Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 22:44

Jack s’est arrêté à l’Athlétique Club pour prendre le dîner qu’il a commandé. Avant son départ, il appelle Nikki mais il tombe sur son répondeur alors, il lui laisse un message où il l’invite à venir dîner chez lui. Il promet qu’il ne l’a harcèlera pas pour qu’elle lui donne sa réponse même si, il espère qu’elle dira oui.

 Nikki-Victor-Sharon.jpg

Nikki est toujours dans la maison principale du ranch Newman où elle observe Sharon et Victor flirter. On revoit la scène de l’épisode précédent où Sharon demande à Victor comment, il fait pour organiser des soirées si parfaites. Nikki repense à la dernière soirée passée avec Victor. Elle lui avait quasiment dit la même chose. Après son flashback, elle regarde de nouveau le couple. Ils s’embrassent. S’en est trop pour elle, Queen Newman s’en va sans qu’ils ne l’ait vue.

 

Victor et Sharon sabrent le champagne. Il lui demande pourquoi elle avait l’air préoccupée quand elle est arrivée. Sharon ne tient pas à rentrer dans les détails. Victor remarque la porte laissée ouverte par Nikki mais pense que c’est Sharon qui l’a laissée ainsi. Elle ne se souvient pas d’avoir laissé la porte ainsi. Elle part refermer la porte en demandant si ce n’est pas Bonnie. NON Il a accordé un congé à tous les employés de maison. Sharon se dit que c’est peut elle vu qu’elle était bouleversée à son arrivée. Victor quant à lui avoue qu’à un moment, il a eu l’impression qu’ils n’étaient pas seuls.  Il lui repose la question de tout à l’heure. Sharon déclare qu’elle a été bouleversée par quelques tracas, heureusement qu’elle a pris la décision de venir au ranch. Ils parlent de leur relation. Victor se demande si c’est judicieux d’aller plus loin que des baisers. En fait, au cours de cette soirée, ils s’en échangent beaucoup. Sharon avoue qu’elle adore les moments passés en sa compagnie, c’est pourquoi, elle ne comprend pas pourquoi tout le monde réagit mal en les voyant ensemble.

Victor : « surtout Nikki, j’imagine»

Sharon souligne que quelque soit son comportement, elle n’a jamais trouvée grâce aux yeux de son ancienne belle-mère. Victor évoque Adam mais elle préfère ne pas parler de lui. Victor lui rappelle qu’il existe de nombreux hommes qui se damneraient pour sortir avec elle. Sharon lui retourne le compliment. Que peut-il bien lui trouver ? Chacun hésite à parler franchement de la gêne et le bonheur qu’ils ressentent l’un envers l’autre. Sharon baille. Victor remarque qu’elle est fatiguée. Sharon avoue qu’elle a eue une longue journée. Ils reparleront d’eux demain. Elle s’allonge sur le canapé et s’endort. Victor prend une couverture, la couvre, éteint la lumière et monte tout seul dans sa chambre.

 

Espérons que les scénaristes auront compris que « The Young and the Restless » n’est pas « Bold and Beautiful ». C’est déjà malsain de voir Brooke Logan coucher avec tous les Forrester. Espérons qu’ils n’en n’arrivent pas là avec Sharon Collins.

 

Nikki rejoint Jack dans la maison familiale des Abbott. Il remarque tout de suite qu’elle n’est pas dans son assiette. Au début, Nikki répète sans arrêt que tout va bien mais il insiste alors, elle finit par lui avouer qu’après lui avoir parlé, elle est allée voir Victor. Il comprend qu’elle est allée vérifier ses dires à propos de Victor qui ne peut plus la rendre heureuse. Il veut savoir ce qu’ils se sont dit. Elle avoue qu’ils ne se sont pas vus parce que Victor était trop préoccupé à flirter avec Sharon qui semble ravit d’endosser le costume de la châtelaine. Jack se met à rire et dit : « c’est fantastique ! »

Nikki ne voit pas ce qui est drôle. Il n’arrive pas à croire qu’elle soit partie voir Victor 10 min après leur conversation et tout ça pour le voir bichonner une nouvelle « poule ». Nikki admet qu’elle se sent ridicule. Elle le remercie de l’avoir invitée. Jack ajoute que concernant Sharon, rien ne l’étonne plus venant de cette femme compte tenu de toutes les décisions qu’elle a prises ces derniers mois. Nikki est écœurée par le comportement de Sharon. Bientôt, elle ira même chez son coiffeur à force de vouloir prendre « sa place ». Ça continue à faire rire Jack : « sacrilège »

Il lui rappelle que la première fois qu’ils se sont mariés, elle était toujours amoureuse de Victor et il sait que c’est toujours le cas. Elle admet qu’elle aura toujours des sentiments pour Victor. Il admet à son tour que lorsqu’il lui a demandé en mariage, c’est parce qu’à 99%, il l’aime mais il y a tout de même 1% de raisons qui le pousse à le faire juste pour emmerder Victor. Jack conclu qu’ils ne devraient pas perdre leur temps à discuter de Victor parce qu’il sait très bien que celui-ci ne gaspille pas son temps à parler d’eux. Elle en convient. Malgré cette bonne résolution, Victor fait toujours partie de leur conversation. Jack espère que si Nikki faisait l’effort de ne pas oublier

 

A l’Athlétique Club, Paul téléphone au bureau du journal étudiant à l’Université de Northwestern pour obtenir les coordonnées de l’auteur de l’article intitulé " La tragédie du suicide principal ". Il n’obtient pas les informations attendues. Frustré, il décide d’appeler des contacts à la Police d’ Evanston pour obtenir plus d’information sur la mort de l’ex-petite amie de son fils.

 

Au néon écarlate, Ricky observe Christine rebrousser chemin alors qu’elle s’apprêtait à partir. Chris tient à demander à Phyllis si celle-ci l’a effectivement traité de " salope " car si tel est le cas, Fifi est toujours aussi immature que dans le passé. Phyllis répond qu’effectivement elle l’a dit puis s’en va.

Ricky s’approche de Christine et se présente. Il ajoute qu’il est vraiment content qu’elle soit de retour parce qu’il essaie depuis un moment d’entrer en contact avec elle même s’il n’était sure qu’elle le veuille. Christine se montre très cordiale. Il lui présente des excuses pour tout ce que sa mère lui a fait endurer. Christine rétorque qu’il n’est pas responsable des actes de sa mère. Ricky l’admet et lui fait comprendre que c’est dur pour lui d’être le fils d’Isabelle Bragna car lorsque les gens le voit, ils font toujours le parallèle entre les deux. Elle l’assure que non. Ricky déclare qu’il a fait des erreurs tout en précisant qu’il en a tiré des leçons comme à qui doit-il accorder sa confiance.

Chris : " on dirait que vous songez à quelqu’un en particulier ? "

Ricky avoue qu’il a assisté à la scène entre elle et Phyllis : " elle a été ma plus grand erreur " Ensuite, il lui propose de parler de leurs atomes crochus envers Phyllis. Elle accepte mais plus elle avance dans la conversation, plus elle se rend compte qu’il fait une véritable fixation sur Fifi. Ricky se doute qu’il est allé un peu loin, car, lorsqu’elle lui demande plus de précision, il préfère s’éclipser : " excusez moi mais je dois y aller, j’ai complètement oublié que j’ai une interview dans 15 min. C’était sympa de discutera avec vous Christine "

Elle l’encourage à revenir lui parler.

Ricky : " oui, peut être "

 

A l’Athlétique Club, Paul aperçoit Phyllis assise dans un des salons. Il s’approche d’elle afin de lui demander qu’elle avis, elle a sur son fils.

Phyllis : " je suis certaine que vous êtes heureux qu’il ne travaille plus au journal "

Paul veut savoir ce qui s’est exactement passé car son fils ne lui a rien dit là-dessus. Ses questions intrigue Phyllis. Paul lui rappelle qu’il n’a pas élevé Ricky. Ce dernier a grandi auprès de ses grands-parents. Fifi lui demande s’il est vraiment certain de vouloir savoir ce qu’elle pense réellement de son fils. OUI Sinon, il ne l’aurait pas demandé. Phyllis pense en gros que Ricky est un jeune homme peu fiable. Faut dire qu’il n’a pas hésité à cloué sa propre tante sur la place publique juste pour se faire un nom. Sans compter qu’à cause de ses manigances, Daniel a perdu la garde de Lucy et s’est senti obligé d’épouser ce diable de Daisy Carter. En conclusion, elle regrette que Ricky soit venu à Génoa City. Paul lui demande pardon pour tout le mal que son fils lui a fait.

Daisy est toujours à la recherche de son mari. Elle va à la librairie pour voir s’il n’est pas là. Il n’y a personne mais elle trouve Eden. Elle s’approche de cette dernière pour lui demander où est Daniel. Sans un mot, Eden tourne les talons. Daisy la poursuit pour se vanter de son mariage mais Eden ne tombe pas dans son piège. Elle sait très bien que c’est une union de confort qui est menacée par des serpents et des sables mouvants. Daisy met en garde Eden de ne pas s’approcher de son mari. Eden lui rappelle que c’est Daniel qui vient vers elle et non le contraire.

Daisy rétorque : " réveille-toi, Eden, Daniel est avec moi et il n’y a rien, ni personne qui pourra changer ça "

Plus tard, au néon écarlate, Eden sert le café à Paul et Christine. Paul lui demande comment, elle va. Eden répond qu’elle va mieux et qu’elle refuse de vivre dans la peur que Ricky lui fasse quelque chose de mal. Paul lui rappelle tout de même de garder ses distances avec son fils. Elle le lui promet.

 

Paul se tourne vers Christine. Il admet que ce n’est pas trop bien de mettre en garde les gens contre son fils mais il préfère prévenir que guérir jusqu’à ce qu’il obtienne la preuve que son fils est inoffensif. Christine lui dit qu’il a raison de mettre en garde Eden parce que c’est vrai que Ricky est louche et que sa dernière obsession en date, c’est Phyllis. Paul regrette de n’avoir pas élevé son fils ou même de ne pas lui avoir plus rendu visite. Il lui avoue qu’une partie de lui se disait " et si mon fils termine comme sa mère ? " Au lieu d’affronter le problème, il a été lâche. Christine le réconforte. Nul n’est parfait. Paul continue ses confidences en disant qu’il attend des nouvelles d’un homme prénommé Hunt au sujet de l’article sur le suicide de l’ex petite amie de Ricky. Instinct de détective oblige, il pense que cela n’augure rien de bon.

 

Dans les coulisses de la salle de concert où se produit Danny Romalotti, ce dernier fait la connaissance de sa petite-fille, Lucy. Daniel avoue à son père que c’est une torture de vivre avec la mère de son enfant parce qu’il la déteste. Il installe sa fille par terre pour mieux parler avec son paternel tout en gardant un œil sur son enfant. Daniel avoue à son père qu’il a été bête à un moment de penser qu’il ne devait ou ne pouvait pas assumer son rôle de père. Il aime Lucy. Dommage qu’il en est perdu la garde à cause d’un moment d’inattention. (Lucy a été portée disparue pendant un moment. Un coup de Daisy et de Ricky. Ce qui a permis à Daisy de démontrer au Juge des affaires familiales que Daniel ne tenait pas à assumer son rôle de père). Du coup, il a été obligé d’épouser Daisy mais c’est très dur de vivre avec elle. Il veut que son père lui explique comment, il a fait pour vivre avec sa mère alors qu’il ne l’aimait pas. Danny souligne que le profil de Phyllis et de Daisy sont légèrement différents. Daniel se demande s’il n’a pas prise la mauvaise décision en épousant Daisy. Danny rappelle à son fils que le plus important c’est son enfant car lui, il ne regrette à aucun moment, les jours passés à ses côtés même s’il était marié à Phyllis. Et sa relation avec Christine, demande Daniel. Danny avoue que même si Phyllis a bien semé la zizanie dans le couple qu’il formait avec Cricket, ils ont raté eux-mêmes beaucoup d’occasions pour se remettre ensemble. Daniel évoque aussi la pression que sa mère exerce sur lui. Danny assure son fils qu’il réussira à sortir quelque chose de bien de cette histoire. Ricky arrive pour interviewer Danny mais dès qu’il voit Daniel en compagnie de son père, il s’éclipse afin que celui-ci ne le voit pas. Danny dit à son fils qu’il va devoir le laisser parce qu’il a une interview à donner. Avant que Daniel ne s’en aille, Danny dit à son fils qu’il est fier de lui et que Lucy a de la chance de l’avoir comme père.

 

Daniel parti, Ricky se présente à Danny. L’interview commence bien. Il pose des questions sur sa carrière de chanteur mais rapidement, Ricky glisse sur le terrain de la vie personnelle en particulier sur " Phyllis ". Danny sourit quand Ricky évoque Daniel cependant, tout change quand le journaliste s’aventure un peu de trop dans son ancienne vie de couple. Au début, il reste courtois en disant qu’il y a une chose essentielle que Phyllis a apporté dans sa vie, leur fils. Danny insiste que son fils est la meilleure chose qui lui soit arrivé. Ricky évoque les problèmes judiciaires de Phyllis dont la bataille pour la garde de Daniel. Danny se lève de sa chaise et met fin à l’interview. Ricky insiste. Danny appelle son agent de sécurité et lui ordonne de raccompagner Ricky vers la sortie. L’intéressé déclare qu’il peut y aller comme un grand et remercie Danny pour le temps qu’il lui a consacré. Danny répond froidement : " au revoir "

 

Dehors, alors qu’il sort de la salle de concert, Ricky reçoit un coup de fil de son ami Bryce qui l’informe que quelqu’un habitant la ville de Génoa City les appellent pour poser des questions sur lui. Bryce donne le numéro de téléphone qu’il a en sa possession, Paul reconnaît le numéro de Paul. Il remercie Bryce de l’avoir averti. On sent bien sa colère !

Pendant ce temps, Danny appelle Phyllis pour lui dire qu’il vient de faire la connaissance de leur petite-fille et qu’un journaliste au nom de Ricky Williams est venu poser beaucoup de questions sur elle. Elle lui explique que Ricky est le fils de Paul Williams et Isabella Bragna. Une folle ! Phyllis avoue avoir la sensation de devoir toujours regarder par dessus son épaule depuis que Ricky est entré dans sa vie.

 

Daniel rentre à la maison avec sa fille. Daisy est soulagée de les voir car elle croyait qu’il s’était enfui. Il lui raconte qu’il est allé présenter sa fille à son père. Daisy regrette qu’il ne lui a pas fait la proposition puisqu’elle fait partie de sa famille. Elle l’interdit de lui refaire une frayeur pareille. A contrecœur, Daniel le lui promet. Ils s’installent sur le canapé. Daisy se blottit contre lui : " tu vois maintenant, nous sommes une famille "

Daniel hésite à mettre son bras autour de sa femme. Finalement, il renonce à cette idée. Il se contente juste de lui confirmer qu’ils forment bel et bien une famille.

 

Dans la maison familiale des Abbott, Jack répète à Nikki qu’il l’aime et que si elle pouvait ne fusqu’un moment oublier Victor pour réfléchir au bonheur de se marier avec lui. Il insiste jusqu’à ce qu’elle finisse par accepter de l’épouser. Le couple s’embrasse.

 

A l’Athlétique Club, Paul téléphone au bureau du journal étudiant à l’Université de Northwestern pour obtenir les coordonnées de l’auteur de l’article intitulé " La tragédie du suicide principal ". Il n’obtient pas les informations attendues. Frustré, il décide d’appeler des contacts à la Police d’Evanston pour obtenir plus d’information sur la mort de l’ex-petite amie de son fils.

 

Au néon écarlate, Ricky observe Christine rebrousser chemin alors qu’elle s’apprêtait à partir. Chris tient à demander à Phyllis si celle-ci l’a effectivement traité de " salope " car si tel est le cas, Fifi est toujours aussi immature que dans le passé. Phyllis répond qu’effectivement elle l’a dit puis s’en va.

 

Ricky s’approche de Christine et se présente. Il ajoute qu’il est vraiment content qu’elle soit de retour parce qu’il essaie depuis un moment d’entrer en contact avec elle même s’il n’était sure qu’elle le veuille. Christine se montre très cordiale. Il lui présente des excuses pour tout ce que sa mère lui a fait endurer. Christine rétorque qu’il n’est pas responsable des actes de sa mère. Ricky l’admet et lui fait comprendre que c’est dur pour lui d’être le fils d’Isabelle Bragna car lorsque les gens le voit, ils font toujours le parallèle entre les deux. Elle l’assure que non. Ricky déclare qu’il a fait des erreurs tout en précisant qu’il en a tiré des leçons comme à qui doit-il accorder sa confiance.

Chris : " on dirait que vous songez à quelqu’un en particulier ? "

Ricky avoue qu’il a assisté à la scène entre elle et Phyllis : " elle a été ma plus grand erreur " Ensuite, il lui propose de parler de leurs atomes crochus envers Phyllis. Elle accepte mais plus elle avance dans la conversation, plus elle se rend compte qu’il fait une véritable fixation sur Fifi. Ricky se doute qu’il est allé un peu loin, car, lorsqu’elle lui demande plus de précision, il préfère s’éclipser : " excusez moi mais je dois y aller, j’ai complètement oublié que j’ai une interview dans 15 min. C’était sympa de discutera avec vous Christine "

Elle l’encourage à revenir lui parler.

Ricky : " oui, peut être "

 

A l’Athlétique Club, Paul aperçoit Phyllis assise dans un des salons. Il s’approche d’elle afin de lui demander qu’elle avis, elle a sur son fils.

Phyllis : " je suis certaine que vous êtes heureux qu’il ne travaille plus au journal "

Paul veut savoir ce qui s’est exactement passé car son fils ne lui a rien dit là-dessus. Ses questions intrigues Phyllis. Paul lui rappelle qu’il n’a pas élevé Ricky. Ce dernier a grandi auprès de ses grands-parents. Fifi lui demande s’il est vraiment certain de vouloir savoir ce qu’elle pense réellement de son fils. OUI Sinon, il ne l’aurait pas demandé. Phyllis pense en gros que Ricky est un jeune homme peu fiable. Faut dire qu’il n’a pas hésité à cloué sa propre tante sur la place publique juste pour se faire un nom. Sans compter qu’à cause de ses manigances, Daniel a perdu la garde de Lucy et s’est senti obligé d’épouser ce diable de Daisy Carter. En conclusion, elle regrette que Ricky soit venu à Génoa City. Paul lui demande pardon pour tout le mal que son fils lui a fait.

 

Daisy est toujours à la recherche de son mari. Elle va à la librairie pour voir s’il n’est pas là. Il n’y a personne mais elle trouve Eden. Elle s’approche de cette dernière pour lui demander où est Daniel. Sans un mot, Eden tourne les talons. Daisy la poursuit pour se vanter de son mariage mais Eden ne tombe pas dans son piège. Elle sait très bien que c’est une union de confort qui est menacée par des serpents et des sables mouvants. Daisy met en garde Eden de ne pas s’approcher de son mari. Eden lui rappelle que c’est Daniel qui vient vers elle et non le contraire.

Daisy rétorque : " réveille-toi, Eden, Daniel est avec moi et il n’y a rien, ni personne qui pourra changer ça "

 

Plus tard, au néon écarlate, Eden sert le café à Paul et Christine. Paul lui demande comment, elle va. Eden répond qu’elle va mieux et qu’elle refuse de vivre dans la peur que Ricky lui fasse quelque chose de mal. Paul lui rappelle tout de même de garder ses distances avec son fils. Elle le lui promet.

 

Paul se tourne vers Christine. Il admet que ce n’est pas trop bien de mettre en garde les gens contre son fils mais il préfère prévenir que guérir jusqu’à ce qu’il obtienne la preuve que son fils est inoffensif. Christine lui dit qu’il a raison de mettre en garde Eden parce que c’est vrai que Ricky est louche et que sa dernière obsession en date, c’est Phyllis. Paul regrette de n’avoir pas élevé son fils ou même de ne pas lui avoir plus rendu visite. Il lui avoue qu’une partie de lui se disait " et si mon fils termine comme sa mère ? " Au lieu d’affronter le problème, il a été lâche. Christine le réconforte. Nul n’est parfait. Paul continue ses confidences en disant qu’il attend des nouvelles d’un homme prénommé Hunt au sujet de l’article sur le suicide de l’ex petite amie de Ricky. Instinct de détective oblige, il pense que cela n’augure rien de bon.

Dans les coulisses de la salle de concert où se produit Danny Romalotti, ce dernier fait la connaissance de sa petite-fille, Lucy. Daniel avoue à son père que c’est une torture de vivre avec la mère de son enfant parce qu’il la déteste. Il installe sa fille par terre pour mieux parler avec son paternel tout en gardant un œil sur son enfant. Daniel avoue à son père qu’il a été bête à un moment de penser qu’il ne devait ou ne pouvait pas assumer son rôle de père. Il aime Lucy. Dommage qu’il en est perdu la garde à cause d’un moment d’inattention. (Lucy a été portée disparue pendant un moment. Un coup de Daisy et de Ricky. Ce qui a permis à Daisy de démontrer au Juge des affaires familiales que Daniel ne tenait pas à assumer son rôle de père). Du coup, il a été obligé d’épouser Daisy mais c’est très dur de vivre avec elle. Il veut que son père lui explique comment, il a fait pour vivre avec sa mère alors qu’il ne l’aimait pas. Danny souligne que le profil de Phyllis et de Daisy sont légèrement différents. Daniel se demande s’il n’a pas prise la mauvaise décision en épousant Daisy. Danny rappelle à son fils que le plus important c’est son enfant car lui, il ne regrette à aucun moment, les jours passés à ses côtés même s’il était marié à Phyllis. Et sa relation avec Christine, demande Daniel. Danny avoue que même si Phyllis a bien semé la zizanie dans le couple qu’il formait avec Cricket, ils ont raté eux-mêmes beaucoup d’occasions pour se remettre ensemble. Daniel évoque aussi la pression que sa mère exerce sur lui. Danny assure son fils qu’il réussira à sortir quelque chose de bien de cette histoire. Ricky arrive pour interviewer Danny mais dès qu’il voit Daniel en compagnie de son père, il s’éclipse afin que celui-ci ne le voit pas. Danny dit à son fils qu’il va devoir le laisser parce qu’il a une interview à donner. Avant que Daniel ne s’en aille, Danny dit à son fils qu’il est fier de lui et que Lucy a de la chance de l’avoir comme père.

 

Daniel parti, Ricky se présente à Danny. L’interview commence bien. Il pose des questions sur sa carrière de chanteur mais rapidement, Ricky glisse sur le terrain de la vie personnelle en particulier sur " Phyllis ". Danny sourit quand Ricky évoque Daniel cependant, tout change quand le journaliste s’aventure un peu de trop dans son ancienne vie de couple. Au début, il reste courtois en disant qu’il y a une chose essentielle que Phyllis a apporté dans sa vie, leur fils. Danny insiste que son fils est la meilleure chose qui lui soit arrivé. Ricky évoque les problèmes judiciaires de Phyllis dont la bataille pour la garde de Daniel. Danny se lève de sa chaise et met fin à l’interview. Ricky insiste. Danny appelle son agent de sécurité et lui ordonne de raccompagner Ricky vers la sortie. L’intéressé déclare qu’il peut y aller comme un grand et remercie Danny pour le temps qu’il lui a consacré. Danny répond froidement : " au revoir "

 

Dehors, alors qu’il sort de la salle de concert, Ricky reçoit un coup de fil de son ami Bryce qui l’informe que quelqu’un habitant la ville de Génoa City les appellent pour poser des questions sur lui. Bryce donne le numéro de téléphone qu’il a en sa possession, Paul reconnaît le numéro de Paul. Il remercie Bryce de l’avoir averti. On sent bien sa colère !

Pendant ce temps, Danny appelle Phyllis pour lui dire qu’il vient de faire la connaissance de leur petite-fille et qu’un journaliste au nom de Ricky Williams est venu poser beaucoup de questions sur elle. Elle lui explique que Ricky est le fils de Paul Williams et Isabella Bragna. Une folle ! Phyllis avoue avoir la sensation de devoir toujours regarder par dessus son épaule depuis que Ricky est entré dans sa vie.

 

Daniel rentre à la maison avec sa fille. Daisy est soulagée de les voir car elle croyait qu’il s’était enfui. Il lui raconte qu’il est allé présenter sa fille à son père. Daisy regrette qu’il ne lui a pas fait la proposition puisqu’elle fait partie de sa famille. Elle l’interdit de lui refaire une frayeur pareille. A contrecœur, Daniel le lui promet. Ils s’installent sur le canapé. Daisy se blottit contre lui : " tu vois maintenant, nous sommes une famille "

Daniel hésite à mettre son bras autour de sa femme. Finalement, il renonce à cette idée. Il se contente juste de lui confirmer qu’ils forment bel et bien une famille.

Dans la maison familiale des Abbott, Jack répète à Nikki qu’il l’aime et que si elle pouvait ne fusqu’un moment oublier Victor pour réfléchir au bonheur de se marier avec lui. Il insiste jusqu’à ce qu’elle finisse par accepter de l’épouser. Le couple s’embrasse.

Partager cet article

commentaires