Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

banniere-animee

Rechercher

Résumés-Spoilers-Revoir

TF1 TSR1 UNE
SpoilersB

Revoir.gif

Votez pour le blog

Dernière minute

  2014 : Carmyn Grimes est revenue pour interpréter le sosie de Cassie

 

1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 21:54

C’est le matin à Génoa City. Neil rejoint sa patronne au Gloworm. C’est une réunion d’affaires où ils parlent des bénéfices démentiels que s’est fait Jabot durant le mois dernier. Les ventes ont explosés ! Jabot réalise son meilleur trimestre depuis son lancement. Ils sont satisfaits ! Neil se plaît à imaginer la réaction de Tucker lorsqu’il aura connaissance des chiffres. Kay rétorque que son fils aura une crise d’apoplexie quand il apprendra qui dirige le département marketing.

 

Neil est surpris qu’elle ait embauchée quelqu’un. Kay répond qu’elle a embauchée quelqu’un à ce poste mais Jack également. Ils sont donc décider de les laisser travailler ensemble et voir ce qui se passe.

Neil : « vraiment ? Qui ? »

Katherine : « Jill et Geneviève »

Neil n’en revient pas : « Gen…Geneviève Atkinson ? »

Kay : « oui »

Il pense qu’elle va droit au pugilat avec ces deux femmes. Déjà qu’elles partageaient le même mari, les voilà qui partage le même boulot. Cela n’augure rien de bon. Kay pense qu’au contraire, cette rivalité sera tout bénef pour l’entreprise car chacune voudra marquer son territoire avec des idées innovantes.

 

Au Néon Ecarlate, Kevin et Eden voient Colin entrer. Eden s’installe au bar pour le servir. Il commande un café. Derrière lui, Jack arrive et commande plusieurs cafés et des pâtisseries aux frais de Colin parce que ce dernier lui a fait payer sa note de restaurant la nuit dernière. Colin déclare amuser que c’est un petit prix à payer en retour puisque Jack s’occupe de ses ex-femme. Les deux hommes se souhaitent bonne chance dans leur relation avec Jill et Geneviève.

 

Chez Jabot, Jill rentre dans son bureau. Elle est surprise de voir que deux bureaux identiques ont été installés face à face. La surprise est encore plus grosse lorsqu’elle voit arriver, Geneviève avec un bouquet de fleurs. Celle-ci lui dit bonjour.

 

Jill : « tu es de retour ! »

Geneviève: « Jack dirige la société. »

Jill: « Katherine possède la société »

Chacune prend son i-phone pour appeler la personne qui l’a embauchée.

 

Au Manoir Chancellor, Chloé descend dans le salon. Dès qu’elle voit Nina assise, songeuse sur le canapé, elle s’excuse. Nina l’assure que tout va bien et lui demande des nouvelles de Délia. Chloé répond qu’après avoir avaler la soupe au poulet de sa mère,  sa fille va mieux. Apparemment, ce n’était qu’un vilain petit virus. Parler de Délia, les amènent à parler des fils de Nina. Chloé lui demande si elle a des nouvelles de Chance. NON Elle a un fils qui peut être à 7000 milles km d’ici

 

Chloé : « et un autre pas juste à quelques pas d’ici »

Nina dit toute malheureuse qu’au vue de l’attitude de Ronan, c’est comme si, il était à des millions de km d’elle.

 

Pendant ce temps, au poste de Police, Ronan remarque qu’un courrier destiné au bureau du District Attorney traîne toujours sur le bureau d’accueil. Il demande donc à ses collègues pourquoi, personne du bureau du DA n’est pas encore venu le chercher. C’est là qu’il entend Heather dire que cette personne est là. Ronan admet qu’il ne s’attendait pas à la voir. Elle rétorque qu’il n’est pas le seul à avoir quitté la ville comme si de rien n’était mais la différence avec elle, c’est qu’au moins, elle a dit au revoir à sa famille et ses amis. Ronan préfère changer de sujet mais elle lui demande s’il a au moins parler à sa mère. Il se contente de dire à ses collègues que si on veut le joindre, il sera au club athlétique.

 

Daniel rend visite à Lily. Cette dernière est gênée de le voir. Il est venu pour l’inviter à aller en balade avec les jumeaux. Elle refuse disant que les enfants ne sont pas habillés. Il veut rentrer dans la maison pour attendre qu’elle prépare les enfants mais elle l’en empêche et lui dit qu’elle a un rendez-vous. Il aurait pu partir, cependant, Cane vient dire à Lily qu’il a mis des affaires des jumeaux dans la machine à laver.

 

Daniel rentre à l’intérieur. Avant qu’il dise quoique ce soit, Lily lui dit que Cane n’a pas passé la nuit chez elle. Ils ne se sont pas remis ensemble.

 

Daniel : « alors que fait-il ici ? »

 

Lily répond qu’elle vient de réaliser que Charlie et Mattie ont besoin de leur père. Daniel rétorque que ses enfants n’ont pas besoin d’un homme qui rend leur mère malheureuse. Lily lui explique qu’elle doit faire la distinction entre ses sentiments et les besoins de ses enfants. Daniel est scandalisé car Cane lui a quand même fait beaucoup de mal. Ce dernier intervient pour dire à Daniel que ceux sont ses enfants. Mattie pleure. Cane part s’occuper d’elle. Dès qu’il est hors de vie, Daniel demande à Lily comment, elle peut laisser Cane rentrer de nouveau dans sa ville. Lily insiste toujours sur le fait que Cane est là pour les enfants. Si tel est le cas pourquoi ne s’arrange t- elle pas à organiser des visites en dehors de chez elle lui demande t-il ? Elle aurait dû d’abord régler ses problèmes avec Cane au lieu de l’accepter de nouveau dans sa maison. Lily déclare qu’il a raison mais pour le moment, elle a besoin qu’il lui accorde du temps pour y arriver.

 

Chloé est arrivée au Néon Ecarlate. Kevin vient lui demander des nouvelles de Délia. Elle lui dit que le médecin a fait des analyses médicales à sa fille mais pour le moment, elle va mieux. Kevin est soulagé ! Eden vient apporter son café à Chloé. Cette dernière invite Kevin à déjeuner puisque sa fille doit aller au zoo avec sa mère. Il refuse car il a un RDV. Elle est surprise mais fait bonne figure en lui disant qu’elle est contente pour lui.

 

Jack est arrivé chez Jabot. Il est en pleine conversation avec Katherine qui lui demande de régler le conflit entre Geneviève et Jill. Il remet à une salariée, Whitney les pâtisseries qu’il a achetées pour le personnel et rentre dans le bureau de ses deux directrices marketing.

Jack: Stop! Tels sont les faits. Vous deux, allez devoir trouver une façon de travailler les uns avec les autres. Les deux femmes lui tombent dessus. Comment a-t-il osé les mettre dans le même bureau. Il leur répond qu’elles ont toutes les deux de précieuses compétences.

Geneviève : « des compétences ? Tu plaisantes ? » Elle dit ça en parlant de Jill. Cette dernière réplique que l’étendue du vocabulaire de Geneviève s’arrête à deux mots. Geneviève répond que Jill a un manque de créativité. Jill n’arrive pas à croire ce qu’elle lui dit alors car pour elle, Geneviève ne serait pas capable de lire un plan marketing si on le lui envoyait dans la figure. Geneviève réplique que Jill ne reconnaîtrait pas une idée créative même si on le lui donnait avec un bon coup dans le derrière. Jill lui demande de passer à l’acte pour voir.

 

Geneviève : « oh ne me tente pas ? »

 

Au Poste de Police, Chloé est surprise de voir qu’Heather retravaille là. Heather lui demande des nouvelles de Chance. Personne n’en n’a répond Chloé. Ensuite, elle lui dit qu’elle cherche Ronan.

 

Heather : « bien sur ! »

 

Chloé comprend qu’Heather croit qu’elle court après Ronan, alors, elle précise qu’elle est venue lui dire ses 4 vérités car maintenant, elle se sent prête à l’affronter. Heather l’encourage à le faire et lui dit où trouver Ronan. Chloé part à l’Athlétique Club.

 

Chez Jabot, Jack sépare les deux femmes qui voulaient en arriver aux mains. Puis, il menace des les virer parce qu’il refuse qu’elle détruise tout ce qu’il a mis un chien fou à construire depuis son retour dans l’entreprise fondée par son père. Il insiste sur le fait qu’il a fait des pieds et des mains pour revenir travailler là, alors, rien ni personne, même pas elles, gâcheront la fête. A moins qu’elles trouvent un moyen de mettre leur égo de côté et de travailler ensemble, c’est la porte. Le message passe correctement !

 

Il part dans le hall, où il appelle Katherine pour lui annoncer la bonne nouvelle. Ensuite, il demande à la rencontrer au Gloworm. Kay lui donne RDV chez elle. Quand elle raccroche, Neil lui demande si elle ne veut pas rester pour discuter avec leur fournisseur. NON Elle tient à rentrer chez elle. Il lui demande de souhaiter bon voyage à Murphy. Monsieur « Katherine Chancellor » par pêcher en Alaska. Il lui demande comment vont Jill et Geneviève. Elle répond qu’elles ont acceptées de travailler ensemble. Neil se demande combien de temps ça va durer.

 

Pendant ce temps, Jill et Geneviève mettent leurs effets personnels sur leur bureau respectif. Elles ont une chose en commun : la photo de Charlie et Mattie.

 

Au Néon Ecarlate, Eden fait remarquer à Kevin que tout va mieux entre Chloé et lui. OUI Il déclare que depuis que tous les deux ont compris qu’entre eux, l’amitié était meilleure que l’amour, tout va mieux. Un peu comme elle et Noah. Mal à l’aise, elle préfère changer de sujet en le félicitant d’avoir menti à Chloé qu’il a un rendez-vous galant. Kevin rétorque qu’il a un rendez-vous galant.

 

Daniel arrive mécontent : « salut, tu as une minute ? »

Kevin : « oui »

 

Eden émet le souhait d’entendre ce qu’il a à dire. Daniel accepte. Un point de vue féminin serait le bienvenu. Daniel leur explique qu’il vient de chez Lily : « devinez qui était là ? »

Kevin : « NON ! Cane ? » OUI Daniel est furieux parce que Cane se comportait comme si rien ne s’était passé. Eden lui demande ce qu’il compte faire. Daniel aurait bien mis ce crétin à la porte mais Lily le lui en a empêché. Cependant, il jure qu’il ne laissera pas cet imbécile faire du nouveau du mal à Lily. Eden demande si ce qui s’est passé entre les Atkinson était si grave. OUI Répond Kevin. Cane a envoyé Lily à l’hôpital psychiatrique !

 

Pendant ce temps, chez Lily, Cane plie les vêtements des enfants tout en disant qu’il n’en revient pas que leurs enfants aient tant grandis. Il est également content que les enfants le reconnaissent et ajoute qu’il leur a manqué à tous (les jumeaux, Humphrey et Lily).

 

Mal à l’aise, Lily lui propose un café. Il préfère qu’elle lui dise ce qu’elle a dans la tête. Lily répond que c’est bizarre de le voir là quand elle pense que la dernière fois qu’il est venu dans cette maison, il s’était fait passer pour un fantôme. Cane aimerait lui présenter une nouvelle fois des excuses mais elle l’en empêche et le prévient que ce n’est pas parce qu’elle accepte qu’il voit les enfants que cela va effacer tout ce qui lui a fait subir durant ces 7 derniers mois.

 

Sur le terrain de basket de l’Athlétique Club, Ronan fait des exercices avant de jouer. Dès qu’il termine, il se baisse pour prendre son ballon quand il voit un pied se poser sur le ballon. Il lève les yeux, c’est Chloé.

 

Au Néon Ecarlate, une fille d’origine asiatique demande à Eden si Kevin est là. Eden lui tend la main et se présente. La fille lui donne son nom. Elle s’appelle Jodi Wing. Kevin vient l’accueillir. Ils décident d’aller manger dans le nouveau restaurent mexicain qui vient d’ouvrir. Jodi part se refaire une beauté. Eden en profite pour présenter ses excuses à Kevin parce qu’elle ne l’a pas cru quand il disait avoir un rdv galant et lance une vanne en disant que Jodi est si jolie qu’il doit se méfier qu’un mari n’apparaisse pas subitement. Kevin comprend qu’elle fait allusion à Daniel. Elle lui demande ce que ce dernier va faire. Kevin ne sait pas mais espère que Daniel tiendra sa langue.

 

Et bien, ce n’est pas le cas car dès que Neil dit au revoir à son fournisseur, Adam, Daniel se rue vers lui pour lui dire que Cane est de retour dans la vie de Lily.  Tous les deux sont inquiets pour Lily. Que manigance, cette fois, Cane ?

 

Ce dernier est toujours chez son ex-femme. Il est au téléphone avec son ancien employeur, le bar « Chez Jimmy » qui accepte de le reprendre car le poste de barman qu’il a laissé n’a pas encore été pourvu. Dès qu’il raccroche, il annonce la bonne nouvelle à Lily. Cette dernière se dit que c’est dommage que ce qu’il leur a fait subir ne s’efface pas aussi facilement que l’obtention de son poste. Il déclare qu’il est prêt à passer le reste de sa vie à se faire pardonner. Lily le prévient qu’elle pensait vraiment ce qu’elle a dit à Daniel : il a le droit de faire partie de la vie de leurs enfants mais sa vie à elle, pas touche ! Cane promet de ne pas dépasser les limites. Lily accepte de revoir un codicille de leur divorce : il aura droit à des visites surveillées et lui demande de s’en aller. Il demande de l’appeler dès qu’elle aura établi les modalités des visites surveillées et s’en va. Lily reste là, à réfléchir.

 

Sur le terrain de basket du club, Ronan demande à Chloé quel est son problème. Elle répond qu’elle veut savoir à quel jeu, il joue avec Nina. Ne réalise t-il pas que sa présence fait du mal à sa mère ? Il répond qu’il est là pour faire son travail. Elle ne comprend pas pourquoi, il ne peut pas voir que Nina est une mère aimante et ajoute que s’il est incapable d’être un bon fils, il peut au moins se montrer respectueux à l’égard de Nina en quittant la ville. Il lui rappelle que son boulot est de retrouver un meurtrier, c’est loin d’être négligeable. Chloé estime qu’il existe plein d’autres flics dans la ville qui pourraient le remplacer. FAUX ! Il est le meilleur ! Elle lui conseille une nouvelle fois de se montrer en homme et de partir.

 

Ronan : « tu penses sérieusement que la seule raison pour laquelle, je suis revenu ici, c’est le travail ? » OUI Puisque c’est tout ce qui le préoccupe. Il rétorque qu’elle n’a aucune idée de la raison pour laquelle, il a quitté Génoa City et la raison pour laquelle, il est revenu. Ronan la laisse planter là !

 

Dans le bureau de Geneviève et Jill, personne ne parle mais Jill ne peut s’empêcher de taper fort sur le clavier de son ordinateur portable. Geneviève annonce qu’elle prend une pause. Jill l’encourage à y rester le plus longtemps possible. Au moment où elle veut partir, un livreur arrive avec un beau bouquet de fleurs. Geneviève pense que c’est Jack qui le lui envoie. Jill lui demande comment, elle peut conclure une chose pareille sans lire la carte. Geneviève répond que de toutes les deux, elle est la seule à sortir avec un homme romantique et demande au livreur où elle doit signer.

Livreur : « ici, Mlle Fenmore »

 

Jill rigole de façon triomphante. Gênée, Geneviève s’en va s’en un mot.

 

Jill signe et demande au livreur de déposer le bouquet de fleurs sur SON bureau. Il le fait et part. Elle prend la lettre qui accompagne les fleurs lorsqu’elle entend derrière elle, Colin lui dire qu’il espère que les fleurs lui ont plu.

 

Katherine rentre à la maison. Nina nage toujours en plein blues car tout dans cette demeure lui rappelle Chance. Kay promet que son fils reviendra. Nina est triste également à cause de Ronan mais Kay lui demande d’arrêter de culpabiliser car elle et Chance ont tout de même sauvé la vie de Ronan.  Ce dernier est adulte, il doit donc assumer la responsabilité de ses actes. Peut être mais il reste son fils, et c’est un crève cœur. Malheureuse, elle décide d’aller prendre de l’air.

 

Jack est arrivé chez Katherine. Cette dernière le prévient que s’il est venu à propos de Jill et Geneviève, elle n’a pas le temps. Jack avoue qu’il est venu prêcher pour sa paroisse : il veut qu’elle lui revende ses actions de Jabot Cosmétiques afin qu’il devienne l’actionnaire majoritaire. Kay n’a pas l’air emballée. Il lui rappelle qu’elle a rachetée Jabot juste pour donner une bonne leçon à son fils. Désormais, la bataille est terminée puisqu’elle a gagnée. Elle n’a donc plus aucune raison de garder Jabot, alors, que lui pour lui, cette société aura toujours une valeur affective.

 

Chez Jabot, Colin dit à Jill que c’est Jack qui lui a parlé de son nouvel emploi et de sa nouvelle collègue. Il a donc pensé lui envoyer des fleurs pour lui souhaiter bonne chance. Elle le remercie pour les fleurs et s’excuse de lui avoir claqué la porte hier soir. Jill lui explique qu’elle lui en voulait parce que Cane était venu lui annoncer qu’il partait. Colin déclare qu’il regrette parce qu’il est venu à Génoa City pour reconstruire sa famille, tout ce qu’il a réussi à faire, c’est la détruire. Peut être qu’il n’aurait jamais dû venir. Elle est d’accord avec lui. Colin ajoute qu’il ne regrette pas d’être venu parce qu’il a eu la joie de la rencontrer et de tomber amoureux d’elle. Il l’embrasse. Elle lui demande d’arrêter et se dirige vers la porte. Au lieu de sortir, elle ferme la pièce à clef et revient vers lui en ouvrant sa veste. Le message est clair. Colin jette d’un revers de la main les affaires sur le bureau de Géneviève. Le meuble est disponible pour leurs ébats amoureux.

 

Lily reçoit la visite de son père : « Cane est toujours là ? »

Lily : « non, il est parti »

 

Neil demande à sa fille ce qu’elle a dans la tête. Comment peut-elle refaire confiance à cet homme. Lily continue à donner son argument : la seule raison pour laquelle, elle accepte de voir Cane ceux sont les enfants.

 

Neil croit que Cane trouvera un moyen pour l’amadouer. Elle n’apprécie guère que Daniel ait parlé mais peu importe, elle se défend : ses enfants ont le droit d’avoir un père. Neil pense qu’elle commet une grave erreur. Lily prévient son père qu’elle ne changera pas d’avis et l’invite à partir.

 

Pendant ce temps, au néon écarlate, Geneviève a la surprise de voir son fils : « tu n’es pas parti ? »

Cane : « non »

Geneviève : « pourquoi ? »

Cane répond qu’il voulait partir parce qu’il ne pouvait pas voir ses enfants mais maintenant que Lily accepte qu’il voit ses enfants, il reste.

Geneviève : « c’est tout ? »

Cane ajoute qu’au moins, il pourra garder un œil sur ses parents, c’est alors que Geneviève réalise qu’il n’a jamais eu l’intention de partir : « je ne peux pas croire que je me suis fait avoir »

Cane dément mais sa mère n’est pas dupe. Il insiste en lui rappelant qu’il a acheté un billet d’avion, tout était fait pour prouver qu’il allait vraiment partir. A sa grande surprise, Lily est juste arrivée à temps, à l’aéroport pour le lui empêcher. Geneviève ne croit pas au hasard. Au contraire, elle croit que son fils a bien calculé son coup. Il savait que Lily serait venue et même si elle n’était pas tombée dans son piège, il aurait trouvé une raison pour rester à Génoa City.

 

Cane : « croit ce que tu veux »

Geneviève : « finalement, tu es bien le fils de ton père »

 

Au Néon Ecarlate, Jodi et Kevin partent manger.

 

Daniel arrive juste après leur départ. Il est déçu d’avoir raté son meilleur ami car il voulait son point de vue sur ce qu’il a fait. Eden propose de l’aider. Il lui avoue qu’il a révélé à Neil, la présence de Cane auprès de Lily alors qu’il sait qu’elle va lui en vouloir. Eden pense qu’il a pris la bonne décision. Il veut protéger Lily, coûte que coûte même si cela veut dire se fâcher avec elle.

 

Au Manoir Chancellor, Paul et Nina tombent l’un sur l’autre devant la porte d’entrée. Elle est surprise de le voir : « tu es de retour ? » OUI Il répond qu’il est rentré ce matin. Ensuite, ils parlent de Ronan. Elle avoue qu’elle aimerait avoir des réponses à ses questions concernant son fils. Paul est bien d’accord avec elle. Nina mérite d’avoir une explication mais il sait par expérience, que les gens ne sont jamais pressés de balayer devant leur porte. Après, il lui dit qu’il doit s’entretenir avec Katherine mais ils pourront en rediscuter plus tard. C’est d’accord.

 

Au salon, Jack demande à Kay de réfléchir à son offre. Elle ne promet rien mais sa requête sera examinée. Paul les rejoint et dit qu’il veut parler à Katherine : « je vais aller attendre dans la bibliothèque »

 

Jack décide de s’en aller. Après son départ, Kay fait remarquer à Paul que son voyage a été très court et lui demande s’il a eu des réponses. OUI Il a du nouveau à propos du fils de Tucker.

 yr-08-31-11-5.jpg

Chloé frappe à la porte de la chambre de Motel de Ronan. Ce dernier sort de la douche. Il n’est vêtu que d’une serviette quand il vient ouvrir. Elle lui reproche de l’avoir laissée sur le court de basket et exige en le frappant sur le torse qu’il lui dise pourquoi, il est parti et quelle est la raison qui l’a fait revenir. Ronan réussi à la maîtriser, le courant passe et au lieu de continuer à l’entendre le disputer, il l’embrasse. Elle répond à son baiser. Nul doute qu’ils coucheront ensemble.

Partager cet article

commentaires