Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 14:59

A l’hôpital Memorial, William est étonné que Phyllis soit toujours là. Il l’a prévient que si elle a l’intention d’embêter son frère au sujet d’Adam, elle ferait mieux de partir. Elle rétorque qu’elle est là parce qu’elle tient énormément à Jack : " malgré tout ce que tu peux penser, j’ai un cœur "

William : " je ne comprends pas pourquoi, il ne veut pas que la famille soit au courant "

Phyllis : " il ne veut inquiéter personne "

William pense qu’au moins Kyle devrait être au courant. Pauvre gamin, il a déjà perdu sa mère.

Phyllis : " il ne perdra pas son père "

William dit que personne ne peut promettre ce genre de choses. Kyle fait un stage à Wall-Street. Peut être qu’il devrait l’appeler ainsi qu’Ashley. Elle lui rappelle que Jack a été catégorique sur ce sujet. Il renonce à passer ces coups de fil et déplore que sa famille soit si bizarre. Pas aussi bizarre que la famille Newman dit-elle.

William : " j’ai appris pour toi et Nick ! Désolé "

Phyllis se dit que le bon côté des choses, elle n’aura plus à supporter les repas de famille. Il est d’accord avec qu’elle que passer les fêtes avec Victor Newman relève de la " torture ". Ils en rient et en vienne à parler de la position difficile qu’il vit en étant à la fois le frère de Jack Abbott et le mari de Princesse Newman. En parlant de cette dernière, il commence à réaliser qu’il n’a eu aucune nouvelle d’elle. A cette heure, elle aurait dû l’appeler pour lui dire qu’elle a pris son vol. William se demande si Victoria n’est pas en colère contre lui parce qu’il s’est fait viré de Newman Entreprises. Hélas non ! Les yeux bandées, Victoria est séquestrée dans une pièce sombre sans fenêtres ! ! !

 

William et Phyllis attendent des nouvelles de Jack. A un moment, elle se lève, impatiente que personne ne soit venu leur parler. William lui conseille de laisser les médecins faire leur travail. C’est ne pas connaître Fifi ! Elle revient quelques minutes plus tard et lui annonce que l’opération s’est bien déroulée. Il n’y a eu aucunes complications. Ils sont à deux doigts de s’étreindre mais reculent ! C’est marrant ! Toutefois, ils s’avouent que la présence de chacun a aidé l’autre à tenir le coup. Phyllis ne veut pas qu’il le dise à quelqu’un. William promet : " motus et bouche cousue "

Son portable sonne, il espère que c’est sa femme. NON Il a reçu un message d’un certain Eddie GSalut Bill, ça faisait longtemps ! Il faut qu’on parle de beaucoup de choses. Je te recontacte bientôt. Eddie G"

Sa mine s’assombrit et ça n’échappe pas à Phyllis : " des mauvaises nouvelles ? "

William : " non tout va bien "

 

A l’Athlétique club, Tucker informe Jill que Katherine a l’intention de reprendre les rênes des Industries Chancellor. Il veut qu’elle l’aide à dissuader sa mère de ne pas le faire parce qu’il a peur que la charge de travail qu’incombe un tel poste ne lui soit préjudiciable. Jill trouve intéressant qu’il se soucie de sa mère, cependant, elle refuse de l’aider.

 

A son appartement, Avery prépare le dîner qu’elle doit manger avec Nick. Il sonne à la porte. Elle respire un grand coup en se disant que ce n’est pas un rancard puis ouvre. Nick n’est pas venu les mains vides. Il a apporté des fleurs pour elle et une bouteille d’un excellent cru qui accompagnera leur repas. Ils dînent. Au cours de leur conversation, Nick ne peut pas s’empêcher de faire le parallèle entre les deux sœurs : Avery est un cordon bleu alors que Phyllis ne sait même pas cuire un œuf. Avery est mal à l’aise qu’il évoque sa sœur. Nick s’en excuse. Elle préfère relativiser : " on ne peut pas ignorer son existence "Ils en viennent à parler de Summer. Nick est inquiet pour sa fille. Il a peur qu’elle tourne mal. Avery lui fait part de son expérience avec sa mère. Il espère que sa fille pourra reconstruire sa relation avec sa mère. Nick se confie aisément. Après le repas, ils se détendent sur la terrasse. Elle lui demande ce qu’il compte faire maintenant qu’il ne travaille plus chez Newman entreprises. Nick l’ignore et tient à prendre son temps. Il est content de pouvoir discuter de tout avec elle. Ils sont sur le point de s’embrasser mais elle préfère qu’ils restent amis pour le moment. C’est totalement débile ! Mais bon, s’ils veulent nous faire aimer ce couple, c’est raté ! ! ! ! ! Nick se rend compte qu’il est tard, cependant, il propose de faire la vaisselle. Elle refuse poliment. Il la remercie pour sa soirée et rentre retrouver ses filles.

 

A la Sellerie, Summer montre à Fen le nouveau profil sur Faceplace. Elle se fait passer pour une certaine Brittni et demande à Jamie d’être son ami. Fen ne comprend pas pourquoi, elle veut être l’amie de Jamie. Elle lui explique qu’elle a l’intention de se venger sur Jamie dans le but d’atteindre Ronan Malloy. Il désapprouve mais elle ne l’écoute pas. Jamie accepte d’être l’ami de Brittni. Ils discutent. Summer apprend la raison pour laquelle, il est allé dans un centre de délinquance juvénile : il ne s’entendait pas avec la nouvelle petite amie de son père alors, il est entré par effraction chez elle et y a tout saccagé. A la fin de leur conversation, Summer partage les aveux de Jamie sur la toile. Et ben, et moi qui croyait qu’une ado ne pouvait pas être pire qu’Abigail Carlton Newman ! Summer Ann Newman se lance dans le cyber-harcèlement ! Elle est très fière d’elle. Fen lui rappelle que Jamie ne lui a jamais fait de mal. Pour ne pas écouter la vérité, elle préfère l’embrasser. C’est à ce moment là que Nick arrive et dit à sa fille : " tu es sensée surveiller ta petite-sœur "

Summer : " elle dort ! Je devais rester à son chevet ? " Bien sur que non ! Nick demande à Fen de rester " gentleman " avec sa fille. Gêné, il s’en va. Nick demande à sa fille ce qu’ils fabriquaient. Elle répond de façon désinvolte qu’ils s’embrassaient.

Nick : " et si j’étais rentré 1h plus tard ? "

Elle jure qu’ils ne seraient pas allez plus loin. C’était juste un baiser, pas la mer à boire. Il veut savoir pourquoi elle a l’air si coupable…. Summer ne peut pas se résoudre à avouer à son père qu’elle vient d’humilier un parfait inconnu sur le net.

Avery 11-05-12

Dès qu’il est seul, Nick rappelle Avery pour la remercier. Il raccroche et sa fille qui a entendu cachée, sa conversation note qu’il est de très bonne humeur.

 

Les Baldwin passent une soirée tranquille à la maison. Michael annonce à sa femme que l’incendie du ranch est d’origine criminel. Elle n’en revient pas. Ils parlent de l’affaire Williams. Michael avoue que d’un côté, ça l’embêtait de perdre Heather et de l’autre, il est content qu’elle fasse équipe avec Christine. Concernant cette dernière, Lauren lui parle de ce que lui a confié Paul. Il n’est pas surpris que Paul soit retombé amoureux de Christine vu la façon dont il lui a dit au revoir l’autre fois. Lauren regrette que dans cette histoire, Nina et Danny risquent de souffrir. Michael est d’accord avec elle. Ils sont heureux d’avoir une famille stable et unie car autour d’eux, c’est la débandade ! Les derniers en date à divorcer, ceux sont leurs amis Phyllis et Nicholas Newman. Michael lui demande où est Fen. Lauren répond qu’il est en compagnie de Summer. Ça ne l’enchante guère. Ils roucoulent ! Leur fils finit par rentrer à la maison. Fen est sur la défensive dès qu’ils lui demandent où est ce qu’il était. Il file dans sa chambre sans répondre à ses parents. Ces derniers sont interloqués par sa réaction.

 

Chelsea est surprise de voir Sharon dans son chalet. Cette dernière l’assure que ce n’est pas ce qu’elle croit. Chelsea n’est pas étonnée que Sharon lui serve le même refrain que son époux alors, elle exige de savoir si cette dépendance est devenue le nid d’amour de Shadam. Sharon jure qu’elle n’a aucune liaison avec Adam. Ce dernier arrive.

Chelsea : " tiens, ça tombe bien ! Ta maîtresse était entrain de tout faire pour laver ton honneur ! Dommage que tu n’en ais pas "

Adam et Sharon tentent de lui faire comprendre sans lui donner dire exactement de quoi il en retourne. Sharon se contente de dire qu’elle a fait du mal à beaucoup de gens et préfère s’éloigner d’eux, le temps qu’elle fasse le point. Chelsea veut qu’elle s’en aille mais Adam y est totalement opposé. Chelsea est vexée que son mari prenne le parti de Sharon. Elle lui demande d’aller discuter dans leur maison et sort en premier du chalet. Sharon s’inquiète et veut s’en aller. Adam lui ordonne de ne pas bouger et l’assure qu’il a le contrôle de la situation : " …tu es en sécurité ici "

Il rejoint sa femme. Chelsea est furieuse contre lui. Adam jure qu’il lui est resté fidèle mais qu’il a besoin d’aider Sharon car elle est dans le pétrin qui peut lui causer des problèmes avec la justice. Chelsea finit par admettre que son mari dit la vérité. Par contre, elle réalise avec effroi qu’il est toujours amoureux de Sharon même si, il le nie catégoriquement. Elle ne comprend pas pourquoi il a changé subitement. En fait, elle sait que cela a commencé juste après sa fausse-couche. Adam ne veut pas parler de ce sujet mais Chelsea insiste en lui donnant l’exemple du Kansas. En effet, lorsqu’ils sont allés se marier dans la maison de sa mère, Sharon est venue pour tenter d’empêcher leur mariage. Qu’a-t-il fait ? Il l’a rejeté puis lui à tout de suite raconté tout ce qui s’était passé. Pourquoi aujourd’hui, a t-il préféré mentir au lieu de lui dire la vérité ? Adam jure qu’elle n’a rien à craindre. Chelsea dit ne pas avoir confiance en Sharon.

 

Quelques instants plus tard, il se rend au chalet où il trouve Sharon entrain de tout nettoyer et ranger parce qu’elle veut s’en aller. Il refuse qu’elle parte avant qu’il réussisse à lui fournir un alibi. Sharon tient à partir pour ne pas détruire son mariage. Ils entendent derrière eux, Chelsea répondre que ça ne risque pas d’arriver.

Sharon : " je m’en vais "

Chelsea répond que ce n’est pas la peine : " je ne vais pas te jeter à la rue si tu as des problèmes "

Sharon : " je vous ai causé assez de souci "

Chelsea l’assure qu’elle a reconsidérée le " pb " alors si son mari pense que c’est une bonne chose de lui offrir le gîte, le couvert et des soins psy, elle respectera sa volonté.

Sharon : " je ne sais pas quoi dire ? Merci "

Adam se lève pour prendre sa femme dans ses bras : " merci "

Sharon et Chelsea se toisent du regard.

Partager cet article

commentaires