Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 18:58

Résumé rédigé par Vivi9

 

Dans la salle à manger de l’Athlétique Club, Jill dîne avec son avocat, Morgan, alors qu’un orage fait rage à l’extérieur. Jill, hautaine après l’affront de Lauren, dit « Lauren ne doit plus savoir sur quelle jambe se tenir, mais cette fois nous la tenons ». Morgan avertit Jill d’agir en tant que victime à moins qu’elle ne veuille que le juge se range du côté de Lauren. Jill qu’elle va faire de son mieux pour attirer la sympathie. Elle téléphone à une chaîne de télévision locale et dit à la standardiste qu’elle a une histoire extraordinaire à raconter à la journaliste Lynda Culpepper.

 

Du Néon Écarlate, Phyllis, trempée comme un rat après l’averse, téléphone à Jack et lui dit où elle est. Lauren et Michael font une pause au café. Lauren est toujours ulcérée à propos de sa rencontre avec Jill et maintient qu’elle est le genre de personne qui considère que la gentillesse et la considération sont des points faibles. Lauren se plaint que Jill lui a sauté dessus. Lauren dit qu’elle a appris une leçon et décide qu’elle va être plus dure avec Jill. Lauren fait référence à ses expériences malheureuses avec Daisy et Sarah pour expliquer son agressivité. Michael pense que les récents évènements sont dus au fait qu’elle a appris qu’elles avaient le même père. Michael dit à Lauren d’être plus cool avec Jill, mais Lauren maintient que Jill n’aura rien.

 

Michael suggère à Lauren de se donner le temps de digérer la situation avec Jill. Lauren hésite et dit « J’ai fait de gros efforts pour aller vers elle. Tu vois la façon dont elle réagit. Je suis là pour elle. Elle n’est pas Sarah Smythe ». Michael dit à Lauren qu’elle fait comme si Jill était Sarah Smythe. Le téléphone de Michael sonne, et il part voir Sharon.

Lauren appelle au manoir Chancellor et demande à parler à Jill. Alors qu’elle attend, elle entend un spot à la télévision faisant de la pub pour le journal télévisé du soir. Le speakeur dit « Rejoignez nous aux infos de 10 heures, j’interviewerais Jill Abbott Fenmore depuis la tombe de son père. Nous entendrons un incroyable récit sur cette introspection et combien sa recherche lui cause chagrin et rejet ». Lauren est furieuse.

 

Près de la tombe de Neil Fenmore, la journaliste Lynda Culpepper parle avec Jill et suggère que son histoire sera plus vraie si elle larmoyé. Jill le promet et était déjà pleurnicheuse lorsque Lynda a débuté l’histoire en demandant à Jill si elle a appris récemment que Neil Fenmore était son père. Jill explique que sa mère l’a laissée dans le flou parcequ’elle voulait la protéger du rejet. Lauren arrive et ajoute « ou peut-être qu’elle avait peur que tu fasses un tissu de mensonges et que tu te donnes en spectacle, ce que tu es exactement en train de faire ». Lauren se présente et dit « Je suis là pour être certaine que tu racontes la véritable histoire ».

 

Lauren explique à Lynda que Jill attaque avant de donner la chance à Lauren de digérer la nouvelle. Lauren accuse Jill accuse Jill de tenter de détruire la merveilleuse réputation de son père. Jill insiste sur le fait qu’elle veut juste faire partie de la famille. Le caméraman filme alors que la journaliste place au mieux son micro pour enregistrer ce poignant témoignage. Lauren, furieuse, pleure que le nom de Fenmore représente de l’argent pour Jill ; par conséquent, elle ne mérite pas ce nom. Jill sanglote pendant que Lauren hurle « Tu es toujours aussi vénale, et tu as cru que tu allais gagner le jackpot avec moi, n’est-ce pas ? Oublie. Il n’y a pas de magasin, pas d’emploi, et pas d’argent – rien ! ».

Jill regarde Lauren estomaquée qui la menace d’obtenir un ordre d’interdiction si elle recommence. Jill répond « Oh mon dieu, tout ce que je fais c’est pour toi et le petit Fen et nos affaires de famille ». Lauren, c’est tout ce que j’ai de notre père. Je veux juste me rapprocher de lui ». Lauren tend les bras, place ses mains sur les épaules de Jill et la fait tomber dans la tombe. Comme Lauren ramasse une poignée de terre et la jette dans la fosse à Jill, elle demande « C’est assez près pour toi ? ». Jill tousse.

 

Au bar du Club, Sofia revient tard de son dîner avec Malcolm. Elle a juste refermé son parapluie lorsqu’elle demande à Malcolm de l’accompagner voir Cane et Lily. Malcolm presse le pas lorsque Sofia lui annonce qu’elle a résolu le problème d’immigration de Cane. A l’hôpital, Cane et Lily, vêtus de blouses et gants stériles, attendent le retour du docteur et leur font part de « la méthode kangourou » pour leurs jumeaux. Cane fait remarquer qu’il ne sera peut-être plus là pour la deuxième chimio de Lily, mais il espère que ça éradiquera le cancer. Lily, peu encline à parler de cette issue, insiste sur le fait qu’elle et les bébés suivront Cane en Australie. Cane la met en garde par rapport à cette démarche parceque ça pourrait mettre en danger sa famille.

 

Cane reste silencieux après que Lily suggère d’aller dans une autre partie de l’Australie, loin des criminels qui ont émis des menaces envers Cane. Sofia et Malcolm arrivent, et ils annoncent que Cane ne pourrait plus avoir à se soucier de quitter le pays, grâce à Sofia. Elle explique qu’elle supervise un projet de bio fuel pour Tucker, et l’entreprise partenaire a son siège à Canberra, en Australie. Les yeux de Cane s’écarquille et il pleure « C’est où j’ai grandi ! ». Sofia explique que Cane est le seul qualifié pour établir une liaison entre les deux sociétés et il obtiendra un visa de travail, qui sera valable 8 mois. Malcolm ajoute « Ca veut dire que tu as 8 mois pour trouver une solution définitive ».

Lily et Cane semblent ravis lorsque Sofia explique que Tucker est d’accord pour le projet parcequ’il apprécie la loyauté sans faille de Cane à Katherine. Malcolm pose amoureusement ses mains sur les épaules de Sofia quand elle ajoute « Et quant à moi, bien sûr, je vais te surveiller. Nous allons être une famille, d’accord ? ». Lily et Cane discutent en privé de l’offre, et Lily fait remarquer que Neil n’a ni confiance en Tucker, ni en Sofia. Cane se demande comment Tucker peut avoir confiance en lui alors qu’il l’a espionné pour Katherine. Cane conclue qu’il ne peut pas refuser l’offre.

Malcolm et Sofia attendent à quelques pas lorsque Cane leur fait signe de venir. Il leur exprime toute sa gratitude pour l’offre et l’accepte. Après que Sofia et Malcolm soient partis, le docteur revient et leur explique les nombreux avantages qu’auront les prématurés. Ils disent qu’ils sont prêts à apprendre. Plus tard, Cane et Lily s’assoient côte à côté dans le rocking chair et bercent leurs bébés. Cane berce Matilda,  et Lily berce Charlie. Lily et Cane savoure le temps avec leurs bébés.

 

De retour au club, Malcolm et Sofia dînent. Malcolm demande à Sofia de lui donner sa bague de fiançailles. Elle est surprise, mais elle l’enlève et la lui donne. Malcolm se met à genou et lui fait une demande en mariage. Après que Sofia ait accepté, les autres clients et serveurs applaudissent.

 

Chez les Abbott, Emily nerveuse s’approche de Jack et lui demande si l’appel venait de la police. Il dit que non et demande à Emily si elle a appris quelque chose de Paul sur l’endroit où se trouve Patty. Elle explique que les chiens de secouristes non pas trouvé de traces au-delà du parking de l’hôpital psychiatrique, ce qui indique qu’un complice l’a faite sortir de là. Jack insiste lourdement sur le fait qu’Adam est le responsable. Exaspérée, Emily convient qu’Adam est toujours impliqué mais qu’il s’en sort toujours. Emily s’interroge à voix haute sur la possibilité qu’Adam soit enfin arrêté pour le mal qu’il fait.

 

Plus tard, Jack trouve Emily occupée à prendre des notes, et il demande sur quoi elle travaille. Elle lui explique que Paul a besoin de la liste de ce que Patty sait sur Minneapolis. Soudain Emily se lève de son siège et dit qu’elle veut aller voir ses dossiers à son bureau. Jack insiste pour qu’elle reste à la maison et se repose. Elle lui rappelle que Patty était sa patiente, et qu’elle s’inquiète vraiment. Jack lui suggère qu’elle mette des distances entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Emily rétorque que les deux savent garder leurs distances. Jack et Emily défendent chacun leur point de vue jusqu’à ce que Jack entende frapper à la porte.

 

Jack répond à la porte, et Phyllis toute mouillée entre et embrasse Jack. Elle dit « Merci de m’avoir laissée venir. Je vais tuer quelqu’un ». Elle remarque Emily et la salue. Elle insiste sur le fait qu’Adam est responsable de la disparition de Patty. Elle ajoute qu’Adam a peut-être égorgé Patty.

 

Après qu’Emily soit allée dans une autre pièce, Phyllis remarque qu’elle ne semble pas apprécier sa présence. Jack change de sujet et lui demande ce qui ne va pas. Elle lui parle de l’offre de Victor. Elle dit qu’elle a conduit sous la pluie et a crevé, mais elle a rencontré son bon samaritain Nick. Elle explique qu’elle a refusé l’assistance et a renvoyé Nick, qui est dans le chalet avec Sharon.

 

Jack est choqué lorsque Phyllis admet qu’elle a commence à embrasser Deacon Sharpe lorsqu’elle a vu Nick, qui est revenue l’aider, s’approchant de la voiture. Elle hausse les épaules, et reconnait que son comportement est étrange, surtout parceque Deacon est l’homme qui a accusé Daniel de meurtre. Jack demande si Phyllis va redevenir la vraie Phyllis. Elle explique qu’elle s’est totalement plantée lorsqu’elle a essayé de vivre un conte de fée en tant qu’épouse de Nick.

 

Libérant sa colère, Phyllis pleure qu’elle a change, mais pas Nick. Elle ajoute « Mon beau Nick est exactement celui qu’il était lorsque je l’ai rencontré. Le mari de Sharon, l’amant de Sharon et le protecteur de Sharon ». Emily est à proximité pour se servir un thé et entend Phyllis dire « Quel genre de conte de fée est-ce si tu dois changer ta vie et changer qui tu es pour le vivre ? ». Emily soupire lourdement.

 

Phyllis dit à Jack qu’elle doit partir de Genoa City, ainsi elle pourra prendre sa propre décision. Elle monte dans le bureau de Jack pour appeler la baby sitter. Emily revient et fait remarquer que Phyllis était à un tournant et qu’elle doit réfléchir avant de prendre le mauvais chemin. La façon dont Emily fait la constatation rend Jack mal à l’aise. Après que Phyllis soit revenue, elle insiste sur le fait qu’elle va réfléchir avant de partir, et elle remercie Emily de son soutien. Jack dit qu’il se réjouit du retour triomphal de Phyllis. Elle dire qu’il pourrait ne pas aimer la Phyllis de retour.

 

Sur le porche du chalet Abbott, Adam, le haut de la manche de sa chemise ensanglantée par une blessure, s’affale sur les genoux de Sharon comme elle le réconforte. Elle sanglote et le supplie de ne pas mourir. Après qu’elle est entendu les sirènes dans le lointain, elle est un peu soulagée et dit à Adam moitié dans le coma que l’ambulance arrive. Nick arrive, et Sharon lui dit qu’elle n’arrive pas à arrêter le sang. Nick cour à l’intérieur voir Faith. Il appelle Victor et lui dit que quelqu’un a tiré sur Adam. Victor accepte de le retrouver à l’hôpital. Après que les ambulanciers soient arrivés et commencent à travailler sur Adam, Sharon chuchote à l’oreille de Nick « Je lui ai tiré dessus. Je lui ai tiré dessus ».

Aux urgences, deux ambulanciers amènent Adam dans le coma dans la salle de soins. Sharon suit derrière, mais elle fait une pause et met sa tête dans ses mains après qu’Adam ait été emmené. Victor arrive et certifie à Sharon que Faith a été amenée au Ranch. Il lui conseille de ne parler à personne. Avant  qu’il ne s’en aille, il lui dit que Nick et Michael sont sur le point d’arriver. Attendant seule, Sharon tremblante, semble perdue lorsque Skye, un journaliste et un caméraman arrivent soudainement sur les lieux.

 

Le journaliste demande à Sharon ce qu’elle peut lui dire sur la situation, mais elle répond doucement « Rien. Pas de commentaire ». Skye, vêtue d’une robe de soirée noire avec des animaux imprimés, se tient devant Sharon et pleure de colère « les ambulanciers ont dit que seule toi et Nick étaient là. Qu’avez-vous fait à mon mari ? » Nick arrive à temps pour entendre le commentaire de Skye.

 

Le journaliste assaille Sharon de questions, et Victor revient à temps pour l’entendre lui demander si le frère d’Adam a tire sur lui. Nick explique à Victor que Skye mène la conférence de presse. Furieux, Victor hurle « Allez vous en. Partez !”. Le journaliste et le cameraman s’enfuient.

 

Victor fait face à Skye et dit “Quelqu’un a tire sur votre mari. C’est tout ce que ça vous fait ? ». Elle soutient qu’elle a le droit d’être là parceque Victor a publiquement renié Adam. Le docteur de ce dernier arrive et explique qu’il a perdu beaucoup de sang mais que tout va bien se passer. Elle emmène Skye dans la chambre. Sharon est soulagée.

Un policier approche et dit à Sharon qu’il veut lui poser des questions au sujet de la fusillade. Elle dit qu’elle doit d’abord parler à son avocat. Il explique qu’il pense qu’elle a tenté de tuer son ex. Elle est abasourdie, mais Nick lui dit de ne pas répondre.

 

Dans le couloir, Sharon dit à Michael qu’elle n’a pas parlé au policier. Nick les rejoint, mais elle lui demande de partir. Sharon dit à Michael que quelqu’un essaie de la blesser. Elle explique qu’elle et Faith étaient seules au chalet, et elle a fait les sommations avant de tirer avec l’arme que Nick lui avait laissée. Elle dit que Nick s’inquiétait du fait qu’Adam pourrait revenir.

 

Michael est surpris d’apprendre qu’Adam est revenu au chalet et demande s’il a proféré des menaces. Avec hésitation, Sharon explique qu’Adam lui a dit qu’il était toujours amoureux d’elle et qu’il voulait qu’elle lui dise ce qu’elle ressentait réellement. Sharon insiste sur le fait qu’elle ne savait pas que c’était Adam derrière la porte. Michael explique que Sharon aurait des raisons de voir Adam mort, et que le jury pourrait aisément croire l’histoire d’Adam sur le fait qu’elle lui ait tiré dessus de sang froid.

 

Dans la chambre d’Adam, au milieu des bips des machines, Skye est assise sur le lit de son mari. Toujours en pleurs, Skye dit, « Pas de repos pour les méchants, n’oublie pas. Et personne qui ne veut que je m’occupe de toi. Tout le monde sans fou, mais ils veulent ton rétablissement pour la santé de la pauvre petite Sharon. Si tu ne réagis pas bientôt, je vais la passer par la fenêtre ».

 

Sharon arrive sur la pointe des pieds. Skye la confronte et l’accuse de vouloir qu’Adam parte. Nick entre et dit à Sharon que Michael est arrivé. Elle sort. Nick dit à Skye qu’elle a vraiment du boulot. Elle répond sarcastique “Vous feriez mieux de le dire aux autres”. Nick tourne le dos et sort.

 

Après que Skye soit sortie de la chambre d’Adam, Nick et Victor surveille nerveusement Adam qui ne se réveille pas. Nick regrette de ne pas être resté avec Sharon, et il ajoute qu’Adam n’a pas répondu lorsque Sharon a crié. Victor dit qu’Adam a eu ce qu’il méritait. Adam bouge son bras et serre son poing. Son docteur revient et le re-examine. Il lui dit que sa femme, son frère et son père étaient présents, et que le policier Fouts veut lui parler de la fusillade. Malgré une vision floue, Adam scrute les visages debout autour de son lit.

 

Victor ordonne à Adam de dire ce qui s’est passé. Il déclare « Sharon m’a tiré dessus ». Skye laisse échapper qu’elle en était sûre. Nick soutient que c’était de la légitime défense. Le policier Fouts menotte Sharon et lui dit qu’elle doit le suivre. Michael lui dit qu’il la rejoint au poste de police. Elle pleure « Oh mon dieu, je vais passer la nuit en prison ? ». Victor lui dit de ne pas s’inquiéter.

 

Adam a soudain un flash et se souvient de ce qui s’est passé après le coup de feu. Il se souvient que Sharon n’arrêtait pas de l’appeler. Adam se souvient avoir dit « Je sais que tu tiens à moi. Je sais que tu m’aimes toujours ». Après le flash, Adam crie soudain « Attendez, je prends l’entière responsabilité. J’ai essayé de rentrer de force. Sharon était certainement morte de peur. Nicolas a raison. C’était de la légitime défense. Tout est de ma faute, Sharon, tout ». Skye est dévastée. Sharon soupire de soulagement et sourit légèrement.

Partager cet article

commentaires