Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 11:26

A la ferme d’Hope, Sharon et Adam se réveillent après une journée d’amour. Il demande quelle heure est-il. Sharon constate qu’il est 17h : « nous avons passé toute la journée au lit »

Il répond que techniquement, ce n’était pas le cas puisqu’ils se sont réveillés un temps pour aller se laver.

Sharon : « ah oui, c’est vrai ! C’est agréable de te voir sourire » Il aimerait bien faire quelque chose pour elle c’est pourquoi, il se tourne vers le chevet pour prendre dans le tiroir un écrin contenant la bague de sa mère. Elle est surprise et veut savoir s’il lui demande de l’épouser. Pas pour le moment. Il tient juste à ce qu’elle porte cette bague qui d’après lui, lui revient. Elle accepte de la reprendre mais elle ne la portera pas. Après s’être habillés, ils descendent au salon. La radio annonce qu’il y aura une tornade. Adam veut aller chercher du bois. Elle préfère y aller mais il insiste pour le faire tout seul comme un grand. Il sort chercher du bois. Lorsqu’il revient, il lui demande ce qu’ils vont manger. Sharon fait l’inventaire. Ils n’ont plus grand-chose, alors, elle décide d’aller à l’épicerie acheter de quoi leur préparer un repas. Adam déclare qu’il fera du feu en l’attendant. Ça inquiète Sharon mais il lui promet qu’il ne mettra pas le feu à la maison. Elle part, cependant, la route est dangereuse parce qu’il pleut abondamment. Sharon décide de faire demi-tour. Pendant ce temps, à la ferme, Adam écoute les infos. La météo est toujours aussi mauvaise. La porte s’ouvre, il se lève pour aller la fermer.

 

Chez les Abbott Jr, Chelsea et Anita rentrent des courses. Anita précise qu’elles sont allées chez Fenmore acheter à Chelsea des vêtements de grossesse. William ordonne à Anita de quitter sa maison. Elle lui rappelle que s’il la chasse, sa fille part avec elle. William rétorque que c’est elle qui n’est plus la bienvenue, par contre, Chelsea peut rester. Anita veut entraîner sa fille à l’appartement du garage pour qu’elles fassent leurs bagages mais Chelsea qui se met du côté de William lui rappelle que ce n’est pas à elle qu’on a demandé de partir. Anita lui ordonne de la suivre et pour être très claire, elle lui saisit son bras. William s’interpose. Anita ne veut pas qu’il se mêle de ses histoires avec sa fille.  William réplique que Chelsea a prise sa décision, il lui reste à faire ses bagages à moins qu’elle veuille qu’il jette tout dehors. Résignée, Anita s’en va.

 

William remet à Chelsea les nouvelles clefs de la maison parce qu’il a changé les serrures. Anita revient avec sa valise. Avant de partir, elle avertit William qu’il ne pourra pas la séparer de sa fille. Chelsea déclare que William ne le peut, peut être pas, mais elle, si. Dépitée, Anita s’en va. Chelsea remercie William de l’avoir aidé de se débarrasser de sa mère. Il profite de l’occasion pour mettre quelques points sur les i. Première chose, contrairement à ce qu’Anita pense, il subviendra à ses besoins car il refuse que la mère de son fils se retrouve sans ressources ; secondo, il lui dit qu’il n’ont aucun avenir ensemble parce qu’il adore sa femme et tertio, Victoria et lui désirent adopter leur fils. Chelsea est d’accord. Il lui apprend qu’il a demandé à son avocat de préparer les papiers d’adoption. Il faut juste qu’elle signe. Chelsea est d’accord surtout qu’elle lui fait entièrement confiance.

 

Au Gloworm, Lauren et Michael arrivent pour déjeuner. Ils sont surpris de voir Jeffrey débarrasser une table. Gloria leur explique qu’elle avait besoin d’un serveur, Jeffrey avait besoin d’un travail. Elle le lui a offert, c’est du gagnant-gagnant.  Kevin les rejoint. Il est venu demander à sa mère quelques cartons pour emballer ses affaires afin de s’installer dans sa nouvelle maison. Tous les trois constatent à quel point, Kevin a l’air malheureux. Dès qu’il est loin, ils décident de lui poser des questions en espérant que Kevin se montrera sincère puisque ni Angelina, ni son père soient là. Cependant, c’est plus difficile à se lancer.

Michael demande à sa mère de parler à Kevin, mais, Gloria préfère que ce soit lui. Il veut savoir si ça ne lui fait pas mal de savoir que son fils est marié à une femme qu’il n’aime pas. Elle lui avoue qu’elle ne dit rien parce qu’elle ne veut pas qu’Angelo sache ce qu’elle pense réellement sur le couple « Kevin & Angelina ». Evidemment, elle n’approuve pas cette union, contrairement à Angelo qui croit que c’est le couple parfait.

 

Le portable de Michael sonne, il s’éloigne pour répondre. C’est un appel du tribunal.

 

Lauren décide de se lancer avec Kevin mais ils n’ont pas le loisir de débattre parce que Michael revient vers eux pour leur dire qu’ils doivent aller immédiatement au tribunal car Avery Bailey Black a réussi à obtenir une audience pour Daisy et celle-ci va débuter d’une minute à l’autre. Kevin, Lauren et Michael vont au tribunal.

 

Pendant ce temps, au tribunal, Avery apprend à Daisy qu’elle a réussi à convoquer cette audience avec le Juge dans l’espoir de prendre la partie adverse par surprise.

 

Jill arrive au Gloworm. Elle également est surprise de voir Jeffrey dans la peau d’un serveur. Gloria s’exaspère parce qu’elle ne comprend pas pourquoi, tout le monde trouve bizarre qu’elle ait embauchée Jeffrey. Glo installe Jill à sa table et s’en va. Jeffrey s’approche de la table de Jill pour flirter avec elle. Jill n’a pas la tête à ça.

 

Jill : « Jeffrey dans la peau d’un subalterne, et moi qui croyait avoir tout vu »

Gloria demande à Jeffrey d’aller chercher des cartons de livraison. Au moment, où il sort, Anita arrive. Ils ne se voient pas. Anita annonce à Gloria qu’elle a besoin d’un verre parce que le fils de Jill vient de la virer de chez lui.  Jill s’exclame : « fantastique ! »

 

Gloria conseille à Anita de ne pas s’occuper de Jill et engage une conversation avec elle. Au cours de cette conversation, Glo apprend qu’Anita a besoin d’un job. Elle lui offre celui de serveuse car l’une d’entre elle vient de démissionner hier soir. Anita la remercie et commence tout de suite son boulot. Jeffrey revient avec ses cartons. Son visage est caché par ces derniers, c’est pour cela, qu’Anita ne le voit pas tout de suite mais quand il les enlève et qu’elle le voit, elle sursaute d’effroi et de surprise ce qui l’amène à faire tomber par terre quelques couverts.

 

Dans son appartement, Phyllis a fait ses bagages, prêt à partir dans la ville de Darien situé l’Etat du Connecticut voir son père mourant. Nick est avec elle. Fifi lui avoue qu’elle est tentée d’annuler son voyage. Il lui dit qu’elle a le droit de paniquer mais il ne faut surtout pas qu’elle renonce à voir son père parce que c’est sa dernière chance de mettre cette histoire derrière elle. Fifi lui demande de ne pas révéler à Avery et Daniel où elle est partie. Nick ne pense pas que ce soit une bonne idée mais vue qu’elle insiste, il accepte de ne rien dire à ses proches. Phyllis s’en va en pensant qu’il ne va arriver de grave pour ses enfants et sa petite-fille. Or, elle se trompe, la vie de Lucy va basculer d’un moment à l’autre.

 

En effet, au tribunal, Lauren, Michael et Kevin reprochent à Avery son tour de passe-passe. L’avocate se défend. Ensuite, l’audience débute. Elle est présidée par le Juge Hoget. Les deux parties exposent leurs arguments. Lauren et Kevin témoignent de la dangerosité de Daisy mais leurs arguments ne pèsent pas lourds face à une Avery qui les attaquent frontalement avec ses questions et surtout la vidéo conçue par Ryder où l’on voit Daisy supplier sa tante de ne pas faire de mal aux prisonnières. Cette dernière refuse de l’écouter.

 

Concernant les questions posées à Kevin et à Lauren. Kevin parle des souffrances de sa femme mais Avery insiste sur le fait qu’il ne dispose d’aucunes preuves médicales qui puissent affirmer que les violents maux de tête dont Jana a été victime durant sa captivité a eu des conséquences dramatiques comme, il le suppose ; ensuite, c’est le tour de Lauren. Avery tente de démontrer à la Cour que Lauren veut punir « la pauvre » Daisy parce qu’elle est la fille de Sheila Carter. Lauren rétorque qu’elle veut que Daisy reste en prison parce que c’est une dangereuse psychopathe qui l’a séquestrée de façon inhumaine durant des jours.

 

Après avoir visionné la vidéo, Michael contre-interroge Daisy. Il lui demande pourquoi, elle n’a pas appelé la Police puisqu’elle disposait librement d’un téléphone portable. Daisy se met à pleurer (des larmes de crocodiles, bien entendu) en disant qu’elle avait trop peur de sa tante pour désobéir.

 

Les plaidoiries se résument à la demande de la liberté de Daisy par Avery et Michael le supplie de ne pas tomber dans le piège qu’on lui tend.

 

Le Juge Hoget s’absente un moment pour délibérer.

 

Michael avoue à sa femme et son frère que le dossier d’Avery est beaucoup plus solide qu’il ne pensait. Lauren lui conseille d’appeler Phyllis et Daniel. Il appelle Phyllis mais il tombe sur Kim, la nounou car Nick est déjà parti. Kim apprend à Michael que Phyllis est allé voir son père. Kevin doit s'en aller. Les Baldwin promettent de le tenir au courant.

 

Le Juge revient et accorde de la prison avec sursis à Daisy. Elle est libre et se voit obliger de continuer son suivi psy.

 

Dépitée, Lauren tombe dans les bras de son époux.

 

Daisy dit à Avery : « maintenant, je veux voir ma fille »

 George-Summers-le-pere-de-Phyllis-et-Avery.jpg

A Darien, Phyllis rentre dans la chambre de son père. Il se réveille et lui demande ce qu’elle fait là.

Partager cet article

commentaires