Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 14:44

Nick est innocenté dans la mort de Richard Hightower; Victor exige des excuses publiques du Procureur Owen Pomerantz; Rafe et Sharon règlent leurs comptes avec William; Ronan espionne Chance et Heather


 

Abby vient voir son oncle William pour lui demander d’ajouter des éléments sur l’article la concernant, il répond que c’est trop tard, l’impression a déjà été lancée.

 

Rafe arrive. William est content de le voir mais il désenchante vite quand l’avocat lui annonce qu’il a refusé de défendre Adam Newman. William n’arrive pas à y croire. Rafe veut savoir s’il pensait sincèrement qu’il allait défendre un homme qui l’a manipulé. OUI

 

William « c’était un grand challenge pour toi »

Rafe l’aurait fait pour rien au monde car il veut encore se regarder en face dans un miroir.

William est dégoûté. Et lui qui a un article à boucler.

Rafe : « ce n’est pas mon problème »

William : « pourquoi tu es allé le voir » La seule et unique raison qu’il a accepté d’aller voir cette pourriture, c’est pour lui dire personnellement d’aller pourrir en enfer.

William : « …je n’arrive pas à croire que tu m’as fait ça »

Rafe reproche à William son égocentrisme. En fait, il n’est pas si différent d’Adam puisqu’il utilise les autres pour son propre bénéfice. William nie avoir voulu l’utiliser à ses dépends : « nous sommes toujours amis, non ? »

Rafe : « nous étions amis ! Crétin! » Puis part.

 

William prend une photo de Sharon…Il a déjà son histoire !

 

Sharon et Rafe se rencontrent au néon écarlate. Il lui raconte comment William a tenté de le convaincre de défendre Adam. En discutant tous les deux, il lui fait réaliser qu’hier, William s’est montré gentil avec elle, juste pour obtenir des informations sur l’affaire. Il promet à Sharon qu’elle verra étalées noir sur blanc ses confidences dans Restless Style.

 

Chez Restless Style, Abby n’a pas abandonnée l’idée de faire des modifications dans le dernier numéro de Restless Style. William refuse. Elle demande à voir la couverture. Il refuse également au point, où elle se demande ce qu’il tente de cacher. Et insiste, finalement, son oncle la met à la porte.

 

Abby décide d’aller voir Daniel chez lui avec une bouteille  champagne pour le remercier d’avoir posé avec elle sur la couverture du magazine et propose un remerciement en nature. Princesse Carlton veut poser nu pour lui. Daniel décline son offre. Elle ne comprend pas pourquoi il refuse une telle opportunité. Daniel lui rappelle qu’elle est la fille de Victor Newman. Il préfère de loin être du bon côté de la barrière avec cet homme. Abby tente de le rassurer en disant qu’elle peut gérer son père mais quand elle se rend compte qu’il ne changera pas d’avis, elle propose qu’ils boivent au moins leur champagne. Il sourit et ouvre la bouteille.

 

Abby  explore le studio. Mlle se demande pourquoi il n’a pas demandé à sa mère de l’aide pour louer un appartement plus grand. Il répond que tout le monde n’est pas comme elle. Abby revient à sa rengaine habituelle « mes parents ne veulent pas me laisser disposer de mon héritage » Il lui conseille de trouver un travail. Elle rétorque qu’elle a déjà du travail, c’est son soap « l’Héritière Nue ».

Chance et Heather rentrent à leur appartement. Il commence à se mettre à l’aise quand il reçoit un coup de fil. On lui annonce que Frank Ellis a été transféré dans une prison fédérale. Il raccroche, mécontent et le dit à Heather. Elle en conclue que quelqu’un ne veut plus qu’il interroge Ellis. Chance se plaint de Ronan. Si seulement, il n’avait pas joué les gros bras, peut être qu’Ellis aurait parlé. Heather lui demande s’il a confiance en Ronan. Il élude la question en lui posant la même. Elle non plus n’est pas claire. Il décide d’aller interroger tout seul Frank Ellis.

 

Pendant ce temps, à l’extérieur de l'appartement de Heather, Chloé colle son oreille sur la porte pour tenter d’écouter leur conversation mais puisqu’elle n’entend rien, elle sort un verre sur sa porte pour amplifier le son. Là arrive, Ronan. Il lui dit qu’il y a des meilleurs moyens pour espionner quelqu’un et lui demande comment Chance réagira s’il apprend ce qu’elle fait.  Elle répond que Chance n’en saura rien parce qu’il ne va rien lui dire.

 

Ronan lui conseille d’installer des micros dans l’appartement. Elle rétorque qu’elle n’aimerait pas être sa petite-amie. Il sourit. Chance ouvre la porte. Ils rentrent. Chloé joue la petite amie parfaite et s’arrange à rappeler à Heather qu’elle est sa place dans le cœur de Chance. Ils parlent de Délia et de leur mariage.

 

Chance plaisante qu’ils pourraient se marier en faisant un tour de parachute. Chloé doute que ça plaise à leurs proches. William l’appel. Il est temps pour elle d’aller au bureau « supporter » William car ce dernier est invivable quand ils sont sur le point de boucler un numéro.

 

Chez Restless Style, Chloé annonce à William qu’elle et Délia vivent temporairement chez Kevin Fisher parce que Chance et Heather vivent dans le même immeuble.

William : « le Chipmunk ? » OUI Elle lui demande de ne pas monter sur ses grands chevaux, elles vivront là jusqu’à ce que Chance ne soit plus le garde du corps d’Heather. William craint que sa fille soit en danger. Elle lui demande de ne pas s’en faire car il y a des policiers qui montent la garde dans l’immeuble. William n’approuve toujours pas son idée, elle lui fait comprendre qu’il devra s’y faire. Ils se remettent au travail. Chloé prévient William, qu’Abby sera mécontente quand elle verra la couverture du magazine. William se défend : il ne pouvait pas bonnement mettre sa nièce nue en couverture de son magazine car Ashley l’aurait tué. Chloé se dit aussi préoccupée par la réaction des Newman quand ils liront l’article sur Adam. William lui rappelle que tout ce qu’il raconte est vrai. Les Newman ne peuvent pas le poursuivre en justice pour diffamation. L’histoire racontée est une adaptation moderne de l’histoire de Caïn et Abel, sauf que là, c’est la femme, l’objet de la convoitise.

 

Sharon arrive à ce moment là. Elle demande si c’est elle la femme en question. OUI Elle exige qu’il ne publie rien. Il ne peut pas revenir en arrière, l’impression est déjà lancer et il n’y a rien qu’il puisse faire pour l’arrêter. Sharon lui reproche d’avoir profité de sa vulnérabilité pour glaner des informations. Il ne vaut pas mieux qu’Adam ! Elle le gifle et s’en va.

 

Chloé qui était derrière s’approche en rigolant de William. Jamais, elle ne pourra se lasser d’assister à un tel spectacle : William Abbott giflé par une femme en colère. Elle lui demande comment Victoria va réagir. William ne s’en fait pas parce qu’il n’a fait que relater la vérité.

Il lui montre la UNE du magasine. On y voit Abby lovée dans les bras de Daniel. Le titre qui accompagne la photo c’est « OMG (Oh mon Dieu) mes deux frères sont en prison et moi, je suis nue …une riche héritière qui cherche désespérément, le succès… »

 

Ronan est toujours en compagnie d’Heather  et de Chance. Il leur dit qu’il sait qu’ils n’approuvent pas la façon dont il a géré les choses avec Ellis…il refuse de se remettre en question car il pense qu’il a bien agit. Chance ne partage pas son avis parce que tout ce qu’il a réussi c’est de faire transférer Ellis.

 

Ronan insiste que ce n’est pas de sa faute. Son portable sonne, on l’informe qu’Ellis à réussi à s’échapper. Chance est furieux ! Tout est de la faute de Ronan. Heather passe des coups de fil pour savoir ce qui s’est passé. Chance demande à Ronan de rester avec Heather pour qu’il  puisse aller enquêter, Ronan refuse et part.

 

Dans le hall, il appelle quelqu’un pour lui dire que le « petit Chancellor » est dans tous ses états. Il a peur que ce dernier fasse capoter leur plan.

 

Dans leur appartement, Chance s’impatiente. Il veut des réponses mais surtout il a peur que Frank Ellis subisse le même sort que Riggs. Heather lui conseille d’être patient. Il ne peut pas et lui demande si elle a des nouvelles d’Owen. NON Elle vient de lui laisser deux messages.

Chance en a marre d’attendre. Il veut que le District Attorney leur délivre un mandat de perquisition pour fouiller la prison de fonds en comble ainsi, s’ils découvrent de la drogue dans des cellules, ils proposeront un marché aux détenus impliqué « ils révèlent l’identité des flics corrompus. Il est convaincu que ce plan marchera car s’ils agissent rapidement, ils prendront tout le monde au dépourvu. Ce qu’il ignore c’est que Ronan a entendu toute leur conversation. En fait, il a mis leur appartement sur écoute.

 

Michael rejoint Victor Newman qui est assis à une table à l’athlétique club. Victor lui fait signe d’attendre car il est au téléphone. Après avoir raccroché, il dit à son avocat qu’il ne se contenterait pas d’une liberté sous caution pour son fils surtout depuis que Patty et Adam sont des suspects dans la mort de Richard Hightower. Moustache à l’intention de tirer toutes les ficelles de ses connaissances, gouverneur y compris pour que les charges contre son fils soient abandonnées. Pour lui, la seule raison pour laquelle, son fils est encore inculpé de meurtre alors que tout le monde sait qu’il est innocent c’est parce que Pomerantz a une dent contre sa famille. Le Procureur va découvrir c’est quoi jouer dans la Cour des Grands.

 

Michael va voir le Procureur au palais de Justice pour le convaincre d’abandonner les charges contre son client. Il lui apprend que Victor a décidé de faire appel au Procureur Général et le Gouverneur ; De plus, il compte organiser une conférence de presse pour exposer plusieurs éléments de l’affaire pour faire comprendre à l’opinion publique que Pomerantz refuse d’abandonner les charges contre son fils juste pour raisons personnelles. Owen refuse de céder à leurs menaces mais Michael le conseille de se rétracter sinon, les dommages seront catastrophiques pour le reste de sa carrière.

 

Phyllis, Summer et Daniel rentrent à la sellerie. Elle appelle son mari mais personne ne répond. Daniel est surpris de ne pas voir Nick puisqu’ils savent qu’il a été libéré. Phyllis ment que la douane a dû retenir Nicholas un peu trop longtemps. Elle dit cela parce que Summer pense que son père était en voyage d’affaires.

 

Summer : « où est Papa ? »

 

Phyllis ne sait pas. Elle demande à sa fille de monter prendre quelque chose dans sa chambre quand elle remarque la note que Nick lui a laissée. Elle découvre en la lisant qu’il est allé voir Sharon.

Daniel demande à sa mère où est son mari.

 

Phyllis : « où veux-tu qu’il soit ? » Avec Sharon, bien sur ! Elle jette le papier.

 

En effet, Nicholas s’est précipité pour voir son autre famille dans l’appartement de sa femme actuelle. Sharon filme Faith et Nick. Ce dernier est soulagé de voir sa fille parce qu’il avait peur louper ses premier pas. Sharon admet qu’elle et Faith sont aussi heureuses qu’il soit là. Nick regrette que sa fille ne le reconnaisse pas. Sharon dédramatise. Il lui suffit de passer un peu plus de temps avec Faith et tout rentrera dans l’ordre. Nick aimerait savoir pourquoi Sharon n’était pas surprise quand il lui a annoncé qu’il avait été libéré sous caution. Elle avoue qu’Adam le lui a dit. Il apprend que son frère a réussi à la faire venir en prison. Mécontent, il lui ordonne de ne plus jamais aller le voir. Sharon se fâche ! Quelle est cette manie de lui dire ce qu’elle doit faire ou pas ! Ceux ne sont pas ses affaires ! Elle lui demande s’il pense toujours qu’elle se fera manipuler par Adam parce qu’elle est faible.

Nick : « non !...tu sais que ce n’est pas ce que je veux dire »

Sharon lui ordonne de rentrer chez lui auprès de sa femme. De son autre famille.

 

Daniel  trouve injuste que sa mère et Summer passe en second plan après Sharon et sa fille puis demande à sa mère si cette situation la rend dingue. Phyllis semble résignée ! Même s’il a raison,  cela fait un bon moment que ça dure.

Daniel propose à sa mère de venir vivre dans son appartement si ça ne va plus. Ils rigolent à l’idée. Il invite sa mère à appeler son mari mais elle refuse. Par contre, elle dit qu’elle aime Nicholas et qu’elle allait rester à ses côtés jusqu’à ce que les charges contre lui soient abandonnées. Il veut savoir ce qu’elle compte faire après. Elle n’a pas le temps de répondre puisque Nicholas arrive. Summer se précipite dans les bras de son père.

 

Daniel décide de s’en aller. Nick l’invite à dîner. Il refuse.

 

Après le départ de Daniel, Summer reproche à son père ses absences. Nick promet à sa fille qu’il ne la quitterait plus jamais.

 

Summer s’en va à une soirée. Phyllis se dit qu’elle aurait dû annuler mais Nick n’est pas contre à l’idée de passer la soirée avec sa femme : « tu es en colère contre moi parce que je suis allé voir Faith ? »

 

Phyllis répond que Summer était déçue de ne pas le voir à la maison quand elles sont rentrées. Nick explique qu’il est passé voir Faith car il savait qu’il allait passer le reste de la journée avec elles. Phyllis dit comprendre.

 

On frappe à la porte. Nicholas part ouvrir en disant qu’en prison, il y a des choses insignifiantes qui manquent comme le fait d’ouvrir une simple porte. C’est Victor. Il est venu leur faire part de ses plans pour que les charges contre Nick soient abandonnées. L’intéressé est septique parce que la Presse ne manquera pas de souligner qu’ils profitent de leur relation pour se blanchir. Victor s’en moque ! La fin justifie les moyens !

 

Quelques minutes plus tard, Michael Baldwin les rejoint pour leur annoncer LA bonne nouvelle. Le bureau du District Attorney vient d’annoncer dans un communiqué de presse que toutes les charges retenues contre Nicholas sont abandonnées. Nick est ravi. Victor n’est pas content parce que leur nom a été traîné dans la boue, il exige des excuses publiques de la part d’Owen Pomerantz. Nick n’en voit pas l’utilité mais son père est ferme, là-dessus : « Fils, c’est très important pour ta famille, pour ton avenir personnel et professionnelle. De plus, je tiens à ce que le monde entier sache que ta mère, Phyllis et moi t’ont soutenu »

Partager cet article

commentaires