Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 19:26

A l’Athlétique club, Nick et Avery ont terminé leur partie de jambes en l’air. Elle lui fait remarquer qu’il a une façon bien particulière de négocier. Il répond que le plus important dans une négociation, c’est de se concentrer sur le résultat. Sur ce point, elle trouve que le résultat est pas mal maintenant, la question est de savoir ce qui va se passer ensuite.

Nick-et-Avery.jpg

 

Pendant ce temps, au poste de Police, Ronan et Phyllis continuent à écouter les menaces de Nick à l’encontre de Diane en boucle jusqu’à ce qu’il décide de décrocher : « qui est à l’appareil ? Qui est à l’appareil ? » Il n’obtient aucune réponse et décide d’appeler les « Experts » de son département pour qu’il trace l’appel.

 

A l’hôpital Memorial de Génoa City, Geneviève Atkinson entre dans la chambre de Myrna. Une infirmière est aux côté de sa femme de ménage. Geneviève lui demande si elle doit attendre à l’extérieur. NON Pas la peine. Elle voulait juste enlever à Myrna ses bandages. Myrna refuse catégoriquement. L’infirmière croit que Myrna alias Patty Williams a peur de voir les conséquences des brûlures sur son visage. Geneviève essaye de la rassurer en lui annonçant une bonne nouvelle : sa maison vient d’être totalement rénovée, elles peuvent donc rentrer. Myrna n’aura donc aucun souci à se faire concernant les regards des autres puisque personne à part son ami, Jack Abbott ne viendra les voir. Elle croit que ça ne lui posera aucun problème puisque Myrna a l’habitude de le voir. Si elle savait ! Le problème de Myrna c’est Jack Abbott.

 

L’infirmière essaye de lui retirer les pansements mais Myrna refuse catégoriquement.

 

Au Néon Ecarlate, Tucker et Ashley s’installent au moment où Jack les rejoint. Ce dernier a hâte que sa sœur revienne travailler chez Jabot. Tucker arrête tout de suite son beau-frère en lui rappelant que sa femme et lui ont un mariage et une lune de miel à préparer. Ils changent d’avis pour parler du sujet qui les regroupent : organiser une collecte de fonds pour une association caritative dont le but est d’aider les grands brûlés.

 

 Ashley dit à son frère qu’elle en a déjà discuté avec Victoria et que celle-ci ne va pas tarder. En parlant du loup, elle arrive. Ils se saluent tous. Jack dit à Vicki qu’il se fait toujours une joie de travailler avec les Newman.

 

Victor est toujours dans la chambre de son fils cadet Adam. Ce dernier est sur ses gardes depuis que son père lui a proposé un poste au sein de son entreprise. Victor lui dit qu’il n’a pas oublié les propositions qu’il a faites lors du dernier Conseil d’Administration auquel, Adam a participé. Ce n’était pas si mal. Adam lui rappelle à son tour son comportement : Victor était tellement obnubilé par l’idée de le mettre dehors qu’il n’a pas pris en compte ses arguments.

Victor : « les membres du Conseil d’Administration sont des étrangers. Leur seul habilitation est d’approuver ou pas mes décisions. Par contre, ils n’ont aucun pouvoir décisionnel »

Adam : « ce que j’aurai ? »

Victor : « oui ! Si tu acceptes mon offre »

 

Au club, dans la chambre d’Avery, Nick lui dit qu’il ne sait absolument pas ce qui va se passer maintenant entre eux. Avery comprend qu’il préfère laisser la situation évoluer et voir ce que ça va donner. En effet, il aimerait cela, seulement, si elle est d’accord. C’est entendu. Il veut se lever : « où vas-tu ? » Ils s’embrassent et Nick lui dit qu’il arrive.

 

Il est à peine rentré dans les toilettes ou la salle de bain que son téléphone sonne, Avery voit que c’est Phyllis qui appelle. Elle se fait un plaisir de répondre : « Bonjour Phyllis. Tu veux parler à Nick ? »

Phyllis : « oui, Avery! C’est bien pourquoi, je l’appelle sur SON portable »

Avery : « il revient dans une minute »

Phyllis : « où est-il ? »

Avery : « dans ma chambre au club »

Phyllis lui demande de faire en sorte que Nick reste sur place, le temps qu’elle arrive. Avery accepte. Elles raccrochent.

 

Au poste de Police, Ronan revient dans son bureau. Phyllis lui demande ce qu’il a découvert mais il ne peut pas lui parler d’une affaire en cours. Par contre, il aimerait savoir ce qu’elle pense sur ce qu’ils viennent d’entendre. Phyllis croit que quelqu’un essaye de le mettre sur une fausse piste en lui faisant croire que Nick a assassiné Diane pour l’empêcher de trouver le véritable coupable. Et l’enregistrement demande t-il ? La voix était bien celle de Nicholas. Elle lui rappelle qu’il est très facile de modifier une voix. A Génoa City, ils ont un expert en la matière : Adam ! Ce dernier l’a déjà fait pour terroriser Ashley. Il veut savoir si elle sait où est Nick. Elle répond qu’elle a chassée ce dernier de sa tête. Concernant leur liaison, Ronan décide qu’ils ne recouchent plus ensemble jusqu’à ce qu’il ait arrêté le meurtrier de Diane Jenkins. Elle est d’accord.

 

A l’hôpital, Geneviève et Myrna ont trouvé une solution. L’infirmière a pu lui retirer une partir de ses bandages. Les yeux, le nez et la bouche ne sont plus couverts mais Myrna a mis un petit voile noir comme ceux que portent les femmes hispaniques lors des funérailles. Geneviève lui demande d’être réaliste : elle ne pourra pas cacher son visage 24h sur 24, 7j sur 7. Myrna répond qu’elle cachera son visage uniquement lorsque Geneviève recevra de la visite : « je ne veux pas faire fuir Jack »

Geneviève est convaincue que ce ne sera pas le cas et l’encourage à se regarder dans le miroir. Myrna suit son conseil et se voit : la dentelle noire dissimule parfaitement son visage. Personne ne peut savoir que Patty Williams se cache sous cette mini-burka à la mode occidentale.

 

Au Néon Ecarlate, Jabot et Newman Entreprises représentés l’un par Jack et l’autre par Victoria sont  sur le point de finaliser l’organisation de leur collecte de dons. Jack aimerait bien faire témoigner Myrna. Vicki est d’accord parce que ce témoignage provoquera de la compassion, par conséquent, plus de dons. Tucker annonce que McCall Unlimited est prêt à co-sponsoriser l’évènement si personne n’y voit d’inconvénients. Ni Jack, ni Victoria ne s’y opposent. Au contraire, Jack est bien content que son beau-frère appuie ses idées même s’ils sont concurrents. Ashley ajoute que ça s’arrange encore plus depuis qu’elle est mariée à Tucker. En entendant le mot « mariage » Victoria tilt. Ashley le remarque et lui demande ce qui se passe. Vicki annonce qu’elle vient de signer les papiers de son divorce avec William. Cette nouvelle attriste Ashley car elle sait que Victoria avait réussi à faire ressortir le meilleur en William. Victoria la remercie. Ashley assure que c’est vrai.

 

A l’Athlétique club, Adam se méfie toujours de la proposition de son père. Ce dernier lui rappelle qu’il lui a toujours reproché d’avoir ruiné toutes ses chances de carrière dans le milieu des affaires. Aujourd’hui, il lui donne l’opportunité de prouver ce qu’il vaut. Soit il se lance, soit il se tait ! Adam croit que son père profitera qu’il baisse sa garde pour le détruire. Victor lui conseille d’avoir plus confiance en lui. Adam rétorque que sa valeur dépendra de son pouvoir au sein de l’entreprise et si c’est pour être le sous-fifre de Victoria, c’est non merci !

Victor : « ce n’est pas ce don j’avais à l’esprit Adam » et propose qu’ils aillent en discuter à son bureau. Adam insiste sur le fait que s’il n’est pas au même pied d’égalité avec Victoria au sein de Newman Entreprises, c’est inutile de continuer cette conversation. Victor lui répond que si c’est si important à ses yeux, alors, il accepte.

 

Jack est chez Geneviève. Il installe une belle corbeille de fruits sur la tablette puis monte les sacs qu’il a à l’étage. C’est à ce moment là que Geneviève et Myrna qui porte son voile en dentelle et un foulard cachant ses cheveux arrivent. Elles remarquent la corbeille de fruits. Geneviève se demande de qui elle vient. Myrna prend la carte, Jack descend à ce moment là. Myrna se retourne, gênée. Geneviève est surprise de le voir car elle n’a pas vu sa voiture dehors. Il répond qu’il s’est garé derrière parce qu’il voulait ranger les courses qu’il a acheté. Elle le remercie. Jack salue Myrna, celle-ci lui répond d’un signe de la tête. Jack précise que la corbeille de fruits est pour Myrna. Geneviève est heureuse qu’il soit si attentionné. Ils se font un câlin, folle de jalousie, Myrna quitte précipitamment la pièce sous l’œil médusés de Jack et Geneviève.

 

Adam et Victor sont désormais chez Newman Entreprises mais cela ne les empêchent pas de parler boutique. Adam demande à ce que son père lui redonne son siège au Conseil d’Administration. Victor répond qu’après une période d’essai, si Adam a fait ses preuves, ils pourront en discuter mais pour le moment, c’est non. Adam lui rappelle qu’il n’est pas le seul à prendre des risques. Lui aussi en prend, il aimerait donc avoir carte verte pour négocier des contrats. Victor accepte mais seulement dans la limite du raisonnable. Adam tient à étudier en détail son contrat, ce qui fait sourire Victor.

Adam se frotte déjà la main en vue de la partie d’échecs qu’il débute entre son père et lui. Heureusement qu’il ne se fait pas d’illusions. Victor n’a qu’une idée en tête : le détruire.

Victor se contente de répondre que l’année prochaine sera très « productive »

 

Adam sort du bureau pour se rendre dans la salle de pause, où Victoria est : « salut grande-sœur »

Victoria : « qu’est ce que tu fais là ? »

Il répond qu’il n’a pas encore de bureau. Elle le prévient qu’elle compte appeler de suite la sécurité. Il lui conseille d’économiser sa salive parce que la sécurité ne le mettra pas dehors puisqu’il travaille ici. Victoria est stupéfaite !

Adam répond que leur père a jugé que l’aide qu’elle lui apportait n’était pas suffisante.

Victoria : « Papa t’a embauché ? »

Adam : « A l’instant »

Elle file en trombe voir leur père. Victor vient de terminer une conversation téléphonique lorsqu’elle arrive et lui demande de démentir les propos d’Adam. Au contraire, il confirme.

 

Dans la chambre d’Avery à l’Athlétique Club, celle-ci et Nick se rhabillent. Elle regrette qu’il parte. Il lui dit qu’il a des échéances à respecter et cherche sa chemise. Ça les entraîne à s’embrasser. Il est prêt à remettre le couvert lorsqu’on frappe à la porte. Nick lui demande si elle a commandé quelque chose ou si elle attend quelqu’un. Elle répond non ce qui ne l’empêche pas d’afficher un sourire en coin en allant ouvrir la porte à sa grande-sœur. Phyllis voit Nick remettre sa chemise et comprend qu’il s’est tapé sa petite-sœur.

 

Restés au Néon Ecarlate, les McCall s’occupent de leur mariage. Elle lui annonce qu’elle a réservé du champagne auprès d’un sommelier qu’elle connait. Il approuve son choix et lui demande ce qu’il reste à faire. Elle répond qu’elle aurait aimé que William soit là car il l’aurait conduit à l’hôtel. Qui sait répond il. William est rempli de surprises. Peut être qu’il réussira à la surprendre ? Ashley souligne qu’au moins, Jack est moins hostile à leur union. OUI Bizarrement depuis que Tucker lui a vendu Jabot, Jack est plus conciliant avec lui remarque t-il. Ashley déclare que son frère est plus gentil avec tout le monde parce qu’il ne porte plus le fardeau d’avoir perdu Jabot.

Tucker : « oui, c’est un homme nouveau et c’est bon à voir»

Ashley le remercie de leur avoir permis de reprendre un nouveau départ dans la vie.

 

A la Résidence Macmillan, Geneviève rejoint Jack au salon. Elle était allée s’enquérir de l’état de Myrna. Jack lui demande s’il a dit quelque chose qui a pu contrarier Myrna. Geneviève ne pense pas. Sa bonne est encore sous le choc à cause de ses brûlures au visage, sans compter qu’elle a toujours été timide. Il plaisante en se demandant comment, il va découvrir ses sales petits secrets si Myrna refuse de lui adresser la parole. Geneviève répond sur le même ton que sa mission est de découvrir tout seul ses sales petits secrets. Plus sérieusement, Jack lui explique qu’il pensait demander à Myrna de venir témoigner lors de la collecte de fons qu’il organise. Geneviève doute que Myrna accepte de parler à des inconnus. Jack garde espoir parce que se dit que dès que Myrna et lui apprendront à se connaître, elle acceptera de témoigner.

 

Chez Newman Entreprises, Victor encourage sa fille à prendre un siège : « je vais tout expliquer »

 

 Victoria refuse et exige des explications à son père : « qu’est ce qui se passe ici ? Est-ce qu’Adam te fait chanter ? »

Victor : « il n’y a rien de tel »

Victoria veut savoir pourquoi son père a eu l’idée de réembaucher Adam. Victor répond qu’il est fatigué de s’inquiéter ce que ce garçon pourrait faire. En l’ayant ici, il aura un œil sur lui. Elle lui rappelle comment Adam s’était comporté envers elle la dernière fois. Il a tout de même appelé l’Autorité des Marchés pour la nuire. Victor comprend ses peurs et est d’accord avec elle pour la plupart mais il pense toujours que la meilleure façon de neutraliser Adam, c’et de l’avoir sous le coude. Victoria estime que le jeu n’en vaut pas la chandelle : « je ne veux pas travailler avec lui »

Victor : « aussi longtemps que travailleras pour moi, tu n’auras pas le choix »

 

À la Résidence Macmillan, Geneviève est emballée par la collecte de fonds mais ne voit pas pourquoi Jack veut y inclure Beauty of Nature. Il lui rappelle son objectif à savoir mettre la main sur cette société afin de fusionner les deux grands groupes (Beauty of Nature et Jabot).

 

A l’Athlétique Club, dans la chambre d’Avery, Nick ne sait plus où se mettre. Avery affiche toujours son regard satisfait en disant qu’elle descend. Il lui dit qu’il n’est pas obligé de le faire mais elle doit aller voir la direction du club. Elle les laisse discuter.

 

Dès qu’elle est partie, Phyllis demande à Nick s’il va toujours affirmer qu’il ne se passe rien entre lui et Avery. Il répond que lorsqu’il lui avait donné cette réponse, c’était vrai. Elle pense que c’est sa faute vu qu’il ne peut pas résister à l’envie de se taper une femme avec qui, elle a des problèmes.

Nick : " qu’est ce que tu racontes ? "

Phyllis lui reproche de coucher avec les femmes qui la détestent. Il y a eu Sharon, Diane et maintenant Avery. Nick rétorque que ça n’a rien avoir avec elle. Les larmes aux yeux, elle assène que tout à avoir avec elle : " tu es en colère contre moi et c’est ta façon de le montrer "

Nick : " non ! Non ! Non ! "

Phyllis : " si ! Si ! Si ! " Elle est convaincue que Nick l’a punit car il sait qu’il n’y a rien d’autre qui puisse lui faire aussi mal que de le voir avoir une liaison avec une de ses ennemies. C’était ainsi quand ils étaient mariés, il continue. Nick jure que personne ne veut la blesser. Soit il est con, soit, il est bien naïf ! Je penche pour la première hypothèse. Phyllis également puisqu’elle lui raconte que lorsqu’elle l’a appelé, Avery a répondu. Cette dernière n’a pas hésité à lui dire où il était. Avery voulait absolument qu’elle sache qu’ils avaient couché ensemble et elle lui rappelle qu’il ignore qui est la véritable Avery.

Nick : " c’est bon ! Ça suffit !"

Phyllis refuse de s’arrêter, c’est à elle de décider quand ce sera le bon moment. Nick change de sujet pour lui demander pourquoi, elle lui a passé un coup de fil. Elle répond qu’elle l’a appelé parce qu’elle voulait l’aider mais elle en a marre de passer pour une idiote. Il n’a qu’à se débrouiller tout seul. Nick insiste pour savoir ce qu’elle voulait dire. Elle commence par lui dire qu’elle était avec Ronan puis se ravise. Pourquoi, elle l’aiderait alors qu’il ne l’a jamais protéger. Ni lorsqu’ils étaient mariés, ni après au boulot. Récemment avec l’histoire de Devon ou celle d’Heather et Adam. Il ne se soucie que de lui. Finalement, elle finit par lui avouer qu’il vient de grimper à la première place des suspects de Ronan Malloy concernant le meurtre de Diane parce que quelqu’un lui a envoyé un message où l’on entend Nick menacer Diane.

Nick est surpris que Ronan se soit confié à elle. Phyllis répond que ce n’est pas le cas. Ronan avait mis le haut-parleur pour écouter le message, elle est arrivée et a tout entendu. Nick regrette de n’avoir pas suivi les conseils de Michael Baldwin dès que cette histoire de messages avait commencé. En effet, l’avocat lui avait conseillé d’aller tout de suite en parler à l’Inspecteur. Il lui demande si elle en a parlé à Ronan. NON Elle l’a toujours protégé mais qu’il ne s’attende pas à ce que ça continue. Nick lui rappelle que l’une des raisons pour laquelle, il a menacé Diane, c’était pour la protéger.

Phyllis : " oh comme c’est noble ! Bientôt tu vas me dire que tu as tué Diane pour moi… "

Il lui rappelle que ce n’est pas lui qui pourchassait Diane avec une pierre : " …as-tu parlé à du film à Ronan ? " NON

Nick : " alors n’en parlons plus. Merci de m’avoir prévenu que Ronan a reçu cet appel… "

Phyllis : " vas au diable ! "

 

Dès qu'il est seul, Nick appelle Ashley. Celle-ci est toujours au Néon Ecarlate.

 

Tucker est affairé devant le bal.

 

Nick informe Ashley que Ronan a reçu le même appel téléphonique qu’il a reçu. Elle lui dit qu’elle ne peut pas parler pour l’instant et raccroche rapidement.

 

Au club, on frappe à la porte, Nick va ouvrir, c’est Ronan : " je viens de croiser Phyllis et elle m’a dit que pourrai vous trouver là "

Au Néon Ecarlate, Tucker revient à table et assure à sa femme que la cérémonie de leur renouvellement de vœux sera formidable. Elle répond que si Diane, de l’enfer, avait le moyen de lui pourrir cette journée, elle le ferait. Tucker est surpris qu’elle parle de cette femme et lui demande pourquoi. Ashley lui demande ce qui a provoqué sa réaction allergique. Tucker répond qu’il est tombé sur du sumac vénéneux. : " Pourquoi tu me redemandes ça ? "

Elle s’excuse : " oublie ça ! Oublie ça "

Tucker lui dit qu’il est prêt à répondre à ses questions si c’est vraiment important pour elle. Ashley préfère clore le débat en disant à son époux qu’elle ne croit pas qu’il ait tué Diane et refuse que cette femme lui gâche sa vie.

 

Au restaurant du Club, Avery aperçoit sa sœur descendre : " tu as fini avec Nick ? "OUI Elle a fini et a hâte qu’il en soit avec Avery. Cette dernière lui annonce qu’elle ne quitte plus la ville. Phyllis est surprise puisque tout à l’heure, Avery disait qu’elle allait voir la direction du club. OUI Confirme sa sœur, elle les a vu mais pour prolonger sa réservation car elle doit rester un peu plus longtemps au club, le temps que son appartement soit prêt.

Phyllis : " ton nouvel appartement ? "

Avery : " je m’installe à Génoa City de façon permanente "

Phyllis n’est pas surprise parce qu’elle savait bien qu’Avery n’est pas venue à Génoa city uniquement pour représenter Sharon.

Avery : " pour quelle autre raison serai-je venue ? "

Phyllis est convaincue que sa sœur est venue pour se venger d’elle. Pour livrer sa propre justice, tout ça parce qu’elle a quitté leur maison de fous ! Avery croit toujours que Phyllis a trahi la famille et en particulier leur père.

Phyllis : " est ce que tu es entrain de me dire qu’il était innocent ? "

Avery : " il était innocent "

Phyllis ne comprend même pas comment Avery peut croire leur père innocent. Cet homme a détourné l’argent de pauvres gens qui lui avaient fait confiance. Ces gens pensait couler des jours tranquilles durant leur retraite et ça n’a pas été le cas. Il y a ça et bien d’autres choses qu’Avery ignore. Cette dernière rétorque que leur père n’était que le bouc-émissaire et que les personnes à blâmer dans cette histoire sont les promoteurs. Phyllis n’est pas d’accord et lui rappelle que les preuves étaient accablantes. Avery réplique que les preuves étaient circonstancielles. Phyllis ne veut plus en parler. Avery veut savoir pourquoi. A t-elle trop honte d’avoir tourné le dos à leur père au moment où il avait le plus besoin d’elle ? C’était déjà dur pour ce dernier d’être meurtri que tout le monde le croit coupable mais voir sa fille s’y mettre aussi, ça été un crève cœur.

Phyllis : " je ne l’ai pas cru parce qu’il fou ! "

Avery trouve ça " fascinant " que Phyllis ait eu honte quand leur père a été accusé de vol. Elle aimerait donc voir la réaction des enfants de Phyllis lorsque ceux ci apprendront que leur mère a volé des photos appartenant à un avocat qui plus est, dans un tribunal.

A l’énoncé de ses enfants, Phyllis s’énerve : " tu viens de franchir la ligne jaune et tu le sais "

Avery se vante d’avoir fait une belle carrière. Soit, qu’il en soit ainsi ! Cependant, Phyllis la prévient qu’Avery n’a jamais eu à se battre face à un adversaire de sa taille.

Avery veut s’en prendre à elle. Fifi s’en fiche parce qu’elle saura se défendre par contre, si elle ose s’attaquer à ses enfants, alors, là, ça sera la GUERRE !

Avery : " si tu me laissais finir. Je disais : je reste en ville pour m’occuper de mon autre client "

Son portable sonne : " tiens quand on parle du loup "

Phyllis se lève et assure que ses menaces étaient très sérieuses. Après le départ de sa sœur, Avery répond : " bonjour Daisy "

Daisy la félicite d’avoir réussi à libérer Sharon. Avery la remercie et lui promet d’obtenir le même résultat pour elle afin que Daisy retrouve sa fille.

 

A l’étage, Ronan demande à Nick si Phyllis lui a parlé du coup de fil qu’il a reçu. OUI Ronan veut des explications mais Nick refuse de répondre sans la présence de son avocat. Bien sur ! Ronan comprend maintenant pourquoi Nick a appelé Ashley le soir de la mort de Diane. Nick demande comment il se fait que Phyllis soit au courant de ses démarches. A t-il l’habitude de mettre le haut-parleur en présence des journalistes ? Ronan dit sur le ton de la plaisanterie qu’il ne voit pas pourquoi Nick se plaint puisqu’il a accordé un scoop à son magazine. Nick trouve bizarre que Ronan soit soudain si coopératif avec la Presse. D’abord, il travaille en collaboration avec Phyllis pour disculper Sharon et que maintenant, il lui file des éléments de son enquête. Est-elle passée du statut de suspect à celle d’enquêtrice ? L’inspecteur répond qu’il apprécie la compagnie de Phyllis. Nick veut savoir s’il se passe quelque chose entre eux. Et si c’était le cas répond Ronan. Est ce que Nick serait jaloux ou en colère comme, il l’a été dans le parc avec Diane ? NON ? Peut être que son trip c’est frapper les femmes sans défense : " je vous ai à l’œil Nick !…et Phyllis aussi "

 

Sur ces paroles, le détective s'en va.

 

Chez Newman Entreprises, Victoria revient dans la salle de repos de Newman Entreprises, où est toujours Adam. Ce dernier lui demande ce que leur père lui a répondu. En colère, Victoria répond que Victor lui a demandé de prendre sur elle et d’accepter de travailler avec lui. Il tente de l’attendrir en disant que même s’ils ne deviennent pas les meilleurs amis du monde, ils pourraient trouver un moyen de travailler ensemble car avec le temps, elle se rendra compte de sa valeur. Victoria doute que Newman Entreprises ait besoin d’un kidnappeur d’enfant et soutient que Victor a tort de lui faire confiance. Adam rétorque que si elle n’est pas contente, elle peut toujours démissionner. Il en est hors de question réplique t- elle ! Vicki le prévient qu’elle observera tous ses faits et gestes : " dis bonjour à ta nouvelle ombre "

 

Il trouve que c’est une excellente idée qu’elle l’observe ainsi, elle pourra apprendre de lui comment on gère correctement une entreprise. Elle réplique qu'elle le fera renvoyer avant même que l'encre de son contrat ne sèche et s'en va voir leur père. Dès qu’elle ferme la porte Victor lui demande si Adam a mordu à l’hameçon.

 

À la Résidence McMillan, Geneviève demande à Jack s’il est prêt à conquérir " Beauty of Nature ". OUI Il retourne de se pas au bureau pour se consacrer à ce projet. Ils s'embrassent et il s'en va.

Myrna-alias-Patty-brulee.jpg

Dès que Jack a refermé la porte, Geneviève prévient Myrna qu'il est parti. Myrna revient dans le salon. Geneviève lui dit que Jack s’est inquiété à son sujet parce qu’il croyait l’avoir contrariée. Myrna répond que ce n’est pas ça. Le problème, c’est qu’elle ne veut pas que Jack la voit comme ça. Elle soulève son voile : Myrna n'est autre que Patty Williams mais ça, on le savait déjà.


 

 

Le retour de l’actrice Stacy Haiduk annonce le retour de deux personnages clés : la psychopathe Patty Williams et le médecin, Emily Peterson. (Elle deviendra la psychiatre de Tucker McCall).

Partager cet article

commentaires

lilou 02/12/2011 11:38


Tout d'abord Célia, je tenais à te féliciter pour l'excellent travail que tu fais sur ce blog. Ca doit te prendre un temps fou et à ce que j'ai cru comprendre, tu es une mère de famille. Merci
beaucoup de nous faire bénéficier de toutes ces informations gratuitement car tu n'étais pas obligée de la faire. C'est vraiment très gentil de ta part.


Je ne sais pas ce que tu en penses mais je trouve que les soaps commencent à prendre une tournure vraiment nulle. je n'ai jamais été une très grande fan de AGb mais c'est de pire en pire. Ils
sont en train de détruire le seul couple plus ou moins intéréssant. Je parle bien sur de Katie et Bill. Le conflit Brooke/ Taylor est transmis à la génération suivante. Je sais bien qu'un soap
c'est de la passion de l'amour et des ruptures mais dans AGB on tourne en rond, il n'y a aucune surprise on essaye de faire du neuf avec du vieux mais c'est complètement rater. Les feux de
l'amour n'ont pas encore atteint ce niveau mais on en n'est pas loin. Le meurtre de Diane c'était intéressant mais ils ont tout mis sur le dos de Patty, je trouve que c'est un peu trop facile. La
seule histoire qui m'intéresse c est celle autour du passé de Phyllis. Je trouve que ça manque d'action. On sent vraiment que le soap commence à veillir.


 

Célya 07/12/2011 20:58



Salut Lilou,


je partage ton avis pour les soaps.


Pour AGB, c'est tellement chiant que j'ai arrêté de regarder et de m'occuper de mon blog sur la série. La coupe était pleine.


Le genre "SOAP" est obselète.  Les chaînes ne signent plus des contrats à long terme avec les producteurs. Y&R va jusqu'en 2012. Après on ne sait
pas. Il faut vraiment qu'ils se renouvellent.



lili 01/12/2011 11:00


je suis d'accord avec toi nick est con !! doublé d'un coureur de jupon . Il saute sur tout ce qui bouge pfff le pire dans tout ça c'est qu'elles craquent toutes.....franchement j'espère qu'un
jour il se prendra un bon rateau ça me ferait bien rire..... enfin bon en attendant monsieur fait ce qu'il veut des
femmes en plus il se croit doté d'un grand sens moral re pffff......un peu de concurrence ne lui ferait pas de mal.

Célya 07/12/2011 20:58