Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 20:58

Au tribunal, Nick n’en croit pas ses oreilles. Phyllis et Avery sont sœurs ?

Phyllis : " qu’est-ce que tu fais ici ? "

Avery dit à sa sœur que c’est elle qui a appelée Nick mais jure qu’elle n’avait nullement l’intention de révéler leur lien de parenté puis dit à Nick qu’elle est venue à Génoa City pour travailler et que sa cliente est au courant de la situation.

Phyllis : " Sharon est au courant ? Tu te fous de moi ? "

Avery rétorque que c’était son devoir de dire la vérité à sa cliente et les laisse car elle a des formalités administratives à faire.

 

Nick demande à Phyllis pourquoi elle ne lui a pas révélé qu’Avery était sa sœur. Elle lui demande de relativiser car elle a quitté la maison familiale lorsqu’elle n’était qu’une adolescente et Avery n’était qu’une enfant. Personne n’a gardé contact avec personne, fin de l’histoire. Nick veut tout de même savoir pourquoi, elle a tu une partie de sa vie. Bouleversée, Phyllis lui demande d’arrêter de lui poser des questions. De toute façon, c’est connu, elle n’est qu’une « menteuse ». Nick nie avoir voulu la traiter de menteuse. Tout ce qu’il désire, c’est comprendre pourquoi, elle ne lui a jamais dit qu’elle avait une sœur.

Phyllis : « si je te dis que je suis une menteuse, c’est que je le suis. Je t’ai menti sur tout »

Il veut savoir pourquoi elle a fait cela. Elle explique qu’elle voulait tout oublier c'est-à-dire ne plus se souvenir de rien du tout et pour y arriver, il fallait qu’elle mente

Nick : « même à moi ? »

Phyllis : « surtout à toi ? De toute façon, pourquoi parler de personnes que je ne reverrai jamais ? »

 

Nick lui redemande si effectivement, elle n’a gardé aucun contact avec sa sœur. OUI Phyllis lui rappelle que malgré cela, sa sœur va  très bien. Elle ne veut toujours pas parler de son passé, persuadée qu’après le procès de Sharon, Avery repartira d’où elle vient.

 

Au Pénitencier, Sharon lit un magazine lorsqu’elle entend Adam remercier une gardienne. Elle se retourne. Il est effectivement là. Pas contente de le voir, elle lui demande ce qu’il fait là. Adam répond qu’il est venu la voir. Elle ne comprend pas alors, il lui explique que son opération est un succès. Grâce à l’implant sous-rétinien qu’on a mis sous ses yeux, sa vue est redevenue parfaite. Sharon veut savoir s’il est venu la voir en vrai se morfondre en prison.

 

A l’hôpital, Chloé continue à chanter sa comptine lorsque Victoria arrive. Chloé est de plus en plus mal au point parce qu’aujourd’hui, sa fille va subir sa première chimiothérapie. Vicki lui demande si elle n’a pas outrepassée ses droits en parlant de William à Délia. NON Chloé sait que William est le seul à faire rire aux éclats leur fille ! " C’est son papa et elle l’aime…. " Si seulement, il pourrait être là. Vicki lui demande de réfléchir : et si William était parti parce qu’il considérait que c’était mieux pour eux ? Chloé s’en moque car leur fille a besoin de son soutien et il n’est pas là.

 

Au fin fond de sa prison, William se redresse car il entend la porte s’ouvrir. Il cache ses yeux car la lumière l’ébloui. Du coup, il ne peut pas voir que c’est Victor Newman qui vient de rentrer jusqu’à ce que celui-ci lui ordonne de se lever. William dit à Victor qu’il a cru à une hallucination en venant le voir.

Victor : " je suis venu vous sortir de ce trou "

William est surpris car comment Victor a fait pour le retrouver. Qui sait, ceux sont peut-être ses amis qui l’ont mis là.

Victor : " je suis venu pour vous aider "

Loin d’être naïf, William demande ce qu’il désire en échange. Victor n’y va pas par 4 chemins : Il fait sortir William à condition que ce dernier promet de ne plus s’approcher de sa fille. William ne comprend pas pourquoi Victor a fait tout ce chemin juste pour lui interdire de voir sa fille alors qu’il sait très bien qu’il n’a nullement l’intention de respecter son ordre. Victor insiste. William doit s’effacer de la vie de sa fille et ajoute que la seule chose de bien que ce dernier a fait dans sa vie, c’est de fuir Génoa City. William envoie Victor au diable car avec ou sans son aide, il a la ferme intention de retrouver sa femme afin de vivre à ses côtés. Victor déclare que ça n’arrivera pas puisque William doit immédiatement sortir de prison pour effectuer un test de compatibilité pour sauver sa fille. William blêmit en entendant que sa fille souffre de leucémie. Ce crétin de Victor Newman ne lui laisse guère le choix : c’est la vie de sa fille ou son mariage.

 

Au Néon Ecarlate, Colin boit son café. Geneviève entre. Elle lui montre son bouton de manchette tombé lors de ses ébats amoureux avec Jill puis le fait tomber dans la tasse de café en disant : " il ne te manque pas quelque chose…petit cochon "

Il lui demande où est ce qu’elle a trouvé son bouton de manchette. Sur le tapis en dessous de son bureau. Colin se vante d’avoir fait des trucs vraiment cochons là-bas.

Geneviève : " oui, tu es un cochon, et elle une vache " et elle ajoute qu’elle est bien contente qu’il ait donné du plaisir à Jill dans ce bureau car celle-ci ne va pas y faire long feu. Colin ne pense pas que Jill soit virée. Elle fait partie des murs :0036: . Ensuite, ils parlent de leurs prouesses au lit. Geneviève fait comprendre à Colin qu’elle a beaucoup évoluée dans ce domaine.

 

Au Manoir Chancellor, Jill demande à Katherine si elle n’a pas perdu l’esprit ? Comment peut-elle faire de Devon Hamilton, un de ses héritiers ? Elle se tourne vers Mitchell pour savoir si Kay n’a pas été victime d’une arnaque. Il répond qu’il aimerait bien savoir pourquoi sa riche cliente introduit Devon dans son testament mais celle-ci lui a ordonné de le faire sans poser de question. Kay confirme. Jill dit à Kay que si elle n’est pas victime d’une arnaque, elle fait une crise de démence. Mitchell les laisse. Kay veut s’en aller mais Jill la retient parce qu’elle veut toujours connaître la raison de la décision de Jill : " est ce que c’est un bonus déguisé pour Neil "

Kay : " ne sois pas ridicule "

Jill ne comprend pas puisqu’à chaque fois que Kay a modifié son testament, c’était pour un membre de la famille. Les mots magiques sont sortis. Jill fait le lien entre Devon et les recherches effectuées par Paul sur le fils de Tucker : " oh mon Dieu….Devon est le fils de Tucker " OUI Kay l’a prévient que ni Devon, ni Tucker ne sont au courant de leur lien de parenté. Jill est scandalisée par cet aveu cependant, elle accepte de se taire parce qu’elle se dit que comparé à Neil qui est le père idéal, Tucker n’a aucune fibre paternel. Toutefois, elle prévient Kay que Devon risque de lui en vouloir terriblement s’il apprend un jour qu’elle connaissait l’identité de son père biologique et a préféré se taire. Kay accepte de prendre le risque.

 

Au Néon Ecarlate, Devon dit au téléphone à son interlocuteur qu’il vient de signer un contrat à durée indéterminé aux Industries Chancellor. Il n’a plus Tucker McCall dans les pattes et à son nouveau poste, il a carte blanche pour lancer le nouveau label. Ensuite, il fait sa commande de démo.

 

Abby l’a entendu alors, elle vient plaisanter sur les sujet qui les unit : Tucker McCall. Tous les deux sont d’accord pour fonder un groupe de soutien qui aiderait " tous les déçus de Tucker McCall ".

 

Ils parlent de Délia. Devon lui apprend que depuis qu’il sait qu’il n’est pas compatible avec la gamine, il milite pour que tout le monde s’inscrive sur la liste des donneurs d’organes. Elle est touchée qu’il ait eu l’idée de faire le test. Tous les deux compatissent au désespoir de Chloé.

 

A l’Athlétique club, Jack est au téléphone avec les personnes à lui qui recherchent William. Ce dernier reste introuvable.

 

Tucker qui vient d’arriver, l’a entendu et engage la discussion sur le sujet : Ashley lui a demandé aussi de retrouver William. Son équipe le cherche également. Ensuite, il annonce à Jack qu’il veut récupérer Jabot et tient à ce que Jack l’aide sur ce point. Sauf que Tucker ignore que Jack a fait une offre de rachat à Katherine et attend toujours la réponse. Jack ne prendra pas le risque de tout gâché de reprendre le contrôle de la société fondée par son père. Jack se contente de lui dire qu’il est prédateur qui a dépouillé sa propre mère, c’est pourquoi, il préfère ne pas faire alliance avec lui.

 

Sur le patio du néon écarlate, Geneviève et Colin continuent à se disputer à propos de Jill. Lui, la décrit comme une vraie « femme » ce que réfute bien évidemment, Geneviève.

 

Jill arrive. Elle donne RDV à Colin au Manoir Chancellor pour tout à l’heure. Ensuite, elle dit ironiquement à Geneviève qu’elle lui a manquée au bureau. En fait, Jill devait aller en voyage d’affaires mais puisque Délia est malade, elle impose à Geneviève d’y aller à sa place. Elle lui remet son itinéraire. Jack arrive à ce moment-là, content de les voir discuter sans se crêper le chignon. Jill annonce toute joyeuse que l’idée de constituer une équipe avec elle et Geneviève était du pur génie et les laisse.

 

Geneviève rit jaune. Elle ne peut plus contester ce départ.

 

Si Adam s’attendait à trouver une oreille attentive, réjouit et compatissante à son égard en venant voir Sharon, c’est tout le contraire. Elle va même jusqu’à lui interdire de revenir la voir. L’humiliation qu’il lui a fait subir dernièrement a laissé des traces.

 

Sharon le laisse. Adam encaisse le coup ! Avery arrive. Elle fait mine de s’intéresser à son cas en lui demandant qu’est-ce que ça change pour lui de recouvrer la vue. Il répond qu’avant, il était comme dans une prison alors que maintenant, il se sent libre. Avery dit qu’elle a une proposition à lui faire : aider Sharon.

 

Devon est toujours avec Abby à l’Athlétique Club. Katherine les rejoint. Devon en profite pour parler de ses projets musicaux. Abby veut les laisser mais Kay l’en empêche. Elle peut rester surtout qu’elles ont une chose en commun : elles ont été les seules à s’opposer au mariage entre Ashley et Tucker.

 

Abby voit Tucker rentrer dans l’établissement. Kay suit son regard. Abby veut s’en aller mais encore une fois, Kay l’en empêche et rejoint son fils qui est face au bar muni d’une enveloppe.

 

Kay : « est-ce que c’est moi que tu cherchais ? »

Tucker : « regarde ce que j’ai trouvé, Maman » Il se vante d’avoir trouvé toutes les munitions pour la faire tomber. Kay lit le document qu’il lui tend. Dès qu’elle voit de quoi, il s’agit, elle le félicite d’avoir réussi à obtenir le compte-rendu du Conseil d’administration des Industries Chancellor qui a validé l’achat de Jabot. Kay ne s’en fait pas à ce sujet car pour elle, Tucker ne pourra pas utiliser cela pour invalider la vente de Jabot

 

Au Manoir Chancellor, Colin montre à Jill, un document qui prouve qu’il a effectué le test de compatibilité dans le but d’aider Délia. Elle est conquise et se réjouit d’avoir réussi à envoyer Geneviève très loin pendant des semaines ainsi, ils auront le loisir de se fréquenter. Ils s’embrassent.

 

Pendant ce temps, sur le patio, du  néon écarlate, Jack parle boulot au téléphone pendant que Geneviève fulmine. Dès qu’il termine, elle ne manque pas de lui souligner la vraie raison pour laquelle, Jill l’a « envoyée » en voyage d’affaires : Colin. Jack ne peut que constater qu’elle a du mal à se détacher de son ex-mari.

 

A l’intérieur du café, Avery regarde une photo d’elle et de Phyllis. Ce qu’on apprend en voyant cette photo, c’est qu’elle et Phyllis ont une sacrée différence d’âge. Avery pourrait être la fille de Phyllis.

 

Nick arrive et voit la photo : « est ce que c’est vous et Phyllis ? »

 

Avery referme rapidement son ordinateur.

 

Nick : « désolé »

 

Elle lui demande s’il a besoin de quelque chose. Il l’invite à boire du café. Elle accepte.

 

Au Pénitencier, Sharon reçoit la visite de Phyllis. En voyant sa rivale, Sharon suppose que celle-ci est venue pour voir Avery mais Phyllis lui reproche d’avoir gardé secret son lien de parenté avec Avery dans le but de nuire à sa relation avec Nick. Bien évidemment, Sharon nie même si savoir qu’il y a eu de l’eau dans le gaz entre son ex-mari et Phyllis la réjouit. Les larmes dans la voix, Phyllis avoue qu’elle a des secrets qui reviendront peut être la hanter, cependant, elle se fiche que Sharon se moque d’elle. Sur ces mots, elle tourne les talons et s’en va.

 

A l’hôpital, Victoria et Chloé rassurent Délia qui doit subir sa première chimiothérapie.

 

Au même moment, dans sa prison bulgare, William demande à Victor si c’est vrai que sa fille est malade. Victor confirme. William lui dit alors qu’il est cinglé car aucune personne saint d’esprit ne pourrait demander à une personne de choisir entre la femme qu’il aime et sa fille. Malheureusement pour lui, Victor Newman ne lui laisse guère le choix : soit, il accepte d’être libéré de prison et il aura l’opportunité d’effectuer le test de compatibilité pour savoir s’il peut faire un don de moelle osseuse à sa fille et renonce à Victoria ; soit il refuse de renoncer à Victoria et la vie de Délia est en péril.

Partager cet article

commentaires

liam 29/09/2011 01:18



ah oui cest vrai phyllis est vraiment obsédé par sharon il faudrait qu'elle arrete de la tenir pour responsable de ses problemes



Karima 22/09/2011 18:26



Je me souviens de cette scene au pénitentier entre sharon et phyllis genre c'est à cause de Sharon qu'elle a tous ces problemes là ! Change de disque Phyllis