Les deux hommes s’aperçoivent que si l’arrestation a eu lieu et que rien ne paraît, cela veut dire que quelqu’un a fait sciemment disparaître ce dossier. Cane revient au Motel. William est surpris par ce qu’il lui apprend. Cane décide d’aller sur place pour en savoir plus. Il lui demande de lui faire la liste des endroits où il est allé dans ce pays et de le lui envoyer par e-mail. William demande quand il compte partir. Cane répond qu’il prendra son vol dès qu’il aura dit au revoir à Lily. William s’inquiète pour le couple mais Cane lui demande de ne pas s’en faire. Il saura gérer la situation et insiste qu’il tient à l’aider parce qu’il sait ce que l’on ressent lorsqu’on se sent coincé de toute part. William ne peut que lui être reconnaissant.

 

Quand Cane part, William regarde sur son ordinateur portable, le film de son mariage à la Jamaïque avec Victoria.

 

Victoria se balade au parc puis à un moment, elle s’assoit sur un banc. A peine assise, Jill passe par là avec deux tasses de café. Cette dernière est très surprise de voir sa belle-fille là. A t- elle prit un jour de congé ? NON Victoria explique qu’il lui arrive de travailler à la maison mais dès fois, elle sort car la maison est trop calme. Jill lui offre le café qu’elle avait prévu pour Lauren : " c’est le moins que je puisse faire pour ma belle-fille "

Victoria : " plus pour longtemps. Je viens de signer les papiers du divorce "

Jill est peinée de l’entendre car pour elle, Victoria a été ce qui est arrivée de mieux à son fils. En parlant de fils, toutes les deux se demandent ce qui a bien pu arriver à William parce que ce n’est pas son genre de rester aussi longtemps sans donner de nouvelles à sa famille. Victoria émet l’hypothèse qu’il soit arrivé quelque chose à son mari mais Jill ne veut même pas envisager ça. Elle regrette de n’avoir pas passé plus de temps avec son fils lorsqu’il était jeune. Ah les hommes ! La plupart mentent et brisent le cœur des femmes.

 

Lily arrive à ce moment là. Elle a entendu Jill : " je crois que vous avez raison "

Jill : " j’espère que vous ne pensez pas qu’on parle de Cane ? "

Lily lui explique qu’elle a l’impression que Cane a encore des secrets pour elle alors qu’il sait très bien que c’est la principale raison de leur divorce. Jill lui rappelle que Cane est un homme bon. Lily le sait bien mais…

Jill et Victoria conseillent à Lily de laisser à Cane la chance de s’expliquer. Lily répond qu’elle l’a déjà fait. Cane ne cesse de lui demander de ne plus douter de son amour pour elle.

Jill : " est ce que vous en doutez ? "

Lily aimerait faire confiance à Cane mais elle a peur qu’il lui fasse encore du mal. Jill l’assure que ce ne sera pas le cas.

 

Quelques instants plus tard, Jill est partie. Victoria est toujours assise sur un banc et Lily fait son jogging.

 

William se balade au parc où il laisse un message sur le répondeur de Cane. En entendant un bruit, Victoria tourne la tête. William a juste le temps de se cacher. Victoria rentre.

Un peu plus loin, Cane retrouve Lily et lui annonce qu’il doit partir en voyage.

Lily : " pourquoi ? "

Cane explique qu’il a un ami qui a des problèmes, il faut qu’il l’aide. Il jure que ce qu’il sait ne le concerne pas directement mais il ne peut pas lui confier ces secrets. Elle a peur pour lui. Il lui assure que tout ira bien. Lily déclare qu’elle sera là à son retour. Il promet de revenir en un seul morceau et lui dit qu’il l’aime. Elle lui répond la même chose et ils s’embrassent.

Partager cet article

commentaires