Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 18:48

Au Gloworm, Cane lit les papiers de son divorce. Visiblement, il a du mal à les signer, alors, il les replie et les remet dans sa poche. En se levant, il croire Abby. Il lui demande si dernièrement, elle a parlé à Daniel.

 

Abby : « non, pourquoi ? Tu veux savoir s’il voit toujours Lily ? »

Elle lui reproche d’être responsable de sa rupture avec Daniel. Il lui demande s’il est vraiment le seul responsable. OUI Si Cane ne s’était pas amusé à jouer au fantôme, Lily n’aurait pas eu besoin d’une épaule sur qui pleurer. Certes, elle et Daniel ont rencontré des problèmes mais si Lily n’était pas apparue dans leur sillage, elle serait toujours avec Daniel. Cane est désolé !

 

Au même moment, dans son studio, Daniel dessine tout en repensant au moment où il a fait l’amour avec son ex-femme. On frappe à la porte, il va ouvrir, justement, c’est elle. Lily s’excuse d’être partie précipitamment après leur nuit d’amour pour aller s’occuper de ses enfants. Il veut qu’ils parlent de ce qui s’est passé afin qu’il n’y ait aucun malentendus entre eux. Oui pourquoi pas ? Il déclare qu’il sait qu’elle pense qu’ils ont commis une erreur. Elle est surprise qu’il dise cela car elle ne pense absolument pas cela. Ils s’accordent pour voir comment, leur relation va évoluer puis admettent que faire l’amour impulsivement a du bon.

Daniel : « ….même si tu as encore des sentiments pour Cane ? » Elle préfère ne pas s’étendre sur le sujet. Ils évoquent un souvenir torride sur les plages de Malibu ce qui les rend mal à l’aise. Elle propose qu’ils aillent se balader. Il accepte.

 

Chez les Abbott Jr, Victoria tente d’ouvrir un énorme carton tout en parlant avec sa mère au téléphone. D’après ce qu’on entend, Nikki semble aller beaucoup mieux. Sa fille l’encourage à tenir bon et de ne pas se préoccuper de ce qui se passe à Génoa City car tout est son contrôle. Après avoir raccrochée, on frappe à la porte, Victoria vient ouvrir, c’est Sam. Elle est surprise de le voir. Il lui rappelle qu’elle lui a demandée de passer prendre les clefs du garage qu’elle lui loue. Ah oui, c’est vrai ! Elle le fait entrer et lui remet les clefs. En bonne Princesse belle et gourde, Vicki lui demande une faveur : ouvrir son carton. C’est d’une bêtise ! Même un enfant pourrait faire ça. Bref, il prend sa clef et l’ouvre d’une traite. Princesse est impressionnée : « oh ! C’était si simple ! » Ben oui, Mlle !

 

Elle regarde à l’intérieur et s’exclame : « oh non ! »

 

Sam qui s’apprêtait à partir, s’arrête. Qui y a-t-il encore ? Un autre morceau de scotch à retirer ? NON Là, ça demande de la matière grise. Princesse Newman se rend compte qu’on lui a livré le vélo qu’elle a commandé en pièces détachées. Il faut qu’elle monte tout. Sam lui propose son aide mais elle refuse même si elle est embêtée car elle doit parler dans quelques heures à son fils et elle voulait lui montrer son nouveau vélo.

 

Sam est surpris : « vous avez un fils ? »

 

Victoria : « oui ! Il vit avec son père »

 

Sam insiste pour l’aider. Finalement, elle accepte et part chercher les outils nécessaires. Il commence à monter le vélo. Vicki lui demande comment il trouve son nouveau boulot au ranch. Sam admet qu’il n’avait jamais travaillé dans une grange climatisée. Vicki souligne que ce n’est pas le seul avantage. Son père a de très beaux chevaux. OUI Mais, il en a eu aussi au Nouveau Mexique. Elle lui demande s’il a le mal du pays. OUI Cependant, il ne peut pas repartir sinon, il abandonnerait Sharon, son amie : « vous n’abandonneriez pas une amie dans le besoin, n’est-ce pas ? »

Vicki : « bien sûr ! Bien sûr ! Comment l’avez-vous rencontré ? »

Sam : « je l’ai trouvée endormie dans ma grange »

Vicki est surprise ! Elle l’est encore plus lorsqu’il lui dit qu’il a accueilli Sharon, à bras ouverts sans lui demander qui elle était, ni ce qu’elle faisait là. Il explique que ce n’était pas son problème. Elle lui rappelle que Sharon l’a mis tout de même dans une situation délicate. Il admet qu’à maintes reprises, Sharon a tenté de le mettre en garde. Peut-être mais Vicki se demande comment, il a fait pour pardonner à Sharon de lui avoir gardé un tel secret. Il ne dit rien et continue sa besogne. Quand il termine, le vélo rouge et jaune est prêt. Vicki demande à Sam de l’excuser pour ses propos de tout à l’heure au sujet de Sharon. Il est bien différent d’elle, car, elle a du mal à pardonner.

 

Le portable installé sur la table basse sonne, c’est Reed. Vicki présente avec fierté son nouveau vélo à son fils. Reed est content mais surpris qu’elle est réussie cet exploit toute seule. Vicki admet qu’elle a  été aidée. Reed croit William est rentré à la maison. Hélas non lui dit sa mère. C’est un ami qui l’a aidé et non William. Reed a un problème de connexion. Vicki lui demande d’aller chercher son père pour qu’il voie ce qui se passe. Dès que ça sera réglé, ils pourront de nouveau parler.

 

Sam décide d’aller jeter les cartons à la poubelle et emménager. Vicki le remercie et pense qu’il la trouve un peu paumée. NON Sam dit voir en elle une bonne mère qui attend le retour de son mari chéri.

 

Au Pénitencier, Avery rend visite à sa cliente. Cette dernière lui demande si elle a retrouvé Koa. NON Avery précise qu’elle n’est pas venue parler de son procès. Sharon est surprise. Avery continue en lui expliquant qu’elle doit lui révéler quelque chose  à propos de Phyllis Newman et que cela n’a rien avoir avec le passé entre Sharon et Phyllis.

 

Sharon : « je ne comprends pas ? »

 

Avery insiste sur le fait que ça n’influencera en rien son travail : «  Phyllis est ma sœur ! »

 

Sharon tombe des nues et se demande pourquoi Avery ne lui a pas dit cela dès le début.  Peut-elle lui faire confiance ? Avery lui explique que la dernière fois qu’elle a vue Phyllis, elle n’était qu’une enfant.

 

Sharon : « pourquoi ? »

 

Avery refuse de répondre à cette question et insiste que son lien de parenté avec sa rivale n’affectera en rien son travail puis précise que lorsqu’elle a accepté son dossier, elle savait juste ce que sa sœur écrivait sur son blog. C’est en lisant les retranscriptions du procès qu’elle a appris le passé entre Sharon et Phyllis.

 

Sharon : « vous êtes donc au courant à propos de Nick. De leur liaison ? » OUI Avery semble désolée pour le mal que sa sœur a faite à Sharon. Cette dernière lui demande si son procès est la seule raison de sa venue à Génoa City. OUI

 

Sharon : « je ne vous crois pas »

 

Avery décide de prévenir le Juge qu’elle est dessaisie du dossier afin qu’il donne à Sharon, le temps de prendre un autre avocat et que ce dernier prépare sa défense : «c’est ce que vous voulez, non ? »

 

Sharon admet que l’annonce d’Avery l’a déstabilisée mais elle ne veut pas d’un autre avocat car c’est quand même Avery qui lui a obtenu un nouveau procès. Ce serait fou de ne plus l’avoir. Toutefois, elle demande à ce qu’Avery ne lui cache plus autre chose. Avery promet qu’il n’y a plus rien à cacher. Cependant quand Sharon lui demande pourquoi Avery et Phyllis ont coupé tout contact, Avery refuse de répondre. Sharon est intriguée et rappelle à son avocate que c’est son avenir qui est en jeu. Avery rétorque qu’elle n’a pas pour habitude de jouer avec l’avenir de ses clients et promet à Sharon que jusqu’à la fin de son procès, Sharon reste sa priorité absolue et non Phyllis ! Il est temps pour Avery de s’en aller. Elle est contente que Sharon n’a pas laissé son « secret » influencer ses décisions. Sharon se demande si ce « secret » aura des conséquences sur le témoignage de Phyllis à son procès.

 

Pendant ce temps, sur le patio du Néon Ecarlate, Michael n’en revient toujours pas que Phyllis ait une sœur : « tu as une sœur et elle est en ville ? » OUI

Phyllis : « elle s’appelle Avery »

Michael réalise qu’elle parle d’Avery Bailey Clark, l’avocate de Sharon. Elle lui demande de ne pas en faire une histoire, c’est rien. Il ne comprend pas pourquoi depuis toutes ces années, elle ne lui a pas dit qu’elle avait une sœur. Phyllis explique que lorsqu’elle a quitté la maison familiale, elle est partie sans se retourner en laissant tout derrière elle. Même sa petite-sœur ? OUI Fifi explique que ses parents étaient maltraitants. Pas physiquement comme l’a été Tom le Terrible avec Kevin et Michael mais c’était tout de même violent ! Soudain, elle s’arrête car elle ne tient plus à en parler. Sa sœur va bien. Michael en doute parce qu’il n’est pas anodin qu’Avery se soit spécialisée dans la défense des démunis. Sa sœur joue au Messie, ce n’est pas anodin.

 Phyllis : « c’est mieux que de vouloir faire sauter ce monde »

Il lui demande si elle ne se sent pas coupable vis-à-vis de sa sœur.

Phyllis : « qui es-tu pour me juger ? »

 

Michael répond qu’il ne la juge pas car il comprend que trop bien ce qu’elle ressent car même aujourd’hui, où Kevin va mieux, il s’en veut toujours de l’avoir abandonné aux mains de Tom. Il espère sincèrement pour elle, qu’elle pourra se réconcilier avec sa sœur même s’il doute, connaissant la réputation d’Avery qu’elle est du genre coriace et rancunière. Elle se fiche de ce que sa sœur pense et regrette de s’être laisser aller.. Elle a eu un moment de faiblesse mais c’est terminé. Ses conseils, il peut se les garder. Michael veut savoir quand elle reverra sa petite-sœur.

 

Phyllis : « jamais ! »

 

Il lui rappelle qu’elle sera forcée de voir Avery lors du procès de Sharon puisqu’elle doit y témoigner. Phyllis reçoit un sms. Après l’avoir lu, elle s’insurge : « c’est une plaisanterie ? »

 

Elle explique à Michael qu’Avery vient de la convoquer en urgence pour témoigner pour le procès de Sharon. Il décide de l’accompagner car il sait déjà qu’Avery est une redoutable avocate. Ses conseils d’avocat seront bien utiles. Elle le remercie.

 

Au bar de l’Athlétique Club, Nick et Ashley parlent des résultats du laboratoire. L’ADN pourrait être celui d’ADN. Ashley est dubitative car Adam n’est pas le genre à laisser passer ce genre de détail. Nick pense qu’Adam a agi dans la précipitation mais elle n’en est point convaincue. C’est pourquoi, elle ne veut pas qu’ils parlent aux flics, il faut d’abord, qu’ils découvrent pourquoi Adam agit-il ainsi.  Quelques instants plus tard, on les voit s’introduire discrètement dans la chambre d’Adam. Ashley se demande ce qui arrivera si les femmes de ménage se rendent compte qu’il manque une clef. Nick lui demande de se détendre parce qu’ils rendront la clef avant qu’elles ne s’en rendent compte. Ils se mettent à chercher ce qui pourra prouver qu’Adam est leur maître chanteur. Nick se demande qu’ils découvriront quelque chose avant que ce fumier ne rentre. Ashley lit un document et lui dit qu’Adam n’est pas en ville. Nick se fait passer pour l’assistant de son frère afin de découvrir où est ce qu’il est parti. Il découvre qu’Adam est allé se faire opérer. Ashley est peu rassurée ! Et si cette opération n’était qu’un écran de fumée pour cacher ce qu’il mijote. Elle refuse d’attendre qu’Adam frappe : « il doit bien avoir une façon de comprendre ce qui se passe dans la tête de ce malade ? »

Nick répond qu’il existe peut être un moyen de le découvrir. Ils doivent voir la personne qui connaît le mieux Adam : SHARON

 

Lily et Daniel arrivent au Gloworm en pleine discussion. En fait, il lui propose un bain de minuit au lac. Elle lui rappelle la mésaventure qu’ils ont eu la dernière fois qu’ils se sont baignés à la plage (quand ils avaient fui au moment de la mort de Cassie). Ses souvenirs les font rigoler puis elle l’embrasse. Daniel se fige. Lily suit son regard. Elle se retourne et voit Cane et Abby devant le bar.

 

Abby dit à Lily qu’elle n’a pas mis longtemps pour remplacer l’amour de sa vie (elle dit ça en regardant Cane) et veut s’en aller. Daniel l’intercepte afin de lui demander ce qui lui prend. Abby admet qu’elle n’a aucune envie de le voir avec une autre fille, encore mois avec Lily et s’en va. Daniel la suit.

 

Devant le bar, Cane demande à Lily si elle sort avec Daniel. Elle refuse de parler de ça avec lui. Il lui demande des nouvelles des jumeaux mais elle veut savoir pourquoi, il n’a pas encore renvoyé les papiers du divorce à l’avocat. Cane répond qu’il n’arrive pas à signer ces documents. Elle n’arrive pas à croire qu’il veuille s’opposer à leur divorce alors qu’il avait promis de ne pas le faire. Cane explique que sa tête sait qu’il doit signer mais que son cœur lui dit de ne pas le faire. Lily lui ordonne de signer. Il faut qu’il la laisse tourner la page et le prévient ; soit, il coopère, soit c’est la guerre ! Cane dit être certain qu’ils peuvent surmonter leurs problèmes mais elle refuse. Lui, c’est du passé, elle est déjà passée à autre chose.

 

Daniel qui avait suivi Abby revient et entend la dernière partie de leur conversation. Elle se tourne vers Daniel qui lui demande si elle va bien. OUI Ils sortent de l’établissement sous le regard de Cane. Ce dernier est vraiment malheureux.

 

Sharon est surprise de voir Nicholas. Trois fois en une journée, ça alors ! Les enfants vont bien. Elle le remercie une nouvelle fois de lui avoir amenée Faith. Il lui dit qu’il est venu lui demander une faveur à propos d’Adam. Sharon s’exclame : « qu’est-ce qu’il a encore fait cette fois. » Vu le ton qu’elle emploi, Nick change d’avis. Il la laisse tranquille afin qu’elle se concentre sur son procès qui aura lieu la semaine prochaine. Sharon semble inquiète mais il est certain qu’elle s’en sortira car Avery est une excellente avocate. Sharon se contente de dire qu’Avery est bien plus que ça.

 

Ashley est revenue au bar de l’Athlétique club. Elle laisse un message à Nick pour qu’il la rappelle dès qu’il aura du nouveau.

 

Abby arrive : « salut Maman »

 

Ashley : « oh ! tu m’as fait peur….tu vas bien ? » NON

 

Abby : « c’est officiel ! Lily et Daniel sont de nouveau ensemble »

 

Ashley est surprise parce qu’elle pensait que sa fille ne pensait plus à Daniel. Abby avoue que ça lui manque de ne pas avoir quelqu’un à qui se confier. Sans compter qu’elle a peur pour son avenir car sa vidéo confession peut sortir à tout moment. Abby déteste ne pas avoir le contrôle de sa vie.  Ashley n’avoue pas à sa fille qu’en ce moment, elle aussi a la même impression

 

Phyllis et Michael rentrent dans le bureau du Procureur. Elle demande à sa sœur si c’est nécessaire.

 

Avery : »oui ! Je suppose que vous êtes son avocat ? Avery Bailey Clark »

Michael: « Michael Baldwin »

Avery : « oh ! Votre réputation vous précède Maître »

 

Michael : « la vôtre également »

 

Phyllis demande à sœur pourquoi, elles se revoient puisqu’elles viennent de se promettre de ne plus se voir. Avery explique à Phyllis qu’elle est un témoin clef au procès de Sharon. Elle doit faire une déposition sous serment puis se met tout de suite au travail. En premier lieu, Avery demande à Phyllis de décliner son identité puis d’admettre ou pas si elles sont sœurs. Phyllis confirme le tout. Avery lui demande ensuite si la dernière fois qu’elles se sont vues, c’était quand elle n’était qu’une enfant et qu’elles n’ont eu aucun contact. OUI

 

Avery : « avez-vous des contacts avec nos parents ? »

 

Phyllis : « aucuns »

 

Avery : « ce qui veut dire que votre témoignage ne sera pas influencé par votre lien familial. Bien que nous soyons sœurs, cela ne sera pas préjudiciable à la défense de ma cliente ? »

 

Phyllis : « oui, on peut dire ça »

 

Avery poursuit son interrogatoire en demandant à Phyllis si c’est bien elle qui a trouvé la carte mémoire innocentant Sharon en Thaïlande. Phyllis répond qu’elle est bien allée en Thaïlande mais elle n’a jamais vu la fameuse vidéo. Seul, Adam l’a vu. Avery veut savoir s’ils sont rentrés avec un lot de cartes mémoires. OUI Savait-elles qu’une avait de la valeur ? NON elle les a amenées par pur plaisir. Michael conseille à Phyllis d’être moins sur la défensive. Phyllis admet qu’ils ont ramené les cartes car ils espéraient pouvoir trouver une preuve. C’est pourquoi, elle les a remises à Emmet Robins ? OUI Fifi reprécise qu’elle n’a jamais entendu ce que contenaient les cartes, ce qui veut dire que les propos d’Emmett peuvent être considérés comme des ouï-dire. Michael intervient une nouvelle fois auprès de son amie. Ses réponses ne l’aident pas. Phyllis conseille à Avery de poser ces questions directement à Emmet parce qu’elle n’a jamais entendu le contenu de la carte SD.

 

Michael demande une minute avec sa cliente. Il lui demande en murmurant si elle tient vraiment à sacrifier la vie de Sharon  rien que pour embêter sa sœur.

Avery veut savoir ce qu’il vient de dire. RIEN, réplique, Phyllis et elle ajoute qu’elle n’a plus rien à  dire.

 

Au Pénitencier, Sharon dit à Nicholas qu’Avery est son seul espoir : « elle croit en mon innocence et mon avenir repose entre ses mains »

 

Nick répète qu’Avery a une excellente réputation.

 

Sharon confie que si elle a recommencée à y croire, c’est grâce et uniquement à cause d’Avery.

Partager cet article

commentaires