Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 16:06

Jeffrey passe voir sa fille. Elle est contente de le voir car elle s’inquiétait pour lui. Il l’assure que tout va bien : « personne n’a été blessé, c’est tout ce qui compte non ? »

Chelsea est surprise par sa réaction : « c’était ton gagne pain ? »

Jeffrey avoue être un peu soulagé de ne plus être dans le monde de la restauration. Elle lui demande si elle a une idée de l’identité de l’incendiaire. Avant même qu’il puisse répondre, Adam entre. Ils discutent de l’incendie. Jeffrey dit aux Newman Jr que Gloria et lui sont bien assurés : « vous gagnez, vous perdez ! C’est pour ça que Dieu a inventé les assurances » Adam propose de payer les dépenses non couvertes par l’assurance.

Chelsea ironise : « c’est très généreux de ta part, Adam »

Jeffrey le remercie puis refuse sa proposition. Il est temps pour lui de partir mais avant, il relève qu’Adam est rentré bien tard aujourd’hui et espère que ce n’est pas régulier parce qu’à son avis, Adam serait bien plus heureux en passant beaucoup plus de temps avec sa charmante fille. Après son départ, Chelsea dit à son mari qu’elle n’a pas invitée son père. Adam s’en doutait.

 

Pendant ce temps, dans leur dépendance, Sharon tente d’amadouer Faith. La petite finit par avoir moins peur de sa mère et accepte de venir près d’elle en compagnie de Noah. Ce dernier explique à sa petite sœur que leur mère est malade et se fait soigner. Faith demande quand elle ira mieux. Très bientôt ! Cette bonne nouvelle ravie la petite fille, du coup, elle clame qu’elle va l’annoncer à son papa. Sharon et Noah réussissent à la convaincre de ne pas le dire à Nick sous prétexte de lui faire une énorme surprise. Faith gobe tout et s’endort dans les bras de sa mère lorsque celle-ci lui chante une berceuse

 

Quelques instants plus tard, Noah annonce à sa mère qu’il est temps d’y aller.

Sharon : « déjà ? »

Noah : « ce n’est pas une soirée pyjama et j’ai dit à papa que nous irions voir les décorations des vitrines des boutiques Fenmore » Il prend sa sœur dans ses bras. Elle se réveille alors, il lui dit où est ce qu’ils vont. Avant de laisser sa mère, Noah s’excuse pour toutes les méchancetés qu’il lui a dites car s’il savait qu’elle était malade, son comportement n’aurait pas été le même. Sharon répond qu’elle-même ignorait qu’elle était malade.

 

Adam entre : « Salut ! J’ai vu la voiture de Noah à l’extérieur » Il s’arrête de parler une seconde en voyant Faith dans les bras de son frère puis se reprend.  Il salue la gamine et rappelle que c’est une mauvaise idée de l’avoir emmenée. Noah promet que personne ne dira quoi que ce soit.

Adam : « ce serait un exploit »

Sharon prend la défense de ses enfants : personne ne dira rien même pas Faith qui saura garder le très gros secret de sa maman. La petite acquiesce.

Noah dit à Adam qu’il laisse sa mère là juste parce que celle-ci a totalement confiance en lui.

Adam : « Noah, ta mère est entre de bonnes mains »

Noah et Faith s’en vont. Sharon tombe en larmes dans les bras d’Adam. Ils restent un moment ainsi puis elle se dégage de son étreinte : « je suis désolée ! »

yr-11-15-12-Chelsea-espionne-Sharon-et-Adam.jpg

Il ne lui en veut pas. Sharon a peur de ne pas pouvoir retrouver sa vie d’avant. Il l’encourage à se concentrer sur les points positifs. Tous les deux ignorent que Chelsea a suivi son mari. Derrière la porte d’entrée, Mme Newman écoute son mari réconforter son ex-femme. Il s’y prend si bien qu’elle préfère s’en aller. Dehors, elle met les mains dans les poches et retrouve la lettre de Sharon qu’elle avait subtilisée dans laquelle, il y est écrit : « Adam est mon roc, mon protecteur ; Sans lui, je serais perdue ». La mort dans l’âme, elle repart chez elle. Adam rentre à la maison. Le salon est plongé dans l’obscurité. Assise sur le canapé, Chelsea pleure. Adam lui demande pourquoi elle reste dans le noir ; de son côté, Chelsea lui demande quelles sont les raisons qui fait qu’il l’aime. Il répond qu’elle est belle ; il aime être à ses côtés ; elle est son alter égo et va toujours au bout de ses projets. Ensuite, il lui demande pourquoi elle lui pose cette question : « est ce que c’est parce que je suis allé voir Sharon ? »

Chelsea : « quand j’ai fait ma fausse-couche, ta réaction a été de me fuir. Là, Sharon a des problèmes et tu accours toujours à son chevet….tu ne m’aimeras jamais comme tu l’as aimé…et je ne peux pas rivaliser avec ça »

Adam jure qu’il l’aime. Pour mieux la convaincre, il lui rappelle que le jour de leur mariage, il a eu le choix de la laisser tomber puisque Sharon est venue le supplier de ne pas l’épouser. C’est elle qu’il a choisi. Il l’aime. Chelsea aimerait bien le croire tant il dit toujours les mots justes mais les faits parlent d’eux-mêmes. Il la serre dans ses bras. Plus tard, alors qu’il travaille sur son ordinateur, Chelsea sort discrètement de la maison pour se rendre dans la dépendance où elle observe de façon inquiétante, Sharon qui dort sur le canapé.

 

Nick et Avery sont sortis pour la première fois à l’extérieur depuis le divorce. A ce sujet, elle lui demande comment ça s’est passé. Il préfère lui demander de ne plus évoquer le sujet avec lui, ni prononcer le nom de Phyllis. Elle est d’accord. Tout se déroule bien jusqu’à ce qu’elle s’absente un instant pour aller aux toilettes. Une journaliste nommée Mona Madden,  rédactrice d’un blog de potins People « GC Buzz» vient lui demander si son mariage avec Phyllis Summers est bel et bien terminé ou s’il l’a trompe avec sa sœur. Nick refuse de lui répondre. Mona déclare qu’il est un personnage public, les gens ont donc le droit de tout savoir pour lui. Il lui dit que sa fille lit ses potins et ce n’est pas pour lui plaire. Mona insiste : elle veut savoir s’il a laissé son épouse affronter seule un procès parce qu’il sortait avec sa sœur ; et comment justifie t-il qu’il s’affiche avec Mme Clark en public alors que son divorce n’est même pas encore prononcé. Mouché, Nick lui ordonne de le laisser tranquille sinon, il lui colle un procès. Mona se tourne vers Avery qui est revenue pour lui demander des infos. Nick continue de la menacer verbalement. Mona propose de lui signer un autographe pour Summer. Là, s’en est trop ! Il menace de la faire virer de l’établissement. Mona les laisse. Avery lui demande qui c’était, il le lui explique. Ça la met mal à l’aise. Ils vont chez elle où elle lui sert un bon digestif. Nick apprécie beaucoup les talents de cordons bleus de sa nouvelle petite-amie. Le portable de Nick sonne, il voit que c’est son père et n’a pas envie de lui répondre. Avery l’encourage à le faire. A contrecœur, il répond. Victor lui ordonne de venir le rejoindre à l’Athlétique Club. Nick le prévient tout de suite : si c’est au sujet de Newman Entreprises, c’est peine perdu ! Victor rétorque sèchement qu’il s’agit d’une urgence familiale. Nick demande si cela concerne Victoria. Son père refuse d’en dire plus au téléphone.

 

Sur place, Victor a rencontré son homme de main chargé de retrouver Eddie. Celui-ci l’informe qu’Eddie n’a pas respecté une de ses conditions de la liberté conditionnelle. Il croit l’avoir localisé. Après son départ, Victor appelle son pilote afin qu’il se prépare à l’emmener à Miami. Nick le rejoint. Victor lui raconte ce qui se passe. Nick est horrifié d’apprendre que sa sœur est retenue captive par un mec à qui William devait de l’argent.

 

Un peu plus loin, à l’Athlétique Club, Tucker et Jill attendent Katherine. Jill le prévient que Kay ignore qu’il sera là. Lorsque l’intéressée arrive, c’est vrai qu’elle n’est pas heureuse de les voir. Ils insistent pour qu’elle écoute ce qu’ils ont à lui dire. Jill propose à Katherine de diriger les Industries Chancellor avec elle. Kay ne refuse, ni accepte la proposition. Elle y réfléchira. Sur la sortie, elle tombe sur Victor et remarque que son ami est soucieux. Victor confirme sans lui donner de détails. Elle lui parle de la proposition de Jill et promet de l’appeler pour avoir son avis.

 

Pendant ce temps, Nikki apporte une partie de l’argent à son gendre. William est de plus en plus inquiet parce qu’Eddie veut l’argent tout de suite. Nikki tente de le rassurer : s’il y a bien quelqu’un qui peut gérer un kidnappeur, c’est bien sa fille. William est surpris ! Nikki lui raconte l’histoire de Gary Dawson. Cet homme avait retenu leur fille captive dans une des dépendances du ranch tout simplement parce qu’il était obsédé par elle. A cette époque (1999-2000), bien qu’étant très jeune, Victoria avait su faire face à ce malade. William pense que c’est différent : Eddie est un homme violent. Nikki n’y croit pas ! Gary était un homme déséquilibré capable du pire.

 

Nikki a raison, au fond de la cave où elle est enfermée, Victoria ne s’avoue pas vaincue. Eddie lui apporte de quoi manger car elle n’a pas touchée à ce qu’il lui a apporté précédemment. Victoria ironise sur le fait qu’il fasse semblant de s’en faire pour elle alors qu’il la retient captive. Eddie lui apprend qu’il n’en veut qu’à William. Victoria est étonnée d’apprendre qu’il l’a kidnappé juste parce que son mari l’a envoyé en prison au lieu de lui payer une dette de jeu et non pour son nom. Elle lui dit que si c’est juste pour l’argent, William ne pourra jamais rassembler l’argent qu’il lui demande parce qu’il n’a pas accès à son compte. Il n’a qu’à lui fournir un ordinateur ou une tablette avec accès à Internet, elle fera la transaction car elle a hâte de retrouver son fils. Concernant la famille, il lui apprend que dès qu’il a été jeté en prison à cause de son mari, sa femme et son fils l’ont quitté. Eddie tient à faire souffrir William autant qu’il la fait souffrir. Il appelle William. Ce dernier lui apprend qu’il n’a pas encore eu son argent. Eddie n’est pas content. William lui rappelle qu’il lui a demandé 2 millions de dollars et puisqu’il ne bénéficie d’aucunes aides puisqu’Eddie lui a interdit de parler à qui que ce soit, il faut qu’il soit patient. William a demandé à parler à sa femme. Eddie lui raccroche au nez.

 yr-11-15-12-Nick-en-colere-contre-William.jpg

Nick entre en trombe dans la maison : « sale fils de pute !!! » Il est prêt à frapper William, sa mère s’y oppose.

Partager cet article

commentaires