Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 21:32

Au Gloworm, Ashley prend sa commande lorsqu’elle entend son frère lui demander pourquoi son mari ne l’a pas encore appelé pour signer le contrat de vente lui cédant Jabot. Ashley fait remarquer à son frère que son mari bosse tout le temps, heureusement qu’elle est là pour lui rappeler qu’il doit manger, sinon, il ne le ferait pas. Jack lui rappelle à son tour qu’il a suivi ses recommandations lorsqu’elle lui a demandé de laisser son mari tranquille après que ce dernier ait découvert que Devon était son fils mais maintenant, il ça suffit, il veut avoir une réponse. Elle promet que son mari fera ce qu’il a dit. Jack en doute, surtout depuis qu’il a entendu ce que Tucker a dit lors de sa dernière conférence de presse.

 

Ashley : « …Tucker est un homme de parole »

 

Jack préfère que son beau-frère le prouve.

 

Pendant ce temps, dans son bureau, Tucker reçoit effectivement une nouvelle offre d’achat pour Jabot Cosmétiques.

 

Quelques instants plus tard, Ashley et Jack arrivent. Ce dernier dit à Tucker qu’il est venu pour prendre le contrat de vente de Jabot. Ashley fait savoir à son mari que son frère croit qu’il va revenir sur leur accord mais elle lui a dit qu’il se trompait. Tucker leur annonce qu’il a eu une autre offre. Les deux sont très surpris. Tucker ajoute que l’offre est beaucoup plus intéressante financièrement que ce Jack lui a proposé. Jack croit qu’il est impossible qu’une personne veuille lui acheter Jabot 3 fois la valeur du marché. Et bien, c’est la réalité puis qu’une personne anonyme lui a bien fait cette offre rétorque Tucker. Jack croit que c’est Katherine mais ensuite, il rappelle à Tucker sa promesse faite devant le Juge. Tucker lui dit qu’en tant qu’homme d’affaires, il se doit d’examiner cette offre. Jack se fâche, perd patience ! NON Jabot ne va pas encore lui passer sous le nez : « …je vais appeler mon avocat »

Tucker : « non, non Jack ! Economisez votre argent. Je vous avais donné ma parole. Voici le contrat de vente de Jabot signé »

 

Jack vérifie le document. Tucker l’a bel et bien signé. Ça y est, c’est fait ! Il a enfin repris Jabot Cosmétiques, la société fondée par son père. Jack a tellement attendu ce moment qu’il n’arrive pas à y croire Ashley lui dit qu’elle est très heureuse pour lui : « Papa serait si fier de toi »

 

Jack se souvient que c’est à cause de lui que c’est à cause de lui que leur père a perdu Jabot. En effet, il avait conseillé à John d’ouvrir sa société à la bourse, Victor Newman en avait profité pour racheter autant d’actions qu’il le pouvait, faisant de lui, le propriétaire de la société ce qui avait provoqué la guerre entre les deux hommes.

 

Jack : « j’ai réussi »

Ashley : « tu as réussi »

Jack : « il faut qu’on appelle Traci et Billy ! Je n’arrive toujours pas à croire qu’on ne peut pas joindre William »

Ashley l’assure que dès que leur petit-frère reviendra en ville, ils lui annonceront la bonne nouvelle. Jack se fait une joie de célébrer la nouvelle en famille. Seule ombre au tableau, John n’est plus là : « Jabot est de nouveau à nous »

Ashley : « Ta da da »

Ils s’étreignent puis Jack s’en va.

 

Tucker : « c’est un grand jour pour les Abbott ! L’entreprise familiale leur appartient de nouveau »

Ashley confirme et ajoute que son mari a fait ce qu’il fallait. Il lui demande si elle a eu peur qu’il ne tienne pas parole. OUI Il admet qu’il y a quelques années auparavant, il aurait choisi l’argent et oublié sa « parole » mais là, tout à changé. Elle a tout changé. Il sait que Jabot est important pour sa famille. Il a également réalisé qu’il ne veut pas que McCall Unlimited soit le seul héritage qu’il laissera à son fils.

 

Dans le van où ils font le guet, Cane et Ronan écoutent la dernière conversation de Colin à son complice. Cane est inquiet parce que sa mère et Gloria sont en danger. Ronan l’assure que la Police a tout sous contrôle. De toute façon, Colin a passé l’appel de sa chambre au club où il est avec Jill. Cane est inquiet pour celle-ci.

 

Rona a posé des hommes partout. C’est ainsi qu’il sait que Gloria Bardwell est à la banque tandis que Geneviève est toujours chez elle.

 

Cane n’a pas à s’en faire pour Jill, car elle a un  plan bien tracé. Pour Lily et Geneviève, c’est un autre problème.

 

Geneviève reçoit un coup de fil de Lily. Ce qui la surprend : « que puis-je faire pour vous ? »

 

Lily demande à lui parler. Elles se donnent RDV chez Geneviève.

 

Dès qu’il entend ça, Cane panique. Il appelle tout de suite Lily afin de la dissuader de ne pas venir chez sa mère mais Lily ne veut absolument pas l’obéir à moins qu’il ne lui donne la raison pour laquelle, il s’oppose à ce qu’elle aille au Domaine des Macmillan. Il ne peut pas lui donner de réponse, elle décide de faire ce qu’elle avait décidé. Ils raccrochent.

 

Cane décide d’aller chez son ex-femme. Ronan lui demande ce qu’il compte dire à Lily. Cane répond qu’il va tout faire pour la dissuader de venir au Domaine de Macmillan.

Ronan : « dites lui tout ce que vous voulez, sauf, la vérité »

 

Quelques instants plus tard, Cane arrive devant la porte de Lily. Il frappe, personne ne répond alors, il prie qu’elle ne soit pas déjà partie. Il est soulagé lorsqu’il la voit ouvrir. Lily est mécontente qu’il tambourine aussi fort à sa porte. Cane rentre et tente de la dissuader de ne pas aller chez sa mère. Tout comme au téléphone, elle refuse de lui obéir s’il ne lui dit pas la vérité. Cane la supplie de lui faire confiance mais elle lui rappelle que la dernière fois qu’elle lui a fait confiance, elle a failli perdre ses enfants.

Cane : « cette fois, ça sera différent »

Lily ne le croit pas. Finalement, Cane décide de rester là tant qu’elle ne lui promettra pas de ne pas aller chez sa mère. A contrecœur, Lily accepte de l’écouter. Il promet que ce sera bientôt terminé. Agacée qu’il ne veuille pas lui révéler ses secrets de famille, elle lui demande de sortir de sa maison.  Avant de partir, il lui dit que tout ce qu’il a essayé de faire depuis qu’ils se connaissent, c’est la protéger elle et les enfants. Après le départ de son ex-mari, Lily tourne en rond. Elle prend une photo de sa famille ce qui lui rappelle le premier que le couple a passé avec leurs enfants. Il lui avait offert une décoration de noël où était inscrit le prénom des 4 membres de leur famille. Ensuite, elle avait cherché la décoration qu’il lui avait offert le Noël précédent. A cette époque, Lily nageait dans le bonheur.

 

Dès qu’elle sort de ses pensées, elle décide de ne pas suivre le conseil de Cane. Avant de partir, elle appelle Jill pour l’avertir qu’elle part de ce pas chez Geneviève et l’a tiendra au courant de la suite des évènements.

 

Pendant ce temps, Ronan fait le point avec un collègue sur la situation actuelle. Ils espèrent que Cane réussira à convaincre Lily de ne pas se présenter chez Geneviève Atkinson qui est d’ailleurs toujours chez elle. Ensuite, il conseille à son ou sa collègue de se dépêcher s’il ne veut pas rater la fin de cette mission. Il raccroche, ensuite, il regarde à l’aide d’une jumelle ce qui se passe chez les Macmillan puis sort de la camionnette en laissant son téléphone portable.

 

Dans la suite de Colin à l’Athlétique club, Jill s’approche de lui pour lui masser les épaules et lui proposer d’aller un bain coquin. Il accepte et s’en va dans la salle de bain. Elle reste dans la chambre pour passer un coup de fil. Elle commande des accessoires SM et propose au livreur 100 dollars de pourboire s’il arrive dans les 15 min. Le livreur rempli sa mission en temps et en heure. Elle lui remet son argent et prend la commande. Colin revient vers elle et lui demande qui était à la porte. Jill sort du sac une menotte fourrée et l’embrasse. Colin comprend que son amie a des intentions bien  plus que coquines. Les menottes lui rappellent un doux souvenir avec 4 prostituées à Las Vegas. Jill promet de lui faire oublier toutes les femmes qu’il a connu. Ils s’embrassent. Jill lui met un masque sur le visage et réussi à le menotter et dès que c’est fait, le sourire s’efface de son visage. Colin comprend qu’elle l’a piégée. Jill lui avoue qu’elle sait qu’il prépare quelque chose et va le garder là afin de le faire échouer.

 Genevieve-felicite-Jack.jpg

Jack vient voir Geneviève afin de fêter avec elle, le retour de Jabot auprès de son propriétaire légitime, lui, John Abbott Jr (c’est le vrai nom de Jack). Elle est contente pour lui. Ils s’embrassent.

 

Au même moment, Ronan est revenu dans le van. Cane le rejoint et lui demande ce qu’il a raté. Ronan lui apprend que Jack Abbott est chez sa mère. Cane s’impatiente.

 

Ronan : « tu n’es pas un homme très patient »

Cane dément. Bien sur que si, il est patient puisqu’il attend ce moment depuis des années. Ronan lui demande comment ça s’est passé avec Lily.

Cane : « elle est furieuse contre moi »

Ronan et lui discutent de la situation. Cane espère seulement que Lily ne viendra pas dans la maison de sa mère.

 

Quelque part, dans un endroit inconnu, une main gantée compose un message avec le portable de Ronan Malloy.

 

Les McCall qui s’embrassent sur leur canapé reçoivent simultanément ce message. Ils sont surpris que l’inspecteur leur demande de les rejoindre dans un hangar isolé de la ville.

 

Dans la résidence Macmillan, Geneviève annonce à Jack qu’elle veut fêter sa réussite de façon spectaculaire. Pour cela, elle veut aller demander à sa bonne Myrna de leur apporter une bouteille de vin datant de 1990 mais elle se rend compte que Myrna est allée faire des courses. Jack déclare qu’ils n’ont pas besoin de champagne mais elle y tient vraiment.

Geneviève : « allons au dîner au Gloworm. Je vais t’aider à crier ta victoire sur tous les toits »

Jack : « à condition qu’on revienne ici pour le dessert »

Elle est d’accord et se souvient que Lily devait passer la voir. Vu qu’elle n’a pas le numéro de sa belle-fille, elle décide de taper la touche rappel automatique puisque Lily a été la dernière personne à l’avoir appelée. Ça marche. Geneviève lui laisse un message dans lequel, elle dit à Lily qu’elle reporte leur RDV. Ils vont au Gloworm.

 

Sur place, Jack est déçu parce que Gloria n’est pas là car il aurait aimé lui annoncer la bonne nouvelle de vive voix. Geneviève commande une bouteille de champagne de sa réserve privée. Tous les deux espère passer une excellente soirée.

 

Dans le van, Ronan apprend que Mme Atkinson et M Abbott sont au Gloworm. Il demande à son collègue de garder un œil sur eux puis cherche son téléphone portable. Il n’est plus là. Cane lui dit qu’il l’a peut être déposé à un endroit sans se rappeler mais Ronan ne se souvient pas être sorti avec son portable.

 

On apprend à l’inspecteur qu’une voiture s’approche de la maison de Geneviève.

 

Cane reconnaît Lily.

 

Cette dernière entre à l’intérieur : « Geneviève ? Bonjour, c’est Lily. Geneviève ? »

 

Cane panique et veut aller l’a cherché. Ronan tente de l’en empêcher, en vain. Cane court vers la maison.

 

Au Gloworm, Jack dit à Geneviève qu’elle peut encore monter sur la table pour annoncer la bonne nouvelle. L’idée ne l’enchante guère : « tu es déçu ? » NON Rien ne peut altérer sa bonne humeur ! Jack a parlé trop vite parce que lorsqu’il reçoit le « sms de Ronan », sa mine change. Elle lui demande s’il y a quelque chose qui est arrivé. NON

 

Pendant ce temps, Lily est toujours à l’intérieur de la maison de Geneviève. Cane rentre. Elle est surprise de le voir. Il n’a pas le temps de tout lui expliquer parce qu’ils doivent sortir tout de suite.

 

Au même moment, la porte du van s’ouvre, Ronan accueille son demi-frère Chance (Phillip Chancellor IV, le fils de Nina).

 

Dans la maison de Macmillan, Lily prévient Cane qu’elle est venue parler à sa mère et il ne l’empêchera pas de le faire. Il lui dit que sa mère n’est pas là et qu’ils doivent sortir de cette maison.

Lily : « ah oui ? Tu mens »

Il jure qu’il ne ment pas et veut qu’ils s’en aillent. Soudain, ils entendent un bruit, Lily sent une odeur de gaz. Sans réfléchir, Cane la soulève et sort de la maison au moment où une explosion retentit. S’ils étaient restés là une seconde plus, ils auraient été blessés.

Patty-est-coincee-dans-les-flammes-de-la-maison-de-Macmill.jpg

Une personne n’a pas eu leur chance car on voit le corps d’une femme inanimée dans la maison en flammes. Mryna !

Partager cet article

commentaires