Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 09:01

Heather n’arrive pas à croire que son père a fait venir une équipe de démineurs chez elle et se demande si elle doit en rire. NON Paul trouve que ce n’est pas drôle, c’est plutôt gênant pour lui surtout vis-à-vis des mecs qui sont venus l’aider. Heureusement que ce n’était qu’une fausse alerte. Il tient le cadeau que Ricky a envoyé à sa sœur : " c’est vraiment une boite à musique ? "

Heather : " oui ! C’est la mélodie la plus bizarre que j’ai jamais entendue "

Paul : " fais-moi confiance, c’est mieux que le bruit d’une bombe qui explose "

Heather dit à son père qu’elle appelle " Paul " qu’ils doivent discuter sérieusement de son comportement lorsqu’il s’agit de Ricky : " qu’est ce qui t’a fait penser que Ricky avait posé une bombe dans mon appartement ? "

Paul explique qu’au cours de sa conversation avec Ricky ce dernier a évoqué la bombe qu’on avait posée, il y a quelques mois dans sa voiture ; ensuite, il a laissé entendre que les ennemis d’Heather pouvaient se montrer très rancuniers. Et une chose en entraînant une autre, Ricky a su semer le doute en lui, il s’est rué chez les démineurs et ils ont foncé chez elle.

Heather dit à son père qu’ils savent que Ricky est bizarre, con, menteur mais cela ne signifie pas qu’il est aussi malade et tordu que sa mère. Sans compter que rien ne prouve qu’il soit responsable de la mort de son ex-fiancée ou du gars qui devait venir le voir. Elle le supplie de prendre du recul et d’arrêter d’être super protecteur vis-à-vis d’elle. Il accepte et ils s’étreignent.

 

Avery est toujours chez sa sœur à qui elle demande ce que le Dr Reid sait sur elle au point d’avoir si peur que Ricky le découvre. Phyllis répond que c’est " Rien " mais Avery n’est pas convaincue car payer quelqu’un pour qu’il disparaisse n’est pas si anodin. Fifi insiste en disant qu’il n’y a pas matière à fouetter un chat sauf qu’elle tient à ce que ses entretiens avec le Dr Reid restent confidentiels. Avery lui demande ce qu’elle fera si Dr Reid revient pour lui demander plus d’argent.

Phyllis : " oh non, non, non, non ! Il ne reviendra jamais "

Avery rappelle à sa sœur qu’elle est là en cas de soucis judiciaires.

 

Nikki et Sharon partagent la même cellule. Elles ne peuvent pas s’empêcher de se disputer au sujet des meurtres dont elles ont été accusées : Skye pour Sharon et Diane Jenkins pour Nikki. A chaque fois, l’une et l’autre ont eu droit à l’intervention de Victor. Chacune tire avantage de cette intervention. Nikki en a marre et dit qu’elles devraient retirer chacune leur plainte, rentrer à la maison et ne plus jamais se revoir.

Sharon : " vous d’abord "

Nikki préfère ne pas le faire car elle sent bien que si elle agit ainsi, Sharon n’aura pas la même politesse à son égard.

 

Victor est dans son écurie lorsque son fils arrive. Nick est surpris de voir un nouveau cheval. Son père lui apprend que c’est un cadeau pour Sharon. Nick se doute que son ex a été ravie d’avoir ce cadeau. Victor répond que ça aurait été le cas mais c’était avant que Nikki l’apprenne et fasse une scène qui s’est terminé en pugilat : " en ce moment, toutes les deux partagent une cellule de prison "

Nick rappelle à son père qu’il savait que ça allait un jour arriver. OUI Nick est content qu’il ne se retrouve pas au milieu de ce drame car il a ses propres problèmes à régler.

Victor : " qu’est ce qui se passe ? "

Les larmes aux yeux, Nick annonce la douloureuse nouvelle à son père : " Phyllis a perdu le bébé " Victor tapote l’épaule de son fils en lui disant qu’il est désolé. Nick lui explique que Phyllis et lui ont été surpris quand ils ont découvert sa grossesse, ce qui ne les a pas empêché de désirer ardemment cet enfant. Victor lui promet qu’avec le temps, la douleur de cette perte s’estompera. Nick apprend également à son père qu’il a épousé Phyllis la nuit dernière. Victor est surpris mais bon, ce qui est fait est fait ! Cependant, il conseille à son fils de ne pas s’en vouloir parce que ce n’est pas sa faute. Nick rétorque qu’il le sait bien puisque cette faute incombe à Daisy Carter. Il raconte tout ce qui s’est passé en détail. Victor veut que le nouveau District Attorney se charge de l’affaire.

Nick : " Michael dit que ses mains sont liées "

Victor décide de voir avec son avocate Avery Bailey Black s’ils peuvent engager une procédure au civil. Nick lui en est reconnaissant. Victor promet de l’aider, une fois qu’il en aura terminé avec Nikki et Sharon. Nick demande à son père de ne pas parler de la fausse couche de sa femme à sa mère. Victor promet de ne rien dire et lui demande de transmettre ses condoléances à Phyllis.

 

Les Baldwin sont au club. Lauren est vraiment désolée pour son amie parce qu’elle sait à quel point, cette dernière désirait ce bébé : " je n’arrive pas à y croire "

Michael : " malheureusement, c’est bien vrai "

Lauren : " je dois aller la voir "

Avant qu’elle s’en aille, Michael lui raconte le reste de l’histoire (Daisy).

 

A son appartement, Daisy attend impatiemment son mari. Son portable sonne, elle voit que c’est Ricky. Elle est sur le point de répondre quand la porte s’ouvre, c’est Daniel. Daisy lui demande s’il est toujours énervé contre elle.

Daniel : " a ton avis ? "

Daisy : " Daniel, je n’ai pas entendu ta mère appeler à l’aide "

Daniel : " je ne te crois pas "

Daisy lui apprend que Kevin est passé tout à l’heure et qu’en voyant le film, il a cru en sa version alors, elle se demande pourquoi, lui ne pas le faire ?

Daniel lui répète qu’il ne la croira jamais : " tu as fait du mal à ma famille "

Daisy : " je suis de ta famille "

Daniel : " Non ! Non ! Non ! Tu ne l’es pas ! Tu es juste une femme que je devais épouser pour me rapprocher de ma fille ! C’est tout ! "

Les larmes aux yeux, Daisy le supplie de ne pas lui dire ça mais il est très sérieux puis ajoute qu’il emmène Lucy chez sa mère et il n’y a rien qu’elle puisse dire ou faire pour l’arrêter.

 

Dans sa chambre à l’Athlétique Club, Ricky continue à fouiller dans les vieilles factures de Phyllis. Daisy le rappelle ! " Pourquoi m’as-tu appelé ? "

Ricky veut qu’elle vienne tout de suite, l’aider à trouver le dernier clou qui leur servira à clouer le cercueil de Phyllis.

Daisy : " je ne peux pas faire ça "

Ricky la menace de son refrain habituel : si elle ne fait pas ce qu’il dit, il dira à Daniel ce qu’elle a fait pour obtenir la garde de Lucy. Comme d’habitude, Daisy accepte de le retrouver un peu plus tard et raccroche. Elle dit à sa fille qui est dans son berceau qu’elle parlait au téléphone à un homme très méchant avec qui, elle est obligée de travailler pour ne pas la perdre, elle et son père. Daisy tente de se convaincre qu’elle réussira à convaincre Daniel qu’elle est quelqu’un de bien. Daniel revient, prend sa fille et part chez sa mère.

 

Lauren rend visite à son amie afin de la consoler. Phyllis est très heureuse de la voir. Ça lui fait énormément plaisir qu’ils soient tous de nouveaux amis. C’est réciproque. Elles parlent du mariage mais rapidement, le sujet " Daisy " vient sur la table. Les deux femmes décident de vérifier si effectivement Daisy disait vrai. Lauren sort de l’appartement et se met à l’endroit exact où se trouvait Daisy sur la vidéo. Phyllis lui parle. Lauren entend tout. Elles ont la preuve que Daisy mentait bel et bien.

 

Daniel arrive avec Lucy. Lauren lui explique ce qu’elles font. Phyllis ouvre la porte. Daniel a la confirmation que son épouse ment comme elle respire. Ils décident d’agir au plus vite devant les tribunaux afin que Daisy perde ses droits parentaux sur Lucy.

 

Avery et Heather se rencontrent au néon écarlate. Elles aussi parlent de ce qui est arrivé à Phyllis et l’inaction de Daisy. Heather espère que le bureau du DA pour jeter Daisy en prison. Avery lui dit qu’elle a bien l’intention de passer au crible toutes les lois du Wisconsin jusqu’à ce qu’elle trouve laquelle Daisy a violée. Heather lui demande de la tenir au courant car le bureau du DA se fera un plaisir de lui prêter main forte. Elles sont satisfaites de pouvoir travailler ensemble pour atteindre un objectif commun même si à la barre, elles sont rivales. Avery s’installe à sa table et lui dit que maintenant qu’elles parlent des sociopathes, pourquoi ne pas étendre le sujet ?

Heather : " laissez-moi deviner ? Ricky ? "

Avery : " Oui ! Paul traverse une mauvaise passe à cause de lui "

Heather : " je sais "

 

Pendant ce temps, Daisy arrive au café par la porte du patio. En les entendant parler, elle reste en retrait à les écouter.

 

Dans la salle, Michael arrive et salut Heather et Avery. Heather l’invite à se joindre à elles. Michael ne veut pas déranger. Elles l’assurent que non et lui disent qu’elles parlaient de Ricky Williams. Michael accepte : " Ah Ricky Williams ! Quand je pense que ton père avait l’habitude de l’appeler " son bébé miracle "

Heather est surprise car elle l’ignorait. Michael leur raconte qu’il y a longtemps, Paul et Christine ont été victime d’un conducteur fou qui avait foncé sur eux. Seul, Paul avait été atteint sérieusement ce qui avait provoqué une impuissance momentanée. On lui avait dit qu’il aurait peu de chances d’avoir des enfants mais quand il s’est mis avec Isabella, elle est tombée enceinte.

Heather : " quand est ce arrivé ? "

Michael : " c’est arrivé au moment où il était sur le point d’épouser Christine. Elle aussi a été touchée "

Heather : attendez ! Attendez ! Qui était au volant ? "

Michael répond que la Police n’a jamais arrêté le conducteur. Tout ce qu’elle a trouvé c’est la voiture de location qui avait été utilisé contre Paul et Christine. Ils auraient pu obtenir des informations sur le permis de conduire ou la carte de crédit utilisée lors de la location mais le système informatique de la boite de location avait été piraté.

Avery : " cela me semble bien prémédité " Effectivement, c’est pourquoi, l’affaire a été classé en " tentative d’assassinat ", à ce titre, l’affaire est toujours ouverte ?

Heather : " c’est incroyable ! C’était quand ? "

Michael : " je n’étais pas en ville… 90 ? Non Noël 94 je crois "

Avery : " quel genre de monstre a voulu les écraser ? "

 

Toutes ces informations ne sont pas tombées dans l’oreille d’une sourde. Daisy s’en va sans être vu avec des éléments contre Phyllis.

 

Sharon et Nikki ne sont pas encore sorties de l’une des cellules du Commissariat de Génoa City. Sharon demande à son ex-belle-mère, grand-mère de ses enfants et accessoirement rivale pourquoi, elle s’accroche à Victor alors qu’elle est sur le point d’épouser Jack. Nikki déclare que ça n’a rien à voir. Sharon n’y croit pas un instant puisque les yeux de Nikki brillent à chaque fois qu’elle tombe sur Victor.

Nikki : " vous savez qu’entre moi et Victor c’est compliqué ! Jack le comprend et l’accepte"

Sharon demande donc pourquoi, Nikki n’est pas capable de faire de même concernant sa relation avec Victor. Nikki rétorque qu’elle ne pourra jamais accepter cette relation indécente et déplacée.

 yr-06-18-12-3.jpg

Victor arrive. Il n’est pas content de les voir se disputer. Les deux femmes sont soulagées de le voir et espèrent qu’il les sortira de cet enfer.

Nikki : " il est ici pour moi "

Sharon : " il est ici pour moi "

Victor leur annonce qu’elles ont toutes les deux tord. Il n’est ici pour personne et ne va rien faire pour les sortir de là. Ensuite, il leur ordonne de régler leurs différends. A Sharon, il lui demande d’accepter que Nikki fasse toujours partie de sa vie ; quand Nikki, il lui ordonne d’accepter sa relation avec Sharon car elle n’est pas prête de s’arrêter. Elles ont beau le supplier d’intervenir en leur faveur. Victor tourne les talons et s’en va.

 

Après son départ, Sharon dit à Nikki que Victor a raison : elles doivent régler elles-mêmes leurs différents. Nikki l’encourage à parler la première. Sharon déclare comprendre le lien qui unit Nikki à Victor parce qu’elle partage la même chose avec Nick. Sauf qu’au lieu de lui courir après comme le fait Nikki, elle a fini par accepter la réalité et sa réalité, c’est admettre que Nick et Phyllis puissent former un couple heureux. Nikki jure qu’elle ne pourra jamais approuver la relation entre Sharon et Victor. Sharon ne s’en fait pas pour ça car si elle avait attendu la bénédiction de Nikki pour tous ses actes, elle n’aurait pas épouser Nick. Depuis son entrée dans la famille Newman, Nikki ne l’a jamais acceptée et elle a subit tant de reproches de sa part ! Nikki se défend : si elle l’a critiquée, c’est parce qu’elle a pris dans le passé de très mauvaises décisions qui ont affectées sa famille. Elle promet que si Sharon arrête de coucher avec les hommes de sa famille, elle lui foutrait une paix royale ! :0005:

Très émue, Sharon se souvient que la dernière fois où Nikki s’est montrée gentille avec elle, c’était à la mort de Cassie. Autant dire un bail ! Ne pourrait-elle pas lui lâcher un peu les baskets ? Nikki sent l’émotion de Sharon alors, elle lui affirme qu’elle n’a jamais souhaitée son malheur et admet que si elle a été très dur avec elle au fil des ans, c’est parce qu’elle se reconnaissait un peu en elle. Une pauvre fille venant de nul part qui rentre dans une grande famille. Nikki voulait juste l’endurcir, la préparer à la vie " d’épouse d’un Newman " ? Bon tout fini bien ! Les deux femmes décident de retirer chacune leur plainte. Toutefois, Nikki prévient Sharon qu’elle la laissera tranquille, ce qui ne signifie pas qu’elles deviendront les meilleures amies du monde et termine en disant qu’elle n’approuverait jamais sa relation avec Victor. Sharon rétorque qu’elle a compris.

 

Paul est à l’Athlétique Club où il appelle Christine : " c’est à propos de Ricky ! Rappelle-moi "

Daisy arrive au club. Lauren l’a voit et ce rue vers elle : " justement la personne que je voulais voir "

Daisy lui dit qu’elle est pressée mais Lauren ne lui laisse pas l’occasion de s’en aller avant de lui avoir dit ce qu’elle pense d’elle. Bien entendu, Daisy joue à la pauvre petite innocente à qui on a forcé à faire de vilaines choses. Laure ne se laisse pas berner et la prévient qu’elle et Phyllis ont eu la preuve qu’elle avait bien entendu Phyllis appeler à l’aide. Daisy demande ce que c’est. Lauren se contente de lui dire que c’est une preuve qui ne pourra pas être rejetée devant un tribunal : " après tout ce que tu nous as tous fait subir, tu ne mérites pas d’être la mère de Lucy et je vais m’assurer que tout le monde le sache "

 

Lauren s’en va. Daisy monte dans les escaliers, direction, la chambre de Ricky.

 

Pendant ce temps, ce dernier cherche toujours le lien entre la facture de la voiture louée et Phyllis. Il se remémore la fois où ils avaient discutés sur le patio du néon écarlate. Phyllis l’avait assuré que personne ne croira un mot de sa biographie et elle avait refusé de lui raconter sa vie. Daisy arrive, prête à en découdre avec sa belle mère. Ricky lui dit que le Dr Tim avait sous entendu que Phyllis avait fait quelque chose de grave à la fin de l’année 1994. Malheureusement, il n’a rien trouvé à ce propos à part une location de voiture sur son relevé bancaire. Daisy relit les notes du Dr Reid. Elle y apprend que Phyllis haïssait " ce bug " et se demande qui sa belle-mère appelait ainsi.

Ricky a la réponse : " Christine Blair "

Daisy : " elle a été mariée au père de Daniel " OUI Ricky ajoute que Christine a été aussi la femme de son père. Phyllis et Christine entretiennent de très mauvais rapports : " et c’est un euphémisme. Le surnom de Christine était " Cricket ". C’est peut être pour cela que Phyllis l’appeler " LE BUG " ? "

Daisy fait le lien avec ce qu’elle a entendu au néon écarlate. Elle sourit, satisfaite ! Enfin, elle a trouvé un véritable moyen de pression contre Daniel et sa mère.

 

Nick, Avery et Victor se sont retrouvés à l’Athlétique Club. Nick dit à Avery qu’il faut qu’elle trouve un moyen de court-circuiter Daisy. Avery lui présente ses condoléances concernant le bébé mais tout comme Michael, actuellement, il n’y a rien qu’elle puisse intenter du point de vue légal. Nick en a marre car il tient absolument à ce que Daisy Carter sorte de leurs vies. Ils changent de sujet pour parler de Nikki et Sharon. Nick est surpris que son père ne soit pas intervenu pour faire libérer les deux femmes. Victor réplique qu’il n’a pas le temps pour leur minauderie, sa priorité actuellement, c’est Daisy Carter. Victor tient à ce que cette fille subisse les conséquences de ses actes.

Nick n’est pas le seul que Daisy pousse à bout. Il y a Daniel qui avoue à sa mère qu’il y a des fois, il pense à pousser sa femme des escaliers ou à l’étouffer avec un oreiller. Phyllis lui demande de se calmer, ils trouveront un autre moyen. Daniel monte voir sa fille.

 

Au même moment, un peu plus loin, Michael dit à sa femme qu’il aurait aimé qu’elle ne voit pas Daisy. Lauren l’assure que tout va bien. Michael lui promet qu’un jour ou l’autre, Daisy se fera attraper puis la laisser.

 

Quelques secondes plus tard, Lauren rejoint un homme pas très clair : " avez-vous le paquet ? "

Kirk : " tu as l’argent ? " OUI Lauren lui remet l’argent, il lui remet le " colis ". Elle l’ouvre, c’est un pistolet.

 

Ricky reçoit la visite de sa sœur. Heather lui ordonne d’arrêter de jouer avec les nerfs de leur père sinon, il aura affaire à elle, non pas en tant que sœur mais en tant que District Attorney Adjointe. Ricky fait semblant d’être étonné et lui demande de quoi elle parle. Elle lui montre la boite de musique. Ricky explique que ce n’était qu’un cadeau de pendaison de crémaillère mais elle n’est pas dupe, c’était bien plus que cela. Elle le lui rend et espérant ne jamais entendre la chanson qui se met en route quand on ouvre cette boîte.

Ricky : " heureusement que j’ai gardé le reçu "

Elle le laisse. Ricky referme la porte de chez lui et ouvre la boite à musique. Il semble apprécier la mélodie que son père et sa sœur trouvent bizarre.

 

Paul arrive au néon écarlate. Christine l’a rappelé. Il lui demande son aide. Paul a besoin d’avoir accès à des fichiers concernant Ricky. Elle accepte à condition qu’il réalise qu’il est peut être entrain d’ouvrir la boite de Pandore. Paul le sait. Chris aimerait qu’il confie cette enquête aux flics mais il refuse en espérant que ses soupçons ne soient que de la fumée sans feu.

 

Daisy arrive chez Phyllis. Cette dernière aimerait qu’elle disparaisse à tout jamais de leurs vies mais Daisy affirme haut et fort qu’elle n’ira nul part tant que Phyllis n’aura pas entendu ce qu’elle est venue lui dire. Elle sort de son sac à main un papier, c’est le relevé bancaire où apparaît la location de voiture de 1994 en disant qu’aujourd’hui, elle sait pourquoi, beaucoup de gens l’ont comparé à elle. Viennent les menaces : Daisy prévient Phyllis que si elle ne fait pas exactement ce qu’elle va lui dire, elle s’arrangera à ce que tout le monde sache son vilain secret. Phyllis la prévient à son tour que beaucoup de gens ont essayé de la faire chanter sans y parvenir.

Daisy : " oh vraiment ? "

Phyllis : " oui "

Daisy lui demande si elle a essayé de tuer toutes ces personnes en les percutant avec une voiture comme, elle l’a fait jadis contre Paul et Christine. Phyllis est médusée ! ! ! ! !

Daniel qui redescendait n’en revient pas de cette révélation !

Partager cet article

commentaires